Carnet de voyage

#RoadtripAcrossIreland

Par
1 étape
3 commentaires
9
Par z0we
Un petit roadtrip entre soeurs entre Irlande et Irlande du Nord...Sur les traces de Game of Thrones !
Partager ce carnet de voyage

Ma sœur Justine et moi avons décidé de se faire un petit sister's trip en Irlande pour nos anniversaires respectifs. Nous sommes parties le 26 Octobre 2016, après un long et bon week-end familial, sur un vol AerLingus au départ de Paris. Comme tout le reste, les vols AerLingus ne sont pas très chers (quand on s'y prend à l'avance.)

Nous sommes arrivées à Dublin, et avons été chercher en navette (loin, très loin de l'aéroport) une voiture de location. Bon, la vérité c'est qu'en voulant aller au moins cher, on a finalement payé le même prix qu'ailleurs (il y avait plein de petites mentions cachées, et en plus les types n'étaient pas super conciliants). Bref, ne prenez pas Easirent.

Après un peu d'ajustement de conduite à droite (ce qui était très étrange car c'était la même voiture que celle que j'ai en France, mais avec le volant dans l'autre sens), et après avoir manqué de se prendre un bus à contre-sens, nous avons finalement trouvé notre hôtel, juste à côté de Temple Bar. Nous avons pris un parking payant du centre ville, où nous savions la voiture en sécurité, avant de filer à la découverte du quartier.

Nous avons dîné dans ce petit restaurant, le Joy of Cha. Apparemment ça a vraiment rendu ma sœur joyeuse.

Nous y avons mangé des soupes et tout un tas de trucs végétariens (et pas végétariens d'ailleurs). Et étonnamment, le premier contact avec la nourriture était bien meilleur que ce que j'avais imaginé !

On vous recommande ce petit resto, très sympathique.



On est donc comme il se doit allées boire des bières en écoutant de la musique au célèbre bar Temple Bar.

Des supporters de foot ne payant pas de mine se sont installés sur scène, et se sont mis à jouet et à chanter, en cœur avec le reste du bar. C'était vraiment chouette.

Puis nous avons déambulé dans le reste de la ville, à la découverte de Dublin la nuit. On est même tombées sur le tournage d'une série. On était comme des dingues, pensant qu'il allait PAR MAGIE s'agir d'un tournage de Game of Thrones. Mais en fait non. Ca, c'était pour plus tard !

• • •

Le lendemain matin, après une nuit plus que moyenne dans notre airbnb (qui était clairement tenu par des marchands de sommeil sans scrupule), nous avons testé un petit Irish Breakfast au Hatch & Sons.

L'endroit, un peu en sous sol, ne payait pas de mine, mais c'était vraiment très sympa. Rien que pour le lieu (a)typique, au milieu des hommes d'affaire irlandais, je recommande 1000 fois.

Après avoir traîné dans le quartier et vu les fûts de Guiness se faire livrer, nous nous sommes rendues au Trinity College.

C'est un peu l'incontournable de Dublin, et même de l'Irlande. Car c'est là bas que se trouve l'une des bibliothèques les plus grandioses du monde. Et aussi le livre de Kells, l'un des plus beaux manuscrits médiévaux du monde. Et aussi une des trois seules harpes gaéliques du monde. Enfin bref, il faut y faire un passage.

Nous avons ensuite continué notre chemin, pour finir de déambuler dans la capitale avant reprendre la route pour...THE NORTH !

C'est assez fou, avec toutes ces vieilles pierres, on se croirait vraiment dans l'univers de Harry Potter. Ca c'est genre juste un pont au dessus d'une route :

Puis nous avons récupéré la voiture et avons commencé à rouler vers le nord. Nous n'avons pas vu la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord. D'ailleurs, la seule frontière que nous ayons vraiment vue était plus spirituelle qu'autre chose.

Nous avons vraiment essayé de comprendre ce qui les séparait, et on s'est rendues compte que cette différence était très ancienne et ancrée dans les mœurs. Et que la seule chose qui les empêche de se réunir aujourd'hui, c'était plutôt une histoire d'économie (l'Irlande ayant une économie un peu château-branlant).

Bref, une fois cette frontière passée, nous avons commencé la vraie exploration des décors de notre série d'amour : Game of Thrones. A commencer par la forêt de Tollymore, où plusieurs scènes de la saison 1 avec les Stark ont été filmées.

Mais il faisait presque nuit, et on s'est foutu les chocottes dans cette forêt désertée et très dense. Alors, après une petite promenade, on a fait demi-tour en se disant qu'on reviendrait quand il ferait jour.

On a donc rejoint notre petit logement de booking, "The Castle Apartment", dans le petit village côtier de Strangford. Clairement, ce village n'est visité que par des fans de la série, car juste à côté de Castle Ward (lieu de tournage de Winterfell).

Nous avons dîné au Cuan, quasiment le seul restaurant du village, qui est aussi une auberge et a hébergé le casting de la série. Oui. Nous avons posé nos fesses là où Jon Snow les avait posées lui-même, et mangé les mêmes crevettes façon fish&chips.

