Ténérife

7 jours à la découverte de la plus grande île des Iles Canaries... avec un saut d'une journée sur l'île de La Gomera, située juste en face.
Novembre 2016
7 jours
3
J1
soirée

Nous arrivons sur l'île en fin de journée et afin de pouvoir découvrir l'île au mieux, nous avons loué une voiture pour la durée complète de notre séjour à Tenerife. De plus, notre logement étant situé sur les hauteurs de l'île, celle-ci nous était indispensable.

Notre hôtesse nous avait recommandé pour la location de voiture l'agence Auto Reisen. Nous vous la recommandons également, les prix sont imbattables (couverture totale) par rapport aux grosses agences.

Situé sur les hauteurs, notre logement nous offre une vue imprenable... Nous sommes en fin de journée, en novembre, et il fait plus de 20 degrés!

Nous vivons notre premier coucher du soleil, qui déjà nous émerveille...

La particularité des couchers de soleil depuis l'île de Tenerife est qu'ils nous offrent chaque jour un spectacle différent.

J2

Pour notre première journée complète sur l'île, nous avons décidé de prendre la route vers Los Gigantes, de rentrer dans les terres nous menant à la faille de Masca pour ensuite pousser une pointe à Teno (qui était à l'origine une petite île séparée de Tenerife).


Los Gigantes

Los Gigantes fait partie des sites les plus visités sur l'île de Tenerife. Les falaises, entre 300 et 600m tombent à-pic dans l'Atlantique pour une vue magnifique.

Nous descendons à pied pour se retrouver face aux falaises.

Une fois devant nous, le bleu de l'eau contraste avec les couleurs ocre de la roche. S'approcher des falaises permet de mesurer la taille impressionnante de celles-ci.

Il est facile de se promener sur les abords des falaises qui sont très bien aménagés.

A Tenerife, la flore y est très présente, sous toutes ses formes et aux couleurs éclatantes. Nous la découvrirons au fur et à mesure.

En route vers Masca

De Los Gigantes, nous prenons la route vers la faille de Masca. Jusque là, nous avions longé la côte. Afin de rejoindre la "Faille de Masca", nous rentrons dans les terres, ce qui nous permet de découvrir d'autres paysages.

La route est impressionnante, sinueuse en épingles à cheveux.

La plante de l'aloé véra est présente partout sur l'île.

Masca

Masca est l'un des endroits les plus pittoresques de l'île. Ce magnifique petit village peut être assez difficile à atteindre, mais le voyage en vaut la peine: il vous emmène à travers des ravines profondes entrelacées avec la flore verte et luxuriante. La baie de Masca est réputée pour être une cachette de pirates.

Nous accostons la voiture en haut afin de rejoindre le petit village à pied. Les pentes sont très ardues mais ça vaut franchement le coup d’œil.

La "faille" de Masca 

Nous reprenons ensuite la voiture pour nous rapprocher de Teno et de son célèbre phare. Nous n'arriverons finalement pas à approcher le village comme nous l'aurions voulu car les routes indiquées par notre GPS n'étaient plus accessibles ou n'étaient pas praticables.

Néanmoins, nous passons par une vallée impressionnante et apercevons de loin le phare de Teno.

Ensuite, nous rentrons à notre logement, non sans admirer un autre magnifique coucher de soleil sur la route, avec vue sur l'île de La Gomera.

J3

Cette troisième journée sera consacrée à la découverte des plages de Tenerife et de leurs alentours. Aussi, la plage et le port de Los Cristianos regorge de propositions d'excursions. Nous profiterons également de cette journée pour réserver 2 activités: une balade en mer pour voir les dauphins et baleines et une journée sur l'île située en face: La Gomera.

Los Cristianos

Los Cristianos est l'une des stations les plus populaires et les plus animées des Canaries. Les plages sont magnifiques.

La plage principale, qui est très animée, est grande, avec du sable doré, des eaux calmes. 
La plage suivante est Playa de las Vistas, une autre étendue de sable doux avec de nombreuses installations. 
Nous avons pu observer plusieurs surfers un peu plus loin, là où la mer est plus agitée. 

