Carnet de voyage

Allemagne

11 étapes
1 commentaire
12 abonnés
Dernière étape postée il y a 8 heures
A force de voir des Allemands tout le long de notre voyage nous voici enfin chez eux.
Octobre 2017
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 18 octobre 2017

Pour notre première journée en Allemagne celle ci ressemblera à notre dernière en République Tchèque la aussi nous allons faire de la randonnée. De l'autre coté de la frontière ce n'est plus la Suisse bohémienne mais la Suisse Saxonne, nous allons grimper parmi les montagnes de grès et au milieu de la forêt afin de découvrir le Pont de Bastei, un grand pont en pierre construit tout en haut des montagnes pour relier deux sommets il y a de ça plus de 200 ans, ce qui offre un superbe point de vue qui permet d'admirer la vallée de l'Elbe sous tout les angles.

Nous arrivons au village de Kurort Rathen là ou se tient le départ de la randonnée, le village est trop mignon, très propre et bien sur totalement aménagé pour le tourisme mais l'ambiance nous plait. Il y a ici beaucoup de touriste venu découvrir le fameux pont et suivre d'autres chemins, l'office de tourisme nous donne une carte et un ticket de parking payant pour se garer à la sortie du village car je ne suis pas sur que le village soit accessible au voiture. Nous nous lançons, avant d'atteindre le départ du sentier nous longeons l'Elbe, on peut y faire de la barque et du pédalo, c'est très bucolique comme endroit. Arrivé au sentier nous ne sommes pas seul, le chemin à suivre et très bien indiqué, l’ascension est assez raide nous passons sur des petites passerelles et grimpons beaucoup de marche de hauteur pas toujours égale. Nous passons entre les roches qui sont très hautes et slalomons dans la forêt, nous atteignons de très beau point de vue et même si il y a du monde sur le chemin ce n'est pas la cohue les gens étant éparpillé un peu partout.

Nous arrivons enfin au sommet de la montagne et au Pont Bastei, c'est assez spectaculaire ce gros pont au dessus du vide, on se demande comment la construction a pu être possible. Les rochers de grès sont immenses et se découpent à l'horizon, les montagnes sont littéralement à la verticale, le panorama sur la vallée est très beau, le temps est tip-top mais pas génial pour prendre des photos le soleil est trop haut et le ciel est très clair mais l'important c'est de profiter du lieu à l'instant T. Nous en prenons plein les yeux et adorons nous trouver là, la descente est plus rapide que la montée, d'ailleurs nous découvrons qu'un parking se trouve à quelques centaines de mètre du pont nous comprenons mieux pourquoi nous avons croisé des gens pas du tout équipé pour la marche. Nous prenons un chocolat chaud dans le petit village de départ et prenons la route pour la ville de Dresden.

Le panorama du Pont de Bastei 
2
2
Publié le 20 octobre 2017

Nous avons passé la nuit dans le camping de Dresde ou nous avons vu deux charmant petit Popo de la génération en dessous le notre, les Allemands adorent les combi VW nous en avons vu déjà beaucoup depuis que nous sommes sur le sol Allemand. Dresde est considérée comme l'une des plus belles villes d'Allemagne, elle regorge de bâtiment baroque qui ont presque tous du être reconstruit après la seconde guerre mondiale. Lorsque nous arrivons en centre ville on ne peut pas louper la Frauenkirche (l'église de notre Dame de Dresde), surnommée autrefois la cloche de pierre, on la voit de loin avec son immense coupole et ses clochers, c'est l'une des emblèmes de la ville et elle est considérée comme l'une des plus belle église luthérienne du pays. Sur la place ou elle siège il y a des travaux de rénovation qui ne nous permette pas d'avoir une vision d'ensemble de l'endroit et nous allons nous apercevoir à la suite de notre promenade que la ville fait beaucoup de travaux sur ses routes et ses monuments. Nous marchons jusqu'au Stalhof qui servait autrefois de lieu pour les tournois d'équitation, il est accolé au mur côté rue ou se trouve "le défilé des princes" qui est une frise de 102m de long représentant les souverains de Saxe en un cortège, la frise est faite de 25000 carreaux en porcelaine. Tout les bâtiments se situent dans le même quartier nous faisons donc que quelques pas pour voir l'église catholique de la Cour de style baroque datant du XVIIIème siècle, à coté se trouve le Palais Royal et il suffit de nous retourner pour se trouver en face de l'Opéra et sur la Place du théâtre. C'est une place très sympa.

la Frauenkirche
le Stalhof
le défilé des princes
l'église catholique de la cour
l'Opéra
le Palais Royal

