N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée Partez, allez conquérir d'autres espaces, d autres espérances Henry deMonfreid
Mars 2017
1000 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 13 juin 2020

il est 14 h et nous passons devant le drapeau qui indique la frontiere .

nous arrivons a puero obaldia , c est la que se trouve le poste frontiere panameen , pas d embarcadere il faut sauter a l eau et debarquer les velos , les bagages a pieds , puis nous faisons 300 m , et la on a droit a une fouille de tous les bagages , le ton employe par le militaire n est pas des plus friendly et amical , apres la fouille des saccoches , ils nous les faient aligner au sol et c est au tour du chien de les inspecter , quand il passe devant les saccoches de nouriture il les mords carrement , bon ca c est fait , nous nous dirigeons a present vers un autre batiment , on nous demande une photocopie du passeport , puis on a droit a une serie de question , dont si nous avons de l argent et des cartes de credits et on demande a les voir, enfin nous obtenons notre coup de tampon et la bonne nouvelle c est que nous n avons pas besoin de visa , sam avait lu que arriver par voie maritime obligeait a avoir un visa de 100 dollars et l autre bonne nouvelle on ne nous a pas demander de billet de sortis du panama etant arriver a velo ,quand tu embarque pas une compagnie aerienne pour aller au panama , impossibilite d embarquer sans le vol retour , ouf ca c est fait .

je vais demander du feu dans un tout petit restau , on me fait signe des mains menottes , interdiction de fumer , ha punaise . jose le vieux monsieur bresilien voyageant a velo , ne pouvant s aquicter des 150 dollars qui lui sont demandes pour entrer au panama doit rebrousser chemin et revenir en lancha vers la colombie , je suis degoute pour lui , un monsieur vient nous voir et nous demande si nous sommes interresses par une embarcation vers port carti ? c est la que nous devons nous rendre pour atteindre la toute premiere route a plus de 8 h de lancha .nous acceptons , le bateau part dans 1 h pour 45 mn de voyage et nous passerons la nuit dans un petit village indigene .l idee de quitter ce lieu me rassure , on se sent tellement isoles avec une energie si particuliere que je ne m y sens pas super a l aise .

blablabla

nous devons embarquer sur le lancha , encore une fois il faut se mettre a l eau , alors qu il y a un embarcadere qui doit etre resever aux militaires , bref je charge teo , mes bagages et avec la fatigue et le stress j oublis que j ai mon appareil photo dans la poche et hop de l eau jusqu a la taille , et hop l appareil photo a fait une bref plonge dans l eau de mer , une fois dans le lancha , je l essuis et j essaye de le mettre en marche , peine perdu il ne s allume plus , pfft , et de 3 appareil photo ...

je suis enerve maintenant , nous filons sur la mer pendant 45 mn , c est toujhours aussi agite , et debarquons dans un petit village totalement isole ,dans la tribu indigene des kunas .il faut tout redecharges , c est magnifique , meme si nous ne sommes pas sur une ile , c est le sentiment que l on a , allez quartier libre jusqu a demain 5 h30 ou nous embarquerons avec le meme lancha et le meme capitaine , ricardo . on nous permet de bivouaquer sous un toit , mais on doit s aquicter de 5 dollars , le prix de la traversee de demain est de 125 dollars ,j attrape ma camera que je transporte depuis 3 mois , c est mon frere frederick qui me l avait envoye avec l ordinateur , mais c etait exactement le meme modele que celui qui vient de faire un plongeon dans l eau .

nous sommes a travers un archipel d ile appeles san blas  
c est le paradis ... 
voici notre camp spot pour la nuit 

bon pas le temps de trop trainer , la nuit est tombe , les moustiques passent a l attaquent , je cuisine un plat de pattes , sous le regard amuses de quelques enfants , ils sont tres sympas et plutot rigolos , 21 h je fil me coucher epuise ,et demain s annonce pas facile ...

