Norvège : sous le cercle polaire

Nous sommes partis 1 mois en camping-car sillonner les routes de Norvège et de Scandinavie. Dans ce carnet, retrouvez nos 15 derniers jours passés sous le cercle polaire, de Tronheim à Oslo.
Août 2018
2 semaines
19
1

Nous venons de visiter le glacier Svartisen (voir le début de notre voyage ici). Nous reprenons la route et nous repassons sous le cercle polaire. Notre prochaine destination: Trondheim.

Notre itinéraire pour cette étape: quitter Svartisen en passant par Mo i Rana, prendre la E6 pour rejoindre Trondheim.

Nombre de km pour cette étape: 500 km (moitié en fin de journée, arrêt sur une aire en chemin et terminés le lendemain matin).

Trondheim est une ville située sur les rives du fjord de Trondheim, dans le centre de la Norvège. Elle est la troisième ville de Norvège, après Oslo et Bergen.

Vue depuis le vieux pont Gamle Bybro sur la Nidelva

La Cathédrale Nidaros

Cette cathédrale est de style gothique, ce qui est très rare en Norvège.

Lorsque nous sommes passés à Trondheim, un concert se préparait dans la cathédrale. La visite était donc libre et des lasers rouge et bleu donnaient de superbes couleurs à la cathédrale.

Les rues et la ville

C'est réellement très agréable de se balader dans les ruelles de la ville. Le "centre", piétonnier, est très petit. Le passage du pont Gamle Bybro est un passage emblématique pour admirer les maisons toutes colorées sur pilotis le long du canal la Nidelva.

Le petit "centre" de la ville 

En dehors du centre et en allant rechercher notre mobilhome, quelques passages sont également très sympathiques.

Nous reprenons la route pour notre prochaine étape: la route de l'Atlantique.

2

Située dans la partie Nord-Ouest du pays, la route de l'Atlantique est un axe côtier construit sur plusieurs petites îles et récifs, reliés par 8 ponts, chaussées et viaducs. Elle relie Karvag à Bud mais le tronçon le plus impressionnant se situe entre Karvag et Vervang.

Notre itinéraire pour cette étape: Trondheim-Bergsoya par la E39 - Bergsoya-Kristiansund par la route 70 - Ferry sur la route: Halsa-Kanestraum (38,92 €/camping-car). Kristiansund-Route de l'Atlantique par la route 60.

Nombre de km pour cette étape: 229 km.

La route de l'Atlantique est payante (tunnel pour y arriver + route): environ 19 € (catégorie morothome).

Vue aérienne sur les ponts reliant îles et récifs 

Passer par la route de l'Atlantique était clairement un détour (voulu) par rapport à notre itinéraire pour la suite de notre voyage. Nous avions vu des photos et vidéos de cette route atypique et avions très envie de la découvrir.


La "portion" d'îles reliées par les ponts est très courte (maximum 7-8 km), il faut s'arrêter régulièrement pour profiter de la vue et de la vie autour de la route. Le reste de la route panoramique n'en est pas moins très belle. La route de l'Atlantique fait au total 36 km.

L'arrivée sur les ponts est très impressionnante

En été, elle est bordée de pêcheurs tout du long. Selon la saison et la météo (surtout le vent), les remous de l'océan peuvent monter jusqu'aux ponts... Pour nous, c'est grand soleil...

La suite de la route est moins impressionnante mais les paysages quand même très beaux, ne boudons pas notre plaisir. Les couleurs en été sont incroyables!

3

Alesund, ville aux bâtiments Art Nouveau, est une ville que nous ne voulions pas rater. De par son style, elle ne ressemble à aucune autre ville de Norvège. Les couleurs sont harmonieuses et cela lui donne beaucoup de charme.

Notre itinéraire pour cette étape: Continuer sur la route 64 après la route de l'Atlantique jusque Molde - Ferry Molde-Vestnes (51,82 €/camping-car) - Vestnes-Alesund par la E136.

Nombre de km pour cet itinéraire: 130 km.

Petit conseil: ne vous dirigez pas directement à l'intérieur de la ville. Rendez-vous sur le Mont Aksla (très bien renseigné par les plaques routières) afin d'avoir d'abord une vue en hauteur pour admirer la ville. De plus, vous pourrez vous y garer gratuitement et descendre les marches pour rejoindre le centre ville (+/- 480 marches - 15 minutes).

