× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

Carnet de voyage

La Norvège et ses fjords

6 étapes
2 commentaires
4
La découverte en famille de la Norvège et ses fjords, d'Oslo à Bergen. Un magnifique voyage dans de gigantesques paysages, souvent brumeux et pluvieux, remplis de mystères.
Du 21 au 28 juin 2016
8 jours
Partager ce carnet de voyage
J1àJ2

Les vacances sont enfin arrivées, et c'est très heureux que je délaisse les livres de médecine pour partir avec ma tante et mes cousines en Norvège, pour ma première fois dans un pays nordique.

Arrivés vers 22h à l'aéroport, nous avons filé directement chez une de mes cousines qui nous hébergeait à Oslo. L'aéroport étant à 50 kilomètres de la ville, il faut une petite heure et déjà beaucoup d'argent de dépensé pour arriver à destination : il faut s'y faire, la vie est très chère en Norvège.

On peut apercevoir sur la route menant à Oslo des panneaux signalant la présence de caribous, qui ne sont en fait présents que bien plus au nord du pays. Faux espoir donc quand le chauffeur de taxi nous a dit que ça ne servait à rien de scruter leur présence tout le long du trajet !

Le lendemain, nous avons commencé la visite d'Oslo par le palais royal, grand bâtiment assez sobre, mais qui possède derrière un joli parc accessible à tout le monde. La ballade continue dans la ville, qui est très propre, avec de l'espace pour marcher et finalement assez peu de voitures pour une capitale, c'est donc très agréable de se promener.

Le palais royal ; le Hard Rock Café

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le port, où se trouve l'opéra d'Oslo, célèbre pour son architecture atypique, donnant l'impression qu'il s'enfonce dans l'eau. Il est possible de grimper sur le toit pour observer le port et ses alentours. Attention toutefois à ne pas glisser par temps de pluie, l'opéra étant intégralement réalisé en marbre, ce qui fait de lui le bâtiment le plus cher au monde par mètre carré ! Plus loin se trouve l'immense hôtel de ville et ses 2 grosses tours carrées, d'un style bien différent du reste des bâtiments.

L'opéra et l'hôtel de ville, 2 styles que tout oppose !

Après une bonne pizza mangée en terrasse sur le port, nous avons pris une embarcation à destination des petites îles des fjords d'Oslo. Ces bateaux font le trajet plusieurs fois par jour et s'arrêtent à toutes les îles, pour le prix d'un ticket de métro. Nous avons fait escale sur Lindøya, petite île calme où l'on trouve plusieurs jolies maisons colorées.

Ballade dans les fjords d'Oslo

Nous sommes ensuite allés découvrir le Norsk Folkemuseum, qui retrace la vie norvégienne grandeur nature au fil des époques, des maisons en bois aux habitations typiques des années 80. Le point d'orgue de la visite est la reconstitution d'une église en bois debout, entièrement réalisée en bois. Ce musée est vivement conseillé, on y apprend pleins de choses intéressantes.

L'église en bois debout du Norsk Folkemuseum

La journée s'est terminée par un pique-nique dans un parc, où nous avons expérimenté quelque chose de très répandu en Norvège, le barbecue jetable. Le procédé n'est toutefois pas parfait, car assez difficile à allumer et laissant des traces sur l'herbe.

Soirée pique-nique et barbecue
J3

Nous avons pris un vol intérieur d'Oslo vers Bergen pour ne pas perdre trop de temps, le trajet en voiture étant assez long. Bergen est la deuxième plus grande ville du pays mais est beaucoup plus petite que la plupart des grandes villes françaises. C'est aussi la ville de Norvège où il pleut le plus dans l'année, mieux vaut donc ne pas s'attendre à avoir un grand soleil, même en été ! Se balader dans le centre est très agréable, les maisons anciennes sont bien entretenues et il y a toujours beaucoup d'espace pour les piétons.

