Carnet de voyage

LAPLAND TALE

12 étapes
4 commentaires
16
Une aventure dans le grand nord européen, la Laponie, un périple photographique à travers 3 pays, Finlande, Suède et Norvège. La découverte de l'hiver scandinave et ses aurores boréales
25 février au 12 mars 2017
16 jours
Partager ce carnet de voyage
1


go to Lapland 

Samedi 25 février,

Départ imminent pour le grand nord...

Rendez vous à l'aéroport Charles de Gaule à Paris pour l'embarquement à destination d'Helsinki, capitale Finlandaise.

Je réalise enfin mon rêve, partir découvrir la Laponie, aller chasser les aurores boréales, et les paysages fabuleux scandinaves.

Au programme, trois jours en solo en Laponie Finlandaise, rejoindre ensuite une équipe de 5 Photographes, encadré par deux professionnels, pour un stage photo sur 3 pays, Finlande, Suède et Norvège. A la fin du stage en Norvège, rester 3 jours de plus en solo avant de regagner mon pays.

Ma première étape se fera à Helsinki, pour une journée découverte, avant de prendre un train de nuit en direction de Rovaniemi.

Après quelques heures de vol, j’aperçois enfin la terre scandinave.

Au dessus des rivages enneigés de la baltique, l’atterrissage se confirme.

les rivages scandinaves

11h,

Mon avion se pose à Helsinki, capitale Finlandaise, l'aventure commence, après un passage éclair à la gare, pour déposer mes bagages, et Je décide de me rendre sur l'île de Seurasaari (Meilahti) aussi connue sous le nom de l'île aux écureuils...


Seurasaari, est une petite île du golfe de Finlande, dans la baie de "Seurasaarenselka".

Dépourvue d'habitants, elle fait office de musée en plein air, c'est aussi un havre de paix, pour sa faune sauvage, entre autres, les écureuils roux...


Un petit plan:

carte de l'île seurasaarie

L'île blanche, au milieu de la mer glacée se dévoile sous le soleil d'Helsinki.

La suite en images...

sur les rivages de la Baltique 
La tombe du viking

Un petit arrêt café au restaurant Ravintola Seurasaari .

Restaurant Ravintola Seurasaari

17h, Un dernier regard sur le soleil couchant, avant de regagner la gare.

Dernière séance photo avec l'astre.

La photo du jour, "Le soleil d'Helsinki".

Le soleil d'Helsinki

18h, Rendez-vous à la gare "Helsingin päärautatieasema" pour prendre le train de nuit à destination de Rovaniemi.

Gare d'Helsinki ,Helsingin päärautatieasema

Le train de nuit IC 273 railcc , en partance pour la Laponie, traversera la Finlande, pour rejoindre le nord du pays et m’emmener au-delà du cercle polaire.

circuit du train IC 273 railcc 

Pour réserver vos billets, un petit lien vers le site...

https://rail.cc/fr/train-de-nuit/helsinki-rovaniemi-ic-273/171

Une première journée captivante dans la capitale Finnoise, la découverte de l'île de Seurasaari fût une belle expérience.

Je poursuis mon périple, avec déjà de belles images en tête, les rivages enneigés se mêlant à la baltique gelée sous le soleil d'Helsinki...

2

Dimanche 26 février, 7h30.

Après une bonne nuit de sommeil et une bonne douche, dans une cabine de couchage bien confortable, le train de nuit arrive enfin en gare de Rovaniemi.

Laponie me voilà...

Le pied à peine dehors, les -18 degrés affichés sur thermomètre me font réaliser la réalité du climat polaire. Malgré le grand ciel bleu et le soleil qui brille, il fait froid, très froid, les gants, la chapka et le cache cou sont indispensables.

Dans la gare, je récupère sans mal ma voiture de location, après un petit-déjeuner sur place, il est temps de prendre la route.

GPS réglé, je fais mes premiers pas sur les routes lapones, autant vous dire, au départ ça fait drôle !!! Les routes enneigées et givrées ont de quoi inquiéter, mais je vous rassure, les pneus neiges à clous sont d'une efficacité redoutable. Il faut cependant respecter les vitesses (50 voir 80) et rester vigilant, car ce sont quand même des conditions de conduite particulières.

Les routes du grand nord

9h,

Après une petite visite de Rovaniemi, je pars tranquillement en mode explorateur, pour kemijärvi (90 km plus au nord-est) où je ferai une pause pour le déjeuner.

Quelques images des décors Finlandais...

les décors Finlandais 

Je poursuis la route au nord sur 60 km, en direction du parc national de Pyhätunturin.

route jusqu'à Pyhä

C'est dans cette zone que je passerai deux jours, au pied de la colline de Pyhä et de sa station de ski.

Je profite de l'après-midi pour découvrir le lac gelé de Pyhä, les stations de Pyhä, de Luosto et les environs de ce secteur.

carte du secteur de Pyhä et sa station de ski
Un petit tour sur la station de ski de Pyhä

Le temps est clair, malgré le froid, il fait très beau, et c'est bon signe pour la nuit à venir, peut-être ma première chasse aux aurores...

En attendant, je termine la journée dans une forêt aux alentours de Luosto, en quête d'un bon spot pour immortaliser le soleil couchant.

Le soleil se couche, et les couleurs du ciel enflamment le décor, l'ambiance du nord se dévoile et prend tout son sens...

Malgré la magie du moment, en quelques minutes, une énorme plaque nuageuse vient clôturer le spectacle... Une demi heure plus tard, le ciel est saturé de nuages, ne laissant aucun espoir pour une éventuelle chasse boréale...

Après une journée bien remplie à arpenter le très vaste territoire Finlandais, je me rend chez mon hôte à Pyhä, LumiNena Guest House, chez "Turukuuli" où une petite maisonnette de charme m'attend, à côté d'un élevage de chien de traîneau.

Un petit lien vers le Air B and B :

https://www.airbnb.fr/rooms/1061639?s=51

LumiNena Guest House:

http://booking.com/88dc4e64ae38102

"Chez Turukuuli"

Il est temps de recharger les batteries, une grosse journée m'attend demain.

3


Lundi 27 février,

Après une bonne nuit de sommeil, je me rend au bord du lac de Pyhäjarvi, pour une randonnée à cheval...