Sur la zone piétonne qui longe la plage, diverses attractions, bar, restaurant sont présents. Même hors saison, l'offre reste grande.

Las Americas

La Americas est la capitale festive de l'île. On y retrouve également un grande rue piétonne bordée de magasins, des cinémas et des casinos.

Si vous recherchez la paix et le calme, Las Américas n’est peut-être pas faite pour vous.

J4

Le jour précédent, nous avions réservé pour une balade en mer. Il y a vraiment une grande offre concernant les balades à la découverte des dauphins et baleines.

Nous avons opté pour une formule sur un bateau maximum 15 personnes afin de profiter au mieux du voyage. De plus, la différence de prix est vraiment infime entre les gros bateaux à plus de 100 personnes et les voyages au nombre restreint de participants. De plus, le guide parle français et est très accessible. Il raconte anecdotes et nous apprend les spécificités de l'île.

Nous avons vraiment aimé cette balade en mer. D'abord parce qu'elle permet de voir l'île depuis l'océan et puis surtout car nous avons eu la chance de profiter de l'apparition de jolis compagnons.

Nous prenons le large, à partir du port de Los Cristianos.

Le port 
De la mer, on se rend vraiment compte du paysage volcanique de l'île

Le spectacle qu'offre les baleines et les dauphins est juste exceptionnel! Ils s'approchent très près du bateau ce qui rend la sensation encore plus énorme!

Nous faisons un arrêt en pleine mer avec possibilité de baignade. En novembre, malgré les journées douces, l'eau est évidemment plus froide qu'à la belle saison. Mais cela n'empêchera pas certains de s'y baigner.

J5

Ténérife est, en fait, un continent miniature… et bien plus. Créées à la suite d’importantes explosions volcaniques, des parties du paysage de l’île sont souvent décrites comme "lunaires", et c’est tout particulièrement vrai dans le Parc National du Teide.

Le Parc National du Teide, c'est un paysage lunaire accidenté, composé de formations rocheuses naturelles étranges, qui attire les foules de vacanciers souhaitant marcher sur une terre qui, autrefois, fut une mer de lave.

Nous prenons donc la voiture afin de visiter le parc National. Pour atteindre le parc national, il n'est accessible qu'en voiture (ou en car avec une excursion organisée). Impossible de le rejoindre à pied.

Nous sommes partis de bon matin et lors de cette montée qui nous emmène au Teide, la vue sur l'île de La Gomera sous les couleurs matinales est époustouflante:

Lors de cette montée, nous notons directement que le paysage est en train de changer.

Nous avons également un superbe point de vue sur la côte ouest de l'île.


Nous apercevons pour la première fois le volcan Teide.

le Parc National El Teide abrite un énorme cratère volcanique de 48 km de circonférence, duquel s’érige le Mont Teide, avec ses 3.718 m d'altitude qui font de lui le pic le plus élevé d’Espagne et le 3ème plus haut volcan du monde.

Nous montons ensuite au-dessus des nuages et nous changeons radicalement de décor. Nous avons également perdu quelques degrés.

Dans chaque "partie" du parc national, il y a des emplacements prévus afin pour laisser les voitures sur le bas côté et d'emprunter des sentiers aménagés afin de s'aventurer plus profond dans le parc.

Nous reprenons la route et ce sont ensuite des monticules de lave qui s'étendent de chaque côté de la route pour offrir des paysages à couper le souffle.

Nous nous rapprochons du Mont Teide et les paysages deviennent encore différents. Ici, les couleurs restent ocre mais nous apercevons différentes couches formées par la lave.

Nous marchons jusqu'au lieu-dit: "Le soulier de la reine":

Nous grimpons sur la roche afin d'aller chercher des points de vue plus vertigineux.

Nous n'avons malheureusement pas pu prendre le téléphérique afin de monter au sommet du Teide. Celui-ci était fermé dû aux conditions météorologiques.

Ce sont les paysages suivant qui nous ont le plus marqués. Nous reprenons la voiture et il ne faut que quelques centaines de mètres pour de nouveau être plongé dans une toute autre ambiance. Des étendues à perte de vues de sables blancs entouré de monts plus foncés. C'est réellement impressionnant!

