× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
Février 2018, ma passion pour la photographie me fit découvrir la féerie des terres Islandaises. Une aventure qui restera à jamais gravé dans ma mémoire...
Partager cet article


Février 2018, J’ai répondu une fois de plus à l’appel du grand nord. Cette année, ma passion pour la photographie m’a mené vers l’Islande, une aventure de 9 jours, à la découverte du sud du pays fabuleux.

Pour vous faire comprendre l’Islande, ce que l’on ressent et ce que l’on voit, je vais faire un petit parallèle.


Imaginez une femme, belle et mystérieuse, un caractère bien trempé, capricieuse, exigeante mais terriblement attirante !


Quand on l’aborde, elle nous laisse entrevoir un sourire tendre et plein de soleil, mais en quelques secondes, elle dévoile son caractère terrible, pour nous assaillir de violents, terrifiants et splendides échanges.


Le soleil est remplacé par la pluie, la chaleur par le froid, la douceur par la violence du vent, un coup de sang qui passe aussi vite qu’il est venu.


Avec elle rien n’est acquis, rien n’est gratuit, tout se paye par l’effort et la persévérance.

Mais derrière chaque épreuve qu’elle nous inflige, se cache un véritable spectacle. Les couleurs de ses humeurs se succèdent, les lumières se mélangent et donnent naissance à de pures merveilles.


C’est quand elle se met en colère que je la trouve la plus belle. Si vous tenez bon lorsqu’elle vous malmène, vous verrez défiler toute la palette de couleur de son caractère et les mélanges saisissant entre les éléments qu’elle manie avec talent.


On l’aime autant que l’on peut la détester, elle est dure, elle est plus forte que vous et elle vous fera plier genoux à terre si vous la prenez de haut.

Mais si vous essayez de la comprendre et que vous vous en montrez digne, elle vous donnera bien plus que des émotions fortes, elle vous ouvrira son cœur et fera battre le vôtre.


Elle est le feu ! Le feu qui coule dans ses veines, le feu destructeur qui a façonné les paysages, celui qui vous réchauffe quand elle vous tient et vous donne la fièvre de l’image. Elle est la glace ! La glace démesurée qui fige la flamme et déplace les montagnes.

Elle est le vent! le vent qui coiffe la roche et la glace, le vent infernal qui vous pousse dans vos derniers retranchements.

Mais elle est merveille, une merveille qui mêle les diamants aux plages de sable noir, qui mélange les crépuscules sanglants aux rideaux de pluie, qui est capable de faire naître des couleurs sur la désolation.

Elle est sauvage et indomptable, vous ne la séduirez pas, car c’est elle qui vous séduira. Malgré le traitement qu’elle vous infligera, vous tomberez sous son charme.

Elle vous oubliera trop vite... vous, vous ne l’oublierez jamais et elle vous manquera.


C’est une violente beauté, un volcan au regard de glace !


Elle m’a permis de me sentir vivant et m’a fait vibrer autant qu’elle m’a fait souffrir, je ne l’oublierai jamais.


La suite en images...


Jeux de lumières:




Libres et sauvages:



Royaume de glace:


La puissance de l'eau:



Les diamants et le le sable noir:



Terre de feu:

Nuits Islandaises



YANNICK LEGODEC

"Chroniques d'un chasseur d'images"

THE NORTH REMEMBERS.

Magnifique 😀

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.