Randonnée belgo-luxembourgeois à travers les Ardennes entre Ettelbruck au LUX et Marche-en-Famenne en BEL. La vallée de l'Ourthe est également au programme - Toutes les photos > www.vinrouxh.com
Du 19 au 22 mai 2018
4 jours
Partager ce carnet de voyage

Cela fait un bon moment que j'avais envie de faire la totalité du parcours de l'Escapardenne, surtout après avoir fait quelques tronçons d'un jour.

Il est donc prévu que je suive la petite onde blanche sur fond bleu entre Ettelbruck au Luxembourg et La Roche-en-Ardenne en Belgique. Le parcours reprend le Lee Trail (55km) entre Ettelbruck et Kautenbach et ensuite l'Eisleck Trail (104km) entre Kautenbach et La Roche-en-Ardenne. Ensuite, je poursuivrai le périple jusque Hotton par le GR57 et puis Marche-en-Famenne par le GR577 (40km).

> Infos > http://blog.escapardenne.eu

Ce sera une randonnée itinérante en autonomie avec logement sous tente (campings et bivouacs).

Concrètement, voilà ce que j'ai prévu :

. départ de chez moi à pied pour rejoindre la gare de Huy pour prendre le bus jusqu'à la gare de Flémalle-Haute, suite à des travaux sur le ligne de chemin de fer. De là, je prends le train jusque Ettelbruck. Au total, environ 3h30 de trajet pour arriver vers 10h15.

. début de la rando avec une première nuit au camping du Nord à Dirbach, après +/- 30 km de marche.

. poursuite de la rando avec bivouacs et distances au filling jusqu'au terminus ; La Roche-en-Ardenne.

. à partir de là, j'emprunterai le GR57 et GR577 afin de rejoindre la gare de Marche-en-Famenne. En effet, il n'y a pas vraiment de moyen de locomotion facile à partir de La Roche. Ce qui portera ma randonnée à environ 200 km.

. de Marche, je prendrai le train pour rejoindre la gare de Huy, et ensuite faire le dernier quart d'heure à pied pour rejoindre mes pénates.

Ce sera une première pour moi... 1e rando itinérante en solitaire.

Si cela vous intéresse de suivre mon aventure, je compte faire un compte rendu au fur et à mesure des km... donc, restez connecté :-)

Je publierai également sur une autre étape la liste du matériel que je compte emporter avec moi... si cela peut aider quelqu'un.

Maintenant que le décor est planté... Y A + K

Le parcours officiel 

Faire son sac n'est pas toujours chose facile. Voici donc la liste du matériel que j'emporterai avec moi... si cela peut aider quelqu'un à faire des choix. Liste pour une randonnée SOLITAIRE en AUTONOMIE et logement sous TENTE.

Pour moi, le plus compliqué est de prévoir la nourriture... entre poids, encombrement et kcal, je m'arrache les cheveux par moment.

Répartition des poids

...poids dans le sac à dos [poids sur moi]


. BIVOUAC (tente, matelas,...) - 1264 g

. PORTAGE (sac à dos,...) - 1359 g

. COUCHAGE (sac de couchage,...) - 652 g

. VETEMENTS (chaussure, vêtements, protections,...) - 2474 g [1376 g]

. HYGIENE (trousse de toilette, essuie, mouchoirs,...) - 436 g [6 g]

. SECURITE (pharmacie, survie,...) - 402 g [65 g]

. CUISINE (popote, réchaud, gourdes, couteau,...) - 553 g [38 g]

. DIVERS (réparation, GPS, téléphone, chargeurs, bâtons, lampe, papiers, topo-guide,...) - 1004 g [290 g]

. T O T A L - 8144 g [1775 g]


. NOURRITURE (eau, plats lyophilisés, repas, snacks,...) - 4631 g

Pour voir le détail de ma liste complète exhaustive avec le poids de chaque objet, regardez la galerie de photos ci-dessous (cette liste m'est adaptée et il se peut qu'elle ne vous convienne pas).

J'ai essayé de trouver le bon compromis entre poids/sécurité/utilité/confort. Bien évidemment, il serait simple de réduire encore le poids de mon sac à dos, mais se serait au détriment de la sécurité et du confort. Je pense être arrivé à quelque chose de bien homogène... +/- 8kg avec la tente, le matelas et tout le confort-sécurité, et ça, dans un sac de 40 litres (sans la bouffe).

