Les plus belles balades à faire au Pays Basque

Au bord de la mer ou à la montagne, au Pays Basque, les balades sont toutes plus dépaysantes les unes que les autres. Voici les plus belles balades à faire au Pays Basque !

Le Pays Basque est une région riche d'un patrimoine culturel, historique et traditionnel unique. Le littoral basque, connu pour ses spots de surf comme Anglet et Guéthary, épouse la chaîne des Pyrénées occidentales, qui offre des panoramas somptueux sur la côte basque jusqu'aux Landes et sur les Pyrénées côté espagnol.

• • •

La Rhune

C'est LA montagne du Pays Basque par exellence. La Rhune, sommet montagneux qui culmine à 905 mètres d'altitude, offre une balade des plus dépaysantes pour tout public.

Depuis le village d'Ascain, à quelques minutes de Saint-Jean-de-Luz, un des départs possibles pour la Rhune se fait depuis un petit parking avant environ deux heures et demi de marche pour la montée (et la descente) pour une distance de 10,7 kilomètres et un dénivelé de 870 mètres. Afin de visiter le massif de la Rhune confortablement, prévoyez évidemment de bonnes chaussures de marche. Tout au long de la balade pour atteindre le sommet, les panoramas et les points de vue sur la côte basque se succèdent. Des couleurs de sable sur les plages aux toits orangés des maisons basques entourées de verdure, le spectacle est garanti.

Les points de vue sur la côte basque et les reliefs 

Le chemin vers le sommet de la Rhune est aussi un espace où les pottoks, les chevaux du Pays Basque, parsèment le paysage et les sentiers. Ils vivent librement sur les pentes du massif et participent ainsi à l'entretien de la montagne. Il n'est donc pas rare d'en rencontrer au cours de sa balade non loin des cayolars, bergeries souvent en ruines qui rappellent l'activité des bergers qui y vivaient autrefois avec leurs troupeaux.

La faune de la Rhune est très riche, tout comme la flore, qui entoure les sentiers rocailleux de la balade. Sur le plateau des Trois Fontaines, à mi-chemin, les arbres, les fleurs et les nombreuses prairies, entourés du calme et du bruit des oiseaux, rendent l'atmosphère paisible au coeur du massif de la Rhune.

Juste avant d'arriver au sommet, une pente très abrupte clôt la randonnée. Le chemin rocailleux et escarpé est la dernière difficulté avant d'apercevoir les rails du train de la Rhune, train à crémaillère de 1924, qui est un des derniers en activité en France.

Le départ pour la Rhune par le train à crémaillère se fait depuis la gare du train de la Rhune, au col de Saint-Ignace, quelques kilomètres après le village d'Ascain en direction de Sare. 35 minutes de trajet pour apprécier la vue et la biodiversité du massif de la Rhune sans se fatiguer, c'est l'idéal !

Le sommet de la Rhune offre ainsi un magnifique panorama sur les côtes françaises depuis Hendaye jusqu'aux Landes, ainsi que sur la côte et les reliefs espagnols. Les montagnes pyrénéennes se dessinent au loin et le paysage semble infini. Par beau temps, la vue est bien évidemment plus appréciable et on peut voir à des kilomètres à la ronde !

La vue depuis le sommet de la Rhune 
• • •

La Corniche Basque

De Ciboure à Hendaye, la Corniche Basque s'étend sur une dizaine de kilomètres le long du littoral atlantique.

Depuis Ciboure, sur la commune d'Urrugne, en partant de Socoa, un chemin pédestre suit les falaises de la Corniche.

Ces falaises abruptes sont balayées par la mer et les vents depuis des millions d'années, ce qui fait la caractéristique unique de cette côte. Chaque année en automne et en hiver, la célèbre vague géante de Belharra apparaît à trois kilomètres au large de la Corniche Basque et peut atteindre jusqu'à vingt mètres de hauteur, un paradis pour les surfeurs en quête de sensations fortes !

À pied sur le sentier du littoral, l'Atlantique s'étend à perte de vue : depuis Biarritz jusqu'à Hendaye, le point de vue sur l'horizon est exclusif. Les vastes prairies, les falaises sculptées par le vent et la lande atlantique offrent un spectacle naturel saisissant.

Depuis le sentier de la Corniche Basque, des panoramas s'offrent également sur la Rhune, les Trois Couronnes, ainsi que sur le Jaizkibel, montagne la plus occidentale des Pyrénées.

Sur le parcours se trouve le château observatoire Abbadia, propriété de l'Académie des Sciences et monument remarquable par son architecture de style néogothique, que l'on peut visiter toute l'année. Le Domaine du château propose une très belle balade le long des falaises.

Vers Hendaye, le site de la Corniche Basque se caractérise par de nombreuses criques pour sentir l'air marin de l'Atlantique et apprécier la tranquilité de la nature.

En continuant le long de la corniche, vous arrivez à la Pointe Sainte-Anne et vous découvrez les Deux-Jumeaux, deux mégalithes géants, comme sortis de l'eau, à quelques mètres de la falaise.

• • •

Les Gorges de Kakuetta

Au coeur des montagnes et des forêts du Pays Basque, les Gorges de Kakuetta offrent une balade envoûtante et des paysages sauvages et captivants.

Sur la commune de Saint-Engrâce, dans les reliefs de la Haute-Soule, les Gorges de Kakuetta sont traversées par le Gave de Saint-Engrâce, rivière torrentielle, sous-affluent de l'Adour. Pour visiter les Gorges de Kakuetta, prévoyez de bonnes chaussures de randonnée, le chemin étant rocailleux et escarpé. La première étape de votre balade sera un lac couleur émeraude, qui paraît sortir des entrailles de la Terre. Cette étendue d'eau annonce la beauté du lieu.

Pour entrer dans le vif du sujet, dans le profond canyon, il faut emprunter "le Grand Etroit", passage de seulement quelques mètres entre deux versants de la faille. Pour suivre le cours de la rivière, des passerelles sont aménagées pour vous permettre, en tant que randonneurs, de privilégier d'un espace au plus près de l'eau et des pierres qui jonchent le canyon.

Dans cet espace naturel, humide et vivifiant, la végétation est abondante et luxuriante, si bien que les Gorges prennent des apparences de forêt amazonienne ! La végétation est partout et vous invite à une véritable connexion avec la nature. Par endroits, le chemin de randonnée est au même niveau que la rivière et on peut aprrécier la clareté et la pureté de l'eau.

Depuis le niveau de la rivière, on se rend compte de la hauteur vertigineuse des parois du canyon, qui atteignent par endroits 350 mètres !

Après une heure de marche dans les Gorges, ce n'est autre qu'une cascade impressionnante d'une vingtaine de mètres qui fait son apparition le long de la paroi. Pour ressentir toutes les sensations procurées par la cascade, vous pouvez vous balader tout autour et ressentir les embruns vivifiants de la chute d'eau.

Pour finir la randonnée dans les Gorges de Kakuetta, immersion dans les entrailles de la Terre. La visite se termine par la Grotte aux Lacs, qui permet d'admirer dans une certaine obscurité des stalactites et stalagmites géantes.

Après les Gorges de Kakuetta, n'hésitez pas à vous rendre à l'est du village de Larrau, à quelques kilomètres de Saint-Engrâce, au niveau de la passerelle d'Holzarte, pont suspendu à 180 mètres de haut qui surplombe les gorges d'Olhadubi.

• • •

Saint-Jean-Pied-de-Port

La bastide de Saint-Jean-Pied-de-Port est une étape incontournable de Compostelle et classée parmi les plus beaux villages de France.

Le village de Saint-Jean-Pied-de-Port est situé dans les collines verdoyantes et paisibles de Basse-Navarre, à une dizaine de kilomètres de la frontière espagnole. Saint-Jean-Pied-de-Port est une étape du chemin de Compostelle, où les pèlerins y trouvent refuge avant de continuer leur périple vers les Pyrénées et Saint-Jacques de Compostelle.

Vos yeux se porteront sûrement sur les maisons typiques du Pays-Basque, blanches aux volets rouges ou verts qui donnent tout leur charme au village.

Les nombreuses ruelles de la vieille ville ont traversé les siècles, et offrent des bâtisses toutes plus authentiques les unes que les autres au bord de la rivière de la Nive de Béhérobie.

En traversant la rue d'Espagne, vous tomberez sans aucun doute sur la Porte Notre-Dame, tour-porte en face du pont Notre-Dame, qui enjambe la Nive de Béhérobie, au coeur de la vieille ville. Ce pont sépare la ville en deux parties et se situe sur le chemin de Compostelle (GR 65), et ouvre la route vers les Pyrénées et Roncevaux en Espagne.

La tour-porte, rue d'Espagne 
Le pont Notre-Dame qui enjambe la Nive de Béhérobie  

Sur les hauteurs de Saint-Jean-Pied-de-Port, vous trouverez la citadelle de Mendiguren, édifiée entre 1625 et 1627 sur la colline du même nom. Cette place forte, située sur la route des Ports de Cize (cols de montagnes), jouait un rôle stratégique important sur cette de voie de franchissement des Pyrénées en direction de l'Espagne.

Sur la colline qui domine la ville et la Nive d'une hauteur de près de 80 mètres, la vue sur la vallée est imprenable, et vous pourrez voir le Munhoa, mont de 1 021 mètres d'altitude situé entre le village voisin de Saint-Étienne-de-Baïgorry et Saint-Jean-Pied-de-Port.

Vous prendrez aussi le temps d'apprécier le calme du village dans les nombreux restaurants qui jonchent la Nive de Béhérobie.

• • •

Le centre historique de Bayonne

Au confluent de la Nive et de l'Adour, entre ruelles et façades à colombage, bienvenue dans le centre historique de Bayonne !

En entrant dans le quartier historique, appelé le Grand Bayonne, vous pénétrez dans le jardin botanique, où les plantes, toutes plus exotiques les unes que les autres, vous font voyager le long des remparts érigés par Vauban.

 Le jardin botanique

Après avoir traversé les remparts, la cathédrale gothique Sainte-Marie (ou Notre-Dame) de Bayonne s'érige en face de vous, avec ses flèches de 70 mètres de hauteur. L'édifice est classé monument historique en 1862 et est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998. La cathédrale est accompagnée de son cloître, un des plus grands de France, que vous pouvez visiter, et dans lequel vous vous baladez et flânez au coeur du quartier historique.

Au virage derrière le choeur de la cathédrale débute la rue d'Espagne, le long de laquelle les maisons aux volets bleus, rouges et verts ainsi que les boutiques se succèdent.

À l'ouest de la rue d'Espagne, en longeant la Nive le long des Halles, vous apercevrez la Mairie de Bayonne sur la place de la Liberté, point de rendez-vous des rassemblements estivaux et place centrale des Fêtes de Bayonne qui ont lieu chaque année à la fin du mois de juillet.

En face de la Mairie, de l'autre côté de l'Adour, la citadelle Vauban domine le fleuve. Dessinée par Vauban en 1680 et construite à la fin du XVIIe siècle à la demande de Louis XIV, la citadelle est classée monument historique en 1929 et se visite seulement lors des journées portes ouvertes, car occupée à l'année par le 1er Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine.


Le Pays Basque n'attend que vous ! Laster arte ! (à bientôt)

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.