Pétra dans le froid…

Du 14 au 18 février 2012
5 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Février, besoin d’un peu de sable et soleil mais pas de la mer.

On passe par Istanbul, ville maudite, no comment pour arriver de nuit en Jordanie et dormir à Mataba. On aura pas l’occasion de voir Aman. On est 15, deux groupes de 4, des individuels dont une mamie de 75 ans qui n’arrête pas de parler d’elle et dire que t’as choisi le circuit le plus sportif… T’as un couple, elle est a 20 ans de moins que son mari, elle lui a offert ce circuit en cadeau d’anniversaire mais tu sens que c’est pas son truc à elle. C’est plutôt les hôtels 4*… M’enfin, on verra… On a un guide français, c’est ca de voyager luxe avec Allibert. Ca fait même chier…

Wadi Rum 

4 heures de minibus Pour aller dans le Wadi Rum soit disant par une route non touristique. Effectivement, on est bloqué par la police et il faut attendre que le capitaine ait fini de déjeuner. Puis des 4*4 nous emmènent dans le désert du Wadi Rum. C’est superbe, un désert de couleur rouge-orangée avec des pitons rocheux. Marche dans des petits canyons. Le truc important lors des pauses, s’arrêter loin de la mamie sinon tu peux pas contempler le paysage tranquillement.

Les nuits sont fraiches, très fraiches, surtout que t’as pété la fermeture éclair du sac de couchage. La nuit, t’as vu une superbe étoile filante, toujours le même vœu, s’il pouvait se réaliser… Le matin il fait 7%, ca va pas durer longtemps ces conneries de dormir à la belle étoile, ca va être retour sous la tente. Les marches sont plutôt tranquilles, 4h le matin, 2h l’après-midi.

T’es le seul en sandale…

Wadi Rum  

On est la St Valentin…un petit SMS qui sera sans retour, bien évidement…

Dernier jour dans le Wadi rum, on rejoint donc la ville de Rum. Puis transfert pour le prochain trek en direction de Petra

2

La mamie est sympa mais faut qu’elle arrêt de causer.

Les journées de marche sont plus dures mais comme les voitures nous rejoignent le soir, la mamie jette l’éponge. Faut reconnaitre qu’elle marche bien mais dès que ça monte, elle a plus de mal. La nuit, un chien n’a pas arrêté d’aboyer. Toute la nuit. Tu es sorti plusieurs fois pour lui balancer des pierres ; Que dal. Le matin, le chien est là. C’est une chienne et elle est là comme si tout allait bien. T’as envie de la tuer mais elle vient chercher des caresses. Qu’est ce tu veux faire. Elle est avec 3 autres chiens plus jeunes qui eux restent à distance. Tout le monde est énervé après elle mais bon… La marche démarre et comme on l’a nourrit, elle a décidé de nous suivre, et on a beau lui lancé des pierres, elle nous suit à distance. S’il y a un autre groupe de chiens, elles leur foncent dessus. Bon, on lui appartient.

On marche dans des conditions difficiles et elle ne nous lâche pas. En fin de journée, on a un petit transfert en bagnole, elle se fait lâcher par les bagnoles mais elle nous rattrape au camp. On a pas le choix, on la nourrit et la surnomme Wadi…. Et cette salope aboie encore cette nuit. Il fait de plus en plus froid, t’es glacé, tu tousses; Putain de froid en Jordanie….

Vers Petra 

3 jours de marche pour arriver sur les hauteurs de Petra, il y a en plus du vent. Presque tout le monde dort dans une grotte aménagée, toi tu sens le plan ronflement, tu préfères dormir au froid, dans le vent mais au calme. Effectivement la nuit a été bruyante coté grotte….

3

Effectivement t’avais jamais imaginé que tu pourrais visiter Petra avec 0° et t’es pas équipé pour. T’as mis tout ce que tu pouvais mettre mais c’est pas suffisant.

C’est certainement très jolie Petra quand il fait beau et chaud, mais sous les nuages, dans le vent et le froid, t’es pas motivé, tout ce que tu veux, c’est te réchauffer. Alors tout le blabla du guide, t’en as rien à foutre. On n’est pas rentré sur le site par l’entrée principale donc le site semblait clame mais les touristes arrivent par centaines. Ca te semble blindé mais le guide te dit qu’il n’y a personne; Ca doit être un cauchemar en pleine saison.

Au fait, Wadi nous a abandonné quand elle a vu qu’on laissait d’autres chiens rejoindre le groupe. Bah, elle a dû trouver un autre groupe.

C’est juste ne sortant du site de Petra que le soleil apparait. Oui, on doit partir plutôt car le chemin pour retourner sur Aman passe par col et il y a de la neige et on n’est pas sûr de pouvoir passer… la totale…

Petra