Vue du Mont Aksla sur la ville de Alesund 

De l'intérieur, Alesund est vraiment typique et possède de somptueux bâtiments.

Nous profitons d'être en ville pour manger au restaurant.

Pour le midi, nous vous conseillons: Jafs, réputé pour servir un des meilleurs "fish and chips" de Norvège. Nous avons testé nous nous sommes régalés!

Pour le soir, nous avons testé l'Egon où ils servent hamburgers et autres plats "à l'américaine". La décoration "vintage" est hallucinante et nous y avons très bien mangé.

Le soir, nous déambulons sur le port et admirons le coucher du soleil...

Alesund est pour nous un incontournable si vous visitez cette partie de la Norvège... une ville comme on n'en voit pas beaucoup ailleurs et où il est très agréable de se promener.

4

Littéralement "La route de l'échelle des Trolls", la Trollstigen est représentée par un paysage montagneux avec comme spécificité une route en lacets vertigineux, où cascades et fjords profonds se côtoient. La Trollstigen est reprise comme route panoramique et s'impose comme destination touristique.

Notre itinéraire pour cette étape: Alesund-Trollstigen par la E136 (pas de ferry)

Nombre de km pour cet itinéraire: 120 km.

La route de montagne Trollstigen monte une pente raide de 9 % et compte pas moins de 11 virages en épingle à cheveux. De hautes montagnes dominent la route. Leurs noms, Kongen (Le roi), Dronningen (La reine) et Bispen (L'évêque), confirment leur majesté.

Sur la route depuis Alesund, nous sentons directement que nous changeons de décor... Les paysages montagneux font leur apparition au fur et à mesure de la route. De gros nuages apparaissent également et restent bloqués au-dessus des montagnes.

Le "Troll" fait également son apparition sur les routes mais également sur les plaques de circulation. Ces petits bonhommes amènent une ambiance particulière au lieu.

Nous empruntons ensuite la route des Trolls avec des points de vue vertigineux.

Il faut être un conducteur averti pour prendre le volant sur cette route et ne pas avoir peur de croiser d'autres véhicules/cars sur des routes très étroites. Marche arrière et manœuvre garanties lors de ce tronçon...

Une fois en haut, une passerelle aménagée (avec grand parking) vous permettra d'avoir la sensation d'être au-dessus et de surplomber cette route. Plusieurs points de vue sont accessibles... Vertiges garantis mais il ne faut pas manquer ça!

Les abords de la passerelle aménagée, avec cafétéria et magasins. 

La vue d'en haut est à couper le souffle sur la vallée!

Pour profiter pleinement des lieux et prendre le temps de s'arrêter, comptez 6h minimum pour parcourir cette étape.

5

Nous quittons la Trollstingen vers le fjord Geiranger. Le fjord Geiranger est le fjord le plus profond de la Norvège (600m de profondeur) et offre une quantités de randonnées et excursions en bateau. C'est un lieu fort touristique mais la grandeur de ce lieu ne nous le fait pas trop ressentir.

Notre itinéraire pour cette étape: Trollstigen-Geiranger par la route 63 avec 1 traversée ferry Linge-Eisdal (36,23 €/camping-car) - Geirange-Lom toujours sur la route 63 - Lom-Sogndal par la route 55 (route panoramique Sognefjellet).

Nombre de km pour cet itinéraire: 337 km.

Nous avons passé la nuit sur le parking juste avant l'arrivée au fjord afin de commencer la journée de bonne heure. Aire gratuite sans commodités mais idéale pour passer la nuit avant la visite du fjord.

Croisière sur le fjord Geiranger

Nous avons fait un tour en bateau sur le fjord de Geiranger où nous avons pu prendre la vraie mesure des fjords. En bas, on est tout petits! Des cascades partout, des monts tantôt rocheux tantôt verdoyants et des maisons là où on imagine même pas pouvoir en voir! Sous un grand soleil, on a adoré!

Plusieurs tours sont possibles sur le Geiranger, à prix variables selon la formule. Nous avions choisi la formule de 1h30 de croisière, avec guide (oreillettes) en français. Comptez 45 €/personne. C'est un prix mais nous vous le conseillons, cette croisière fait partie de notre top 3 en Norvège et de nos plus beaux souvenirs de voyage!

