Au-delà du cercle polaire

Nous sommes partis 1 mois en camping-car sillonner les routes de Norvège et de Scandinavie. Dans ce carnet, retrouvez nos 16 premiers jours passés au-delà du cercle polaire en partant de Belgique.
Juillet 2018
16 jours
11
1

De Belgique, nous avons loué un motorhome afin de partir sur les routes pour découvrir la Norvège, avec quelques étapes en Suède et en Finlande. Nous avions une réelle envie, celle de monter tout au nord, à la pointe Est de la Norvège.

Dans notre projet initial, nous avions l'intention de prendre le ferry reliant le Danemark à la Norvège, de monter le plus haut possible en espérant atteindre notre objectif. Mais nous avons 1 mois, pas plus... Et si nous n'avions pas le temps de monter si haut?

L'envie est là alors nous prenons une folle décision: afin de s'assurer d'arriver en haut, nous décidons de commencer notre road-trip par "le bout". En faisant quelques étapes sur notre route en Suède et en Laponie finlandaise, nous rejoindrons la pointe Nord-Est en Norvège et descendrons avec le temps qu'il nous reste (quitte à laisser quelques spots dans la Norvège du Sud pour un prochain voyage).

Nous sommes restés 16 jours au-delà de cette ligne "mythique" du cercle polaire, baroudant sur les routes, émerveillés par les paysages, les lumières et la faune de cette partie du globle. 16 jours de luminosité constante, avec des soleils de minuit que nous n'oublierons jamais.

Avec ce carnet de voyage, nous vous embarquons avec nous dans cette aventure, vous partageant au mieux notre itinéraire, les bons plans, nos coups de coeur et nos émotions.

2

Nous partons fin de journée et nous roulons une partie de la nuit. Une courte nuit avant de faire notre premier stop: Malmö en Suède. Malmö est la troisième ville du pays, à l'extrême Sud de la Suède.

Elle se situe juste après le pont d'Oresund qui relie le Danemark à la Suède. Ce pont comporte une partie au-dessus de l'eau avant de s'enfoncer dans les profondeurs pour rejoindre la rive de l'autre côté. De celui-ci, on aperçoit des éoliennes là où nous ne les avions encore jamais vues!

Nous nous garons à quelques centaines de mètres de la vieille ville et du centre afin d'aller explorer celui-ci. Malmö est une ville très vivante avec places aménagées de terrasses et restaurants, de beaux bâtiments mais aussi des espaces verts.

Sur le chemin du centre, le parc Pildammsparken

Vers le centre de Malmö

De belles places et des canaux,  

Le centre, piétonnier est vraiment très agréable.

Et un super concept: un bar itinérant!

Nous quittons Malmö après quelques heures... Il y a certainement d'autres choses à découvrir dans cette ville mais c'était pour nous l'occasion de nous dégourdir les jambes avant de reprendre la route. Prochaine destination: Stockholm, la capitale!

3

Deuxième arrêt sur notre route vers le Nord, nous avons choisi de faire une pause dans la capitale suédoise.

Stockholm est composé de 14 îles à l'embouchure du Lac Mälaren et de plus de 50 ponts, ce qui lui a valu son surnom de Venise du Nord.

Vue sur l'île Gamla Stan depuis Södermalm 

Nous restons une journée à Stockholm donc nous avons choisi de découvrir 2 îles plus en profondeur: Gamla Stan, centre historique de la capitale et Södermalm, quartier animé.

Conseil: si vous arrivez à Stockholm en voiture, l'île de Södermalm est idéale pour trouver une place de parking. Il est de plus aisé de se rendre vers le centre à pied, avec des points de vue superbes sur la ville.

Une fois notre place de parking trouvée, nous nous baladons sur l'île de Sodermalm pour rejoindre le Gamla Stan et le centre historique. Il existe une promenade qui offre nombreux points de vue sur Gamla Stan (empruntez des escaliers un peu partout en bord de route et suivez l'eau...).

Södermalm

Les rues sympathiques de Södermalm 
Points de vue sur le centre historique depuis l'île de Sôdermalm 
Sur le pont reliant les deux îles 

Gamla Stan

Nous traversons le pont pour entrer dans le centre historique de Stockhölm. Le centre historique est en grande majorité interdit à la circulation, ce qui rend la promenade vraiment chouette.

Sur le pont, c'est une superbe vue sur Södermalm que nous avons. Le ciel est magnifique ce jour là...

Nous arrivons tout d'abord sur la rive de Gamla Stan où nous retrouvons l'hôtel de ville et la Cathédrale. Les abords sont agréables. Certains plongent même dans l'eau!

