A
2 messages - Inscrit depuis 1 an
Il y a 515 jours - modifié

Ancien grand État de l’Amérique précolombienne, la Bolivie est une contrée réputée pour ses vestiges historiques, ses paysages envoûtants et ses réserves naturelles. Elle est aussi connue pour ses fêtes exceptionnelles qui émerveilleront les vacanciers pendant leurs séjours dans ce territoire. L’un des évènements à découvrir dans ce pays est la Fête du Solstice. Cette dernière se déroule tous les 21 juin dans la cité antique de Tiwanaku, non loin de la métropole de La Paz. Elle symbolise le Nouvel An andin et le début de la saison hivernale. Durant cette célébration, les locaux s’habillent chaudement avant de se réunir dans les rues dans les ruines de Tiwanaku. Ils attendent le lever du soleil sous le rythme des tambours des troupes de musiques.

Pour éviter de mourir de froid, ils allument des feux un peu partout dans le site et boivent de l’alcool. Au petit matin, plusieurs musiciens et danseurs effectuent des incantations destinées au soleil. Ensuite, tous les participants de la Fête du Solstice lèvent leurs mains vers le ciel pour accueillir les premiers rayons du soleil.

La fête de la Vierge de Urkupiña

La fête de la Vierge de Urkupiña est l’un des évènements majeurs à ne pas rater pendant un séjour sur le territoire bolivien. Elle se tient tous les ans au 15e jour du mois d’août. Elle a été créée pour célébrer la Vierge María de Urkupiña. D’après la légende, une fillette qui faisait paître ses brebis vit apparaitre une femme entourée d’une lumière éblouissante avec un nourrisson dans les bras. Ce phénomène exceptionnel réapparu régulièrement à la jeune bergère.

Un jour, les gens du village ont décidé d’accompagner la petite fille pour voir ce spectacle hors du commun. L’enfant montra la Vierge en criant « Ork’opiña ! », ce qui signifie « Elle est déjà sur la montagne ! ». Depuis, une chapelle a été construire sur le lieu où s’est déroulée cette apparition. Pour participer à cette cérémonie pendant leur voyage en Bolivie, les globe-trotters sont invités à se rendre dans la ville de Quillacollo. Pendant cette célébration, divers évènements sont organisés comme une grand-messe officielle, une procession et un défilé.

Le carnaval d’Oruro

Le temps d’un séjour en Bolivie, les voyageurs ont la possibilité d’assister à l’un des festivals les plus anciens et animés du pays, le carnaval d’Oruro. Cet évènement se passe chaque mois de février dans la métropole d’Oruro, la capitale folklorique du territoire. Cette fête remontant à environ 2 000 ans a été interdite durant la colonisation espagnole. Toutefois, pour continuer de pratiquer cette coutume, le peuple uru faisait semblant de la célébrer sous la forme de rituel catholique. Pendant cette manifestation, une grande procession est effectuée. Cette dernière voit défiler pendant une journée entière et sur une distance de 4 km près de 28 000 danseurs et 10 000 musiciens. Ces groupes exécutent de nombreuses danses folkloriques telles que les Potolo, les Caporales, les Diablada, les Tobas et les Suri Sikuris. À la fin de la parade, deux pièces de théâtre sont organisées. La première raconte la conquête du pays par les Espagnoles et la seconde parle de la bataille entre le bien et le mal.

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour participer !