Truc improbable dans l'auberge, la production de GoT a généreusement offert une porte magnifiquement sculptée et utilisée dans la série, ainsi que deux costumes de Stark (dont celui de Jon...).

• • •

Au petit matin, après avoir vu les enfants célébrer Halloween dans notre rue, et observé le petit port, nous nous sommes rendues à Castle Ward.

C'était chouette, de voir les décors. Il y avait aussi des installations pour touristes, où tu pouvais faire du tir à l'arc et tout habillé en costume. Bon, nous on n'est pas allées dans un tour organisé, on a préféré faire un auto-tour en faisant de l'exploration par nous mêmes. 1) c'était beaucoup moins cher 2) c'est quand même vachement plus sympa d'explorer par soi-même, en prenant son temps.

Bon, on a quand même croisé des gars (comédiens qui attendaient les touristes) qui se baladaient dans la forêt.


Puis, le monsieur de notre hébergement nous a donné un super plan, et nous a filé le numéro de téléphone du propriétaire des loups de la série. Et on est allés les rencontrer.

C'était un peu un moment surréaliste, où un homme, un vrai pirate, qui joue apparemment régulièrement des rôles de vikings ou de villageois (avec ses magnifiques fils, soit dit en passant), nous emmène dans l'espèce de salle des fêtes de son village, où un décor à l'effigie de la série est bricolé, et où ses fils amènent Summer & Grey Wind.

Bref, on a fait nos groupies. Et c'était rigolo de voir l'impact qu'avait la série sur la vie des locaux. L'Irlande du Nord, c'est pas très grand, et Game of Thrones, c'est un peu comme la pépite du pays. Les décors ont été rendus célèbres grâce à elle, et chaque recoin du pays est propice à une scène.

Bref, suite à ce petit moment, nous sommes retournées à la forêt de Tollymore, parce qu'on avait quand même vachement envie d'y aller.

Au passage, il faut visiter l'Irlande en automne, car c'est VRAIMENT MAGNIFIQUE.

(les groupies de la série reconnaîtront l'endroit)

Puis, en suivant les réseaux sociaux, on a vu qu'un tournage de la série avait lieu non loin d'ici, et cela ne nous faisait pas faire un grand détour sur la suite de notre périple (c'est vraiment un petit pays).

En arrivant sur le lieu du tournage, y'avait des fermiers qui emmenaient les moutons au champs, et ils étaient HYPER secrets sur la question.

Bref, c'était la fin de la scène, et y'avait encore un peu de fausse neige. OUI, je sais. On est de grosses groupies. C'est ridicule, mais c'était trop excitant.

On est ensuite allées plus au nord encore, pour être proche de the Dark Hedges et aller photographier la route au petit matin. Nous avons dormi chez Nigel, à Ballybogey, où nous avons pu échanger sur les différends entre les irlandais du Nord et les irlandais.

• • •

A 7h du matin, nous sommes parties pour le lever du soleil à the Dark Hedges. J'espérais de la brume et des rayons de soleil, mais on a eu un ciel gris et bruineux, qui n'a cependant rien enlevé à la magie de l'endroit qui a servi de décor à GoT une fois encore (the King's Road).

C'était vraiment beau. Puis on est parties sur Giant's Causeway, après un petit stop à la distillerie de Bushmills, plus au Nord encore, face à l'Ecosse. L'endroit a lui aussi, bien sur, servi de décor à la série (the Iron Islands).

Il y avait, comme en Islande, des orgues basaltiques :

Et même un pont suspendu, Carrick-a-Rede, à quelques dizaines de mètres au dessus de la plage. C'était pas bien bien rassurant, mais c'était joli une fois sur le rocher en face.

Après notre journée à Giant's Causeway, on a filé vers Belfast, avant de tomber nez à nez, et cette fois-ci par hasard, sur un tournage en cours, en mode grosse production, avec des énoooormes écrans verts, et des superlumières dans le ciel pi tout. La groupitude a atteint son paroxisme quand ce qui semblait être Jon Snow est passé dans une voiture à côté de nous. Fin de la groupitude.

Belfast était étonnamment chouette. Franchement, je pensais pas que cette ville avait l'air aussi cool, et je pense que j'y reviendrai quelques jours, pour la visiter correctement. C'était Halloween, alors il y avait pas mal d'animation.

On a dîné au Laverys, un endroit assez cool dans le quartier qui semble être celui des étudiants. L'endroit était énorme, avec plein d'ambiances différentes.

Mais le truc le plus génial, c'était notre hébergement. À 17h, on a eu la réponse de Antonia Huntley via Airbnb pour une chambre au sud de Belfast. On a vu sur les photos que ça avait l'air cool, mais on ne doutait pas qu'on allait arriver dans un quartier chic et dormir dans un manoir d'époque, dans une maison familiale encore dans son jus. Sans parler du SUPERBE petit déjeuner avec les confitures des fruits du jardin et le jus de pommes du verger.

Et puis, en se disant que c'était trop court, on est parties.