 L'hôtel de ville et ses abords
La cathédrale de Stockholm

Nous rejoignons ensuite le centre historique.

Les ruelles de Gamla Stan sont agréables, il fait bon s'y promener. Tout du long, vous y trouverez des boutiques souvenirs, bar et restaurants. Le tout dans une ambiance décontractée. Les prix sont évidemment plus élevés dans cette partie de la ville...

Les ruelles de Gamla Stan 

La ruelle la plus étroite de Gamla Stan, qui descend à pic avec ses petits escaliers:

L'attrait du centre historique est Stortorget, une place aux maisons de couleurs éclatantes. Stortorget était le centre de la ville médiévale. Cette place est vraiment belle, elle est animée par des artistes de rue et nous avons aimé nous y arrêter quelque peu.

Ensuite, nous marchons jusqu'au Palais Royal et sa cour intérieure.

Nous flânons jusque fin de journée et puis nous reprenons doucement la route vers l'île de Sôdermalm. Le soleil descendant reflète dans les nuages et donne de belles couleurs à la ville.

4

En quittant Stockholm, nous roulons une petite centaine de kilomètres pour nous éloigner de la ville avant de s'arrêter pour la nuit.

Nous nous sommes arrêtés à Rastplats Arvidsbo à Tierp, aire de camping-car gratuite très bien aménagée. Eaux et déversements possibles (gratuitement également).

Le lendemain, nous avons prévu de longer la côte Est de la Suède. Nous quittons au petit matin car nous avons une journée de route qui nous attend. 750 km pour rejoindre notre prochaine étape. Cela paraît beaucoup sur le papier mais nous ne les verrons pas passer, tellement nous avons de choses à découvrir sur notre route.

De Stockholm à Gammelstad, la Suède nous offre de superbes paysages, tels que nous les imaginions: de grandes étendues vertes à perte de vue, des petites maisons en bois rouge, des lacs par dizaines...

Gammelstad

Gammelstad est l'une des villes-églises les mieux préservée de Suède.

Les villes-églises n'étaient utilisées, aux 18ème et 19ème siècle que les jours de cérémonie religieuse. Les habitations étaient disponibles pour ceux qui habitaient trop loin pour rentrer chez eux le jour même.

Vue du ciel sur Gammelstad 

Se promener dans les ruelles de Gammelstad, c'est un petit peu faire un plongeon dans le temps. Les rues sont presque désertes, tout comme les maisons que nous longeons. C'est une ambiance très particulière, mais nous avons vraiment beaucoup aimé. Si vous passez par là, nous vous recommandons cette étape!

L'église du village:

La place, vraiment typique:

Le soleil couchant rend l'athmosphère encore plus mystique...

5

Si on nous dit Rovaniemi, ce nom de village ne nous dit rien rien de prime abord. Par contre, si on nous parle du village du Père Noël, là on en a tous rêvé!

Avant de traverser la Laponie finlandaise, nous nous sommes arrêtés au village du Père Noël. Mi-juillet, il y faisait 34 degrés, un record (même le Père Noël n'en revenait pas).

Père Noël nous a reçu dans son bureau, en français svp! Tout y était comme dans nos rêves, des elfes et des rennes... il ne manquait que la neige. Sa "maison" est très ludique pour les enfants, nous vous le conseillons!

La photo prise dans sa maison... 

Rencontrer le Père Noël est totalement gratuit et celui-ci parle +/- 20 langues... Il prend le temps de parler avec les enfants, ce qui peut rendre cette visite magique et inoubliable pour eux. Vous ne payerez que si vous souhaitez acheter la photo qui a été prise (sans obligation même s'il est difficile de ne pas succomber pour garder une image de ce souvenir).

Passage du cercle Polaire

Rovaniemi est connue pour abriter la maison du Père Noël mais c'est aussi là que la ligne du cercle polaire arctique y est représentée.

66° 33' 46,978" de latitude nord 

Parce qu'on ne passe pas la ligne polaire tous les jours, une petite séance photos s'impose...

Jump... 

A partir de ce moment, nous ne reverrons plus l'obscurité jusqu'à ce que nous repassions la ligne polaire en redescendant, du côté de la Norvège.

6

Nous vous annonçons directement la couleur: notre traversée de la Laponie finlandaise fait partie de nos tops de ce road-trip. C'est un gros COUP DE COEUR que nous partageons ici avec vous.

La laponie dans toute sa splendeur, sous un ciel bleu éclatant! 

