3 jours pour visiter Venise en amoureux.
Septembre 2023
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Chanson du voyage : Love Story


Aujourd'hui, je suis ravie car on va en Italie ! Et plus précisément à Venise. On prend l'avion à 17h30, ce qui nous fait arriver juste à temps pour un joli coucher de soleil depuis l'aéroport (et le vaporetto).

Une fois nos affaires posés à l'hôtel Fujiyama B&B (spartiate mais fonctionnel), et comme il commence à se faire un peu tard, on ne cherche pas 1000 ans un restau et on teste la Trattoria Pan e Vin qui est juste en face. Les pizza sont correctes mais pour 12€, rien à redire. Une petite glace chez Grom qui se révèle excellente et on entame une promenade nocturne dans les rues presque désertes, et on est déjà sous le charme! Je n'ai qu'une hâte, être demain pour voir la ville de jour.

• • •

Une fois le petit déjeuner avalé, on chausse nos baskets direction le Ponte Dell'Academia qui nous offre une vue splendide.

On se perd assez vite dans les ruelles pour rejoindre la place St Marco et je suis déjà sous le charme !

Un petit crochet par la scala contarini del bovolo.

On arrive enfin place St Marc et à 9h30, il y a déjà beaucoup de monde, je n'ose même pas imagine en pleine saison !

On fait la queue pour entrer dans la basilique qui est assez incroyable !

Pour 7€, on décide de faire le musée à l'intérieur de la basilique qui nous permet d'accéder au toit, la vue sur la place est quand même plutôt sympa vue d'en haut.

On se décide à faire le Palazzo Ducale juste à côté. Il faut savoir qu'on paye 30€ pour 4 lieux (le Palazzo, la bibliothèque nationale, le musée archéologique et le musée Correr) et c'est obligatoire. Honnêtement en ce premier jour, nous n'avons fais que le Palazzo, peut-être qu'on fera le reste parce que pour 30€, ça fait un peu cher tout de même. Le lieu est cependant très chouette mais à faire avec un guide ou un audioguide.

Certaines salles sont immenses et vraiment très belles.

On passe bien sur dans le pont des soupirs !

Une fois sortis, on va voir le pont depuis l'extérieur.

La balade continue mais on commence à avoir faim, on se dirige donc vers le restau repéré, Antica Sacristia, qui se relèvera très sympathique, dans une cour toute mignonne !

Une énorme et délicieuse glace avalée chez Mela Verde et nous revoilà parti en vadrouille sans trop se soucier de l'itinéraire.

 Passion sonnette

On passe devant la Libreria Acqua Alta qui est blindé (de livres en tout genre et de gens) mais le lieu est assez atypique et vaut un crochet.

On se retrouve à l'extrémité nord de l'île où on se pose quelques minutes en admirant les chassés croisés des bateaux.

On se décide à aller prendre la ligne 1 du vaporetto pour retourner à l'hôtel, on traverse alors une bonne partie du quartier Cannaregio.

On grimpe à l'arrêt Riva de Biaisio et on fait le trajet jusqu'à Ca'Rezzonico, ce qui nous offre des jolis points de vue.

On se pose une petite heure puis on retourne au Ponte Dell'Academia pour admirer de jolies couleurs sur la ville.

Pour le soir, on se rend à Bacano Vintido, où on se régale malgré un service très dispersé où j'ai fini par ne pas attendre que Clem soit servi pour manger mon plat! Petite promenade nocturne puis retour à l'hôtel pour se reposer après plus de 10km parcours aujourd'hui !

2

Après une bonne nuit de sommeil, direction l'embarcadère pour se rendre à Burano.

On aurait voulu y être plus tôt pour qu'il y ait moins de monde mais flemme de se lever aux aurores, c'est donc bien rempli que le bateau se dirige tout doucement vers l'île colorée. Une fois arrivés, on délaisse bien vite l'artère principale blindée de monde et de boutiques pour se perdre dans les ruelles. Le mélange des couleurs, le calme qu'on peut trouver en tournant au coin d'une rue, tout est parfait.

C'est totalement sous le charme qu'on reprend le vaporetto direction Murano. L'île, moins colorée, est toutefois assez sympathique.