MARDI 03 DECEMBRE :

une bonne nuit , courte , il est 5 h du matin , cafe , les enfants sont deja parmis nous a faire les clowns , trop chouette , allez il est emps de plier le bivouaque , tout le monde nous attend dans le lancha , tout recharger a bord et c est parti pour minimun 7 h de traverser ...

hola c est pas la grande joie du cote de sam .. 

nous quittons la baie protegee et a nouveau c est une mer agitee , le lancha decolle et tape violament l eau , les velos s entrechocs , malgres que nous les ayons cales , ca promet , au bout d une heure nous essuyons une grosse averse , nous nous mettons sous une bache noire pendant 30 mn , c est du delire , on croirait une blague , mais non c est bien reels .., allez on s accrochent ...

il n y a que ricardo le capitaine et moi qui rigolons  
par moment nous passons par de petit village totalement isoles  

c est incroyable de voir ces villages au raz de la mer , que va t il en etre de ces indigenes kunas quand le niveau de la mer va monter ? en tout cas ces traverses de petits villages nous font du bien , car l eau n y est pas agites et les moteurs tournent a bas regime , ouf , moment de repis ...

quand nous repartons , c est a nouveau impossible de faire des photos ,je ne peux plus prendre de risque , c est mon dernier appareil photo.

c est incroyable , vivre si loin de toute civilisation , loin du chaos , du bruit , de la pollution 

de temps a autre le lancha s arrete pour laisser descendre des gens , ont en profite pour fumer une cigarette , et faire pipi et rattacher les velos , mais au bout de dix minutes de mer , ils s entrechocs a nouveau .

et c est vraimment terrible car nous sommes assis devant et ca bouge tellement que nous ne pouvons rien faire et assistons,impuissants au chocs de velos qui s entrechocs et rebondissent , nous sommes depites...

j imagine hors saison des pluies , sur un voilier , le paradis , mais bon a 500 dollars , c est pas pòur nos petites bourses 
voila il est 13 h et apres 7 h d enfer au paradis nous debarquons a port carti , ouf  
et oui sam , on peut le dire on est des winers , lol 

cafe au lait on se repose , j ai pu changer mes pesos colombiens aupres de ricardo le capitaine qui m a depane , inspection des velos , de mon cote ca va , je dois regler mes gardes de bouts et j ai perdu de la peinture a un niveau sur le cadre , ca va rouiller maintenant , souvenir de la pedale du velo de sam. sam lui de son cote a la machoire du freins arrieres de casse , bon on attend que toute les voitures quittent le port pour planter la tente sous un abris .

voila bivouac installe , il est 17 h , nous preparons le dinner et au lit  
ciel du soir  

allez on fil dans les tentes avant que les moustiques ne viennent prendre leurs repas , buenas noches ...

MERCREDI 04 DECEMBRE :

lever 5h30 , pas trop mal dormis , nous plions le camp et nous nous mettons en route , les premiers coups de pedales au panama ...bon on a ete mis au courant par les freres jumeaux francais que les 40 km qui nous separent de la panamericana vont etre tres difficilles ,en raison des cotes et leurs pourcentages tres eleves .

au debut c est de la piste et tres vite nous retrouvons l asphalte , ouf  
tres bien au debut et puis les choses vont vite se corser 
etrange le drapeau de la region , nous reprenons rapidement de l altitudes  

les descentes sont raides et les montees impossible , et c est une succession de descente et montee

il fait chaud , humide , dur , dur  
c est dommage qu on ne puisse pas se rendre compte d apres les photos  

certaines descentes je suis oblige de descendre du velo , c est tellement raide , la roue arriere derape ,et meme a pieds , c est tendus .sam lui est oblige de faire toute les descentes a pieds , il avait un rayon de casse a medellin , il n apas voulut le changer , du coup la roue c est voilee et ilo a du decroche la machoire de freins qui frottait sur la gente , du coup comme la machoire etait desserree , elle c est cassee lors de notre traversee mouvementee.

c est mystique  

nous avons eux une averse , a 10 h du matin on aurait dit que la nuit va tomber , et a present il y a un peu de brume dans la foret tropical , on entend un animal pousser des rales etranges , impossible de dire de quel genre d animal il sagit , mais ca ajoute a ce cote mystique , du moment .

je me suis abrite sous une hutte durant la pluie , et j ai discuter avec un indigene kuna , tres sympa , il vit la avec sa famille et est heureux dans cette nature , il deplore que les kunas se portent a present vers l appat du gain et l argent , il etait tres content qu un touriste s arrete et discute avec lui , d habitude ils ne font que passer :

nous nous arretons discuter avec une autre famille de kuna , le pere s appel eduardo , comme mon papa , il nous offrent une grosse papaye , quel delice et surtout vitamines avec ce que nous sommes entrain de gravir , eduardo a 4 enfants , la jeune ado est toute timide , les enfants nous regardent avec des grands yeux inquiets , la femme d eduardo comme toute les femmes kunas portent des bracelets multicolores aux niveaux des mollets , et les tenues des femmes sont jolies et tres colorees ,il me font tres penses a des asiatiques .