10h,

Rendez-vous au Lucky Ranch avec Anu Lampinem, la propriétaire.

Après un accueil chaleureux, Anu me présente ses chevaux, dont Oliver, qui sera mon fidèle destrier pour cette matinée. Les présentations faites, nous préparons nos chevaux pour la balade.

Un petit tour de manège avec Oliver, pour se mettre en confiance, et nous partons dans le bosquet au abords du lac pour une petite balade .

Nous avançons dans les superbes décors lapons, bois enneigés et grand lac gelé "Pyhäjarvi".

Anu et sa monture 
Oliver mon destrier 
petite pose photo au bord du lac gelé 

La balade terminée, après s’être occupé des chevaux et avoir dit au-revoir a Oliver, Anu m'invite à prendre une boisson chaude dans une tente Sami.

la tente Sami 

Je reprend ma route après avoir fait mes adieux. Anu est une personne très gentille et très agréable, elle prend beaucoup de plaisir à exercer son métier, ce fut un véritable plaisir de faire sa connaissance.

Le lucky ranch propose de nombreuses activités: passer une nuit dans des igloos, des sorties pour observer les aurores boréales, et bien d'autres...

Voici un lien sur son site, où vous retrouverais toutes les infos.

http://www.luckyranch.fi/

Encore un grand merci à Anu pour cette jolie balade à cheval, à travers l'hiver lapon.


15h,

La journée se poursuit, rendez vous à mon logement, pour aller faire une excursion en chien de traineaux.

Tuulikki, propose diverses excursions et ballade avec ses chiens de traineaux.

Dans un premier temps, Tuulikki m’emmène visiter son élevage. Ses occupants, les samoens, sont de magnifiques chiens blancs à la fourrure épaisse.

l'élevage de samoens

Les chiens s’agitent, ils sautent, ils aboient, ils sentent qu'une sortie se profile, ils veulent à tout prix faire parti du convoi.

6 d'entre eux seront sélectionnés suivant leurs capacités et réaliseront 15 bornes avec moi .

la chef de la meute

Tuulikki me donne les consignes de pilotage du traineau, elle ouvrira la marche en motoneige, et je suivrai avec ma meute de samoens .

Les chiens démarrent, ça commence fort, ça va vite, très vite! Les chiens sont très excités et foncent comme des fous à travers le magnifique paysage...

la voie des rêves 

La virée s'achève dans la lumière du soleil couchant, mes amis n'en peuvent plus, ils ont tout donné, à peine le traineau s'arrête qu'ils s'allongent et dorment aussi tôt .

Cette excursion est une expérience vraiment unique, la vitesse, la sensation de liberté en arpentant le grand froid nordique... La lumière est merveilleuse, on passe dans des sous-bois féeriques , 15km à parcourir ces somptueux décors...Rien que du bonheur.

Ces chiens sont vraiment fantastiques, leur énergie et leur détermination sont impressionnantes, c'est vraiment merveilleux de partager une virée avec eux dans ce décor de rêve. On se sent en totale harmonie avec la nature.

Un grand merci à mon hôte Tuulikki, pour m'avoir permis de vivre un moment aussi grandiose.

Je vous recommande fortement de vivre une expérience comme celle ci, et Tuulikki vous comblera par ses excursions.

un lien sur le site de Tuulikki:

http://www.luminena.fi/en

La journée s'achève après de belles sensations, un restaurant bien mérité s'impose, avant de prendre la route pour aller se reposer...Et NON pas du tout!!!

21h,

Sortie du restaurant, la Finlande va me livrer sa botte secrète, m'offrir mon plus grand rêve et me faire voyager dans un autre monde.

Par la fenêtre de la voiture, j’aperçois deux énormes bandes vertes dans le ciel Finnois... vous avez compris, laissez moi vous montrer en images....

Phœnix rise
Boréal beams 
The stars way 
Lapland hydra 

Le ciel est en feu ce soir!

Je repense à toutes les fois où je me suis imaginé voir un tel spectacle de mes propres yeux, et aujourd’hui... mon rêve se réalise. Le ciel finlandais est en train de me montrer tout son potentiel, je n'avais jamais vu d'aurores, mais je sais déjà qu'elle est puissante, très puissante. Après avoir contrôlé mes émotions et mes tremblements, j'arrive à mettre en place mon matériel photo, j'ai étudié longuement la technique de prise de vue, maintenant place à la pratique...Pendant les poses longues, je contemple le spectacle.

D'énormes bandes vertes dansent dans le ciel, on dirait des serpents qui avancent doucement en ondulant. Les gigantesques traces, remplissent le ciel d'un horizon à l'autre. Au dessus de moi il pleut des rayons boréals. C'est impressionnant, on se sent vraiment petit, devant la grandeur de la nature.

Mais le ciel n'en a pas encore fini avec moi, dans mon dos, le phénomène s'intensifie, et le ciel prend vraiment feu! Les mouvement s’accélèrent, du violet et du jaune apparaissent dans des gestes brusques. C'est une tempête de flammes. Elle est vivante, elle court parmi les étoiles.

Je suis abasourdi, j'en ai du mal à respirer, c'est la chose la plus fascinante que j'ai jamais vu .

solar storm
the northen snake 
the northen waves 

Peu à peu le Phénomène se calme, mais des vagues plus pâles subsistent, elles bougent très lentement, et dessinent des formes dans le ciel.

Les fantômes scandinaves se manifestent en un balai féerique.

les fantômes scandinaves
le dragon Finlandais

Le spectacle aura duré plus de deux heures, avec une activité maximale d'une bonne dizaine de minutes.

Mon appareil est givré, mes doigts aussi, j'en avais presque oublié le froid. Il est temps de rentrer se mettre au chaud, les images défilent dans ma tête , je suis encore sous le choc, j'ai du mal à réaliser ce que je viens de voir...

J'ai du mal à trouver le sommeil, il n'y aura pas de rêve cette nuit... je viens de le vivre .

4

Mardi 28 février,

Mon périple solo à Pyhatunturi se termine.

Aujourd'hui je me rends à Kuusamo, à l'est du pays, près de la frontière Russe.

Je fais mes adieux à mon hôte, Tuulikki, et la remercie pour sa gentillesse et son accueil chaleureux.

Je vous recommande vivement ce logement .