Voici l'itinéraire que nous avons emprunté pour aller de Ravaniemi à Vadso, début de la route Varanger au Nord-Est de la Norvège (un peu plus au sud de la frontière finlandaise):


Rovaniemi - Kittilä par la route 79 - Kiistala par la route 9552 (sans asphalte mais à ne pas manquer) - Pokka pour prendre la route 71 vers Inari - Route 101 en passant par Utsjoki jusque Skipagurra - Route 49 jusque Vadso.

Afin de partager ce coup de coeur avec vous, nous allons tenter de faire parler nos émotions sur les photos. Pendant cette traversée, nous avons eu une multitude de "premières fois"...

Emotion n°1: Des paysages comme nulle part ailleurs

De ces paysages se dégage un sentiment de plénitude et de grandeur. Nous sommes presque tout le temps seuls sur les routes, tantôt asphaltées tantôt rocailleuses mais toutes sinueuses au-travers les forêts de sapins à perte de vue. Des lacs s'immiscent dans ces paysages et proposent des reflets changeant au rythme du soleil.

Emotion n°2: rencontre avec les rennes

Nous avions vraiment envie de voir des rennes dans leur milieu naturel, avoir la chance d'en croiser sur notre route! C'est avec une excitation non cachée que nous avons croisé la première. Et la chance est avec nous car nous en avons croisé énormément, passant tantôt calmement à côté de notre camping-car, se promenant sur la route ou courant se réfugier dans les forêts de sapins.

En un mot, ils sont majestueux!

Emotion n°3: notre premier soleil de minuit

Il n'y a pas de mots: juste des émotions, une chair de poule énorme et les larmes aux yeux devant le spectacle que nous offre le soleil.

C'est une explosion de couleurs, le soleil est une boule de feu qui transperce le ciel et lui amène des couleurs inouïes qui se reflètent partout autour de nous! Ici nous sommes face au soleil, au coeur de la laponie finlandaise. Il est 00h30. C'est un moment magique que nous ne risquons pas d'oublier!

Le soleil de minuit a deux facettes: il y a celle où l'on est face à lui et puis il y a celle où il est dans notre dos. A ce moment là, il propage ses couleurs partout autour de lui. Dans la forêt et entre les sapins, c'était magique!

Depuis que nous avons passé le cercle polaire nous n'avons pas eu une minute d'obscurité, il fait clair toute la nuit, le ciel est bleu et la luminosité rosée rend l'atmosphère réellement particulière. Ici, il est 1h40.

Nous faisons quelques arrêts photos pour immortaliser cette superbe nuit...

Pause à une quinzaine de minutes d'intervalle;.. Le soleil projette ses couleurs de plus en plus. 

Cette nuit-là nous n'avons pas voulu nous arrêter de rouler et ne voulions pas nous endormir tellement nous étions fascinés! Nous passerons donc une grande partie de la nuit à rouler et nous avons finalement rejoint la Norvège cette nuit là (jusque Vardo par la route panoramique Varanger - étape suivante).

Nous ne pouvons que vous recommander d'entreprendre cette découverte en été. Cette partie de l'Europe est majoritairement visitée dans son habit d'hiver mais elle a aussi un charme très particulier en été.

Merci, chère Laponie, pour toutes ces émotions et le beau spetacle que tu nous a proposé. Nous reviendrons te voir en hiver, c'est certain!

7

Cette même nuit, nous passons donc la frontière norvégienne. Nous empruntons la route panoramique Varanger (de Vadso à Vardo).

Varanger nous fait un effet dingue sous cette luminosité, la route nous impressionne. Nous longeons nos premiers fjords norvégiens et voyons apparaître pour la première fois la mer de Barents.

La route panoramique Varanger est la seule route panoramique norvégienne qui doit s'emprunter en aller/retour car elle s'arrête au village de Hamningberg. Nous poserons notre camping-car à Vardo pour 2 nuits et reprendrons cette même route en pleine journée deux jours plus tard. Si vous êtes dans le nord, c'est pour nous un incontournable tellement cette route est magnifique!

Varanger de nuit

Des dizaines de rennes sur la route Varanger

Varanger de jour

L'église de Nesseby est accessible à seulement quelques minutes de marche depuis la route. L'église de Nesseby est restée miraculeusement intacte après la "tactique de la terre brûlée" utilisée par les armées allemande durant la Seconde Guerre mondiale.

