Nous revenons de 15 jours à Minorque en hôtel club mais nous avons loué une voiture à plusieurs reprises pour aller visiter et ça vaut le détour malgré beaucoup de monde dans certaines criques.
Juillet 2017
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Une première petite plage avec des Transats parasols (payants) le départ du club de plongé et en prenant la longue passerelle on arrive sur une plage beaucoup plus grande.

La baignade y est agréable par grand beau temps attention lorsque le vent du Nord se lève il y a des grosses vagues c'est d'ailleurs le paradis des planchistes, kites ...et le drapeau rouge est sorti donc baignade interdite. De plus les méduses sont nombreuses lorsqu'il y a ce vent .

2

Après avoir loué notre voiture pour la journée, nous partons pour faire les premières criques.

Des panneaux lumineux vous indiquent si c'est complet (FULL) où pas pour certaines (et trop nombreuses) criques du coup le programme peu varier par rapport à ce que vous aviez prévu.

Nous souhaitons nous rendre à la Cala Turqueta et Macarelleta mais les parkings à 10h du matin sont déjà complets donc nous nous garons au seul où il reste des places SON SAURA il y a beaucoup d'algues c'est pour cette raison que cette crique est moins prisée.

SON SAURA 
3

Nous poursuivons notre chemin vers la 2ème crique de notre parcours imposé par les parkings complets

4
CALA TURQUETA 

Nous voici donc arrivé à Cala TURQUETA l'eau est transparente du monde quand même mais nous sommes au mois de juillet.

5

Nous continuons à marcher il faut savoir que l'aller et le retour jusqu'à cette dernière crique fait un peu + de 12 kms il faut donc prévoir de bonnes chaussures.

Beaucoup de monde sur cette petite crique ( un bateau y a en + déposé un groupe de touristes )pas de place pour étendre sa serviette les gens sont même plus haut sur la crique après celle-ci vous pouvez poursuivre pour aller sur Marcarella.

Cette crique est très prisée d'où la foule.Un homme vend de la pastèque, coco et ananas si vous souhaitez vous rafraichir il à sa brouette au bord de l'eau.

Nous en profitons pour nous baigner l'eau y est très claire la température agréable le monde gâche un peu le plaisir mais en juillet c'est normal.

6

Nous reprenons la voiture après notre douzaine de kilomètres à pied pour repartir vers la ville.

Direction Ciutadella nous poursuivons sur la route ME-1 qui se termine bientôt à Ciutadella, tout à l'ouest de Minorque. A mon avis, Ciutadella est la plus jolie ville de l'île, encore mieux que Mahón. A l'époque arabe, elle a même été la capitale de Minorque. Son centre historique n'est pas immense, mais il a une belle homogénéité architecturale. Ses petites ruelles pavées bordées de petites maisons de teinte ocre donnent le sentiment au promeneur de s'être "téléporté" en Andalousie.

Près de la Plaça del Borns, la cathédrale gothique du 13ème siècle fut fondée sous le règne du roi Alfonso III, à l'emplacement d'une ancienne mosquée. On en voit encore les traces dans les arcs utilisés comme la base de la tour du clocher. A côté se trouve l'ancien Palau Episcopal et une statue de bélier portant un drapeau (désolé, je n'en ai pas trouvé l'origine). De la place de la cathédrale part la rue Josep Maria Quadrado, avec ses arcades aux multiples couleurs et ses commerces. Il y a aussi le marché avec ses petits stands à carreaux verts et blancs et à damiers.

Sur la Plaça del Borns se dresse l'obélisque commémorant l'invasion turque de 1558; c'est là que se trouvent également l'Hotel de Ville (ancien palais du gouverneur), l'église Sant Francesc et le Palau Torresaura.

C'est une superbe ville à découvrir, avec une de nombreux monuments, mais sans cette surfréquentation touristique .Le port y est très joli beaucoup de boutiques ( avec les chaussures typiques) "AVARCAS", des sacs de plage pour un prix modique ... Les prix sont moins élevés pour les achats que dans d'autres coins de l'île. INCONTOURNABLE

Malheureusement nous n'avons pas eu le temps de tout faire autour.

7

Les criques du nord de l'île sont un peu plus sauvages du coup pas de problème de stationnement le parking est presque vide (nous sommes en fin de journée aussi).

Cala Morell 
8

Nous partons pour la Capitale Mao et Port Mahon.

Mao est non seulement une jolie ville dans laquelle il est agréable de se promener, (moins jolie que Ciutadella ) mais elle possède également un joli port. Nous avons visité ce dernier en bateau afin de le découvrir d'un autre point de vu et nous n'avons pas été déçus : il est très intéressant d'apprendre l'histoire de ce port naturel tout en l'admiration depuis la mer. Le port de Mao est en effet un lieu historique : deuxième plus grand port naturel du monde en plus d'être situé stratégiquement dans la Méditerranée, il a été convoité et possédé par les Bizantins, les Français, les Anglais, les Espagnols... qui ont laissé des traces, notamment architecturales, dans la ville et sur l'île.

Base Naval, Parc à moules, Cimetière, canal Sant Jordi ... 
9

Nous poursuivons notre journée en repartant vers Calà de Binibèquer

Pas de problème de stationnement (point agréable), beaucoup de monde à nouveau. La petite ville du même nom est très mignonne.

Un moulin sur la route et arrivée à Calà de Binibèquer 

Nous poursuivons notre chemin vers Cala de Binidali

Cala de Binidali 

Après une nouvelle petite visite de Ciutadella (nous avions tellement aimé) , nous partons pour la Platja Sant Tomàs.

Personnellement nous ne l'avons pas trouvé très jolie peut être même la moins belle que nous ayons fait.

Je préfère prévenir il y a beaucoup de nudistes.

Platja Sant Tomàs 

Nous remontons vers le Nord et nous nous arrêtons au point de vue El Toro car le ciel était très couvert le matin et la vue pas du tout dégagée.

El Toro, ou mont Toro, est le point culminant de l'île de Minorque avec 358 mètres d'altitude. Il est placé sur la municipalité d'Es Mercadal, au centre de l'île.

Le nom de Toro est une évolution, en partie à cause des différentes langues et cultures qui sont passées par l'île, du mot catalan turó (« colline » en français), puisque les gens de l'île en parlaient sous le nom d'el Turó.

Au sommet de la montagne se trouve le sanctuaire de la Vierge d'El Toro, patronne de Minorque, bâti en 1670 sur une église gothique et, en même temps, sur les ruines d'un ancien couvent.

Une légende explique que ce fut un taureau (en espagnol, toro) qui découvrit la vierge.

El Toro 
10

Notre hôtel étant à quelques kilomètres de Fornells nous prenons le bus pour nous y rendre un matin, dommage à un jour près c'était la grande fête avec "le Palio" dans les rues avec les chevaux de chaque quartier...nous n'avions pas eu l'information c'est au mois de juillet (si ça pouvait en aider certains).

Fornells est un village très agréable, la beauté de son port attire de nombreux touristes. Entrez dans sa magnifique Tour de Fornells (payant) mais vous pouvez en profiter de l'extérieure ainsi que de son panorama, et son église de Sant Antoni.

Quelques boutiques mais les prix sont un peu plus élevés qu'à Ciutadella.

FORNELLS