Les liens:

Chez Tuulikki air b and b

LumiNena Guest House


Direction Kuusamo, la journée passe vite, un peu de route, quelques pauses pour se restaurer, la découverte de quelques endroits, et c'est l'heure de se rendre à l'aéroport pour démarrer le stage photo.

Le stage photo:

Le voyage photo "chasseur de rêve" organisé par l'Agence de voyage Nature du monde se déroule sur 9 jours, à travers 3 pays, Finlande, Suède et Norvège.

Le voyage en détail:

"chasseur de rêves en Laponie"

Nous serons un groupe de 6 personnes, accompagné par deux grands photographes spécialistes du terrain nordique "Pierre Destribats" et "Nicolas Raspiengeas".

Vous retrouverez leurs sites et leurs superbes travaux en suivant les liens suivants...

Pierre Destribats Nicolas Raspiengeas

Une fois tout le monde réuni, nous partons en direction de notre premier logement, un chalet situé au nord de Kuusamo.

Le premier logement du stage, à coté de Kuusamo.

Arrivés sur place, nous passerons la soirée à faire connaissance et discuter autour d'un thème commun, la photo!!!

L'équipe de choc est au complet ...Virgile, Guillaume, Stéphane et notre couple chilien Rodriguo et Andel.

l'équipe au complet

Après une soirée très sympathique orchestrée par nos deux organisateurs, il est temps de se reposer. Demain, Pierre et Nicolas nous ferons entrer dans le vif du sujet...

Mercredi 1er mars,

Après une matinée à préparer notre matériel et un repas copieux, nous partons en début d'après midi à la fameuse colline enchantée de Pierre et Nicolas.


Nous partons à quelques kilomètres de la frontière Russe, pour la colline Livaara (470 mètres).

Nous arrivons au départ de la randonnée sous un ciel bouché, nous chaussons nos raquettes, c'est parti pour une heure de rando à travers les forêts du parc national.



L’équipe prête, la balade commence.

petite photo de groupe

Nous arrivons enfin en haut de la colline de Livaara, même si le temps n'est pas de la partie, et que le ciel est bouché, le spectacle n'en reste pas moins saisissant...

en haut de Livaara 
frozen tree 
Les arbres givrés 

Après une séance photo dans des conditions difficiles, chutes de neige, froid, nous retrouvons Pierre et Nicolas. Nos guides nous ont préparé une soirée épique, premier barbecue de l'année!!!

La nuit froide du grand nord tombe, nous sommes autour du feu...

Le porc grillé au feu de bois dans la nuit lapone 

Le repas terminé, le temps se calme, on se rend compte qu'il a beaucoup neigé pendant que nous mangions, les arbres sont chargés, les premiers fantômes font leurs apparitions, il est temps de ressortir les appareils .

le camp de fortune
entre la lueur du feu et la lumière des frontales
les arbres fantômes 
Les silhouettes givrés 

Il est tard , la séance photo terminée, il est temps de partir .

Nous rechaussons les raquettes et rentrons à travers la nuit finlandaise, sous le regard des fantômes de neige.


Jeudi 2 mars,

Il nous aura fallu une bonne nuit de sommeil pour récupérer de la soirée à Livaara.

Aujourd'hui le temps ne s'est pas amélioré, la plaque nuageuse est toujours là. La plaquasse, pour les intimes, Pierre et Nicolas nous font un petit topo sur celle-ci.

"En Finlande, quand la plaquasse est là ...ben elle est là et elle y reste!!!"

Nous préparons les sandwichs, et décidons de repartir à Livaara, dans l'espoir d'une percée divine lors du coucher de soleil.

sentier vers Livaara
du haut de la colline
au loin la Russie et ses lacs gelés

Petite pause repas .

On s'occupe comme on peut, Le jeu du gâteau

La pause terminée, dernier shooting photo avec les arbres givrés...


La forêt blanche 
le renne des neiges
les arbres givrés surveillent la frontière Russe

La journée s'achève dans les forêts de Livaara, nous n'aurons pas vu le soleil, mais l'émotion n'en reste pas moins forte en parcourant ce décor féerique.

Nous rentrons pour une dernière nuit dans notre petit chalet de rêve, un bon repas nous attend préparé par nos deux chefs cuistots. Demain nous nous levons tôt, nous partirons pour un nouveau pays, la Suède.

En attendant, pour cette dernière soirée finlandaise, nous regardons et analysons nos photos sous l’œil avisé de nos deux experts.

5

Vendredi 3 mars,

Aujourd'hui, nous partons aux aurores pour une longue route en direction de la Suède.

Après un arrêt à Rovianiemi, direction le Parc National de Stora Sjofallet.

Itinéraire de la journée:

Kuusamo, Rovaniemi, jusqu'à Stora Sjofallet

Le parc national de STORA SJOFALLET, se situe dans le comté de Norrbotten en Laponie, il fait parti du patrimoine mondial de la région Laponie, Il s'étend sur 1278 km2.

carte du parc national Narodowy STORA SJOFALLET

Nous découvrirons les abords du grand lac "AKKAJAURE".

260 km2 de superficie, 60 km de long et jusqu’à 90 mètres de profondeur, Akkajaure est un des plus grands lacs de barrage de Suède.

Après une journée de route à découvrir l'immensité des paysages Suédois, nous arrivons dans le parc national en fin d'après-midi, le ciel est bleu, le soleil brûle et Akkajaure le géant repose sous une plaque de glace.

Un arrêt coucher de soleil s'impose...

Akkajaure recouvert de neige

Nous arrivons à notre point de rendez-vous, les chalets en bois "Fjallanlaggning", où nous passerons les deux prochaines nuits.

Un petit lien vers le site des chalets en bois Stora sjofallet Fjallanlaggning:

stora sjofallet fjallanlaggning

Stora sjofallet Fjallanlaggning

Une fois les affaires déposées et la petite douche prise, nos organisateurs Pierre et Nicolas nous emmènent au restaurant du site pour un petit moment de bien être. Restaurant magnifique et vraiment typique .

Le charme Suédois
Un peu de bon temps 

Un repas délicieux pour notre arrivée en Suède, un moment chaleureux dans un cadre typique. Stora sjofallet nous réserve encore bien des surprises, et compte nous offrir un joli spectacle, pour clôturer la soirée...

