Carnet de voyage

Madagascar l’île rouge et nos 2 bambins

115 étapes
46 commentaires
54 abonnés
Dernière étape postée il y a 979 jours
Nous parrainons les études de 2 petits malgaches dans une école privée , laïque située à Ambalavao. Ce voyage a pour but de les rencontrer pour la 1ere fois et de visiter aussi l'ile rouge.
Du 18 septembre au 16 octobre 2017
29 jours
Ce carnet de voyage est privé, ne le partagez pas sans l'autorisation de l'auteur.
1

Madagascar est la 4 ème plus grande île au monde ...Située au sud-est de l'Afrique, en face du Mozambique ,au nord ouest les Comores ,à l'est la réunion. Elle est distante d'environ 9000 km de la France . Elle fait partie de l'archipel des Mascareignes (Reunion,Rodrigue,Maurice). Elle est Longue de

1 580 km et large de 580 km. Sa population est d'environ 25 000 000 d'habitants. Le smic local est de 25€ par mois (quand vous avez du travail...).

Le revenu mensuel moyen par habitant à Madagascar s'élève à 36 $, soit 430 $ par habitant et par an (source: JDN)

2

C'est dans la ville d'Ambalavao que se situe le but de notre voyage : Une école crée par un ami et collègue de travail. Une pensée pour toi Charly tu peux être fier. Pensais tu en 2000 que l'école accueillerait en 2017 plus de 800 élèves et un internat ?

Dans cette école 2 bambins qui ont maintenant 5 et 8 ans.Nous aidons à la scolarisation de ceux-ci depuis quelques années. Nous recevons des nouvelles,des photos des dessins et les notes scolaires mais nous ne les avons jamais rencontrés.Etant âgés nous voulons absolument faire ce voyage et enfin les découvrir eux et leur familles.Et aussi Josée la femme de Charly directrice de l'école.


Herona notre petite filleule 
3
3
Publié le 11 septembre 2017

Nous profitons cependant de ce voyage pour visiter cette belle île que nous ne connaissons pas malgré nos diverses visites dans les Mascareignes (Réunion,Maurice,Seychelles). Apres 9000 km d'avion et 16 heures dans les aéroports et avions (si tout va bien) ... nous reprendrons un vol Tana-Nosybe 1h30 de vol. Séjour à Nosy Be retour aérien à Tananarive et descente de la nationale 7 jusqu'au bout . 1500 km ? avec les détours autour de celle-ci (Manakara entre autre) .Les routes semblent peu avenantes :

"Avec ce trajet, j’ai aussi eu la joie de découvrir la conduite à la Malgache: priorité aux voitures qui ne ralentissent pas mais klaxon si un piéton/vélo/tuktuk leur bloque le passage; mais aussi les passages de 100 à 0km/h en quelques secondes à cause de l’état des routes assez désastreux par moment (la RN7 est pourtant l’une des meilleures routes, mais le nombre de nids de poules au niveau des villages reste impressionnants pour un vazaha (étranger)." (Gauthier étudiant français actuellement à Ambalavao)

Bon on est chargé mais peut être pas autant (source Pixabay) 

Alors venez avec nous découvrir ce pays attachant et ces enfants que l'école au travers de l'éducation tente de sortir de la misère . Rappel : revenu moyen de l'ordre de 1 € + par jour

source you tube (vu récemment à la télévision 
4
4
Publié le 11 septembre 2017

 91% de réussite au CEPE (Certificat d'Etude Primaire). Le meilleur résultat du district.

L'école a été fondée en 2000 par Charly Diebold (décédé en 2014) et Josée Rajerison Diébold actuelle directrice.C'est une école francophone privée, laïque et sociale.Elle compte plus de 800 élèves actuellement de la crèche à la troisième.Unique établissement social d'Ambalavao, elle scolarise gratuitement les enfants issus des familles défavorisées, son but étant de privilégier l’accès à l’éducation et à un enseignement bilingue.

L'école veille non seulement à l’éducation et à l’enseignement, mais aussi au bien être des enfants Chaque année des visites médicales inclues dans le programme scolaire contrôlent l’état de santé de tous les bambins.

 

5
5
Publié le 11 septembre 2017

Un grand remerciement aux personnes ou sociétés suivantes qui de manières diverses ont participé à la réalisation et au succès de ce voyage .Soit par les conseils pour la mise en place soit par les cadeaux acheminés par nos soins afin de contribuer (un peu) au succès de l'école .

.Mobalpa (groupe Fournier) et en particulier Bernard Fournier https://www.mobalpa.fr

.Plein ciel fournitures scolaires à Seynod : http://www.pleinciel.fr

Monique Mougenot : association les bambins- Lyon/Villeurbanne

Michèle et Eric Diebold : association Horizons Aix en Provence

Bodo Fontaine : Que nous ne connaissons que par mail à ce stade, et qui sachant que nous venions (elle à aussi un filleul à l'école) nous a proposée de passer un jour avec nous à Tana et nous a donné des renseignement précieux.


6

Au long de nos nombreux périples en particulier dans les caraïbes nous avons toujours regardé avec une bienveillance particulière les arbres du voyageurs symboles pour nous de voyages.

Cet arbre est d'origine de Madagascar comme son nom l'indique. Elle en a fait son symbole.

A bientôt arbre du voyageur 
7

C'était la rentrée des classes à Ambalavao ..... on leur a souhaité une bonne rentrée et la directrice nous répond :

"Bonjour chers VOUS , Merci pour ce souhait , tout s’était bien passé , les enfants ont hâtent de rejoindre les Bambins Juniors , journée pleine d’émotion et d’Amour ! certains sont venus de 60 km à pieds , nous sommes encore en partie de la fin d’hiver."

rentrés scolaire 2017 à l'école 

8

Interview de Julie Leynaud chef du projet à Centrale Lyon qui cet été ,accompagnée de 5 étudiants, est allée à Ambalavao pour aider à l'éducation des bambins et pour livrer un pick up qui servira à l'école

- De quelle manière avez vous connu l'école ? C'est l'association centralienne Solidarri'Terre qui m'a donné leur contact. En effet, elle est chargée de mettre en contact de jeunes élèves ingénieurs voulant faire un projet humanitaire avec des associations locales d'aide dans différents pays. C'est la description du projet à but éducatif qui m'a donné envie de me lancer dans cette aventure avec mes 5 autres coéquipiers.

- Combien de temps a duré votre voyage ?Environ 3 semaines (du 3 Juillet au 25 Juillet 2017) Nous sommes restés en réalité une dizaine de jours seulement à l'école en comptant les trajets et le roadtrip à la fin de notre voyage.

- Quel était le but de celui-ci ? Notre objectif était double : 1) apporter un financement de 3000€ pour l'achat d'un pick up pour l'école afin de faciliter l'évacuation des enfants en cas d'urgence et augmenter l'autonomie de l'école au quotidien, 2) apporter un soutien scolaire aux enfants en donnant des cours de français, de mathématiques, d'anglais, de géographie, d'informatique et d'hygiène quand nous étions sur place.

- Qu'avez vous fait avant (mise en place) et pendant ce voyage ?

Pour réussir à obtenir les 3000€ nous avons dû travailler tous les 6. Nous avons notamment fait de l'ensachage (càd nous présentions notre projet à la sortie d'un supermarché afin de récolter de l'argent auprès des gens qui voulaient nous soutenir. Nous avons également fait des ventes de gâteaux, de crêpes, de boissons à la sortie de la messe, de concerts, d'un marché.. Nous avons ouvert une plateforme de crowdfunding pour faire connaître notre projet et poursuivre notre récolte de fond.

-Qu'en retirez vous ?

Ce fut une expérience exceptionnelle pour chacun de nous 6. Elle nous a permis de découvrir un mode de vie différent du notre que je pourrais résumer en un phrase : " si les gens de là-bas n'ont pas de montres ! C'est qu'ils ont le temps". Nous avions l'impression de vivre une expérience hors du temps, de profiter de chaque instant sans stress ni a priori. Les gens nous ont accueilli à bras ouvert non sans quelques préjugés au début qui se sont rapidement dissipés. Nous avons partagé un maximum avec eux, nous n'avons pas que donné, nous avons véritablement échangés ! Nous avons mis de côté nos habitudes, notre confort d'occidentaux pour nous plonger dans leur vie l'espace de 3 semaines. Les enfants étaient adorables et c'est avec tristesse que nous avons du quitter ! Nous garderons tous de merveilleux souvenirs de ce voyages tant les moments de galères que tous les rires et les joies.

Les participânts à ce projet :Marion Saubot ,Mathilde Desurmont ,Vincent Duong ,Rémy Dumas ,Valentin Dilek et Julie Leynaud le chef de projet

Merci au rotary qui a aussi participé avec l'association les bambins d'Ambalavao de Lyon à ce projet

9
9
Publié le 15 septembre 2017

En dehors des changements d'horaires d'Air Madagascar les préparatifs se déroulent assez bien.Nous avons une longue habitude de ceux-ci ... et des longs voyages (3 mois et+) tour du monde,tour d’Afrique australe,panaméricaine nord : tout est préparé et réservé à l'avance. La partie préparatifs étant tout aussi excitante que le voyage (enfin presque).Choix des lieux à visiter,choix des hotels réservation,visas,assurances,précautions pour la maison,transports divers et variés,entrées dans les parcs etc..

Pas de problème: cependant cette fois -ci la problématique de l'école vient se greffer la dessus. Il faut essayer d'emmener le plus possible de vêtements,chaussures,cadeaux,jouets,médicaments,dentifrice et surtout fournitures scolaires.

Et quand vous avez terminé vous vous apercevez qu il n'y a plus de place dans les valises...Alors il faut trouver une solution . Mais "chaque problème a sa solution"

2 grosses valises pour nous et nos filleuls et une valise pour l’école et d’autres bambins qui seront je l’espère heureux de recevoir tout cela.

Des classeurs, des cahiers, des calculatrices, des effaceurs pour tableau noir, des stylos et des feutres, des crayons de couleur, des lampes de poches, du dentifrice, de l’Efferalgan pour l’école des lunettes de vue

Des vêtements et des chaussures pour les enfants.

On en est à environ 35 kg supplémentaires. Heureusement l’association nous a fait un courrier pour la douane…

10
10
Publié le 16 septembre 2017

Etes vous prêts à vous priver d'une demi baguette chaque semaine ?

2€ 30 par mois et vous pouvez aider à l'éducation de ces jeunes bambins en grande difficulté .

Certains vivent dans des huttes sans électricité et bien entendu les parents ne peuvent subvenir à la scolarisation de ces enfants.

75 € par - 60% de vos impôts soit un coût de 30 € annuel . Juste un peu plus du prix de 2 baguettes par mois ......

Avec 75 euros par an, vous pouvez parrainer un enfant issu de milieu particulièrement pauvre pour une année ( frais d'écolage de l'élève : inscription, fournitures scolaires, visites médicales, blouses.... voire même cantine pour les enfants très pauvres. L'assistante sociale de l'école et Josée la directrice choisissent quels sont les enfants à parrainer en priorité.



Et en plus il y a eu les ouragans* et la sécheresse dans le sud qui font que les cultures de riz cette année seront très faibles ...

les cases inondées apres le cyclone Enao en mars 2017 
l intérieur d'une case (source association Père Pedro) 

Pour vos dons voir la rubrique liens utiles ou contacter nous pour plus d'informations : csonjon@yahoo.fr

11
11
Publié le 23 septembre 2017

Dans l'avion très belle rencontre avec Marc C. Qui nous a permis de passer le temps.Ce retraité ancien professeur en université part pour la region dAnakao en mission pour une association parisienne qui a fonde 6 collèges et un lycée dans la brousse au sud d'Anakao.De très beaux échanges et beaucoup de renseignements très utiles sur le pays puisqu il en est à son 7 éme voyage. Il vient 2 fois par an pour aider dans les écoles (recrutement d'enseignants malgaches'structuration de l'enseignement etc.)

Il apporte aussi une malle avec des livres et fournitures scolaires.Bon voyage Marc

12

Satolas 1/2 heure de retard au départ. ...C'est pour nous habituer au rythme malgache

On dit c'est "l heure malgache" en cas de retard .... On a pas fini .....

..

13
13
  1. Merinas : «ceux des hauteurs»; d’origine asiatique (indonésienne) assez marquée, ils résident au centre de l’île.

Nous arrivons à 2 heures du matin à notre hotel soit presque 24 heures après notre réveil....

Le vol a pris beaucoup de retard à Paris à cause de problèmes de bagages et passagers manquants.trouver un parking isolé sur CDG pour évacuer ceux ci. 2 heures assis dans l avion à attendre.

Arrivés Chez Jeanne nous découvrons un petit B/B modeste mais propre. Une belle vue sur les rizieres.( difficile à trouver sans chauffeur).reveil 7 heures. Petit dejeuner***. Petit couac avec le taxi mais pas de problème.... Nous goûtons à la vie de Tananarive ,donc aux embouteillages immenses.On devait aller voir le père Pedro. Impossible. Visite remise à notre retour.

De très nombreux chars tirés par des bufles (pour les riches) ou par des hommes... Qui tirent ,poussent dans les collines de Mada.Enormement de piétons.Peu de possibilité de faire des photos (mise en garde contre le vol) mais nous ne nous sentons pas en insécurité avec notre guide chauffeur.

Taxis: ils sont jaunes et on peut dire que 80% d'entre eux sont: des 4L et des 2CV ou Dianes. C'est tres sympa. Joel V. Tu as toujours la tienne (ici pas de problème pour les pièces détachées message perso)

Un tour rapide autour du lac (mais les arbres ne sont pas encore en fleur (à notre retour peut être.puis rencontre de Bodo . Une femme charmante (qui sera notre guide à notre retour Merci) pour la vielle ville et le père Pedro.

Rendez vous à la gare centrale tres bel édifice colonial. Une rapide vue sur la place centrale et retour aux embouteillages direction l'aéroport.

Hfabrication de briques avec le terre des rizieres'taxis'chars à zebus 
14

Antakarana : «ceux de l'ankara : la falaise»; ce sont les pêcheurs - éleveurs du nord.

l' ile de Nosy be est certainement la plus connue de Madagascar. Le tourisme y est florissant.Même si le but de notre voyage est différent nous passons quelques jours de farniente sur les plages.

21/9 jeudi tout au nord de Nosy Be...

Temperature extérieure 28 temperature de l'eau :26 temperature de la piscine :24 dans cet hotel écologique... Temperature de la douche 24 on use pas l'électricité et à cette temperature on n'use pas beaucoup l'eau non plus.courant coupé la nuit et l'après midi internet de même mais nous en connaissons qui n'ont ni électricité ni eau. Alors tout est parfait.

Sur une baie de 500 m de long apres 6 km d un vague chemin tracé au travers de la forêt vierge notre hotel et rien d'autre . Bon on ne voulait pas de tourisme et surtout pas de tourisme sexuel la on est servi. Grande chambres dans des bungalows individuels lits à baldaquin et moustiquaire.....

La journee se passe à lire au bord de la piscine,de longues marches sur la plage à la rencontre des pêcheurs d'ourites et de palourdes locales... Poisson frais vous disiez ?

De la plagé à l'assiette ou rites et crustacés  harpon de bois pour attraper les ourites (calamars) malins ou Faineans les malgach...
15

L’ylang-ylang, ou ilang-ilang, est un arbre originaire d'Asie cultivé pour ses fleurs dont on extrait par distillation une huile essentielle utilisée en parfumerie.la récolte est effectuée le matin tôt par les femmes et aussitôt distillée par les hommes.l'arbre est étêté car peut atteindre 30 m.

source  Pixabay 

La récolte s'effectue très tôt le matin par les femmes qui portent les paniers sur la tête sans les tenir par la main et pourtant ils sont lourds.Elles attendent ensuite de longues heures assises pour la pesée et se faire payer quelques sous.Des enfants font aussi la recolte(vus sur la route.(la rentrée à Mada est la semaine prochaine).

Fleur Ylang Ylang/Plantation/Ramasseuses 

la distillerie à ete fondée par les français en1898....aujourd'hui propriété d'indiens (statue gravée dans le bois) Alambic en cuivre ne servant plus actuellement remplacés par de plus modernes. Chauffage au bois....à côté une ancienne distillerie de rhum qui produisait 12000 litres par jour.Oui je confirme.

Alambics en fonction (vapeur) / récolté du matin 

Cuves en cuivre/Livraison de la récolte/Dégustation de rhum

Il faut 100 kg de fleurs pour faire 2,5 litres d'huiles essentielles utilisée en parfumerie (n° 5 de Chanel....)

L île produit 20% de la production mondiale.

16

Les maisons sont très rarement en dur(réserve aux vahaza ou tres riches).les malgaches qui ont souvent 4 enfants habitent dans de toute petites maisons (30 m2) Max.2 pièces une chambre et une chambre d'amis.lorsque les enfants sont grands on leur construit une maison à côté.Pas d'eau,pas d'électricité pas de wc.la cuisine est toujours dans une cabane en dehors (protection contre le feu)

Maison et la cuisine/toit recouvert de feuilles de l'arbre du voyageur/construction sur pilotis (saison des pluies)/village/maison...


L arbre du voyageur est entièrement utilise dans la construction des maisons.le tronc pour la structure,le tronc coupe en deux et aplati avec des Pierre pour les planches du sol,les canes pour les parois ,les feuilles pour le toit.cqfd

Les troncs coupes en 2prets à etre aplatis avec des pierres pour faire des planches 
Martial notre guide/terrain de foot/un des très rares panneau solaire vu (riche) uniquement pour une ou deux ampoules le soir et r...

Donc pas de beurre. Martial nous raconte qu il peut éventuellement aller acheter du pain à la boulangerie et que la sur place on peut lui faire une tartine de beurre....j

Savez vous pourquoi il se nomme l'arbre du voyageur ? Si vous êtes perdus sans eau avec un couteau un trou et vous récupérez 1 litre+ d'eau potable... Et l arbre ne moteur pas.

17

Apres la visite de ylang ylang visite du parc.

90% des lémuriens au monde vivent dans cette ile (NB je crois en avoir vu un déjà dans le désert du Namib à vérifier).ils sont tous plus jolis les uns que les autres et je crois que nous en verrons beaucoup durant ce voyage.

Malheureusement avec la déforestation très active de l île ils risquent de disparaître et dans 25/30 ans. 


Dans l île et moins amicaux les crocos .Ils vivent dans l'eau douce et en particulier dans les 7 lacs que comporte l'île.et quelquefois dans certaines rivières en saison de fortes pluies


Bon on les laisse tranquilles pour nager il y

A la mer pas loin.....




A Mada il y a aussi des tortues de Madagascar (petites) et ici 3 tortues des Seychelles on a aussi aperçu notre première couleuvre il y a aussi toutes sortes de Boas. Et toutes ces petites bêtes sont totalement inoffensives nous dit on.

Beaucoup de lézards divers (un juste dernière notre dos mais pas eu le temps de le photographier (lézards type margouillats avec des ventouses au pieds,nocturnes,qui donc marchent à l envers la nuit....et plein de caméléons de toute sorte.

18
18
Publié le 23 septembre 2017

Nous avons effectué le tour de l'île en 4x4 et:

Transports en commun : toujours les 2cv et 4L mais aussi les Tuck tucks.

Atmosphere intense et bruyante.. Au centre de l île 
Visite du temple annhiliste/ficus banian de la taille d un terrain de football.le tronc central est petit et pourri mais il vit gr...

Les plages sont d une propreté remarquable pas de megots,pas de plastique,pas de bouteilles....

Pirogues traditionnelles,nasses de pêcheurs,retour d'un pêcheur et clients achetant le poisson frais

19
19
Publié le 23 septembre 2017

Pluie pendant la nuit

Petit dej

1/2 heure de vélo d intérieur

1 heure de marche sur la plage et... Rien 3 tours dans la piscine,lecture et rédaction du blog quand il y a de l'électricité........

Lémuriens,ananas,et cacao 
20

Départ 0730 par une côte à 25% heureusement pas très longue et visite des villages et de la nature environnante.Nous traversons des rizières.Le riz est l alimentation de base du malgache.Notre guide en mange 3 fois par jour.Mdagascar n'en produit pas assez et doit én importer.

Dans cette region la production est uniquement vivrière.il y a 2 sortes de cultures du riz.En rizière et si il y a assez d'eau on peut avoir 2'recoltes ou une seule én saison des pluies et le riz de montagne plante sur les coteaux en saison des pluies qui ne nécessite pas d'arrosage mais est beaucoup moins productif.

Rizières,labourages avec les zébus,premiers grains de riz 

Quand le riz sera mur dans un mois il faudra coucher sur place pour effrayer les oiseaux puis le ramasser (couper au couteau) et surtout le rentrer à la case pour ne pas se le faire voler.Ensuite il sera sèche au soleil puis battu pour obtenir les grains et stocke

Avant de le faire cuire on trie le riz dans un van/cabane de surveillace 

ensuite visite de village (300habitants environ) un dispensaire (sans médicament pratiquement) une école et plusieurs églises diverses.

Apres la riziere les zébus sont lavés dans la mer puis parqués dans le village/photos du village,l'école  et l'église. 
Enfants du village certains en habits du dimanche pour rentrer en classe demain 
Distillerie artisanale d,ylang ylang,séchage des maillots de foot. 
Depuis 2010 une ONG Suisse a installé des fontaines dans le village /la vente d'habits et de rideaux/la cuisson du repas
21
21
Publié le 28 septembre 2017


Cette nuit nous avons dormi avec notre Geko favori au dessus de nos têtes.

Au réveil Arlette a poussé un grand cri: il y avait une grosse bébête dans le lit (5 cm de long?) on est parti à la chasse pour changer de la peche...k,

Hier soir poisson frais/trophée de chasse 

Aujourd'hui ballade dans l île . On va voir le site touristique d Ambatoloaka. Une belle plage mais heureusement que nous ne sommes pas dans un hotel de ce cote la..bars,alcool, et vieux cons (pardon) avec de jeunes malgaches.

Plage d' Ambatoloaka 

Vive les plages désertes du nord.Surtout que le village est un embouteillage permanent avec bruits et odeurs à volonté.

Retour sur la plage d'Andilana (belle propre mais avec beaucoup de vendeurs de toutes sortes.

Andilana,les vendeurs,Arlette négociant. 

Un repas chez Lou lou (ex Loulou) tenu par des italiens maintenant.

Belles Napes en Richelieu,belle vue sur la mer 

Vous me croirez si vous le voulez. Je n'ai pas pu faire de photo (appareil de basse qualité pour ne pas se faire voler) donc pas de preuve. Si vous me connaissez vous savez que je ne bois pas (même du rhum) .

On connaissait déjà l'eau qui tournait en sens inverse des aiguilles d'une montre dans les lavabos d'Australie mais ici la lune ne va pas de gauche à droite mais de bas en haut (horizontale). Le premier soir je me suis dit c'est peut être des nuages qui l'a cachée.Mais hier soir idem.

22
22
Publié le 28 septembre 2017



Aujourd'hui hui piscine et plage avant de prendre l avion

En début d'après midi pour Tananarive.

Demain la route vers nos bambins....


Le lit décoré de fleurs.



La chambre et le bungalow

23
23
Publié le 28 septembre 2017

Pour la partie Tana-Tulear de notre voyage soit environ 1500 km nous avons décidé sur les conseils de Josée et des associations soutenant l'école de louer une voiture avec chauffeur .Les routes sont particulierement difficiles à Madagascar et malgré nos périples dans les déserts de Namibie ou sur les pistes du grand nord alaskien (Prudhoe Bay /Barow nous pensons que notre guide chauffeur nous amenera sécurité physique et surtout de bons conseils et adresses de sites à visiter.

Notre véhicule et Thierry notre chauffeur 

Thierry est très aimable,et de bon conseil pour dénicher les bonnes adresses locales.

505 une bonne adresse pour les futurs voyageurs.

24

Antsirabe est située sur les" hautes terres "de Madagascar à 1500 m d'altitude, dans le centre Elle est située dans une cuvette entourée de volcans Elle possède le climat le plus frais de Madagascar pouvant descendre jusqu'à zéro degré en hiver.

Antsirabe est surnommée la Vichy Malgache à cause des nombreuses sources d'eau thermale ou minérale .c'est aussi la capitale des pousse-pousse.

Nous partons ce matin et il fait moins froid (19° hier soir à 20 heures à notre arrivée à Tana) et nous avons mis une petite laine.Route vers le sud et nos bambins via Antsirabe.

1er3 la station thermale construite par les français/les pousses poussés (certains sont pieds nus) 

C'est le premier centre industriel du pays, produisant en particulier du textile et des vêtements

La région d'Antsirabe est aussi la capitale du foie gras malgache.Bon il fait chaud le jour alors pas de foie gras pour nous.Il parait qu il est excellent.

la route est très belle ,vallonnée,et surtout tres tres variée.Chaque village à sa spécialité.poteries,vannerie,vierges en glaise,instruments de musique,fonderies d'aluminium recycle pour faire des ustensiles de cuisine,voiture en bois.Et partout des légumes qui poussent dans les rizieres en période sèche.(haricots,choux,carottes,pommes de terre,ananas,fraises,

Légumes vendus sur le bord de la route NB ici culture 100% bio pas d'engrais pas d insecticide,pas d pesticide on ne peut pas se l...

Ceux ci sont transportés majoritairement par des chars tirés par des zébus.


Qui transportent aussi des briques,du sable et autres matériaux.

Autre moyens de transport très répandu à Antsirabe : le pousse pousse et la charrette tirée par des hommes (ici pieds nus)

Sur la route des villages extrêmement beaux ,avec des maisons en briques rouges ou stucs et toits de chaume.sublime avec les rizieres en espalier.

Ici les mai sons ont 2 étages.en bas les animaux en haut la /les pièces à vivre

Sur la route nous avons vu aussi une fete des morts (appelée la relève) qui a lieu tout les 3 ou5 ans suivant la richesse de la famille.Bien entendu pas de photo.mais il y a eu récemment une belle émission sur TV5 à ce propos.

Et aussi çes belles voitures en bois peint.

Dailleurs a propos de miniatures et vous avez peut être vu le documentaire dans l émission voyage voici une recette:

Un soupçon de gaines de freins de vélo usages

Quelque peu de fil de peche (usage)

1 bougie

1 canette usagée

Quelques centimètres de câbles de carcasse de pneus usagés bien sur

Un petit bout de gaine de perfusion

2 heures de travail

Et le tout une merveilleuse petite bicyclette vendue 1€50 environ.

Toute la journée nous avons expérimenté la conduite malgache,les routes aussi et il parait que cette portion est bonne....et les gaz noirs des pots d'échappements.mais noir de noir. Heureusement il a relativement peu de circulation.Nous n,avons pas été arrêtés par les gendarmes.En réalité il semble que se ne sont que les taxis Brousse parce que le nombre de passagers n'est pas respecte.Alors amende? Bac' cich ?1000 ou 2000 ayari nous dit on. Bon nous on a rien vu ...heureusement.

Revenons sur les anciens véhicules vu à Tana.Nous avons vu que très peu de voitures neuves mais beaucoup de vieilles voitures (budget obligé).Notre chauffeur nous dit qu il y a environ 1000 voitures qui arrivent par bateau de France chaque mois (occasions et voitures sorties du marché pollution ,accidents, ici c est le pays de la débrouille et de la récupération alors.....

Des branches pour signaler les trous de la route/lavage du linge et séchage au bord de la rivière (repassage ensuite avec des fers...


fabrique d objets (cuillères) en corne de zébus masque =protection pour les yeux dans les avions,moteur de machine à laver normal ...

Atelier de broderie point Richelieu,point Cilaos,etc

Pour Julie street art malgache.... 

Pour rayon de soleil les bananes des îles chaque matin au petit dejeuner,avec le bananier de notre bungalow a Nosy.

Pour les 2 grands: mangues à profusion...

25
25
Publié le 28 septembre 2017

Hier il a plu à Ambalavao. 1 ère fois depuis 2 mois.

Orage coupure d,électricité pendant la soirée et la nuit suite à un éclair tombe à 5 mètres de la maison

Mais les enfants continuent de faire les devoirs

26
26
Publié le 6 octobre 2017

Ambositra : la capitale de l'artisanat malgache ;Renommée pour la marqueterie et les sculptures sur bois dont l'origine vient de l'art zafimaniry ( peuplade des forêts environnantes) qui utilisait des essences rares comme le bois de rose* et le palissandre.

C'est incroyable ces malgaches. Ils sont de vrais récupérateurs,agiles de leurs mains et inventifs.il faut voir ce qu ils font avec toute la récupéreration qu ils font ou avec de simples morceaux de bois.

Tortues malgaches avec dessins en étoile,le mâle a une cavité sous le ventre pour pouvoir y arriver ... 
Marchandes,riz,houblon (THB)                   

Le bois de rose est strictement protégé,coûte une fortune et les quelques trocs subsistants font l'objet d'un trafic lucratif pour les contrebandiers (voir l'histoire de la nationale 5 (TV5) les routes de l'impossible Madagascar .https://youtu.be/TNO8nJaD2y4

Antiquité  ? Non pratiquement les seuls restes de la période coloniale en bon état. 
On cuisine au feu de bois sans cheminée façades noircies 
Marqueterie un travail magnifique,le bois dessous naturel,dessus teinte dans la terre,la lame de scie du cable de carcasse de pneu...
Les hommes cassent à la main les rochers dans la montagne,puis descendent les cailloux qui sont casses par les femmes pour en fair...
27

Fianarantsoaville "des hautes terres" de Madagascar située au milieu de l'ile sur la nationale 7 en descendant au sud compte un peu moins de 200 000 habitants.Son altitude 1200 m.C'est une ville commerçante .Aux alentours : tabac, riz, raisin et café.

Fianarantsoa est la capitale malgache du vin. Les cépages, importés de France ou de Suisse, donnent des vins rouges, rosés et blancs au goût assez fruité.

Des industries agroalimentaires: vinicoles, savonneries, huileries, traitement du riz et de conditionnement de la viande de bœuf.

Aujourd'hui hui c'est notre anniversaire de mariage.on cherche toujours à le fêter de manière originale

Cette fois on est servi:

1600 m d'altitude il fait froid et il bruine.teuf teuf le moteur s'arrête.le tuyau d'alimentation en essence est cassé .arret aussitôt une vingtaine d'enfants surgit de nulle part poussent la voiture sur 50 m pour la garer sur le bord de la route.on est repassé le lendemain au même endroit car notre chauffeur avait oublié son savon personne.la panne est identifiée en 5 minutes et notre chauffeur se change,lève la voiture trouve un bout de tuyau,un serre joint,et une heure après on repart: ouf.on ne vous disait pas plus haut que les malgaches étaient débrouillards?

Pendant ce temps le bivouac avait été installé par les villageois (soupe de riz,salade de carottes,une aubaine pour eux pour se faire quelques sous.)

On est prêt à repartir cahin-caha. Avec quelques anxiétés dans le regard d'Arlette.Nous on est chanceux,car sur le bord de la route un taxi brousse en panne,lui il attend un nouveau moteur de Tana.Duree du dépannage :3 jours et quand on sait comme ils sont serrés comme des sardines dans ces transports on comprend que certains on pris leurs quartiers ... Sous le bus.

NB le lendemain il était reparti 

Tout au long du voyage les paysages sont complètement différents.Madagascar se compose de 18? Ethnies et cela veut dire:

Des maisons complètement différentes,des façons de s'habiller différentes ,des coutumes,une alimentation des chants qui varient tout au long du voyage.vraiment on nous l'avait dit mais quelle variété

Sauf que la pauvreté est partout et quelle pauvrete.Dans les villes seulement 60% de la population a l électricité.et moins de 50% l eau.Dans les campagnes...il n y en a pas.

A Tana les enfants demandent de l'argent

Sur la N7 des bonbons (bonne année bonne année c est leur manière de demander des bonbons.

Dans le sud ils demandent de l'eau.......

Avec notre chauffeur nous gardons nos bouteilles d'eau vides afin de les remplir pour les donner à ces enfants et leur éviter 4/5 km à pied (nus) pour en chercher

Sur le trajet rencontres diverses champs de houblon THB oblige,battue à la main,femmes fabriquant des briques toujours et toujours,maisons de briques rouges avec chaume ou (ça commence )maisons avec tuiles,toujours du street art.

Le soir tour de la ville,passage en banque (merci Francois on a pris une nouvelle carte visa pour partir car les réseaux master et visa sont différents et aussi les retrait limites à 60€ par jours tout se payant en liquide et on avait égaré le code de celle-ci.epicerie pour l'eau et 2/3 sucreries je fais plein d'hypoglycémie

Tour de ville au passage le manège pour les enfants. Cherchez le moteur....

Alors trouvé ?1 regardez l échelle ,il monte sur la plateforme se pend a un rayon le tour est joué  3 il saute. Et pour arrêter" j...
28

Entre Fianarantsoa et la Côte Est, ( FCE ) un train trés atypique .

Passé à la télévision sur TV5 il y a peu il relie Fianarantsoa à Manaka avec des horaires extrêmement variés et variables.Avec des particularités intéressantes comme la ligne de chemin de fer qui traverse la piste de décollage de l'aéroport de Manaka ....on se réjouit d'avance de ce trip.

La ligne traverse la piste,les zébus aussi. 

La ligne fut construite en 1926 par les colons.Elle est longue de 163 km et se fait en 7 heures quand tout va bien....17 gares sont désservies. 65 ponts et 48 tunnels....dont un de plus de 1000 metres

Particularité de la compagnie, elle est une des dernières à posséder une micheline(autorail à pneumatiques).

https://www.youtube.com/watch?v=xBZMPLAkwTw

Réveil 05.15,dejeuner 6.00 arrivée à la gare 6.10 comme demande la veille pour départ 7 heures.

7.00 guichet toujours fermé,8.00 Mora Mora,8.30 un train arrive plus tard: départ prévu vers 930

"On vous prévient arrivée à partir de minuit ou.....Mora ...On a rencontré des français qui ont fait le voyage il y a 5 ans.ils avaient mis 26 heures ils sont là car font le voyage avec des amis qui ne connaissent pas.

Vite décision le chauffeur n'est pas reparti.

On fait donc le voyage en voiture environ 5 heures de nouveaux paysages très variés.sur la fin beaucoup de vert ça change.Et...des enfants qui portent des briques,..

Pour la construction d'une nouvelle maison tout le village s'entraide  

Des caféiers,des girofliers,etc

A gauche:matin,midi,soir (3 couleurs) à droite caféiers  

Dans l après midi visite du marché local,les épices,les légumes et le reste.

Sans oublier les spaghettis déjà cuits 


Quel est le pays champion du monde de pétanque 2016 ?

Et oui sport national ici

 La pétanque/vendeuse au marche 
29

Couvert le matin et pas très chaud puis tres beau temps chaud et averse en soirée

Cette journee est superbe et à marquer d une pierre blanche Arlette sur une pirogue et en plus pas très stable.Depart vers 8 heures avec 4 français rencontres au Départ du train et dans le même hotel que nous.Embarquement quelque peu aléatoire avant stabilisation de l'embarcation. De toute manière le canal (ensablé) n est pas trop profond On a pieds mais Lelette pense aussi eau douce= crocodiles .il n y en a pas.

Crispée?,le Patrice le responsable,notre embarcation et au loin les entrepôts délabrés qui ne servent à rien. 

Patrice parle un excellent français,a fait des études de droit .nous décrit très bien la situation politique malgache,et la vie du canal.

Celui ci a été créé par les français.cest le plus long au monde nous dit il (700 km).NB pour lui les français sont les champions de la construction des canaux (Suez/Panama). NB à quand le Rhin Rhones ?

5 rameurs pour 6 personnes sur la pirogue.une autre pirogue-cuisine navigue avec nous et la cuisson du repas se fait en partie sur l'eau

La ballade qui dure la journée commence par un stop au village de pêcheurs qui rentrent avec le poisson. Fraîcheur garantie.

Repas au bord de la mer,sur une très belle plage déserte

Cuisine portative,thon,rougail,et les meilleures Langoustes que nous ayons jamais mangées.... 

Visite d'une distillerie d huiles essentielles.7 sortes différentes

de nouveaux villages,tombes au bord de l'eau,le chapeau de l évêque.

1 journee complète 8 piroguiers le capitaine repas langouste pour 20€/personne qui dit mieux? 
30
30

Le canal des Pangalanes à l'est de Madagascar fut construit pendant la période de colonisation française.. Il est long de 700 kilomètres, et relie la région de Manakara au sud à Tamatave, ville portuaire au nord de Tananarive.Le canal est l’un des plus beaux ouvrages réalisés par les français. Construit en 1896 par le général Galliéni cette voie de 665 km relie des lacs, des lagunes et des rivières .

Sa construction permettait de pallier les problèmes de navigation fréquemment rencontrés sur la côte est de l’île de Madagascar ( présence de récifs, de forts courants et de hautes vagues formées par la rencontre de l’Océan Indien et du continent africain. C'était une voie de transport rapide pour les marchandises . Après l’époque coloniale il fut laissé à l’abandon.

À la fin des années 1980 le gouvernement malgache entreprit des travaux pour rendre le canal navigable, de Tamatave à Mananjary, 420 km plus au sud. Il profite aux pirogues et autres chalands qui transportent des marchandises (paniers tressés de jonc, produits maraîchers, canne à sucre, café, girofle, poivre) entre les villages, sur des pirogues monoxyle, un tronc d'arbre évidé et propulsé à la pagaie, ou sur des radeaux de bambou, poussé à l’aide d’une perche.

Le long du canal des villages isolés, cases traditionnelles sur pilotis ou en torchis. Les habitants vivent grâce à la voie d’eau en vendant du poisson et des produits artisanaux aux pirogues de passage qui font le lien entre les différentes communautés et villages, la livraison des provisions aux habitants des berges.

31

Journee de transition. Pas grand chose à dire.On passe la journée à rouler.le paysage change à nouveau (granit) et les chapeaux des dames le long de la route aussi.

Hier une averse nous n'avons pas vu de parapluie. Aujourd'hui grand soleil,il y en a pour se protéger du soleil....

Arrivée vers 5 heures à l hotel. Une bonne douche et un peu de repos.Hmm il y a des gros problèmes d'eau à Ambalavao il n'y a pas d'eau dans les chambres,mais on peut vous monter un seau d'eau chaude.....douche froide pour Arlette qui pensait se laver les cheveux.🤐🤐

Bon il y a pire non ?surtout ici.(Voir dans bonnes et mauvaises adresses la suite.)

On sort les valises,on prépare ce qu'il Faut donner à l'école. Et ce soir on mange avec Josée la directrice et Gauthier.

NB l étape d hier sera publiée demain probablement car internet ne fonctionne que par intermittence.....et on va se lever tôt pour la rentrée des classes....à partir de 7 heures que d'émotions en perspective...

A gauche la douche malgache traditionnelle (pour nous à l'eau chaude cependant.....

32

Betsileo : «ceux qui sont invincibles»; ils vivent dans la région de Fianarantsoa (centre-est) et sont d’excellents riziculteurs et artisans du bois

Ambalavao et ses très belles maisons à varangue avec des balustrades de bois formées de motifs géométriques...

le Pic Boby, dans les environs est le deuxième plus haut sommet de Madagascar avec 2 876 mètres.

Ambalavao est la porte du sud

La porte du sud 

La ville compte environ 30 000 habitants. et on y fabrique le papier antaimoro, dont l'origine remonte aux arabes au début du xvie siècle, papier très réputé dans toute l’île. La pâte est faite avec l'écorce d'un arbuste, l' Avoha ( variété de mûriers) et surtout Hérona et Romain

33
33
Publié le 5 octobre 2017

Que d'émotions,que de misères de toute sorte.Nous avons été visiter les parents de nos deux bambins.

Pour Romain nous avons presque eu peur de rentrer dans la maison. Je passe la misère sur le chemin en traversant le village,les ordures et les odeurs....la maison est un trou noir enfumé.la suie colle aux murs car ils cuisinent à l intérieur faisant un feu de bois pour chauffer le riz.la première pièce fait 10 12 m2 ?

Noir complet,pas de lumière extérieure car il faut longer un mur dans un espace de moins d'un mètre de large avec un caniveau au fond.exercice d'équilibriste.on a l impression de rentrer dans une grotte.Au fond de la première pièce il faut franchir un muret assez haut pour atteindre la seconde.

Ici un capharnaüm pas possible lit,chaise tables les uns sur les autres,enfin 1 table 3 chaises .ici il y a une loupiote mais elle doit faire 20 watts maxi on ne voit rien.en rentrant dans la première pièce je pensais heureusement que nous avons acheté pour Romain cette petite lampe avec Dynamo......

La maman nous reçoit,assise dans un coin,elle n est pas tres souriante.il parait qu elle est toujours comme cela.Nous lui remettons des vêtements amenés de France pour Romain,et des victuailles achetées sur place.(riz,lentilles huile,savon,dentifrice,biscuits,chocolat,etc.) sauf le chocolat et le dentifrice tout a été acheté sur place pour faire marcher le commerce local.

La maman dHerona et le papa de Romain 

Le mari très gentil lui répare des byciclettes juste à côté de chez Josée. Ils ont 4 enfants dont un de 15 ans environ. Ils vivent tous dans ce taudis. Le grand a quitté l'école cette année et travaille avec son père.je lui ai donné un vrai maillot de cycliste du tour de France......il est très heureux.Malheureusement ce garçon qui était à l école l'an dernier a dû abandonner ces études. Les parents ne peuvent régler les 60 000 ayari d inscription à l école (20€).....

Un peu de bonheur j'espère dans toute cette tristesse.

Pas de photo par décence.

Hérona.Elle habite dans une petite maisonnette au premier étage .on y accède par un escalier raide avec des marches énormes et on se demande comment Hérona et la grand mère peuvent passer cette trappe. 1 seule pièce de 20 m2 peut être.on voit que tout est bien rangé,propre malgré l'extrême misère.la maman est extrêmement gentille et accueillante.elle attend son deuxième bébé pour cet hiver.elle a un beau sourire et on voit que nos cadeaux lui font vraiment plaisir.le papa a été hospitalisé ?? Avec de la fièvre.

Au coin de la pièce à l'entrée un foyer au bois pour faire à manger.A Mada on voit souvent à l'étage des fenêtres toutes noires à l extérieur.cest les traces de fumée de la cuisine...

Le coin cuisine à l intérieur de l'unique pièce chez Hérona. 

Hérona toute timide est contente. Elle a beaucoup de vêtements (merci Mila).

Avant de sortir la maman pour nous remercier nous offre un panier fait localement.le comble recevoir des cadeaux de gens si pauvres.Nous avons le cœur bouleversé en quittant ce lieu.

L'atelier...du papa de Romain 
34
34
Publié le 6 octobre 2017

Josée nous réserve un accueil particulier.nous mangeons chaque jour avec nos filleuls dans le réfectoire

Dans un silence de cathédrale.les grands aident les petits,débarrassent la table.avant d'entrer au réfectoire il y a la queue devant le robinet d'eau.chacun devant se laver les mains.

Outre son travail de directrice qui lui prend tout son temps Josée héberge dans sa propre maison 7 enfants .....l'esprit de Charly qui repose dans un coin du parc rode toujours.

35

A environ 12 km au sud de la ville un petit parc formé de 6 villages ou nous pouvons voir de très nombreux lémuriens Nous prenons Hérona,Romain ainsi qu un autre bambin Fernand visiter le parc.Cest incroyable mais celui-ci est à 15 minutes ? En voiture d'Ambalavao.ils ne sont jamais allé visiter celui-ci.

Les préoccupations des parents sont tout autres.le taxi brousse cher et l'entrée du parc n'en parlons pas.Celui-ci est tenu par des villageois (6 villages) je crois qui ont pris en main leur destin.ils doivent prochainement avec les revenus construire une école.350 lémuriens vivent en liberté dans le parc.la femelle est dominante et plus grosse que le mâle.particularite de çes petites bêtes ils enterrent leurs morts-.ils vivent par clans de 15a 25 animaux.et se réfugient dans des grottes la nuit. A remarquer les grottes sont impeccables lorsqu ils ont un besoin pressant ils vont en dehors de leur habitat.

ù 
source pixabay.com 

Les mères portent les petits sur le dos 1 ou 2 ou sur le ventre

Les inséparables et Hérona avec Arlette à droite Modeste qui nous accompagnera pendant notre séjour en dehors de l'école  


. ils grimpent aux arbres et s'amusent devant nous.Nos bambins sont encore crispés avec nous.mais tres heureux ensemble surtout Romain et Fernand.dHerona la pauvre petite nous demande si nous voulons l'emmener en France.Nous sommes tres gènes et lui parlons de sa maman.elle retourne jouer.

Hérona/Romain/les 3 Fernand au centre 


Ils s'amusent sautent sur les rochers cela les change des mercredis après midi habituels 
Quel bonheur de voir çes enfants jouer ainsi 

Les parents ont habillé les enfants avec les vêtements donnés la veille.on voit que cela leur a fait plaisir.....

36
36
Publié le 13 octobre 2017

Je mets un certain temps à rédiger cette étape.

Il y a eu tant d'émotions,de moments intenses,durant notre séjour ici.

Le premier jour nous voulons être à l'école des 7 heures du matin et absolument voir arriver nos 2 bambins.Ils sont là ,timides,impressionnés,ne disant rien.Nous avons mal au cœur On leur fait peur ??

Le deuxième jour ils se décontracterons allant même jusqu'à dormir dans la voiture dans les bras d'Arlette.

On visite avec Josée l'école,l'ensemble des bâtiments et entrons dans différentes classes.les maîtresses sont dévouées,souriantes elles aussi.on se recueille sur la tombe de Charly dans un coin du parc.

Les enfants ont une blouse,la cour de l'école bien qu'en terre est impeccable pas un papier,les enfants nous disent tous bonjour et nous font un signe de la main

L école nous invite chaque jour à manger au réfectoire.Herona et Romain sont là. A la récré et avant de manger les enfants se lavent les mains

L après midi Romain est plus en confiance il traverse la cour en courant pour nous rejoindre.on a aussi visité la crèche que Josée a ouvert afin que les mères les plus pauvres du village puissent y laisser leurs enfants et aller travailler.

Nous on passe dans les classes des petits et faisons des jeux,et chantons avec eux je fais le tour de ma maison,papier,cailloux,ciseaux,alouette,frère Jacques tout y passe.

Le dernier jour Josée me demande d'intervenir en 3 éme et leur faire un peu la morale, puis on parle de foot,basket,de la France,de la neige.....

A la récré on joue à la pétanque.ils ne vous font pas envie çes bambins ? 

C'est un vrai plaisir que de passer ces journées dans cette école de parler avec monsieur Jean, avec monsieur " moura moura" dont les travaux avancent plus vite qu ´il le dit et des enseignantes dont une jeune ,qui apres etre passée par l'école et a terminé ses études vient bénévolement donner des cours ici.

37

Ce matin visite de la fabrique de papier à Ambalavao.

Grâce à Mathieu un français qui l'inventa ( à les Mathieu tous des génies"... Nous pouvons découvrir cette fabrication de papier très originale. Cela ressemble à la fabrication de papyrus égyptien.fait avec la 2eme écorce de l'arbre qui repousse ensuite elle est cuite pendant des heures,la pulpe est ensuite mise en boule puis en pate à papier en frappant avec des marteaux.Diluee dans l'eau le liquide est ensuite étalé dans un cadre,l'eau évacuée,la pate sèche et devient papier.il suffit de rajouter des fleurs et un peu de pate pour souder le tout.une découpe un séchage final c'est terminé

Le résultat est magnifique 
38
38

Il fait un peu froid 23°👻😹

Nous voilà à quelques kilomètres de notre hôtel en route pour le plus grand marché aux zébus de Madagascar. Les bêtes viennent et repartent de tout le pays.un grand nombre de troupeaux viennent à pieds et repartent très loin par le même moyen. Plusieurs jours quelquefois.chaque mercredi c'est le grand marché.la ville est littéralement envahie de vendeurs de toute sorte d'acheteurs et même de forces de sécurité spéciales.En effet les montants échanges en liquide ici sont énormes.

Le soir les zébus vont partir en camion vers Tana ou le long de la route pour être engraissés par des éleveurs locaux.ils parcourent aussi des kilomètres à pied pour être vendus sur les marchés des villages locaux.

La foule est énorme dans le village les jours de marche aux zébus,la musique,l'alcool.... Vivement demain. 
39
39
Publié le 25 septembre 2017

Actuellement à Ambalavao un jeune étudiant de Centrale Lyon Gauthier effectue une année de césure à l'école.Il a connu celle-ci à travers l'association "les bambins d'Ambalavao de Villeurbanne" qui était en lien avec une association d'élèves de Centrale.

Il vient passer une année afin d'aider à l'administration de l'école. Il sera aussi un lien avec les associations françaises.Il apportera aussi une touche de français au sein de l'école: professeur principal des 6 eme, professeur de français avec Josée, d'informatique et plein d'autres choses.

" J'espère voir les enfants progresser en français, créer de vrais liens avec les enfants et que l'école obtienne de meilleurs résultats cette année!"

Quel beau programme pour ce jeune ingénieur quelle générosité.

Et en plus il va avoir le temps de découvrir un si beau pays et nouer de riches relations avec des jeunes de son age.

Gauthier le jour de la rentrée 

Pour plus de détails sur cette belle aventure : Le blog de Gauthier :www.madayear.wordpress.com

Des jeunes scouts cet été à l'école (à suivre)

40
40
Publié le 12 octobre 2017

Apres toutes ces émotions nous emmenons Romain et Hérona à notre hotel et leur offrons un goûter.

J ai commandé pour eux des gâteaux une sorte de ParisBrest qui a l'air très bon.certainement la première fois qu ils vont au restaurant et qu ils mangent ainsi une pâtisserie et un yaourt.

Avant de goûter Arlette lave leurs mains"ils regardent les wc avec étonnement.il n y en a pas chez eux et à l'école ils sont à la turc.ils sentent leurs mains.ca sent bon la savonnette.

Ils dévorent le goûter.


A la sortie des classes le père de Romain est venu en vélo pour nous faire un cadeau"la veille la mère d'Herona avait fait de meme .Cest pas possible des gens aussi pauvres faire un cadeau a des vahaza comme nous.le père ose à peine nous regarder.Quelle gentillesse chez ces gens si pauvres.

Le soir on ramène les enfants dans leurs foyers respectifs"on reste dans la voiture pendant que modeste les raccompagnent car il y a trop d'émotion dans nos cœurs.et voilà que chaque fois les familles viennent pour nous remercier même la vieille grand mère qui parle bien français est la......

Je ne peux décrire ce que nous lisons dans çes regards.

N Romain Herona ce n'est qu un au revoir mes bambins ce n'est qu un au revoir.... 
41

Beaucoup de tristesse ce jour.A 4 heures je suis debout en pensant à toutes ces émotion des derniers jours.Herona pensait partir avec nous.elle pleurait hier soir la pauvre.

Bon la vie continue.4 heures de routes dans des paysages de plus en plus secs.

La route est droite magnifique,les taxis brousse toujours aussi chargés.ici houblon et manioc alimentation des pauvres qui ne demande pas beaucoup d'eau.on le conserve en tas au bord de la route.

Java rando à gauche  

Arrivés en début d'après midi à l hotel de la reine.superbe établissement ****

Demain debout tres tôt Depart d une rando de 7 heures dans le parc Isalo.....sous le soleil de plomb.

42
42
Publié le 6 octobre 2017

Fabricant malgache de véhicules 4x4 entièrement réalisé avec des pièces détachées Dacia recherche ingénieur automobile .la connaissance des produits Dacia serait un +

Salaire extrêmement motivant.

Ou est l'avant l'arrière ? 
43
43
Publié le 13 octobre 2017

Lève 05.30,café dans la chambre,preparation du sac...Depart 0630 il fait tout juste chaud (pour ici) plus tard on va regretter un peu cette fraîcheur matinale.

A 7.00 on part avec notre guide pour une longue ballade entre 800 m et 1200 m mais avec d'incessantes montées et descentes et des marchés d'escalier taillée dans la roche à n'en plus finir .

Le chemin est très bien tracé un peu comme en Italie.le guide fort sympathique n'hésite pas à nous donner des explications là où les autres passent sans s'arrêter.

Le massif de l'Isalo est extrêmement grand et large de 25 kilomètres.Nous en explorons une partie à pied.

Au Depart une montée assez raide mais pas trop longue on découvre ce massif de grès aux formes insolites.

Scioux,Madagascar,tête de mort 

Arrivés au sommet très belle vue sur la vallee et sur ce qui nous attend...



Le massif,la vallee ,5 km dans la savane,vous voyez l'insecte,exactement comme la branche.

On descend et rencontrons de nombreuses plantes médicinales dont l anémone de Madagascar utilisée contre la leucémie.au passage repos sous un arbre puis descente vers un canyon .un oasis et la piscine bleue ou se baignent dans une eau froide malgré la température extérieure des touristes

Remontée traversée du plateau puis montée raide à flanc de coteau les jambes commencent à peser.Survient alors une très longue et abrupte descente tout en marches d'escalier très Raides qui vont avoir raison des genoux dArlette.Au pied de la descente surprise un camping.avec tentes,barbecue et..makis.

Petite pause,on se désaltère et on repart.plat puis montée ,escaliers,descente,stop.Arlette n'en peut plus.la chaleur torride et les escaliers la font capituler.on decide avec le guide d'aller à la cascade.Heureusement qu'elle n'est pas venu.c'est une longue montée d'escaliers et descentes et remontées abruptes pour enfin arriver à la cascade.Je suis seul avec le guide.superbe.

Sur la route du retour nous décidons de poursuivre encore notre rando en remontant un autre canyon très verdoyant au Depart.cest magnifique nous sommes au pied d'une immense falaise et le canyon se rétrécit.au bout 2 piscines naturelles la noire et la verte où des gens se baignent aussi. On fait vite 2/3 photos une barre énergétique et retour au pas de course Arlette doit vraiment s'impatienter on lui a dit 30 minutes et cela fait.....longtemps que nous l'avons quittée.

Tout cette eau cette végétation au milieu de cette savane aride c'est magnifique 

Au pas de course nous retrouvons Arlette qui nous attend patiemment à l'ombre d'un arbre assise sur son rocher.nouvelle descente nouvelle montée on entend le bruit du moteur de la voiture qui vient nous chercher.il est 13.00 6 heures de marche,16,5 km par 35° pas mal.

De retour à l ´hôtel je suis encore plus fier de moi quand un randonneur affûté me dit que lui il a fait demi tour au bout de 4 km.Superbe journee et même pas fatigué le lendemain.

44

Cette ethnie n'est pas tres aimée des autres ethnies.

Tout d'abord ils sont polygames.donc les femmes des autres ethnies ne veulent pas se marier avec eux.

L inverse existe toutefois.

En suite se sont des voleurs. Voleurs par traditions ancestrales.un jeune homme avant de se marier doit montrer qu il est courageux et donc voler un zébu.aujourdhui la tradition est dévoyée. Ce n'est pas que des zébus qu'ils volent c'est tout.

Il y a de très nombreux feux de brousse dans la savane traversée ,Cest en partie parce que quand on vole un zébu on met le feu afin de brûler les traces.

Pour marier une fille on doit régler une dot. Plus elle est belle plus le nombre de zébus est important.

On commence à 2 zébus.un pour le père de la mariée,un que l'on tue pour faire la fête.

Le mariage des tres jeunes enfants existe aussi.....accord des parents et le tour est joué.

Sépultures:

On enterre les morts 2 fois.

La première dans un cercueil simple et un linceul de coton sans offrandes.

Apres 4/5 ans et lorsqu,on a l'argent pour fêter la deuxième cérémonie,on déterre le mort

Grottes de sépultures,tas  de pierre pour marquer l'endroit où le corps a été posé,cercueil d'enfant riche. 

On enlève les restes de chair avec un couteau si il y en a.On met les os dans un linceul cette fois ci en soie.

Le cercueil est alors en bois noble et même en métal pour les plus riches.


Le premier caveau est dans un endroit généralement éloigné du village mais assez accessible.

Avant l'enterrement le corps est posé sur la terre car celui-ci ne se fait qu au coucher du soleil.

Les tas de pierre symbolisent l endroit où le corps avait été posé.

Pour montrer une scepulture/sécheresse sur ce plateau 

Cest "fady" de montrer un tombeau du doigt on le montre avec le doigt replié ou avec toute la main ouverte. La deuxième sépulture se fait dans un endroit le plus inaccessible possible. Souvent on monte sur une montagne, on. descend en rappel le corps sur la falaise où il est entreposé dans une cavité et recouvert de pierres. Des offrandes sont mises dans le cercueil (pour les riches) tout particulièrement des pièces en argent de collection valant une fortune.d'où le choix du lieu.

45

On prend la route vers le sud de l'île.un plateau immense avec de longues lignes droites.

La on est prévenu pas d'eau pour 250 km.Juste la savane..Thierry le chauffeur nous avait dit que les enfants au bord de la route allait nous demander de l'eau.il y a des villages où ils font 20/30km pour aller chercher de l'eau.

Des camions passent aussi sur la nationale où les bidons se remplissent.les taxis brousse sont toujours aussi chargés,et sont une aubaine pour les commerçants.ils font des trajets de plusieurs jours archi-remplis, les gens dorment sur place.quelquefois ils roulent de nuit en convois.on en a même rencontré un toutes lumières éteintes sur une piste défoncée.

Ne vous en faites pas tout rentrera....on a même vu des passagers assis à l'extérieur par la fenêtre. 

C'est sur cette route longue et désertique que l'on découvre les villages miniers.En particulier les saphirs et l'or.nous voyons au bord de la route des femmes trier ces pierres.Nous ne nous attardons pas trop car la région est dangereuse.ces villages ont poussé en quelques années au milieu de la brousse.

Mines de saphir/ orpailleurs.avez vous vu le documentaire sur les mines de rubis à Mada ? https://youtu.be/ZGTVEcsN85c

Au passage au bord de la route,des bouteilles: de l'eau vive ? ( 'Evian locale) non des distilleries et l'alcool est vendu dans des bouteilles d'eau à un prix dérisoire.

Encore un peu de route on arrive à Tulear,puis on remonte sur une route toute neuve financée par les Chinois.Ifaty notre prochaine étape en bord de mer.cadre superbe.coucher de soleil sublime.sur le guide ils disaient luxe ,calme et volupté.soirée cigales de mer au grill .les membres de l'association nous avaient recommandé de ne pas rater cela.mission accomplie.

soirée relax 
46
46
Publié le 13 octobre 2017

Petit dejeuner au bord de la mer.Depart assez tôt le matin pour une ballade en "carrosse" à zébus et marche en foret sous le soleil du sud.

Étouffant la marche à pieds, cassant le carrosse a. zébus.bon super intéressant aussi.

A droite on grimpe aux baobabs pour ramasser leurs fruits  a gauche il a 1000 ans environ

Le Bono sert d'indicateurs aux gens perdus.il regarde toujours le sud.(à gauche de l'image du centre)

Il y a Enormement d'espèces avec la particularité de n'avoir en cette saison aucune feuilles.

Le plus gros baobab a parait il une circonférence de 13 mètres.le plus vieux que nous ayons vu a 1000 ans

Oui 3 zéros.et le plus petit....oui c'est un baobab aussi.

Nids d'oiseaux/ baobab 
.termites.../ oui c'est un baobab de l'année/allée/ 


Nous rencontrons aussi des compagnons plus ou moins amicaux

Hérisson mignon,.scorpions mortels ,cafards,caméléons,geckos,etc.

Nous ne les avons pas tous aimés......

Retour au carrosse.très aimée la vahaza

47
47
Publié le 10 octobre 2017

Tulear est la grande ville du sud ouest de Madagascar.

C'est la entre autre que nous pouvons embarquer dans des vedettes pour les villages de la côte.

Cet embarquement est pittoresque puisqu il s'effectue en charrette a zébus dans l'eau...

Mais vu la sécurité relative des vedettes on préfère un parcours plus long mais en 4x4

Depart donc 08.00 il fait déjà 30°C 👹 après un petit dejeuner au bord de l'eau.

Le détroit du Mozambique et ici le lagon sont particulièrement calmes 

On traverse quelques rares plantations de manioc.cette culture du pauvre (et des cochons) ne demande pas trop d'eau.

Visite d un village faisant des maisons préfabriquées en bambou.pré montage sur place,livraison éventuelle en Tuktuck.

Tuktuck rentrant à vide du village (2x20 km)/ maison montée la famille entière y couche sur une natte posée au sol./3 maison en co...

A côté de notre hotel on pile le riz pour en faire des beignets frits.avant de rentrer on mange chez un

italien.Arlette boit son lait quotidien.

La cuisine se fait souvent à l'extérieur de la maison ( faute de place) braseros er charbon de bois


Sur la plage les pêcheurs fabriquent un nouveau mat.le soir il rentrent avec la peche et le poisson frais.

Ils pêchent aussi des concombres de mer.cette peche en grattant,à deux mètres de profondeur est dangereuse.pas de photo. Cest les Chinois qui achètent toute la production locale.Omni présents les Chinois.

Pêcheurs sur la plage déserte. 
48
48
Publié le 14 octobre 2017

Aujourd'hui départ vers le sud de Tulear,juste avant Anakao.un coin perdu où nous espérons nous reposer de ces kilomètres effectués.On part pour environ 50 km dont presque la moitié sur une piste... Pas de 4 x4 mais pas mal conçu cet espace ( message personnel) .On passe à nouveau par TULEAR et toute sa misère.

Sur la route des champs de coton exploités par les Chinois.Des camions en panne.des Berliets des années 70/80 assez robusteS pour toujours être utilisés.

Berliet de collection/garage sur la chaussée/pont élévateur fonctionnant même en cas de panne de courant 
Les taxis brousses sont remplacés par des camions brousse plus adaptés aux franchissements des pistes du sud / champs de coton et ...

On passe le tropique du capricorne traverse une region protégée .une enclave écologique pour atteindre notre ecolodge dans un coin perdu au bord de la mer,au pied d'une falaise.En principe on ne vient ici qu en bateau.


Plage déserte,personne,super pour le repos et la marche.

Le lodge est très sympa,notre chambre " chocolat" tres confortable.

On a appris hier que le proprietaire du lodge dIfaty est un musicien célèbre qui fait des tournées en Europe. Nous ne l'avions rencontré que tres brièvement.

Aussi Thierry notre chauffeur est celui qui a transporté l'équipe de TV5 pour tourner le documentaire sur la N5 passe dernièrement sur la chaîne.

49

Mahafaty : «ceux qui font les tabous», ce sont des sculpteurs.

Nous sommes au bord du canal de Mozambique,dans une anse qui autrefois abritait de nombreux pirates.De nos jours le canal de Mozambique est réputé pour être une des mers les plus dangereuses au monde (avec le détroit de Singapour) pour ses détournements et prises d'otages de bateaux.....

La piste que nous empruntons est surnommée la piste des tombeaux.

Ces tombeaux avant leur construction peuvent donner lieu à des funérailles pouvant durer plusieurs mois et coûtent un prix fou en contraste avec l'extrême pauvreté de cette region.Pour les Mahafaty comme pour les Antandroys (ceux des épines) la vie après la mort est d'une extrême importance.

Certaines tribus doivent être enterrées sur le lieu de leur naissance. C'est pourquoi lorsqu'ils meurent à Tana par exemple il faut rapatrier le corps vers le lieu de naissance.Les corbillards sont très chers (nous n'en avons pas vu) par contre nous avons vu de nombreux taxis brousse avec le drapeau malgache sur le toit à l'avant gauche. Cela signifie qu il y a un mort à bord.généralement le cercueil est posé sur le toit au milieu des bagages.

NB lorsque vous décidez de prendre un taxi brousse rien ne vous indique qu'il y aura un tel passager à bord soit vous le prenez soit vous attendez le prochain quelquefois plusieurs jours.

Les tombes tout au long de la piste 

A côté de l'hôtel 3 tombes de vahaza.1 mort en mer ici et les 2 autres de Tulear. Les tombes sont décorées et souvent relatent la vie du défunt. Ici 2 amoureux des vagues et du surf(photo de droite avec les surfs)

50
50
Publié le 12 octobre 2017

Aujourdhui Mora Mora ,farniente,ya pas lieu au lac....

Journee à ne rien faire

Au bord de la mer

Depuis ce matin

En pensant aux bambins

Journee à ne rien faire

En pensant à cette misère

Et ne rien faire

Face à cette misère

Ca on sait faire.

Ce qu ils demandent Cest de leau... 
51

Apres la journée très ventée d'hier grand calme et grand beau temps.

Nous préparons les bagages pour retourner à Tulear par la piste et prendre l'avion à l'aéroport.

Sur la piste du retour nous regardons les cultures d'algues faites par les chinois et celle de concombres de mer. Ceux ci sont cultivés par des chinois et entièrement exportés vers la Chine où ils valent des fortunes.

Ils sont donc fortement recherchés (volés) ici. Les chinois construisent donc des miradors sur le lagon pour se protéger des voleurs

mirador dans le lagon 

Toute la journée l'eau est collectée par des piroguiers qui traversent le lagon à la voile ou à la rame pour alimenter villages et hotels.

de nombreuses fois les femmes sont mises à contribution 
courageuse petite porteuse d'eau. Les femmes souvent se protègent du soleil avec de la terre 
52

A 22 ans le père Pedro ,maçon part à Madagascar pour travailler dans les paroisses Lazaristes.

Il revient terminer ces études à Paris et à 25 ans est nommé dans une paroisse du sud de Madagascar : Vangaindrano .En 1989, il est nommé à Tananarive pour diriger un séminaire. Il ne peut rester impassible devant la misère des sans-abri et particulièrement des enfants qui vivent dans la rue ou sur des décharges d’ordures. Il crée ,difficilement au début ,des liens avec ces pauvres en jouant au foot . De là va naître Akamasoa…

Père Pedro (source Akamasoa) 

Depuis 28 ans le pere Pedro lutte contre la pauvreté et pour la dignité humaine.C'est aussi 28 ans d'amour pour tout un peuple exclu. Aujourd'hui c'est des milliers de familles qui vivent dans la dignité.Tout a commencé lorsque le père Pedro a vu ces enfants et leur parents dans les décharges .

De cela... 

Aujourd'hui ce sont environ 20000 personnes qui vivent de manière décente,habitent dans une petite maison en dur et dont les enfants vont à l'école .Akamasoa aujourd'hui c'est:

A cela ...

Des emplois créés par les activités de l'association

De la formation professionnelle

La construction de logements pour les sans-abri (environ 100 maisons par an)

La scolarisation des enfants en Primaire, Secondaire et Lycée;

La fourniture de soins de santé

La réalisation de travaux d'assainissement (eau et électricité), d' espaces verts et de loisirs,et d'infrastructures sportives pour les enfants.




Pour la rentrée scolaire de 2016-2017 13 442 enfants sont scolarisés dans les écoles, de la crèche à la terminale,. et 81 jeunes en formation dans des ateliers de mécanique auto, d'ouvrage métallique et de menuiserie.

Les crèches accueillent les enfants à partir de 2 ans permettant aux mères d'avoir une activité rémunérée pendant ce temps.

https://www.perepedro.com/fr/index.php

https://youtu.be/Ep3R5fTgLEE

53
53
Publié le 17 octobre 2017

Encore une journée d'émotions. Bodo nous emmène gentiment à la messe à Akamassoa.

Le père Pedro est là. C'est lui qui officie.

Que de monde. Je compte les travées et le nombre de personnes par banc,multiplie par.... j'estime qu'il y au moins 5000 personnes.Une ambiance de messes d'outre mer là ou la messe est une fête, on chante,on danse ,on applaudi.

Les yeux s’embuent tant cette ambiance est envoûtante. On est en présence de cet homme qui fait tant pour le peuple malgache.On a vu à l'extérieur les maisons,les stades,les crèches,écoles, université,etc. Durant la messe en malgache et en français il nous dit qu'il pense atteindre les 2000 enfants scolarisés.

Ces enfants qui chantent,ces vieilles personnes qui n'arrivent pas à marcher mais frappent dans les mains.

pour ceux qui le veulent j'ai de superbes films des enfants pendant la cérémonie mais ne peux les mettre sur ce blog demandez moi ...

A la fin de la cérémonie le père Pedro remercie les associations qui sont venus à la messe (Réunion,haute Savoie,et même Martinique...)

Nous avons l'immense joie à la fin de la messe de le rencontrer et de le féliciter pour son action.On a parlé de sa venue à Annecy;Il nous confie que c'est à Annecy que l'assistance était la plus nombreuse (700 personnes) pendant sa tournée européenne.... Grande émotion à nouveau quand il nous prend par l'épaule pour faire une photo.

quel sourire,quel dynamisme 
54
54
Publié le 17 octobre 2017

Dans les restaurants de Mada proposent très souvent du reblochon et même du saint Marcellin (local).

Dans les menus des restaurants la tartiflette

3x4 sur la route principale/magasin fermé le dimanche dans une zone commerciale 

Et Arlette a même tenté un poisson en croûte de Tom(m)e..... (je ne crois pas qu'elle retournera à Mada pour cette expérience culinaire...)

Sur la route à la sortie sud de Tana un 3x4

5 minutes nous poursuivons

Bon c'est dimanche,c'est fermé

55
55
Publié le 17 octobre 2017

Tu nous a encouragé à aller visiter Mada.

"Les plus belles années de ma vie"

Oui nous avons été au bord du lac à Tana en pensant à toi

ils sont bien toujours là les jacarandas et en fleurs.

vue depuis le Colbert 
le jacaranda cet arbre aux fleurs si particulières dont le bois est aussi d'une couleur particulière: le palissandre 
56
56
Publié le 17 octobre 2017


la vanille:

Madagascar est le deuxième producteur ( après l'Indonésie) de vanille. Cependant cette production est en forte décroissance En particulier à cause, des aléas climatiques provoquant une mauvaise floraison. La vanille de Madagascar est considérée comme celle de Tahiti comme la meilleure.

Cependant les chinois ont acheté les plantations. Ils exportent celle-ci directement en Chine.

Conséquences :il n'y a plus de vanille sur les marchés. La qualité de celle que l'on trouve est très mauvaise et ... les prix sont exorbitants.

Le poivre: celui-ci est extrêmement parfumé et pas fort. Vraiment très bon.

Le clou de girofle : comme le poivre sèche le long des routes. Son odeur est persistante

la cannelle : elle aussi sèche sur les routes. N'est pas vendue en batons mais en "effiloché" en poudre pour les vahaza

le gingembre 😛prolifère et est très utilisé dans la cuisine

Le cacao : le Criollo produit à Madagascar est un must pour les aficionados. Extrêmement parfumé. Depuis peu transformé sur place le " robert" est un vrai délice.

séchage des épices,giroflier 
57
57
Publié le 12 octobre 2017

Nous n'avons pas vraiment goûté la cuisine malgache précaution sanitaire oblige.Nous avons tout de même fait quelques petites incursions.

Le principe dans les hotels.Vous n'avez pas terminé votre repas ou presque il faut déjà passer la commande pour le repas'suivant👺 Mora Mora il faut donner le temps de préparer celui-ci. Et aussi préciser l'heure de votre venue au Resto.

La viande.tres peu goûtée 'Cependant le zébu est delicieux( brochettes) tres tendre et goûteux.ressemble au bœuf en plus tendre.

Le mouton: Cest pas de l'agneau de pré sale.Mais du bon vieux Mouton très dur et ...tres parfumé

Le canard.il y en a .Nous n'avons goûté que le foie gras délicieux (dans un lodge étoile)

Et pour continuer la gastronomie française les nymphettes. Cuisses de grenouilles frites. Pas mauvais.

Beaucoup d'œuf en vente sur les marchés.proteines abordables ?

Le poisson. Sur les côtes que dire quand le pêcheur vient le vendre une heure avant le repas.

Capitaines,bonites,perroquets,espadons,thons sont tous excellents.ils se mangent surtout grilles.

Beaucoup de langoustes un peu partout dans le nord,ici la période de pêche est fermée.delicieuses et à un prix....

Les cigales de mer.enormes par rapport à celles de Rimini.la question: meilleure que la langouste ou pas.le débat est ouvert.

Les crevettes ,gambas délicieuses aussi. Mada est un très gros exportateur de crevettes bio vers la France.

On a vu sur la plage des huîtres.( pas goûté)

Et aussi des concombres de mer ( pour les Chinois)

Vu aussi une murène tigre qui filait droit vers une assiette semble t il mais pas la notre.cest super beau ( de loin et morte)

La cuisine d une manière générale n'est pas trop épicée mais assez salée.

Le manioc. On a goûté des frites de manioc.pas vraiment apprécié.dur et insipide.(goûté en purée ou en beignets)

Aubergines il y a des aubergines noires mais aussi des aubergines malgaches très petites et jaunes.arlette aime beaucoup

Patate douce mais par contre pas mangé d avocat période ?

Ce soir purée de pomme de terre à la vanille.pas mauvais.

Fruits. Ananas,bananes,mangues,papayes, sont les fruits les plus répandus.

Pistaches et non les pistaches sont des cacahuetesnon salées,avec leur enveloppe brune et non grillées.

À l'apéro:crottes de pigeons. Pas mauvais.on en ramène pour vous ?

Les portions: on commande souvent une pour 2 ...et on en laisse.

Foie gras en 3 versions 
58
58
Publié le 25 septembre 2017

Le rhum bien sûr: voir notre visite de la distillerie.il existe en bouteille mais aussi il est fait localement....

Il sert à Faire de nombreux punch divers et variés.planteur,ti punch' etc...

La bière : de plusieurs marques dont la THB qui est assez douce et tres bonne. On vous demande toujours : petite ou grande ? Traduction 33 ou 66 cl ,25 cl ne semble pas exister.

L'eau en bouteille gazeuse ou non de rigueur (paludisme et tourista )

Jus de fruits de toutes sortes

Café ,the et chocolats mais aussi des tisanes en particulier celles à la citronnelle locale.

Arlette a goute aujourd'hui à l'eau de riz faite avec l'eau de cuisson que l'on fait réduire et se concentrer jusqu'à "caramelisation plus ou moins et ensuite dilué avec de l'eau.pas mauvais semble t il (recette non garantie)

Moi j'ai eu honneur au panache local fait à base de mais.tres très bon et goûteux.

Le jus d'eucalyptus. Très bon fait avec les fleurs.... 
59

Pierre on connaît ta passion pour concocter des boissons de toutes sortes ( fort appréciées dArlette au demeurant )

Nous partageons d'autre part une passion commune le jardin.Tu vas enlever ta serre et cueillir tes phisalys.Alors voici la recette.

1 litre de rhum blanc de Nosy si possible

500 grammes de phisalys lavées.

Piquer celles ci avec une aiguille

Les mettre tremper dans le rhum

Ajouter une petite louche de sirop de canne

Entamer le supplice d'attendre au moins un mois sans y toucher

Déguster avec les copains dans une soirée tarot.

60
60
Publié le 12 octobre 2017



L'agriculture et l'agroalimentaire contribuent à 43 % du pib malgache et emploie 80 % de la population active Les populations rurales pratiquent de l' agriculture vivrière .le riz joue un rôle prépondérant. Il existe quelques cultures de rente comme les litchis,la vanille, les épices procurant des recettes d’exportation.

L’insécurité alimentaire affecte 1/3 de la population en particulier les populations rurales les plus pauvres. Le manioc fait aussi partie de l'alimentation de base des malgaches.Au sud de notre position actuelle (apres Anakao) on nous dit que pour certains même le riz est trop cher.la culture de la canne à sucre semble avoir beaucoup régresser.par contre on voit beaucoup de tomates,haricots verts,choux,carottes.

61
61
Publié le 17 octobre 2017

l’ONG Transparency International a placé Madagascar au rang de 123ème pays le plus corrompu sur 168

regardez cette video tres belle sur Mada

Bois de rose sur la N5 ...  source YouTube
62
62
Publié le 17 octobre 2017

Un mois c'est long mais Mada est grande et les routes quelques peu difficiles . Donc des temps de trajets importants . Alors il a fallu faire des choix (et nous réserver de nouvelles découvertes pour le prochain voyage ...)

Les Tsingli en particulier vers Morondava

L'allée des Baobabs toujours vers Morondova

Diego Suarez au nord et les Tsingi rouges

L'ile sainte Marie

la route de la vanille

et encore et encore.....

63
63

nous n'avons pu voir le DODO

Peut être dans un autre voyage .... 
64

Une liste et nous restons à votre disposition pour plus de détails :

Visa obligatoire pour les français ( obtention à l'aéroport possible)

Passeport valable encore 6 mois après le retour ;

Ne pas oublier de bien valider votre assurance rapatriement avant le départ on ne sait jamais.

- Vaccins conseillés :

  • vaccins universels (DTCP, hépatite B) ;:
  • l’hépatite A ;
  • fièvre typhoïde : ce vaccin est conseillé avant de partir.Malheureusement on ne le trouve pas en France (rupture depuis des mois) A l hôpital avant de partir on nous avait dit on vous met sur une liste d'attente (3 mois) actuellement on est en rupture. Idem pour hépatite . Heureusement merci les suisses il y en avait à Geneve. On s'est donc fait vacciner. NB: cette annecdote c est en FRANCE pas à Mada.....hier notre chauffeur nous a dit ne pas pouvoir nous conduire à l'aéroport car il doit se rendre à diego. Sa sœur est décédée de la fièvre typhoïde.
  • mise à jour de vos vaccins contre la rage
  • Traitement anti Palu type Atovaquone/Proganil

Contre un certain nombre de problèmes entre autre la tourista il existe semble t il une paille utilisable à vie (Life straw). Bon nous n'en avons pas. Disponible semble t il sur internet.

Il existe aussi un vaccin le Dukoral,à prendre par voie orale.... Qui protège aussi contre la tourista......

Argent règlements cartes bancaires retraits

Ici ce n'est pas la Suède (98% des règlements par telephone ou par carte) .la baguette on règle avec son telephone.Madagascar c'est le cash.Quelques précautions:

Les billets (pas vu de pièces) sont non seulement très vieux pour certains mais des coupures de très basse valeur (billets de 100 Ayari; pour info 10.000 A c est 2.70 € alors vous êtes riches .... En volume.

Carte de crédit ici comme dans un certain nombre de pays les réseaux Visa et MasterCard sont séparés.

Pour mémoire en France si l'une marche l'autre aussi.A Mada des commerçants bien qu ayant le logo CB

Vont vous refuser la Master et vice verra.cela nous est arrivé 🤒 on a les 2....

Distributeurs il y en a dans les grandes villes : mais maximum 200 000 Ayari 56 €.la vie n'est pas chère mais...donc chacun la sienne et une supplémentaire de l autre réseau.

Des hotels (ce soir par exemple) ne prennent pas de carte....je parle d'un hotel moyen .pour les petits restaurants inutile de demander

Vêtements: cela dépend du lieu où vous allez bien entendu et de la période.Nous y étions au printemps et il y a eu des jours à 30/35° et puis des matins à 8_/10° dans les montagnes (Tana/Ambalavao on est souvent à 1500 m).Il y a des jours avec polaire le matin short t-shirt l’après midi.

Prises électriques : idem France très simple quand il n'y a pas de coupure de courant ou quand l'hotelier ne coupe pas le courant de 9.00 à 17.00 pour des raisons bien comprises mais pénalisantes d'économies

Téléphone : pour les communications locales achetez à l'aéroport une carte sim locale. Très très bon marché pour des communications locales uniquement et sans internet.

Téléphone étranger : Internet (quand il marche mais on y arrive toujours) et Skype ou autres

Internet : attention il n'y a que peu d'hotels ,particuliers etc. équipés Ambalavao 30 000 habitants il y avait 5 lieux équipés dont 1 privé. Généralement gratuit dans les hotels.

Qualité de l'eau : afin de ne pas prendre de risque et l'eau minérale n'étant pas chère ne pas consommer d'eau du robinet, se laver les dents à l'eau minérale,ne pas manger de salade et fruits sans peau.

Ananas,mangue,bananes,litchis,etc eux craignent moins.

Médicaments : surtout n'oubliez pas vos traitements ....

65
65
Publié le 25 septembre 2017

Classés par rubrique vous trouverez le nom , l'adresse, quelques détails et notre rating de 1 à 5 * Bien que la rubrique soit publiée afin de vous donner des idées pour organiser votre voyage les * ne sont attribuées qu'au fur et à mesure de notre séjour.

Transport :

Transport 505 la préparation du voyage :*****

Fally est extrêmement disponible et coopératif pour la préparation de ce voyage.Il propose des hotels et même de faire les réservations. Pour la majorité nous les trouvons nous mêmes sur internet et par recommandations et réservons directement (voir liste ci dessous)

Les prix annoncés par Fally semblent raisonnables peu de différence / concurrence

Fally telephone chaque matin et chaque soir pour prendre des nouvelles avec Thierry de notre voyage.

A noter Thierry est très propre et dans ce pays si pauvre il met chaque jour un T-shirt propre Cest remarquable et nous le remarquons avec plaisir.Quand nous nous désinfectons les mains il demande si il peut avoir de ce liquide précieux.une autre marque de propreté qui donne confiance aux vahaza que nous sommes.

contact@505transports.com

Transport 505 : le voyage:

le chauffeur se nomme Thierry "et notre parcours avec lui se passe pour le mieux.nous rencontrons d'ailleurs plusieurs clients de 505 qui sont très satisfaits de cette compagnie aussi. Bonne adresse ***

Air Madagascar

On était prévenu et déjà avant le départ 2 vols sur 3 ont changé d'horaires (du matin au soir etc.) alors quand vous devez arriver à 07.00 du matin , que votre vol atterrit à 16.00 et que vous avez planifié la journée pour visiter la ville. et bien vous souriez et ne faites pas de visite ... Merci air Mada.

Air France

Des tarifs compétitifs pour un vol direct de Paris . offre spéciale avec séjour inférieur à un mois)

Transport Nosy be:

Un chauffeur sympathique depuis et pour l'aéroport,et tour de l'île en Dacia: Angelo

Hotels:

Tananarive: Chez Jeanne :**

Jeanne va vous chercher à l'aéroport . Elle nous a été recommandée par l'association.

Elle vous fait parvenir un document très intéressant do/dont et des astuces pour le séjour

En réalité 2 maisons d'hôtes avec restauration possible

chezjeanne@moov.mg

Prix tres tres abordable,Jeanne est très serviable,le confort un peu basique pour des européens mais propre on va y revenir à notre retour de Nosy be

Nosy be :Anjiamarango beach resort ***

Longue hésitation pour trouver un hotel loin des plages bondées de touristes

A noter que le prix des hotels sur Nosy be n'a rien à voir avec ceux de Madagascar .c'est plus proche des prix européens que Malgaches

Service de blanchisserie

Service de transport depuis et vers l'aéroport

contact@anjiamarango-beach-resort.com

Tenu par un français Philippe Gron

Belles chambres dans des bungalows traditionnels,belle plage tres propre

Avantage : éloigné de Helleville

Inconvénient: l'éloignement.il faut savoir ce que l on veut.belles excursions alentour.

+261(0)320265596

Philippe.gron@laposte.net

Ambositra :La piscine escapade

réservation faite par Fally . beaucoup moins chère que sur Internet.Cet hotel est basique avec de petits bungalows agréables.une adresse basique sans problèmes. Des portions énormes dans les assiettes.

www.lapiscine-escapade.com

Antsirabe :Couleur café.****

Demande un acompte à l'enregistrement . L'envoi est fait via Western union

Fianarantsoa : zomatel ***+

Place du Zoma Fianarantsoa BP 1367 Tél : +261 20 75 507 97 - +261 34 07 255 27Email : zomatel@zomatel.com / resa@zomatel.com

http://www.zomatel-madagascar.com

Un grand hotel pour la region .pas mal du tout.un restaurant sympathique et surtout une cafétéria très agréable au frais. Le marché devant qui empêche un peu d les déplacements le vendredi.

Attention coupure d'eau pendant la journee.

Manakara :Lac vert*

lacvert.reservation@yahoo.com

www.lacvert.e-monsite.com

Très déçu par cet hotel qui a changé de propriétaire.Des petites et grosses bébêtes dans notre chambre,du sable le long des plinthes et des moustiques.

De plus la restauration est une catastrophe.une bouteille d'eau gazeuse,une petite bière,du pain,un fruit,etc.etc. Nous n'avons pas......la patronne est en vacances et nous n'avons pas.Pour manger pas de carte et donc pas de prix indiqués.Quand l adition arrive avec un autre groupe on rouspete un peu. À éviter en rout cas pour l instant.

Ambalavao:Résidence Betsileo ***

à coté de l'école: bon à l'arrivée " douche froide" il n'y a pas d'eau dans les chambres. Nous avions fait une très longue journée de route. Vous voyez la tête d'Arlette 👹

On vous monte de l'eau chaude dans des bidons.

Et bien tres rapidement tout rentre dans l'ordre.le personnel est extrêmement gentil,l'eau tres chaude.....

Et puis c'est presque sympa de suivre les habitudes malgaches (cest le cas dans beaucoup d'hôtels)

De toute manière il n'y a pas d'eau dans la ville (sauf ceux qui ont leur propre puits.) NB hier soir Arlette a mangé une salade du (beau) jardin à l'eau vive (eau minérale malgache) et ce matin café à l eau vive....

NB: tout est tres tres propre🤒

Pas de site :

residencedubetsileo@gmail.com

261322825980/261328284181


Hotel Manja ***

Sur la route de Manaka

Nous n'avons teste que le restaurant sur la route entre Manakara et Fiana à côté du parc.

Tres bonne adresse le routier du coin ou s'arrêtent les taxis transportants les vahaza...

261330901022

Ranohira: les relais de la reine (parc de l Isalo *****

resa@lerelaisdelareine.com

Info@hotels-isalo.com

+261340212329

www..hotels-isalo.com

www.lerelaidelareine.com

Service de lingerie disponible - logement en Bungalows à l'entrée du parc de l'Isalo

groupe de 2 hotels cote à cote le jardin du roy très bel hotel digne d'un très bon hotel européen nous lui attribuons 5* .personnel très compétent et tres souriant,eau bouillante sous la douche,oui ici il y a de l'eau.restauration de tres bonne qualité,beaux bâtiments et parc tres propre en plus.

Ifaty : princesse du Lagon ***

info@princessedulagon.com

http://www.princessedulagon.com/

Service de lingerie disponible

Tenu semble t il par un musicien.Cet endroit est digne d un confort européen de bon standing.

Seul petit bémol l'eau est un peu froide,et internet cah otique.mais nous sommes à Mada il ne faut pas l oublier. Très belle vue sur le lagon.bonne excursion dans le parc,et superbes cigales de mer.

Résidence Eden Lodge ***:Sarodrano au sud de Tulear

résidence.eden@orange.mg

http://www.hoteltulearanakao.com/

Service de blanchisserie disponible dans cet Hotel du bout du monde

Il faut aimer le dépaysement.Cest pour cela que nous sommes venus.Tres belle plage au bord du lagon,déserte.Un ecolodge de bon standing avec une très belle découverte et tout le confort moderne.

Une tres bonne adresse pour se reposer au calme.

Restaurants:

Chez Loulou plage d'Andilana : tres belle situation sur la plage *** attention changement de proprietaire .les coordonnés du routard ne sont pas correctes. A côté B/B le Belvédère très beau B/B la aussi attention routard inexact. Le Belvédère mentionne est le grand hotel à côté et le B/B ne fait plus partie de la même structure.ne fait pas restaurant si non les (belles) chambres à partir de 38€.....

Agences touristiques:

Divers:

Miniatures Mimy à Antsirabe:

C est là que l on fabrique les petits vélos avec des matériaux de récupération

Atelier de broderie juste à côté

a voir absolument

0324269300/

Les parcs( coordonnées des responsables):

Sur Nosy Be: trois parcs.

  • Lokobe : Monsieur BAKARIZAFY Zarasolo GérardTél : +261 33 49 402 13E-mail : khehage@yahoo.fr
  • Nosy Hara : Monsieur BAKARIZAFY Hervé (Directeur du Parc)Tél :+261 33 49 400 85E-mail : herve-bakarizafy@yahoo.fr
  • Nosy Tanikely : Madame Landisoa RANDIMBISON (Directeur du Parc)

Transports:

Chauffeurs recomandés par nos associations et ayant l'habitude de transporter les "Vahaza" à Mada et vers l'école:

contact@505transports.com

solofo.mada@yahoo.fr

Train:FCE

accueil.fce@moov.m

Et aussi un blog de savoyards que l'on aime bien :

http://combivert.com/le-depart-de-combi-vert/#comment-297

66
66
Publié le 21 septembre 2017

Vous trouverez ci joint des sites qui peuvent vous intéresser

Sites pour votre propre voyage😦( à completer)


Sites humanitaires :

Le site de l'école :http://www.lesbambinsjuniors.com/

L'association horizon à Aix en Provence :http://horizonsasso.wixsite.com/horizons

L'association des bambins à Lyon :http://lesbambinsdambalavao.free.fr/crbst_9.html

Père Pedro : http://www.madagascar-foundation.org https://www.perepedro.com/fr/index.php

AFDI : Une association Française d'agriculteurs aidant les agriculteurs malgaches à produire du miel bio : www.afdi-opa.org/section/nos-actions/

Le miel de Manaka , miel de letchi peut se trouver dans les points de vente suivants :

"les sens du terroir" des magasins Gamm vert

A la Coopérative Jura Mont Blanc : sur Albi,Douvaine, Bonneville, Bonne/Menoge , Prevessin 01, Bellegarde 01, Au traiteur de la Filaterie, ruer filaterie Annecy et chez chercheurs de Miel à Cluses.

Les écoles de Marc : www.abcdomino.org

Sites pour votre propre voyage😦( à completer)

Le blog de Gauthier :www.madayear.wordpress.com

Le routard :http://www.routard.com/guide/code_dest/madagascar.htm

https://voyageforum.com

www.madagascar-tourisme.com

https://www.visoterra.com/guide-voyage/madagascar.html

https://www.myatlas.com/tartiflette/madagascar-l-ile-rouge-et-nos-2-bambins/t/143065

www.diplomatie.gouv.fr › Accueil › Conseils aux Voyageurs › Conseils par pays

www.madagascar-tourisme.com/

info-tourisme-madagascar.com

Taux de change :https://fr.coinmill.com/EUR_MGA.html

Meteo :http://monde.lachainemeteo.com/meteo-monde/pays-afrique/previsions-meteo-madagascar-1-108-0.php

Périodes de voyage: http://monde.lachainemeteo.com/meteo-monde/pays-afrique/previsions-meteo-madagascar-1-108-0.php



Les trois sites de la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO :

  • Réserve naturelle du Tsingy de Bemaraha (1990),
  • Colline royale d'Ambohimanga (2001),
  • Forêts humides de l’Atsinanana (2007).

et :L'allée des baobabs, à une vingtaine de kilomètres de Morondova


67
67
Publié le 6 octobre 2017

Des photos de la flore et la faune rencontrée a ce jour

Latanier sert aussi pour les toitures /rafia pour les paniers et rabanes...et jeune ananas 
Cacao Madagascar est un très gros producteur de cacao en particulier du Criolo qui est la  meilleure espèce,et vétiver qui sert en...
Le Kapokier produit une espèce de coton qui sert pour les matelas etc. 
Jaquier (certains peuvent attendre 15 kilos) et çes délicieux tout petits citrons verts (rien à voir avec ceux d'Europe,juteux et ...
....papaye 
68
68
Publié le 28 septembre 2017

Rencontres sur ce blog et qui vont non seulement apporter des fournitures pour l école mais qui vont aussi parrainer un bambin

Tanks Sarah and Jorgen for bringing goods for the school and Also to sponsorise a "bambin"

69
69
Publié le 4 octobre 2017

En cliquant sur les images vous les obtenez grand écran.

70
70
Publié le 14 octobre 2017

Vous avez peut être un peu de mal à suivre les étapes.

2 raisons principales à cela.

Ici c'est Mada.Coupures d'électricité fréquentes.

Internet par intermittence. Et surtout où il y en a.Un exemple.A Ambalavao ville de 20/30000 habitants 5 points internet un vrai luxe ils n'ont pas d'eau depuis des mois....

Une deuxième raison: l'émotion.Il faut digérer toute cette émotion et en parler de suite est difficile.

Patience les plus beaux chapitres sont à venir.

71
71
Publié le 14 octobre 2017

On trouve très peu de sacs en plastique à Mada.ils sont Dailleurs précieux et forts réutilisés.super les plages sans ces verrues.

La mesure traditionnelle est le kapok ( je crois) Cest une veille boîte de lait concentré recyclée en mesure pour vendre les nombreuses graines ( riz,lentilles,farine,sel etc.)

La réutilisation des emballages est très présente.Nous avons acheté du riz pour nos bambins et pour l'école à chaque fois la condition était de rapporter le sac ( type sac à pommes de terre)

Les femmes portent les charges sur la tête (sans les mains) les hommes sur l'épaule.

Mesure pour le sel 
72
72
Publié le 17 octobre 2017

Avant de refermer ce blog qui j'espère vous aura plu nous voudrions remercier:

Josée pour sa manière de nous recevoir, son sourire et tout son travail

Le corps enseignant de l'école ,et le personnel pour leurs beaux sourires et toute leur patience avec les enfants

Gauthier pour son courage et son amour des enfants de Mada

Modeste pour son abnégation envers les petits et pour nous avoir accompagné pendant tout notre séjour à Ambalavao.

Michele,Monique,Eric pour leur aide à préparer ce séjour.

Thierry,Fally pour leur gentillesse et leur compétence.

Bodo qui a pris 2 jours pour nous accompagner dans Tana

Merci à nos deux bambins et les familles de ceux-ci pour leur gentillesse envers nous.Eux qui étaient un peu tendus à notre arrivée et qui:

- se sont endormis sur les genoux d'Arlette (Herona)

- ou qui traversaient la cour à toute vitesse en courant à la sortie des classes pour nous rejoindre

Merci vous avez fait de ce voyage une très belle aventure.

73
73
Publié le 17 octobre 2017

Nous ne l'avions pas mentionné pour ne pas vous effrayer.

Avant de partir il y avait des cas de peste. 6 cas circonscrits dans le sud est. On est parti.

Pendant notre séjour et selon la presse l'épidémie s'est répandue et il y a maintenant plus de 500 cas et 54 morts.... (avant notre départ selon la presse locale)

Monique à Lyon nous dit que l'école a été fermée 3 jours pour désinfection au DDT.

Ambalavao est en zone rouge.

Il ne leur manquait plus que cela. Pourvu que nos bambins .....

74
74
Publié le 22 octobre 2017

Cette journée là sera gravée dans nos cœurs pour toujours.

A la fin de la journée scolaire l'ensemble des enfants de l’école se sont réunis dans la cour de récréation.

Après avoir descendu les couleurs 2 enfants nous remercient de notre venue à l'école.Ils sont intimidés mais s'en sortent très bien.

"Merci d'être venus de si loin pour nous voir...."

Des cadeaux nous sont remis ,ainsi que des petits mots avec des dessins de nos 2 bambins

Alors au garde à vous ,impeccablement rangés par classe, ils nous chantent en français l'hymne national malgache.Difficile de resister à tant d'émotions. les yeux s'embuent à nouveau.

700/800 élèves nous remercient et chantent pour nous 

Rassemblant mes forces,et malgré la gorge sèche j'entonne pour eux :ce n'est qu'un au revoir mes frères,ce n'est.........

Je le pense vraiment,j'espère que nous aurons santé et finances pour revenir ici dans ce pays aux gens si généreux, aux enfants au si beau sourire.

J'espère que nous allons vivre longtemps pour pouvoir aider nos 2 protégés (tout en restant dans leur milieu familial) à s'en sortir grace à l'éducation.

chants avec les plus petits qui adorent être pris en photo. 
75
75
Publié le 22 octobre 2017

Si vous avez aimé ce récit,pensez que nous pouvons aider cette école avec nos (modestes dons déductibles des impôts) .Si vous avez des vêtements pour enfants petits et grands,même d'hiver pensez à eux. De toute manière ils ne savent pas ce qu'est un vêtement neuf.Et soyez certains ils iront au plus déshérités.contactez moi un lot part par bateau en novembre)

Et si vous pensez y aller faites nous signe on re partira avec vous......

Charly ce que tu as créé là est merveilleux et tu vois chaque jour depuis ton coin que ton action continue. 
76
76
Publié le 18 octobre 2017

les fournitures scolaires ont été distribuées.

distribution des fournitures .merci les donateurs 

mais l'école est toujours fermée et ceci jusqu'au 3 Octobre.

Ambalavao est en zone rouge.

La radio locale a annoncée 43 cas de peste. J’espère qu ils ont des répulsifs moustiques et des antibiotiques...

77
77
Publié le 22 octobre 2017

Des vidéos des endroits ou nous sommes passés,

des lémuriens (Hector Gaspard Mila et les autres.)

De la beauté de cette île aux paysages si variés

De la beauté de ces gens si généreux

De beaux sourires d'enfants


http://www.tv-replay.fr/redirection/21-10-17/reflets-sud-tv5-monde-12638051.html


https://youtu.be/ktVLa8nszM8

cette video est passée hier soir (TV5) et rassemble de nombreuses images de lieu ou nous sommes passés

78
78
Publié le 22 octobre 2017

D'un voyage en 4x4 à Mada

https://www.youtube.com/watch?v=UkzyK2s8Af8

.... alors Pierre tu nous l'organises ce voyage en 4x4 sur les pistes de Mada ?

79
79
Publié le 2 novembre 2017

Merci à Madame et monsieur P. Fernandez qui ont décidé de parrainer une petite fille à l'école.

Nous leur souhaitons "les plus beaux sourires du monde" avec leur filleule.


un nouveau soleil  se lève à l'horizon pour une petite fille d'Ambalavao. Merci.
80
80
Publié le 6 novembre 2017

Voila des enfants qui vont pouvoir se vêtir, se laver et se soigner grâce à Saara et Jorgen qui sont arrivés à Mada . Merci à eux pour ces 3 valises de vêtements et fournitures diverses .La livraison à Ambalavao va être effectuée par Bodo. Merci à elle aussi

Hi!

We delivered all 3 extra bags we had on our fligt to Tana to Bodo yesyerday evening. They were a mix of used clothes,shoes and brand new clothes. Also some kids toys (puzzle, soapbubbles, baloons, etc..). We bought lots of pain killers Ibuprofen and equal and some sanitary stuff Toothbrushes etc...

If you for reason need to have any of the painkillers translated from swedisg to English let me now!

After our first day here in Tana which we spent at the Tzimabazaza Zoo, Croc Farm and some sightseing I would say this is a extremely intressting country. Very lovelly people.

BR/Jörgen & Saara

81
81
Publié le 6 novembre 2017

Merci Julie

pour les livres de classe à destination des enseignant(e)s de l'école.Ils en feront bon usage j'en suis certain.

aidez les enfants de Mada à être scolarisés ,à avoir UN repas  et .... de l'eau
82
82
Publié le 9 novembre 2017

Les Bambins au marché de Noël...

La Ville de Villeurbanne met à la disposition des Bambins les 14 et 15 décembre 2017 un stand sur le marché de Noël qui aura lieu avenue Henri Barbusse.

Une occasion pour faire vos achats de Noël avec des produits artisanaux de Madagascar .

N'oubliez pas de marquer votre agenda 14/15 decembre.A très bientôt.


Voilà une autre manière d'aider l'école les profits de la vente étant reversés à celle -ci.

83
83
Publié le 9 novembre 2017

Epidémie de peste à Madagascar : un danger pour la France ?

