Carnet de voyage

deux mois en Nouvelle Zélande

71 étapes
7 commentaires
2
vacance en van de 2 mois en Nouvelle Zélande entre deux couples d'amis pour découvrir la vraie liberté de voyager
1er mai au 29 juin 2017
60 jours
Partager ce carnet de voyage
1
Préparatif du départ

Enfin, depuis début janvier et l'annonce de l'acceptation de mon congé sans solde, on peut commencer à préparer ce voyage. Déjà voir une date précise pour partir, que l'on a déterminé à début mai, dans un premier temps, avant de regarder quel jour les billets d'avion seraient les moins chers .

Après plusieurs semaines a passé en revu les sites de comparaison de prix pour les vols, et malgré plusieurs péripéties pour réserver définitivement les billets d'avion (oubli de mettre de l'argent sur le compte avant de réserver pour moi, erreur de saisie dans la demande de VISA pour Romain .... oui nous les mecs on est des boulets avant de partir comme ça on est tranquilles après), notre départ s'effectuera le lundi 1er mai de Paris pour une arrivée à Auckland le mercredi 3 mai vers 06h00. (et oui le trajet va durer 35 heures pour 24 heures de vol .... on s'en réjouit déjà 😉 )

Ensuite, l'autre étape avant de partir, a été de trouver notre van qui deviendra pour ces deux mois de voyage notre meilleur ami. Finalement on a opté pour un Van self contained, certes un peu plus cher à la location, mais qui nous permettra d'être beaucoup plus libre dans les endroits pour stationner et dormir.

On a décidé de rester 2 jours à notre arrivée à Auckland, avant de prendre le van pour notre road trip. On a donc réservé une chambre dans une auberge de jeunesse afin de pouvoir visiter la ville et se remettre tranquillement du décalage horaire avant de prendre la route.

A bientôt pour le début de l'aventure....... départ dans J - 46 jours

2

C'est parti, c'est le grand jour: départ pour Paris aujourd'hui, petite nuit à l'hôtel et direction l'aéroport pour prendre l'avion vers 12h....pour une arrivée mercredi à Auckland à 6h du mat (+ 10 heures par rapport à la France!)

A bientôt tout le monde !!!

3

Let's go pour la partie la moins drôle de notre périple: le trajet. Après avoir fait la route jusqu’à Paris sous un temps breton (oui faut pas que les touristes apprennent que c'est faux 😉 )nous voilà arrivés a Paris après 6 heures de route. Le temps de passer a l’hôtel déposer nos affaires, un apéro s'imposait ainsi qu'un petit restaurant.Au passage merci aux parents a Amélie de nous avoir généreusement emmener jusqu’à Paris.Une courte nuit plus tard, direction l’aéroport a 7 heures. N'ayant toujours pas reçu nos billets, il fallait bien qu'on s'excite un petit peu lol. On a donc abandonné Ro et Amélie qu'on retrouvera une fois arrivés à Auckland. 5 heures a attendre avant le premier vol pour la Chine (avec 11 heures de vol). Après une escale interminable de plus de 8 heures à Canton, direction Auckland après un nouveau vol de 11 heures pour un atterrissage a 5 heures du mat.

4

Petit tour rapide à l'auberge de jeunesse avant de partir a pied faire un premier tour de Auckland. Le soleil est au rendez-vous pour une ballade prés du port avant de se poser fêter enfin les vacances avec une petite bière en terrasse. De retour a l'auberge vers 13 heures, on passe par la case douche (c'est là où on voit que les choses simples sont souvent essentielles^^). Petite visite du centre ville l’après midi avant de rentrer dormir. Le voyage et le décalage horaire auront eu raison de nous dès 20 heures.

12 heures de sommeil plus tard, nous voilà en forme pour commencer les vacances. Ro et Amélie doivent se rendre à la banque pour confirmer l'ouverture de leur compte pendant que nous on s'offre un petit déjeuner à l'anglaise (tartine, bacon, œufs, champignons) sur le port d' Auckland avec un soleil radieux....ça y est on en profite enfin vraiment 😀

5

L’après-midi, on se décide à bouger avant d’avoir le van le lendemain. On part pour une croisière sur l’île de Waiheké. 40 minutes en bateau et on découvre le paradis, île sauvage, voilà ce qu’on est venu chercher. Première randonnée et pique-nique en pleine nature à observer la faune et la flore. C’est là qu’on se dit que la nature est belle et mérite d’être protégée, voilà pourquoi les néo-zélandais veulent autant la préserver. Il faut même désinfecter ses chaussures avant de pénétrer dans la forêt. 18h on rentre car le temps commence à se gâter un peu et on doit se préparer pour notre première soirée étudiante. 4 verres dans 4 bars différents pour 15 dollars néo zélandais par personne, on va se mettre bien…mais pas trop quand même faut qu’on soit apte à aller récupérer le van pour le début de l’aventure.

Du coup, soirée à Auckland : on a fait 3 bars grâce à l’auberge de jeunesse qui organisait une soirée. Bonne ambiance mais un peu trop ambiance boite de nuit trop vite (c’est plus de notre âge ^^). On n’est pas resté trop traîner non plus pour être en forme pour notre première journée en van.

6

Levés 8h30 pour que Ro et Amélie terminent tous leurs papiers avant de quitter Auckland. Petit déjeuner à l’anglaise encore une fois (ça va devenir une habitude ;) ) avant de prendre un taxi pour rejoindre le magasin Lucky pour récupérer le van. Et c’est parti pour la vraie aventure avec notre nouvel ami-maison baptisé « Kerhoa ».

30 minutes de route plus tard, on s’arrête à Silverdale pour faire les grosses courses avant d’aller chercher notre premier spot pour passer la nuit. Ce sera la ville d’Orewa, un petit coin à 5 mètres de la mer (il y a pire comme lieu pour dormir). Malheureusement un mec vient nous voir une fois la nuit tombée pour nous informer qu’on a pas le droit de se garer à cet endroit mais on se renseigne ensuite auprès des voisins qui nous disent qu’il n’y a pas de problème vu qu’on est en self contained. Ensuite on positionne le van pour pouvoir découvrir le lever de soleil demain…promis on essayera de vous faire rêver^^

7

Réveil 7 heures pour admirer ce magnifique levé de soleil. Rien de mieux pour commencer une journée en forme. Ensuite on se prend 1 heure pour organiser les affaires dans le van et on est même surpris de toute la place qu’on dispose…c’est un palace notre « Kerhoa » lol

Puis direction Matakana pour le marché du village où on achète des feijoas et des tomarillos.