Une des attractions de ce fjord est la cascade des 7 Soeurs qui selon la neige tombée l'hiver est plus ou moins forte en intensité.

Du bateau, nous pouvons également prendre la mesure de la Route des Aigles qui permet d'accéder au fjord Geiranger. Cette route permet un superbe panorama sur les rives du fjord.

Vue depuis le bateau sur la Route des Aigles 
Panorama depus la Route des Aigles sur les rives du Fjord Geiranger 

L'audio-guide est vraiment un supplément à cette croisière. Celui-ci nous permet d'en apprendre davantage sur la formation des fjords et la sécurité mise en place autour de ceux-ci. Des intermèdes musicaux permettent d'apprécier la grandeur de ce lieu dans une atmosphère calme, malgré le nombre de touristes à bord.

• • •

Sur les hauteurs de Geiranger

La route qui remonte de la vallée de Geiranger nous a bluffé. Sur ce que nous avons pu lire sur la Norvège avant de partir, personne ne mentionne cette route et la surprise est totale.

Les 80 kilomètres qui suivent Geiranger ont été un coup de coeur énorme et unanime! Un régal pour les yeux et des sensations fortes sur les routes sont garanties!

En quittant Geiranger, la route monte fort en lacets et nous nous dirigeons directement vers les montagnes.

Aperçu de la route en lacets qui s'éloigne du fjord Geiranger avec le fjord au bout 


Sur cette route et en plein été, la neige est toujours bien présente à certains endroits. On y trouve aussi des maisons à des endroits improbables.

Au-dessus se trouve la plus haute route en altitude accessible en voiture d'Europe (merci l'audio-guide de notre tour en bateau). Cette route est accessible via la route 63, sur la gauche et est un aller/retour obligatoire car elle mène au sommet de la montagne Dalsnibba. Ce tronçon de route, appelé Skysslag, est payant (un peu moins de 15 €/véhicule). La route est très raide mais elle offre des panoramas à couper le souffle.

Devant nous, les sommets enneigés mêlés aux glaciers, aux roches et aux lacs. Les couleurs s'entremêlent et dansent devant nos yeux qui ne savent plus où regarder tellement les étendues sont vastes et changeantes.

Une fois redescendus de la Skysslag, nous reprenons le chemin et empruntons la route 15 qui nous emmène jusqu'au petit village de Lom. La route est tout aussi étonnante et continue de nous éblouir. Nous envoyons le drone au-dessus des nuages pour tenter d'apercevoir ce qui se passe sur les sommets enneigés: le ciel bleu, la montagne et la neige s'associent de la plus belle des manières.

Sur le dernier tronçon de la route 15, une magnifique église en bois se dresse:

• • •

La Stavkirke de Lom

Au croisement de la route 15 et de la route 55 se trouve le village de Lom. C'est dans ce village que nous voyons notre permière Stavkirke.

Les Stavkirke, ou "églises en bois debout", sont des églises médiévales. On estime en Europe entre 1000 et 2000 églises construites au Moyen-Âge. 28 sont encore debouts à l'heure actuelle dont 26 sont sur le sol norvégien.

L'église de Lom date de 1150. Cela ne nous étonne pas de la voir encore debout car elle paraît en effet indestructible une fois devant et l'intérieur est simplement magnifique! Tout est conservé d'époque et est entièrement en bois.

• • •

Sognefjellet

De Lom à Songdal, nous empruntons la route panoramique Sognefjellet. Cette route offre des paysages également très changeants. Nous passons de prairies verdoyantes aux chutes d'eau abondantes avec des montagnes imposantes et glaciers au loin.

Soudain, les montagnes s'ouvrent, le soleil perce les nuages et le paysage change à nouveau faisant place aux eaux claires de Sognefjord.

Sognefjord 
6

Pour cette étape, nous faisons le choix de faire une "boucle détour" pour apercevoir une des langues du glacier Josteldalsbreen mais sans nous y attarder. Nous prenons ensuite la Route des Neiges, route panoramique appelée Aurlandsfjellet.