Dehors le ciel se réveille dans une brume verte, il est temps de prendre nos affaires, et d'aller chasser les lumières nocturnes Suédoises.

Devant les chalets le ciel se réveille

Pierre et Nicolas nous emmènent sur un premier spot au bord du lac glacé, après quelques conseils et tuyaux, ils nous lâchent à la chasse aux aurores.

Aurore se réveille
Le ciel se colore 
Le phénomène s’intensifie
L'aurore brûle sous les étoiles filantes
Lapland tale

La soirée s'achève dans un conte Lapon...


Samedi 4 mars,


Réveil en douceur, avec le bonjour d'un habitant particulier...

l'écureuil roux

Aujourd'hui nous partons à la découverte du grand lac Akkajaure et de ses blocs de glace.

Nous ferons deux sorties, une matinale et une pour le coucher du soleil sur deux spots différents.

Rendez vous sur les rivages glacés d'Akkajaure le géant.

La chasse à l'image commence "photo prise par Pierre destribats"
A l'affût "photo prise par Pierre Destribats" 
Ici même les rocs gèlent 
La glace sous la neige
les blocs de glace turquoises 
Le vent et la glace 
La glace d'Akkajaure 
photo prise par Rodriguo

Après une matinée magique au milieu des rocs de glace, il est temps d'aller manger pour recharger les batteries avant de mieux repartir...

Au retour, petite rencontre avec l'orignal, l'élan suédois .

l'élan, appelé aussi orignal


C'est l'heure du coucher de soleil.

Nouveau spot, il fait beau, le ciel est clair, il fait -20 degrés, les chaufferettes dans les gants ne sont pas de trop.

Que le spectacle commence...




La magie du vent sur la neige 
Sweden sunset
ice world
The last sunbeam
dawn colors 
cold sun 
ice kingdom 

Un instant unique à travers l'immensité Suédoise, les couleurs du crépuscule dans ce monde de glace sont à couper le souffle, nous sommes sur une autre planète ...

 Sweden dusk

Dernière soirée en Suède, après une pause repas bien méritée, où Nicolas et Pierre vont s'activer derrière les fourneaux pour notre plus grand plaisir, un dernier coup d’œil dehors pour observer le ciel Boréal...

Une nuit en Suède:

Le dôme boréal 
La baleine boréale, panorama sur deux photos 

Encore une Journée exceptionnelle dans ce pays magique, le lac d'Akkajaure et ses blocs de glace, le soleil du nord, les aurores boréales, voila ce que peut offrir la féerie de la Laponie Suédoise.

Un spectacle haut en couleur dans le parc national de Stora Sjofallets.

6

Dimanche 5 mars,


Derniers instants en suède, avant de prendre la route pour la Norvège.

De bon matin, direction les crêtes suédoises, pour une dernière séance photo avec l'astre levant...


 L'ambiance froide du matin
L'astre se lève sur Akkajaure 
Les lueurs du soleil 
La petite flaque de glace

Un panorama du haut des crêtes...

Panorama de 4 photos 

La séance terminée, nous rentrons avec les cils, et les cheveux givrés, il fait plus de -20 degrés ce matin, et le petit vent d'ouest intensifie le ressenti.


Il est temps de prendre la route, direction Narvik en Norvège...Départ Stora sjofaletts, direction Gallivare, Kiruna, et Narvik.

Stora sjofallets, Gallivare, Kiruna et Narvik

Après une demi-journée de route, quelques pauses pour manger et récupérer, nous arrivons à la frontière Norvégienne en fin d’après midi.

Nous franchissons un col, le décor change instantanément, Nous sommes en haut des fjords Norvégiens, face à nous l'horizon s'embrase...

soleil couchant sur le fjord 
La dernière flamme du soleil  

Nous arrivons à destination à la tombée de la nuit, ce soir nous passerons la nuit en haut de Narvik, dans une maison d'hôte au milieu d'une ferme.

Alors que les dernières couleurs du soleil subsistent, on aperçoit des traces vertes dans le ciel, l’activité boréale a déjà commencé.

Nicolas et Pierre nous envoient chasser les aurores pendant qu'ils nous préparent le dîner...

northen horse 


Les vagues vertes

Une petite maison, typique de Norvège, sous son ciel boréal.

fary tale 

Il est temps d'aller retrouver nos guides pour un petit repas au chaud.

séance récup dans la maison d'hôte  

Alors que nous finissons tranquillement le repas, en refaisant le monde, quelqu'un vient nous chercher en criant:

Dehors!!! vite!!! c'est de la folie!!!

Il semblerait que l’activité reprenne et soit très très violente. Ni une ni deux, nous ressortons en vitesse pour assister à la tempête boréale.

Devant la porte d'entrée le ciel brûle!!!

sky in fire 
the northen waves 

Perdu dans la neige, le bateau fait face aux vagues de lumière...

northen boat
northen boat 
l'aurore se dissipe peu à peu 

Spectacle magique dans le ciel Norvégien, quel accueil !!! Quelle intensité !!! Nous venons de prendre une autre claque visuelle, le phénomène était très violent ce soir, le ciel entier était rempli de vagues de lumière.

Pierre et Nicolas nous expliquent que ce n'est peut être pas encore fini, ils nous proposent de prendre la voiture et de tenter le coup sur la plage d'un fjord.

Le flair infaillible de nos deux guides va encore nous permettre d’être au rendez-vous avec l'Aurore.

miroir céleste
miroir céleste
miroir céleste
miroir céleste
miroir céleste

La journée s'achève, après 5 heures de chasse aux aurores, sous un ciel particulièrement généreux, nous rentrons.

Nous somme tous très émus, et ne cessons de nous raconter cet incroyable moment.

Ce soir, la Norvège nous aura offert des aurores sous toutes leurs formes.

Incroyable cadeau d’accueil, dans un pays plein de promesses.

7


Lundi 6 mars,

Départ pour les lofoten...

Un petit mot sur l'archipel :

Les îles lofoten forment un archipel d'une superficie de 1227 km2 , elles sont séparées du continent par le Vestfjord, elles sont très connues pour la pratique de la pêche à la morue par ses habitants, qui constitue leur activité principale. On y trouve le long des rivages, les typiques maisons (cabanes) de pêcheurs, les rorbus rouges.