Promenade dans Bergen

On arrive finalement au port, sur lequel on retrouve un grand marché consacré aux produits de la mer. On peut y acheter toutes sortes de poissons mais aussi du caviar, du saucisson de baleine ou d'autres spécialités locales. Non loin se trouve le quartier de Bryggen inscrit au patrimoine de l'Unesco. Les maisons en bois, présentes sur le port sont magnifiques et colorées, et servent aujourd'hui de boutiques de souvenirs ou de restaurants. Il ne faut pas hésiter à quitter le port et s'enfoncer dans les étroites ruelles pour découvrir l'ambiance de ce quartier.

Le quartier historique de Bryggen et ses maisons colorées le long du port

La journée s'est terminée par la visite de la forteresse de Bergenhus, puis par un bon restaurant sur le port, spécialisé dans le poisson. Si les prix sont chers, la qualité est au rendez-vous, que ce soient le poisson ou les moules !

En été, les journées sont très longues en Norvège, et le ciel reste bleu toute la nuit ! Il ne faut donc pas hésiter à prendre un masque de nuit si on a le sommeil fragile.

J4

La suite du voyage étant la découverte des fjords, nous avons pris une voiture de location pour rejoindre notre hôtel à Gudvangen. La route passe par de grandes forêts, des petits villages isolés et on peut s'arrêter admirer les cascades et les fjords qui se dévoilent petit à petit.

Sur la route vers Gudvangen

Bonne surprise arrivés à notre hôtel, le Gudvangen Fjordtell, celui-ci est situé au beau milieu des fjords, avec un petit port d'où partent des ferrys vers Flam. L'hôtel est très confortable et écolo, s'insérant dans le paysage sans le dénaturer. A noter la belle réplique d'un drakkar viking à l'arrière du bâtiment.

Le Gudvangen Fjordtell

Nous avons donc pris le bateau vers Flam, pour une traversée du Nærøyfjord, long de 20 km et bras du Sognefjord, malheureusement sous la pluie. Cela n'a toutefois rien enlevé à la beauté du paysage, la brume conférant une ambiance mystérieuse aux montagnes nous entourant. Le fjord est vraiment magnifique, notamment l'embranchement entre le Nærøyfjord et le Sognefjord.

Le Nærøyfjord

Le trajet se termine à Flam, petite ville très touristique où le paysage est un peu gâché par de gros navires de croisière. On y trouve des spécialités locales comme le brunost, fromage au goût caramélisé un peu particulier ! Nous sommes ensuite repartis vers Gunvangen en bus, passant devant de multiples petits villages pleins de charme.

Village entre Flam et Gunvangen
J5

Le Sognefjord est le plus long et le plus large des fjords norvégiens. Nous avons décidé de rentrer par Bergen en le longeant et en passant par les 2 rives, grâce à des ferrys qui permettent de traverser en voiture. Le trajet commence par l'ascension vers le sommet de la vallée, ponctuée de multiples points de vue permettant de prendre des panoramas d'un des plus beaux fjords du pays.

Vue sur les fjords

Une fois arrivé en haut, les forêts laissent place aux neiges éternelles et le froid s'installe, le paysage change d'un coup sans qu'on soit trop en altitude. Après une petite demi-heure passée dans la brume, le descente commence et les températures remontent vite. Nous avons alors profité d'une éclaircie pour nous baigner dans le fjord mais pas pendant trop longtemps, l'eau étant très froide !

De la neige à la baignade, les paysages changent rapidement !

Le reste de la route nous a fait passer devant de belles cascades, ainsi qu'une station de ski se fondant parfaitement dans le paysage à tel point que nous avons mis du temps à la remarquer, avec ses chalets d'un bois très sombre et leur toit recouvert d'herbe. Le fjord est quant à lui magnifique de bout en bout. A noter une église en bois debout à Vik très bien conservée.

