Carnet de voyage

Guadeloupe Noël 2018

Dernière étape postée il y a 2025 jours
Trip en solo, Noël au soleil, famille dans les îles .
Décembre 2018
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 27 décembre 2018

Premier jour : 23 décembre 2018 .

Après un voyage difficile , transit à Paris en courant , reconduit frontière qui hurle dans l'avion pendant que le Stewart fait son annonce en créole ( surréaliste ) , cabine super exiguë, attente bagage interminable je retrouve enfin mon père et Isabelle .

Premier contact avec l'île en empruntant des petites routes jusqu'à Saint Anne ou vivent mes hôtes . La nature est évidemment luxuriante, et le temps semble s'être arrêté il y a fort longtemps , impression similaire à d'autres îles...

Petite baignade dans le lagon au pied de la maison . Ici c'est l'hiver , l'eau est à la même température que l'air soit environ 27-28 degré . Petit apéro et début de ce qui semble être les hostilités quotidiennes ici : le ti punch sous toutes ces formes . Repas . Dodo .



2
2
Publié le 27 décembre 2018

Jour 2 : 24 décembre


Petit déjeuner avec vue sur le lagon animé par une colonie de pélicans qui s'envolent pour plonger violement dans l'eau et ainsi pêcher leur repas .


Nous partons nous promener a la Pointe des Châteaux et visitons des cases d'artisanat local . Plage de la Gourde . Quelques courses . Repas , ti punch ...

Je pars me promener le long de la plage en partant de la maison . Baignades dans les différentes criques , farniente , lecture, photos ... Retour case , sieste et préparation départ chez Alain et Ginette ,les amis de Marc et Isa pour le repas de Noël . Une belle maison dans la campagne sur un joli terrain sur lequel il reste le vestige du cyclone Hugo de 1989 qui a emporté toute leur première maison ne laissant donc qu'une baignoire ancrée au sol ! Tu punch . Repas de Noël . Retour très tard .


3
3
Publié le 27 décembre 2018

Jour 3 : 25 décembre

Joyeux Noël.

Petit déjeuner en famille . Et je pars seul en voiture a la découverte du nord de grande terre . Je commence par le village du Moule , plage de l'autre bord ,puis de anse en anse je me perds dans les hameaux et les champs de canne a sucre , les paysages sont tous époustouflants . Des falaises des portes de l'enfer au plus grand cimetière d'esclaves de l'anse de Sainte Marguerite , souvent seul. Après un accès difficile , les paysages se suivent et ne se ressemblent pas du tout . Le temps n'est pas très clément mais c'est comme ça . Je m'arrête manger à la porte d'enfer ( pas le même), une langue de lagon qui entre dans les terres mais il est recouvert de Sargasses , une algue issue de la pollution outrancière du Brésil . Le petit grain me chasse de mon spot les pieds dans le sable et je me réfugie dans ce charmant restaurant typique créole pour y manger mon poisson grillé et mes accras . Charmants . Sur le retour je m'arrête à la pointe de la Vigie et profite de la vue époustouflante et m'aperçois aussi de l'ampleur des dégâts des Sargasses ... Je descends vers Anse Bertrand , et de vieux moulins ( vestiges de l'exploitation de canne a sucre et des esclaves ) en maisons bigarrées je me retrouve à la plage de la chapelle et je me promène sur des kilomètres de sable blanc quasiment seul , toutes les météos se succèdent faisant naître de beaux arc en ciel... Baignades ... Photos et retour à la case traversant de petits villages colorés et des champs de bananiers à perte de vue... Enfin arrivé à la case ...apéro ... Ti punch ...


4
4
Publié le 27 décembre 2018

Jour 4 : 26 décembre

Départ en famille pour Basse Terre . Nous traversons Basse Terre d'est en ouest en nous arrêtant à la cascade aux écrevisses sous une belle pluie ! La jungle à perte de vue , c'est juste magnifique , la végétation est impressionnante et les fougères endémiques recouvrent tout . Nous nous arrêtons ensuite à Bouillante le soleil sort , l'eau est chaude et translucide , le sable noir issu des roches volcaniques est ultra doux ,nous cherchons des tortues mais elles ne sont pas là , on bronze, on se baigne, on mange des bokits ( sandwichs créoles) . Nous partons ensuite visiter la maison du cacao avec de belles dégustations . On enchaine avec le musée du rhum, pas terrible , le musée abrite des expos diverses et variées ( insectes , maquettes, bateaux ...) Cheap and kitch ... Bof ...

Nous rentrons faire le marché du Moule, où nous achetons des fruits( mangue pomme,carambole,banane tifigue ....,)des légumes et ... un pâté Lorrain !?!?!

Il est l'heure de partir faire l'apéro

5
5
Publié le 27 décembre 2018

Jour 5 .

Journée père-fils .Visite du Mémorial ACTe , le centre caribéen d'expressions et de la mémoire de la traite et de l'esclavage . Et visite de l'exposition "Zoos humains, l'invention du sauvage" . Extraordinaire voyage au travers des siècles jusqu'à nos jours pour comprendre l'esclavagisme et les colonies . Ultra riche et détaillée , l'audio guide est parfait . Aux documents et mises en scènes se greffent quelques œuvres d'art contemporains comme pour alléger l'ambiance. La prise de conscience fait mal mais le travail de fond d'un nouvel humanisme est en marche . L'exposition "zoos humains..." nous fait comprendre que les discriminations et le racisme ont une histoire et que l'on peut en travaillant sur ce passé la déconstruire .

Nous sommes ensuite perdus dans les ruelles de Point à Pitre qui ne présente comme seul intérêt de n'en avoir aucun ...