Les lofoten ont pour caractéristique d'allier mer et montagne, on trouve des plages de sable fin, aux pieds de pics culminant jusqu'à plus de 1000 mètres. Plus on se dirige vers le sud de l'archipel, plus le relief est escarpé.

Beaucoup de personnes les considèrent comme le plus bel archipel du monde.

Petite carte:

les îles lofoten 

Nous partons en direction de Ballstad, le long de la route, les paysages spectaculaires s'enchaînent, nous passons le long des fjords gelés, nous longeons la mer du nord, nous traversons les montagnes, à chaque virage, une surprise de taille nous attend, c'est un endroit paradisiaque, les sommets enneigés jaillissent de l’océan nordique .

Trajet de la matinée Narvik-Ballstad

Un petit arrêt s'impose, Nicolas veux nous montrer l'arbre des aigles, ses hôtes nous attendent...

Les aigles pêcheurs veillent sur le fjord

Nous arrivons à destination aux alentour de midi, bienvenue chez Yngvar, et ses rorbus , les maisonnettes de pêcheurs typiques des lofoten.

C’est ici que nous passerons les 3 nuits suivantes, une petite maisonnette pour 4, au bord du fjord, dans le charmant petit port de Ballstard.

nos rorbus
la vue de notre rorbu
bienvenue dans les lofoten 

A côté des rorbu, Yngvar, le propriétaire des lieux, nous accueille chaleureusement dans sa somptueuse maison, nous découvrons avec stupéfaction, la beauté de son intérieur, les murs en bois clair, la décoration typique nordique sur le thème de la pêche, nous immerge aussitôt dans l'univers des lofoten.

chez Yngvar

Après la petite visite, Yngvar nous invite à passer à table, pour une bonne soupe de morue, préparée avec grand soin, et on peut dire que notre hôte excelle dans l'art de la cuisine.

excellente soupe de notre hôte Yngvar

Après avoir refait le plein d’énergie, nous discutons avec Yngvar, qui grâce à son excellente maîtrise de l'anglais et ses nombreuses connaissances, nous en dira long sur la région et la culture locale. Le chef, par sa gentillesse et ses pointes d'humour nous met en condition, un séjour fantastique dans les lofoten nous attend...

Un petit lien vers le site d'Yngvar et ses fantastiques rorbus:

CHEZ YNGVAR






Après ce bon moment de récup, et l’installation terminée, il est temps de ressortir nos boîtiers et de nous remettre en chasse, le soleil nous appelle sur la plage de Uttakleiv.

Le soleil couchant colore la scène, entre océan et montagne la plage de galets s'anime...

Uttakleiv sunset 
beyond the rock 
Le soleil s'enfuit au pied des montagnes
sweet dusk
Dusk on the sea 

Le crépuscule sur la plage d'Uttakleiv nous aura offert ses plus belles couleurs, la journée touche à sa fin dans les lofoten, dans le ciel clair, les premières étoiles s'allument.

Nous retournons chez Yngvar prendre quelques forces, avant de revenir sur cette plage.

Ce soir, l'aurore a rendez vous avec la lune dans le ciel Norvégien.

moonlight shadows 
light rain 
Uttakleiv eye 
across the stones

Au large, le ciel s'embrase, le balai de lumière accélère, les mouvements prennent de la vitesse, il pleut des rayons verts sur la plage d'Uttakleiv, le ciel brûle! le ciel brûle!!!

horizon in fire 
festival de lumières

Au nord, le ciel tout entier s'illumine, les montagnes fument .

smoke on the mountains 
Éruption boréale
Les flammes violettes
les flammes vertes 

Une dernière vague d'une puissance phénoménale vient recouvrir la scène, tel un serpent de feu, l'aurore ondule sur les montagnes norvégiennes.

Le serpent nordique  
La furie boréale
L'écriture divine 

Quel spectacle! Encore une nuit de folie sous un ciel déchaîné, décidément le ciel scandinave ne cesse de nous impressionner. C'est une succession de merveilles... ce soir encore l'activité était très forte sur la plage d'Uttakleiv, plus de deux heures devant le balai intense des aurores, elles ont enflammé le ciel sous l’œil attentif de la lune.

Quatrième soirée exceptionnelle sous les aurores, des spectacles différents à chaque fois, mais toujours la même sensation....Je suis dans un rêve.

à genoux
8

Mardi 7 mars,

Ce matin, nous partons dans le sud de l'archipel des lofoten, pour découvrir le village de Reine.

Port de pêche typique des lofoten, avec ses emblématiques maisons rouges, encastré dans les montagnes, Reine est un incontournable de l'archipel.

Face aux montagnes abruptes, la morue sèche sur les claies en bordure de mer.

Les claies de Reine, photo HDR  

La prise de vue légendaire de Reine.

La Reine des lofoten 

Après une petite visite du village, nous marchons un peu pour prendre de la hauteur. La vue panoramique révèle la beauté de ce village

Panorama de Reine 
2émé panorama de Reine 

Nous passerons la fin de matinée et le début de la journée dans ce charmant petit village.

Nous repartirons en chasse en fin d'après midi, cette fois, direction la plage de Vareid, pour immortaliser le soleil couchant, le paysage est fabuleux, la météo est toujours aussi clémente, il n'y a plus qu'à tirer le maximum du paysage pour faire de belles images...

les soleils jumeaux  
ice and stone 
Lofoten sunset
across the light 
winter sun
Meershaum and stone 
cold dusk 

Un coucher de soleil intensif dans un décor de rêve, le soleil nous quitte trop vite, mais la lumière perdure et colore le ciel de teintes violettes.

En place... photo prise par Pierre Destribats

La soirée s'annonce riche, ce soir, dans les lofoten, le ciel clair nous laisse présager une nouvelle chasse aux aurores...

Avant tout, un petit mot sur les aurores,

Pour vous expliquer ce qu'est une aurore, il faut d'abord que je vous parle de la terre, notre terre...

Ce petit monde si vulnérable face à l’immensité de l'univers. Placée assez proche du soleil pour permettre à l'eau de résider à l'état liquide, et ainsi permettre la vie, elle est cependant en proie à d’incessantes attaques de son étoile, les éruptions solaires. Régulièrement à la surface de notre astre, se forme des tâches solaires, il en découle des éruptions solaires. Celles-ci projettent des vents très violents remplis de particules solaires sur notre petite planète.