La diversité des paysages entourant le Sognefjord
J6

Pour notre dernière journée à Bergen, nous avons décidé de monter au mont de Bergen. Deux possibilités pour aller en haut : y grimper à pied ou prendre le funiculaire. Nous avons fait l'aller en marchant, malheureusement sous la pluie, mais ça valait le coup car les points de vue sont plus variés et la ballade est sympa. En haut s'offre à nous un beau panorama de la ville et ses fjords. La descente en funiculaire est rapide et confortable, mais la vue est moins belle qu'à pied.

Vue depuis le Mont de Bergen

En Norvège l'alcool n'est vendu que dans des boutiques spécialisées et on ne peut pas en acheter après 16h, sauf dans les bars. Conséquence, il n'est pas rare de voir des norvégiens bourrés assez tôt dans l'après-midi !

Nous avons ensuite roulé tout le reste de la journée dans les environs de Bergen, visitant notamment les ruines d'un monastère et les fortifications datant de la seconde guerre mondiale, où se tenait un concert de rock au beau milieu de l'après-midi !

La Norvège n'est pas un pays pour les amoureux de la vitesse : les autoroutes sont limitées pour la plupart à 90 km/h et les routes nationales à 60 km/h ! Attention aussi à ne pas multiplier les allers-retours, car chaque voiture doit s'acquitter d'une taxe lorsqu'elle entre dans Bergen ou Oslo.

Nous sommes ensuite rentrés vers Oslo en avion, avec 2 heures de retard, chose assez courante fin juin car tous les norvégiens partent en vacances à ce moment-là.

Minuit pile et le soleil brille encore !
J7àJ8

Gros coup de cœur avec le magnifique parc Vigeland, visité sous un beau soleil. Il a été entièrement réalisé par un seul et même artiste, Gustave Vigeland. On entre dans le parc par une grande allée avant de franchir un pont bordé de statues représentant des corps nus dans des positions plutôt originales. On passe ensuite devant des fontaines pour arriver à des escalier menant à un impressionnant monolithe fait de corps nus enchevêtrés. Cette oeuvre est entourée d'autres statues nues, histoire de rester en harmonie avec le reste du parc !

Le parc Vigeland

Nous sommes ensuite retournés dans les fjords d'Oslo, en s'arrêtant cette fois-ci sur l'île de Gressholmen, qui comporte un petit chantier naval et une église blanche visible depuis Lindøya, qu'on ne peut pas visiter. Cette île est parfaite pour se balader ou même se baigner si on en a le courage.

Vue depuis le sommet de Gressholmen

Retour dans la ville avec le quartier Grunerlokka, partie branchée d'Oslo où l'on trouve de nombreux bars et beaucoup de magasins de vêtements ou de déco. Le street art est partout, donnant une touche colorée et originale au quartier. Nous sommes allés boire un verre dans un bar très sympa appelé Bla, où la terrasse donne sur la rivière Akerselva.

Grunerlokka

Pour notre dernière matinée, nous sommes montés au parc Ekebergparken situé en périphérie du centre, d'où on peut avoir une belle vue sur Oslo et apercevoir au loin l'immense tremplin de saut à ski de Holmenkollen. De nombreuses statues de style art moderne jalonnent les chemins, et sont pour la plupart pleines de sous-entendus ! La matinée s'est terminée par une promenade sur la citadelle puis par une moule-frites sur le port, concluant en beauté un magnifique voyage.


Vue sur le port depuis la citadelle

En résumé, la Norvège est un pays fascinant, avec des paysages variés et magnifiques. Oslo est une capitale où il fait bon vivre, avec de nombreuses choses à faire et de beaux itinéraires de ballades. Bergen est une ville pleine de charme, parfaite pour s'y perdre un jour ou deux. Les fjords permettent de découvrir des décors visibles nulle part ailleurs, impressionnants par leur gigantisme et leur beauté. Pour conclure, si le voyage est cher, il vaut largement le coup et appelle à revenir explorer la Norvège et ses merveilles.