Notre itinéraire pour cette étape: Sogndal-Fjaerland par la route 5 (A/R de 14 km) - Fjaerland-Sognal-Laerdal par la route 5 (en passant par la stavkirke de Borgund) - Laerdal-Aurland: route des neiges via la route 27 (ouverte uniquement en été).

Nombre de km pour cette étape: 102 km

Nous longeons beaucoup de fjords lors de cette étape qui nous offrent des reflets incroyables!

Josteldalsbreen

Nous sommes montés jusque Boyabreen, où une partie du glacier est directement visible depuis la route n° 5. Un parking est disponible et un chemin facilement accessible pour s'approcher plus près du glacier (10 minutes à pied).

Si vous souhaitez approfondir la visite de ce glacier, il y a d'autres points de vue et possibilités d'apercevoir le glacier. Le blog Au bout de la route a créé un article très complet pour une visite approfondie de ce glacier.

La route se fait en aller-retour. Nous longeons une rivière tout du long et les montagnes sont très vertes en cette période.

Stavkirke de Borgund

Avant de prendre la Route des Neiges au départ d'Aurland, nous allons jusque la Stavkirke de Borgund, édifiée en 1180 et considérée comme l'une des mieux préservée de Norvège. Ici, nous avons une église en bois de bois "à étages".

A côté de la Stavkirke se trouve une église en bois. Des dragons sont représentés sur les pignons supérieurs 

La Route des neiges

Nous montons en altitude, le temps change et les nuages apparaissent. La route des neiges doit son nom évidemment à la neige, présente tout au long de l'année, même en été. Elle est évidemment fermée pendant l'hiver car impraticable.

La route est étonnante. Les plaines vertes/brunâtres rocailleuses sont recouvertes de grosses plaques de neige. Peu de voitures sur cette route, ce qui rend la traversée vraiment particulière.

Jouer dans la neige en plein mois d'août, c'est possible sur la Route des neiges 
La route est sinueuse et très étroite. 

Et comme d'habitude, les maisons sont là où jamais nous n'aurions pu les imaginer!

En redescendant, nous longeons une nouvelle fois le fjord, majestueux.

7

La route panoramique se découpe en deux parties. Nous l'avons parcourue sur 2 jours et demi, avec un arrêt à Bergen.

Notre itinéraire pour cette étape: de Aurland à Granvin par la E16 et ensuite la route 13. A Granvin, prendre la route 7 (Hardanger). A la fin de cette route 7, reprendre la E16 jusque Bergen.

Nombre de km pour cette étape: 225 km. Pas de ferry sur ce tronçon.

Sur la route 7 Hardanger, nous nous arrêtons à Steinsdalsfossen, une des cascades les plus touristiques de Norvège, d'une hauteur de 46m. Sa particularité est que l'on puisse passer par derrière la chute d'eau et avoir des points de vue complètement différents de celle-ci.

Vue de derrière la cascale 
Vue de face sur Steinsdalfossen 

Ce qui est très impressionnant est le débit de l'eau et la force de celle-ci mais aussi le bruit quand l'eau se fracasse sur les pierres.

La route propose d'autres très beaux paysages, nous en prenons encore plein les yeux encore une fois.

Bergen

Nous faisons un détour par Bergen. Nous y arrivons en fin de journée et nous décidons de nous y arrêter pour découvrir un peu la ville et profiter pour se faire un petit restaurant pour le souper.

Bergen était en fête lorsque nous nous y sommes arrêté (le 3 août). Il y a donc du monde sur les quai et se parquer avec notre mobilhome ne sera finalement pas si aisé que ça.

Bergen est entourée de montagnes et fjords, dont le Sognefjord, qui est le plus long et le plus large du pays. Le quartier de Bryggen (classé au Patrimoine Mondial de L'Unesco) se distingue par ses maisons en bois colorées sur le vieux quai. Au 12ème siècle, Bergen était la capitale de la Norvège.

Bergen, route vers le centre 
Bryggen et le vieux quai 

Nous passerons la nuit tout près de Bergen après avoir mangé dans un bon petit restaurant le long du port. Le lendemain matin, nous reprenons pour notre prochaine étape: Preikistolen.

8

Nous avions gardé la possibilité de faire l'étape de Preikistolen, tout cela allait dépendre du temps que nous aurons car cette destination est clairement un détour pour nous dans notre itinéraire, qui implique également un petit retour sur nos pas pour continuer la fin de notre voyage. Quel plaisir de constater que nous pouvons consacrer deux jours pour cette étape de manière à en profiter pleinement.

Notre itinéraire pour cette étape: Bergen-Granvin par la route 7 - Granvin Nesvik par la route 13. Prendre le ferry Nesvik-Hjelmeland (31 € pour un motorhome) - Hjelmeland-Preikistolen en continuant sur la route 13.

Nombre de km pour cette étape: 395 km

A savoir que cet itinéraire pourrait être raccourci en nombre de km mais que l'itinéraire "bis" comporte plusieurs traversées en ferry. Si vous êtes en motorhome, l'itinéraire que nous avons fait est beaucoup plus économique (100 km de plus mais 3 traversées en ferry de moins).

Quelques photos sur notre route entre Bergen et Preikestolen 

Nous avons parcouru ces 395 km sur la journée et logé au camping officiel de Preikestolen, la seule solution pour partir le lendemain sans avoir trop de route pour arriver au début de la randonnée.

Prix pour une nuitée: 33,77 €, commodités: douche, machines à laver.

Le lendemain, nous prenons donc la route vers le parking pour entamer le début de la randonnée. La question est: ce détour vaut-il la peine? Nous sommes unanimes: OUI, sans hésitation! Preikestolen est une expérience que nous n'oublierons pas!

Today, she's the queen of the world...  

La randonnée vers Preikestolen est un aller-retour de 8 km au total. Comptez 4h de marche. Le dénivelé est de 500 mètres, avec des passages raides. La difficulté de la randonnée est qualifiée de moyenne.

Preikestolen est une des randonnées les plus célèbres de Norvège donc ne vous attendez pas à être seuls lors de celle-ci. Le début de la randonnée est très raide (3/4 du dénivelé se font dès le début) et on se dit rapidement que si toute la randonnée est aussi raide, on ne tiendra jamais le coup! Mais heureusement, cela devient vite moins pentu. Il avait plu la journée d'avant donc les sentiers sont glissants, ce qui rajoute une difficulté supplémentaire.

Au bout de 4 kilomètres, nous voyons ce gros rocher situé à 604 mètres, qui tombe à pic dans le Lysefjord. Il est réellement très impressionnant! Il y a du monde et on fait la file pour capturer LA photo souvenir mais ce n'est pas gênant, nous pouvons quand même profiter de ce magnifique endroit.

N'hésitez pas à grimper sur quelques rochers accessibles pour avoir accès à cette vue sur le Preikestolen 
La vue est époustouflante et il ne faut pas avoir le vertige... 

Il est possible de faire la randonnée très tôt le matin pour éviter la foule. N'oubliez pas de prévoir des bouteilles d'eau et de bonnes chaussures...

9

Après la randonnée et un arrêt sur un espace aménagé pour dîner, nous reprenons la route vers 15h vers Kinsarvik où nous passerons la nuit, endroit stragégique pour notre étape du jour suivant.

Notre itinéraire pour cette étape: Preikestolen-Hjelmeland par la route 13 - Ferry Hjelmeland-Narvik (31 €/motorhome) - Narvik Kinsarvid en continuant sur la route 13.

Nombre de km pour cette étape: 245 km.

En arrivant à Odda, nous descendons voir la cascade Latefossen, qui a la particularité d'être visible de la route car celle-ci la traverse.

Nous nous arrêtons à Kinsarvik Camping, très bien équipé au niveau commodités pour nous reposer après cette grosse journée. Prix par nuitée: 44 €

Le matin, nous reprenons la route vers Oslo. Nous prendrons deux jours pour rejoindre la capitale.

Itinéraire de Kinsarvik à Oslo: Kinsarvik à Gol (Geilo) par la route 7 - Geilo à Kongsberg par la route 40 - Kongsberg-Oslo par la E134 et ensuite la E18.

Nombre de km pour cet itinéraire: 361 km

A 35 km de Kinsarvik se trouve Voringsfossen, cascade la plus visitée en Norvège. Située dans une vallée, elle est accessible et visible de plusieurs endroits.

Dans un premier temps, nous avons randonné jusqu'à elle afin d'avoir la vue du bas de la vallée. Nous vous le conseillons, nous avons adoré!

Pour débuter la randonnée, il faut se garer le long de la route, après le second tunnel dans le virage et suivre le sentier balisé. Comptez 1h-1h30 de randonnée sans compter l'arrêt au pied de la cascade. La randonnée est répertoriée de niveau simple mais il y a beaucoup de gros rochers instables à enjamber (ou sur lesquels il faut grimper), ce qui ne la rend finalement pas si aisée que ça.

Le chemin qui mène dans la vallée nous plonge directement dans une atmosphère particulière. Il fait beau pour nous ce jour-là et nous pouvons en profiter un maximum.

Il est possible de passer un petit pont de bois et grimper pour apercevoir la cascade dans sa totalité.

Une fois remontés, nous reprenons la route pour nous arrêter quelques centaines de mètres pour loin pour cette fois-ci admirer la cascade d'en haut. Des plateformes aménagées permettent de profiter un maximum du site et nous donne de très beaux points de vue.

Ensuite, une fois Geilo passé, nous avons choisi de nous rendre à Oslo via la route 40 car on peut y admirer cinq stavkirke rien que sur cette portion.

Stavkirke de Rodberg
Stavkirke d'Uvdal 
Stavkirke de Nore-Numedal
Stavkirke de Rollag 
Stavkirke de Flesberg 

Nous arrivons en soirée aux alentours d'Oslo afin de démarrer la découverte de la capitale dès le lendemain matin.

10

Oslo est notre dernière étape avant de reprendre le ferry à Larvik pour rejoindre le territoire danois et rentrer chez nous.

Oslo est une capitale à taille humaine, très agréable, avec une chouette ambiance emplie de douceur et particulièrement calme. Nous avons très apprécié notre passage par la capitale, elle est pour nous à ne pas manquer si vous passez par le sud de la Norvège.

Les rues d'Oslo sont très vertes, tout y est propre avec de très beaux bâtiments. On y retrouve également des parcs où on peut se poser.

Les rues et parcs d'Oslo 

Le port est également très agréable... Nous avons profité de cette chouette ambiance pour y dîner, au bord d'un bateau aménagé.

Le port d'Oslo 
Les Fish and Chip's... un délice! 

L'opéra et ses alentours étaient en travaux lors de notre passage mais nous avons pu quand même admirer son architecture atypique.

Notre coup de cœur va au Parc Froger, qui au-travers plus de 200 œuvres de l'artiste Gustav Vigeland sous forme de statues représentant uniquement des hommes, femmes et enfants et qui mettent en scène "l'humanité". Nous avons beaucoup aimé parcourir ce parc et découvrir au fur et à mesure ces statues étonnantes.

11

Nous sommes donc partis un peu plus d'un mois sur les routes de Norvège et de Scandinavie. Si vous ne nous aviez pas suivis, vous pourrez retrouver le début de nos aventures au-delà du cercle polaire dans notre carnet qui relate nos 15 premiers jours sous le soleil de minuit en cliquant ici.

Nous rêvions de découvrir la Norvège et la Scandinavie et, avec le recul pris depuis le retour, nous n'avons finalement qu'un seul mot qui nous vient à la bouche directement lorsque nous repensons à notre mois passé dans les pays scandinaves: whaouw!!!

Nous sommes tout d'abord "tombés en amour" devant la richesse des paysages et les vues à couper le souffle, peu importe la partie du pays dans laquelle nous étions. Mais c'est aussi de la mentalité et du mode de vie scandinave dont nous sommes revenus enchantés. Il se dégage quelque chose de particulier, une ambiance qui met directement en confiance et qui apaise. Il faut le vivre pour le comprendre et nous ne pouvons que vous conseiller de vous aventurer chez eux pour découvrir les pays scandinaves.

Parcourir les pays scandinaves en camping-car? Nous sommes maintenant convaincus que c'est le meilleur moyen de découvrir ces pays car tout est aménagé, conçu et pensé pour que l'expérience soit réussie. C'est pour nous le meilleur moyen de goûter à la liberté totale offerte par ces pays, passant les nuits dans des endroits les plus incroyables les uns que les autres. Prendre le ferry est également très aisé (sans réservation préalable) et ceux-ci sont fréquents.


Nous retournerons découvrir la Norvège ou la Finlande sous son manteau d'hiver, c'est certain!