Heureusement, la terre, notre protectrice, génère un champ magnétique, qui nous protège en détournant ces vents solaires.

éruption solaire 

Cependant, ces particules solaires sont redirigées dans les cornets polaires du champs magnétique, les pôles terrestres. Elles rentrent à la rencontre de la haute atmosphère et brûlent au contact de celle-ci. Les lumières se forment, et commencent à danser.

un petit schéma  

Voici comment les aurores se forment, au pôle nord, on parle d'aurores boréales et au pôle sud, ce sont les aurores australes.

Suivant l'intensité du phénomène, elles sont visibles plus où moins loin autour des pôles, l'indice de mesure, le "KP".

Plus le KP est élevé, plus l'aurore sera puissante, et visible loin en Europe.

Par exemple, à Kp2 l'aurore ne se verra qu'au dessus du cercle polaire, à Kp 6, l'aurore est visible jusqu'en Grande Bretagne,

les indices Kp 

Ici, dans les lofoten, nous somme entre kp 1 et 2, le ciel est clair, si une aurore montre le bout de son nez, nous avons 80 pourcent de chances de la voir.

La dernière chasse à l'aurore.

Nous sortons de table, et déjà, les premières traînées vertes apparaissent dans le ciel. Nous partons sur la plage de Flakstad, celle-ci offre un décor magique, il n'y a plus qu'à se mettre en place et attendre Madame...

La voici, que le spectacle commence.

green raimbow
la même photo avec le premier plan éclairé

Au sud, l'aurore s’active,

Puis, le phénomène devient réellement violent, et prend des teintes rouges et jaunes. Ce soir, le dragon Nordique serpente dans le ciel scandinave .

fury sky
snow and light
magic beach 
heavenly road 

Au nord, la montagne de Flakstad rayonne sous son ciel boréal.

northen tale 
reflets boréals 

Et pour terminer, voici un panorama composé de trois photos, pour immortaliser la grandeur du phénomène, qui encore une fois, a inondé le ciel Norvégien.

night on Flakstad 

Encore un autre jour au paradis, nous clôturons cette journée fantastique par un spectacle féerique. Nouveau lieu, nouvelle aurore, différente encore une fois, mais pas moins exceptionnelle.

Cinq soirs de suite, cinq activités boréales, le ciel nordique nous aura vraiment gâté lors de notre voyage.

Nous garderons longtemps en mémoire la magie de ces instants inoubliables.

Au début de cette étape, je vous parlais de ce phénomène d'un point de vue scientifique, mais quand on se trouve dessous, il y a quand même quelque chose de magique et de divin, de quoi enflammer l’imagination de chacun.

Chez les peuples du nord, depuis la nuit des temps, ces phénomènes ont donné naissance à de nombreux mythes, légendes et présages .

Certains y voient leurs dieux, d'autres des présages bons ou mauvais, certains y voient apparaître leurs défunts. L'imagination des hommes ne cesse de s'enflammer...

Entre autre: Quand l'aurore est rouge, ils y voient un mauvais présage, un appel de la mort, le rouge du sang des défunts, le rouge du sang versé lors d'un futur accouchement. Certains Sami pensent que les aurores seraient des voleuses d'enfants....qu'à force de les regarder elles finiraient par nous entraîner avec elles. Ils y voient aussi le souffle des baleines arctiques.

Il y a de magnifiques histoires aussi,

Pour les Inuits, le ciel serait recouvert d'un dôme. La nuit venue, des trous dans celui-ci laisseraient passer la lumière, les aurores, et grâce à celles-ci, nous pourrions parler à nos défunts partis de l'autre côté du dôme céleste.

Et ma préférée, chez le peuple Sami, le feu des renards, "Revontulet". Un renard, en parcourant les monts arctiques, fait tourbillonner la neige, sa longue queue étincelante ondulant et faisant apparaître les aurores.

Au final, les aurores ont quelque chose d'unique et de magique, à l'heure où j'écris ces lignes, un mois est passé depuis cette soirée, et la nuit, je me surprends encore à regarder le ciel, en espérant en revoir une.

C'est sans doute la plus belle chose que j'ai vu de ma vie.

9

Mercredi 8 mars,

Le jour se lève sur les lofoten, c'est notre dernière journée en équipe, aujourd'hui nous partons découvrir les alentours de Ballstad,

Sur la route nous faisons halte pour photographier une église bien typique de cette région,

La beauté des bâtiments nordiques 

Deuxième arrêt sur la plage enneigée d'un fjord, pour une petite séance photo.

Ici dans les lofoten, plages, eaux turquoises, neige, montagnes se côtoient.

Les décors fantastiques des lofoten 
une autre planète 

Nous continuons notre chemin, nous nous arrêtons un peu plus loin aux abords d'un lac glacé pour continuer notre séance photo.

Frozen lake
le pouvoir de la glace
Le point sur les pierres

Après quelques shoots, Nicolas avec son imagination débordante, nous fait travailler notre créativité, une plaque gelée et les esprits s'enflamment...

Quand l'inspiration et le talent se côtoient
Jeux de glace 

Nous continuons notre journée à travers les paysages grandioses des lofoten, le ciel plus nuageux offre de nouvelles lumières, nous nous arrêtons sur une plage pour notre dernière séance photo en groupe, un coucher de soleil sur la mer du nord.

Chacun son poste, l'astre descend lentement et les couleurs du ciel se dévoilent.

Norway sunset 
lofoten eye 
lofoten eye 


sunset land 


sunset land 



pose longue
sleepy sea 

Après cette dernière sortie photo en équipe, nous retournons chez notre hôte. Yngvar nous attend pour un énorme festin, notre chef cuistot va nous faire découvrir le poisson sous toutes ces formes et ses gâteaux fantastiques, un véritable réveillon....

Ce soir nous rangerons les appareils photos, nous profiterons de cette dernière soirée tous ensemble.

les festins de chez Yngvar 
les gâteaux du chef Yngvar 

L'aventure s'achève ce soir, demain nous partirons pour l'aéroport très tôt, nous prendrons chacun notre route, certains rentreront en France ou en Finlande, d'autres continueront leur périple dans les lofoten...

