5 jours de road trip depuis Strasbourg jusqu'au lac de Constance
Juillet 2020
5 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Il faut bien le dire, préparer un voyage est une étape à part entière. Celui ci étant un peu particulier puisque notre premier voyage en voiture avec pour seul logement...la voiture!

Mais plusieurs heures de récurage intégrale, de gonflage des pneus, de remplissage de toutes les jauges possible, la voilà prête à nous emmener en vacances. Reste les sacs, les réserves de nourritures et le matériel de semi camping et nous voilà cartes en mains, Béa au volant à bord de notre bolide pour la semaine!! Et c'est partiiiii!

La voiture bien chargée

Première étape : Wutach en forêt noir 🌲🇩🇪

On arrive enfin au parking du départ de la randonnée programmée la veille et en marche!

La randonnée fait 12km et passe par les gorges " diable noir", surnommée de la même manière que la forêt qui les héberge. Elle n'ont pourtant rien de diabolique ces gorges ... un premier aperçu après une descente bien raide nous prouve le contraire.


Les gorges

La rando suit l'eau sur quelques kilomètres bien fréquentes par des familles, des couples... les paysages s'enchaînent et les décors changent, on passe de la cascade à la forêt avant de revenir bien fatiguée à la voiture.


Forêt, pont suspendus et autres décors...

On prend le temps de se poser pour dévorer le plat de pâtes préparées la veille...il est quand même 14h30 et les estomacs grondent.


Puis retour à la voiture et nous revoilà en route pour 30 minutes de trajets sur les petites routes allemandes vers le lac Schluch ou Schluchsee ou l'on a prévu de passer la nuit. Le chemin est agréable puisqu'on passe des forêts au champs toujours baignées dans un soleil qui bonifie n'importe quel paysage.


Il fait bien chaud quand on atteint le lac dans l'après midi. On cherche un endroit où garer la voiture et par chance, on trouve une petite allée derrière un parking qui borde le lac dans laquelle plusieurs camping cars sont déjà garés. Ils nous indiquent même un petit chemin pour descendre jusque au lac et se baigner sans avoir à payer les ridicules 2€50 que demandent les plages "prives".


Premier aperçu du lac...

Ni une ni deux nous voilà à l'eau! Elle n'est pas si chaud mais cela fait du bien, d'autant plus que la randonnée de la matinée nous as laissé puantes au bas mot.

On ressort rafraîchies et rincées, prête à prendre un café bien mérité au bord de l'eau.

Comme le soleil tape on retourne se baigner plusieurs fois jusqu'à ce que la soirée commence.

Deuxième bain post café

L'ambiance au bord du lac sent le soleil et les vacances, aucune obligation, personne ne nous attend...

On se balade, on flâne, on admire l'étendue d'eau et vient l'heure de préparer le repas du soir. Camping gaz déballé, casseroles remplie et patate coupées. Au plus grand plaisir de Béa c'est patate fromage ce soir! On discute le temps que les patates cuisent tandis que le soleil décline en arrière plan... jamais des patates n'auront été cuites avec autant de satisfaction!

Camp de base

Ni dégustés avec autant de satisfaction depuis notre sofa coffre de voiture avec vue sur le lac.

Le dessert quand à lui, a déguster directement au bord de l'eau, posées sur des tapis de sol, les pieds dans l'eau, vue coucher de soleil 🌞


Coucher de soleil sur schluchsee

La journée se termine bien, dernière balade du soir et on déroule le sofa pour passer notre première nuit en voiture...satisfaites et fatiguées 😁

Bonus de la voiture
2

Réveil dans la voiture...mes 1m60 et moi avons bien dormi mais Béa à eu un peu de mal à trouver une position qui ne fasse pas contorsionniste. On descend jusqu'au lac se mettre de l'eau sur le visage, tout est calme, seul un pêcheur laisse une trace dans l'eau miroir.

Vue du réveil

Petit déjeuner sur notre sofa coffre, un café, un muesli et quelques crêpes et nous voilà d'aplomb. Aujourd'hui direction Schaffhausen en Suisse!