Tout est presque prêt... je me réjoui :-)

Mon matériel au complet
Pour porter et dormir
Les vêtements
Le matériel et accessoires
La nourriture
Le sac terminé... prêt à partir
Liste du matériel, page 1
Liste du matériel, page 2
Liste du matériel, page 3
Liste du matériel, page 4
Liste du matériel, page 5

Jour J... lever tôt pour prendre le bus à la gare de Huy, jusque Flémalle ; travaux sur la ligne donc pas de train.

Le trajet en train jusque Liège me fait remonter il y a 30 ans, où je prenais le train pour aller à l'école.

Certains endroits n'ont pas changé

Passage éclair à la boulangerie... j'ai 10 min

Après 30 min de bus et 3 h de train, j'arrive enfin à destination

Il fait bon... il faut que cela dure.

Maintenant... GO GO GO

19
mai

Cool la météo est avec moi... il fait même un peu chaud. Je pense que je n'ai pas assez bu, mais rien de grave.

Parcours hyper bien balisé, je n'ai même pas dû sortir la carte.

Je m'attendais à ne voire pas grand monde. Eh bien, j'ai rencontré 5 groupes qui randonnaient avec sac à dos. J'ai mangé avec un groupe originaire du Luxembourg qui fait le parcours jusque La Roche mais avec nuitées en hôtel et transfert des bagages.

Qu'est-ce qu'il fait propre pas ici... Les bois sont hyper bien entretenus.

Chemins variés avec des tronçons roulants et d'autres très techniques, et assez peu de route... cool. Il y a quelques côtés et descentes qui ont bien marqués les cuisses. Les panoramas sont superbes.

Pas de soucis aux pieds, même si je les sens... je ne parle pas de l'odeur.

Campement établi au camping du Nord... que la douche fait du bien.

Données : 31 km - 1224 D+ - 1236 D- - 6h10

Pour une 1ère journée... très satisfait. Maintenant repos et à demain...

PS... j'ai du mal à trouver de la collection et visiblement, je ne sais pas charger les photos que je veux

20
mai

Nuit humide et pas très chaude, je n'ai pas dormi si bien que ça... beaucoup de bruit jusqu'à 22h et réveillé à 4h.

Finalement, je me lève à 6h. Je prends mon temps pour ranger la tente, les besoins et déjeuner, pour partir à 7h30.

Résumé des 15 premiers km... montagneux. Chemins type de montagne et superbe panorama. Les vallées sont très étroites et encaissées... d'où, je n'arrête pas d'enchaîner les côtes et descentes techniques. Mais que s'est beau.

Après, cela se complique. C'est moins montagneux, mais tout aussi vallonné. Le problème est que j'ai déjeuner léger, et dîner tard. J'accuse le coup.

A Kautenberg, je trouve une brasserie et englouti le croque-monsieur. Il va me falloir près de 15 km pour récupérer.

Cela commence à revenir, juste au moment où la pluie fait son apparition.Je retrouve mes jambes et les 10 derniers km, se déroule plus motivé que jamais pour atteindre Clervaux... il est 19h.

La pluie durera tout de même 3h... c'est chiant.

Dans la motivation, c'est en arrivant en bas à Clervaux que je me rends compte que le camping est en haut.

Le camping est sympa, beaucoup plus calme qu'hier.

Je vais devoir ralentir mes photos, car la gestion de la batterie n'est pas facile, voir compliquée.

Point négatif de la journée... les toiles d'araignées que j'ai emporté avec moi.

Données : 48 km / 1923 D+ / 1854 D- / 9h45

Bon maintenant, j'économise la batterie et à demain

21
mai

Après la journée difficile d'hier et la nuit pluvieuse, j'ai bien dormi. Réveillé à 5h30, j'attends 30 min que la pluie s'arrête. Au vu de ce je vois, la journée s'annonce agréable... en finalité, il a fait très chaud.

Le patron du camping est authentique et super sympa... j'ai pu laisser mon téléphone, à la réception, charger toute la nuit... cool, merci.

Cette fois, bien mangé.. déjeuner à 7h, encas à 10h, dîner à 13h et encas à 16h. Tout a été nickel... aucune faiblesse.