 mais qu est ce qui leur a prit , en pleine nature de faire une horreur pareil ???
on peut suivre le chemin empruntees par ces fourmis qui transportent des feuilles  

voila il est 15h30 , j ai rejoins la panamericana et j attend sam dans une station service , climatisee ou je me goinfre .sam arrive , il est epuise et pas vraimment de bonne humeur , nous parlons tres peu .

il est enorme ce papillon  

nous faisons une dizaine de km , pas facile de trouver un bivouac et c est sous un pont au bord d une riviere marron que nous nous installons .

bon on est a l abris des pluies torrentielles , et on espere qu il n y apas de crocodilles ?? 

nous avons fait 50km aujourd hui , nos premiers au panama et pas des plus faciles , mais maintenant c est plat , jusqu a panama city , ou nous serons demain ..

JEUDI 05 DECEMBRE :

bien dormis , on a eu tres chaud , allez en route c est parti ...

on n as pas fait 1 km , qu on voient un crocodille mort au bord de la route  
la premiere heure se passe bien , les bus font un bruit epouvantable , termitiere installee sous un banc  

et puis ensuite il n y aplus cette petite bande de securitee pour pedaler , que je n aime pas cela etre sur la route .

je croise une policiere qui est sur le bord de la route , elle m arrete et me dit de circuler a contre sens , de la sorte je verrais les voitures et les camions arriver face a moi ,je lui explique que je ne ferais pas cela , je l explique a sam , qui est content lui , c est comme circuler en angleterre , apparament la policiere qui etait charmante et gentil n aurait pas appreciee quand je suis reparti normalement , mais bon c est ce que a compris sam , avec son espagnol aproximatif ,defois il comprend l oppose de la situation .

 et voila le metro aerien de panama , nous sommes a 23 km du centre , la circulation devient de plus en plus dense
hou ca sent noel de partout , et le ciel devient tres sombre  
on fait une pause pres de cette ruine et il se met a tomber des cordes  

c est donc sous un arret de bus , que nous trouvons refuge

apres 20mn nous reprenons la route mais jusqu au prochain arret de bus , car il retombe des cordes 

et la nous allons y rester au moins 45 mn

impressionante l entree du cimetiere avec ce ciel charges  
c est vraimment pas facile , pas de piste pour velo , pas de trotoir pour circuler ...

circulation dense , bouchon , la route est recouverte d eau sur le cote , nous ne voyons pas les trous , c est super penible et nous sommes extenues de ces derniers jours .

je vois une grande pub , 2 hanburguer achetes pour 4 dollars chez burger king , ca me parait correcte , allez je fil nous cherchez le quatre heures .

il est 17 h , et nous arrivons enfin devant la guest house , ouf fin de cette apres midi difficille .

la guest , le dortoir grand aere et nous sommes que 5  

je fais quelques courses pour cuisiner , le quartier touristique a l air vraimment tres sympa ,nous avons fait aujourd hui 72 km .

VENDREDI 06 DECEMBRE .

ce matin je prend le velo et je fil au port , pour prendre des contacts pour savoir comment trouiver un bateau , le port est a 7 km..

et voici l entree du canal de panama , cote pacifique  
c est chouiette large piste cyclable , ca tombe bien , il n y a pas de circulation 
et voici panama city , vu depuis la mer , c est tres impressionnant ,j ai l impression d etre en floride 
l argent du canal de panama et paradis fiscal , voila ce que ca donne 

me voila a la marina , je vais a la capitainerie et je rencontre un marin , qui m explique qu il y a un livre qui s appel le notice book et je peux y passer une petite annonce , il me dit aussi qu un voilier a besoin de 4 personnes pour passer le canal , pour tenir des cordages a terre et que ca peut etre remuneres, bon bonne nouvelle , je quitte ce sud africains et essaye de trouver ce notice book , mais je n arrive pas a le trouver , je discute avec une dame qui vient de sortir son bateau de l eau pour entretiens , elle me donne 2 pages facebook differentes , bon je suis content , j ai des infos , je rentre a la guest ...

le restaurant du coin de la rue de la guest , trop chouette la deco , mais pas dans mes tarifs , lol . 

surtout que je ne sais combien de temps je vais etre coince ici ,il faut que je fasse attention , je vis a crdit a present .

connection video avec mes cheres parents , une omelette au chorizo et je pars en quete d un cyber cafe .