Derrière il y a le Palais du Zwinger très connu en Allemagne, c'est un grand édifice baroque commandé par Auguste le Fort au début du XVIIIème siècle, il était conçu à l'origine pour être une orangerie et est devenu une "salle des fêtes en plein air", un lieu de détente et de festivité. Désormais les immenses galeries et pavillons accueillent des musées. Le Palais Zwinger est incroyable les bâtiments forment un rectangle autour d'une grande cour ou il y a des fontaines. Le Palais est en ce moment en rénovation, nous montons sur le haut d'un bâtiment pour avoir un meilleur point de vue de l'ensemble de la structure, à l'époque il ne faisait vraiment pas dans la demi-mesure, il y a des statues d'angelots et des coupoles en or en haut des coupoles du Palais.

le Palais Zwinger 

Nous quittons le quartier historique et le centre-ville et nous nous dirigeons vers le quartier de Neustadt, un quartier urbain et branché. Nous allons plus précisément au Kunsthofpassage, un complexe desservit par un petit passage qu'il n'est pas simple de trouver. Il y a plusieurs cours et bâtiment qui représentent un thème, on se croirais dans un petit village, les créations des artistes avec les couleurs et les éléments sont totalement décalés! On adore et on s'installe dans une cour sous la girafe pour prendre un café.

la cour des créatures mythiques
la cour des animaux
la cour des éléments

En fin de journée nous reprenons la route pour aller au Château de Moritzburg, nous en faisons le tour il est situé sur un ilot d'étang, le paysage qui l'entoure est magnifique. Ce Château est très élégant avec ses quatre tours en dôme et sa jolie couleur sable.

Château de Moritzburg
3
3
Publié le 20 octobre 2017

Après toute ses visites, les musées, les Cathédrales, les randonnées, nous nous offrons un moment de détente total et nous sommes comme des gamins quand après avoir traversé une longue forêt ou l'on a croisé plein de renard sur le bord de la route (vivant je vous rassure), nous voyons l'immense dôme de Tropical Island. Tropical Island est un parc aquatique tropical de 66000m2, tout au long de l'année il ne fait jamais en dessous de 26° à l'intérieur, c'est la plus grande piscine tropicale intérieure dans le monde. Nous arrivons sur le parking réservé au camping-car en début de soirée nous découvrirons le parc dès le lendemain.

Nous sommes tout content d'aller nous amuser dans cet immense endroit, il y a plein de monde, beaucoup de famille avec leurs enfants et quasiment que des allemands je ne sais pas si les touristes étrangers viennent jusqu'ici. Le parc est dingue après nous être mis en maillot de bain nous partons l'explorer, à l'intérieur il y a : un grand boulevard qui fait le tour de la structure avec des magasins ; le lagon ou l'on se baigne dans une eau à 32° ; le village tropical ou se tienne les petites maisons dans lesquelles il est possible de passer la nuit, un mini golf, des bars et des restaurants ; le coucher du soleil ou il y a trois toboggans complètement fou ; la mer tropicale qui est une gigantesque piscine bordée de sable blanc avec des transats et des bars de plage ; le camp de la forêt tropical c'est un camp ou il y a des tentes ou il est également possible aussi de passer la nuit ; la forêt tropicale ici on travers la mangrove, il y a des palmiers, des arbres exotiques et même des flamands roses et des tortues ; le sauna et le spa il y a tout ce qu'il faut pour se détendre mais ce que nous n'avions pas compris c'est que pour y entrer il faut être intégralement nu, ceux qui nous connaisse savent ce que nous avons décidé et pour finir il y a les piscines extérieures dont nous avons pu profité car le soleil était au rendez-vous, là il y a une rivière sauvage qui nous ballote dans tout les sens et des bassins qui font des bulles. Nous avons bien rigolé et profité de toutes les activités en une journée complète.

la mer tropicale
le village
le lagon
la forêt tropicale
4
4
Publié le 21 octobre 2017

Nous arrivons à Berlin en milieu d'après-midi, dans un premier temps nous cherchons un réparateur pour mon téléphone et ensuite nous nous rendons au point info pour acheter la Berlin Welcome Card, comme dans toutes les autres villes elle permet d'avoir des réductions pour les visites et les transports en commun inclus. Ensuite les choses se corsent un peu, nous cherchons un spot ou nous installer, nous écumons de nombreux parking mais déjà tous pris d'assaut par les camping-car ou bien sinon l'endroit n'est pas propice pour s'installer. Finalement nous trouvons notre bonheur sur un parking un peu excentré à coté d'un stade, nous sommes le weekend, il n'y a presque personne et nous sommes à quelques mètre d'une bouche de métro, nous y passons une nuit tranquille.

