Santorin, l'île bleue et blanche

Lors de notre road-trip de l'été 2017, nous nous sommes arrêtés 4 jours sur l'île de Santorin. Un rêve devenu réalité.
Du 31 juillet au 4 août 2017
5 jours
31
1

Santorin, c'est l'île qui fait rêver, celle que l'on voit partout sur ces photos de paradis qui paraissent "inaccessibles". Alors en effet, en partant de Bruxelles, voyager vers Santorin est complètement hors de prix et impensable. Mais lorsque l'on part d'Athènes, c'est un tout autre budget (comparable aux prix proposés par RyanAir).

Lors de la préparation de notre road-trip européen, notre certitude était que nous voulions découvrir la Grèce. Notre billet d'avion vers Santorin est en fait la première chose que nous avons réservé (avant Noël). Nous avons organisé notre tour en fonction des dates de réservations de l'avion. Autant dire que nous attendions cette étape avec beaucoup d'impatience.

Santorin, l'île bleue et blanche... 

L'île de Santorin

Pour comprendre les photos que nous avons prises tout au long de notre séjour et les différentes découvertes que nous avons faites, il est pertinent de comprendre la "forme" de la terre de l'ile car elle est spécifique.

L'île principale de Santorin est en forme de "croissant", ce qui veut dire que lorsque l'on se situe aux extrémités, nous avons une vue de l'autre bout et lorsque l'on se trouve au milieu, nous voyons les deux extrémités, ce qu'on ressent énormément sur les différentes photos.

En face de l'île se trouve le volcan (toujours en activité) appelé Néa Kaméni et encore plus loin l'île Thirassia.

La baie délimitée par les différentes îles de l'archipel de Santorin s'appelle La Caldeira et est submergée et cernée par des falaises. La Caldeira est visible de tous les côtés du "croissant" de l'île et offre à chaque fois une vue différente, tout autant saisissante.

Notre arrivée en avion sur l'île était magnifique, nous avons frôlé la mer avant d'atterrir, accompagné du levé du soleil:

Vue du hublot  
2

Emporio, c'est le village où nous logions. Nous souhaitions être hors de l'affluence touristique et surtout être dans un logement "typique" de l'île. Via Airbnb, nous avons trouvé une "cave" complémement géniale! Notre hôte Ana a été incroyable avec nous et s'est occupée de tout! Si vous cherchez un jour un logement sur Santorin, n'hésitez pas à demander, on recommande les yeux fermés.

 Vue de notre terrasse sur le toit

Le jour de notre arrivée, nous nous baladons dans le village d'Emporio. C'est un des plus vieux village de l'île, éloigné des touristes et moins "blinquant" que Fira et Oïa. Mais nous découvrons déjà les ruelles étroites, les portes et toits bleus... le village est vraiment calme, c'est un plaisir de s'y balader.

Le village d'Emporio 

Le soir, nous montons sur le toit avec une bouteille de Vinsanto, vin produit sur l'île afin de terminer en beauté la journée de mes 38 ans et d'assister au coucher du soleil.

Santé! 
3

A l'avance et via Internet, nous avions réservé une excursion pour aller visiter le volcan en face de l'île et nager dans des eaux thermales naturelles. La visite du volcan est pour nous une visite à ne pas manquer pour trois raisons:

  • tout d'abord, nour embarquons dans un bateau pour y aller et la vue de l'île est encore différente vue de la mer;
  • le site du volcan en lui-même vaut vraiment la peine, le paysage y est lunaire;
  • plonger d'un bateau en pleine mer et rejoindre une eaux boueuses thermales naturelles est une exépérience unique.

Pour prendre le bateau, il faut rejoindre le vieux port de Fira (capitale de Santorin, Thira en grec). Le seul moyen pour rejoindre le vieux port est d'y aller à pied ou à dos d'âne. Nous sommes descendus à pied mais la remontée s'est faite à dos d'âne (sous le coup de midi avec la chaleur écrasante, impossible de remonter les 600 marches en pente raide!).

Vue des hauteurs sur le vieux ports 
Du vieux port, on aperçoit les marches en serpentins. En haut se dessine Fira. 
Les ânes attendent les touristes pour les remontées. 

Les vues lors de la descente donnent directement sur les falaises et sur la Caldeira.

Une fois que l'on arrive près du volcan, on voit la différence entre les falaises de l'île et des pierres noires du volcan.

Le volcan

On trouve plusieurs "cratères" et points du volcan. Nous marchons une grosse heure sous un soleil de plomb au travers du volcan. Il y a du monde mais ce n'est pas dérangeant pour visiter.