Je quitte les vallées encaissées pour les grands vallons boisés... cela se voit que l'on se rapproche de la frontière.

Jusqu'à présent, le balisage était top. La portion juste après Clervaux manque de balise. Par manque d'attention, je le suis trompé deux fois.

À Troisvierges, j'arrive à trouver une supérette ouverte un jour férié... Cool et cela fait du bien.

Les chemins menant à la frontière sont larges et assez roulant, cela se voit à mon allure.

La partie belge est tout aussi roulante, mais plus campagnarde. Il fait très chaud et il n'y a pas beaucoup d'ombre.

J'arrive à l'aire de bivouac des Blancs Bois. J'avais prévu de dormir ici. Bon, il est 16h45 et pour une aire officielle, elle ne donne pas vraiment envie. C'est décidé, je poursuis jusque Houffalize.

Il est tôt, j'arrive à 17h30. Donc, j'en profite pour manger une bonne frite.

Il fait toujours aussi beau... jambes au repos et petits soins de rigueur.

Données : 45km / 938 D+ / 1028 D- / 8h30

Bonne nuit et à demain

22
mai

Après une bonne nuit sans pluie, un réveil plein d'entrain, la journée s'annonce radieuse, au vu du soleil déjà bien présent Je ne sens pas mes cloches... que du bon.

Cette étape de la rando, je la connais pour l'avoir faite lors de la journée de la rando. Il y a 3 ans. Le barrage de Nisramont, Nadrin et jusque Berismenil, ce sera la 3e fois que j'y passe cette année.

Départ en douceur, avec petit détour par le centre pour le ravitaillement du matin. Après des œufs brouillés au fromage lyophilisé, pas trop mauvais cela dit, un petit pain au chocolat mets de la bonne humeur.

Les chemins sont larges, campagnards et forestiers... mais que s'est désagréable de marcher dans les hautes herbes.

Petit détour d'un km, par inattention de ma part.

Le moulin de Rensiwez a bien changé depuis 35 ans... je me souviens d'avoir fait un camp louveteaux avec toute l'unité... eh bien, ce n'est plus comme ça.

Il fait chaud et j'arrive tout doucement vers l'Ourthe.

J'adore ce tronçon, sinueux, technique, de superbes vues.

Arrivé au barrage de Nisramont... pas un chat, mais un distributeur de boissons... j'en profite.

Je continue à descendre l'Ourthe. J'arrive à Ollomont après une montée dégagée sous un soleil de plomb.

A Ollomont, une bonne âme rempli mes gourdes... "vous verrez, elle est excellente"... c'est vrai qu'elle avait un super goût.

Un peu plus loin à Nadrin, je me plante encore une fois, à cause d'une flèche mal positionnée... elle indiquait la variante.

Maintenant, je sais que ce sera la partie la plus difficile de la rando, jusque Berismenil.

Arrivé le long de l'eau, heureusement que niveau de l'Ourthe est plus bas que les précédentes fois où je suis passé, sinon j'aurais eu quelques petits problèmes.

Le ciel se couvre rapidement. Donc, je décide de manger en haut au site Celtique de Cheslé... qui une des plus grandes forteresses du pays.

Arrivé au site. Il commence à tomber des cordes. J'essaye de m'abriter pour manger, mais impossible.

Là, c'est l'orage. Justement, dans la partie la plus technique et dangereuse.

C'est le déluge, ça éclaire, ça tonne... Les rochers sont hyper glissants. Je ne suis pas à l'aise... pas questions d'utiliser les bâtons, ils sont repliés.

Et puis hop, en descendant en pseudo escaliers dans les rochers, avec des marchés de 50 cm, mauvaise réception sur mon pied gauche... la cheville à morflé.

Je reprends mes esprits, il tombe toujours des cordes, les sentiers sont des torrents. Mais je continue. Pour couronner le tout... panne de batterie du GPS.

La partie dans les campagnes, avec les hautes herbes, sous la pluie est tout simplement pénible.

Mes pieds sont trempés, de vraies baignoires, et me font mal... Je suis à 6 km de La Roche... mais, il ne pleut plus.