La visite de Berlin peut commencer, c'est une ville que nous attendions avec impatience de découvrir sans trop savoir pourquoi. Berlin nous plait presque instantanément, elle est moderne, urbaine et surtout la population Berlinoise à l'air complètement dingue, il y a un véritable air de liberté et de nouveauté qui souffle sur cette ville avec une vraie diversité culturelle. Ce n'est pas rare de croiser des personnes au look et au couleur de cheveux improbable, la dessus les Allemands ont l'air bien plus tolérant que les Français, partout ou nous sommes aller au restaurant, au point info, au musée les gens affichaient le look qui leur plaisait. Nous prenons le métro qui est assez vieux, ça donne un coté rétro et prenons une correspondance qui nous fait emprunter la ligne la plus courte de l'histoire des lignes de métro, elle comporte seulement trois arrêts. Nous arrivons au Brandenburger Tor c'est la porte de Berlin que tout le monde connaît, à coté il y a un grand Parc ou se tient le Palais du Reichtag qui est le Parlement Allemand, il est possible de visiter la coupole en verre construite au dessus du bâtiment mais il faut réserver, ce que nous faisons pour le lendemain midi.

la porte de Brandebourg 

Comme il y a un grand soleil et les températures sont au dessus des 20, nous décidons de marcher au travers la ville jusqu'au Checkpoint Charlie. Pour nous y rendre nous passons devant le mémorial de l’Holocauste, il est constitué de 2711 stèles de béton qui forme un gigantesque labyrinthe sur 19073m2. Les gens passent et se baladent à l'intérieur pour une fois c'est un mémorial un peu "vivant". A force d'avancer nous arrivons sur la Potsdamer Platz, place ultra moderne de la ville, les bâtiments sont de gros building et il y a le complexe Sony qui est tout en verre. Les artères routières sont très larges mais il y a les pistes cyclables qui en prennent une place importante. D'ailleurs en Autriche, Slovaquie, Pologne et maintenant Allemagne nous ne pouvons que constater que les cyclistes sont reconnu comme utilisateur à part entière de la route, il y a des pistes cyclables à peu près partout ainsi que des feux de circulation, c'est vraiment super et il y a beaucoup de gens qui font du vélo, à Berlin il est même possible d'emmener son vélo dans les transports en commun. Nous passons notre chemin, nous reviendrons à la Potsdamer Platz plus tard et poursuivons en direction du musée de la Topographie des Terreurs, il est installé sur l'ancien siège de la Gestapo et des SS. A l'intérieur on y trouve une grande exposition sur le régime nazi durant la seconde guerre mondiale et surtout sur la planification et l'exécution des crimes de la Gestapo et des SS. L'expo est bien faite, il y a beaucoup de photo de l'époque, elle est intégralement en anglais mais nous comprenons la majorité des informations. Non loin de la se trouve le Checkpoint Charlie ou il y a beaucoup de touriste. Le CheckPoint Charlie était l'un des postes frontière entre Berlin Ouest et Berlin Est il était situé sur le secteur Américain. Maintenant il reste un ancien poste de contrôle ou des faux officiers américains se font prendre en photo, une barrière et un ancien panneau indiquant que l'on sort de la zone américaine. Berlin Ouest était divisé en trois secteurs : le secteur Americain, le secteur Français et le secteur Britannique, Berlin Est lui était le secteur Soviétique. Au Checkpoint Charlie il y a un petit bout du mur de Berlin et une exposition photo.

le mémorial de l’Holocauste
Potsdamer Platz
devant la topographie des terreurs
Checkpoint Charlie
Checkpoint Charlie
Checkpoint Charlie
mur de Berlin au Checkpoint Charlie

Toujours à pied nous allons nous installer pour pique-niquer sur l'ile aux musée devant la Cathédrale de Berlin pour y aller nous passons devant le Konzerthaus (salle de concert), le temple français de la Friedrichstadt, c'est un temple protestant utilisé par les protestants français au XVIème siècle, en face se trouve le même mais pour les allemands. Nous passons aussi devant l'Opéra. Il y a une grande étendu d'herbe devant la Cathédral et une foule de Berlinois et de touriste s'y est installé pour profiter du soleil nous faisons de même.

le temple français de la Friedrichstadt
le temple français de la Friedrichstadt
le Konzerthaus
l'Opéra
la Cathédrale de Berlin

Après cette pause nous allons au DDR museum, il retrace la vie de la RDA durant le régime soviétique. Le musée est bien fait, on peut y découvrir une reconstitution d'une maison typique de Berlin Est, les journaux autorisés et les produits que l'on trouvait de ce côté de Berlin. La visite terminée nous allons à la AlexanderPlatz, juste avant il y a l'église Sainte Marie, une belle fontaine : la Neptunbrunnen, l'Hôtel de ville et l'antenne de télévision que l'on voit d’à peu près partout car elle mesure 365m. La Alexander Platz n'est pas la plus agréable des places de Berlin elle n'est pas très grande et il n'y a rien a y voir mais elle est connue pour avoir été le cœur de Berlin Est.