la rue ou se trouve les cybers cafes est une rue pietonne avec beaucoup de commerce ,c est tres animees , surtout avant noel .j aimebien me ballader dans cette rue , la musique omnipresente ,parmoment je passe devant des grands magasins, il n y apas de baie vitree , on sent le froid des climatisations qui s echappent directe dans la rue ,qu elle gaspillage ,beaucoup decommerce tenue par des chinois , qu ils sont politet avenant ,je plaisante bien sur ,il ne connaissent pas ce mot la politesse ,ils sont la pour faire du buisness.il y a aussi et c est une premiere quelques musulmans , je ne sais pas s ils viennent de l inde ou du pakistan ,mais qu elle contraste avec les panameenes en tenue tres legeres et ces femmes voilees .

alors cote cyber cafe , cest un peu penible ,ilfaut payer a l avance , 1 h egale 1 dollar , cest pas vraimment bon marche ,etpuis il y aquelques enfants qui jouent a des jeux videos , donc c est bruyant .la carte SD tombee dans l eau de mer ne fonctionne plus,j aicomme meme l espoirderecuperer les photos , demain j irais chez un coiffeur la secher au seche cheveux .j ai bosser jusqu na 20h ,j aifais des courses de quoifaire avec samce soir un bon plat de pate a la bologniaise et j ai achete du vinc rouge .

c estmagnifique les decos de noel, la nuitdans les parcs  

petite connection video ce soir avec ma petite cathy ,la fille ainee de frederick mon frere qui fete ses 12 ans aujourd hui , happy birthday cathy .

DIMANCHE 07 DECEMBRE :

je pars bosser sur mon blog ce matin , mais avant cela je veux trouver un salon de coiffure pour faire secher ma carte SD .

je trouve enfin un salon de coiffure et on me laisse se servir d un seche cheveux ,15 mn a chauffer la carte SD et de nombreux essais plus tard , rien n y fait ,sniff ,c est plus d une semaine de voyage de medellin a la frontiere panameene , mais je vais continuer a essayer de trouver des solutions .

gracias amigos ,hasta luegos ... 
cette rue pietonne que j affectionne ,bon c est calme a 10 h en ce dimanche matin 

leseul cyber d ouvert ne lit pas mes photos ,alors j en profite pour lire un peu sur la traverser en cargo , car cote voilier je n obtiens pas vraimment de reponse .

les batiments made in panama  
voila c est ca panama city ,une multitude de contraste ... 
petit a petit les vieilles facades sont renovees  
c est cela panama city ,constant contraste  
une route a ete construite sur la mer ,pffft  
les fameuses iles san blas , souvenir graves dans nos memoires ... 

je rentre a la guest , nous prenons un verre de vin avec sam que je ne vois pas beaucoup , puisque je suis dehors la majeur partie du temps , et que sam a pris une chambre individuelle .il devait reprendre la route demain , mais il doit trouver une manette de vitesse car la siene est casse , depart repousser a mardi .

LUNDI 09 DECEMBRE :

lever a 5 h , je fais une publication facebook ce matin , explicant notre epique traversee des san blas et je vais accompagner sam jusqu au quartier des tours , ou il fera le tour des bikes shops et moi je me balladerais .

miami ou singapour ou kuala lumpur  ou dubai ou le quatar
trop chouette ces larges pistes cyclables le long du pacifique 
j adore ce decallage  

j ai appele mes parents et demande a ma maman qu elle appelle la CMACGM qui se situe a marseille , ce sont des cargos qui sillonent le monde , il passe par le panama et font un stop en guadeloupe .ma maman me rapelle et me donne les dates et les tarifs , pas de place avant le 13 janvier , mais surtout 1800 eu le prix pour 12 jours de traversee , bon on oublit cette piste , lol ,allez je retourne me ballader et ensuite j irais au cyber cafe .

le centre historique et sa petite plage  
toujours fascinee par ces tours , on voit cette route construite sur l ocean 
j adore les cases en bois traditionnel de panama city 
la place simon bolivar , il y a une place , une statue ou une rue partout en amerique du sud  

ce qui est fascinant a panama city ,c est que je passe et repasse par les memes endroits et decouvrent a chaque fois , d autres detailles , une autre lumiere , une autre petite rue , une petite place , j adore .

MARDI 10 DECEMBRE:

et bien voila c est le jour du depart de sam , et cette fois on sait qu il va se passer un long moment avant de se retrouver ...c est une nouvelle fois , beaucoup d émotions ...

merci sam pour tous ces incroyables moments , plus de 3 mois passés ensembles en amerique du sud 
au revoir mon ami , bonne route a toi ...

apres ce moment d émotion , je continu mes recherches " comment rejoindre la Guadeloupe " je laisse tomber l option voilier , ca me parait compliqué et surtout a prioris pas la bonne saison . je me suis renseigné hier avec des bateaux cargos , le prix est juste exorbitant , 12 jours de traversée 1800 eu , pfft !!je me suis égalment renseigné pour envoyer vélo et bagages par cargo , ca n est pas possible , car c est un container au minimun !!!pfft .alors ce matin je vais chez DHL , la blague c est 900 eu car le vélo voyage en avion , bon bref ca s annonce pas fgacile de rejoindre la gwada ...

levé de soleil dans le petit parc
jeux de lumiere  a travers des vitres colorées
 toute ces antennes telephonique , fait pas bon vivre dans cette maison , mais ca doit certainement rapporter de l argent 

affiche d protestation dans le centre historique , les gens sont delogés et la ville rénove les bâtiments anciens pour y faire des magasins de luxe et restaurant , on appel cela la gentrification!!!

j aime bien ces petits portraits
c est l heure des illuminations de noel dans les parcs de la ville

MERCREDI 11 DECEMBRE:

je recherche a present des billets d avions et je suis un peu coincé je pensais prendre un vol pour la republique dominicaine et de la prendre un ferry pour porto rico , mais comme c est une ile americaine je dois avoir l esta qui n est pas un visa mais une autorisation de rentrer sur le territoire américain , mais les personnes ayant été dans des pays comme l iran , l iraq , la syrie , l afganistan ne peuvent pas y pretendre et sont obligés de faire une demande de visa , couteuse et qui prend du temps . beaucoup de vol au depart du panama font escale a porto rico ou passe par les usa et meme pour une escale il faut un esta !!!bon et bien c est pas gagné ..

bulding de panama city

cette apres midi je vais dans une agence de copa Airlines pour demander ce que me coutrait mon vélo et mes 25 kg de bagages .

d immenses sapins de noel dans le centre commercial ou se trouve l agencve copa

alors le cout du vélo est 160 dollars , le prix du billet est extrêmement cher 800 eu alors qu il n n y a ,a peine 3000 km , je rentre et je prendrais mon billet d avion demain matin .

heure de pointe
la communautée chinoise est tres presente au panama .drole d engin

la communautée chinoise est presente depuis qu nil y a eu les travaux pour la voie de chemin de fer en 1800 ans et des brouettes , il tiennent beaucoup de boutique , toujours aussi polit , je plaisante ce n est vraimment pas leur fort de dire bonjour et merci !!

JEUDI 12 AU SAMEDI 14 NOVEMBRE :

j ai passé ces 4 jours a nettoyer mon vélo , graisser certaines pieces , j ai été chercher un carton pour téo pour le voyage en avion , il a fallut desserer les pédales car apres 7 mois de voyage a travers la cordilliere des andes ont a eu le plus grand mal a les desserer ,et comme je repart du magasins sans les resserer a fond , l une d entre elle c est desserer pendant mon retour , ca ma un peu abimé le filtage , zut !

la vie a la guest ..et c est guest..

dans ma chambre c est 100% amerique central , j ai oublié les prénoms des gars mais ils viennent du panama , du costa rica , sur la 3 ieme photo le gars se definit comme un organisateur de soirée et il s en met pleins les narines tous les soirs et dort quasiment toute la journée , samedi soir je suis allez a l une de ses soirées , c était un bar de nuit , il n y avait personne , j ai bu une biere et je suis rentré ..

angel du costa rica ,il m a fait penser a un membre de gang mexicain , mais tres gentil , il a fait de son corps un dessin 
fascinant ce ciel , l orage et la pluie arrivent ..
rigolotte cette photo , on dirait que la tour est penchée et va tomber , la pise panaméenne

DIMANCHE 15 DECEMBRE :

je finis de preparer mes saccoches car je vais partir au debut de l apres midi , direction l aéroport , mon vol est demain matin a 7h28 donc a 4h30 je pourrais nfaire mon check in , je vais dormir a l aéroport ...

il est 14 h , et j entame mon 9 ieme voyage vers un aéroport avec un carton sur le porte bagage
un défilé de char se prépare pour ce soir 
incroyable j ai la route pour moi tout seul en ce dimanche apres midi 
holala ca se couvre de facon orageuse , faut surtout pas que je prene une averse sur mon carton comme au sri lanka
rigolo de retrouver la meme statue que quand nous avions traversé l equateur , petite pensée vers sam

bon il c est mis a pleuvoir , je me suis abrité sous un arret de bus pendant 30 mn .une policiere m a appelé , je me demandais ce qu elle voulait , elle m a donnée son plateau repas repas qu elle ne voulat pas , merci madame .

j arrive enfin a l aéroport , apres 37 km qui ont été pénible , sur des voies de circulation rapide , le soleil se couche , je dois m eloigner de l aérogare pour fumer une cigarette c est pénible .

mon petit plateau repas offerte par la policiere , et bien muchas gracias senora

je vais a present me renseigner une nouvelle fois sur le prix pour le vélo et comment repartir les bagages , une nouvelle ont me dit 160 dollars et c est au check in .

je démonte le vélo , le met dans le carton et j y met également des affaires car j ai droit a 45 kg pour le carton et le vélo .

il est 22h30 et c est derriere des sieges que je m installe pour la nuit courte qui s annonce car je vais me lever a 4 h 

LUNDI 16 DECEMBRE :

4 h du mat , j ai pas trop mal dormis , je range mon matelas , je vais fumer une cigarette et faire un pipi , pas pris de café je suis pas bien réveillé et je vais faire mon check in .

et la c est la colere !!a l enregistrement , l hotesse me demande 160 dollars en plus car je suis en over size , j ai beau lui montrer le papier ou l hgotesse d hier a marquée 160 dollars , rien n y fait , je demande a voir un responsable , rien n y fait se sera 321 dollars pour le vélo !! je peux retirer que 120 dollars , a l aéroport tu as droit a 30 mn gratuite d internet mais je n arrive pas a me connecter , l hotesse me connecte a internet , j envois un message urgent a nico , fais moi un transfert d argent de mon compte epargne a mon compte courant , heureusement comme c est de compte a compte ca se fait instantanément , ouf j ai juste pu retirer la somme nécessaire .j avais envisager si je ne pouvais pas retirer d argent de laisser le vélo a la consigne de l aéroport , mais c est 10 dollars par jour et personne de la compagnie aérienne ne pourrait prendre mon vélo et le faire embarquer pour un vol vers la Guadeloupe .

apres cette incident , je me sens completement vidé , et tres en colere , je nsuis dépité!! 289 eu pour faire voyagé téo auquel il faut ajouter 832 eu de billet d avion soit 1121 eu pour faire a peine 3000 km , que je peux hair l avion !!!

allez je positive , téo embarque avec moi , je quitte le panama et ce soir je serais a nouveau en France , mais je vais etre confronté a un autre probleme durant mon escale a st martin car je change de compagnie et j avais lu que air antilles ne prenais pas le materiel sportif durant les vacances scolaires , nous sommes en plein dedans , de plus l avion est un ATR 42 , donc un petit avion .

le jour se leve au panama
a 2 mn du décollage , on laisse gentiment attérir cette avion 

il est 7 h30 , au revoir continent sud amériquain ...

je vais dormir pendant les 3 h de vol , pas un repas , pas une boisson , bon je dormais et je sais qu on ne reveil pas les passagers , ca fait du travail en moins !!ha oui le pire de cette histoire c est que l avion est loin d etre plein , donc il aurait pu etre cool avec le prix du vélo !!!

ST MARTIN :

il est 11 h nous avons atteris a st martin , je recupere mes bagages et comme a l aéroport de panama city il n y a pas de cady , il faut payer , pas du tout envi , alors je pousse le carton dans le hall de l aéroport , et je vais fumer mes 2 dernieres cigarettes , car comme le prix des cigarettes est chere en Guadeloupe j ai decidé d arreter de fumer .

welcome to st martin , welcome to néderland
les restes du dernier cyclones qui avait dévasté st martin

voila ce que je verrais de st martin , j avais envisagé un moment de passer quelques jours mais quand j ai vu les prix , je me suis avisé et j ai bien fait coté Français il y a des manifestations qui paralysent l ile du justement au nouvelle norme d occupation des sols suite au dernier cyclone .

c est pas la grande forme , lol

je peux d hors et déjà faire mon check in , on me demande 60 dollars pour le vélo , ouf je peux l embarquer , j arrive a retirer de l argent , je passe les controles de securitées et je vais dormir sur des banquettes jusqu a 16h30.

Avion d air France , qui gagner la piste de décollage 

il est 19 h , nous avons un peu de retard et nous embarquons a bord de l ATR 42 ? c est un avion a hélice et c est assez petit , en route maintenant pour la france ...