Paysages lunaires 
Les différentes couleurs impressionnent! 

Les eaux thermales

Ensuite nous reprenons le bateau, contournons le volcan et nous dirigeons pour nous baigner dans les eaux thermales. Nous sautons du bateau pour rejoindre les eaux "boueuses" chaudes. C'était vraiment génial! A éviter: mettre un maillot blanc car la couleur de l'eau laisse des traces sur le maillot!

Remontée du port

Et c'est donc à dos d'âne que nous remontons à Fira: on en a eu des fous rire pendant cette remontée: unique!

Tout en haut, la vue sur le volcan Néa Kamméni et la Caldeira est magnifique!

4

En revenant de l'excursion, nous partons pour la randonnée Fira-Oia, qui fait 10 km et qui longe toute la moitié de l'île, côté Caldeira. Malgré que ce soit réellement intensif (ça monte et ça descend, les routes sont de grosses pierres, etc.), ce sont certainement les 10 plus beaux kilomètres que nous avons marchés de notre vie. Certaines fois à flanc de falaises, d'autres en plein milieu des villages, il est impossible d'y rester insensible.

Il est 14h, en marchant à l'aise et en s'arrêtant (beaucoup) pour faire des photos, cette randonnée nous a pris 4 bonnes heures. Le but étant d'assister après au célèbre coucher du soleil sur Oia, pointe droite de l'île.

Fira

La balade commence à Fira, et nous fait passer par les célèbres ruelles bleues et blanches vues sur toutes les cartes postales. C'est aussi là que nous mesurons le luxe lié à Santorin avec ses hôtels 5*, ses piscines débordantes... Les maisons, hôtel et églises sont construits sur le flanc des falaises.

Les falaises

Nous marchons en bord de falaises... elles s'étendent à nous de tous les côtés.

A certains endroits de la randonnée, on prend la mesure de la "petitesse" de l'île car nous la voyons dans son entièreté, apercevant la mer des deux côtés.

Une fois Fira derrière nous, nous continuons la randonnée en passant par les petits villages de Firostefani et Imérovigli.

Les falaises de l'autre côté mènent à Oia.

Quand on tourne le dos, on commence à voir de l'autre côté du "croissant" et de nouveau la Caldeira.

Nous montons et avons vue sur l'autre côté de l'île.

Les vues sont imprenables, nous sommes au bord des falaises.

Vue de la Caldeira de l'autre côté.

Oia

C'est avec plaisir que nous voyons arriver Oia. Oia est LE village que l'on voit sur toutes les cartes postales, surtout à l'heure du coucher du soleil, qui est un événement journalier ici. Il est considéré comme un des plus beaux couchers du soleil du monde.

Vue sur Oia à notre arrivée 

Nous arriverons à temps pour l'admirer... Le soleil descendant rend vraiment l'ambiance magique que nous ressentons lors de notre arrivée.

Nous attendons le coucher du soleil en compagnie de centaine de personnes... Le spectacle en vaut la peine! Ici à Oia, le soleil est applaudi lorsqu'il disparaît complètement derrière la mer.

S'il y a une balade ou randonnée à faire à Santorin, c'est bien celle-ci! Elle nous a d'ailleurs été conseillée via des sites ou carnets de voyage...

5

On ne peut pas parler de Santorin sans parler des plages. Les jours suivants, nous avons bien-sûr été nous baigner et profiter du soleil et des plages. Toutes sont particulières, nous en avons visité quatre et testées deux...

Red Beach

La plage que tout le monde veut voir à Santorin. On nous l'avait prédit bondée à la haute saison mais nous avons été nous y baigner, et c'était vraiment gérable au niveau du monde rien de ce qu'on aurait pu imaginer et elle vaut vraiment le coup d’œil. Le début de l'eau est également rougeâtre ce n'est pas une illusion.

Black Beach

Comme son nom l'indique, la black beach et formée de galets noirs, entourée également de falaises. Nous avons également été nous y baigner.

Vue du haut en descendant vers la Black Beach. 

Perissa Beach

Réputée à Santorin, Perissa beach est aménagée et calme.

Dîner en bord de mer 

Sur le chemin de Perissa

Vichlada beach

Unique...

Voilà... Santorin méritait une place particulière et un carnet de voyage à lui tout seul dans notre road-trip! Nous avons rêvé éveillé pendant 4 jours.

• • •

Si vous souhaitez découvrir d'autres pépites de la Grèce mais aussi d'autres pays tels que la Serbie, la Bulgarie, la Macédoine, la Roumanie ou l'Allemagne, vous pouvez visiter notre carnet de voyage complet pour notre road-trip européen en cliquant ici.