la tour de télévision
Neptunbrunnen
l'église Sainte Marie
l'hôtel de ville

D'ici nous reprenons le métro, le métro de Berlin est bien plus souvent aérien que souterrain ce qui nous permet de voir les quartiers de la ville et qui accentue son coté urbain. Nous sommes dans le quartier de Friedrichshain, il est beaucoup construit en brique et l'ambiance est underground et street, c'est super populaire et plein de vie. Le long de la rivière Spreee nous longeons les reste du mur de Berlin sur 1,3km. Le mur est décoré par de superbe dessin de street art et il n'y en a pas que sur le mur, à Berlin on ne compte plus le nombre de graffiti et de tag que nous avons vu, comme toujours plus ou moins artistique, c'est aussi ce qui donne son charme à cette ville. Au bout surplombant le fleuve il y a le pont Oberbaumbrücke construit en brique sur deux étages, sur le premier passe le métro et à l'étage inférieur les voitures piétons et cyclistes.

l'East Side Gallery transmettant de nombreux messages pacifistes
le pont Oberbaumbrücke

La nuit commence à tomber nous retournons à la Potsdamer Platz pour voir le bâtiment Sony illuminé et il faut reconnaître qu'il s'en dégage une certaine animation. Nous entrons dans la cour de l'immeuble de verre qui est en faite une place ovale fermé sur le dessus par une sorte de chapiteau, c'est un peu futuriste avec ses lumières bleues qui se reflètent. Nous tentons d'aller au cinéma dans le bâtiment juste à coté mais il n'y a aucun film en sous-titré français et on ne se sent pas d'attaque à voir un VOST en anglais. Tant pis, notre première journée touche à sa fin et nous retournons à notre parking.

Le complexe Sony center sur la Potsdamer Platz 

Le lundi matin nous sommes réveillé à 7h30 par un "toc-toc" à la porte, c'est une policière qui nous demande si nous campons là, difficile de nier le pare soleil est mis et nous sommes encore à moitié endormi, elle nous demande gentiment d'être parti pour 8h. Ce matin le parking est bondé et nous nous rendons compte que nous sommes à coté d'une école, nous remballons nos affaires et trouvons un nouveau parking pour la journée. Du coup la journée commence plus tôt que d'habitude, en premier lieu nous allons au musée "The story of Berlin" qui nous fait revivre sur 800ans l'histoire de la ville, c'est intéressant et nous avons un carnet avec les explications en français. A la fin de la visite il y a une visite guidée du bunker qui se situe sous le quartier, il a été construit dans les années 70 en pleine guerre froide en cas d'attaque nucléaire, il est encore opérationnel et peut contenir jusqu'à 3600 personnes. La visite du musée a été longue et c'est au pas de course que nous rejoignons le métro pour aller au Reichtag ou nous nous sommes inscrit à la visite de 13h. Le Reichtag impressionne dès le premier regard avec ses façades massives chargé d'histoire.

le Reichtag

Petite histoire du Reichtag : il a été inauguré en 1894, en 1918 la République est proclamée par une de ses fenêtre, en 1933 après la prise du pouvoir par les nationaux-socialiste mené par Hitler le Reichtag est incendié en parti annonçant ainsi la fin de la démocratie parlementaire en Allemagne, en 1945 le drapeau soviétique flotte au dessus du bâtiment, en 1961 le mur de Berlin passe juste à coté du Reichtag et des travaux de reconstruction du bâtiment sont effectué, en 1990 se tient la première séance de l'Allemagne réunifié, en 1991 le Parlement décide de rétablir son siège dans le Reichtag et non plus d'être à Bonn (la capitale de Berlin Ouest), en 1995 la construction de la coupole de verre accessible aux visiteurs est voté, en 1999 le Parlement reprend procession du bâtiment rénové.