Après une bonne glace à la Gelateria Artigianale Murano (le parfum citron basilic était à tomber), on tombe sur un embarcadère qui n'est pas celui où on a été déposé et qui nous permet de rejoindre Venise, et il n'y a personne ! Bon plan donc : prendre le ligne 4.2 à l'arrêt Murano Museo qui vous ramènera sans attendre comme c'était le cas si on avait repris la ligne 12. Et le panorama est superbe !

On déambule tranquillement jusqu'à chez nous pour prendre un goûter au café de notre hôtel, qui d'ailleurs fait d'excellents thés et gâteaux au chocolat.

On sort pour aller manger dans un restaurant repéré à deux pas de chez nous mais assez prisé, donc sans réservation, il faut y être à 19h pile. On s'est régalé à La Bitta, avec des artichauts accompagnés d'une sauce au parmesan et de gnocchis courgette et ricotta fumée, bref un délice ! Petite promenade nocturne dans les ruelles animées de la ville pour digérer et retour à l'hôtel pour attaquer notre troisième jour à Venise.

3

Ce matin on démarre tranquillement par visiter l'église Santa Maria dei Frati. L'architecture est remarquable.

Après ça, on déambule sans but précis dans le quartier de Santa Croce qui est très chouette, un peu loin de l'agitation de la ville.

On passe par le quartier du ghetto, témoin de l'histoire de la population juive à Venise.

Nos pas nous mènent à Vino da Gigio que nous a recommandé ma cousine, venue à Venise il y a quelques mois. Des produits de la mer principalement qui sont délicieux même si la note est un peu salée (oui, je sais, quel jeu de mots!). On continue jusqu'à Ca'd'Oro pour une dernière visite culturelle. Le premier étage est actuellement en rénovation, on a donc accès au second étage où on trouve des œuvres religieuses et surtout un joli balcon qui donne sur le Grand Canal. Au rdc, une jolie cour qui vaut le coup d'oeil.

On décide de prendre un traghetto, c'est-à-dire une gondole qui traverse de le Grand Canal d'une rive à l'autre pour 2€. Au moins on pourra dire qu'on est monté dans une gondole à Venise ;)

Une petite pause cannoli chez Tonolo (pour changer des glaces!), et on continue de se balader tranquillement.

Pour le coucher de soleil, on décide de monter au Campanile, on aurait dû acheter les billets en avance car il y a pas mal de monde ! Mais l'attente vaut le coup. Une fois en haut, on est sous le charme !

Lorsqu'on redescend, il fait presque nuit et la place est magnifique.

On se balade pour retourner dans notre quartier et on assiste à un ciel magnifique.

On se contentera d'une pizza pour le soir à Pizza Al Vole, il faut être patient car il y a du monde. Leurs pizza peuvent être prises à la part, ce qui est plutôt sympa ! Bref, c'est pas cher et c'est bon, un bon plan pour les fins de séjours ;)

La dernière nuit sera courte puisque notre vol est à 7h du matin (ça va piquer). Venise m'aura énormément plu, j'ai adoré me balader le long des canaux, découvrir des ruelles toutes plus mignonnes les unes que les autres. Rien ne m'aura déçu ! En revanche, il faut vraiment privilégier d'y aller en hors saison car déjà là, fin septembre, il y avait encore pas mal de monde.


C'est quelque chose que je ne fais jamais mais je me suis dis que ça pouvait peut-être t'intéresser si tu lis ça en préparant ton voyage à Venise, c'est un petit point budget.

En ce qui concerne l'hôtel, nous en avons eu pour 350€ par personne pour 4 nuits, c'est clairement un des plus gros spots de dépense ! On a beaucoup aimé le quartier de Dorsoduro, loin des foules mais animé ! Au niveau des repas, sur 7 repas, on a fait 2 repas sur le pouce, le reste, des restaurants, et en comptant les glaces, on arrive à un total de 180€ par personne. Pour les visites culturelles, on est à 62€ par personne, pas donné tout de même. Enfin pour les transports, 70€ par personne pour le vol et 52€ pour le reste (bus, traghetto, vaporetto). En tout, ça nous donne 714€ par personne pour 4 jours, sans compter si vous acheter des souvenirs ;)