Le dernier tronçon en montée et surtout la dernière descente ont eu raison de ma cheville... elle me fait horriblement mal. Le plus dur, n'est pas de marcher, mais de repartir après m'être arrêté.

Il a recommencé à pleuvoir. Je vais attendre 45 min avant de pouvoir monter ma tente au sec. Bouger après ses 45 min a été un calcaire.

Maintenant douche et soins des pieds... résultats, une cheville gonflée, et 11 cloches. Heureusement, j'ai ce qu'il faut.

Maintenant, on verra bien demain matin comment cela ira pour ma cheville.

La cape de pluie a été hyper efficace... facile à enfiler sans enlever le sac, et surtout le sac et les 3/4 de moi-même sommes restés au sec... et au vu de ce qui est tombé, s'est plutôt pas mal.

Bonne nuit et à demain

Données : 41 km, pour le reste, panne de GPS

Voilà, j'ai terminé le parcours complet de l'Escapardenne. Cela fait tout de même 165 km en 4 jours.

PS : pas de réseau ici... publication demain matin. Cool, cette appli qui permet de travailler hors ligne.

La nuit a été pluvieuse. Nuit moyenne, pas très réparatrice. Je me lève un peu plus tard que d'hab... 6h30 Très difficile à mettre mes chaussures... plus assez de place à cause des pansements Mais bon, cela va le faire.

J'ai près d'un km pour rejoindre le centre de La Roche pour trouver une boulangerie.

Eh merde... il m'a fallu 20 min, pourtant c'est plat et asphalté. Et encore, ce n'était pas facile.

Ce que j'avais prévu, est fait. Le choix se porte sur le retour... 40 km pour rejoindre la gare de Marche, 32 km pour la gare de Melreux ou 0 km à partir de La Roche.

Dans de tels conditions, j'opte pour le bus jusque Melreux et le train jusque Huy.

C'est la fin d'une superbe randonnée.

Je ne dis pas à demain, mais à très bientôt pour le débriefing, épilogue, impressions, ...

Toutes les photos et les infos pratiques de la randonnées sont concentrées ici :-)

Ma petite escapade est la jonction de deux parcours de l'Escapardenne... Le Lee Trail (55 km) et l'Eisleck Trail (104 km).

Afin d'utiliser les transports en commun, j'avais prévu à la fin de la rando de rejoindre la gare de Marche par les GR. À la suite de quelques problèmes de pieds, j'ai changé mon programme de retour et donc pris le bus et le train pour rejoindre Huy.

Petit débriefing de mes pieds : l'orage m'a mis dedans, mes chaussures transformées en baignoire on fait que mes pieds ont littéralement flottés et frottés. Les cloques du 3e jours se sont multipliées et amplifiées en peu de temps. Je pense aussi que les chaussettes n'étaient pas adaptées.

A cela, il faut ajouter ma chute. J'ai dû forcer pendant 10 km, et mon dos n'a évidemment pas apprécié.

Une superbe aventure, que finalement je termine très bien. Le parcours est top et super bien balisé ; il m'a permis de découvrir des paysages que je ne connaissais pas et qui ne sont pas si loin de chez moi, en fait.

Question matériel... aucuns soucis, juste quelques petites adaptations à faire. La tente est top ; légère, facile à monter et surtout, assez de place pour moi et mon sac, bien que ce soit une tente 1 pers.

Voici quelques infos qui pourrait vous aidez :-)

RECAPITULATIF :

J1 - 31,5 km / 1330 D+ / 1284 D- / 6h30 / 4,85 km/h

J2 - 47,5 km / 1923 D+ / 1756 D- / 10h30 / 4,52 km/h

J3 - 44,5 km / 961 D+ / 1053 D- / 9h10 / 4,85 km/h

J4 - 42 km / 1253 D+ / 1357 D- / 8h30 / 4,94 km/h

TT - 165,5 km / 5467 D+ / 5450 D- / 34h40 / 4,77 km/h

TOUTES LES PHOTOS : ICI

TRACES GPS : parcours de préparation - jour 1 - jour 2 - jour 3 - jour 4 - parcours complet

Site officiel : http://blog.escapardenne.eu

Merci de m'avoir suivi... Si cette randonnée vous donne envie, je suis à votre disposition pour toutes questions :-)

Bonne aventure !!!

Parcours complet