Un temps magnifique et des couleurs d'automne superbes, mais nous ne sommes pas venus à Aussois pour se dorée la pilule! Au programme : Via-ferrata, escalade et randonnée...
Octobre 2018
2 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous sommes parti avec mon club d'escalade en direction d'Aussois pour un weekend sportif. Aussois est une commune située dans la vallée de la Maurienne, au sud du massif de la Vanoise et à 8 kms au nord-est de Modane.

Autrefois village traditionnel de montagne, Aussois s'est transformé en station de sports d'hiver et d'été.

Aussi connu pour ses forts, les forts de l'Esseillon constituent une série de cinq fortifications classés monuments historiques, ils furent construits au début du XIXe par le royaume de piémont-Sardaigne pour se prémunir des invasions Françaises et portent les noms de la famille royale : Victor-Emmanuel, Marie-Thérèse, Marie-Christine, Charles-Albert et Charles-Félix .


Nous logerons au fort Marie-Christine. Gite d'étape, le fort accueil des visiteurs, randonneurs, groupes... Des chambres à six lits, un restaurant et tout ce qu'il faut pour passer un excellent séjours.




Vue depuis le fort Marie-Christine. 
2

La via ferrata du diable se compose de 7 tronçons différents, avec plusieurs niveaux de difficultés : Le chemin de la vierge (AD) , La traversée des anges (D), La montée au ciel (D) , les Diablotins (PD), Les Angelots (F), les Rois-Mages (D+), la descente aux enfers et La montée au Purgatoire (D).

La cotation des via-ferratas en France se compose comme ça : F (facile) PD (pas difficile) AD (assez difficile) D (difficile) TD (très difficile) et ED (extrêmement difficile) Les deux premières sont pour les enfants et les novices, AD plutôt pour les adultes sportifs et téméraires, quand aux trois derniers, ils sont plutôt réservés aux plus aguerris, voir aux experts de la discipline.

Nous voici donc un groupe de 12 têtes brulées partis sur la via des rois-mages , la plus difficile et la plus impressionnante des quatre principales que nous avons décidés de faire sur la journée (histoire de ce mettre dans le bain tout de suite 😥 ) Nous commençons par sortir par une fenêtre à canon du fort Victor-Emmanuel.

C'est parti !!!

Nous continuons sur un chemin qui longe le fort et traverse les bois pour nous mener au départ des rois mages.

Nous arrivons ensuite sur un pont Himalayen

Passé ce pont nous entrons dans le vif du sujet avec un gaz de 200m ( le gaz, en jargon escalade, c'est le vide) et une paroi légèrement en dévers pour se faire les bras 😉.

Le pont de singe : Deux câbles, 200m de vide et le trouillomètre à zéro 😥 quand faut y aller, faut y aller!!! Je n'ai malheureusement pas plus de photos , mais la situation n'était pas vraiment idéale 😉

Nous continuons notre périple jusqu'à la grande passerelle.

Arrivée à la passerelle la plus longue de France en via ferrata.

Whaouuuu !!! Superbe parcours d'environ une heure et demi, réservé toutefois à un public aguerri au vide .

3

Nous enchaînons donc par une belle descente au fond des gorges de l'Arc, peu difficile, qui s'accentue pour devenir athlétique juste avant l'impressionnante passerelle des Enfers. La montée au purgatoire s'élève dans une belle paroi et s'achève en remontant le long de la cascade du Nant, un moment magique 👍. Durée environ 1 h 30 , le départ se fait des batteries basses du fort Victor-Emmanuel.

"La montée au purgatoire" magnifique grimpe le long de la cascade du Nant .


Nous ferrons ensuite une pause pique-nique près de la Redoute Marie-Thérèse.

La redoute Marie-Thérèse et le fort Victor-Emmanuel en fond.

Trois personnes du groupe partirons l'après midi en escalade, pour les amateurs il y à une voie longue sous le fort Marie Christine, en quatre longueurs et en 5C max. Quand à nous, nous partirons sur la traversée des Anges. La première partie descend dans le canyon dans une belle succession de vires, continue par la vertigineuse traversé des Séraphins, pour finir beaucoup plus physique avec une belle remontée en échelle et rejoindre le pont du diable. ( compter 1 h )

Le pont du Diable.
4

Il nous suffira de traverser le pont du diable pour retrouver le départ de notre dernière via : La montée au ciel, encore un beau parcours avec pas mal de gaz (vide) au dessus du canyon et une remontée assez sportive jusqu'au fort ou on retrouve la fenêtre à canon du départ.( La boucle est bouclée 😉 )

Retour au fort. 


Et voilà ! un magnifique parcours de via-ferrata qui occupe bien la journée, nous sommes rentré au fort pour un bon repas et une bonne soirée "Times-up - Génépis"

5

Nous partirons pour cette deuxième journée en randonnée pour monter jusqu'au col d'Aussois qui flirte avec l'altitude mythique des 3000 m. Pour cela nous partirons du parking du barrage de plan d'Amont et rejoindrons dans un premier temps le refuge du fond d'Aussois ( belle marche jusqu'au refuge que l'on peut faire en famille, compter 2 heures aller/retour )

Barrage de plan d'Amont. 
Refuge du fond d'Aussois, dernière maison au fond de la photo.
Direction le refuge du fond d'Aussois. 

Depuis le refuge il faut compter environ 1 h 30 d'ascension pour atteindre la croix du col qui symbolise aussi les 3000 ! Prévoir des vêtements chauds car là haut ça souffle pas mal et il fait froid 😉

Les 3000 !!!! 😀
La descente.

Nous avons mis 5h18 au total avec une grosse pause casse-croûte au refuge. ( compter 4h-4h30 A/R sans pause)

Un superbe week-end qui s'achève et nous avons eu la chance d'avoir une belle météo. Aussois est une très belle petite station avec de multiples activités pour tous. 👍

Votre circuit individuel en France, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires