Carnet de voyage

Tim et Clarisse Nouvelle Zélande

53 étapes
86 commentaires
27 abonnés
Dernière étape postée il y a 92 jours
c'est parti pour un tour d'un an en Nouvelle Zélande. Entre petits boulots et vacances, c'est ici qu'il faut être pour suivre nos aventures
29 août 2017 au 29 août 2018
366 jours
Partager ce carnet de voyage
29
août
29
août
Publié le 3 septembre 2017

mardi 29, à midi, nous voici à bord d'un A380 à destination de Singapour, puis direction la Nouvelle Zélande à bord cette fois-ci d'un B787. Une première pour Clarisse qui n'a jamais pris l'avion auparavant. le trajet s'est bien passé malgré quelques perturbations.

Nous avons déjà pu profiter de très beaux paysages durant le voyage, notamment en survolant Singapour.

Singapour en pleine expansion sur la mer 
31
août
31
août

après avoir dormi quelques heures dans un hôtel proche de l'aéroport, nous avons pris une navette pour se rapprocher du centre ville d'Auckland, plus précisément dans le quartier d'Epsom, afin de rejoindre notre hôte airBnB. Nous y passons en effet 5 nuits afin d'être logés à moindre coût le temps de trouver un van, d'ouvrir un compte en banque et visiter la ville. Notre hôte s'appelle Mal et est vraiment sympathique, il nous a aidé pour nos démarches et accueille depuis des années des personnes venant des quatre coins du monde.

2
sept
2
sept
Publié le 3 septembre 2017

suite à nos recherches pour un van, nous avons rencontrés un couple de français qui vendent leur Toyota Townace super extra de 1993. Après la visite des lieux (et oui c'est une maison sur roue), nos premiers kilomètres en roulant à gauche et un petit coup de cœur, nous nous décidons à l'acheter. Nous en serons les heureux propriétaires mardi 5.

Bon voilà! compte en banque OK, numéro de téléphone Néo-Zélandais OK, van OK, on va pouvoir visiter. nous sommes allés au centre ville d'Auckland, avons vu la gare de ferrys, de nombreux buildings ainsi que la Sky tower.

Cette tour est assez impressionnante, elle n'est pas très large mais c'est la plus haute de la ville (plus haute tour de l'hémisphère sud selon notre guide). il y a possibilité de faire un saut du haut de la tour avec un simple câble, 328 mètres en seulement 11 secondes. il est aussi possible de faire le tour à pied du sommet de la tour, harnaché et presque dans le vide.

Sky tower 
des personnes attendent pour sauter                   /                  une personne saute                                
3
sept
3
sept
Publié le 3 septembre 2017

Aujourd'hui nous sommes allés voir le stade d'Eden park, dans le quartier du Mt Eden.

Le stade est très grand, nous n'avons pu le voir que de l'extérieur mais nous allons essayer d'assister à un match de Rugby. Il y a une statue de Maori à chaque coin du stade ainsi que deux statues de joueurs connus.

statue maori 
Eden Park 
statue de Michael JONES 
• • •

le quartier est très arboré et est surplombé par le Mont Eden, un ancien volcan que nous visiterons prochainement.

quartier du Mont eden 
le Mont Eden (196 mètres) 
4
sept
4
sept
Publié le 4 septembre 2017

Aujourd'hui nous sommes retournés dans le quartier du Mt Eden afin de marcher jusqu'au sommet du volcan. Malgré des températures plutôt fraîches, nous avons profité d'un ciel découvert et d'une vue dégagée sur le panorama incroyable d'Auckland. La vue de là haut est vraiment impressionnante et on peux constater que la ville s'étend sur des kilomètres, entourée de la mer et de plusieurs volcans.

les habitations entre le quartier d'Epsom et du Mt Eden 
la montée du Mt Eden 
la vue du haut du volcan 
• • •

Petite pause sur la terrasse d'un café, qui propose des couvertures, comme beaucoup d'autres d'ailleurs.

• • •

Nous avons continué notre après-midi en allant au parc Cornwall, où se trouve le volcan One Tree Hill. Nous ne nous attendions pas à y voir des moutons en liberté, dans un décor qu'on ne penserait pas voir en pleine ville. le parc est très grand et est le terrain de jeu des moutons.

bèèèèh 
l’obélisque qui surmonte la tombe du père d'Auckland: sir John Logan Campbell 
au sommet du One Tree Hill 
5
sept
5
sept
Publié le 7 septembre 2017

Voilà des photos de notre petite maison. Après l'avoir chargée de toutes nos affaires, nous nous sommes dirigé vers un freecamp proche d'Auckland afin de l’aménager un peu. ce van est "self contained", cela veut dire qu'il est équipé d'un bidon d'eau propre, un bidon pour les eaux usées relié à un petit évier et il y a aussi des WC chimiques à l'intérieur. Nous n'utiliserons pas ces WC mais cela nous permet d'accéder à tout les freecamp de Nouvelle Zélande, les vans non self contained ne peuvent pas se garer partout.

photos de l'annonce, nous on a le bordel en plus ^^ 

Les premiers kilomètres se sont bien passés, malgré la taille du van, il se conduit plutôt bien.

7
sept
7
sept
Publié le 7 septembre 2017

Nous voici à Gulf Harbor à Whangaparaoa, une presqu'île à environ une heure et demi au nord d'Auckland. Nous avions le van garé juste en face de l’océan. Il a pas mal plu ces deux jours mais entre deux intempéries nous avons faire ces quelques photos.

les premières nuits dans le van se passent bien, on est un peu serré mais c'est pas grave.

en mode salon 
7
sept
7
sept
Publié le 7 septembre 2017

Samedi 16 septembre, nous serons au QBE Stadium pour voir les All Blacks jouer contre les pumas d'Afrique du sud.

Et voici le prix d'un camembert ici en Nouvelle Zélande, 11.5€. 
Snickers le chat, aperçu hier dans un supermarché et aujourd'hui à la bibliothèque. 
8
sept

Salut à tous, voici quelques nouvelles depuis la dernière fois. Comme vous vous en doutez, nous n'avons pas toujours accès au wifi. Vendredi 8 septembre, nous avons visité la pointe de la presqu’île de Whangaparaoa, il y a de belles plages, un terrain militaire mais surtout un sanctuaire pour espèces endémiques de Nouvelle Zélande. Dans ce sanctuaire, fermé par une importante clôture afin que les prédateurs (chats, rats, chiens...) ne puissent pas entrer, nous avons marché dans une très belle forêt. Puis nous nous sommes retrouvés au bout de la presqu'île, dans des prairies de moutons, où nous avons eu un magnifique point de vue. Le ciel était dégagé, nous avons aperçu Auckland au loin, l'île Tiritiri Mantagi (qui est un sanctuaire à oiseaux) ainsi que le Coromandel, qui est une région au Sud d'Auckland. On peux trouver sur cette presqu'île plusieurs Bunkers qui servaient à protéger l'île d'une invasion japonaise pendant la seconde guerre. Nous ne nous imaginions pas trouver des bunkers en Nouvelle Zélande.

Army bay 
petit chemin dans la forêt 
paysages à la pointe de la presqu'île 
un Tui, oiseau avec des pompons blancs à la gorges

Nous avons terminé la journée en faisant une escale à Port-Albert pour la nuit.

Port-Albert 
9
sept
9
sept
Publié le 15 septembre 2017

Samedi 9 septembre, nous sommes allé aux Waipu Caves. La route pour y aller était très belle et sauvage, nous avons pu expérimenter les fameuses gravel road (routes de gravier), à 50km/h on croyait faire du rallye.

Gravel road 

Waipu caves, ce n'est rien de fou, juste une grotte où l'on peux marcher un petit peu dedans. Nous avons donc fait une marche dans la forêt qui l'entoure.

Waipu caves et sa forêt 
14
sept
14
sept
Publié le 15 septembre 2017

depuis dimanche 10 septembre, nous sommes installé à Whangarei, plus grande ville du Northland. Nous avons rencontrés sur un parking d'autres backpackers, français italiens et allemands. Nous avons passés l'après midi avec eux sur une plage à Sandy bay, ils ont péchés mais les poissons n'étaient pas de la partie.

Depuis notre arrivée, il pleut souvent en Nouvelle Zélande, mais cela ne dure pas longtemps, à peu près cinq min toutes les heures, ce qui n’empêche pas de faire des balades ou se poser sur la plage. Lundi 11 et mardi 12 par contre, on a eu le droit à de bonnes grosses pluies, nous ne sommes sortis que rarement du van. Cela nous à permis de réfléchir à quelques aménagements pour avoir plus de rangements à l'intérieur de celui-ci. Nous avons passé les deux derniers jours à mettre tout ceci en oeuvre. Nous nous sentons déjà moins à l'étroit. Les travaux étant finis, nous allons quitter la ville pour nous diriger vers Auckland, pour le match des All-Blacks de samedi 16.

petite étagère construite avec un tournevis, un couteau suisse, un briquet et beaucoup de patience
15
sept
15
sept
Publié le 15 septembre 2017

Ce matin, nous avons pris notre petit déjeuner en même temps que des fou de Bassan pêchaient. Ce sont de super pêcheurs très rapide et avec une vue perçante. Ils nous ont donnés un beau spectacle.

16
sept
16
sept
Publié le 17 septembre 2017

De retour du match des All Blacks, qui ont massacrés les Sud Africains: 57-0. on était bien placé et malgré qu'on n'ai pas tout compris aux règles, c'était un bon moment.

l'échauffement 
la balle de match arrive en hélicoptère, entrée des artistes et hymne des deux pays 
le fameux Haka 
on était très bien placé pour la première mi-temps 
17
sept
17
sept
Publié le 4 octobre 2017

Après le match de rugby, voici la suite de notre petit tour, nous sommes retournés dans le nord de l'île en passant par la côte est. Nous avons fait une courte halte à Waiwera, petit village dans la mangrove qui valait vraiment la peine de s’arrêter, juste pour profiter du paysage.

Waiwera 

Nous avons continué en direction de Warkworth. Dans cette petite ville joliment décorée, nous nous sommes promenés et arrêtés à un office de tourisme, où nous avons pu planifier une nouvelle destination: Sandspit.

Warkworth 

Cette ville portuaire est le départ pour le ferry qui mène à l'île Kawau. C'est une île assez touristique mais nous n'avons pas fait le voyage.

Nous avons ensuite dormi à Snells Beach, petit village sympathique et accueillant dans une baie.

18
sept
18
sept
Publié le 4 octobre 2017

Le lendemain, direction le parc régional Tawharanui, un autre sanctuaire pour animaux endémiques de Nouvelle Zélande. L'endroit est vraiment sympa, il y a de belles plages entourant une jungle bien dense, nous avons pu y voir de nouvelles espèces d'oiseaux que nous n'avions pas encore vu.

Nous avons aussi ramassé des coquillages sur la plage que nous avons mangé le soir. Il y avait des bigorneaux, bulots et des Pupu, coquillages de Nouvelle Zélande aussi appelés Cats-eyes (yeux de chats) en raison de leur couleur. Les Maoris raffolent de ces coquillages, on s'est fait un bon festin. Et on n'est pas tombés malade 😉.

19
sept
19
sept
Publié le 4 octobre 2017

Nous voici à Mangawhai heads, destination favorite des Aucklanders en été, et c'est compréhensible. Nous avons marchés sur une magnifique plage de sable fins, entourée d'un décor à couper le souffle, nous avons même aperçus des dauphins longer la plage. Malheureusement, nous n'avons pas réussi à les prendre en photo. Pour ceux qui vont ou veulent aller en Nouvelle Zélande, il va falloir aller là-bas.

Manghawai 

De cette plage, nous avons vu au loin des montagnes qui nous semblaient impressionnantes. Nous nous sommes donc dirigés vers ces Monts afin d'y faire de la marche. Nous avons fait halte pas très loin de là à One tree point. Il y a un grand port industriel qui fait un peu verrue dans le décor.

vu des montagnes depuis Wanghawai et de One Tree Point 
21
sept
21
sept
Publié le 4 octobre 2017

Le 20 septembre, nous nous sommes arrêtés à Whangarei afin de faire des lessives, des courses, faire le plein d'eau etc... nous avons ensuite repris la route vers le Mont Manaia à Whangarei heads. Nous avons dormi à Parua bay, près du port.

Parua Bay 

Arrivés à Whangarei heads, nous avons planifiés deux randonnées d'environ deux heures chacune (les fameuses montagnes vues depuis Mangawhai): l'ascension du Mont Manaia (point culminant d'un ancien volcan) et le Reotahi walks. Ce fut des marches bien difficiles, nos précédentes randonnées étaient des promenades de santé face à celles-ci. Les pentes sont tellement raides que le sentier n'est presque que composé de marches en bois ou en pierres, ça nous a fait les muscles! Mais ça en valait la peine, arrivé en haut, on a eu droit à un magnifique panorama.

Mt Mania 
reotahi 
23
sept
23
sept
Publié le 4 octobre 2017

Le 22 septembre, destination Woolley's bay en passant par AH Reed Memorial Park, une petite forêt avec une cascade.

Woolley's bay 

Nous avions envie d'aller voir la Mermaid pool à Matapouri, c'est une piscine naturelle uniquement accessible par marée basse et par un sentier qui grimpe pas mal. Malheureusement, la marée n'était pas assez basse pour que nous puissions y accéder, nous nous sommes donc promenés sur la plage qui était très belle, l'eau était très claire.

Matapouri 

Nous nous sommes ensuite dirigés vers KawaKawa, charmant petit village où la voie ferrée traverse la route principale. Nous voulions ensuite visiter le Nord-Est de l'île, ce coin est plutôt isolé, nous avons passé notre après-midi à conduire pour pas grand chose au final.

Kawakawa 
30
sept
30
sept
Publié le 4 octobre 2017

durant les derniers jours, nous avons recherché du travail en avons trouvé à Pukenui. Sur la route, nous avons fait un crochet par Waitangi, c'est un des plus grand lieu historique de Nouvelle Zélande car c'est là bas qu'a été signé le traité de Waitangi. Ce traité a en quelque sorte fondé la Nouvelle Zélande et établi les droits entre Maoris et britannique.

Waitangi 

Nous sommes ensuite allé à Whangaroa, monter sur un rocher nommé St Paul, les derniers mètres se font à l'aide d'une chaîne. Nous avons profité de la vue et rencontré un couple de Néo Zélandais très sympathique, ils nous ont offert un café après la marche et nous avons passé un très bon moment avec eux.

Whangaroa 
4
oct
4
oct
Publié le 4 octobre 2017

Arrivé samedi 30 septembre dans la soirée à Pukenui pour prendre le travail le lendemain, nous louons une maison appartenant au patron avec une allemande et une japonaise qui travaillent avec nous. Nous travaillons avec 4 Maoris dans des champs à planter de jeunes pousses de pastèques et les couvrons avec une toile. Nous essayerons de faire des photos très bientôt.

22
oct
22
oct
Publié le 22 octobre 2017

salut à tous, voici des petites nouvelles et quelques photos de l'endroit où nous logeons. Habituellement nous travaillons tous les jours de la semaines donc nous n'avons pas le temps de visiter les environs. Mais aujourd'hui nous avons un day off. Nous en avons profité pour aller au Cap Reinga, le cap nord de la Nouvelle Zélande qui ne se trouve qu'à une heure de route de Pukenui. Ce lieu est très touristique car les vagues de la mer Tasman et de l’océan pacifique se chevauchent à cet endroit, il y a donc énormément de vent. Ce lieu est aussi spirituel pour les Maoris. En effet, les Maoris pensent que les esprits des personnes décédées viennent en ce lieu pour commencer leur voyage vers Hawaiki, une île mythique censée être la terre d'origine de tout les peuples polynésiens.

Cap Reinga 
Les esprits descendent dans l'autre monde à l'aide des racines d'un vieil arbre accroché au rocher 

Nous n'avons pas encore fait de photos des champs où nous travaillons mais voici quelques photos du lieu où nous logeons. Nous sommes entourés par les vaches et les moutons (la rue s'appelle Lamb road, rue de l'agneau) et sommes allé voir des veaux de quelques semaines.

le logement en haut de la colline 
• • •
après une dure journée de travail  
7
déc
7
déc
Publié le 7 décembre 2017

Salut à tous! Cela fait longtemps qu'on n'a pas donné de nouvelles. Nous sommes toujours entrain de travailler dans les champs à Pukenui et ce jusqu'au 19 décembre. L'été s'est bien installé, il fait très chaud et la récolte approche. Nous avons presque fini de planter tous les plants de pastèques et ensuite nous commencerons la récolte du corn (maïs). Tout le monde nous parlait du moment de la récolte, c'est pour cela que nous restons plus longtemps que prévu, pour voir ce que c'est vraiment. Malheureusement, les pastèques que nous avons planté ne sont pas encore prêtes.

Au cours de ces deux mois, nous avons pu effectuer plusieurs tâches dont les principales sont le planting pour Clarisse et couvrir les plants pour Tim. Dans un premier temps, un tracteur fait des lignes avec du plastique afin de créer un amas de terre où seront plantées les jeunes pousses. Ensuite, un second tracteur, avec deux sièges à l'arrière suit ces lignes de plastique et les personnes à l'arrière plantent les jeunes pousses. Ce tracteur est suivi par une personne qui pique des arceaux en fil de fer épais et enfin un autre tracteur ferme la marche suivi de trois à quatre personnes. Ce dernier tracteur déroule de longs rouleaux de toiles similaires à du coton servant de protection contre le vent aux jeunes pousses. Les personnes qui le suivent pellettent et mettent des amas de terres afin de maintenir la toile au sol. Ce fut nos premières fonctions, mais depuis la semaine dernière, il y a moins de vent donc plus besoin de couvrir les plants, maintenant il faut se dépêcher de tout planter avant qu'il ne fasse trop chaud. C'est pourquoi dorénavant il y a deux tracteurs servant à planter les jeunes pousses, Tim en conduis un. La semaine dernière, Clarisse s'est aussi occupée du seeding: mettre les graines en terre afin qu'elles germes.

Nous plantons entre 10 000 et 15 000 plants par jours, chacun peut avoir jusqu'à cinq pastèques. Mais nous ne faisons pas que des pastèques, il y a aussi des melons, des courgettes, et des citrouilles.

Voici quelques photos d'un endroit où nous avons travaillé, des photos de ces fameuses lignes de plastique et une petites vidéo vous permettant de mieux comprendre comment se déroule le planting.

les lignes accueillants les plants
la serre avec tous les plateaux que nous plantons 
des pastèques d'à peu près un mois, il faudra attendre encore deux mois pour les déguster 
stoppé par un convoi de vaches en allant au travail 
les couchers de soleil sont magnifiques 
21
déc
21
déc
Publié le 29 décembre 2017

Salut à tous! Tout d'abord, Joyeux noël en retard. Voici la suite de notre périple, et nous avons pleins de chose à vous montrer.

Pour commencer, voici quelques photos des autres backpackers avec qui nous avons travaillés. Durant notre dernière semaine, nous avons récoltés du maïs doux, c'est pourquoi plus de backpackers était présents, nous n'avons malheureusement pas de photos mais nous attendons une vidéo d'une personne où l'on nous voient travailler dans les champs de corn.

session pèche au bord de la plage 
22
déc
22
déc
Publié le 29 décembre 2017

Après une soirée d'adieu, nous avons repris la route et nous sommes dirigés vers Waipua forest, une forêt qui abrite l'arbre le plus grand de nouvelle Zélande: Tane Mahuta, seigneurs de la forêt. Cet arbre, vieux d'environ 2000 ans, mesure plus de 50 mètres avec une circonférence de plus de 17 mètres. Fils du dieu du ciel et de la déesse de la terre, Tane Mahuta représente la vie. Chaque arbre de ce genre abrite environ 500 espèces animales, et la Nouvelle Zélande doit faire face à la propagation d'un champignon qui tue ces arbres millénaires. Le champignon, présent de la poussière et la terre, a commencé à se propager pendant la deuxième guerre mondiale, quand l'armée a déployé plusieurs machineries pour protéger l'île d'une possible invasion japonaise. Aujourd'hui, la propagation se fait à cause des touristes, qui vont de parc en parc. C'est pourquoi plusieurs sentiers sont fermés afin de protéger ces arbres, et des désinfectants biologiques sont à dispositions pour nettoyer les chaussures de marches à chaque sentier.

Tane Mahuta 

Nous avons ensuite profité de l'après midi ensoleillée aux Kai Iwi lakes.

Kai Iwi lakes 

Nous sommes ensuite allés à Dargaville, capitale de la Kumara: patate douce Néo Zélandaise pour y rejoindre un ami faisant aussi un visa working holliday, il est accompagné pour un mois d'un de ces ami qui vis en Nouvelle Calédonie.

23
déc
23
déc
Publié le 29 décembre 2017

petite trempette matinale à pakiri où nous avons dormis avant de passer la journée à goat island, première réserve maritime de Nouvelle Zélande. Beaucoup de plongeurs vont là bas car la faune aquatique y est très dense.

24
déc
24
déc
Publié le 29 décembre 2017

Nous nous sommes installé dans un camping à Muriwai pour Noël. Nous avons "surfé" (essayé plutôt) avant de préparer le repas de noël: guacamole et toast de saumon en entrée, steak et poêlée de patate suivi d'une salade de fruit pour le dessert.

Muriwai abrite aussi une colonie de fou de bassan, nous vous avons parlé de ces oiseaux marins au début de notre blog. Nous pouvons approcher les fous sans que ceux-ci ne se soucient des humains.

voici l'asile 
25
déc
25
déc
Publié le 29 décembre 2017

En route ensuite pour le waitakere ranges parc, une forêt humide immense à seulement dix minutes d'Auckland. Nous y sommes restés plusieurs jours et avons profité de paysages absolument magnifiques. Première étape à Piha, où se trouve l'une des plages les plus dangereuses de Nouvelles Zélande. Un énorme rocher s'érige sur cette plage, nommé Lion rock du fait de sa forme.

Lion rock 

Puis Karekare, petit village difficile d'accès où se trouve une cascade et l'une des plus belles plages de Nouvelle Zélande. Cette plage fait d'ailleurs partie de la scène d'ouverture du film "la leçon de piano" de Jane Campion.

karekare 
27
déc
27
déc
Publié le 29 décembre 2017

Nous nous sommes rendus à l'office de tourisme du parc, afin d'avoir plus d'indications sur les marches à faire. L'office de tourisme offre une vue magnifique sur la forêt.

arataki visitor centre 
fairy falls 
trail du mount Zion à Karekare 
whatipu 

Pour nouvel an, nous allons passer trois jours en festival à south head. D'avance, nous vous souhaitons une très bonne année et fêtez bien.

31
déc
31
déc
Publié le 14 janvier 2018

Nous avons fêté nouvel an à South Head au Aum festival, un festival psytrance de trois jours sur une propriété privée magnifique. Nous étions avec trois allemands (de Saarbrucken) que nous avions rencontré à Pukenui deux jours avant que nous quittions le travail. C'était génial et nous allons retrouver nos amis dans quelques jours.

cadre magnifique avec quatre scènes très bien décorées 
qui est qui? 
le lac caché dans la forêt, parfait pour se rafraîchir après nouvel an 
5
janv
5
janv
Publié le 14 janvier 2018

Nous avons ensuite rejoint la région du Coromandel, péninsule montagneuse, en commençant notre voyage par l'ouest. Arrivés à Thames, vieille ville minière (mines d'or), nous avons fait route vers Coromandel town. Là bas, une tempête nous a contraint a rester cloîtrés dans le van. Nous avions planifié plusieurs ballades mais en raison des inondations nous avons du annuler et n'avons pas pu faire autant de photos que nous l'aurions souhaité.

Coromandel town

Après deux jours à n'avoir rien fait de spécial, nous avons décidé de quitter l'endroit pour aller en direction de Whitianga. Heureusement, le soleil a décidé de repointer le bout de son nez. Nous avons donc mangé un barbecue près de la plage. En Nouvelle-Zélande, plusieurs barbecues sont mis à dispositions gratuitement. Nous avons reconnus deux français qui étaient au festival Aum pour nouvel an et les avons invités. Ils ont acheté un voilier et voyagent autour de la Nouvelle-Zélande avec.

soleil, plage, barbecue, mmmmh 

En route ensuite vers un endroit incontournable du Coromandel: Hahei avec sa plage et sa mer claire ainsi que Cathédral Cove. Les rochers de Cathédral Cove en font un endroit très prisé par les touristes.

Suite du périple à Cook's beach. Comme son nom peut l'évoquer, James Cook, explorateur qui découvrit la Nouvelle-Zélande (après les Moaris bien sûr), posa pied à terre à cet endroit et releva le passage de la planète Mercure devant le soleil. Grâce à cette indication, la Nouvelle-Zélande pu être précisément localisée.

Fin de la visite à Hot water beach. En marée basse, on peut creuser son trou dans le sable et se faire une petite piscine d'eau chaude, une source coule sous le sable. Encore une fois, cet endroit est très prisé et l'eau chaude ne se trouve que dans une petite partie de la plage, les gens y sont donc entassés.

10
janv
10
janv
Publié le 14 janvier 2018

Journée culture à Hamilton, dans la région du Waikato. Nous sommes allés dans le Waikato Museum (musée gratuit) où plusieurs expositions y ont lieux. Nous avons donc pu y voir une exposition de poteries, une exposition à propos de arbres Kauri et puriri (arbres millénaires en danger) ainsi que des oeuvres d'artites Néo-Zélandais.

le musée abrite aussi la barque de guerre "Te Winika" offert par la chef Maoris dans les années 1970. Cette barque naviguait sur la Waikato River lors des guerres opposants Maoris et colons. Gravées dans le tronc d'un seul arbre, décorée de coquillage et de plumes d'albatros, cette barque a terrorisé plus d'un colon.