Paris Match| Publié le 06/11/2017 à 18h05 |Mis à jour le 06/11/2017 à 18h29

Après avoir causé la mort de 128 personnes, l'épidémie de peste qui sévit Madagascar depuis août 2017 semblerait se calmer petit à petit. Mais doit-on redouter cette maladie ?

Une nouvelle qui rassure les spécialistes de la santé. Si Madagascar a été touché par une épidémie de peste depuis l’été 2017, elle semblerait tendre vers un ralentissement : «Il y a de moins en moins de malades dans les hôpitaux» a indiqué le Dr Manitra Rakotoarivony, directeur de la promotion de la Santé à la radio nationale. À Antananarivo, la capitale malgache, les élèves des établissements privés ont repris les cours depuis lundi, même si le ministère de l’Education avait suggéré de repousser cette date au 6 novembre prochain.

La maladie s’est propagée «aux grandes zones urbaines, contrairement aux précédentes épidémies», selon l'Organisation mondiale de la santé. Depuis août, 128 personnes sont décédées de l’épidémie, dont un Français et un Néerlandais, 1044 personnes ont été guéries de la peste.

Comment attrape-t-on la peste ?

Habituellement, l’homme est contaminé par la piqûre des puces. Elles-mêmes sont principalement infectées par les rats. L’infection peut également se transmettre par voie aérienne. Manipuler des corps de personnes décédées de peste est une autre possibilité de contamination.

Quels sont les symptômes ?

Il existe trois types de peste : la bubonique, la septicémique et la pulmonaire. À Madagascar, on retrouve des cas de pestes bubonique et pulmonaire. La bubonique (un tiers des cas) se manifeste par une forte fièvre, un état fragile général et une augmentation de volume du ganglion lymphatique. La pulmonaire (deux tiers des cas) se manifeste par une toux persistante et productive, c’est-à-dire générant des crachats de sang. Transmissible par la toux, elle peut être fatale en seulement 24 heures si un traitement n’est pas très rapidement administré. La septicémique est la complication de la peste bubonique et est due à une multiplication importantes des bacilles.

Existe-t-il des traitements ?

Le traitement des patients atteints de peste s’effectue avec des antibiotiques. Pour être efficaces, ils doivent impérativement être débutés dès l’apparition des premiers symptômes, notamment en cas de peste pulmonaire. Dans ce cas, la maladie évolue alors le plus souvent de façon favorable.

(source paris match 6/11/17)

source :  HENITSOA RAFALIA / ANADOLU 

Et de l'école

"Bonjour ! merci pour cette pensée gentille ! la reprise n'était pas facile avec beaucoup de contrôle sans appareil et des précautions nécessaires . Nous sommes a 90 % de taux de présence , le premier et 2 ème jour quelques cas de malade mais nous les avons obligé à rester chez eux , et être à la charge de leur parents. La chaleur, persiste , pas de pluie du tout ! les enfants ont toujours le sourire , c'est important !Merci de votre Amitiés ! Nous ne manquerons pas de vous donner des vous des nouvelles des petits "

Josée et les Bambins Juniors

Oui nous pensons très fort à eux et préparons un envoi poste pour Noel....

84

Merci à Françoise pour ces médicaments qui sont d'une grande utilité à Mada.

En effet le système médical est peu développé

Et surtout inaccessible pour des revenus extrêmement faibles pour la grande majorité des gens.

Merci aussi à Francois* et son épouse qui vont transporter médicaments,fournitures scolaires,ballon de foot pour la récréation,cadeaux pour nos 2 bambins, photographies de notre dernier voyage, etc. jusqu'à Fianantsoa. Et les déposer à l'hotel pour que Josée puisse les récupérer .

Tout le monde met sa petite pierre à l'édifice.

François et son épouse son très actifs pour une autre association.Cela ne les empêche pas d'aider les bambins. Ils vont aussi voir Dany le producteur de miel à Manakara que nous saluons ici.Bon voyage à vous deux.

Passé sur FR3 hier soir voila ce que pourrait être Mada 
85
85
Publié le 2 décembre 2017

Les envois organisés récemment sont arrivés à l'école .

Les voies sont diverses , livraison chez Bodo par Jorgen et Sarah qui est allée elle même porter ceux ci à Ambalavao, merci , livraison dans un hotel à Fiana (merci à toute l'équipe qui se rendait à Manakara et qui outre les ordinateurs pour un orphelinat s'est chargée d’amener à Fiana notre paquet) merci à eux et à Modeste qui l'a collecté pour le ramener à l'école).

Merci aux donateurs , Julie , Francoise,François pour les stylos, entre autre et à Gauthier pour les photos

Regardez comme ils sont heureux nos 2 bambins avec les vêtement fraîchement arrivés

Romain les photos de notre sejour son ballon ses vetements ... et son beau sourire 
Il ne reste plus qu a gonfler le ballon et aller faire une partie 
Belle  comme tout Herona 
lecture de notre lettre les photos souvenir à la main 
livraison des paquets par Bodo nos bambins et la filleule de Sarah et Jorgen 

Nous préparons un nouvel envoi alors si vous avez de vieux vêtements (jusqu'à 17/18 ans) ou des fournitures scolaires ou des livres (mais pas trop c'est lourd ,des jouets, des stylos,ou ...... n'hésitez pas à nous contacter

86
86
Publié le 9 décembre 2017

Bonjour

Une nouvelle opportunité s'offre à nous pour envoyer quelques affaires à l'école.

Nous allons en profiter personnellement pour Herona et Romain,et pour l'école.

Si vous avez des vêtements que vous n'utilisez plus, des jouets,du savon,etc. nous contacter rapidement svp (départ avant Noel) . merci d'avance de la part des bambins.

Les villas du père Pedro. 
87
87
Publié le 22 décembre 2017

Merci Francois pour ces vêtements et jouets qui feront plaisirs à nos filleuls et aux enfants de l'école.

Merci infiniment à Giuseppe qui va faire transiter cette valise jusqu'à l'école et qui a lui aussi récolté auprès de connaissances des choses utiles à Mada.

Nous le remercions d'autant plus qu'il va être obligé de régler un supplément de bagages pour transporter cela.Mais nous sommes certains qu il sera fort bien accueilli par les bambins et par l'école

Bon voyage Giuseppe

Nous préparons une nouvelle valise car des dons (merci Julie entre autre) n'ont pu être joint à cet envoi.

Alors si autour de vous il y a (de vieux jouets,des vêtements non utilisés,un veil ordinateur dans un coin

ou une paire de lunettes ou... ou... ou.... contactez nous...

88
88
Publié le 22 décembre 2017

Si vous aimez voyager par les images et si comme nous vous avez le démon des voyages. Le récit de notre escapade pour le Benelux en Novembre est en ligne sur MYATLAS

https://www.myatlas.com/tartiflette/automne-2017-au-benelux

89
89
Publié le 25 janvier 2018

Regardez ces beaux sourires de bambins,celui de Josée,et celui de Giuseppe dans cette joie communicative...

Merci Giuseppe pour cette nouvelle livraison à l'école de nos petits cadeaux et de ceux que vous avez réunis avant votre départ .

On espère que la galère du pont suite au cyclone va vous permettre de rentrer à temps....

Bonne rentrée les bambins

Giuseppe,Romain et sa lettre-cadeau , Herona et son paquet ,Josée :les étrennes viennent d'arriver grace à Giuseppe 
90


Regardez les vidéos sur la fabrication de bicyclettes avec de la récupération. (Boites de lait concentré, carcasse de pneus, tubes de perfusion périmés, etc. Quelle ingéniosité et dextérité.

Ces bicyclettes j'en ai (grâce à Giuseppe-merci), un certain nombre que je mets en vente. Le profit sera reversé à l'école et je m'engage à tenir informé les donateurs de l'utilisation de leur dont.

Ces objets sont magnifiques. Vous avez certainement des enfants dans votre entourage, des amis cyclistes, ou simplement vous voulez aider un de ces enfants malgaches (éducation, santé, un repas décent/jour, et ou ....alors faites plaisir à vos amis, et à des enfants d'Ambalavao....

Vous donnez ce que vous voulez.*

Merci d'avance.

*Me contacter par mail privé

91
91
Publié le 11 février 2018

Merci à Nathalie (la première)

Merci à Bernard et à Dédé qui ont (généreusement) participé hier soir .....

On va au minimum déjà pouvoir nourrir un enfant pendant l'année scolaire avec un repas décent grace à vous 3.

Attention le choix de l'action n'est pas définitif il dépendra du montant total collecté.Je vous informe dès que la collecte est terminée.

92
92
Publié le 1er mars 2018

L'opération aidez les bambins - un vélo miniature (fabriqué avec des matériaux de récupération) se précise.

De nouveaux donateurs sont venus s'ajouter aux précédant.

Remerciements à Lucette qui malgré son âge (très) avancé a tenu à participer à cette action.

Remerciements à Bernard qui est revenu pour un deuxième tour

Merci à Claude dont l'amour pour Mada n'a d'égale que sa connaissance de l'histoire (triste) de ce pays.

Il me reste 4 vélos miniatures* alors qui va nous aider à conclure notre projet ?

A quoi vont servir vos dons ?

Aujourd'hui nous avons réuni 75€ et compte tenu que je vais tripler le montant récolté nous avons dans la cagnotte 285€. (La liste précise des dons est à la disposition des participants).

Je propose aux donateurs de participer au projet suivant:

Il y a eu à l'école avec la saison des pluies et des cyclones des dégâts dans la cour de récréation et en particulier au niveau du" terrain de basket”. Lorsque nous y étions on nous avait dit aussi que l'état malgache demandait que les terrains de l'école (en terre actuellement) soient modifiés afin d'être recouverts en matériaux durs (empierrement, béton, goudron ????)

Suite aux dégâts , Gauthier (notre étudiant lyonnais) présent sur place à actualisé un devis qui se monte à approximativement 4000€ (15 000 000 AR) pour créer un préau qui servirait de terrain de basket aussi (?)

Les étudiants de centrale Lyon mettent en place un projet afin de trouver cette somme et ainsi réaliser quelque chose de concret pour l'école. Ils vont d'ailleurs être 7 à se déplacer cet été pour aider à réaliser ce projet et aussi pour donner des cours aux 3 emes en université d'été. (Bravo les jeunes)

Avec votre accord je voudrais nous fixer un objectif qui correspondrait à 10% du coût de ce préau (400 €).

On n’est pas loin et on peut le faire. Parlez en autour de vous. Merci.

Votre don ira directement à un projet humanitaire, surveillé pour sa réalisation par l'association en France et par Guillaume sur place. Pas d'intermédiaire (sauf moi) et du concret sur place pour ces bambins. Connaissant les pluies diluviennes et ouragans sur cette région un préau n'est pas un luxe.

on joue dans la terre rouge de Mada actuellement 
93
93
Publié le 1er mars 2018

2 nouveaux bambins parrainés merci Dominik et Claude qui ont choisit 2 enfants un garçon et une petite fille. Avec leur permission nous mettrons une photo des bambins sur le blog.

Merci pour ces enfants qui vont (peut être) s'en sortir grâce à l'éducation donnée par Josée et son équipe.

Ci dessous illustration de la pauvreté dans cette région.

La cuisine d'un de nos bambins (et pas de cheminée pour évacuer la fumée) 
94
94
Publié le 9 mars 2018


En regardant la TV dimanche soir surprise surprise

On parle de vanille , donc de Mada et on retrouve l'espace conduite par Thierry.... et brièvement Thierry au volant

Je ne suis pas certain qu'il puisse voir l'émission.Mais on a une grosse pensée pour lui . Fally transmettez lui nos amitiés

C et A

95
95
Publié le 9 mars 2018

Merci à ...

Pierre et Patricia qui ont réservé 2 vélos

Danièle et Jean-Paul qui font un don et nous laissent le vélo (pour un autre candidat)

Grace à vous nous atteignons notre objectif de 400€ pour ce préau

merci,merci,merci

96
96
Publié le 9 mars 2018


A Dominik et Claude pour le parrainage de 2 bambins :Viviannah, 10 ans, et Toni, 7 ans,

Marie Pierre qui vient de faire une demande à Villeurbanne


Vous allez apporter un peu de bonheur à 3 enfants qui en ont bien besoin

Source...  
97

A nouveau une belle action des étudiants lyonnais qui vont contribuer efficacement à la réalisation de ce préau.A la fois en se rendant sur place cet été pour le réaliser physiquement, mais aussi en réunissant les fonds nécessaires à l'achat des matériaux sur place.

le financement est ouvert à tous. faites le savoir autour de vous. Détails ci dessous.

https://www.helloasso.com/associations/solidari-terre/collectes/les-bambins-d-ambalavao-projet-madagascar

98
98
Publié le 5 avril 2018

Qui eux aussi vont parrainer un bambin.

Merci les amis pour votre générosité

99
99
Publié le 5 avril 2018

Merci aux maîtresses respectives à Ambalavao et à Metz- Tessy qui ont acceptées de réaliser des échanges épistolaires et par mail entre les enfants de classes équivalentes.

Ouvrir l'esprit de jeunes enfants au monde, à sa diversité,aux cultures différentes voilà une bien belle mission.

Les premieres questions des petits savoyards vont bientôt être envoyées par mail à Modeste qui va transmettre celles-ci à la maîtresse. et ainsi de suite : Dis moi comment tu .... là bas ....

Merci à tous

Dis moi ce que tu fais sur cette photo ?  et vous vous le savez ?
100
100
Publié le 9 avril 2018

Merci Cricri et Hervé qui pour la centième nous confirment le parrainage d'un(e) jeune bambin.

Ils vont comme nous succomber aux sourires de ces enfants qui ont pourtant toutes les raisons de ne pas le faire.

Alors merci de les aider à commencer la vie avec une bonne éducation de base dans ce pays le 4 eme le plus pauvre du monde (Les échos fin mars )

Le parc est situé à une quinzaine de km d'Ambalavao. Nos filleuls ne connaissaient pas. 
le fils de notre chauffeur à Nosy et des enfants du village 
101
101
Publié le 3 juillet 2018

Le " jumelage" école des bambins, école de Metz-Tessy (74) est lancé.

Les premiers échanges de messages se font et ainsi les bambins des deux pays découvrent la vie d'enfants à l'autre bout du monde.

- Est-ce que vous avez de l'eau à Madagascar ?

- Qu'est ce que vous avez planté dans votre jardin ?

- Est ce que vous avez des récréations et à quoi jouez-vous ?

- Quel temps fait-il habituellement à Madagascar ?

- Est-ce que vous avez une bibliothèque dans la classe ou dans l'école ?

- Est-ce que vous fêtez les anniversaires à l 'école ?

- Quels animaux vivent à Madagascar ?

Et on envoie des photos de la classe,des photos de l'élevage des phasmes *

Et quand je vous dis que les malgaches sont des gens merveilleux malgré la pauvreté de cette île.

Ils ont organisé l'envoi de chapeaux et de bracelets pour les enfants de Metz Tessy....que nous allons probablement recevoir samedi.A Madagascar on a peut être pas d'argent mais on a un coeur gros comme çà.

La classe de Metz Tessy a reçu les cadeaux (chapeaux et bracelets) 

*et oui les enfants en savent plus que bon nombre d'entre nous... je vous laisse le soin de rechercher sur Internet ce qu'est un phasme ( à moins que vous ayez des enfants en petites classes alors vous savez peut être)

NB: cette étape a eu du retard dans sa publication, la rédaction ayant eu quelques soucis.Excuses.

102
102
Publié le 3 juillet 2018

Depuis la création de ce lien entre les bambins des 2 pays. Les échanges se sont multipliés.

Les chapeaux et bracelets ont été reçus et distribués aux élèves de Metz Tessy.

A leur tour ils ont fait quelque chose pour les enfants d'Ambalavao. (je n'ai pas ouvert l'enveloppe).

Ce sera la surprise quand Baptiste va arriver fin de semaine à Ambalavao avec l'enveloppe et des fournitures scolaires pour les bambins.

Au passage bon voyage à nos étudiants lyonnais qui partent ce mardi. Assistance à l'éducation des enfants et montage du préau .Beau programme en perspective.

103
103
Publié le 3 juillet 2018

Un virement de 360€ légèrement en dessous de l'objectif de 400€ que je m'étais fixé à été fait à l'association à Villeurbanne. Vos dons vont donc se concrétiser avec la construction du préau dont nous vous tiendrons informés cet été. Merci à tous.

L'école a d'énormes besoins divers et variés. Comme vous pouvez le voir vos dons sont tracés et un compte rendu de l'emploi de ceux ci vous ai fait.

C'est pourquoi je fais de nouveaux appels à ceux qui le veulent bien pour une nouvelle opération :"vielles voitures-canettes".

Il y a des petites et des plus grosses voitures, des petits vélos et des plus grands.

Bon dès qu'il les a vues Bernard a pris les 2 plus belles et plus grosses voitures. Ah ce Bernard.

Enfin on le remercie tout de même pour sa générosité à nouveau renouvelée

Il y a surtout des vélos (petits et grands) et quelques voitures qui je suis certain vous rappellent quelques souvenirs de jeuness...

En fonction des sommes que nous pourrons réunir et en écoutant vos désirs nous pourrons collectivement soit financer l'internat d'un élève qui vit trop loin de l'école,soit financer un repas équilibré ,soit à la structuration de l'école.(Création d une nouvelle classe, d'une cuisine solaire,refection des sanitaires, et ou... ?

Alors on y va ?

104
104
Publié le 3 juillet 2018

Ce n'est pas la chanson de l'eurovision.

C'est ce que nous devons dire à toutes ces mamans (et les papas aussi) de l'école de Mila.

Nous avons reçu de nombreux sacs pleins de fournitures scolaires. des cahiers , des crayons, des sacs de classe, des vêtements, des livres,et j'en passe.La plupart de ces fournitures sont neuves.

Il nous reste à les acheminer à Ambalavao car nous n'avons pas pu faire partir la totalité en ce début juillet.

Appel aux futurs voyageurs...

Pas de panique nous trouverons une solution mais surtout merci aux parents de Metz Tessy

105
105
Publié le 3 juillet 2018

Avec son accord voici le récit d'une journée de Gauthier à Mada qui comme nous a été subjugué par l'homme que nous avons rencontré 2 fois. Mais lui ..............voici son récit.


... En revanche, je vais vous partager ma journée de dimanche, car elle était vraiment exceptionnelle! Pas de liens direct avec les bambins, si ce n'est qu'il y avait énormément d'enfants, tout aussi touchants que nos protégés d'Ambalavao.

J'avais prévu d'aller à la messe du père Pedro à Akamasoa qui est à une 10 aine de km du centre-ville. Étant en plein centre de Tana, j'avais décidé de partir à 6h30 pour être sûr d'être à l'heure.

Je prends donc mon taxi à l'heure où il n'y a pas de bouchons et arrive un peu avant 7h sur place. Très vite, une horde d'enfant vient s'asseoir à mes côtés et discuter. Ils m'expliquent qu'ils viennent tous les dimanches accueillir le père qui arrive vers 7h30.Celui-ci arrive bien à cette heure là, et les enfants me prennent la main pour me le présenter. Donc je croise le père avec qui j'échange 5 minutes en français. Il est vraiment adorable et réfléchi, et il m'explique que c'est une fête aujourd'hui car le nonce apostolique (l'envoyé et représentant du pape pour Madagascar) vient célébrer la messe, et en français qui plus est! J'ai bien de la chance Étant arrivé très tôt, je décide de me mettre au milieu des malagasy près de quelques enfants qui m'avaient accueillis le matin. Les vahiny (comprendre invités = blancs de passages comme moi) sont à une tribune réservée où ils ont bien de la place, mais je préfère être tout serré mais au milieu des enfants La célébration est vraiment impressionnante! 10000 personnes, un orchestre, des chants bien dynamiques, tout le monde qui chante à pleine voix et qui tappe des mains dans ce stade converti en église. On sentait vraiment la joie partout! A akamasoa, pas de vazaha, les blancs sont tous des vanihy (invités) ce qui est assez agréable, beaucoup disent d'ailleurs bonjour monsieur.La fin de la messe est remarquable avec une danse synchronisée en honneur du nonce par les 1300 élèves de l'un des collèges, vêtus de couleurs, j'en ai pris plein les yeux! Même sans mon livre de messe, j'ai pu chanter à fond les chansons!Bref une messe magnifique, que je recommande vraiment à quiconque vient à Mada (et j'ai eu encore plus de chance avec le nonce present!)Mais ce n'est pas terminé...

Je sors de la messe et le mets sur mon téléphone car je n'ai pas du tout prévu ma journée ni la nuit, je dois trouver à m'occuper et à me loger.La voiture du père Pedro commence à partir, et elle s'arrête soudain juste avant le portail. Le père passe sa tête par la fenêtre et me lance un "tu veux venir manger avec nous en bas" ?Ni une ni deux, j'accepte et monte dans la voiture suivante blindée d'enfants avec qui on discute, on chante et on rit!Arrivé en bas, je reste un peu avec les enfants, n'en revenant pas de ce que j'avais entendu, mais le père envoie quelqu'un me chercher et je prends l'apéro à côté du père Pedro et en face du nonce de Madagascar ! Moment qui aurait pu être gênant mais était au contraire hyper intéressant, les deux étant des vraies forces spirituelles, le tout autour d'une délicieuse bouteille de vin argentine, que le père n'arrête pas de vider dans mon verre .Puis on est passé à table, la même où on mangé des présidents malagasy, le prince Albert et j'en passe! J'étais sur la table des invités avec le nonce, le père Pedro et deux enfants, il y avait deux autres tables l'une avec les directeurs des établissements d'enseignements d'akamasoa et l'autre avec des enfants choisis dans ces établissements. Enfin une natte avec des enfants qui avaient demandés au père en sortant de la messe s'ils pouvaient manger.Repas délicieux et très sympathique auprès du père.Pendant le repas, le nonce me demande qui je suis, se demandant sans doute comme moi ce que je faisais à cette table, et le père Pedro de répondre " c'est l'invité de Dieu" ... Ça ne pouvait donc pas se refuser!

.

106
106
Publié le 6 octobre 2018

Invitée par des amis Hauts savoyards, Josée visite les organisations soutenant l'école des bambins.

Elle a ainsi visité les enfants de l'école jumelée avec la classe d'Ambalavao.

Cette petite séquence fut riche de curiosité de la part de ces bambins.

Les gens sont ils tous noirs à Madagascar ?

Les enfants mangent ils des glaces ?

Ont-ils la même heure que nous ?

Un repas avec des personnes soutenant l'école a aussi été organisé localement.

Une bien belle journée

107
107
Publié le 6 octobre 2018

Pendant ce temps à Ambalavao les travaux financés par les différents dons avancent.

Nouveau réservoir d'eau et nouvelle pompe

Nouveau bloc sanitaire

Nouveau préau avec un baby-foot

Construction d'une nouvelle classe à coté de la classe informatique etc

Grace à Saara et Jorgen qui sont passé à l'école récemment voici quelques photos des travaux qui prouvent que les dons sont bien investis sur place.(réservoir d'eau,bloc sanitaire,classes,etc.)

108
108

Voilà ce que cela donne lorsque deux parrains et marraines rencontrent ...un zebu sur les routes de Mada.

Bon rétablissement à nos 2 amis qui sont de retour choqués mais sains et sauf.

109
109

Enfin en ligne des vidéos réalisées un dimanche de visite à Akamasoa (le village du père Pedro)

Merci à Bodo pour la visite de cette "ville" crée de toute pièce par cet homme remarquable afin de sortir les enfants des décharges ou ils tentaient de survivre.

Si vous avez besoin d'un mot de passe pour visualiser ces videos :tartiflette .

A voir sur Vimeo (gratuit)

La messe à Akamasoa à ne surtout pas manquer si vous passez par Tana.

110
110
Publié le 3 novembre 2018

Mora mora » :"des mots qui peuvent revêtir moult sens (la lenteur et la facilité) mais qui peuvent aussi connoter des substantifs tels que le calme et la tranquillité".

C'est bien pour cela que les "nougatines" fabriquées à l'école d'Ambalavao ont mis tout ce temps pour nous parvenir.

Le geste de ces écoliers et des maîtresses n'en est encore que plus apprécié.Cette semaine je vais remettre les courriers et les cadeaux à la classe de Mila ici à Metz Tessy.

Après les chapeaux et les bracelets déjà reçus, nos petits malgaches font une fois de plus preuve d'une grande générosité et montrent ainsi combien ils apprécient cet échange avec nos enfants.

C'est la rentrée à Ambalavao . Nous souhaitons à ces bambins une grande année scolaire espérant qu ils seront épargnés par les cyclones et par la peste.

111
111
Publié le 3 novembre 2018

Pour ceux qui veulent suivre l'évolution de ce pays à l'actualité politique chaude :

voici un lien (Merci Bernard)

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/11/03/suivez-notre-serie-madagascar-un-nouveau-depart_5378456_3212.html

Et pour les sportifs :

Sachant que l'équipe va être renforcée par un arrière de l'OL Jérémy Morel ! né à la réunion mais qui a la double nationalité semble t il.

et à la pétanque : qui a été champion du monde à l'avant dernier championnat ? et oui Madagascar

112
112
Publié le 22 novembre 2018

Grace à Bernard voici un extrait du monde .On en parle pas beaucoup en France et dans nos médias.Alors parlez en autour de vous les bambins ont besoin de vous.

Madagascar, un nouveau départ ? (3/5). Près de 1,2 million de personnes sont victimes de la sécheresse dans le sud de l’île et une partie souffre de malnutrition aiguë.Par Laurence Caramel (Lagniry, Madagascar, envoyée spéciale)LE MONDE Le 05.11.2018

Pierrot Rajaonarivelo est prêt. Mercredi 7 novembre, il ira voter pour Andry Rajoelina dont il arbore le tee-shirt orange frappé d’une photo. Pourquoi lui et pas un autre parmi les trente-cinq candidats qui se présentent pour succéder à Hery Rajaonarimampianina ? Le chef de Lagniry, un village perdu au milieu des terres arides de la région d’Atsimo-Andrefana, dans le sud de Madagascar, a un argument imparable : « Quand il était président[2009-2013], il pleuvait tout le temps. » Et d’ajouter : « Lui n’est pas un vieux politicien ». Façon de dire que de ceux-là, il n’y a rien à attendre. Son village n’a jamais rien reçu. Sauf une fois, « une distribution de cartables et de stylos ». « C’était en 1999 », précise-t-il sans hésiter. L’événement est resté gravé à tout jamais dans sa mémoire.Lire aussi : A Madagascar, Hery, un président isolé au bilan terni par la corruption De la pluie ? Rien ne serait plus précieux. Depuis la sécheresse déclenchée par El Niño en septembre 2015, il n’est quasiment rien tombé dans cette région enclavée, loin de l’attention de la capitale. Deux récoltes déjà ont été perdues et, à regarder le ciel bleu azur à peine traversé de légers nuages, on se met à redouter le pire. « S’il ne pleut pas, nous allons mourir », glisse comme une évidence le notable aux traits creusés sans se déparer de son sourire. Les réserves de semence de maïs et de lentilles sont presque vides et, dans les champs, les tiges de manioc se sont asséchées. Le bétail a été vendu ou volé par les Dahalo, ces bandits de grands chemins qui sillonnent le sud de l’île.Se nourrir de tubercules sauvages Depuis deux ans, les 1 600 habitants de Lagniry se nourrissent de tubercules sauvages. Un aliment « amer et sans goût, juste bon pour les cochons », décrit une femme en se moquant dignement de son sort. Chaque jour, les mères munies de leur bêche et d’un panier s’éloignent du village pour creuser le sol durci à la recherche de ces racines brunes pas plus grosses qu’un gland dont dépend leur survie. Puis elles les pilent dans leur mortier en bois et les font bouillir pour les servir le midi et le soir à leur famille. Le matin, on ne mange pas.Le jardin potager s’est endormi et seuls quelques plans de carottes, de choux et de brèdes tentent de sortir de terre avec l’eau puisée dans la rivière qui, elle aussi, ne ressemble plus qu’à une grande étendue désolée encaissée entre deux rives témoins de leur malheur. Pour avoir de l’eau, il a fallu creuser au milieu du lit de larges trous dans lesquelles les femmes descendent à la rencontre d’une petite flaque qu’elle puise à l’écuelle pour remplir leur seau. Quand il est vide, le puits de fortune est déplacé en amont de la rivière.Lire aussi : « Le candidat qui a le plus d’argent peut s’offrir une visibilité » dans les médias malgaches En octobre, la période de soudure a officiellement commencé dans l’attente de précipitations pour assurer une récolte de manioc qui ne donnera qu’au mois de mars. Avec elle ont repris les distributions de vivres du Programme alimentaire mondial (PAM) : 30 kg de riz ou de maïs, 4,5 kg de légumineuses et 2,6 litres d’huile pour une famille de cinq personnes.Mais, alors que la situation alimentaire se dégrade, l’organisation est elle-même confrontée à un manque de financement des pays donateurs chargés d’assurer son budget. En l’espace de quelques mois, la proportion de la population souffrant de malnutrition aiguë est passée de 50 % à 65 % dans le district de Betioky auquel est rattaché le village, selon les résultats préliminaires de la dernière enquête pilotée par le gouvernement.« Des enfants dénutris et affaiblis »Au total, près de 1,2 million de personnes sont victimes de la sécheresse dans le sud de Madagascar. « La situation est déjà terrible. Nous voyons les populations souffrir et nous sommes contraints de tailler dans nos interventions », se plaint, sans cacher sa colère, Etienne Tchecounnou, le responsable de l’antenne de Tuléar qui gère les missions dans la zone. « Nous devons réduire les cantines scolaires de moitié alors qu’elles apportent aux enfants le seul repas équilibré de la journée. » Autre dilemme : faut-il secourir les 227 villages qui ont besoin d’assistance au risque de devoir tous les abandonner d’ici deux mois ou dès maintenant en sélectionner un nombre restreint ? En l’état de ses ressources, le PAM, qui reste le principal acteur des actions d’urgence contre la faim, ne dispose que 30 % du budget nécessaire jusqu’en mars.Lire aussi : Hery Rajaonarimampianina : à Madagascar, « on ne peut pas corriger autant de pauvreté en cinq ans »Dans la petite case de terre rouge transformée en relais santé, Lala a encore de quoi distribuer des rations de Plumpy’Sup, un complément nutritionnel donné aux enfants pour compenser les carences de leur alimentation et limiter les séquelles sur leur développement. Deux fois par mois, l’agent de santé communautaire pèse, mesure le périmètre brachial des bambins avant de délivrer son ordonnance à raison d’une ration par jour. « Les enfants ne sont pas spécialement malades, mais ils sont dénutris et affaiblis. J’envoie les cas les plus graves au centre de santé de base qui se trouve à 18 km », explique-t-elle tout en tançant avec autorité une mère dont l’enfant a maigri.A l’ombre du grand tamarinier, chacun attend son tour. Pierrot fait le pitre pour amuser les enfants et les somme de bien apprendre à l’école pour ne pas être comme lui, un analphabète qui ne peut même pas parler en français à un étranger. L’école, ou plutôt ce qui en fait office, servira de bureau de vote mercredi. « La Banque africaine de développement avait dit qu’elle nous construirait un bâtiment. Les ouvriers ont travaillé pendant trois mois. Puis ils ne sont jamais revenus et l’école n’a jamais été terminée. » A Lagniry, l’avenir de 380 enfants et de leur unique institutrice se joue à ciel ouvert dans une grande carcasse de parpaings gris.

elles creusent des trous dans la rivière asséchée pour trouver de l'eau (le monde 5/11/2018) 
113
113
Publié le 22 novembre 2018

La rentrée a eu lieu à Ambalavao.

Les fournitures scolaires qui avaient été collectées à l'école de Metz Tessy ont été distribuées aux élèves de la classe jumelée à Ambalavao.

les enfants semblent ravis.

114
114
Publié le 22 novembre 2018

C'est ainsi qu'on les nomme en créole à la réunion.(pas très loin de Mada).

Des nougatines faites de caramel et de "pistaches" (= cacahuètes) ou amandes etc.

Données par les bambins elles vont être distribuées demain dans la classe de Metz-Tessy.

Une fois encore merci à nos généreux bambins.

Ceux de Metz-Tessy avec Christine( l'ancienne maîtresse de Mila l'an dernier) vont préparer quelque chose pour la fin de l'année.

115
115
Publié le 22 novembre 2018

Il y a une dizaine de jours à Annecy à l'occasion de la fête du caillon j'ai pu rencontrer Dany.

Dany le responsable de l'association de Manaka producteur de Miel que nous avions rencontré sur place.

Il était invité par l'AFDI à l'occasion de leur 50 ieme anniversaire.En effet cette association a œuvré pour que le miel de Mada et en particulier celui de Letchi soit à nouveau vendu en France (des barrières douanières l'en empêchait jusqu'alors).

Un groupe d'agriculteurs est d'ailleurs sur place actuellement pour aider* les producteurs malgaches dans

leur production de Miel Bio dont la production est en chute de 50% cette année à cause d'une maladie.

Inutile de vous dire que Dani était gelé sous notre climat hivernal.Il y avait aussi un stand de vente d'épices malgaches et François (qui avait acheminé une valise l'an dernier à l'école) qui vendait des boissons au profit d'un orphelinat à coté de Manakara.

Dany était heureux de nous rencontrer à nouveau. Nous aussi : le monde est petit.