Intérieur et extérieur en bois de l'église de Nesseby 
La route panoramique Varanger sur le coup de midi 

Vardo

Afin de visiter les alentours, nous sommes restés 2 jours à Vardo. Vardo est une île qui est accessible via un tunnel sous la mer, le plus vieux tunnel sous-marin norvégien (notre premier, très impressionnant!). L'île est très calme et agréable.

Vardo se trouve en face, nous passons sous la mer pour rejoindre l'île. 

L'aire de camping-car à Vardo Strandgata est idéale pour passer les nuits sur l'île. Gratuite mais sans commodités. Face à la mer, à l'île Hornoya et au soleil couchant, le spectacle est au rendez-vous!

Vardo est la seule ville de Norvège à être située dans la zone de climat arctique, ce qui a des répercussions sur la végétation et la vie animale, très présente.

Depuis 2012 et pour redynamiser la ville, Vardo organise le Komafest, un festival de street art. Les maisons et murs de Vardo sont donc habillés de dessins d'artistes internationaux, ce qui donne à Vardo une âme particulière.

Quelques photos de l'île:

Nous avons pu profiter de somptueux couchers de soleil et nuits claires... Il est très difficile d'aller se coucher alors qu'ici, pendant la nuit, il y a tellement à voir et à profiter...

Lever du soleil
Coucher du soleil
Lever et coucher du soleil. Ici, il se lève et se couche au même endroit! 
Vardo et l'île Hornoya en plein nuit (pause longue)

Hamningberg

Sur la route de Vardo à Hamningberg sur la Varanger, la route change totalement. Elle fait plus ou moins 40 kilomètres, à faire en aller-retour (prévoir entre 2 et 3h pour l'aller ET pour le retour). Nous avons hésité à emprunter cette route pour cette raison mais nous aurions bien eu tort... COUP DE COEUR pour nous!

Dans cet endroit, c'est comme si le temps restait un peu immobile. Le paysage lunaire vers Hamningberg nous donne l'impression que nous faisons un voyage vers le bout du monde. La lumière est très spéciale, les couleurs sont irréelles, les routes étroites et sinueuses. Les roches tombent dans la mer et dessinent des paysages hors du commun, avec ici et là des plages de sable blanc.

Sur la route, nous rencontrons nombreux rennes en liberté:

Nous nous posons deux petites heures au bout de la route pour profiter de la vue et de l'instant. Nous sommes au bout du bout de l'Europe, le soleil et les températures descendent...

Nous reprenons ensuite la route dans le même sens en fin de journée, sous des couleurs encore différentes.

Vous l'aurez compris, les journées passées sur la route panoramique Varanger ont été splendides! Nous avons traversé beaucoup de routes panoramiques norvégiennes et Varanger reste pour nous une des plus belles et des plus impresionnantes.

8

A partir de Vardo, une excursion sur l'île d'Hornoya est possible.

Hornoya, petit île inhabitée (0,4km²), est la pointe la plus orientale de la Norvège. Hornoya est devenue une réserve naturelle abritant jusqu'à 100.000 oiseaux marins (macareux moines, pingouin Torda, grand Cormoran, Guillemots, etc.). La meilleure période pour observer les oiseaux est en été, jusque mi-août selon la migration.

Dès notre arrivée, nous sommes ébahis devant le bruit et l'activité des oiseaux

Pour rejoindre l'île d'Hornoya à partir de Vardo, il faut compter un peu plus de dix minutes de bateau. Les billets peuvent s'acheter au centre d'information de Vardo pour 400 NOK/adulte (environ 40 €). Un bateau part toutes les heures et nous sommes libres de rester autant qu'on le souhaite sur l'île d'Hornoya.

Le bateau pour Hornoya 

Nous sommes dans la période idéale pour voir un maximum d'espèces différentes d'oiseaux marins. Nous rêvions tous les trois de voir des macareux moines et nous avons été servis! Sur l'île, nous pouvons les approcher de très près.

Le macareux moine 

Vol de macareux:

Le Pingouin Torda, plus rare sur l'île que le macareux.

Pingouins Torda les ailes déployées 

Le Cormoran huppé est partout...

Beaucoup de Guillemots de Troïl, sur l'île et dans l'eau aux abords de l'île:

Et des mouettes tidactyles:.

Nul besoin d'être un passionné d'ornithologie pour apprécier cette excursion. L'île vaut la peine d'être découverte et de passer un petit moment en compagnie des oiseaux.

Pour vous donner une idée de l'ampleur des oiseaux et du bruit qu'ils font, une petite vidéo (la qualité n'est pas optimale mais elle permet de mieux se rendre compte).