La coupole de verre est une attraction phare pour les visiteurs de Berlin, installée sur le toit-terrasse elle offre une vue à 360° sur toute la ville et est d'une hauteur de 47m. Au centre de la coupole se trouve une sorte d'entonnoir constitué de miroir, l'entonnoir plonge ensuite dans la salle pleinière qui se situe juste en dessous. C'est une architecture innovante. On entre dans la coupole de verre et nous montons tout en haut via une rampe qui forme une spirale, pendant que l'audio-guide que l'on nous fourni à l'entrée nous explique ce que l'on voit de la ville. Le Reichtag et les autres bâtiments parlementaires qui l'entoure sont dotés de technologie écologique et économisant les ressources énergétiques. Par exemple l'entonnoir au milieu de la coupole est équipé d'un récupérateur de chaleur qui sert à chauffé la salle pleinière et 300m2 du toit du Parlement est équipé de panneaux photovoltaïque entre autre. Comme il fait encore beau nous pique niquons sur l'herbe devant le Reichtag.

la coupole du Reichtag

Pour faire plaisir à mon geek de chéri nous allons au Game Science Center non loin de la Potsdam Platz. Le Game Science Center est une start up regroupant des créateurs de jeu vidéo à la technologie avancé via la réalité virtuelle et d'innovation technologique. C'est rigolo, les mecs sont sympa mais parlent très vite en anglais, on essaie plein de truc un peu foufou pour certain encore à l'état de prototype. Marin termine la session en utilisant l'Oculus, un masque à réalité virtuelle avec vue à 360°. A la sortie nous trouvons un barbier pour Marin car le mode baroudeur un peu sale ça va bien deux minutes, le monsieur est tunisien et parle français, une aubaine. Nous récupérons notre Popo et allons nous installer sur le parking de la marina pour redescendre le lendemain sur Potsdam.

Au Game Science Center

Comme vous l'avez surement compris nous avons adoré Berlin. Il n'y a pas énormément de monument à voir ni beaucoup de visite à faire mais en parcourant Berlin en métro ou à pied, il y a toujours quelque chose qui accroche l'œil. L'ambiance de cette ville est vraiment top on y sent un parfum de liberté et un vrai brin de folie, c'est une ville d'artiste. Berlin a su faire table rase de son passé sans pour autant le renier et il souffle ici un vent de nouveauté et de légèreté, la ville est complètement cosmopolite et éclectique. Berlin n'est pas la capitale de l'Allemagne pour rien, à nos yeux les Allemands sont un peu comme elle : ouvert d'esprit, aventureux et original !

Au fil des rues Berlinoise
5
5
Publié le 23 octobre 2017

Après Berlin il est incontournable de se rendre à Potsdam qui est a quelques kilomètres de la capitale. Potsdam est bien plus riche en bâtiment historique que Berlin. Nous commençons par nous rendre au Parc Sanssouci qui borde le Palais du même nom. Nous faisons le tour du Parc en calèche et avons déjà un premier aperçu des nombreux bâtiments qui encadrent le Parc, à la fin de la ballade nous entrons dans le Parc pour nous promener au travers de ses allées et aller voir d'un peu plus près les bâtiments. Dans le Parc on trouve de nombreuses fontaines, statues et de beaux parterres de fleurs. Nous avons par moment l'impression de nous trouver dans une forêt, l'endroit est très bucolique et propice à la détente.

le Palais Sanssouci
le Palais Chinois
le Nouveau Palais
le Nouveau Palais
Parc Sanssouci 

A la suite de cette longue promenade, nous reprenons le bus pour nous rendre de l'autre coté de la ville au Parc Babelsberg. Nous flânons aussi dans ce grand parc très boisé, ici pas de statue ni de fontaine mais de grande étendu d'herbe et d'arbre. Dans le Parc il y a le Château Babelsberg, il date du 19ème siècle et son style gothique est assez original, nous trouvons qu'il a des airs d'Orient, en tout cas il est sublime. En s'enfonçant un peu plus dans le Parc nous arrivons à la Flatownturm, une grande tour de pierre construite en même temps que le Château pour l'Empereur Guillaume I.

le Château Babelsberg
le Château Babelsberg
Flatownturm
Parc Babelsberg 

La journée touche à sa fin, nous n'avons pas exploré Potsdam de long en large mais les promenades dans les Parcs nous ont pris beaucoup de temps et comme il faisait beau c'était très agréable.

6

Après notre journée à Potsdam nous montons au nord du pays et passons voir le Château de Schwerin, une fois n'est pas coutume il est en parti en travaux. Il s'agit d'un Château médiéval du Xème siècle et est désormais le siège du Parlement de la région. Le Château est entouré d'un lac et d'un charmant parc. Chose rigolote à savoir le Château de Schwerin apparait sur les pièces de 2€ allemande.

Château de Schwerin

Ensuite nous nous installons dans le jardin de Frank et Guido un couple d'allemand très serviable et un brin loufoque. Nous sommes les seuls dans leur jardin qui est décoré de façon très kitch mais c'est hyper mignon.

le jardin de Frank et Guido 

Nous sommes désormais au bord de la Mer Baltique dans la ville de Wismar, la ville historique a été inscrite au patrimoine de l'UNESCO en tant que ville hanséatique (les villes qui au moyen age ont adhéré à la ligue marchande d'Europe du Nord) entièrement préservé. C'est une jolie ville de style médiéval, les maisons du centre sont essentiellement en brique et le sol est constitué de pavé. Nous allons sur le port ça fait maintenant quelques temps que nous avons quitté la mer et l'air marin souffle un vent pas très chaud.