6
6
Publié le 28 décembre 2018

En vrac voilà ce que je mange ici sachant que je ne mange pas de viande :

colombo de ouassous ( écrevisses ) , accras de morue et d'oursins , boudins de morue et boudins de Lambi ( gros coquillage ) ,langoustes et crevettes , poissons en tout genre ( vivano, marlin , thasard ...)

Ceviche et tartare maison de divers poissons ...

Rillettes de marlin ...

Fruits et légumes de fou , malgré la saison hivernale , bananepomme, manguepomme, carambole, banane ti figue, passion, pomme liane , fruit à pain, ignane, patate douce....


Boissons : rhum .


7
7
Publié le 29 décembre 2018

Me voilà parti en pèlerinage à la distillerie Damoiseau non loin de là où je séjourne . En ce moment pas d'exploitation de canne donc après avoir roulé sous une pluie battante sous le soleil ( ?!? ) , j'arrive dans une distillerie à l'abandon sans guide ,ouverte à tous , les touristes se bousculent dans la boutique . Je fais un tour , regarde les grandes cuves , l'ancien moulin ...mais non vraiment ça le fait pas . Bref je bouge me perdre dans le village du Moule puis a Saint François où je mange un tartare de daurade au bord de l'océan . Je pars ensuite en direction de la Pointe aux châteaux où je me trouve des plages désertes, je fais une longue promenade ,trouvant de petites piscines naturelles giflées par les vagues , baignades , photos ,totem , naturisme ... Je suis seul ... Personne sur ces plages ... C'est fou . Je passe faire quelques emplettes dans un village d'artisanat local . Je rentre faire l'apéro et dévorer un colombo de ouassous délicieux !!!!!!

8
8
Publié le 30 décembre 2018

Aujourd'hui départ en famille à la plage du Petit Havre , nous arrivons tôt le matin pour éviter le monde et profiter du temps avant qu'il ne tourne . Petit havre de paix en effet , nous crapahutons vite fait sur la gauche de la plage pour nous retrouver dans une petite crique voisine magnifique et déserte . Normalement des iguanes y vivent mais ce matin là il devaient encore dormir ... Retour à Saint Anne en passant au marché , petit concert de rue avec des joueurs de Ka et gwo ka ( tam-tam)... Nous picniquons au bord du lagon en bas de la maison avec des amis de la résidence ... Puis départ solo pour visiter Le Gosier , mais sur la route , au Petit Havre ! Mon ami et voisin à Montpellier m'appelle et m'invite a boire l'apéro dans la villa qu'il a loué avec sa famille à Petit Havre . Surréaliste.

Retour à la maison pour déguster les langoustes préparées par Isa.

9
9
Publié le 30 décembre 2018

Petit déj en famille et je pars explorer quelques coins ... Je commence par me promener sur la plage de Saint Anne et son marché,il est tôt , la plage est encore déserte ... Puis je pars au Gosier. C'est grand, assez étendu et sur plusieurs niveaux mais j'arrive en me perdant à en découvrir l'essentiel . Notamment la plage de la Datcha et son petit ilet . Je vais ensuite au petit port de pêche de Saint Félix et son immense plage avec de belles vagues et ses cocotiers qui prennent racines dans l'eau ... Retour maison pour dernier repas en famille , potage de giraumon , poêlée de ouassous et gratin de fruit à pain ... Délicieux . Départ pour l'aéroport . Deux avions, un Uber , un bonheur en chasse un autre .

10
10
Publié le 5 janvier 2019

Première expérience en Guadeloupe en semi immersion puisque je n'étais pas en hôtel mais chez l'habitant , qui plus est mon père . La saison hivernale est très agréable parce qu'il ne fait pas trop chaud mais la contre partie est un changement de climat permanent , on alterne du beau temps au grain plusieurs fois par jour et le vent est omniprésent...

D'une manière générale ,rien ici, à part quelques enseignes commerciales ,ne nous rapproche de la métropole . La langue créole ou française avec accent créole sont dépaysantes au possible . Le climat, la gastronomie, la végétation,les plages font la beauté de cette île . La population est très accueillante , je n'ai pas ressenti de haine du touriste blanc , à vous de ne pas être trop touriste blanc non plus et d'évoluer sur cette île dans le respect pour ce lieu et ses habitants.

Par contre , la pauvreté est palpable , la violence moins, même si les annonces radios pour déposer les armes sans poursuites passent en boucle à la radio...

L'histoire des Antilles et des Caraïbes est extrêmement riche et complexe , liée à l'esclavagisme et à la colonisation. Prenez le temps de vous y intéresser pour mieux comprendre les us et coutumes de ces peuples.

Quand à la sensation d'abandon administrative , logistique et financière de l'île par la métropole , elle vous saute aux yeux tous les jours et la grève générale de 2009 qui a marqué ses habitants n'a pas eu les retours politiques attendus.


L'île est assailli depuis quelques temps par la pollution d'autres pays ! Les Sargasses ( algues toxiques) envahissent les côtes les rendant impraticables au tourisme .Les habitants s'en remettent aux cyclones et ouragans pour nettoyer leur plages puisque rien d'autre n'est mis en place pour sauver les côtes de cette malédiction !


Je ne suis pas resté longtemps mais j'ai bien profité de tout , gastronomie 100% locale, Noël chez l'habitant, musée sur l'histoire de l'esclavagisme et des Caraïbes, plages , forêt tropicale, distilleries, musique , rencontres , j'aimais me perdre en voiture en sortant des voies principales , trouver des petites plages désertes ou des champs de canne a sucre ou de bananiers à perte de vues, des petits ports de pêche , des points de vue à couper le souffle . Merci a mon papa et Isabelle de m'avoir aussi bien accueilli sur ce qui est désormais votre île ! A très vite Guadalupe !