Schaffhausen est une ville qui nous replonge direct dans la civilisation avec ses grosses routes et son trafic. On trouve une place pour la voiture au sommet de la ville au parking Munot près du château du même nom...à payer en monnaie, euro ou franc suisse évidemment! Comme on a rien sur nous, on part prendre un café à la recherche d'un distributeur.

On passe par le château ouvert au public, la forteresse est immense, vide et très sombre, composée dune grande salle remplie de colonnes de pierres et d'une tour qui donne une point de vue super sur la ville.




Schaffhausen

On descend les nombreux escaliers du chateau jusqu'au centre ville tout pavé de pierres et bordant le Rhin qui non seulement est d'une couleurs bleue verte magnifique mais aussi d'une propreté inhabituelle.

Le café en Suisse est définitivement le seul que l'on prendra ici, compte tenu du prix exorbitant...mais là serveuse nous donne la monnaie dont nous avions besoin et nous remontons les (nombreuses) marches pour payer le parking et se préparer à partir marcher.


Picnic et bouteilles sur le dos nous voilà en marche, le long du Rhin. Sa couleurs continue de nous impressionner tout du long et quelques kilomètres plus tard nous voilà arrivées aux chutes.

Chutes du Rhin

Les chutes sont immenses...et surpeuplées! A croire que tous les touristes du coin se donne rendez vous sur le rocher du milieu à se faire balader en barque au milieu de de l'eau. On ne s'y attarde pas, les bains de foule on aime moyen, le temps de faire quelques photos et nous voilà réparties vers Dachsen, la ville suivante. Au final le point de vue sur les chutes est bien plus agréable en contrebas, sans les centaines de touristes. Il y a dans l'eau des nageurs qui se laissent porter par le courant et remontent la rive à pied. On traverse le dernier pont avant Rheinau pour passer de l'autre côté et trouver un endroit propice à une pause bien méritée. On en profite aussi pour plonger dans le Rhin qui est bien plus froid qu'il ne paraît.

Dansbach

Retour vers Schaffhausen depuis l'autre rive cette fois, le trajet est plus isolé au milieu des arbres. On retraverse à Schaffhausen avec une vue sur le vignoble et le château impressionnante. La remontée aussi est impressionnante après les 15km de la journée.


Remontée vers la voiture

On ne perd pas de temps, ayant déjà visité la ville le matin et on se met en route vers Stein am Rhein, notre spot pour la nuit.

Par chance, on trouve un parking rempli de camping car et notre petite voiture trouve sa place au milieu. Toujours en face de l'eau, cette fois c'est le Rhin qui nous sert de piscine et on se jette dans l'eau froide. La lumière est magnifique. On part se balader au vieux centre ville sur la recommandation de notre voisin de parking dans un français approximatif. En effet ça vaut la peine, dans le centre ville piéton, toutes les maison sont recouvertes de peintures et dorures qui en font une ville musée très belle, on y reviendra demain avec plus de lumière mais pour l l'instant les estomac grondent alors retour à la voiture!

Béa heureuse à Stein am Rhein

Oeuf au plat avec vue sur le Rhin... On a vu pire comme dîner. Le soleil se couche et la surface de l'eau devient orange puis rose fushia. Il est temps d'aller se coucher, une autre journée bien remplie!

Vue de la voiture le soir
3

Le réveil à Steim am Rhein nous semble quotidien, on se fait vite à la vie en voiture. D'autant plus qu'on a changé les matelas depuis hier et que la nuit à été bien plus agréable pour nous deux!

Quoi de mieux qu'un petit déjeuner au bord du Rhin dans un village paumé en Suisse?

Petit déjeuner à Stein am Rhein

Estomac rempli et sac harnachés nous voilà parties pour la randonnée de la journée, d'abord en bord de rivière puis en montagne. On sent la montagne quasi à pic dans nos mollets et on est bien contentes arrivées haut! Le château du Hohenklingen nous attend en haut et avec lui une vue à couper le souffle sur la vallée.