9

Nous descendons ensuite la côte nord-ouest norvégienne avec comme point de chute l'île de Senja. Sur le chemin, nous ferons un arrêt dans la ville de Tromso.

Voici notre itinéraire pour cette étape: Vadso-Skipagura par la E75 - Lakselv par la route 98 - E6 + E8 jusque Tromso en passant par Alta - Tromso jusque Andselv par la E6 - Andselv jusque Senja par la route 86.

Nombre de km pour cet itinéraire: 855 km, fait en 2 jours (arrêt à Otteren pour la nuit).

Sur la route en direction d'Alta

Initialement, nous avions prévu de passer par Nordkapp (Cap Nord). Pour y aller, comptez un détour de +/- 250 km (route aller-retour à partir de Russenes sur la E6). Nous n'y sommes finalement pas passés car nous avions peur d'être déçus par rapport à l'extrême nord-est que nous venions de découvrir. En effet, Cap Nord est réputé très touristique alors que nous venions d'être quasi seuls de l'autre côté...

Nous ferons beaucoup d'arrêts car la route mérite qu'on y prête attention. Nous avons particulièrement aimé la route nationale E6 à partir d'Alta qui est tout simplement magnifique! Elle longe quantité de fjords et le temps et les couleurs changent d'un tournant à l'autre!

 Sur la route E6

Des paysages dignes de cartes postales:

• • •
Brume matinale en direction de Tromso 

Tromso

Alors que la ville de Tromso fait déplacer les foules en hiver pour ses nombreuses activités hivernales, nous vous avouons avoir été un peu déçus de la ville en été. Nous avions prévu d'y rester un peu plus longtemps mais n'y trouvant pas notre compte, nous avons fait un tour dans le centre, profité pour dîner en ville et avons repris la route sans trop nous attarder.

Le port avec la Cathédrale Arctique de Tromso 
10

Sur l'île de Senja, nous découvrons les fjords norvégiens.

Le temps peut tourner en quelques minutes: tantôt les nuages restent bloqués au sommet des montagnes, tantôt le ciel bleu avec une lumière incroyable fait son apparition. Les couleurs des paysages changent alors en même temps que la lumière et rendent l'atmosphère magique et changeante!

Les montagnes escarpées plongeant profondément dans l'océan sont un spectacle à couper le souffle et la caractéristique la plus importante de l'île de Senja. Avec la lumière de fin de journée, elles ont pris une couleur incroyable!

Nous trouvons un coin pour dormir. Il fait nuageux ce jour là mais le soleil de minuit arrive à percer les nuages d'une bien belle manière: il est 00h30, la "boule de feu" jaillit de derrière la montagne sur laquelle nous nous trouvons pour terminer au pied de la montagne en face.

Chaque jour, c'est un spectacle différent que nous réserve le soleil

• • •

Route panoramique de Senja

La route panoramique de Senja relie le Gryllefjord à Botnhamn. La route continue dans un paysage spectaculaire sur une route qui est parfois assez étroite et sinueuse, où nous trouvons de minuscules villages de pêcheurs et des maisons accrochées aux endroits les plus surprenants.

Ersfjordstranda

La plage d'Ersfjordstranda se trouve sur la route panoramique et elle mérite que l'on s'y arrête pour se poser et profiter de la vue. Nous sommes quasi seuls sur celle-ci, ce qui rajoute au sentiment de liberté qui nous envahit.

On profite de la plage pour se poser... 
Jf n'a pas hésité à aller dans l'eau

Nous quitterons l'île de Senja pour rejoindre Sto où nous avons réservé une excursion pour voir les baleines. Quelques photos de notre route:

Petit bonus: découvrez l'île de Senja et l'intérieur des fjords au travers cette vidéo:

11

Lorsque nous étions sur l'île de Senja, nous avons réservé une excursion pour voir les baleines. Pas besoin donc de booker cette excursion longtemps en avance, vous pouvez attendre de voir comment se déroule votre itinéraire.

Pour cette excursion nous avons choisi la compagnie Arctic Whale Tour au départ de Sto. Prévoyez la journée pour l'excursion car selon le temps, l'agitation de la mer et l'activité des baleines, elle peut prendre plus ou moins de temps.

Le bateau n'est pas trop grand et la compagnie est très respectueuse des baleines une fois en mer.

Nous prenons donc le large dans l'océan Arctique en espérant voir les baleines à bosses. Pour les apercevoir, il faut être patients. Elles remontent 5 à 10 minutes à la surface de l'eau et restent entre 20 et 30 minutes dans les profondeurs.

