Le delta du Mékong dans le sud du Vietnam ne se visite pas, il se vit !!!
Partager cet article

Le delta du Mékong,

ou delta des neuf dragons, ne se visite pas, il se vit !!! il faut se rendre très tôt au marché de Cai Rang dans la région de Can Tho pour profiter du lever de soleil et voir toutes ces embarcations et toute cette vie qui anime le fleuve, acheter ses fruits et légumes sur les petites barques, naviguer et regarder ces maisons sur pilotis, ces gens qui s'affairent à leurs activités, les enfants qui se baignent et manger un bon "Pho" préparé directement sur la barque... Bref il m'est difficile de décrire avec des mots une ambiance, des odeurs, une atmosphère où des émotions aussi fortes que celles que j'ai ressentis ici, il faut vraiment vivre le Mékong !!!

• • •

5H00, il fait encore noir, et c'est à la lumière de nos frontales, les yeux encore embués d'une courte nuit, que nous filons avec notre embarcation sur le Mékong en direction du marché flottant de Cai Rang.

Petit déjeuner, noix de coco et café.

Le soleil se lève sur le Mékong, le bruit du moteur vient se mélanger au clapotis de l'eau, nous filons sur ce fleuve chargé d'histoire, qui a fait le succès de Marguerite Duras et de son roman "L'amant". C'est aussi les chansons d'Indochine et ce titre "La sécheresse du Mékong" paru dans l'album "Le péril jaune" en 1983, mais c'est surtout toute une partie de l'histoire de l'Indochine et de la guerre du Vietnam qui défile sous notre bateau...

Nous sommes sur le dixième fleuve du monde et le quatrième d'Asie au plus grand débit. Prenant sa source dans le Quinghai sur les hauteurs de l'Himalaya, le Mékong irrigue la Chine, borde le Laos à la frontière de la Birmanie puis la Thaïlande avant de couler au Laos et de revenir à sa frontière, puis traverse le Cambodge pour finir dans le sud du Vietnam.



• • •

Les fruits et légumes sont chargés et vendus sur les petites barques : Durian, Mangoustan, Ananas, Noix de coco et autres fruits du dragon...

8H00 l'heure de la pause-déjeuner. Le "pho" prononcé comme le "feu" est une soupe Tonkinoise et le plat national vietnamien par lequel débute toute journée et qui peut se consommer à toute heure.

La base est faite de bouillon de bœuf avec du jarret et des os à moelle, cuit pendant des heures avec des herbes, des épices, on y ajoute des nouilles de riz, de la viande de bœuf coupée en fines tranches, du tofu... Dans le nord du vietnam, on trouve une version moins épicée, cuisiné avec de la coriandre, des oignons et du piment frais (souvent servi à part).

La vie sur le Mékong est un spectacle magique à regarder, les gens se baignent, font leurs lessives, pêchent, vont à l'école...

Les bacs bondés de scooters et de vélos, traversent d'une rive à l'autre.

Le Mékong, ce fleuve de 4350 kms qui se termine ici avant de se jeter dans la mer de Chine, aura été au-delà de mes rêves d'Asie, mes rêves d'exotisme, mes rêves de bout du monde...

Coucher de soleil sur le delta du Mékong.
• • •

retrouvez l'intégralité de mon carnet de voyage.

N'hésitez pas à vous abonner au blog 😉

Ou retrouvez moi sur YouTube "tripoffrancky"

Présentation rapide de ma chaîne 
• • •

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.