8

Vu le magnifique temps qui s’annonce encore pour cette journée on décide de continuer notre route vers Goat Island, une réserve marine. On pique-nique une nouvelle fois dans un cadre idyllique face à la mer, malgré les attaques de Sandflies, sorte de moustiques (mais vu qu’on voyage avec deux rouquins, on est deux à être tranquille…on vous laisse deviner qui mdr). On finit par une baignade avec une vue magnifique dans la réserve.

Ensuite on décide de repartir afin d’arriver avant la nuit à Whangarei. On trouve un parking pour dormir, un peu moins glamour que la première fois^^

9

Aujourd’hui direction Abbaye Cave, des grottes où vivent des vers luisants. Bon sur notre guide c’était écrit se munir de vêtements de pluie et de bonnes chaussures, en fait il fallait plutôt un équipement de spéléologues lol. Du coup, on a pas pu descendre bien bas au fond des grottes et on n’aura vu aucun vers luisants, on aura simplement vu une grosse anguille…tant pis ce sera pour la prochaine fois.

On se dirige ensuite vers Whangarei pour admirer une cascade de 26 mètres de haut, un très beau décor s’offre devant nous.

10

On prend ensuite la route pour Pahia, une station balnéaire où je suis censé faire mon cadeau d’anniversaire : nager avec les dauphins. Seulement vu la saison, cela risque d’être compliqué car beaucoup de compagnies de croisières ne sont pas ouvertes à ce moment de l’année. On s’arrête d’abord près d’un lac pour pique-niquer, à Waro Lake. On trouve même des petits poissons qui viennent manger les peaux mortes des pieds et des mains. Petite manucure gratuite.

11

Arrivés à Paihia dans la « Bays of Islands », on va immédiatement voir à l’office de tourisme s’il est encore possible de faire la croisière pour au moins apercevoir les dauphins. Et là apothéose, croisière de 4heures + nage avec les dauphins encore possible. On est tous aux anges, on prend donc rendez-vous pour le lendemain 9h00. On fait un tour ensuite dans le centre pour que Ro s’achète enfin une canne à pêche. On trouve une place près du port pour passer la nuit et que Ro fasse ses premiers lancés. Une journée qui se termine bien en attendant avec impatience celle de demain :D

12

Petit déjeuner rapide avant de se rendre à la croisière : des paysages magnifiques tout autour de nous et après une heure de traversée enfin les voilà. Pendant 15 minutes, on peut les admirer autour du bateau mais malheureusement vu qu’il y a un bébé dauphin né en décembre, nous ne sommes pas autorisés à nager avec eux. Tout le monde est vraiment déçu, mais on en a tellement pris pleins les yeux que la déception est vite passée. On a un stop de 45 minutes sur une île paradisiaque, l’eau est encore plus belle que tout ce qu’on a pu voir jusqu’ici.

13

Au retour on s’arrête à Russell pour manger un fish and chips avant de reprendre la route. On garde pour l’instant un bon rythme de croisière avec environ 2 heures de route par jour, ce qui nous permet de voir pleins de choses mais également d’en profiter un maximum.

14

On décide d’appeler un camping pour pouvoir prendre une bonne douche et recharger nos appareils électriques. On se retrouve à Houhora après avoir galéré dans des chemins de cailloux. Seul problème, on a été envahi par des moustiques lol

Le lendemain on profite d’un petit café devant Henderson Bay, une plage magnifique où il n’y a personne….le calme absolu.

15

Puis, on se rend à Cap Reinga, c’est là que se rejoigne la mer de Tasmanie et l’océan pacifique ce qui forme des vagues, c’est vraiment beau à voir. On se lance ensuite dans une randonnée le long des dunes de sables (12 km environ). Malheureusement le temps se couvre ce qui nous fait rater le couché de soleil. On s’arrête un peu après car la nuit tombe déjà avant de redescendre demain vers le sud de l’île.

16

Aujourd’hui on doit faire pas mal de route afin d’être à nouveau vers Auckland demain soir. Journée course pour refaire le plein également. On fait une halte à Opononi pour la nuit. Ro pêche ses deux premiers poissons mais se fait engueuler avec une riveraine qui le traite de tueurs de poissons…ça commence bien. On décide d’arrêter pour ne pas être considérés comme « wanted » dans la région. Puis c’est au tour du gérant du camping qui se trouve juste en face, de nous prendre à parti alors qu’on avait déjà commencé l’apéro…c’est important^^ Obligé de dégager et de chercher un autre endroit pour dormir…décidément on va mettre la ville d’Opononi sur liste noire. On fait donc un peu de route pour s’arrêter un peu plus loin sur le bas côté d’une route. On va se contenter de ça pour cette fois.

17

Ce matin, malgré un réveil difficile dû à nos péripéties de la veille, on se rend à Kauri Walk pour admirer ces arbres immenses que ce soit en hauteur, ou en largeur. Et effectivement, comme tout ici, tout porte bien son nom, devant nous se dresse tous ces arbres. On se sent vraiment minuscule à côté, c’est vraiment impressionnant.

18

La pluie s’invite à notre road trip, mais ça tombe plutôt bien puisqu’on a pas mal de route à faire. On doit se rendre pour 2 jours à Titirangi près d’Auckland pour voir un collègue à Julie. On arrive donc chez Onno et Manki, où nous sommes reçu comme des rois. On rencontre un adepte de vin donc vous vous en doutez l’apéro s’est forcément prolongé. Repas crêpes fourrées pour le premier soir, on retrouve un peu nos racines bretonnes :D Je me sens un peu perdu niveau anglais, j’arrive à suivre les conversations mais pour parler c’est plus compliqué. Mais ça fait du bien de se poser un peu, on en profite pour faire nos machines aussi. Le lendemain, on aide Onno à refaire sa salle de bain, démolition le matin et restauration l’après-midi. Sa femme, Makin, invite des amis pour la deuxième soirée, où on découvre son pays d’origine : Kilibati. 2 nuit où on redécouvre le bonheur de dormir dans un vrai lit XXL, même si on est loin de se plaindre de Kerhoa, ça fait quand même du bien.