Te Winika 

La région du Waikato abrite le "King's Movement". Avant l'arrivée des colons, les maoris divisés en tribus se faisaient continuellement la guerre, mais cela changea quand les colons commencèrent à spolier toutes les terres, les Maoris élurent un roi pour les guider au combat. Encore aujourd'hui, une personne représente l'ensemble des Maoris.

Nous avons passé l'après-midi dans les Hamilton's Garden. Ancienne décharge il y a 50ans, le parc est désormais divisé en plusieurs jardins à thème. Ambiance japonaise, chinoise, indienne, italienne, moderne ou encore simplement jardin de roses, il y a de tout, et ça sent bon.

11
janv
11
janv
Publié le 14 janvier 2018

Nous voici maintenant à Raglan, ville du bord de mer réputée pour le surf. Dynamique, colorée, et jeune. A proximité se trouve Bridal Veil falls, une cascade haute de 55 mètres, dessinée par la fonte et le durcissement de la lave

Raglan 


12
janv

Depuis notre arrivée, nous attendions avec impatience de visiter l'une de ces grottes illuminées de vers luisants. Tout le monde en parle, et enfin, nous avons eu l'opportunité de voyager sous terre... Nous avons fait un tour avec un guide dans une grande grotte privée, appartenant depuis plusieurs génération à une famille kiwi. La mer aillant recouvert le site des milliers d'années auparavant, des fossiles de coquillages sont visible sous nos pieds. Mais aussi des stalactites, stalagmites se sont formées au fil des années par l'écoulement de l'eau remplie de minéraux.

Avec une température d'environ 11°C toute l'année, les vers luisants élisent domicile dans ces grottes. Vivant neuf mois sous forme de vers, ils tirent de long fils et luisent afin d'attirer et de piéger des insectes volant. Une fois l'insecte pris au piège dans le fil, le vers suce le fil pour se nourrir. Au bout de neuf mois, le vers se transforme à son tour en insecte volant, similaire au moustique. Dépourvu de bouche, l'insecte a trois jours pour se reproduire avant de mourir de faim. Prendre des photos de ces vers dans l'obscurité n'a pas été facile.

Lors de notre post à propos des Waipu caves, nous vous avions dit qu'il n'y avait rien à voir dans ces grottes. Il s'avère qu'en s'y aventurant un peu et en se mouillant les pieds, nous pouvions y trouver des vers luisants également, nous n'étions pas assez informés à ce moment là.

voilà de quoi customiser notre van 
12
janv
12
janv
Publié le 25 janvier 2018

En route vers New Plymouth pour voir le mont Taranaki, jeune volcan avec de la neige à son sommet. Nous avons d'abord découvert la ville et plus particulièrement le pukekura park: un grand parc au milieu de la ville. Pendant le mois de janvier, un festival est en cours dans le parc. Il y a des concerts en plein air et des illuminations à la tombée de la nuit.

13
janv
13
janv
Publié le 25 janvier 2018

Le lendemain, nous voulions faire l'ascension du mont, mais le temps s'est gâté. nous avons tout de même fait une partie du trek afin d'avoir quelques photos. le mont est souvent dans les nuages et difficile à photographier. Le soir au camping, nous avons croisé un couple de français qui travaillaient avec nous et nous avons été rejoint par nos amis allemands.

25
janv
25
janv
Publié le 25 janvier 2018

A cause du mauvais temps qui s'est installé à New Plymouth, nous avons décidé de reprendre la route en direction de Wellington. Nous sommes passé par les putangirua pinnacles: des formations rocheuses érodées. Ce décor a servi au tournage du Seigneur des anneaux.

Puis nous sommes allés jusqu'au cape palliser. là bas, nous avons croisés des phoques et il y a un phare. Nous avons dormi là bas, où il n'y que de la nature et énormément d'étoiles.

20
janv
20
janv
Publié le 25 janvier 2018

Nous avons passé deux journées à Wellington, capitale de la Nouvelle Zélande. Sur le front de mer, il y a un grand musée gratuit regroupant plusieurs expositions en liaison avec la Nouvelle Zélande. Les espèces marines, le patrimoine Maori, la colonisation, la Nouvelle Zélande pendant la première guerre mondiale... Malheureusement, les photos sont interdites dans le musée.

Un funiculaire nous emmène au sommet d'un mont où le jardin botanique se trouve. C'est un bon endroit pour avoir un panorama sur la ville, ainsi qu'au mont Victoria.

22
janv
22
janv
Publié le 25 janvier 2018

Lundi à 17h, nous avons embarqué sur le ferry pour nous emmener sur l'ïle du sud à Picton. Le ferry doit traverser le détroit de cook connu pour être très venteux, par mauvais temps, il faut l'estomac bien accroché pour faire la traversée. Pour nous la traversée fut tranquille et avons pu profiter du paysage. Le ferry s'engouffre dans les Marlborough sounds pour aller jusqu'à Picton.