A la suite de ça nous montons à Rostock ou nous prenons nos billets pour prendre le ferry le lendemain matin afin de rejoindre le Danemark ou nous arriverons à Geidser. Nous dormons sur un parking a coté du port afin de ne pas louper le départ. Le ferry est immense, il y a des tas de voiture qui s'entassent dans les soutes du bateau qui est gigantesque. La traversé dure 1h45, sur le bateau une fois que le tour est fait il n'y a pas grand chose à faire, les seuls distractions proposées sont : de manger ou de faire des achats dans la parfumerie. Ensuite trouver une place ou s'assoir à l'intérieur relève de la mission, les sièges et fauteuils sont pris d'assaut dès le départ et personne ne laisse jamais sa place. Comme il fait beau nous passons a majeur parti de notre temps sur le pont à l'extérieur et en fin de matinée nous voyons le bout de la péninsule du Danemark se profiler à l'horizon, le grand nord nous voici !

Popo dans le ferry
7
7
Publié le 14 novembre 2017

Après un peu plus d'une quinzaine de jour en Scandinavie nous revoici de nouveau en Allemagne. Nous sortons du Danemark et nous rendons à Hambourg. Hambourg est la deuxième plus grande ville du pays et le deuxième plus grand port d'Europe (après Rotterdam). On ne peut pas dire que cette ville m’ait beaucoup plu mais Marin a lui bien aimé. Je ne saurais trop dire pourquoi, je ne m'y suis pas senti à l'aise et l'architecture m'a laissé complètement insensible, Marin lui au contraire a adoré les grandes maisons de briques rouges encerclé par les canaux. On commence notre promenade dans la ville dans le quartier un peu huppé d'Hambourg, ici que des grosses demeures très imposante encadré par de beaux jardins, je n'ai pas pris de photo et c'est bien dommage. Ensuite nous nous dirigeons vers le centre ville et passons devant la Rathaus (l'Hôtel de ville), c'est un grand édifice à la devanture imposante, sur la place le sapin de Noël lumineux est entrain d'être installé. Hambourg est une grande ville et comme nous nous déplaçons à pied les distances sont un peu longue, nous en avons vite un peu marre, en plus aujourd'hui il fait vraiment très froid, nous grimpons donc dans le bus touristique.

Rathaus  de Hambourg

Avec le bus nous faisons le tour complet de la ville, nous passons dans le quartier Sankt Pauli qui est le quartier de la vie nocturne et de la débauche, il y a des sex-shop et des boites de strop-teese les uns à coté des autres. Nous poursuivons le long du port évidemment, voyons les hautes maisons de briques rouges, les multiples ponts passant au dessus des canaux et terminons devant l'immense lac Alster c'est un lac artificiel d'une dizaine de kilomètre de long. Nous terminons notre journée en mangeant un hamburger bien sur, un hamburger à Hambourg quoi de plus normal. Découvrir la ville dans les lumières de la nuit m'a un peu réconcilié avec l'endroit car j'ai trouvé ça assez jolie mais pour ma part j'ai trouvé la ville sale et assez malfamé, Marin lui au contraire a aimé la vie et l'ambiance qui se dégagé de cette ville.

8
8
Publié le 15 novembre 2017

Le premier mot qui nous vient lorsque nous pénétrons dans le centre ville et historique de Brême c'est : magnifique. Les bâtiments sont de style Renaissance, nous allons sur la Rathausplatz ou se trouve la Cathédrale Sankt Petri qui a la particularité d'avoir des colonnes colorées. Sur la même place qui à l'air tout droit sortie d'une autre époque se trouve la statue de Roland, le protecteur de la ville, érigée en 1404 la statue n'en a jamais bougé. En face se trouve la Rathaus, l'Hôtel de ville, le bâtiment est imposant et "chargé", construit dans le pure style Renaissance de Weser. Sur la façade se trouve de grande sculpture : Charlemagne, 7 princes électeurs, 4 philosophes antiques, Moise, Salomon et Jonas. De l'autre coté de la Rathaus se trouve une statue en bronze des musiciens de Brême. Le conte des frères Grimm raconte l'histoire d'un âne, d'un chien, d'un chat et d'un coq délaissés par leurs maitres respectifs car devenu trop vieux, ensemble ils vont à Brême pour devenir musicien. Ils découvrent une maison habité par des voleurs, dans le but de s'y installer à leur place ils établissent un plan pour les faire fuir, le chien monte sur le dos de l'âne, le chat sur celui du chien et le coq sur le dos du chat et ensemble ils se mettent à chanter, les voleurs paniqués quitte la maison, les animaux s'y installent et finalement ne se rendent jamais à Brême.

la statue de Roland
Cathédrale Sankt Petri
les musiciens de Brême
la Rathausplatz 

On a de la chance aujourd'hui il fait très beau, nous nous promenons dans les rues attenantes à la place, nous passons devant la Gewerbehaus qui est la chambre des métiers et sert aussi de lieu de conférence et de réception, comme les autres bâtiments de la ville il est de style Renaissance. Nous marchons ensuite le long de la Weser, des bâteaux sont amarrés le long des quais et les petites cabanes qui vont accueillir le marché de noël sont entrain d'être monté, c'est vraiment un coin très agréable de Brême.

Gewerbehaus

Après avoir un peu hésité nous allons visiter la Rathaus, apparemment l'intérieur en vaut vraiment la peine. La visite se fait exclusivement en visite guidée en allemand et en anglais, les deux groupes sont mélangés et le guide jongle entre les deux langues, heureusement pour nous le guide parle un anglais sans accent "bizarre" et est très expressif ce qui nous permet de comprendre un maximum ce qu'il raconte car bon je le redis l'anglais on ne maitrise toujours pas pleinement. L'intérieur du bâtiment est tout aussi impressionnant que l'extérieur, la première pièce : Obere Rathaus halle, fait 41m de long et 15m de large. Elle est parée d'élément en bois gravé, des maquettes de navire de guerre sont suspendus au plafond et deux fresques ornent les murs de la salle : le verdict de Salomon et la fondation de Brême. Au centre de la pièce se trouve une pièce "caché" derrière une décoration en bois gravée absolument sublime et surmonté d'un escalier en colimaçon, c'est la Güldenkammer, la salle est entièrement tapissée en rouge et ornée de feuille d'or. c'est la seule pièce du bâtiment à être de style Art Nouveau. La suite et fin de la visite est la salle des fêtes du nouvel hôtel de ville qui est elle aussi gigantesque et décoré de grands tableaux représentant des navires marchands., il y a aussi une histoire avec un miroir mais nous n'avons pas trop compris les explications.

Güldenkammer
la fondation de Brême
l'intérieur de la Rathaus 

Brême est une jolie ville très agréable, c'est une ville portuaire et marchande le long de la Weser, son port (Bremerhaven) est situé avant la ville, c'est peut être ça qui lui permet d'être une ville assez calme. En tout cas nous nous y sommes beaucoup plu. Demain nous quittons une nouvelle fois l'Allemagne mais nous y retournerons encore avant la fin de notre voyage, même si il ne reste plus beaucoup de temps.

9
9
Publié le 23 novembre 2017

Nous revoilà une nouvelle fois en Allemagne, à Aix la Chapelle. Nous sommes venu principalement pour voir la Cathédrale, célèbre grâce à Charlemagne qui la fit batir au VIIIème siècle, il y est également enterré. Et elle vaut vraiment le détour, elle est magnifique, son extérieur est jolie mais ce qu'il y a de plus classique pour une Cathédrale par contre en ce qui concerne l'intérieur c'est une toute autre chose. Les plafonds sont recouvert de mosaïque dorée et la couleur bleu (peut être en référence au roi Charlemagne) est très présente, au centre de la nef il y a une grande fresque dorée représentant Jésus Christ, juste en dessous est accroché un grand lustre circulaire très imposant mais le plus impressionnant ce sont les immenses vitraux derrière le chœur. Il y a un étage dont nous n'avons pas accès mais il est tout aussi décoré que le reste et il y a un grand orgue.On comprend pourquoi le site est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Par contre pas de chance le Trésor de la Cathédrale n'est pas ouvert le lundi après-midi.

La Cathédrale d'Aix la Chapelle 

Après cette visite nous nous promenons un peu dans la ville, sur le parvis de la Cathédrale le marché de noël est entrain d'être installé, le centre de la ville est agréable, nous admirons les jolies vitrines de noël. Ensuite nous partons nous installer non loin de là sur un parking bondé de camping car mais comme l'heure est tardive nous ne faisons pas les difficiles.

10
10
Publié le 24 novembre 2017

Nous voulions aller à Fantasialand mais le parc était fermé, nous ne sommes plus en période touristique et l'hiver est là. Nous poursuivons donc notre route et passons à coté des villes de Cologne et de Bonn sans nous arrêter, dommage la COP 23 vient de se terminer. Notre objectif est le Château de Drachenburg ou le Château aux Dragons dans la ville de Königswinter, le château semble être le seul intérêt de la ville et le tourisme essentiellement concentré autour de celui-ci. Nous nous présentons à l'Office de tourisme (désert) pour acheter des tickets pour le funiculaire afin de monter au château, la dame glaciale de l'accueil nous répond que le château est fermé pour la saison et que plus personne ne travaille en ce moment. Déçu on se dit que nous n'avons pas fait toute cette route pour rien alors ni une ni deux nous grimpons à pied. Notre enthousiasme est un tout petit peu altéré lorsque nous découvrons que la pente pour monter est raide très raide et ce pendant toute l’ascension (2,5km tout de même) mais ça ne nous décourage pas.Les grilles sont ouvertes nous ne sommes pas monté pour rien. Le château est privé, construit entre 1882 et 1884, le style néogothique a été choisi en parti pour impressionner les invités de la famille.C'est vrai qu'il est très bien décoré, très majestueux même un peu prétentieux. Nous en faisons le tour, des ouvriers rénovent le jardin autour, personne ne nous dit rien.

La descente jusqu'au camion se fait bien mieux que la montée, nous reprenons la route et nous installons le soir venu le long de la Moselle.

11

Nous partons de Coblence ou nous avons passé la nuit près d'une boulangerie ou une souris s'est une nouvelle fois invitée dans le camion, celle-ci est un peu plus téméraire que l'autre car elle est venue jusque derrière les rideaux et a passé sa petite tête pour regarder Marin l'air de dire "mais qu'est ce que tu fout là", panique (enfin surtout moi), il nous restait une tapette à souris mais nous faisons chou blanc cette nuit là.

Nous suivons le cour de la Moselle, les flans de colline qui le borde sont tous utilisés pour la vigne. Nous arrivons au village de Cochem qui surplombé par un imposant château : le Reichburg Cochem, il a été construit en l'an 1000 mais a été rebâti au XIXème siècle dans le style néo-gothique. Pour y accéder la aussi il faut grimper mais le chemin est un peu moins escarpé que le château précédent. Il ne nous est pas possible d'entrer à l'intérieur car c'est exclusivement sur visite guidée et il n'y en a pas en français, nous n'avons pas envie de faire d'effort de langage aujourd'hui, du coup nous admirons seulement sa devanture. Du château une somptueuse vue de la vallée de la Moselle s'offre à nous. En redescendant nous passons dans les petites rues moyenâgeuse, avant d'arriver dans le centre de la vieille ville.

le Reichburg Cochem 
les rues de Cochem 

A la suite de cette visite, nous continuons de rouler en suivant la Moselle et arrivons à Mörsdorf ou se trouve le pont de Geierlay. A Mörsdorf il n'y a rien de spécial mis à part le sentier pour se rentre au pont justement. Le pont de Geierlay est un pont suspendu entre deux montagnes au dessus de la vallée de Bachtal et reliant Mörsdorf à Sosberg. Il est d'une longueur de 360m et à 100m de hauteur, il ne faut pas trop avoir le vertige car le pont se balance lorsque l'on marche dessus. On reconnait que c'est très impressionnant. On fait un peu les guignols sur le pont avant de repartir au volant de notre Popo et de nous installons pour passer la nuit. La souris est toujours là, la tapette a claqué durant la nuit mais pas de souris d'attraper par contre le morceau de gouda n'est plus là. Elle est futée cette petite souris.

le pont de Geierlay

Le lendemain la ballade le long de la Moselle s'achève à Trèves. Trèves est la plus ancienne ville d'Allemagne, on entre dans le centre ville par la Porta Nigra, une porte fortifiée d'époque romaine construite entre 186 et 200 après J.C, elle est classée au patrimoine mondiale de l'UNESCO.Le centre ville est vraiment chouette, il y a beaucoup de monde qui s'y promène, le style des maisons fait un peu moyen-âge, sur la grande place du marché les cabanons de noël sont là mais pas encore ouvert. Nous allons à la Cathédrale Saint-Pierre de Trèves, la plus ancienne d'Allemagne et inscrite à l'UNESCO. Elle est remarquable par sa grandeur, ses ornement et son cloitre. On a déjà vu des tas d'édifice religieux durant notre voyage mais celui-ci nous laisse stupéfait. Après cette superbe découverte nous roulons vers le Luxembourg afin d'aller à son marché de noël le soir. (pour lire la suite il faut retourner sur le carnet Luxembourg)

la Porta Nigra
la Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
la Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
la Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
la Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
la Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
le cloitre de la Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
la ville de Trèves 
Les paysages le long de la Moselle

Envie de prolonger votre lecture ?

Découvrez ces carnets de voyage de la sélection MyAtlas ou cherchez une destination.

Comme vweurope, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.