19

On reprend notre route, et le soleil est également revenu. On avance un peu vers la péninsule du Coromandel. On fait un stop à Tapu, un petit village le long de la côte. Le soleil tape bien même si le vent qui souffle pas mal gâche un peu notre spot. On se fait une après-midi farniente et pêche. Finalement on reste là pour dormir car cette fois l’emplacement est vraiment dédié au véhicule self contained comme nous.

20

On continue notre route dans la péninsule de Coromandel, en direction de Cathedral Cove pour une ballade. Mais une fois sur place, étant dimanche le parking est bondé. On décide donc de repousser la randonnée au lendemain. On va donc à la place à Hot Water Beach, c’est une plage qui comme son nom l’indique, on peut creuser un trou dans le sable et il y a une source d’eau chaude en dessous. Cela nous fait une sorte de jacuzzi juste devant la mer, plutôt sympa. Sauf qu’une fois sur place, cette source se situe vraiment à des endroits précis et notre premier trou n’est pas assez proche de la source. Après une heure on arrive à voler un trou de quelqu’un d’autre et là c’est vraiment le pied…parfois même trop chaud lol

21

On essaye de retourner au parking de Cathedral Cove pour essayer de passer la nuit là-bas pour être sur place le lendemain matin, mais encore une fois c’est toujours autant blindé. On cherche donc un autre endroit dans les environs, ce sera finalement Cook Beach Reserve à 10 minutes de route. Une fois la nuit tombée, on peut admirer une nuit étoilée de fou. On redécouvre le plaisir de s’émerveiller devant les choses simples de la nature.

22

Nouvelle journée qui démarre avec le soleil même si on voit au loin les nuages arrivées à grande vitesse. On se rend donc pour la randonnée qu’on n’a pas réussi à faire la veille, à Cathedral Cove. Balade matinale de deux heures pour découvrir une nouvelle plage, qu’on dirait abandonnées. ça fait du bien de commencer une journée comme ça, on commence à y prendre goût à nos vacances… c’est étonnant hein ;) lol

23

L’après-midi direction Karangahaké, pour visiter les anciennes mines d'or de la ville. Le temps est juste comme il faut pour marcher. On se faufile dans les anciennes galeries, puis on découvre une rivière qui traverse deux dunes. Encore un très beau paysage. Ensuite on s’aventure dans un long tunnel de plus d’un kilomètre, un peu glauque qui aurait pu servir de décor pour un film d’horreur lol

24

En fin de journée, on se rend à Waihi Beach pour passer la nuit. La ville ne compte que 1700 habitants mais plus de 12000 en période estival. Le sable de la plage est tellement fin qu’on a l’impression de marcher dans la neige tellement le bruit est similaire. Jusqu’à présent on n’a pas à se plaindre des endroits où l’on dort, à chaque fois un bord de mer différent, mais un bord de mer magnifique. Les couleurs du ciel à chaque couché de soleil rajoute encore un peu plus de charme à tous ses endroits.

25

On repart ensuite vers Mont Maunganui pour une marche matinale. Et on peut dire que le mont nous a fait transpirer un peu. Une petite heure de randonnée pour monter tout en haut, mais pour monter ça montait^^ Mais après l’effort, la récompense, une belle vue à 360 degrés nous attendait malgré le temps un peu couvert : la ville de Tauranga d’un côté et la mer de l’autre.

26

Ensuite, direction Omanawa pour rendre visite à Lesley et Mary, un endroit où Julie avait fait un woofing. Une nouvelle fois nous sommes très bien accueillis. On fait la connaissance de leurs trois chiens, nombreux chats et poneys. Elles font également pousser des sapins de noël (environ 600) qu’elles revendent en directs ensuite. Premier soir, on leur fait découvrir la tartiflette. On a également à faire à deux bonnes vivantes donc le lendemain, elles nous rendent la pareille, avec dégustation de moules néo zélandaises (beaucoup plus grosses que chez nous) puis un plat de tacos très bien garnis…je ne suis pas sûr que c’est ici qu’on va faire un régime malgré les quelques randonnées à notre actif^^ Etant donné que la pluie s’est invitée à nouveau on décide de rester deux jours chez elle, ce qui permet de mettre à jour ce blog et faire un peu de machines.

27

On repart toujours sur la pluie, vers Rotorua. C’est une ville géothermique où un peu partout il y a des sources d’eaux chaudes, même en plein centre-ville. Du coup, il y a une odeur de soufre qui ressemble plus à des œufs pourris. On visite le Kuirai Park, repérable de loin par la grosse fumée qui s’en dégage. C’est vraiment impressionnant de voir autant de petites flaques, des rivières ou des lacs bouillonnant et fumant. On trouve un endroit pour dormir à côté d’une de ses sources, l’odeur est donc sympathique mais on s’y habitue vite. ^^ Premier soir où notre stock d’eau potable du van est à sec, du coup même pas assez pour faire cuire des pâtes…ce sera donc repas pique-nique pour changer un peu

28

Ce matin petit déjeuner salade de fruit et muffin pour changer du pain de mie. On est donc en forme pour entamer une nouvelle randonnée de bon matin. On se dirige vers le sud de Rotorua pour la marche Rainbow Mountain. Une heure d’ascension pour une nouvelle vue à 360 degrés. On se croirait un peu en Auvergne avec ses vallées et ses lacs un peu partout. Par contre le vent souffle énormément tout là-haut.

29

Après manger, on décide de se faire un petit moment détente à Kerosene Creek, des hots pools au milieu de la forêt. On se prend un bain à 35-40 degrés dans un bassin d’une rivière en pleine nature ça détend vraiment.

30

On fait ensuite un petit stop à waiotapu pour voir un bassin de geyser de boue qui bouillonne, c’est sympa à voir. Une journée bien remplie avec le retour du soleil.

31

On est reparti vers Taupo, et on s’arrête pour passer la nuit près d’un barrage à Rotokawa. Il se déclenche juste quand on arrive, ce qui nous permet d’observer une couleur dans le courant d’eau qui se forme encore magnifique, digne d’un décor de film.

32

Le temps s’est gâté à nouveau, on passe notre matinée dans une librairie afin de prévoir notre prochaine randonnée : 21 kilomètres pour environ 8 à 9 heures de marche. On décide l’après-midi d’aller voir les huka falls, un rapide où se déverse plus de 200 000 litres à la seconde, ce qui pourrait remplir 6 piscines olympiques à la minutes. Le débit est tellement impressionnant que ça empêche toutes espèces de poissons de remonter vers le lac Taupo.

33

On décide d’avancer vers Turangi pour se rapprocher de notre randonnée prévu lundi car pour ce week end le temps est trop mauvais pour pouvoir la faire (vent de 100km/h, température de – 10 degrés). On arrive à se faire une petite ballade quand même entre les averses autour du lac Taupo.

34

Aujourd’hui on part s’équiper à Whakapapa au cas où on puisse faire la randonnée le lendemain. Achat de gants, grosses chaussettes car il a neigé fortement la nuit dernière sur le parcours. Finalement la randonnée est possible mais uniquement avec un guide donc du coup elle devient payante. Après réflexion, au vue du décor qui se présente devant nous, on décide de réserver pour le lendemain. Au retour, on fait notre bonne action du mois en venant en aide à un groupe de brésiliens tombé en panne de batterie. On branche les câbles sur Kerhoa et hop le tour est joué.

35

Réveil 5h30, il fait 2 degrés dans le van, on sent que la journée va être rude, mais on est motivé^^ Petit déjeuner rapide, histoire de se réchauffer avant de partir. On arrive au rendez-vous, on monte dans un bus et là on nous équipe : chaussures de randonnée obligatoire, crampons d’alpinistes, casques et piolets. Déjà qu’on s’était mis en tête que ça allait être compliqué, vu l’équipement ça nous rassure pas des masses lol

On démarre la randonnée à 8h30, et c’est parti pour 21km et 8h de marche environ. Les dix premières minutes de marche sont faites pour faire des groupes de niveau, on décide donc de se mettre dans celui du milieu. Puis après une heure de marche, on se rend compte qu’on a prévu beaucoup trop d’affaire contre le froid, on s’était préparé pour le pôle nord mais le soleil est radieux et tape super fort, on se retrouve très vite uniquement en veste dès le matin.

Dès les premiers kilomètres le spectacle est splendide, c’est l’une des plus belles randonnées de Nouvelle Zélande mais avec un décor enneigé c’est encore plus beau. Les sentiers deviennent rapidement de plus en plus enneigé et les marches gelées ce qui rend notre progression un peu difficile. Puis finalement petit à petit on se rend compte que la marche n’est pas aussi dure que ce qu’on avait pu imaginer : on peut donc profiter à fond de ces magnifiques paysages. On peut même apercevoir le mont Taranaki, tellement le ciel est dégagé qui n’est pourtant pas tout proche de nous.

Enfin vient le moment de se cramponner, se casquer et se munir du piolet (ça allège un peu le poids du sac à dos) et on monte en altitude jusqu’à plus de 1900 mètres. On découvre à chaque mont franchi des lacs, des cratères de volcans et autres falaises enneigées. On ne regrette plus du tout d’avoir payé un guide pour pouvoir faire cette randonnée. On en prend vraiment pleins les yeux.

Petite pause lunch après 5 heures de randonnées autour de 3 lacs, la vue panoramique fait vraiment rêver. On entame la dernière montée de la journée, on n’est presque déçu tellement on s’était imaginé en chier lol

Sur la redescende, on peut admirer le lac Taupo au loin ainsi qu’un volcan fumant. La dernière heure et demi de marche est vraiment longue car après ce que l’on a vu toute la journée les paysages deviennent un peu quelque conque et surtout les kilomètres se ressentent un peu dans les jambes. La nuit se couche déjà et on est en train de se demander si on ne va pas devoir utiliser les lampes frontales. Mais non, après un peu plus de 8 heures de marches, nous voilà arrivé.

Quel bonheur cette journée : on aura successivement passé Soda Srings, South Crater, Red Crater, Emerald lakes and blues lakes et Ketachi Shelter. Retour en bus et début du coup de barre. Mais il faut encore qu’on reprenne la route vers Raetihi à 30 minutes pour rejoindre notre chalet airbnb. Petit apéro pour terminer comme il se doit cette journée parfaite. La fatigue se fait déjà ressentir, on se mange un truc en speed et direction notre lit, où ici au moins il ne fera pas 2 degrés à notre réveil lol

36

Après une bonne nuit de sommeil, nous voilà reparti vers Whanganui. Ce ne sera qu’une ville étape où on va réserver notre ferry pour passer sur l’île du sud d’ici deux jours. On se fait une petite balade autour du lac avant de visiter une volerie avant de partir.

37

On continue de redescendre vers Wellington pour prendre le ferry vendredi. On fait une halte pour passer la nuit à Waikanae où on trouve un petit coin face à la mer, ça faisait longtemps^^ Vu qu’on a fait les courses on se goute un cidre au feijoa (un fruit d’ici) et pour égayer nos soirées apéro on s’est acheté le Monopoly de Nouvelle Zélande.

38

Aujourd’hui dernier jour dans l’île du nord, on se rend à Te Kopahou Reserve où après avoir mangé on voit notre première otarie en milieu naturel depuis notre arrivée. Elle est en pause bronzette au soleil sur son rocher, donc pas vraiment très réactive^^

Ensuite on se rend à Wellington pour boire un verre dans un bar avec un collègue de Julie. On va à Garage Project un bar qui propose un grand nombre de bières en tireuse dont certaines sont brassées à quelques mètres du bar dans un ancien garage rénové en distillerie. On y rencontre kris et Andy avec qui on passe un très bon moment. Ils nous montrent des photos de sa maison qui est plus qu’atypique. Kris nous fait également découvrir un jeu qu’il a inventé et commercialisé.