Quoi qu'il en soit, nous passons une dernière soirée entre copains, à se remémorer notre voyage, et se refaire un peu le monde.

Durant ces neuf jours, nous avons vécu une aventure vraiment exceptionnelle, Pierre et Nicolas ont tenu leurs promesses, ils ont dépensé énormément d'énergie pour assurer notre bien être. Nous n'avons jamais manqué de rien, chauffeurs, chefs cuistots, guides, et professeurs de photographie, nos organisateurs nous ont vraiment gâté.

Ils nous ont offert un voyage hors des sentiers battus, comme promis, et nous ont emmené dans des lieux vraiment spectaculaires, uniques (les coins à champignons pour les intimes). Nous avons découvert la Laponie dans toute sa féerie.

Un grand merci pour leur encadrement, leurs efforts, tous leurs conseils et le partage de leur savoir faire, chose assez rare de nos jours pour être souligné.

Un lien vers le stage, car si vous êtes amoureux de la photographie, cela en vaut le détour.

Stage chasseurs de rêves en Laponie

Je pense que vivre ses rêves est une chose très importante, voire vitale, et quand on a la chance de les partager, c'est encore plus beau.

Je suis vraiment heureux d'avoir partagé les miens avec cette belle équipe. Nous avons vécu un périple exceptionnel, nous avons vu des choses hors du commun, nous avons connu des coup durs, de la casse humaine et matérielle, mais au-delà du froid, du mal et de la fatigue, nous avons créé des liens.

J'espère que nous serons amenés à nous revoir, et peut-être à vivre d'autres aventures ensemble.

Pierre, Nicolas, Virgile, Stéphane, Guillaume, Rodriguo et Andel, Je vous remercie du fond du cœur pour cette chasse aux rêves .

Pour finir, un petit retour en images sur notre équipe, "I feel is coming"...

(photos prises par l'ensemble du groupe)

Andel
Guillaume 
Pierre
Virgile
Nicolas 
Rodriguo 
Stéphane 
Yannick
la chasse à l'image
sous l’œil expert de nos profs 
le groupe de champions 

Merci à toute l'équipe pour ces moments fantastiques.

10

Jeudi 09 mars,

Après avoir fait mes adieux à mes chers compagnons, je récupère ma voiture de location à l'aéroport de Narvik.

Direction les îles Vesteralen, pour explorer le nord des lofotens.

La carte de l'archipel des lofoten

Voici la carte des lieux que j'ai visité durant la journée...

Parcours de la journée

Dans un premier temps, départ de l'aéroport d'Eveness/Narvik et direction Harstad, pour explorer le secteur.

Un peu de noir et blanc, ça vous tente?

Fjord
Alone

Je poursuis ma route sur Sortland, de Fjord en Fjord, à travers les montagnes des Vesteralen. Le temps est changeant aujourd'hui, les nuages sont de retour, mais les paysages n'en sont pas moins magnifiques.

on the road
stones of snow 

Rendez vous à Sortland avec mon contact Airbnb. Après les présentations, quelques infos et consignes, je prend la route pour Klo. Au bord de la mer du nord, ce soir et les jours à venir, j'aurais le luxe de dormir dans un endroit insolite, et vraiment original !!!

Un formidable bateau de pêcheurs...

petit délire noir et blanc, effet vintage 
Le bar, le salon
Les chambres 

Comment mieux s'immerger dans l'ambiance des vesteralen, que dans un bateau de pêcheurs, bercé par la mer du nord, sous les averses de neige, évasion totale !!!

Retour sur Myre pour un petit repas, sur une route qui traverse une grande étendue glacée, un petit arrêt photo s'impose.

vesteralen ice 
frozen horizon 
cold mountains

Après une journée à rouler et à explorer les Vesteralen, retour dans mon bateau de fortune, pour une bonne nuit de repos, demain l'aventure continue.

11

Vendredi 10 mars,

Aujourd'hui rendez vous à Andenes, tout au nord des vesteralen.

rdv Andenes 

Aujourd'hui c'est une étape dédiée à la faune des vesteralen, rendez-vous à Andenes pour un petit périple en mer, une petite expédition en quête d'observation de baleines.

Sur la route, je fais déjà mes premières rencontres, dans la lumière de l'aube, une petite famille d'élans.

la mère et ses petits
à l'affût 

J'arrive à Andenes en début de matinée. Je me dirige au centre de cétacés "Whale Safarie Andenes". Hvalsafari AS propose des expéditions en mer, ainsi qu'un musée très intéressant dédié aux cétacés.

La visite du musée terminée, Départ imminent, nous embarquons à bord du bateau, et partons pour la mer du nord.

Sortie du port, nous faisons une première rencontre, l'aigle pêcheur.

L’aigle pêcheur

Nous partons au large, les montagnes des vesteralen s'éloignent.

les géantes de pierre jaillissent de la mer

Tout à coup, dans la mer du nord, le souffle des baleines ...

les cachalots

Nous croisons plusieurs groupes de baleines, des cachalots, des groupes de neuf à douze spécimens qui sortent tour à tour leur têtes, pour expulser l'air grâce à leur évent.

Les cachalots mâles aiment nager dans les eaux froides, alors que les femelles préfèrent les eaux tropicales. Les mâles vivent à la lisière des eaux glacées du grand nord, riches en nourriture. On en rencontre beaucoup en Norvège.

Les cétacés peuvent mesurer plus de quinze mètres, et peser plus de 45 tonnes.

Quand ils remontent à la surface, les cachalots reprennent leur souffle pendant une quinzaine de minutes, avant de repartir vers les grandes profondeurs, où ils chassent calamars et autres gros poissons.

cachalots 
l'évent sur le coté gauche de leurs têtes
cachalots

Une fois leur souffle repris, les cachalots vont regagner les profondeurs en quête de nourriture, avant de plonger, un dernier au revoir...

Les cachalots plongent pour les profondeurs 
cachalots
cachalot
L’adieu du cachalot 
Au revoir 

Cette rencontre spectaculaire avec les géants des mers, me laisse sans voix... on se sent tellement petit face au gigantisme de ces créatures. Ce moment restera inoubliable, et renforce mon admiration pour le règne animalier. Nous nous devons de leur permettre de vivre en paix dans leur monde.

