Juin 2022
3 semaines
Partager ce carnet de voyage

L'envie de découvrir et de s'émerveiller 😍



C'est le grand départ pour la Mongolie 🇲🇳 Au Nord, un grand lac bleu turquoise enlacé par les montagnes : tout était vert, tout était bleu, sauf quelques huttes ici et là. Nous étions arrivés au pays des chamans… La magie était partout. Puis nous avons pris la route du Sud et atteint le Khangaï, cette ancienne chaîne volcanique où de nombreux éleveurs nomades ont élu domicile. Montagnes, rivières et lacs…

Un circuit qui prend le temps d'apprécier.

2

Nous y voilà enfin. Presque 7 mois que nous attendons ce moment... ⌛️

Du mal à croire que nous y soyons vraiment.

On se dirige vers la sortie, bureau 3 de l'imigraton pour valider notre entrée sur le territoire mongol 🛃

Après 20mns d'attente, photo et prise d'empreintes, recupération des bagages, nous nous dirigeons vers la sortie où nous attend notre agence locale . Je sors 2mns de l'aéroport #tropdemotion 😌

On attend Benoît qui participera également à notre aventure.

Nous montons en voiture et direction le centre d'Oulan Bator, la capitale, où nous attend notre guide Mina, qui nous accompagnera tout au long de notre séjour.

(En Mongolie, les volants sont aussi bien à gauche qu'à droite)



Nous arrivons à notre hôtel où nous passerons la première nuit avant le début de notre périple.

Après une petite sieste de 2heures, nous nous préparons et rejoignons Mina ainsi qu'Aurélie et Clémentine qui sont arrivées via un autre vol et seront avec nous pour le voyage.


Nous marchons un moment pour trouver un bureau de change et prendre la monnaie locale (le Tugrik). Avec 3990 tugrik pour 1 euro, nous voici rapidement millionnaire 🤑🤑

On se dirige vers un restaurant local pour déjeuner et faire un peu connaissance.

On commence à goûter à la cuisine locale où mouton 🐑 chèvre 🐐 et bœuf 🐂 tiennent une place importante dans l'alimentation.

On goûte des kochour, une sorte de chausson en pâte feuilletée rempli de viande. Très bon quand c'est chaud.

Très bon restaurant où nous déjeunons pour environ 7euros par personne.

Nous dirigeons à présent vers un temple.

On est dimanche et il y a plusieurs célébrations.

Visite de plusieurs temples 🕍

Direction à présent pour le Musée National d'Histoire pour une immersion dans la civilisation mongole.

Jusqu'à cette dernière photo, tout se passait bien. Visite très instructive, très utile pour bien comprendre les coutumes et histoire mongole. Alors peut-être un peu de fatigue à cause des derniers jours mais tout allait bien.

Je me suis alors assis un moment pour me reposer et avons continué tous ensemble la visite.

Arrivé à mi chemin de la visite, je me rends compte que je n'ai plus mon portable !!!!

Perdu, oublié, volé ?? Je ne sais pas alors je refais mes derniers pas encore et encore, vide et revide les sacs mais rien.

On appelle la sécurité pour regarder les caméras de vidéo surveillance qui, par malchance, n'enregistraient pas à l'endroit où je pense avoir perdu le portable.

On regarde les vidéos des salles voisines pour comprendre ce qui a pu se passer. A 16h58, on voit le comportement étrange de 2 personnes qui sortent par l'entrée au lieu de sortir par la sortie, on trouve les caméras de l'accueil et pensons qu'il s'agit de ces personnes, sans aucune certitude bien sûr.

On appelle le 102, la police qui dépêche dans un premier temps un officier et ensuite la police scientifique 🚓

Non non, je ne rigole pas. Photos, prise d'empreintes, limite on faisait un portrait robot.

Vero et nos compagnons d'aventure, tout aussi inquiets 😟 attendaient avec impatience l'évolution des événements.

Vive Samsung. Et Vive Mina qui a joué les traducteurs pendant près de 2h.

Je me connecte sur l'ordinateur de la directrice du musée afin de localiser mon téléphone.

Je vois qu'il est à quelques kms et a borné il y a 5mns.. il ne faut pas perdre de temps mais un des policiers attend des renforts car le portable se trouve dans une zone à risque de la capitale et ne veut pas y aller tout seul.

Le bus de la police arrive, 4 personnes, Mina et Benoît se joignent à moi et c'est parti 🚔



Ce qui va suivre est digne d'un polar ou film produit par Jerry Bruckheimer 🎥

On arrive dans la zone où le portable avait borné, un des flics en civil part de son côté et moi du mien.

La précision de la géo-localisation n'est pas sûre mais on tente.

Je demande à Mina de m'accompagner afin de montrer la photo des "possibles" voleurs.

Je dis possible car pour l'instant, ce sont juste deux personnes qui, sur la vidéo du musée descendent les escaliers du mauvais côté.

Avec Mina nous demandons au vétérinaire sur place, à la pharmacie, à des passants, personne ne les reconnaît.

On marche une centaine de mètres lorsque nous reconnaissons les personnes, assises sur un banc.

Je cours vers la police qui est restée en faction (ouais je sais, ça l'fait) au début de la rue.

Un des capitaines me suit, et c'est par un sentier dérobé que nous interpellons les individus.

Il s'agit d'un homme et d'une femme, la trentaine, type caucasien, 1m60 😄😄

Un couple de sourds 🙉 muets 🙊, ça ne s'invente pas.

Après que Madame ait tenté de nier, qu'elle ne savait rien et ait cherché à partir, son mari lui a demandé (ou plutot fait signe) d'ouvrir son sac 👜

Et là ??? Non c'est pas possible : MON PORTABLE

Le truc improbable voire impossible dans une capitale de près de 2millions d'habitants, 2h30 après s'être fait dérobé son téléphone.

Le couple est interpellé et l'affaire close... ou presque.

Et oui car ils se sont débarrassés des cartes SIM. On tente tant bien que mal de se comprendre en langage des signes mais c'est très dur 🤫🤔👌🖖👋🤚🖐👇🖕👆👊👉👈✊️🤝🤲

L'homme dit ne plus se souvenir où les avoir jetées. Après quelques minutes de négociation, il reconnaît les avoir jetées dans la poubelle à la sortie du musée. Nous retournons donc au musée.

Il nous dit les avoir en fait jetées dans les buissons sur la route (près de 500m)

Après 5mns, les voici enfin!!!! INCROYABLE

Dans la mesure où la police a été appelée, il nous faut nous rendre à la police afin de remplir les papiers administratifs et faire le nécessaire pour ces individus.

Vous me direz mais qui sont ces personnes??? 🤣🤣🤣 on dirait une photo de famille. Le couple de sourds muets derrière moi, Mina et Benoît à ma gauche.

Ayant retrouvé mon portable, ce qui est déjà une chose impossible en soi, ayant juste loupé la fin de la visite du musée, ayant mobilisé la moitié des effectifs de la police, à quoi bon embêter ces personnes avec des poursuites éventuelles? C'est à mon tour de montrer un peu de gentillesse et décide d'attester simplement que c'est grâce à ces personnes que j'ai retrouvé mon portable car je l'avais fait tomber au musée et ils l'avaient gentiment ramassé 🤔 no comment

Tout est bien qui finit bien, merci à la police de Oulan Bator, merci infiniment à Mina pour sa patience. On retiendra comme leçon du jour : rien n'est impossible, ne jamais rien lâcher 🙈🙉🙊

Nous rentrons donc à l'hôtel où attendent impatiemment Vero, Aurélie et Clémentine.

Après avoir raconté toutes ces péripéties, on décide de partir dîner dans un restaurant coréen (tous les autres ayant fermé) et fêter cela comme il se doit.

On rentre assez tôt car une longue journée de route nous attend demain. Et on a tous besoin de se reposer après cette folle aventure..

J'ai quand même bon karma, non? 🙏🙏 Allez bonne nuit.

Vocabulaire du jour:

Ous : eau

Mendé : santé

Teuleu ; tout De bon

Baiiirla: merci

Saint beno: bonjour

3

Voici le minivan qui nous conduira tout au long de l'aventure.

C'est un TAZ, modèle russe des années 60, avec 735547kms au compteur !!!

Il est 8h33, et c'est parti pour 12h de route et 335kms


Si vous faites le calcul, vous comprendrez que la vitesse moyenne n'est pas vraiment top en raison des conditions de circulation très... delicates 😅😅

Nous nous arrêtons dans une grande surface afin de faire les courses pour les repas et acheter les derniers cadeaux pour les familles qui nous accueillent.

Ça c'est du supermarché !!


Allez c'est reparti, la route est longue..

Une grande variété de paysages.

De la verdure de partout, des paysages à couper le souffle 😱

12h50: pause déjeuner dans un "routier" et quelques photos de notre van conduit par Nemo, notre chauffeur.

Nemo, le meilleur chauffeur de Mongolie 🇲🇳

Et c'est reparti, plus que 180kms... photos 📷 et vol du B21 notre petit drone.

Les paysages sont magnifiques ⛰️🌄

Des chevaux, moutons, vaches... à perte de vue.

Quel spectacle..

Il est presque 20h et nous arrivons au camp de base.. c'est beau, c'est verdoyant, c'est comme dans un rêve..

Je ne peux même pas expliquer la sensation, c'est quelque chose qui se vit..

L'accueil, les enfants, les yourtes.. Pas de mot, trop d'émotions...

Coucher du soleil, arc-en-ciel et lune à l'horizon, what else?

Après avoir fait voler le drone, joué avec les enfants, rangé les affaires dans notre yourte, profité de ce magnifique spectacle que la nature nous offre, ramassé un peu de bois coupé par le grand-père du village, endormi le dernier de la famille, c'est le moment du repas.. petit moment tranquille de bienveillance, d'humilité et de simplicité...

On nous souhaite la bienvenue avec un bol de lait avec du thé, c'est la tradition.

La route à été longue pour tout le groupe, c'est l'heure de se coucher 💤💤 et se reposer.

Vero et moi partageons notre yourte avec Benoît alors que la deuxième est occupée par Clémentine, Aurélie et Mina.

🪨 Saviez vous: le vrai nom de la yourte est Ger car yourte rappelle l'époque russe ce qui n'est pas forcément un bon souvenir

On rentre toujours dans une ger du pied droit.

Notre ger est confortable, 3 lits, une table et un poêle à bois pour les nuits fraîches.

Mais quelle journée... que d'émotions.

On s'endort avec de belles étoiles dans nos yeux...✨️✨️✨️


Vocabulaire du jour :

Neik: un

Hoiro : deux

Goro: trois

Bor ron orcho: a dieu (a tes souhaits)

Dadj Couille you: comment ca va?

Bayer the: au revoir

Tim: oui

Coukwi: non

Seeein: ca va

Tsu geer: de rien

Chihira: bonbons

4

6h14 j'ouvre les yeux..je suis motivé pour voir avec Benoît le lever du soleil 🌄

J'entends la pluie qui claque sur la ger, je ferme les yeux il est 7h40!💤💤

Les nuits sont plutôt fraîches mais nous n'avons pas eu froid..

Endormi tard.. bercé par le bruit du chien qui aboie, des vaches qui meuglent 🐄 et des mongols qui parlent tard, certainement en train de debriefer de leur soirée avec les étrangers français.

On fait bouillir de l'eau pour se faire un petit café en attendant que tout le monde se lève

Benoît déploie la douche extérieure Décathlon, ce sera une première pour nous 🚿

Le chef du camp quant à lui disperse son bétail dans la nature.

On va commencer à préparer le petit déjeuner. Mina se lève et prépare avec Nemo des œufs au plat 🥛☕️🍳

Nemo a voulu dormir dans notre van 🚐

Tout le monde à tour de rôle prend sa douche dans la cabine avec une eau chaufée à la casserole.

Rien à voir avec le chef du village qui prend sa douche dans la rivière avec des écuelles.. une eau dans laquelle j'ai mis les 2 pieds et y ai laissé deux orteils 🥶

Le chef nous apporte le lait et eau chaude comme le veut la coutume

Nous partageons encore un moment de complicité avec les enfants et les parents. C'est tellement touchant. Vero prend en photo la famille avec le Polaroïd et leur laisse les photos 📷 c'est vraiment super et leur laisse un excellent souvenir.

Comme j'ai la tondeuse à cheveux, j'en profite pour tailler la barbe du chef 💇‍♂️

Nous leur laissons aussi les cadeaux que nous leur avons apportés (bonbons, savons, stylos, casquettes, cigarettes,...)

Nous nous apprêtons à partir pour la visite du monastère qui est à quelques kms du camp.

Dernier moment avec nos hôtes.. une certaine émotion nous gagne au moment de les laisser.


Nous prenons la route du monastère..

C'est un endroit riche d'un point de vue spirituel.

La visite nous est faite par un jeune moine qui vit sur place avec 20 autres moines.

Il nous explique l'histoire de ce monastère ainsi que les origines de leur religion.

Un vrai moment de.partage avec ce moine, grand fan de foot, du PSG et surtout de Zidane ⚽️

Nous nous apprêtons à assister à une célébration lorsque je lui propose de lui couper les cheveux s'il le souhaite.

(Vero m'a demandé d'apporter la tondeuse pour lui couper les cheveux durant le séjour)

Il me dit ne pas en avoir besoin mais un de ses frères oui.

C'est le moment improbable où je rase un moine mongol...

Les cheveux seront déposés en offrande.

J'en profite pour faire voler le drone et montrer aux moines une vue différente de leur monastère. Ils trouvent cela époustouflant.

Je rejoins le groupe à la célébration et restons à écouter des chants et musiques mystiques.. 🎎🧧🎋🙏

Nous partons ensuite visiter le grand bouddha avant de reprendre la route.

C'est l'heure de reprendre la route... car nous avons encore presque 200kms à parcourir avant d'arriver à Uran Togoo, un volcan éteint 🌋⛰️

C'est là-bas que nous passerons la nuit avec une nouvelle famille.

On s'arrête pique niquer en pleine nature et profiter d'un moment entre amis.

On reprend la route, passage devant mine de cuivre (une des 10 plus importantes au monde), puis quelques courses au centre commercial 🛒🛒🛒



Nous arrivons enfin à notre étape du soir..

Famille très modeste avec une petite fille.

Bétail de chèvres et moutons 🐑🐐

Peut être moins de proximité qu'avec la famille de la veille.

Nous dînons (plat de pâtes avec carottes et mouton). Mes compagnons feront l'impasse sur le dîner... déjà un ras-le-bol de mouton.

Nous nous retrouvons ensuite tous dans notre ger pour partager un dernier moment ensemble avant de nous coucher..


Voilà la journée vient de se terminer. Demain lever 7h00 puis une heure de route jusqu'au volcan et une longue journée de route jusqu'aux berges du lac Khuvsgul.

Bonne nuit les amis...💤💤💤


Vocabulaire du jour :

Koï ben: c'est bon

Ouné: vache

Boroã: pluie

Yama: chèvre

Bolgom steu: attention (sur la.route)

Outch la raie : pardon, excusez moi

Seranbrarey: Bonne nuit

5

La nuit a été rude...🥴🥴

Entre les insectes, la chaleur et les ronflements, nuit plutôt agitée..

Lever à 6h30, le soleil est déjà levé depuis un moment déjà..

Tout le monde se lève à son rythme, j'en profite pour faire une petite balade bucolique.


Nous levons le camp à 7h15, direction le volcan éteint de Uran Uul.

Petit déjeuner champêtre au pied du volcan.

Après un petit déjeuner toujours aussi copieux, nous commençons notre ascension du volcan.

C'est spectaculaire !! Vue d'en haut avec le drone et vue d'en bas au cœur du volcan


En haut du volcan se trouve un ovoo 🎎🗼

C'est une sorte de porte bonheur pour voyageurs.

La tradition veut que nous prenions au minimum 3 pierres, et faisions 3 fois le tour du ovoo en déposant nos pierres à chaque passage.

Nous retournons au van où nous attend Nemo.

On reprend la route et faisons une halte pour un pique nique improvisé au milieu des champs et à côté d'un cours d'eau.

Construction d'un petit barrage et première baignade en rivière 🩳👙

On reprend la route après un délicieux repas préparé par Mina.

Riz avec légumes et poulet.. un régal !

Il fait assez chaud et nous buvons beaucoup...d'eau.

Nous avons des bidons de 5 litres dont nous devons nous débarrasser.

Nous croisons un couple en moto 🏍 (c'est un moyen de transport assez courant pour se déplacer ou pour gérer le bétail 🐎🐄🐐🐑)

Nous leur laissons les bidons car utile pour la cuisine ou la maison!

Super photo d'Aurélie 📷


Et on reprend la route direction Mörön où nous ferons quelques courses.

Sur la route se trouve un lac salé.

On arrive à Mörön

C'est une ville assez grande avec un immense supermarché

Œufs blancs et bouteilles de bière de 3l

Quelques œufs, farine, citron et lait histoire de faire quelques crêpes 😊

Et c'est reparti.

On ne s''arrête plus car la route est encore très longue..

Bienvenue dans la province d'Huvsgul

Nous y sommes presque.. encore 25kms

Le ciel commence à se voiler et on voit quelques éclairs au loin 🌩🌩

Nous devons traverser une rivière, il y a beaucoup de boue et risquons d'être embourbés.

Nemo arrive à sortir de ce piège du premier coup, c'est vraiment le meilleur chauffeur de Mongolie 🚧

On s'arrête prêter main forte à un couple dont la voiture est sous la boue.

On sort la voiture à l'aide de sangles mais la voiture s'embourbe au moment de passer la rivière 😬😬

Nous devons les laisser et reprenons la route pour notre camp situé à quelques kms.

Il est 21h50 et arrivons enfin.

Nous sommes accueillis par une violente tempête 🌫⚡️🌧

Ce soir nous dormirons dans des petites maisons luxueuses avec chauffage, douche, lits et oreillers 🙏🙏🙏


Nous déposons nos affaires et allons vers le restaurant où nous attendent les propriétaires qui nous ont préparé un dîner bien copieux.

Une petite photo du groupe

On sort de dîner bien repus et c'est l'heure de la douche...

THE douche 🚿 car elle est chaude... qu'est ce que ça fait du bien 😊

Nous regagnons nos petites maisons pour une nuit au chaud et profiter pour recharger les batteries (au propre comme au figuré)

Demain petit déjeuner à 9h00..

C'est notre grasse mat' de la semaine.. on en profite et fermons les yeux en nous remémorant cette incroyable journée. Bonne nuit les amis 💤


Vocabulaire du jour:

Rien - repos 😊

6

Lever à 5h15. Je n'ai plus sommeil et suis impatient de voir s'il fait beau.

Le ciel est dégagé, le soleil ne s'est pas encore levé mais la journée devrait être exceptionnellement belle☀️

Je sors faire un petit tour pour profiter du paysage et du silence matinal 🔕

Le drone également une autre perspective de l'endroit où nous nous trouvons et de l'étendue du lac Khuvsgul ☢️

Je fais quelques cairns (pierres superposées) comme pour donner un côté mystique à l'endroit.

C'est l'heure du petit déjeuner, un petit déjeuner copieux servi dans une salle avec véranda sur la forêt 🌲🌲🌲

A peine terminé qu'il nous faut nous préparer pour notre bivouac de 2 jours dans la forêt, sur les rives du lac.

Je pars à la recherche des lunettes de Benoît perdues plus tôt dans la matinée sur les berges du lac. Impossible de mettre la main dessus, il faudra faire sans..

Nous rejoignons les guides qui nous accompagneront dans notre bivouac situé à 12kms 🏕

Nous rejoindrons notre camp à cheval alors que Vero et Aurélie marcheront sous un soleil de plomb ☀️

Nos affaires ainsi que notre yourte d'un soir seront tirés à dos de yack et de bœuf.

C'est la première fois que nous voyons un yack (animal qui ressemble beaucoup au veau mais avec des poils plus longs) 🐃🐂

Nemo restera quant à lui sur place et nous rejoindra demain.

Je ne vous cache pas qu'une certaine émotion me gagne au moment de quitter Nemo 😭 Clémentine se joint à moi pour partager ce moment d'émotion.

Même si la barrière de langue reste un handicap, nous nous sommes tous fortement attachés à lui. A demain Nemo. C'est parti!! 🐎


Je dois dire que c'est une grande première pour moi. La première fois que j'ai fait du cheval remonte à plus de 20ans. C'était en Camargue.

C'est donc la deuxième fois de ma vie et en Mongolie... what else?

Je suis tiré par un des guides et mon cheval est plutôt gentil et bien dressé. Si on veut qu'il avance, le mot magique est : outch outch.

Je ne veux pas effrayer le cheval avec mon drone alors je descends de cheval et laisse mon guide suivre le reste du groupe.

La vue du ciel est spectaculaire, on comprend mieux pourquoi ce lac s'appelle le lac bleu.

On arrive à la base qui nous servira de camp pour la nuit. C'est officiel, l'adresse sera : 5, Avenue de la Liberté 🪨

Au programme: montage de notre yourte

C'est donné pour 1h, on le fait en 30mns non sans peine, mais le résultat est top!



Nous avons vraiment de la chance avec le temps.. quand on pense à la pluie de la veille🙏

Après un bon repas et une micro sièste, nous partons à cheval à quelques kms de là pour voir un élevage de rennes 🦌🦌🦌

On a du mal à imaginer un élevage perdu en pleine forêt 🌲🌲🌲

Nous sommes accueillis par une famille Tsaatan qui vit sur place avec 3 enfants et 2 rennes.

On est accueilli dans leur tente ⛺️

Mode de vie très archaïque, simple.

On nous propose du pain maison fait dans une marmite et sur le feu (pas de four), un délice 🍞

Je veux faire mon tour de magie de la cigarette 🚬 et demande au chef une cigarette.

Il me dit qu'il a du tabac... mais à pipe 🚭

Il a construit une pipe à l'intérieur d'une branche d'arbre qu'il a ensuite plongée dans l'eau bouillante pour en retirer le cœur..

C'est plutôt bien réussi.. il met son tabac dans la pipe et me propose de fumer, je n'ose pas le vexer et tire 3 lattes en guise de partage et oublie mes 289 jours de sevrage 🤫

Je lève le drone afin de qu'ils aient une vue différente du lieu où ils habitent.

On retourne au camp avant le coucher du soleil.

Mon cheval se sent en confiance et a besoin de se degourdir les pattes et passe rapidement au galop 🐎

C'est une expérience incroyable, je me sens en communion avec mon cheval, mais quel kiff!!

Et dire que le matin je ne tenais même les rennes du cheval! 🐴 #meilleurepremierefois



On décide de regarder le coucher du soleil et de refaire un peu de galop.. ce sont des sensations vraiment uniques 🌄

Petit coup de pub pour North Face 🏔

Allez on va préparer le repas du soir et le feu de camp pour la veillée et la yourte 🔥

Quelle soirée!! Tous autour du feu 🔥

On chante des chansons françaises de Joe Dassin, Claude François, Serge Reggiani et épuisons le répertoire nécrologique de la chanson française 😙

Quelques prières et incantations propices au lieu et à l'instant.

Il est presque 1h du mat' et la lune fait son apparition. C'est encore une belle image qui vient clôturer cette inoubliable journée 🙏🌒


Vocabulaire du jour :

Yavi: allez on y va

Dalait: mer

7

6:30: lever assez tôt pour profiter encore un moment de notre résidence secondaire.

La nuit a été un peu agitée en raison de la pluie ☔️ tout le monde dort encore 💤💤

Comme tous les matins, Benoît se lève avec moi et préparons le café ☕️

Programme du jour : route vers le centre de la Mongolie: la piste passe par plusieurs cols et s'enfonce dans des vallées perdues où les paysages évoluent rapidement. L'altitude dépasse les 2000 mètres au passage des cols. Les paysages sont de plus en plus beaux, et les arrêts photos d'autant plus nombreux.

Nous déjeunons tous ensemble mais déjà l'envie me gagne de retourner monter MON cheval 🐎

Ni une ni deux, j'enfourche le cheval pour une petite balade au bord du lac.


Le cheval semble content de me retrouver 😍

Tels Lucky Lucke et Jolly Jumper, nous partons tranquillement à travers les champs.

Puis c'est le trot, puis il se met à galoper puis à se cabrer...puis c'est la chute 🤕

J'ai rien compris, il s'est emballé, tout est allé si vite, à peine eu le temps de me dégager et sauter..

La vidéo vaut le coup 🤣📹

Mina me dit d'uriner immédiatement afin d'évacuer le choc de la chute, je m'exécute 😅

Technique mongole plutôt efficace.

Il ne faut pas rester sur un échec alors je remonte sur un autre cheval et repart avec Clémentine (la spécialiste du groupe en équitation) et un guide dans les bois et sur le lac.. tout est bien qui finit bien.

De retour au camp, c'est l'heure de démonter notre yourte 🪨 le yack et le bœuf sont prêts et attendent d'être chargés 😅


Avant le départ, je propose de couper les cheveux d'un des guides ✂️✂️

Je sors la tondeuse et c'est parti 💇‍♂️

Le résultat est pas trop mal.. 😳

Nous chargeons les bêtes et reprenons la route à cheval afin de rejoindre Nemo qui nous attend à quelques kms de là.


C'est le moment de dire au revoir à nos guides qui nous ont accompagné durant ces deux jours.

De grandes accolades et encore un moment d'émotion au moment de se quitter.

Petit coup de pub pour ooppuuss dont les gourdes personnalisées nous accompagnent à chacun de nos voyages.


C'est reparti pour les steppes et Shine Ider où nous passerons la nuit. Ce village se situe à 260kms autant dire que la route va être longue.

C'est un peu comme en Corse, il ne faut pas se fier aux kms mais au temps de route 🚸

C'est d'ailleurs quelque chose que les Mongols n'apprécient pas qu'on leur demande: combien de temps il reste ??

☝️Apprenons à profiter du paysage sans nous soucier du temps et kms à parcourir 🤔

Nous faisons quelques kilomètres et nous arrêtons pour déjeuner au milieu des bois.


On reprend la route des steppes... Le soleil semble être de la partie.. à moins que ce ne soit la pluie... ou la grêle !!! C'est le déluge, les routes deviennent impraticables. Nous avons 4 saisons en une journée 🌨⛈️⛅️☀️

Le van fuit par le plafond et porte latérale.. nous épongeons comme nous pouvons et espérons que le soleil fera rapidement son retour.

Nemo gère très bien la situation, il s'engouffre dans des passages où personne n'oserait passer et traverse les torrents boueux avec une grande facilité.

Nous l'applaudissons à chaque exploit. Bravo Nemo👏👏👏

Le soleil est de retour. Nous accélérons un peu car la route est encore longue.

Tout le monde est fatigué 😫

Il nous tarde d'arriver. Les paysages sont lunaires et spectaculaires.

Nous arrivons enfin dans un petit coin de paradis perdu au milieu de nulle part. Il est tard et regrettons de n'avoir pu arriver avant et profiter du lieu, de la famille et des enfants.

Nous assistons à un splendide coucher de soleil.

Des enfants jouent dehors au volley et au foot..

☝️Les Mongols privilégient les jeux en l'air aux jeux au sol 🏀🏐

Nous nous repartissons dans nos yourtes respectives et sommes ensuite accueillis par la famille autour du lait au thé salé et de quelques biscuits traditionnels.

Après s'être installés dans nos yourtes, nous allons ensuite dîner.

On nous a préparé un bouillon de légumes et de bœuf (certains diront que c'était du mouton, mais c'était bien du boeuf) avec des petits pains maison (façon bun), un régal.. pour terminer, une sorte de faisselle au lait de yack.

Le lendemain la route sera aussi longue alors nous convenons de partir vers 7h30 afin de petit déjeuner sur la route et gagner un peu de temps.

Nous filons nous doucher dans notre douche Décathlon montée en 2mns, ça fait du bien 🚿

Il est 23h00 et finissons par nous endormir, las d'une épuisante journée de route et de conditions climatiques extrêmes.. à demain pour de nouvelles aventures 🚧


Vocabulaire du jour :

Seran: bon, beau

Seran hotte lori: bon appétit

8


Programme du jour: route pour le parc naturel de Khorgo – Terkhiin Tsagaan Nuur qui se situe à une altitude de 2060 mètres au dessus du niveau de la mer. Ce lac, surnommé "le grand lac blanc", ainsi que la région volcanique qui l'entoure, sont le lieu emblématique de la province de l'Arkhangai.

Comme décidé la veille, réveil matinal à 6h30

Tout le monde dort encore mais se réveille à son rythme.

Nos hôtes sont déjà debouts. J'en profite alors pour sortir le drone et leur montrer leur maison depuis le ciel 🪨

Nous disons au revoir, leur laissons quelques friandises et cadeaux et reprenons notre route.

☝️ nous laissons toujours les cadeaux aux parents, jamais directement aux enfants.


On s'arrête près d'un lac pour petit déjeuner

Les petits dej de Mina sont vraiment extraordinaires 😋

Aujourd'hui ce sera œufs au plat sur du pain avec un peu d'ail, un régal.

On en profite pour se poser un peu, admirer le paysage, faire fuir les animaux avec le drone et sécher son linge 👗🧦👙👚

Allez c'est reparti! On se dit que la route est longue mais on s'arrête toutes les 5mns tellement les paysages sont à couper le souffle.

Après s'être arrêtés une énième fois, je fais voler le drone vers des animaux.

Un cavalier arrive au loin, je pense que c'est pour me dire de poser le drone car il effraie son bétail.

Vero me crie au loin qu'il veut voir son bétail d'en haut et est intrigué par la machine.

Il arrive, descend de cheval, et confie les rennes à Clémentine qui part en balade.

La scène est tout simplement aussi improbable que belle de spontanéité. Ce mongol est magnifique et arbore une tenue locale de la région.

☝️les tenues mongoles s'appellent les Dell

Nous continuons à pied et rejoignons Nemo et Mina qui nous attendent plus bas.

Et c'est reparti..

On trouve une route un peu boueuse et des personnes se sont embourbées. Nemo, ou Saint Nemo, vole à leur secours et les tire de leur enlisement.

Nous profitons pour donner quelques bonbons aux enfants présents et prenons quelques photos 📷

Encore un arrêt 🤗 nous tournons autour de l'ovoo et faisons nos désormais traditionnels vœux 🙏🙏

Et c'est reparti!!!

On est tous un peu fatigué, la route est un peu longue...

On s'arrête alors déjeuner dans la forêt, proche d'un petit cours d'eau.

On profite pour dérouler pour la première fois la bache du van et on déjeune à l'ombre...

On reprend la route et promis, plus d'arrêts 🤗

Distribution de bonbons en cours de route 🍡🍬

Ça y est on est enfin arrivé à Taryaata 🙏

Il est tôt, ça fait du bien. On va pouvoir profiter de la famille😊

Nous arrivons et nous sommes accueillis par un petit bout de chou d'à peine 70cms😍😍

C'est juste la taille parfaite pour que je puisse la ramener dans nos bagages. Elle est craquante 🤩🤩

C'est la petite fille des propriétaires du camp.

La jeune grand-mère de 48ans nous accueille avec un bol de lait chaud et des biscuits et nous prépare une sorte de crème au sucre, un régal.

Le grand-père arrive, c'est un grand gaillard d'1m80, il est suivi de son fils, jeune homme de 17ans qui est en train de rentrer le troupeau et de leur petit cousin.

On sort le Polaroïd pour prendre une photo et leur laisser..

On a remarqué que ça mettait tout de suite à l'aise 😚

Ils élèvent des chèvres 🐐 moutons 🐑 et yacks 🐄

Je propose de commencer à couper les légumes (pommes de terres, carottes et oignons) pour le bouillon du soir 🥔🥕🧅🥣

☝️Étonnamment pas d'eau à table en Mongolie, pas de vin non plus, ni alcool.. juste du thé au lait de yack. Du moins c'est ce que nous voyons dans les campagnes.

On reste à l'intérieur car il pleut..

La yourte est très joliment décorée, avec goût et du mobilier typique mongol.

On rejoint ensuite nos yourtes et allumons le poêle. C'est la première fois que nous utilisons les bouzes de yacks comme combustible 💩💩

On se pose un petit moment..très petit car le cousin nous appelle pour dîner.

Il est à peine 18h30 🤔

(Ça manque un peu de pouvoir se poser, juste rien faire sans personne et juste écouter de la musique)

On arrive sous la yourte principale 🪨

Il y fait bon alors que dehors ça s'est vraiment rafraîchi. La petie rentre et sors, sous la pluie et suis son grand-père arrive ☔️

Le chien n'a pas sa place à l'intérieur, en revanche on a la visite d'un petit cabris, né il y a 10 jours.

Il va vraiment falloir reconsidérer le poids de nos bagages. Le cabris est trempé et passe de bras en bras pour qu'on le sèche et réchauffe.

Sa maman ne viendra que plus tard dans la soirée.

On termine le repas avec la traditionnelle faisselle de yack préparée par la grand-mère.

On se régale comme d'habitude 😋

Voilà une autre journée qui s'achève dans le même esprit qu'elle avait débutée...

Simplicité, Humilité, Respect, Valeurs, Travail..

J'aime la Mongolie, on s'y sent bien, bien accueillis..

On s'endort vers 23h00, la tête remplie d'images aussi variées qu'uniques, comme ces personnes que nous ne reverrons peut être jamais et qui laisse dans nos cœurs et nos esprits quelque chose de magique ✨️✨️