Avant de partie, ils nous donnent une bonne adresse, Mont Victoria pour avoir une vue à 360 degrés de la capitale. Malheureusement on arrive un peu trop tard pour admirer le couché de soleil sur Wellington, mais la vue est déjà dingue. Ensuite, on trouve une place self contained proche du port afin d’être au plus près pour prendre le ferry le lendemain.

39

Aujourd’hui c’est l’heure de dire au revoir à l’île du nord, après y avoir passé déjà 23 jours, le temps passe trop vite. On est déjà presque à la moitié de notre voyage. NON c’est trop bien les vacances :D On embarque donc pour 3h10 de traversée en ferry de Wellington à Picton où on aura même eu la chance d’apercevoir des dauphins sur le chemin. On arrive donc sur l’île du sud où pour notre premier pique-nique ici, on se trouve un nouveau spot qui surplombe la ville avec une vue sur le port et la multitude d’îles autour. Le soleil est en plus vraiment au rendez-vous pour nous accueillir. On s’offre donc une petite balade digestive sur la côte où on aura pu approcher un weka (un oiseau qui ressemble fortement au kiwi mais qui n’en est pas un…compliqué de voir l’emblème du pays^^)

40

On reprend un peu la route jusqu’à Moetapu où on va passer la nuit. Splendide endroit en bord de mer qui se trouve enfermé entre deux vallées de forêt, qui rend vraiment le coin reculé. Petit tour avant que la nuit se couche et c’est l’heure de l’apéro : 3 semaines que Kerhoa nous supporte et n’est toujours pas tombé en panne ça se fête et puis c’est notre première soirée sur l’île du sud ça se fête aussi et puis c’est vendredi soir donc le weekend end aussi se fête lol

41

La pluie est de retour aujourd’hui, donc on prend notre temps ce matin : partie de pêche et petit nettoyage du van. On reprend la route vers Nelson pour essayer de visiter un vignoble mais malheureusement la plupart ne font qu’une dégustation mais payante donc vraiment peu d’intérêt. On fait une halte en librairie avant de trouver de quoi prendre une douche, ça fait du bien. On passe une journée sans faire grand-chose donc on décide d’avancer un peu sur notre route pour essayer de retrouver le soleil

On se dirige vers Wakefield où on trouve un petit sympa pour passer la nuit près d’une rivière.

42

Direction le lac Rotoiti pour une petite rando autour du lac. On découvre des anguilles énormes dans l’eau puis on a l’impression d’arriver sur l’île des champignons tellement on en trouve des sortes différentes, des gris, des verts, des bleus, des rouges...

Ensuite pique-nique sur la berge où pour la deuxième fois on se fait défoncer par les sandflies. Notre van ressemble à une scène de crime tellement on en a éclaté contre les vitres lol

43

On se refait ensuite une petite promenade rapide le long d’une rivière avant de prendre la route vers Kawatiri. On s’arrête à Maruia falls pour terminer la journée.

44

Aujourd’hui on part vers Tauranga Bay où une colonie d’otaries s’y trouve, ils sont vraiment marrants à observer. Malgré un début de matinée plutôt couvert on y retourne après manger et on se fait une marche le long de la côte jusqu’à un phare.

45

Puis direction Westport, où on se trouve une magnifique vue pour prendre l’apéro (spot de pêche, et de surfeurs), mais malgré l’arrivée de nuages le coucher de soleil est encore une fois magnifique. On va un peu plus loin pour passer la nuit.

Le lendemain on se tente une marche la Fox River sauf qu’après un bon quart d’heure on est obligé de rebrousser chemin car il faut traverser une rivière et on n’est pas trop chaud chaud à se tremper. On fait donc la Truman Walk une ballade en bord de mer où il y a une cascade. Mais le plus impressionnant reste les vagues qui se fracassent contre les rochers.

L’après-midi on va voir le site des Pancakes Rocks, des rochers qui ont tellement travaillé avec l’eau (même si il y a différentes versions) qu’ils ressemblent à des pancakes superposés. On peut observer à nouveau la mer se déchaîner et à un endroit tellement elle a de la force ça fait jaillir des rochers une sorte de geyser. C’est impressionnant. Puis en soirée on se trouve un spot où on peut se garer à moins de 20 mètres de l’eau. Plutôt sympathique comme vue. Le lendemain on peut en profiter pour le petit déjeuner avec un soleil rayonnant.

46

Du coup on est motivé pour se faire une randonnée matinale et on n’est pas déçu par la Parairaki River où un décor de forêts, rivières et falaise se mélangent. Grâce à ce magnifique temps, les couleurs de la nature sont splendides, et le parcours respire une tranquillité inouïe. On se fait donc une marche de deux heures environ avant de pique-niquer en bord de mer et faire un stop à Coal Creeks Falls pour découvrir une cascade originale.

47

Ensuite on prend la route de Greymouth, où après plusieurs soirs où à cause des nuages on a loupé les couchers de soleil. Mais ce soir, on est gâté quelques nuages mais le rende encore plus beau. Les couleurs sont hallucinantes. Encore une fois on a vraiment pas à se plaindre de la vue de notre chambre pour ce soir 😀

48

Aujourd'hui on se rend à Hokitika où Julie se fait un magasin de jade afin de s'acheter un collier de cette pierre.

Puis on va vers le lac Mahinapua pour se faire une ballade l'après midi. Ce lac se niche juste devant des montagnes ce qui rend le paysage magnifique encore. Puis on découvre encore des champignons d'une couleur peu courante.

Ce soir on décide de dormir proche d'un bar, l'Empire Hôtel afin de profiter d'une douche et de l'électricité. Forcément on en profite pour faire un tour dans le pub ( 12 dollars le pichet, on va pouvoir en boire quelques uns. 😀 ). Puis on profite de la cuisine pour se faire en repas du soir un breakfast à l'anglaise. Avant d'aller dormir on se laisse à nouveau tenter par deux pichets...la bière en pression ça change un peu.

49

Maintenant on va jusqu'au deux glaciers: Franz Josef et Fox Glacier. A Franz Josef plus aucune randonné n'est possible sur le glacier sans guide car il fond tellement qu'il en devient dangereux. On peut également le survoler en hélicoptère mais ça reste un budget même si ça a vraiment l'air sympa.