Nous rentrons au port et sur la route, d'autres cétacés plus vifs et plus petits vont nous rendre visite.

Les dauphins.

Les dauphins qui pourfendent les mers 
Le banc de dauphins 
Les dauphins du nord

L'excursion se termine après 4h de ballade en mer, l'équipe nous expliquera beaucoup de choses à propos de la faune marine de la mer du nord. L'équipe nous offrira une petite collation à bord, boissons, nourriture, soupe chaude.... Une excursion vraiment mémorable encore.

Un petit lien vers leur site internet.

Hvalsafari AS

Avant de partir, un petit tour vers la jetée de Andenes pour quelques photos avant la tempête.

Storm is coming
The north world
Storm of snow 

Je reprend la route avant que la tempête n'arrive. Sur le chemin du retour, encore des rencontres... la Norvège a décidé de me présenter sa faune aujourd'hui.

Je croise à nouveau des élans.

eye to eye 
into the wood 

Puis, c'est au tour du renne Lapon de faire son apparition...

renne
renne
Le renne
Le renne

Le spectacle continue avec des volatiles...

entre autres, le cygne...

cygne 

Le corbeau chanteur.

corneille

Les cormorans sur leurs postes de guet...

cormorans

Et pour finir je croise la route de l'aigle pêcheur.

L'aigle pêcheur 

La journée se termine dans une tempête de neige. Il est temps de se mettre à l’abri... je retrouve mon petit palace sur mer, et une fois posé, j'en profite pour me remémorer tout ce que la nature m'a offert : Baleines, dauphins, élans, rennes, aigles....quand on voit la beauté de toute cette faune, on ne peut qu'être admiratif, la nature est tellement belle et exceptionnelle, si il y a bien une richesse pour laquelle nous devons nous battre, c'est notre biodiversité. Il faut protéger ce cadeau de la nature, et utiliser notre intelligence et sensibilité pour la préserver.

Merci aux vesteralen pour ce défilé d’individus spectaculaires.

12

Samedi 11 mars,

Voilà quinze jours que je suis au pays imaginaire. Chaque jour passé est un cadeau du ciel. Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin, aujourd'hui je vais passer ma dernière journée dans cet univers fantastique. Demain je prendrais l'avion pour regagner mon pays, puis le sud-ouest de la France.

Au programme, suivre les routes et laisser décider le hasard, au grès du vent, laissons les vesteralen me faire des surprises.

le parcours du jour

Direction le nord, Sto et ses environs, pour voir une fois encore la mer du Nord.

j'arrive aux abords d'une plage spectaculaire. Les teintes bleus de la mer rappellent les eaux méditerranéennes, mais la plage est couverte de neige. Au loin, les nuages noirs se mêlent aux montagnes...

La tempête approche 
Panorama de la baie 
Le rorbu rouge vielle sur la mer du nord 
Dans les petits bras de mer, les blocs de glace s'entrechoquent 
L'église typique en bois blanc se fond dans le décor

Au nord de Sto, je m'aventure dans une baie enneigée. Après une bonne petite marche à travers la plaine, couverte d'une large épaisseur de neige, j'arrive sur la plage de galets. Dans l'eau la glace se forme.

sur les plages de Sto
la roche et la neige
photo hdr 
Quand la mer devient glace 
Apocalypse 

La session photo sera écourtée par l'arrivée de la tempête. Ici, quand le mauvais temps arrive, la scène prend des airs apocalyptiques... Le retour à la voiture sera vraiment difficile, de la neige jusqu'au genoux, j'avance avec peine sous les torrents de neige, grêle, et le vent glacial du nord.

Je reprends la route vers le sud. Malheureusement il n'y aura pas beaucoup d'arrêts, les conditions sont vraiment extrêmes quand la météo se déchaîne.

Une petite image entre deux averses de neige

Je repars vers Sortland pour faire une petite pause, puis direction Harstad. Sur la route, le temps se calme légèrement, j'en profite pour faire une halte devant une petite merveille typique du grand nord, les cascades de glace.

En Laponie, le souffle du vent glacial fige les cascades.

cascades de glace
Les murs de glace 

Zoom sur les cascades:

La cascade en hdr
les colonnes de glace

La tempête a repris son souffle et fait rage à nouveau. Je regagne l'hôtel à Hastard pour une soirée "repos" car demain la journée de retour va être longue.... Je dois dire que j'en ai bien besoin, ces quinze jours passés en Laponie furent intensifs, mais j'aurais vraiment profité à fond de chaque moments.

Avant de m'endormir, l'heure est au bilan...

Pour commencer, la Laponie m'a fait vibrer du début jusqu'à la fin, elle m'a dévoilé ses nombreuses facettes tout au long de riches expériences. Une harmonie totale avec la nature scandinave. J'étais venu chercher l'image, le dépaysement, l'émotion forte, j'y ai trouvé bien plus... une expérience exceptionnelle au-delà de mes espérances.

Au fil des jours, les claques visuelles se sont enchaînées et intensifiées. Il arrive un moment où l'on n'a plus les pieds sur terre. Il règne une atmosphère magique, et ici, la féerie opère à chaque moment.

Je rentre la tête chargée de merveilles, autant que mes cartes mémoires. J'ai eu le grandiose face à mon objectif, j'espère en avoir tiré le meilleur. J'ai retenu mon souffle devant la danse céleste des aurores, par peur qu'elles m'entendent et s'enfuient. J'ai vu le regard sauvage de l'aigle, maître du nord, et le souffle éphémère des baleines arctiques. J'ai vu des soleils enflammer les cieux scandinaves, J'ai vu les fantômes de neige dans l'obscurité finnoise, j'ai entendu craquer les géants de glace suédois... Demain je me réveillerai avec comme sentiment, l'illusion d'un rêve, ma vie reprendra son cours et je rêverai à nouveau de contempler ce pays imaginaire.

Je remercie toutes ces personnes qui m'ont permis de vivre cette aventure extraordinaire, ceux qui m'ont aidé, encouragé, appris et ceux avec qui je l'ai partagé... J'espère vous avoir fait vivre un peu de mon rêve au travers de mes articles et de mes photographies...

Je suis réellement tombé amoureux de la Laponie... mon pays imaginaire.

Je dédie ce périple à ma Valkyrie, Marie.

Comme yannick65, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.