Mais quand elles sont là, elles en imposent par leur taille! Et quand elles replongent et que leur queue sort de l'eau, c'est accompagnées de "ooooh" et de "aaaah", suivi d'applaudissements.

6h en mer et la balade en vaut la peine: l'océan est très agité (beaucoup se souviendront de leur mal de mer, heureusement ça a été pour nous), l'eau est très opaque et presque blanche. Nous rentrons fatigués mais de belles images dans les yeux!

Sur le retour, nous passons devant l'île d'Anda, réserve naturelle où nous avons l'occasion de voir quelques macareux et autres oiseaux flotter sur l'eau.

• • •

Sto

Pour participer à cette excursion, nous passerons 2 nuits à Sto, charmant village. Sur le port et au bord de l'eau, les paysage et leurs reflets sont superbes.

Nous passons la nuit au camping Bobilcamp (18 €/nuit + 5 €/électricité possible). Déversement et eaux comprises.

12

Nous quittons Sto pour découvrir les îles Lofoten, étape très attendue de notre voyage. Et nous avions raison car cette étape est pour nous un énorme COUP DE COEUR!

Les îles Lofoten sont un archipel appartenant à la Norvège où toutes les îles sont reliées par des ponts. Les îles Lofoten sont un paradis pour les randonnées et la pêche.

Nous resterons 4 jours à découvrir et randonner dans les îles Lofoten avec plusieurs points de chute. Pour descendre au plus bas des îles, il faut compter +/- 250 kilomètres. En 4 jours, nous avons pu bien en profiter, sans rouler de trop...

Arrivée dans les îles Lofoten

Les premiers kilomètres nous éblouissent déjà: les couleurs sont éclatantes, la nature splendide entoure les petits villages, maisons isolées ou rorbus (cabanes de pêcheurs). Une athmosphère particulière se fait sentir directement, il fait calme et le temps ne défile pas à la même vitesse par ici.

Hauckland et Uttakleiv Beach

Nous posons le camping-car et passerons notre première nuit sur la plage de Hauckland Beach. Plage de sable blanc et couleur incroyable, entourée de montagnes verdoyantes.

Le décor est idyllique:

Pour passer la nuit, nous passerons le tunnel (très étroit) de la Hauckland Beach pour rejoindre la plage de Uttakleiv Beach (Leknes).

Le camping Uttakleiv Beach est payant: 200 NOK/nuit (+/- 20 €) eau et déversements compris. Il offre une vue incroyable!)

Les abords sont aménagés et les moutons viennent nous tenir compagnie...

Nusfjord

Le lendemain matin, nous reprenons la route jusque Nusfjord. Implanté en plein milieu d'un fjord, le petit village est entouré de falaises.

Nusfjord est un des plus petit village de pêcheurs de la Norvège. Il est classé au patrimoine de l'Unesco. Les rorbus sont aussi vieux que le village lui-même. Ce sont les plus anciens de Norvège.

La promenade (rapide) à l'intérieur du village est sympatique, le village est assez touristique durant l'été.

Nusfjord est également le point de départ de notre randonnée du jour qui nous mènera jusque Nesland.

Randonnée Nusfjord-Nesland

Cette randonnée longe l'océan et offre de superbes paysages. Elle est classée de niveau modéré sur le site des randonnées de Norvège. Celle-ci est faite de sauts entre de grosses pierres, de montée sur une échelle en bois, de chemins escarpés à flanc de montagne... loin d'une promenade du dimanche mais les vues proposées en valent la peine!

Certains récits de randonneurs sur la toile racontent qu'ils ont pu depuis cette randonnée admirer des orques et des dauphins... Nous n'avons pas eu cette chance mais si vous l'entreprenez, ouvrez l'oeil on ne sait jamais!

La randonnée commence calmement en quittant le village de Nusfjord.

Tout du long, nous prenons de la hauteur au-travers de la montagne et marchons sur des grosses pierres le long de l'océan.

Il faut grimper à l'échelle pour continuer... 

On marque quelques arrêts pour admirer le paysage:

La deuxième partie de la randonnée est beaucoup plus rocailleuses et des centaines de mètres se font sur de grosses pierres.

L'arrivée à Nesland se fait par les hauteurs:

Pour cette randonnée, comptez 5h A/R, selon les arrêts, photos, etc. Prévoyez des boissons et en-cas car vous ne trouverez rien sur votre route...

Coucher de soleil en plein milieu des Lofoten

Après la randonnée, nous reprenons la route pour trouver un spot pour passer la nuit et profiter du coucher du soleil. Nous rebroussons un peu le chemin pour trouver un endroit parfait. Nous sommes presque seul et cette nuit-là les couleurs sont magiques!