On part donc pour une marche le long des cascades , avant d'arriver au pied du glacier. Encore un décor différent mais tout aussi joli. Le soleil est bien présent.Pour la nuit il n'y a aucun campement gratuit au alentour, on est donc obligé d'aller dans un DOC avant de reprendre la route pour le deuxième glacier. On va donc dormir près du lac Mapourika avec pour arrière plan le Franz Josef. Le reflet dans l'eau est juste incroyable.

50

Visite du deuxième glacier aujourd'hui mais avant on fait une halte au lac Matheson. On est encore censé y voir la chaîne de montagne se refléter dans celui-ci. Mais malheureusement, le temps est beaucoup trop couvert sur les montagnes. On y voit donc que ces foutus nuages dans le lac. Du coup, on est légèrement déçu, le lac devient un peu quelconque surtout après ceux qu'on a déjà vu jusqu'ici, qui étaient juste magnifiques.

L'après midi on va donc à Fox Glacier où après une petite marche on arrive juste en face de lui. Comme ça il ne parait pas si impressionnant mais il fait quand même 32km². L'eau qui s'en écoule à une couleur tellement bleue, voir même bleu-vert un peu plus bas dans la rivière.

On prend ensuite la route vers Haast où on doit passer la nuit mais lorsqu'on arrive sur place, le lieu est tellement glauque qu'on préfère continuer notre route vers Wanaka. On prend finalement un DOC à 8 dollars par personne. L'endroit est paumé au milieu de nulle part mais au moins il fait pas flipper lol

51

On prend la route de Wanaka, où sur le chemin on fait deux haltes pour admirer deux cascades. La première est vraiment impressionnante et la couleur de l'eau est d'un bleu incroyable. Puis on fait un stop au Blue Pool, comme son nom l'indique une piscine bleue. On s'attend donc a retrouvé de l'eau comme aux cascades mais au final, la couleur de l'eau est d'un bleu inimaginable. Heureusement les photos sont là, sinon on nous prendrait pour des fous lol. C'est juste magique, on se lasse pas d'un tel paysage.

On poursuit notre route et on passe devant le lac Wanaka coincé entre les montagnes. Les paysages sont époustouflants, j'ai même plus de mots pour décrire ce que l'on voit. Les photos parleront d'elles mêmes.

Dans l'après midi on contacte Mellit qui est à Wanaka depuis quelques semaines. Les bretons sont partout. Il nous propose gentillement de déposer notre van à sa colloc pour pouvoir passer une soirée dans la ville. On le retrouve donc pour l'apéro dans un bar. Il nous fait même profiter de réduction pour les conso, royal.

Après la soirée d'hier, on se lève tranquillement surtout qu'ici c'est jour férié car c'est l'anniversaire de la reine. Après avoir mangé chez Mellit, on décide de profiter un peu du soleil autour du lac Wanaka. Puis on prend la route de Queenstown. La nuit risque d'être fraîche: on va être proche de zéro, sortez les grosses chaussettes lol

52

Effectivement la nuit a été fraîche, réveil à - 4 degrés. Tout a gelé à l'intérieur du van: fenêtres, tasses, réserve d'eau, et même l'intérieur de notre frigo. Du coup direct chauffage en route, et on se fait un petit déjeuner chaud: oeufs, bacon, café. Enfin on se réchauffe comme on peut. On fait une halte à la librairie et on fait les courses le temps que le soleil réchauffe l'atmosphère.

Puis on réserve une croisière pour le lendemain à Milford Sound dans les Fjords. On prend donc la route de Te Anau où avant d'arriver on assiste à un coucher de soleil devant les montagnes enneigées. Ce soir on dort dans un DOC proche du départ de la croisière où normalement il fera moins froid que la nuit dernière...ouf

53

C'est parti pour la croisière dans les Fjords, où on prend d'abord un bus pour faire la route. On se retrouve seulement à 6, parfait, on a une croisière privé. Ensuite on prend un bateau pour admirer les Fjords. Ce sont les eaux du glacier qui se jettent dans l'océan. On a même le droit à une danse d'une otarie juste devant nous. Les paysages sont top, mais un peu déçu de la durée de la croisière: 1h30 ça passe trop vite. Mais ça valait quand même la peine.

54

On reprend notre périple pour passer la nuit à Lumsden. En plus c'est jour de match aujourd'hui: les meilleurs joueurs d'Angleterre, d'Ecosse, d'Irlande et du Pays Galles affrontent les équipes du championnat néo-zélandais. On se trouve donc un pub qui diffuse le match et en plus on assiste à une victoire des Blues, l'équipe néo zélandaise.

Puis on passe la journée à Lumsden pour attendre un collègue à Julie. Mais la bourgade est pas très vivante donc on se fait une journée glandouille. Adam arrive finalement assez tard donc on se fait un apéro jusqu'au petit matin.

55

Réveil tardif aujourd'hui, il est déjà midi. Adam nous fait découvrir une spécialité, un Mars glacé frie. ça parait bizarre mais c'est vraiment pas mauvais, même si un suffit largement. On prend ensuite la route de Fortrose pour passer la nuit en bord de mer.

Toute la nuit et le lendemain c'est la tempête. On trouve une petite accalmie pour aller voir une cascade avant de se rendre dans un coin perdu où les routes pour y accéder ressemble plus à un champs qu'une route. Le spot est par contre vraiment top: énorme falaise autour de l'océan. Depuis que Adam est arrivé, notre rythme de journée a bien changé. Mais bon certes on voit moins de choses mais ça casse notre petite routine.

56

Le lendemain on reprend un peu nos visites, à Nugget Points où on se fait une marche jusqu'à un phare avec une nouvelle fois quelques otaries sur notre chemin. Puis on décide d'aller essayer d'apercevoir les pingouins aux yeux jaunes. C'est le pingouin le plus dur à observer car il est super craintif. On se rend dans une sorte de cabane et un peu avant que la nuit tombe, on a pu voir quatre pingouins débarqués sur la plage. Moment magique, ils sont vraiment marrants à observer, leur façon de marcher et de faire des petits sauts.