25
janv
25
janv
Publié le 25 janvier 2018

Les Marlborough Sounds sont des plaines immergées offrant énormément de baies où l'eau est peu profonde.

moules à Havelock 
29
janv
29
janv
Publié le 1er février 2018

Nous avons passé une semaine dans les Marlborough, surement le plus bel endroit où nous sommes allés pour l'instant. Il faisait très chaud et les baies et rivières invitent à la baignade tellement l'eau est claire.

baignade après le petit dèj 


à Elaine bay, les raies, les étoiles de mer et de nombreux poissons sont visibles 

L'endroit le plus impressionnant est sans doute le "French pass": un étroit couloir maritime peu profond entre la terre et D'urville Island. Le French pass ainsi que l'île doivent leur nom au navigateur français Dumont D'urville qui a sérieusement abîmé son navire en tentant de passer ce couloir en 1827. Entre 1888 et 1912, un dauphin prénommé Pelorus Jack guidait les bateaux au travers de la passe. Après sa mort, plusieurs phares ont été installés sur les récifs.

sur la route en direction du French pass 
French Pass 
5
fév
5
fév
Publié le 10 février 2018

Après les Marlborough Sounds, en route pour l'ouest vers le parc national Abel Tasman. (Nommé ainsi en l'hommage du premier européen, Hollandais, qui a découvert les côtes Néo-Zélandaise, il y a plus de 400ans). Ce parc d'une superficie de plus de 200km² est une réserve naturelle sans aucune route. Du coup il n'est possible de le visiter que par bateau ou à pied, sur plusieurs jours de marche. N'ayant pas le matériel de camping nécessaire, il nous fallait visiter le parc sur une journée de temps. Nous avons donc décidé de prendre un aquataxi qui nous a déposé sur la baie de notre choix et avons poursuivi la visite à pied jusqu'à une autre baie où le bateau nous attendait pour le retour en ville.

Sur le trajet, nous avons vu Split Apple Rock, un rocher en forme de boule fendue en deux, ainsi que des otaries et des raies.

Split apple rock s'est fendu pendant l'aire glacière à cause d'une infiltration d'eau devenue de la glace 

Non loin du parc, nous avons vu la source de la Riwaka river sortir de terre, l'eau y est claire et pure, il est possible de s'y baigner et de remplir des bouteilles. Ce lieu est sacré pour les Maoris.

Riwaka resurgence river 
7
fév
7
fév
Publié le 10 février 2018

Attention les yeux! Nous sommes allés aux Pupu springs, un petit lac où des scientifiques ont déclaré que l'eau y est la plus claire du monde. Il serait possible d'avoir une visibilité absolue de 62 mètres à travers cette eau (théoriquement, car le lac n'est pas profond). Contrairement à la Riwaka River, il est interdit de toucher l'eau afin de préserver sa pureté.

Nous avons ensuite fait route vers Farewell spit: le point le plus au nord de l'île du sud. Non loin de là, il y a une très belle plage du nom de Wharariki beach, surnommée aussi l’œil du kiwi. Vous avez besoin de regarder la carte pour comprendre.

Cape Farewell 


Wharariki beach 
14
mars
14
mars
Publié le 12 mars 2018

Direction Punakaiki sur la West Coast, pour la saint Valentin. Nous avons fait la route jusque là bas pour faire un trek à cheval, c'était une surprise pour Clarisse. Malgré de grosses pluies la veille et toute la nuit, nous avons pu profiter d'une magnifique balade dans un décor de jungle dans la brume.

Nous avons ensuite fait route pour Blenheim, à l'est, fief des vignobles Néo-Zélandais, qui produit 80% des vins du pays. Grâce à nos amis allemands, nous avons pu travailler deux semaines dans un vignoble. Le travail consistait à clipser des filets sur les vignes pour protéger les grappes des oiseaux.

Nous finissions à 15h30 et après nous allions nous relaxer sur les plages de Monkey bay ou White bay jusqu'au coucher du soleil.

4
mars
4
mars
Publié le 12 mars 2018

Après deux semaines dans les vignes, nous avons repris notre périple où nous l'avions arrêté: direction West coast. La west coast est sans doute la région la plus hostile de Nouvelle-Zélande, le climat tropical très humide et la puissance du vent font de cette région la moins peuplée, et de nombreuses maisons abandonnées sont visibles, vestiges d'une époque où les ruées vers l'or et la pierre de jade ont animé la région.

A Punakaiki, où nous avons fait du cheval, se trouve un lieu très touristique appelé "Pancake rocks". Ce sont des roches qui semblent être empilées et la mer s'y engouffre. Nous avons retrouvé nos amis Morgan et Marie qui sont en vacances trois semaines en Nouvelle Zélande.

En longeant la côte vers le sud, nous nous sommes dirigés vers le glacier Franz Josef puis le glacier Fox. Le décor de jungle laisse place à un décor montagneux entouré de nombreux lacs. La vue est époustouflante.

Le glacier Franz Josef fond énormément et devient dangereux, il n'est possible d'y accéder que par hélicoptère 

Nous sommes ensuite allé au glacier Fox, mais les accès routiers et pédestres étaient fermés, nous nous sommes donc contenté de points de vue du glacier depuis la plaine.

Non loin du glacier Fox, se trouve le lac Matheson, qui offre des paysages hallucinants sur le glacier.

10
mars
10
mars
Publié le 12 mars 2018

Nous sommes actuellement dans les alentours de Wanaka, voici quelques photos prises sur le trajet

Wanaka est une petite station réputée pour son lac et son domaine skiable en hiver. Nous comptons rester quelques jours pour faire des marches, nous n'avons pas pris beaucoup de photos du coin pour l'instant.

13
mars
13
mars
Publié le 15 avril 2018

Et voici Queenstown! Cette grande ville, entourée du lac wakatipu et des alpes du sud, est la ville dite des sports à sensation, saut à l'élastique, jet board, ski en hiver... Mais elle est aussi très touristique. Nous y avons passé la journée de la st Patrick.


19
mars
19
mars

Notre prochaine étape fut les fiordlands, nous avons emprunté 120km de route entre Te Anau et Milford Sounds . Cette route est considérée comme la plus belle de Nouvelle Zélande, et malgré le mauvais temps ce fut bien le cas, nous furent encerclés de cascades tout du long.

Au bout de notre route, les Milford Sounds proposent une visite des fjords en bateau.  
Le crépuscule 

Nous sommes retournés aux Milford Sounds deux jours après, par beau temps. Il ne pleuvait pas, la plupart des cascades avaient disparu mais nous avons pu profiter d'une vue moins embrumée laissant place aux glaciers et aux lacs.

22
mars
22
mars

Nous voilà à la pointe sud de l'île du sud. Nous avons visité Orepuki, Invercargill, et Bluff, mais nous avons eu des soucis d'appareil photo là-bas, ce n'est pas grave, il n'y avait pas grand chose a prendre en photo.

Super resto à Orepuki, où nous avons pu manger les produits frais du potager des restaurateurs. Orepuki Beach Cafe.

Et puis, nous nous sommes rendu à Curio bay. Magnifique endroit, riche d'histoire avec la forêt fossile ou l'on peut observer (à marrée basse) les restes fossilisés d'une ancienne forêt datant de 180millions d'années. Il était impressionnant de voir ces vieux troncs transformés en pierre. En effet, la fossilisation d'arbre est un phénomène bien plus rare que celle des animaux.

"petrified forest" et ses inombrables souches d'arbres fossilisés. (photo ne venant pas de nous)

C'est un excellent endroit aussi pour observer des pinguins, mais nous n'en n'avons pas vu..

Pour la peine on a piqué une photo sur le net prise à Curio bay. Pingouins aux yeux jaunes, ou manchots antipodes. 

Par contre, nous avons eu la chance de voir des dauphins Hector, et de très près! Nous avons nagé a leur côté, à plusieurs reprises ils se sont rapprochés de nous à moins d'un mètre, en groupes. Ils nageaient avec une vivacité incroyable, faisant des bonds, ils semblaient nous approcher par curiosité. C'était magique.

Et voici les dauphins Hectors en vidéo, prise depuis la plage. 
30
mars
30
mars
Publié le 15 avril 2018

La ville de Dunedin est sympa, dynamique et entourée de jolis paysages, dont la péninsule et ses pingouins, décidément impossible pour nous de les voirs. Il faut soit payer (et oui...) Soit être chanceux.

La remarquable gare de Dunedin . 

La nature autour de la ville de Dunedin..

A défaut de pingouins, nous avons vu des lions de mer. 
 Vue sur la Sandfly bay
1
avr
1
avr

Nous nous somme arrêtés aux Moeraki boulders, ce sont des rochers en forme de boules sur la plage. Ils sont formés à base de boue fossilisé et de calcite. Cette forme sphérique est due à l'érosion dans le sable. Certaines font plus de trois mètre de diamètre et pèsent plusieurs tonnes.

 Sur les photos ci-dessus, on peut voir l'aspect intérieur des boules.
2
avr
2
avr
Publié le 15 avril 2018

En route pour le fameux lac Tekapo. On nous avait prévenu que le lac serait d'une couleur incroyable, et même en le sachant, nous avons été surpris. Ca ne se voit pas autant sur les photos, mais c'est d'un bleu azur choquant. Et la couleur de la terre avait des tons orangés qui nous plongeait dans un tout nouveau décor jamais imaginé. Comme toujours la nature s'étend à perte de vue.

3
avr
3
avr
Publié le 15 avril 2018

Le mont Cook est le sommet le plus haut de Nouvelle-Zélande avec 3724 m d'altitude. Nous n'étions pas certain de pouvoir le voir car il avait neigé la veille et de gros nuages le cachaient quand nous sommes arrivés. Par chance, pendant notre marche le soleil s'est découvert, et nous avons pu profiter de la vue.

Nous pouvons voir le mont depuis le lac Pukaki 
6
avr
6
avr
Publié le 15 avril 2018

La ville est connue pour ses tremblements de terre fréquents, notamment celui de septembre 2010 et de février 2011 qui ont détruit de nombreux bâtiments. Aujourd'hui nous pouvons voir d'anciens édifices en cours de restauration, se mêlant à des buildings ultra modernes. Il y a beaucoup d'espaces verts, tels que le magnifique jardin botanique.

;  

Il fait bon vivre à Christchurch!!

Akaroa est un village français à proximité de Christchurch. Il fut en effet bâti par des colons français. Il reste aujourd'hui de ce passé, des rues et des enseignes écrites en français. On peut y trouver des producteurs de fromage.

Envie de prolonger votre lecture ?

Découvrez ces carnets de voyage de la sélection MyAtlas ou cherchez une destination.