Les paysages sont lunaires, les clichés sont uniques.

La visite du Parc National d'El Teide est un incontournable de Ténérife est un coup de cœur pour nous. C'était de plus la première fois que nous visitions un paysage volcanique, nous en garderons un souvenir réellement particulier.

J6

Une excursion proposée également depuis Tenerife est la visite de l'île située face à elle, La Gomera. La traversée en bateau (beaucoup plus gros cette fois-ci) se fait en +/- 45 minutes et nous sommes restés toute la journée sur l'île.

L'île de La Gomera est connue car elle eut une certaine importance dans la geste colombine, car c'est la dernière terre connue où s'arrêta Christophe Colomb, et où il s'approvisionna en eau et en vivres, avant de partir à la découverte de l'Amérique le 6 septembre 1492, depuis la baie de San Sebastian de La Gomera.

Le départ depuis le port de Los Cristianos et l'arrivée sur l'île méritent déjà le détour.

San Sebastian

San Sebastian est la capitale de La Gomera. C'est également dans le port de San Sebastien que nous accostons. La petit ville est très agréable et vraiment typique.

La maison où Christophe Colomb se serait réapprovisionné en eau. 
 La Torre del Conde

Ensuite, un car nous attend afin de nous emmener faire le tour de l'île, avec plusieurs arrêts prévus. Nous prenons de la hauteur et avons du coup une vue imprenable sur Ténérife.

Les paysages de La Gomera

De manière encore plus marquée qu'à Ténérife, La Gomera est créée par une multitudes d'affleurements d'origine volcanique naturellement sculptés par l'érosion

On retrouve également des terrasses aménagées.

Juste un peu avant l'entrée du parc de Garajonay se trouve le plus haut rocher de La Gomera, le rocher d'Agando, formé par le magma qui n'est jamais arrivé en surface et est ensuite apparu grâce à l'érosion.

Au pied de ce rocher se trouve des petites fleurs vertes, que l'on ne retrouve qu'à cet endroit sur l'île.

Les merveilles de La Gomera

Il y en a pour tous les goûts, la flore de La Gomera est unique et colorée à souhait. Les bananiers sont omniprésents ainsi que les jardins couverts de légumes.

Strelitzia Reginae, fleur typique des Canaries, originaire d'Afrique du Sud

Le parc national Garajonay

Un écosystème unique au monde!

S'il y a quelque chose de spécial dans le Parc National de Garajonay, c'est bien la Laurisilva, une masse de végétation préhistorique caractéristique de la région qui couvrait les tropiques il y a des millions d'années et qui a été conservée sur les îles grâce au climat exceptionnel toujours tempéré Garajonay peut être considéré comme un authentique fossile vivant.

Le vert éclatant de la forêt la rend complètement mystique. Nous nous y promenons à l'aide d'un guide pendant plus d'une heure.

Redescendus du Parc National, nous reprenons la route vers le port. Nous partons de La Gomera, sous le soleil couchant.

C'est un deuxième coup de cœur pour l'île de La Gomera! Visiter La Gomera si on est à Tenerife est une excursion à privilégier, elle vaut largement le coup d’œil. Elle propose des paysages et une flore unique.

J1àJ7

A Ténérife, le soleil ne se couche pas deux fois de la même manière. Nous logions sur les hauteurs, nous avons donc pu profiter pour admirer plusieurs couchers de soleil, avec vue sur l'île de La Gomera (visible de toutes les hauteurs de l'île).

J1àJ7
J1àJ7

Avant de visiter Ténérife, j'avais pas mal d'idées reçues sur l'île. J'imaginais que partir à Ténérife, c'était l'idéal pour profiter du soleil, se reposer et profiter de la vie nocturne offerte par certaines plages.

J'étais bien loin d'imaginer les richesses naturelles de cette île et les paysages volcaniques qu'elle peut offrir. C'est une très bonne surprise, nous y avons passé une semaine magnifique.

Et le gros plus, c'est qu'il y fait au minimum 20-25° toute l'année! Visiter Ténérife lorsqu'il fait froid chez nous permet également de prendre une bonne dose de vitamines C supplémentaire, à quelques petites heures d'avion à peine.