Puis on se trouve un spot en bord de mer vers Brighton, mais une fois sur place l'endroit est bondé de monde. On hésite un peu puis on décide finalement de refaire un peu de route pour se trouver un coin plus tranquille. Dernier soir avec Adam, on se prend donc un apéro sur la plage.

57

On prend la route de Dunedin où on va voir un match du Lion's Tour demain. Aujourd'hui on va faire un tour jusqu'à Harington point où on se trouve une ballade jusqu'à un phare. Une nouvelle fois une belle vue s'offre à nous et on a même le privilège d'apercevoir un albatros. Vraiment impressionnant comme oiseau. Puis on va sur une plage pour à nouveau essayer d'observer des pingouins. Malheureusement vu l'heure on en verra pas, seule une otarie affalée dans les herbes hautes est là.

Le soir on tente de dormir sur le parking d'un pub pour être tranquille demain après le match mais c'est blindé, on décide donc de retourner jusqu'à Brigton.

58

Aujourd'hui journée de match, on retourne donc à Dunedin pour se garer dès le matin sur le parking du pub. Puis direction le centre ville, malgré un temps pourri encore. On prend un peu la température dans les pubs avant le match...mais beaucoup moins d’effervescence qu'on ne pensait. On se rend donc ensuite au stade, Forsyth Barr Stadium pour notre premier match de rugby. Les Highlanders contre l'équipe des British Lions. Super match, avec en prime une victoire des Highlanders très serrée 23-22. On chambre les british en chantant "lion is dead tonight".

On sort du stade c'est la tempête, on prend donc une douche pendant nos 40 minutes à pied pour rejoindre notre van. On s'attend à pouvoir sécher un peu au coin de la cheminée du pub avec quelques pintes pour fêter la victoire...mais là abusé, le bar est déjà fermé. Petit whisky quand même dans le van et direction nos duvets pour se réchauffer.

59

Après avoir refait le plein de tout à Dunedin on repart vers Katiki où se trouve un phare où les pingouins viennent se réfugier pour la nuit. On y arrive avant le coucher de soleil et les pingouins sont déjà là, cette fois on peut les voir de super près. Beaucoup de personnes n'arrivent pas les voir et nous en l'espace de trois jours on en aura vue une dizaine. On décide de revenir demain au levé du soleil pour essayer de les voir au petit matin également.

On reprend nos bonnes habitudes, réveil 7h00. Superbe levé de soleil, un petit déjeuner et on retourne au phare de Katiki, où malheureusement les pingouins ne nous ont pas attendus. Mais plus loin sur les falaises, on tombe sur une colonie d'otaries avec une vingtaine de petits, trop craquant. On pourrait rester des heures les regarder.

60

Puis on se rend sur une plage à Moeraki pour observer les bulders rocks, des rochers rond en plein milieu de la plage. C'est vraiment incroyable la forme qu'ils ont. Il y en a même un qui ressemblait presque à un ballon de football à l'ancienne, sauf en beaucoup plus gros et plus lourds.

61

L'après midi on va jusqu'à Oamaru, où là encore vu l'heure on ne verra pas de pingouins. Mais la plage est magnifique. Ro et Amélie auront même le plaisir à l'entrée d'un virage de faire un tête à tête avec une otarie cachée dans un buisson. On a été incapable de dire qui de l'otarie ou d'Amélie a crié le plus fort lol

Ensuite on s'est rendu sur les hauteurs de la ville où une vue panoramique du centre ville, du port et des montagnes nous attendait. Bonne cure de soleil par dessus tout ça. Le soir, à défaut d'avoir trouvé un airbnb car les tarifs étaient trop chers, on s'arrête dans un camping pour la nuit. Et là on tombe sur un mec, certes un peu louche au début mais trop sympa, le gardien du camping. Il nous fait un tarif de fou avec accès à une cuisine, salon et même un terrain de foot. En plus de ça, le mec offre un petit cadeau de sa plantation donc en fait on a eu l'emplacement gratuit. Une bonne soiré où on profite d'un peu plus de confort qu'habituellement.

62

Aujourd'hui après une bonne soirée, on prend la route de Otematata où on fait une ballade autour d'un lac avec des cygnes, des fantails et des grosses truites. On profite du soleil avant de reprendre la route vers les montagnes.

63

Direction Mont Cook, pour notre randonnée au cœur des montagnes enneigés. Le paysage est vraiment spectaculaire et au bout de la marche, le kif total: un lac gelé avec des dizaines d'iceberg et la vue sur le mont Cook. C'est juste incroyable la beauté de la nature.

Ensuite on passe de l'autre coté du mont avec cette fois une vue sur le Tasman Glacier. Le glacier est entouré de plusieurs monts tous enneigés et un lac. De l'autre côté, on a vue sur la vallée entière. Journée vraiment au top. On reprend la route vers le lac Tekapo où sur la route on se fait stopper par un défilé de moutons. Arrivé à l'endroit où on dort c'est vraiment compliqué d'accès. Plus de 6km dans un chemin de forêt, le van n'a pas trop kiffé et a roulé à 10km/h c'est long. La nuit est encore fraîche, on risque d'avoir à nouveau des températures négatives dans la nuit.

64

Réveil à - 2 degrés dans le van, mais on a pas trop ressenti le froid dans la nuit. On se rend au lac Tekapo pour une ballade. Personne à des dizaines de kilomètres à la ronde, le silence total au milieu des plaines avec une vue sur le lac et la chaîne de montagne. Dommage que le temps est couvert car l'eau du lac est d'un magnifique bleu quand le soleil tape dessus on s'en contentera. L'après midi, on réserve pour aller au hop pool. Des piscines entre 35 et 39 degrés en extérieur avec une vue sur les montagnes. Le pied total, surtout quand il fait froid dehors. L'après midi totale détente. Le soir on se pose au bord d'un lac pour passer la nuit.

65

On reprend la route de Christchurch où on fait une halte à Peel Forest pour une ballade vers une cascade. On dirait qu'on grimpe le Tourmalet tellement les côtes sont raides. On se retrouve à suivre un chemin au milieu d'une rivière. Du coup obliger de rebrousser chemin, sans avoir vu la cascade. Du coup on se rend à Metheven pour faire les premiers achats souvenirs et les machines avec de se rendre à Mayfield pour la nuit à côté d'une rivière.