Randonnée à dénivelé

Redescente des milliers de marches et nous voilà au centre de la vieille ville qui n'a rien avoir avec la veille. Tout est animé et plein de touristes et cyclistes. Le centre ville de Stein am Rhein est un petit bijou, les façades sont quasi toutes peintes et remplies de dorures gothiques qui contrastent avec la beauté toute simple du Rhin toujours étincelant. On déambule dans les petites rues, un musée par ici et un volet peint par là nous ravissent avant le retour à la voiture.


Vieille ville

Il fait maintenant très très chaud, et notre sofa canapé appelle à la sieste. On somnole, grignote, regarde les passants. Finalement il est temps de se réveiller, on plonge dans le Rhin et on se laisse porter en contrebas avant de remonter. Revigorées et prêts à à partir! Direction Constance, la ville frontière entre la Suisse et l'Allemagne, célèbre pour son lac.

Le paysage le long de la route est magnifique : montagne, forêt, lac et petits chalets suisses... une vraie carte postale. A la douane, personne, et nous voilà en Allemagne.

Premier constat sur Constance : le parking, c'est cher. On se gare près de la vieille ville (Altstadt) que l'on veut visiter et en route! Constance ressemble un peu à Stein am Rhein (ou l'inverse), avec son centre ville aux grandes portes-clochers, ses petits toits de tuiles vertes, ses typographie gothiques et ses quelques façades décorées. On est plus sur un format grande ville, moins mignon, plus touriste de masse... mais il y a une ressemblance certaine.


La cathédrale de Constance et sa porte

On se pose pour un café et première averse de la soirée, et pas des moindres! On se croirait dans l'ouest, des trombes d'eau se déclenchent en une seconde et trempent tout le monde...puis cinq minutes plus tard c'est fini. On continue notre balade, la lumière post averse magnifie toute la ville et arrivées au bord du lac, on lui trouve une ambiance surréaliste, impossible à traduire en photos.

Lac de Constance

On reprend la route, Constance est une belle ville qui mérite probablement plusieurs jours de visite mais y dormir en voiture n'est pas vraiment concevable. On se dirige vers le nord, sur la route du retour et décidons de nous arrêter vers Singen, au bord du Steißlinger See.

La route sous les averses et un soleil éclatant est aussi surréaliste que le lac de Constance, on ne sait pas vraiment si il fait beau ou pas. On arrive au village et réunissons les affaires pour se laver dans le lac. Loin de la "piscine publique" ( parc payant pour avoir accès au lac), des petits pontons en bois nous donnent un accès quasi perso au lac. On se lave au shampoing/savon solide dans le lac tout bleu éclairé par les derniers rayons de soleil avant l'arrivée de l'orage qui gronde juste à côté.

Steißlinger See

Retour en vitesse à la voiture sous de gros nuages noirs. Pas le temps de finir de faire cuire les pâtes, de grosses gouttes nous tombent dessus... qu'à cela ne tienne, on cuisinera dans le coffre! Toute les affaires remballées et notre voiture devient aussi cuisine. Pâtes au pesto en préparation!

Notre coffre cuisine

L'orage repart aussi soudainement qu'il est arrivé et un soleil orange pointe derrière les arbres. Le coucher de soleil est grandiose, un disque orange à l'horizon qui baigne la vallée d'une lumière colorée... parfait spectacle pour déguster le dessert.

La journée se termine et on va se coucher, bien fatiguée mais toujours aussi ravie de ce road trip improvisé!

4

La fatigue se fait sentir dans les jambes et dans la tête, à force de dormir dehors et de bouger tout le temps...

On se réveille tranquillement et direction le lac pour un bain matinal avant de prendre la route du retour vers Strasbourg avec quand même une dernière pause, pour finir en beauté dans un restaurant au milieu de la forêt noire, aux ambiances de chalets bourgeois.


Estomacs remplis et mollets fatigués, ce sera la conclusion de ce joyeux road trip local 😁

On reviendra!