Ecosse été 2017

33 étapes
1 commentaire
5
Visiter l’Ecosse à deux, en privilégiant les « spots » ornithologiques avec un grand rêve : ramener des photos de macareux, le bec plein de petits poissons ...
Du 20 juin au 19 juillet 2017
30 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Thérèse et Hervé, jeunes retraités partageant la passion de la photographie animalière et de la nature.

Nous privilégions dans nos voyages les destinations riches en faune sauvage, oiseaux, mammifères, insectes... Nous apprécions également les beaux paysages et les belles lumières et fréquentons plus volontiers les réserves naturelles que les centres-villes...

Nous partageons nos meilleures photos d’Écosse et d'ailleurs sur :

https://www.flickr.com/photos/tess4756/

https://www.flickr.com/photos/spoutnik53/

Notre pratique du camping-car est en accord avec nos centres d'intérêt, nous préférons les "coins tranquilles" en pleine nature (quitte à être seuls) aux aires surchargées où on se gare à 50 cm du voisin...

Nous fréquentons les aires pour faire les vidanges et le plein d'eau et les campings de temps en temps pour "la grande toilette"...

2

Objectif du voyage: Visiter l’Ecosse à deux, en fourgon aménagé, en privilégiant les « spots » ornithologiques (Île de May, Handa Island, falaises de Saint-Abbs et de Fowlsheugh pour les oiseaux marins), avec un grand rêve : ramener des photos de macareux avec des petits poissons plein le bec (entre autres)… Nous avons également envie de découvrir la faune des « Lochs » et des « Glens », les paysages et les spectaculaires lumières qu’offre l’Écosse.

Nous avons préparé notre voyage en lisant des récits de camping-caristes sur Internet, en discutant avec des amis passionnés d’ornithologie et avec des amis britanniques qui nous ont conseillé quelques endroits à privilégier.

Documents : Nous avons à disposition 2 cartes Michelin, l’une de la Grande Bretagne et l’autre de l’Écosse et bien sur, un GPS.

Nous utilisons une application permettant de trouver rapidement des étapes nocturnes pour le camping-car qui nous fait gagner beaucoup de temps : Park4night à installer sur smartphone... Vraiment très pratique, grâce au bouton "Autour de moi" , l'application vous propose toutes les solutions à 50 kms à la ronde (campings, aires, simples parkings ou coins en pleine nature), et elle vous guide jusqu'à l'endroit choisi !

Traversées : Parmi les nombreuses solutions proposées, nous avons choisi de traverser de Calais à Douvres en ferry (le moins cher : environ 80,00€ pour 2 personnes + 1 fourgon de 6m), nous habitons la Bretagne et allons rejoindre Calais en longeant les côtes.

Nous avons réservé notre traversée « Aller simple » par internet sur le site Directferries.com, nous achèterons le billet de retour de la même façon lorsque nous serons décidés à rentrer (privilège de la retraite).

3

Nous quittons notre maison près de Dinan (22) vers 10h en direction de Calais, notre traversée est réservée pour demain matin à 9h50. Nous roulons une bonne partie de la journée via l’A84 jusqu’à Caen, puis direction Rouen via Lisieux puis A28 et A16.

Nous stationnons pour la nuit à Tardinghen à « la ferme de l’horloge » qui accueille les campings-cars pour 6€ la nuit. Accueil sympa et nuit très tranquille à 30mn du port de Calais.

4

Réveil à 7h, arrivée au port de Calais à 8h30 pour un départ à 9h50. Accès au port peu « engageant », des barbelés partout … Contrôles sérieux à la douane française (on nous fait ouvrir toutes les portes intérieures du fourgon …) .

Traversée très calme sur DFDS Ferries, il fait beau, nous changeons un peu d’argent sur le ferry sans frais de change et 1h30 plus tard nous arrivons à Douvres (Dover), il est 10h30 heure locale (1h de moins qu’en France).

Nous prenons la direction du nord (keep your left !), le premier rond-point est un peu compliqué, nous ne regardons pas les voitures arriver du bon côté et coupons la route d’un britannique qui nous klaxonne copieusement… Vers Canterburry par la M2 puis la M25 (Rocade de Londres).

Attention! il y a un piège à touristes sur ce parcours que nous ne comprendrons que sur le trajet du retour … voir récit du 18 juillet...),

Nous prenons la sortie en direction de Cambridge (M11)…

Nous parcourons environ 500 km et stationnons pour la nuit dans un petit camping à la ferme (15L la nuit) près de Hornsea au nord de Hull, n’ayant pas trouvé d’endroit pour stationner « en sauvage »…

Première pluie pendant la nuit, température agréable au réveil.

5

Départ vers 10h après avoir fait le plein d’eau au camping. Petites routes sympathiques puis voies rapides en direction de Newcastle. Premier péage 1,70L à la sortie du tunnel de Tynemouth. Nous quittons la voie rapide en direction de Bamburgh castle via Beadnell. Nous faisons une balade autour de cet imposant château puis dans les environs sans repérer de parking possible pour la nuit.

Bamburgh castle

Nous continuons vers Eyemouth (Ecosse), puis Saint-Abbs, sympathique petit port et réserve ornithologique, beaucoup de « No overnight parking », nous passons la nuit sur un petit parking en bordure de la petite route qui mène à Saint-Abbs, ce qui nous permettra de visiter la réserve ornitho demain…

Météo : pluie et soleil avec du vent, plutôt agréable ...

6

Nuit sans problème sur le parking en bord de route. Ce matin, visite de la réserve de Saint Abbs, belle balade libre en bordure de côte : Guillemots, pingouins torda, mouettes, Fulmars, huitriers… Plein de photos… Retour au fourgon sous la pluie fine…

Le minuscule port de St Abbs  et  un exemple de la densité des oiseaux qui peuplent ses falaises ... 
Pingouin torda , Fulmar boréal et guillemots de Troïl  

Déjeuner dans le fourgon, en relisant un témoignage sur internet, je repère l’application « Park4night » qui s’installe sur smartphone et propose des coins pour dormir aux alentours (à condition d’accepter d’être géolocalisé), nous repérons un coin tranquille à « Dowlaw » en pleine nature avec une superbe vue qui fera bien notre affaire la nuit prochaine…

Le bivouac de Dowlaw 

Après-midi, retour à Saint-Abbs pour suite de la visite sous le soleil… Un vrai régal !

Saint-Abbs depuis les falaises 
Poussin de Goéland, pipit maritime, traquet motteux, fulmar boréal, guillemot  de Troïl (forme bridée) et pingouin Torda.

Vers 19h parking à Dowlaw pour la nuit.

7

Nuit calme sur la falaise de Dowlaw malgré le vent assez fort. Une superbe vue au réveil… Départ en direction de Galashiels où nous faisons quelques emplettes dans un supermarché Tesco ouvert 24h/24. Après avoir déjeuné sur le terrain de rugby de Melrose, nous visitons l’abbaye (audio-guides en français inclus dans le prix de la visite), bel édifice gothique en ruines, belles pierres roses, entouré d’un vieux cimetière … Visite sous le soleil très agréable et intéressante.

Melrose Abbey 

Puis direction Dryburgh Abbey (pas de visite) et enfin arrêt à « Scott's view », joli panorama portant le nom du romancier Walter Scott .

 Scott's view

Nous prenons enfin la direction de Dunbar où nous passerons la nuit face à la plage (merci Park4night) après un beau coucher de soleil.

Pas de pluie aujourd’hui, mais toujours du vent fort.

8

Nuit tranquille à Dunbar face à la plage. Ce matin, promenade sur la plage par très grand vent et le long du terrain de golf où des "fous" imperturbables jouent au... golf pendant que d'autres fous de Bassan, ceux là, pêchent en plongeant comme des fusées dans les vagues.

Petit détour par le port de Dunbar qui abrite une colonie de mouettes tridactyles. Joli petit port de pêche et les mouettes sont bien présentes dans les ruines du château, beaucoup de poussins …

 Le port de Dunbar                                                                                         Mouettes tridactyles   

Départ en direction de North Berwick où nous trouvons une place en bord de plage pour déjeuner. Nous faisons un tour sur la plage : Fous de Bassan en vol, Eider mâle et plusieurs femelles. Déjeuner sur place puis nouveau tour sur la plage : Hirondelles + Eider mâle et femelles tout près…

Fou de Bassan                                                 Hirondelle rustique                                         Eiders  

Nous décidons d’aller à Anstruther au nord de Birmingham (130 kms) afin de réserver notre bateau pour l’île de May. Les réservations se font à l’office de tourisme sur le port : complet pour demain lundi, de la pluie est annoncée pour mardi, nous réservons donc pour mercredi notre passage sur le « May Princess ».

La lumière est magnifique sur le port : ciel d'averse et soleil

Lumière "écossaise" sur le port d' Anstruther

Nous cherchons un camping pour la nuit, après 3 tentatives, nous finissons à Ellie (réception fermée (sunday closed), on s’installe, mais on ne peut pas accéder aux sanitaires, il faut une clé… On prendra la douche lundi matin) .

Météo : temps changeant avec vent fort.

9

Nuit au camping à Ellie (27 L) Pleins et vides du fourgon, départ vers 11h en direction des falaises de Fowlsheugh près de Stonehaven (Prendre direction Crawton), arrêt pour déjeuner face à la plage à Inverbervie puis après-midi consacré à la visite de la réserve de Fowlsheugh, des falaises vertigineuses couvertes d'oiseaux ... Un sentier suit la falaise et permet de les observer.

Les falaises couvertes d'oiseaux ...                                                             et le petit phare de Fowlsheug 

Un incroyable spectacle, on en prend vraiment plein les mirettes : Guillemots, tordas, pétrels, mouettes, goélands, quelques macareux… Le tout à portée de main, dans un vacarme assourdissant et une odeur … de fientes (on sent la colonie avant de la voir …).

Guillemots de Troïl                                                                                                Fulmar boréal  
Bruant jaune                                                                                       Le baiser du fulmar boréal ... 
Macareux moine  et pingouins Tordas
Tendresse maternelle pour les poussins  (Pingouins Tordas et Guillemot de Troïl)

Les différentes espèces se partagent la falaise et cohabitent au mieux de leurs intérêts. Nous voyons beaucoup de poussins au nid entourés de toute l'attention de leurs parents, et c'est une absolue nécessité tant les "nids" sont parfois sur des plateformes étroites... et couvertes de fiente glissante.

Des accidents arrivent parfois... Et comme dans la nature rien ne se perd... Ce sont les goélands qui récupèrent ces malheureux pour leur repas ...

Rien ne se perd dans la nature ... 

Il faut savoir que tous ces poussins devront un jour s'élancer de cette vertigineuse falaise pour leur premier vol. Dans le cas des guillemots, les parents cessent de les nourrir lorsqu'ils considèrent qu'ils peuvent commencer à voler et les incitent à sauter à l'eau depuis la mer ... Inutile de dire qu'ils ne réussissent pas tous ce "grand saut"... Heureusement, pour les plus chanceux, les parents reprennent alors le nourrissage lorsqu'ils sont à l'eau jusqu'à ce qu'ils soient capables de se nourrir seuls.

Vers 17h00, grosse animation, l’impression que tous les oiseaux volent en même temps… Inoubliable ! Seul bémol, un petit manque de lumière pour les photos, en effet, si le vent est tombé, les nuages sont restés et nous rentrons au fourgon sous une petite pluie …

Nous passerons la nuit sur le parking de la réserve.

10

Très bonne nuit sur le parking de la réserve. Départ vers 9h, arrêt courses au Coop de Stonehaven puis route vers Breamar à environ 90 km dans la vallée de la rivière Dee. Petites routes, jolis paysage de bois, landes, village de part et d’autre de la rivière. Tentative pour aller au « Lock Muick » mais nous devons faire demi-tour avant Aucholzie (route barrée). Nous passons devant le château de Balmoral (résidence de la reine) puis arrivée à Breamar.

Nous prenons la direction de « Lynn of Dee » qui doit se traduire par « Les gorges de la Dee » ; arrêt déjeuner sur un parking dominant la vallée qui pourrait servir de bivouac nocturne. Le site de Lynn of Dee est un superbe torrent qui coule dans des gorges, joli petit pont dans un paysage de forêts magnifiques; la rivière prend ensuite une allure plus calme pour couler dans la vallée.

Lynn of Dee 
Lynn of Dee 
La vallée de la rivière Dee                               Harde de cerfs dans la montagne     et vanneau huppé             

Nous reprenons la route vers le sud sous la pluie pour rejoindre le parking près de Kingsbarns repéré sur Park4night en prévision de la sortie à l’Ile de May prévue demain.

Superbe route entre Breamar et Alyth : paysages de montagne sans l’altitude ; arrêt sur un parking où nous voyons une harde de cerfs et de biches dans la montagne (photos)…

Arrivée au campement vers 18h.

Météo : pluie toute la journée, température maxi : 9°. Cette journée sera la plus froide et pluvieuse de tout le séjour ...

11

Nuit tranquille en bord de mer près du golf de St Andrews (Kingsbarns). Départ pour Anstruther pour prendre la bateau qui nous conduit à l’île de May (l’un des spots ornitho que nous tenons à visiter). Départ du bateau « May Princess » à 9h30, dès la sortie du port, la mer est relativement agitée, ça bouge, mais ça passe, attention aux chaussures et aux bagages posés aux pieds, les vagues pénètrent sur le pont … Arrivée sans encombre sur l’île 1h plus tard. Nous débarquons pour 2h30 environ. Après un briefing en anglais, nous sommes autorisés à visiter l’île en respectant les consignes : ne pas sortir des sentiers, ne pas s’approcher du bord des falaises (glissants et dangereux) et ne pas s’approcher des oisillons.

L'île de May 

Nous sommes accueillis à coups de becs sur la tête par les sternes arctiques qui protègent ainsi leurs nids… puis nous suivons le sentier vers la gauche, le spectacle est incroyable : des centaines de macareux, très proches (certains à 5m de nous) mais aussi des pingouins tordas, guillemots, fulmars, Cormorans, Goélands, mouettes, sternes…

Eiders à duvet (femelles)                         Cormoran huppé                                                Goéland brun
Sterne arctique 
Pingouins Torda                                                                               Mouette tridactyle (dans le vent...)

Il y en a partout, mais les vedettes sont incontestablement les macareux, certains arrivent le bec rempli de petits poissons (qu’ils se font parfois voler par les goélands ou les mouettes)… Je peux enfin prendre les photos qui m’ont tant fait rêver… Un régal, deux heures de pur bonheur sans pluie par une température moyenne de 15°. La carte mémoire de l’appareil se remplit à toute vitesse…

Macareux moine 
Macareux moine 

Retour au bateau après avoir essuyé une nouvelle attaque de sternes (coup de becs et fientes... Ne pas oublier de se protéger la tête, casquette... ), nous quittons l’île à regret… Retour au port dans les mêmes conditions, ça bouge, mais ça passe.

Nous récupérons le « bahut » vers 15h et partons en direction de « Glen Clova »; une très jolie vallée riche en faune, nous voyons des cerfs au loin.

Nous passons la nuit au bout de la vallée sur un parking qui ressemble à une petite carrière… Crevés mais heureux, plein d’images dans la tête et les appareils photos…

12

Nuit tranquille en pleine nature au bout de « Glen Clova », ce matin à notre grande surprise, il pleut, nous en profitons pour faire la grasse matinée puis nous remontons doucement la vallée par la route nord ; les paysages sont superbes et lumineux malgré la pluie, le vert tendre de l’herbe donne une lumière très agréable.

Glen Clova 

Nombreux arrêts photos : hirondelles, perdrix rouges, faisans, vanneaux, courlis…

Faisan de Colchide                                      Jeunes hirondelles                                          Perdrix rouge 
Courlis cendré                                                                                         Huitrier pie 

Arrêt déjeuner en bordure de rivière près du pont de « Gella Bridge » sous la pluie, mais depuis le fourgon nous observons et photographions un cingle plongeur qui nourrit son petit : Fabuleux!

 Cincles plongeurs (adulte et juvénile)

Nous prenons ensuite la direction d’Aberfeldy. Arrêt dans une station service à Kirremuir où nous faisons le plein de carburant et d’eau (pas vraiment équipé pour cela, mais l’employé nous a fait passer à l’arrière de la station, il a débranché un tuyau qui alimentait autre-chose et nous a permis de faire le plein d’eau… Vraiment très gentil, en plus, il a refusé qu’on le paie … Un exemple de l’accueil et de la gentillesse que nous avons rencontré en Ecosse…). Et pourtant notre anglais est vraiment « very bad », mais on arrive à communiquer malgré tout.

Arrivés à Aberfeldy, nous longeons le Loch Tay par la rive sud jusqu’à Killin où nous passerons la nuit sur le parking de la «Railway station», un parking tranquille avec des toilettes et un robinet extérieur pour faire le plein d’eau (merci Park4night).

13

Nuit tranquiile sur le parking de Killin, petite balade à pied vers le « Loch Tay » puis vers « Falls of Dochart » (cascades à l’entrée de Killin).

Falls of Dochart » (à l’entrée de Killin)

Complément d’eau au robinet du parking puis départ vers « Loch Rannoch ».

Magnifique route vers « Bridge of balgie » puis « Glen Lyon » (sans intérêt). Déjeuner le long de l’A846. Puis petite route à « Passing places » vers « Kinloch Rannoch ».

Nous longeons le « Loch Rannoch » par la rive sud, pas terrible… Puis direction « Rannoch station »; route superbe, beaux paysages, des fleurs et en particulier des orchis et des digitales blanches et roses, des cerfs broutent dans une prairie, et de nombreux oiseaux … Un vrai petit paradis !

Cerfs Elaphes
Cerf élaphe                                             Orchis tacheté                                        Chevalier guignette 
Pouillot véloce                                                Digitale blanche                                  Grive musicienne 

Au bout de la route, une gare de chemin de fer au milieu de nulle part …

                                                             Loch Rannoch                                          Rannoch station

Nous passerons la nuit en pleine nature près d’un torrent avec juste le bruit de l'eau et le chant des oiseaux.

Météo du jour : temps gris sans pluie, température modérée.

14

Nuit très calme en pleine nature. Départ vers le nord via la rive nord de « Loch Rannoch » puis nous prenons la B847, nous croisons un motard qui roule au milieu de la route et nous casse le rétroviseur droit (sans doute, volontairement…) puis continue sa route sans s’arrêter… Nous recollons ce qui reste du rétroviseur pour continuer notre route.

Nous rejoignons l’A9 sur quelques kms puis le quittons pour prendre une petite route qui fait une boucle vers « Glen Kyllachy » repérée sur la carte . Au bout de quelques kms nous tournons à droite vers « Farr » sur une route très étroite à « Passing places » avec des passages à bestiaux métalliques. La route monte et nous arrivons sur les hauteurs au milieu des bruyères … Superbes vues sur une vallée toute verte… Nous voyons des lagopèdes d’Ecosse avec leurs poussins à 3 reprises, une superbe coche pour tous les deux !

Au dernier arrêt, le camping-car ne redémarre pas, plus de courant… Rien ne s’allume au tableau de bord… Nous tentons de repartir en roue libre et en passant la 2éme, sans succès… Hervé connecte alors la batterie cellule à celle du porteur avec les pinces et on repart … Nous allons jusqu’à Inverness pour faire le plein de carburant… Et la panne recommence… Nous reconnectons la batterie cellule avec les pinces et ça redémarre… Hervé vérifie la charge des batteries, elles sont chargées toutes les deux ! Nous trouvons sur Internet l’adresse du garage Fiat d’Inverness et décidons d’y aller, arrivés à 16h30, ils sont en train de fermer et on nous demande de revenir lundi (nous sommes samedi…).

Nous allons donc rester dans les parages ce week-end… Nous prenons la direction d’Urquart castle, le château au bord du « Loch Ness » …

Urquart castle 

Arrêt photos sur le parking, puis direction « Glen Affric » décrite par le routard comme l’une des plus belles vallées, nous faisons demi-tour avant la fin, la route serpente en forêt en surplomb du lac, très peu de vues… Mais peut-être sommes-nous perturbés par nos problèmes mécaniques …

Nous revenons à Cannich où nous décidons de passer la nuit au camping, une bonne douche et un peu de repos nous feront du bien après cette journée « compliquée » …

15

Camping calme, après consultation des forums sur internet nous débranchons la batterie pendant 1/2h puis rebranchons (problème connu chez Fiat …) Ouf, on redémarre !

Nous rencontrons également des normands qui visitent l’Écosse en sens inverse, échange d’impressions et de sites. Nous faisons le plein et les vidanges puis repartons vers la petite route de « Glen Kyllachy » découverte hier pour tenter de revoir les lagopèdes.

En chemin, nous voyons un chevreuil qui broute dans une prairie: arrêt photo... Il nous regarde et ne s'enfuit pas !!!

Chevreuil 

Une attitude que nous constaterons souvent au cours de notre périple... Moins de chasse en Ecosse, peut-être ?

Lagopèdes d'Ecosse 

Déjeuner sur place, nous revoyons les lagopèdes encore plus nombreux qu'hier.

Après-midi, balade dans les sentiers pour voir la vallée en contrebas de la route sous un temps mitigé (dommage pour les photos).

   Glen Kyllachy

Nuit sur place, seuls en pleine nature.

16

Nuit tranquille au milieu des landes sur le bord de la petite route. Le fourgon démarre sans problème, nous décidons de continuer notre périple sans passer par le garage Fiat … Ce matin, courses à Inverness chez Morrison’s puis départ vers le nord via l’A9 puis A836 et A838 dans de superbes paysages surtout le long de l’A838, succession de lacs, montagnes, landes, forêts… Le tout sous un beau soleil (plein de photos).

Nous arrivons à Tarbet (tout petit port au bout d’une route splendide) pour nous renseigner sur le passage en bateau vers « Handa Island » : petit kiosque cabane de pêcheur sur le port, Ok pour demain mais pas de vente de billets à l’avance, la traversée est très courte (15mn) et il y a des départs toutes les heures entre 9h et 14h.

Nous faisons une boucle via « Foindle » et « Fanagmore » (paysages sublimes, mer et montagne), nous allons ensuite jusqu’à « Scourie » à quelques kms en cherchant un coin pour passer la nuit : rien de possible, Nous décidons de revenir sur la petite route de Tarbet où nous avons repéré un « Passing place » plus grand que les autres qui devrait permettre le stationnement nocturne sans gêner la circulation. Nous nous y installons, face à un étang et contre la falaise. Dans l’un des étangs, nous voyons un plongeon catmarin seul sur un étang (photos), encore une superbe coche pour nous deux !

Les environs de Tarbet  
Plongeon catmarin                                                                                            Coucher de soleil

Soirée tranquille avec un beau coucher de soleil qui dure… Jusqu’à plus de 23h.

17

Nuit très tranquille, quasiment pas de circulation…

J'aperçois trois plongeons au loin sur le loch face à nous (on dirait des plongeons arctiques : même si la photo n'est pas géniale à cette distance...).


Nous rejoignons le port de Tarbet à 2 kms puis embarquons pour Handa Island vers 9h30, après 10 à 15mns de traversée, nous débarquons sur une superbe plage de sable blanc, le débarcadère est un simple ponton de bois apporté par les gardes de la réserve ...

L'embarcadère sur « Handa island »                                                   Les falaises d’Handa island        
Labbe parasite                                                                                                  Grand labbe 

Petit briefing en anglais puis c’est parti pour le tour de l’île (7kms) : Grands labbes, labbes parasites avec des poussins pour les nouveautés et bien sur les tordas, guillemots, fulmars, macareux (moins nombreux qu’à l’île de May), également beaucoup de bergeronnettes de Yarrell, pipits, alouettes, huîtriers, traquets…

Bergeronnette de Yarrell, Fulmar boréal, Macareux moine, Pingouin Torda, Pipit farlouse et huitrier pie 

On peut rester sur l’île jusqu’à 16h30 dernier bateau de retour.

Nous rentrons avec le bateau de 16h, en attendant le bateau sur la plage, nous voyons un plongeon catmarin tout près du bord.

Il nous regarde tranquillement et nous pouvons apprécier ses yeux rouges assortis à la couleur de sa gorge qui ressortent bien sur son plumage gris.

Nous reprenons la route vers le nord en direction de Sheigra, très jolie route, mais pas de bivouac possible à Sheigra (un camping libre et gratuit mais en pente et boueux sur de la tourbe). Nous trouvons un parking grâce à Park4night à « Droman Pier », minuscule port quelques kms plus loin, il y a déjà un Camping-car installé, on s'installe à côté.

Notre bivouac à Droman Pier 

Météo : temps très agréable, soleil et températures 18°.

18

Ce matin, nous allons faire le plein d’eau et la vidange des toilettes au parking de départ du chemin de Sandwood-bay (Petit bloc sanitaire avec robinet extérieur et petite boite en fer destinée à recevoir votre obole) ; nous en profitons pour faire la balade vers Sandwood Bay à 7 kms (14kms A/R) par un chemin facile qui serpente entre landes de tourbe et lacs.

Sandwood bay 

Nous voyons des droseras dans les endroits humides ainsi que des orchis, des linaigrettes arctiques et une petite fleur jaune (narthécie) que nous ne connaissions pas.

Droseras , orchis tachetée, narthécie et linaigrettes arctiques 

Les oiseaux sont aussi au rendez-vous : plusieurs pipits, alouettes et des pluviers dorés.


Pipit farlouse, alouette des champs et pluvier doré 

Retour à 13h, déjeuner sur le parking.

L’après-midi nous prenons la route vers Durness (Nord des Highlands), magnifiques paysages ...

Nous prenons la petite route vers Balnakiel à gauche, quelques kms avant Durness (park4night), au bout de la route, une belle plage, une chapelle en ruine, un vieux cimetière et bien sur, un golf …

Quelques oiseaux : mouettes rieuses et goéland cendré

Mouette rieuse                                                                                                   Goéland cendré 

Nous stationnons près du golf, en surplomb de la plage (superbe vue) en compagnie de quelques autres camping-cars…

Nous entreprenons une petite balade : visite de la chapelle en ruines qui contient la tombe du vrai « Duncan Mac Leod » (Highlander himself !), la balade sur la plage est extra, sable blanc, eau turquoise, des personnes se baignent, nous n’avons pas de maillots mais nous sortons les shorts et les tee shirts (pour la 1ère fois depuis notre arrivée en Écosse) et nous marchons dans l’eau et à notre grand étonnement, elle est bonne (comme à St Malo en été, c'est dire !!!)…

 Balnakiel beach 
La chapelle de Balnakiel                                                                                                Pâturages 

Il fait beau malgré un ciel très noir en arrière-plan (magnifiques photos), Nous envisageons une rando sur la pointe qui ferme la plage pour demain, il paraît qu’il y a plein d’oiseaux marins même si une partie est interdite d’accès (terrain militaire).

Nous passerons la nuit dans ce très bel endroit en compagnie de 6 autres camping-cars … Le coin est connu …

Depuis que nous sommes dans les Highlands, les nuits sont très courtes et surtout très claires, il ne fait jamais vraiment noir, avec ou sans claire de lune… Il faut dire que nous sommes à la même latitude que le sud de la Norvège !

19

Réveil à 7h10 par nos voisins allemands, ça papote sans discrétion entre 3 hommes tout en rangeant leurs petites affaires … Les désagréments de la promiscuité … Et il pleut, une petite pluie fine prévue pour durer… Nous renonçons à notre projet de rando et quittons ce bel endroit (le plus au nord de notre périple).

Quelques emplettes au Spar de Balnakiel et nous reprenons la route vers le sud en direction de Unapool, jolie route (comme d’Hab).

A Unapool, nous prenons à droite la B869 splendide petite route à « Passing places » qui longe la côte.

L'heure du repas pour cette grive musicienne et ce pipit farlouse 

Des paysages sublimes sous un ciel maussade (dommage pour les photos) . Déjeuner près d’un torrent, petit coin extra…

Déjeuner près d’un torrent                                                                              Entre Unapool et Lochinver

Puis nous continuons la descente vers Lochinver, Badmagyl puis Reif (un cul de sac sans arrêt possible).

Entre Altandhu et Plobian, nous prenons une petite impasse vers « Old Dornie » qui nous mène à un petit port bien calme, nous y passerons la nuit.

Old Dornie 
20

Nuit tranquille dans la baie de « Old Dornie ». Nous reprenons la route vers le sud. Passage à Ullapool puis Gairloch. Arrêt déjeuner au bord de la A832.

Arrêt pour la nuit dans un parking en retrait de la route au bord du « Loch Marée » près de Tallade. Petite balade au bord du lac, nous trouvons des girolles qui agrémenteront l’omelette de ce soir …

Loch Marée                                                                                               Les girolles écossaises  

Quelques passereaux sont présents :

Troglodyte mignon                                     Pinson des arbres                                         Tarin des aulnes  

Temps nuageux, pas de pluie, beaux paysages.

21

Après une nuit calme au bord du « Loch Marée » et un petit tour au bord du lac ou nous voyons quelques oiseaux :

Pinson des arbres (mâle)                                                                                              Harle huppé 

Nous prenons la direction de « Glen Torridon ». Paysages magnifiques avec des lumières très "écossaises" …

Glen Torridon   

Nous continuons par route côtière jusqu’à Applecross, puis route sauvage jusqu’à Tornapress. Belle montée, puis belle descente dans de très beaux paysages.

Arrêt pour quelques courses à Locharron puis bivouac pour la nuit à Stromeferry (no ferry), joli point de vue. Météo : journée « écossaise ».

22

Nuit calme mais pluvieuse à Stromeferry. Nous prenons la route vers le sud. Arrêt à Plokton, charmant petit port aux allures méditerranéennes, de jolies maisons alignées d’un côté d’une unique rue, et de très beaux jardins de l’autre côté, il y a même des palmiers…

 Plokton

Nous passons le pont de « Kyle of Lochash » qui nous conduit sur l’île de Skye .

Nous prenons la B8083 vers « Elgol » (coin recommandé par des 35) pour trouver un coin sympa pour le déjeuner. Jolie vallée entre les montagnes, peu de parkings, après un premier essai en bordure du «Loch Slapin» où nous avons failli nous embourber, nous optons pour continuer jusqu’à Elgol où nous déjeunons sur un parking (en pente) surplombant le port.

Au moment de faire la vaisselle, plus de gaz ! Hervé tente de mettre en place l’un des 2 « cubes » que nous avons emportés et constate que le détendeur n’est pas compatible … Retour à « Broadford » où nous avons vu une station-service ouverte mais leurs bouteilles ne sont pas compatibles avec notre installation… Ils nous expliquent que nous pourrions acheter une bouteille + 1 consigne à « Poltree » mais pas avant demain (nous sommes dimanche).

                                                       Ile de Skye - Route vers Elgol                                           

Nous revenons donc à « Torrin » (Park4night) où nous passons la soirée et la nuit sur une plage d’herbe bien sympathique.

Notre bivouac à Torrin
23

Nuit super tranquille à « Torrin » sur cette petite plage en compagnie d’un camping-car allemand et d’un couple de campeurs sous tente. Nous prenons la route vers « Poltree » (la principale ville de l’île).

Arrêt photos pour admirer le vieux pont de pierres de Sligachan près de Broadford :

Le pont de pierres de Sligachan  

Nous arrivons à Poltree :

 Le port de Poltree 

Après renseignements à l’office de tourisme où on parle français, nous trouvons du gaz au magasin de bricolage « Jans » (accueil sympa), nous prenons une consigne + 1 bouteille compatible avec notre installation (le vendeur a pris le temps de vérifier avec nous) ; nous nous ferons rembourser la consigne à Dover avant de prendre le bateau …

Old man of Storr                                                                                              La baie de Staffin  

Nous continuons la route vers Staffin (jolie baie) après avoir salué le « Old man of Storr », puis nous continuons vers le nord.

Arrêt photos à « Kilt Rock », son joueur de cornemuse en kilt et sa cascade qui se jette dans la mer,

Cascade de Kilt Rock 

nouvel arrêt à « Duntulm castle » (ruines du château du clan Mac Donald),

Duntulm castle 

au musée (fermé) avec de belles chaumières.

Les chaumières du musée                                                              Notre bivouac à « Camus more »            

Nous trouvons un bivouac au bout de la petite route de « Camus more », face à la mer ;

Petite balade dans les environs ou nous attendent quelques sympathiques "piafs":

Corneille mantelée                                             Pouillot véloce                                    Tarier des prés 

Nous dînons dehors sur une table de pique-nique.

Météo : temps sympa, soleil et quelques averses.

24

Petit déjeuner sur la table de pique-nique face à la mer puis nous quittons notre coin nuit à regret. C’est une belle journée ensoleillée, nous prenons la direction de « Staffin » par la côte pour revenir en empruntant la route transversale qui mène à « Uig » à travers le massif du Quiraing. Montée jusqu’à un col (vues sublimes) puis descente vers « Uig » plus quelconque.

Route transversale entre Staffin et Uig – Massif du Quiraing  

Nous prenons la A87 jusqu’à « Kensaleyre » puis tournons à droite sur l’A 350 jusqu’à « Stein » près d’Edinbane où nous déjeunons dans le fourgon (resto fermé le mardi midi). Direction « Dunvegan » avec détour vers « Ardmore point » (petite route sympa).

Les oiseaux du jour :

Chevalier guignette                                                                                           Etourneau sansonnet 

Suite à une erreur d’aiguillage, nous ratons le route de « Neist point » et rejoignons un camping situé dans « The Cullins » à « Glenbritte » (camping rural et minimaliste en bord de mer et au pied de la montagne). La route qui y mène est sublime : magnifiques vues sur la chaîne des Cullins.

Le massif des « Cullins »                                                                      Le sentier vers les « Fairy pools »

Le calme sera relatif (beaucoup de monde) mais douches + pleins + vidanges …

Météo : beau temps ensoleillé.

25

Départ du camping, nous remontons la jolie route à « Passing places » au milieu de superbes paysages de montagne. Passage devant le départ du sentier vers les « Fairy pools » où nous n’irons pas (j’ai mal au pied gauche depuis 2 jours et ça ne passe pas…).

Nous rejoignons la A863 en direction de la sortie de l’île. Arrêt photos à la cascade de "Loch Ainort" :

Loch Ainort                                                                                          et sa cascade  

Puis, nous franchissons le pont et nous dirigeons vers « Dornie » afin de voir « Eilean Donan Castle » (site de tournage du film Highlander).

Arrivée vers midi sur un parking face au château (à contre-jour). Nous achetons une salade aux langoustines dans un « Food truck » stationné sur le parking (très bon).

« Eilean Donan Castle »  

Balade dans les alentours du château de part et d'autre du pont; le site est superbe mais il est aussi très fréquenté.

Nous repartons vers « Fort William » puis en direction de « Glencoe ».

Nous stationnons pour la nuit dans un petit parking au bord du « Loch Leven » près de « Kinlochleven » (jolie vue).

26

Arrêt nuit sur route passante … Réveil à 5h45 par la première voiture (klaxon) puis défilé incessant (dommage, le coin est sympa).

 Loch Leven (vue depuis notre bivouac)

Départ à 8h15, arrêt courses à « Kinlochleven » puis direction « Glencoe ». Grande et jolie route mais pas mal de circulation, difficile de profiter de magnifiques paysages …

Nous prenons à droite une petite route vers « Glen Etive » : Grand bonheur, nous longeons la rivière dans de superbes paysages, pas mal de campeurs dans la vallée mais route calme.

 Glen Etive  

Des biches dans les hauteurs, puis nous voyons une harde de cerfs avec biches et faons (environ 30) broutant tranquillement dans un pré, juste une haie nous sépare... Premières photos depuis le véhicule, puis nous descendons … Ils nous regardent et se remettent à brouter… Nous prenons le temps de faire plusieurs photos en longeant la haie qui borde le pré, ils pourraient s’enfuir, mais ne bougent pas …

Troupe de cerfs dans une prairie  

Nous continuons la route jusqu’au « Loch Etive », route forestière au milieu des grands sapins et des buissons géants de rhododendrons sauvages (pas mal défleuris à cette période, ce doit être superbe en mai).

Nous faisons demi-tour au bout de la route au fond de la vallée... Quelques habitations pleines de charme et une petite "hutte" contenant des œufs à vendre ainsi que la petite boite pour y mettre l'argent... Une pratique courante en Écosse et une belle preuve de confiance...

Le "libre-service" local ... 

En sortant de la forêt nous voyons une biche et son faon, on s’approche doucement avec le fourgon, ils nous regardent mais restent là… Nous descendons du véhicule pour les photographier, et nous sommes trop près pour les cadrer en entier avec le 300mm … Nous n’osons pas trop bouger… Le faon se met à téter à quelques mètres de nous, nous restons subjugués par cette confiance …

Biche et son faon (à quelques mètres de nous)   

Nous n’avons même pas le réflexe de remonter dans le fourgon pour changer d’objectif !

Nous continuons notre route, pique-nique dans la vallée au bord du torrent avec une vue à couper le souffle...

Glen Etive 

Puis nous rejoignons la grande route de la vallée de « Glencoe » qui après cela perd de son intérêt malgré les beaux paysages qui s’offrent à nous .

Nous prenons à droite vers « Glen Orchy » que nous trouvons quelconque après avoir vu « Glen Etive » . Nous continuons vers Killin (plein d’eau au parking) puis « Aberfeldy » puis « Pitlochry » par petite route très construite et très « private », nous voyons 2 chevreuils et des faisans.

Nous stationnons pour la nuit sur un parking à « Pitlochry » (en ville, on n’a plus l’habitude… On verra bien…).

27

Courte nuit à « Pitlochry », le parking était près de la gare … dernier train vers 23h et premier vers 5h30 … Quelques courses au Coop du village puis route vers « Glen Clova » que nous souhaitons revoir (si possible sous le soleil, cette fois) via A924 puis petites routes de traverse, beaux paysages de collines...

En route vers Glen Clova ... 

et nombreux faisans, perdrix, courlis et grives (photos).

Perdrix rouge                                                    Faisan de colchide (femelle)                      Grive draine  

Pause déjeuner près du pont de « Gella Bridge » où nous avions déjeuné sous la pluie en observant des cingles plongeurs… Aujourd’hui, du soleil, mais pas de cingle… Nous continuons notre route vers « Breadownie » au bout de « Glen Clova ».

Le parking du pont de « Gella Bridge »   

Rando le long de la rivière, une belle ballade dans des paysages superbes :

Puis bivouac au même parking que la dernière fois …

Nous observons une harde de 7 cerfs et biches (trop loin pour la photo) …

28

Après l’installation d’un voisin vers 23h, nous passons une bonne nuit, réveil pluvieux…

Nous remontons tranquillement « Glen Cova » (faisans, perdrix, grives) ...

 Courlis cendré et huîtrier-pie sous la pluie 

Sans oublier les moutons "Scottish black face" plus nombreux que les habitants dans ces parages :

Moutons "Scottish black face" 

Puis nous reprenons la route pour rejoindre Dunbar où nous passerons la nuit face à la mer.

Balade sur la plage, discussion sympathique avec un retraité anglais installé à Dunbar, nous rentrons à temps pour éviter la grosse averse.

 Coucher de soleil à Dunbar

Beau coucher de soleil.

29

Un peu de bruit jusqu’à 23h mais bien dormi ensuite.

Ce matin, grand soleil… Nous allons faire un tour au port de Dunbar pour revoir la colonie de mouettes tridactyles…

La colonie de mouettes dans le port de Dunbar niche sur les ruines du vieux fort

Les poussins ont bien grandi en 3 semaines .

Mouettes tridactyles

Nous voyons un pêcheur qui nettoie son poisson dans le port et donne les déchets à un phoque gris (photos).

  Phoque gris dans le port de Dunbar  

Nous repérons aussi un robinet d’eau et demandons à des pêcheurs s’il est possible de prendre de l’eau pour le camping-car : OK , nous faisons ensuite quelques courses au Coop puis direction « Eyemouth ».

Arrêt déjeuner sur la falaise de « Dawlow » où nous avions dormi en montant.

Petite halte à « Eyemouth » (beaucoup de monde, nous sommes dimanche…) et pas de phoques visibles. Nous reprenons route vers le sud et quittons l’Écosse avec un gros pincement au cœur.

Nous faisons halte à « Seahouses » pour voir si une visite des « Farne Islands » est possible demain…

Nous réservons pour « Inner Island » demain à 14h puis faisons un petit tour dans le port, riche en oiseaux :

Eiders à duvet (femelles et mâle)
Huitriers pie (en mode "Dupond et Dupont)       et en vol ... 
Goéland argenté                                  Pigeons bizet                                                Mouette rieuse 

Nous partons à la recherche d’un bivouac… que nous trouvons 50kms plus loin en bord de plage à « Radcliffe » près de « Amble » (Park4night) . Sur la dune, une sorte de mât est dressé, des pièces de monnaie y sont plantées... Peut-être une tradition locale ...

La plage de Radcliffe

Nous achetons par internet le billet Douvres-Calais pour mercredi 19/07 à 10h15…

30

Nuit tranquille près de la plage et de la réserve naturelle à « Radcliffe » hormis les promeneurs de chiens qui viennent tard le soir et tôt le matin…

Petite balade matinale dans les environs, pas mal d’oiseaux (Fuligules, phragmites, oies, sternes…) .

Fuligule Morillon                                                                              Phragmite des joncs                

Départ à 10h pour « Seahouses », nous testons notre premier « Fish and ships » pour le déjeuner (trop gras et pas bon) . Nous prenons ensuite le bateau pour les « Farne Islands » après avoir réglé le prix du bateau (15L / pers) + 9L / pers pour le « National Trust » (droit de débarquer sur l’île).

Le bateau nous fait faire le tour complet des îles, il fait très beau, c’est marée haute…

Autour des « Farne Islands »                                                              Les phoques aux « Farne Islands »

Nous voyons assez peu d’oiseaux sur les falaises (fin de saison, certains sont déjà partis) mais beaucoup de phoques dont un gros pépère aux moustaches frisées ...

Phoques gris

Débarquement sur « Inner island » pour 1h : des sternes (beaucoup), macareux, cormorans, mouettes, guillemots….

Sterne arctique et son jeune                         Sternes arctiques en vol                  Sternes arctique et caugek au bain
Macareux moines  
Cormorans huppés 
Sternes arctiques 
Sternes caugek 

Une visite trop courte mais très riche ...

Un dernier salut aux phoques ... Et retour au port à 17h15

Nous reprenons la route pour « Radcliffe » où nous passerons une deuxième nuit.

31

Départ de bon matin (7h30) vers le sud. On roule toute la journée. Arrêt déjeuner sur la même aire d’autoroute qu’à l’aller (entre Londres et Cambridge) où nous déjeunons dans un snack.

En sortant nous voyons une affiche qui parle du paiement du tunnel et des ponts sur la Tamise sur l’A25 qui doit se faire par internet dans les 24h !!! Nous n’avons rien vu (pas de barrière) et bien sur, rien payé à l’aller… Je consulte internet et découvre qu’il n’y a effectivement pas de barrière mais des caméras et qu’en cas de non-paiement, on reçoit une amende salée 3 mois plus tard… Un beau piège à touristes !


Je me connecte avec mon smartphone et paie les 2,50L du péage retour (pour l’aller c’est trop tard… On verra bien…),

Nuit dans un camping entre « Dover » et « Deal » à « Moulin Meal » (20L / nuit) : accueil sympa, mais proche ligne chemin de fer après avoir tenté un autre camping recommandé par Park4night qui n’a pas voulu nous accueillir sans « booking » via leur site internet (ils n’ont rien compris au camping-car ceux-là… Nous avons eu 2 expériences identiques lors de notre parcours) . Demain, réveil à 7h pour prendre le ferry ...

32

Courte nuit au camping (bruits de trains jusqu’à minuit environ). Nous faisons le plein d’eau puis départ vers « Dover » pour se faire rembourser la consigne de gaz anglais dans une station service vendeur de la marque et repérée hier : Refus, ils vendent bien du gaz « Calor » mais ne font pas de consigne et ne peuvent pas nous rembourser … On rentre en France avec la bouteille... Ce qui nous fera une raison supplémentaire de revenir ...

Formalités de « Chech-in » au terminal ferry très rapides (pas de fouille)…

Traversée sans problème avec la compagnie P&O.

33

Ce périple d'un mois nous a séduit à plus d'un titre:

- La faune, riche et variée, nous avons pu approcher toutes ces espèces dans des conditions excellentes et ainsi pu rapporter de belles photos ...

- Les paysages et les lumières écossaises superbes... Malgré ou grâce aux conditions météo très changeantes mais qui ne nous ont pas handicapés, nous avons pu nous balader tous les jours et trouvé de belles lumières y compris sous la pluie... Nous n'allions pas en Écosse pour lézarder sur la plage...

- L'accueil des gens vraiment très chaleureux en Écosse, nous avons souvent regretté notre piètre niveau d'anglais, la conversation tournant souvent court faute de vocabulaire de notre côté... Et pourtant, nous avons rencontré des gens très sympathiques qui venaient vers nous...

Une chose est sûre, nous reviendrons ... Tant ce pays nous a séduit...

Vous pouvez retrouver nos photos, d'Ecosse et d'ailleurs sur nos galeries Flickr dont les adresses figurent en début de ce récit.