66

Direction Christchurch où on se pose à Lyttelton pour manger au bord du port avant de déposer Ro et Amélie pour qu'ils poursuivent leur recherche de van. Nous on essaye de se faire une marche qui donne une vue sur toute la ville. Une heure d'ascension digne des col du tour de France en plein soleil mais en haut on a une jolie vue au dessus des nuages. Puis on se gare au port pour la nuit où on galère à comprendre leur indication où on peut dormir.

67

Aujourd'hui Ro et Amélie nous déposent dans le centre ville où on passe la journée à faire les magasins. On rencontre une connaissance à Julie qui fait des burgers donc on se laisse tenté par "The Bomb", vraiment top. La ville donne l'impression d'être vraiment morte malgré tous les efforts qui sont fait pour lui redonner un peu de gaieté après le récent tremblement de terre de l'année dernière. Tout est en reconstruction et une place a même été refaite en conteneur de couleurs différentes ce qui lui redonne un peu de charme.

Puis on reprend la route vers Kaikoura où on doit faire un tour de 40 minutes en avion pour aller voir les baleines. Seulement on apprend que la route est fermé pour travaux tous les jours de la semaine pour reconstruire au plus vite après le tremblement de terre. On fait donc un stop à Scargill.

68

On se rend donc à Kaikoura à l'aéroport où comme on s'y attendait, on nous annonce que le vol n'est pas possible à cause du temps. Notre vol est donc décalé au lendemain. Gros brouillard sur la cote qui nous empêche également d'admirer le paysage. Du coup la journée est un peu gâché, on ne peut pas faire grand chose. On se trouve un spot à 20 mètres de la mer en espérant que le temps se dégage d'ici demain surtout que c'est l'anniversaire d'Amélie le lendemain.

Réveil 7 heures pour à nouveau essayer d'aller voir les baleines en avion. Malheureusement le temps est encore pire que la veille, on ne voit pas à 20 mètres. Du coup le vol est à nouveau annulé. On décide quand même de rester car le lendemain le temps est prévu meilleur. La journée est donc un peu merdique, on s'occupe comme on peut. D'un coté heureusement c'est l'anniversaire d'Amélie aujourd'hui, donc on profite pour prendre un apéro le midi et lui offrir ses cadeaux...et en plus ça passe le temps. Puis on se pose au chaud dans un pub avant de retourner au même lieu que hier pour passer la nuit.

C'est reparti, cette fois le temps est plus clément avec nous et le vol est possible. On embarque donc à quatre dans un avion. Après deux jours sans voler le pilote nous prévient que ça risque de prendre plus de temps que d'habitude pour trouver les baleines. Effectivement on passe bien plus de 30 minutes à survoler la mer et scruter le moindre mouvement. On aperçoit tout d'abord un banc de 300 dauphins. Puis enfin notre première baleine, malheureusement elle plonge presque aussitôt ( et les baleines plongent en général pour environ 50 minutes) donc on repart à la recherche d'autres spécimens. Cette fois on a plus de chance, on peut la survoler plusieurs minutes, vraiment impressionnant. Puis on survole le bord de mer avant de rentrer. Expérience au top, baptême de l'air pour moi et on aura vu nos première baleines. (désolé les photos des baleines sont restés en Nouvelle Zélande...donc faudra attendre un peu)

Ensuite on redépose Ro et Amélie pour leur recherche de van et de woofing. Nous on décide de profiter du retour du soleil pour aller se balader sur la cote. Toute la plage est remplie de colonies d'otaries, il y en a partout. Puis on s'arrête admirer la mer des hauteurs des falaises. Et là, truc incroyable et super rare, on aperçoit deux baleines près du rivage, c'est juste dingue. On se rend vraiment compte de leur taille. Puis pour notre pique nique, on a la même chance de manger à quelques mètres des otaries.

Puis on reprend la route de Scargill par la route ré ouverte le week end. C'est là qu'on se rend compte de l'ampleur des dégâts qu'à provoquer le dernier tremblement de terre. Des portions entières ont été complètement détruites.

69

Ce matin on s'autorise une grasse matinée après trois réveils matinaux. Petit déjeuner à l'anglaise vu que la matinée est à nouveau pluvieuse. On reprend la route de Christchurch où on peut profiter d'une petite éclaircie avant la tombée de la nuit. Demain ce sera la dernière journée avant de repartir vers la Bretagne.

Le lendemain on refait un petit tour dans le centre ville où on retourne manger un "The Bomb". Puis il est déjà temps de faire nos sac pour le départ du lendemain. On refait un brin de toilette à Kerhoa également.

70

Et oui, c'est finit. Réveil matinal aujourd'hui c'est la fin des vacances. On se rend d'abord en ville pour que Ro et Amélie déposent leurs affaires dans une auberge de jeunesse. Puis on se rend à l'agence de location pour rendre le van. Et c'est le moment de la séparation, nous on rentre en France et Ro et Amélie restent pour un an.


On se rend donc à l'aéroport pour un premier vol interne vers Auckland. Puis on doit attendre 22h pour notre prochain vol vers la Chine. 11h30 de vol pour rejoindre Canton et une escale de 3h30. Ensuite un autre vol de 11h jusqu'à Londres où là on est censé avoir une escale de 5h30 avant de prendre un vol pour Paris. Mais arrivé à Londres, on découvre que notre vol a été annulé depuis un mois. Gros coup de stress donc où finalement on sera basculé sur le vol de 17h30 d'Air France. On a donc moins d'une heure pour enregistrer nos bagages et passer la sécurité. On est arrivé juste avant l'ouverture des portes. Arrivé à Paris, on passe la nuit dans un hôtel avant de prendre un train pour Quimperlé. Bien sur le trajet était pas assez long donc on est resté bloqué une petite heure au milieu des voies.

71

"Voyager c'est donner un sens à sa vie, voyager c'est donner de la vie à ses sens."

"Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité connue pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve."

Comme yobreizh29, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.