Le ciel prend des couleurs roses inouïes!

Les villages Å et Reine

Le lendemain matin, nous reprenons la route pour descendre vers les villages de Reine et de Å, qui clôturent les îles Lofoten.

Sur la route, nous avions initialement prévu de faire la randonnée qui mène jusque la plage Kvalvika, réputée pour être une des plus belles plages de Norvège et des îles Lofoten. Nous n'avons pas pu l'entreprendre dû à l'affluence pour cette randonnée. Impossible de trouver une place pour se garer pour débuter la randonnée (plusieurs km alentours). N'hésitez pas à entreprendre cette randonnée si l'affluence le permet (hors été, période beaucoup plus calme).

Nous avons tout de même profité pour faire quelques arrêts aux alentours pour faire tourner le drone qui nous a ramené de superbes photos vue d'en haut des environs.

Plage de sable blanc au bout de la route 
Vue du début de la randonnée menant à la plage Kvalika. 
 Paysages typiques des îles Lofoten
 Vue sur les ponts reliant les îles entre elles

Nous arrivons ensuite au village de Å, dernier village des îles Lofoten. Faire le tour de ce charmant village vaut vraiment la peine. Les rorbus y sont magnifiques et l'ambiance y est incroyable. Plus on avance dans les îles Lofoten, plus le paysage devient impressionnant.

Le village Å

On a réellement l'impression que le temps s'est arrêté. Le temps est magnifique, le soleil amène une belle lumière et de beaux reflets.

Nous repartons ensuite vers le village de Reine, très connu pour sa randonnée Reinebringen que nous entreprendrons le lendemain. Les routes sont superbes, dépaysement garanti!

Reine

Nous arrivons à Reine fin de journée et trouvons un endroit pour y dormir. Le village est tout petit mais rempli de charme.

 Petit village de Reine

Nous profitons de notre soirée à Reine pour goûter quelques spécialités culinaires des îles Lofoten. Nous avons réservé au restaurant Gammelbua où nous avons vraiment très bien mangé. Réservation obligatoire en été pour avoir une table. Nous vous le recommandons!

Reinebringen

La randonnée Reinebringen est un des plus célèbres point de vue des Lofoten. Le sommet de 448m surplombe le village de Reine, ses fjords et ses rorbus. Si le point culminant ne s'élève pas très haut, cette randonnée propose une ascension très raide, parfois glissante.

Une des vues du sommet 

Nous chaussons nos chaussures de marche et nous entreprenons cette montée. Une randonnée que nous n'oublierons jamais, tant par l'effort physique qu'elle demande (pentes glissantes, on s'accroche aux pierres et racines pour se hisser, on se retrouve par moment au bord du vide) mais surtout par la vue époustouflante qu'elle offre une fois au-dessus!

On est en haut et on voit d'autres randonneurs arriver au sommet. Les visages remplis d'efforts se transforment en visages ébahis et émerveillés. Un seul mot commun à tous, que tout le monde comprend: whaouw!!

Et on reste là à contempler cette merveille pendant de longues minutes, mesurant l'immense cadeau que nous offre la nature.

Le soir sur Reine, comme pour nous récompenser de cet effort, le coucher du soleil nous laisse sans mot, la lumière est incroyable!

Reine nous aura offert ce jour un spectacle incroyable, de jour comme de nuit! 

Le lendemain, nous reprendrons la route afin de poursuivre nos découvertes norvégiennes. Nous quitterons les îles Lofoten en rebroussant chemin jusque Lodingen où nous prendrons le ferry pour arriver de l'autre côté de la rive, à Bognes.

Il y a plusieurs manière de quitter les îles Lofoten, beaucoup de ferry sont disponibles tout du long. Le plus connu est celui de Moskenes jusque Bodo mais il est également le plus cher (surtout avec un camping-car, comptez au minimum 300 € le trajet en plein été). Nous avons donc choisi de remonter une partie de la route pour diminuer le coût (gain de presque 200 €, essence comprise pour effectuer le surplus de kilomètres).

Nous ne pouvons que vous recommander de découvrir les îles Lofoten, c'est un réel coup de coeur pour nous! Il est difficile de mettre des mots sur cette expérience, il faut la vivre pour se rendre pleinement compte de l'ambiance particulière du lieu, de sa sérénité et de la liberté qu'elle procure.

13

Après les îles Lofoten, nous reprenons la route afin de découvrir un des plus grand glacier de Norvège: le Svartisen.

Sur la route, en direction du glacier

Nous roulerons une grosse partie de la journée et nous arriverons début de soirée au pied du glacier.

Notre itinéraire pour rejoindre Svartisen depuis Bognes: de Bognes à Fauske par la E6 - Fauske jusque Salstraumen par la route 80. Route 17 jusqu'à Foroy pour découvrir le pan Ouest du glacier Svartisen.

Sur la route, nous ferons un arrêt à Salstraumen où nous pourrrons voir un des courants de marée le plus puissant du monde.

Les puissants tourbillons peuvent atteindre de 10 mètres de diamètre et 4 à 5 mètres de profondeur. Il est plus impressionnant de le voir lorsque la marée est haute. Nous avons eu beaucoup de chance car nous sommes arrivés au bon moment.

Petite vidéo pour se rendre compte du bruit et du mouvement des tourbillons.

Alentours et vue du pont:

Ensuite, nous reprenons la route. Quelques clichés des paysages rencontrés:

Le soleil descendant offre aux paysages une lumière magnifique. J'en profite pour quelques jeux de lumières... combinés aux paysages des fjords.

Nous arrivons fin de journée près de Foroy. Nous sommes face à la langue du glacier vers laquelle nous randonnerons demain, avec des couleurs du soir incroyables!

Vue depuis l'aire de camping 
Le drone nous permet d'admirer sous ces coueurs du soir le lac glaciaire devant la langue du glacier

Emplacement pour camping-car gratuit avec commodités (eaux + déversements): Hovden Tourist Info, Halsa. De cet emplacement, la langue du glacier est directement observable, une place de choix pour passer la nuit et entamer la randonnée le lendemain matin.

Le glacier Svartisen

Pour se rendre au plus proche d'une langue du glacier Svartisen (partie Ouest du glacier), il vous faudra prendre un bateau pour traverser le fjord. L'embarcadère sur trouve sur la route 17, à quelques centaines de mètres de l'aire du camping-car citée plus haut.

Un bateau est prévu toutes les heures à partir de 10h15 mais un aller est aussi prévu très tôt le matin à 7h45. Vous restez le temps que vous le voulez de l'autre côté. Les heures du retour sont à toutes les heures fixes.

Le paiement de l'excursion se fait lors du retour (180 NOK/personne, +/- 18 € A/R), paiement par carte possible. Possibilité de louer des vélos pour se rendre au plus près du glacier (70 NOK/vélo).

Vue de l'embarcadère retour sur la langue du glacier 

Le début de la randonnée se fait pour nous en vélo (nous vous le conseillons, super pratique et permet de se concentrer sur la montée vers le glacier).

Pour randonner jusqu'au glacier sans guide, vous devrez suivre l'itinéraire bleu (très bien délimité). La première partie est assez simple, nous marchons sur de gros blocs de pierres lissés par l'érosion du glacier. La seconde partie est plus sportive, le vent souffle de plus en plus fort, nous aurons besoin de nos mains pour escalader certains passages plus raides et gravir de très gros rochers.

Nous continuons afin d'être juste devant lui, à quelques mètres. Cette masse de glace est réellement imposante, on se sent tout petits! Nous avons beaucoup de chance car le soleil est de la partie et ses rayons reflètent partout dans le glacier et lui donne des couleurs dans tous les tons de bleu. Malgré le soleil, le vent souffle vraiment fort et nous devons certaines fois nous arrêter tellement celui-ci nous fouette le corps tout entier.

Nous sommes au plus près.

Une petite vidéo pour vous rendre compte du vent mais aussi de la grandeur du glacier:

Cette randonnée permet également de prendre conscience de ses propres yeux de la fonte des glaciers et du réchauffement de notre planète. Nous marchons là où le glacier se logeait il y a quelques années, les pierres sont marquées par la présence de la glace et ont pris des couleurs spécifiques:

Le glacier descendait auparavant jusqu'au lac en contrebas 

En prenant les vélos pour la première partie du chemin, comptez 2h A/R pour la randonnée, sans compter le temps resté devant celui-ci.

Nous reprenons ensuite les vélos pour retourner à l'embarcadère de retour et faisons un dernier arrêt:

Le glacier Svartisen est le dernier spot que nous verrons au-dessus du cercle polaire. Nous passerons ensuite les 15 jours suivants à découvrir la Norvège du Sud avec ses fords majestueux, ses routes uniques et ses charmantes villes. Ce circuit fera l'objet de notre prochain carnet de voyage! A bientôt!

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires