N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée Partez, allez conquérir d'autres espaces, d autres espérances Henry deMonfreid
Mars 2017
1000 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 10 juin 2020

JEUDI 29 AOUT :

le jour se leve sur nazca ,il y a une humiditee impressionante


je suis sur le toit terasse de la guest et a cote , les chiens sont tres souvent sur les toits


grappe de chenille 
incroyable nature



les bomberos de nazca ,le plan est une poubelle


tres jolie cette tourterelle avec un cercle bleu autour de l oeil

aujourd hui je me suis repose , et j ai ete au cyber café pour sauvegarder mes photos sur google photo.de belle rencontre a la guest , be la tcheque avec le bras dans le platre et qui bosse a la guest est tres sympa , elle est biologiste et voyage enormement , la pauvre hier sa collegue etait malade ,elle a du faire le menage dans les chambres avec une seule main.j ai retrouve cette famille qui vit dans une coccinelle ,encore un chouette moment .

VENDREDI 30 AOUT:

vu depuis le toit terasse

j adore




un petit air de mexique dans ce restaurant pour un anniversaire et puis defile de la police , pas un jour sans un defile


avec ombeline et be

ombeline est une francaise ,elle est medecin legiste et a mis sa carrier entre parenthese pour voyager , c est assez rare pour le souligner .

dessins des lignes de nazca sur ces murs , maria reiche est une allemande qui a consacree sa vie aux lignes de nazca

SAMEDI 31 AOUT :

je voulais repartir ce matin , et les heures sont passes ce matin , et comme je suis libre et bien a nazca ,repport du depart demain...

avec thomas jeune francais nous allons visiter les aquaducs de nazca

tres sympa ce jeune thomas , il fait beaucoup de voyage ,il est vegetarian et a une belle conscience ecologique

nous traversons la riviere assechee a cette epoque de l annee , c est une decharge




nous passons devant un champ de cactus et nous nous posons la question pourquoi cultive t on le cactus

c est un monsieur qui passe par la qui repond a notre question ,il y a un petit fruit photo 4 et ce fruit est comestible


une jolie rencontre avec cette guide ,petillante ,joyeuse merci pour toutes ces informations et ce bon moment


et voici les aquaducs de nazca , un ingenieux systeme pour aller chercher l eau ,certains sont a 12 m de profondeur 

les nazcas vivaient entre l an 200 et 600 dans cette region et le long du rio , ils sont aussi a l origine des lignes de nazca appellee egalement geoglyphes.

c est super dans quelques aquaducs les hirondelles ont faient leurs nides dans des trous , ca virevolte de partout 


bon c est l heure de rentrer pour finir de preparer mes saccoches pour demain

j ai adore nazca ,c est un perou different de celui que je connaissais , comme il fait chaud les tenues vestimentaires ont changes ,il y a des shorts ,des jupes des decoletees , beaucoup de musuque dans les rues , des fleurs des chants d oiseaux et douceur de vivre …

DIMANCHE 01 SEPTEMBRE :

mon pneu de velo se degonfle et je le regonfle tous les matins ,ce matin je le regonfle avant le depart et en voulant enlever la pompe de la valve , j arrache la valve , et je comprend apres deux de voyage qu il me suffisait de devisser un peu la rondelle de la pompe pour la retirer tres facilememt ,apres deux arrachages de valves , mieux vaut tard que jamais … whoua au fait ca y est nous sommes au mois de septembre

et c est reparti ,les immenses stations services ,nazca s eloigne et les cimetieres

c est trois jours et demis m ont fait un bien fou ,je repars en forme direction a present la cote pacifique et dans 400 km ce sera san bartolo …


bon le moinds que l on puisse dire c est que c est sec , tres sec


estrange convois et plutot imposant

et oui depuis que j ai quitte nazca je suis sur la mythique panamerica , beaucoup ,beaucoup de camions mais j ai une large bande cote droit pour etre en securite

1H30 apres mon depart j arrive au fameuse ligne de nazca


il y a une grande tour ,mais pas accessible parce que neuve et la  commission de securitee par encore passee

c est hallucinnant car la panamerica coupe les lignes de nazca , le parking est en face et il faut traverser la panamerica ou les camions circulent a fond !!!

l arbre 



bon le mieux c est de voir les lignes depuis un avion de tourisme mais a 120 dollars le vol ce n est pas pour moi .

les lignes de nazca ont pus etre concervees grace au climat extremement arrides et les peu de precipitations , maria reche,une allemande a consacree sa vie a l etude et la preservation des geoglyphes.

je reprend la route et il fait tres tres chaud maintenant .



peux de temps apres je retrouve une vallee verdoyante c est le petit village de san jose et c est la que je vais pique niquer




c est pres de cette riviere , a l ombre que j ai pique niquer


on the road again …
je fais des pauses dans les rares coins d ombre , la en l occurrence a l ombre d une ruine et derriere la ruine !!!




je retrouve a nouveau une vallee fertile ,je traverse une petite ville qui me permet de ravitailler

et apres la petite ville ca va grimper , pas trop lontemps mais assez fort .

premiere difficultee je suis oblige de mettre pieds a terre 


premiere difficultee de passee je longe toujours la meme riviere



on dirait un gateau , non ?

une petite descente pour passer de l autre cote de la vallee et a nouveau ca grimpe et la ca grimper sec ,pas longtemps mais ...

je profite du vert lors d une petite pause 


c est parti , ca ne rigole plus , c est beau , etrange 

il y a un camion qui arrivait derriere et qui me klaxonnait alors que j etais bien a droite sur la bande d arret d urgence , je ne le genais pas , ca a eu le don de m enerver car toute la journee ca klaxonne c est fatiguant , donc ce chauffeur routier a eu droit a un beau doigt d honneur de ma part , il est passe tres pres de moi ,conduite imbecile !!!!

je suis oblige de mettre pieds a terre par moment , mais que c est beau


bien triste spectacle ,un camion a jete ici ,je dirais une quarantaine de poulets morts , lodeur est terrible 


enfin j arrive en haut ,c est une descente a present , c est aussi l heure de trouver un bivouac , je vois un petit chemin qui part a droite vers une vallee fertile ,je m y engage car je veux m eloigner de la panamerica car le traffic est insupportable , je traverse des champs de coton et c est sous des pins que je trouve in emplacement .


j ai effectue 71 km aujourd hui , repas et dodo , buenas noche

LUNDI 02 SEPTEMBRE :



le brouillard du matin si caracteristique de la region , apporte un air mysterieux 


fleur de coton dans la brume


on the road again ,en esperant que les camions ,me voient quand j aurais rejoins la panamerica



en grimpant cette colline j ai quitte le brouillard






bien triste ce constat ,photo prise juste sur quelques km , je me trouve dans un rayon de 25 km sans aucune habitation..

...et partout , partout des dechets !!!!

allez on arrete de focaliser sur le negative , voici de l espoir et dela douceur



atypique ces pylones electriques



et puis en plein milieu de ce desert ,un chemin balise de cailloux blanc , vers ou? vers quoi ?

il y a de nombreuses petites cabanes ,certainememt des prospecteurs de minerai

j avance bien ce matin ,vent dans le dos et ca descend legerement , vive la panamerica


estrange la structure du sable par moment 






ho un rocher troglodyte

j ai croise 3 jeunes en sens inverse qui marchaient en faisant du stop , on a un peu discute et je les ai surtout prevenus que pendant 50 km il n y a aucun village ,et qu il va faire tres chaud , ils ont l intention de rejoindre la bolivie , donc mon chemin inverse , beaucoup de venezueliens qui fuient leurs pays , ont moins il n ont pas une mer a traversee meme si leur sort apres n est pas des plus evidents

un peu partout maintenant je vois d immenses hangars dans le desert ,elevage de poulet industriels , qu elle tristesse

enfin le paysage change , je suis a nouveau dans une vallee avec des cultures ,il y a du vert ,je m arrete dans un petit parc pour pique niquer

ho que ca pulverize dans ces plantations


une longue haie de bougainvilliers


j aime bien les vieux bus de ramassage scolaire americain

la route est devenu tres desagrable en parti a cause du traffic qui est tres important , je me rapproche de la grande ville de ica .je traverse un peu ica et merci thomas que j avais rencontre a la guest a nazca de m avoir parler de cette endroit l oasis de Huacachina qui est situe a a peine 3 km de ica .

comme il ont ete penible les derniers km dans ica ,de plus je dois regonfler mon pneu arriere toutes les 2 h ,enfin l oasis
incroyable la crete de la dune derriere


bienvenidos a l oasis Huacachina

je trouve facilement la guest que j ai reserve via boocking , j ai juste eu plus de 45 mn d attente avant qu on m accorde le droit de rentrer le velo , le personnel est tres sympa c etait juste que le jeune attente l accord du boss , au final je crois qu il ne l a pas eu , mais on a mit teo sur le roof top .

c est la premiere fois que je vois ce concept ;bonne ambiance et fiest le soir ,j ai un bracelet je ne paye pas les consos ...

c est en faisant le check out que tu paye , ho punaise les mauvaise surprises .allez pas de temps a perdre allons decouvrir cette oasis


je vais grimper sur la dune car dans une heure c est le sunset

holala mais qu est ce que c est que ca 

pour aller se ballader dans les dune ,les touristes utilisent des buggys mais pouvant transporter 9 personnes ,le bruit des moteurs ressemblent plus au bruit des dragters ! c est dans ces moments la que j ai des gros doute sur l avenir de l humanitee ???

heureusement ,on peut s evader tres facilement ,c est absolument magique ,me voila dans le sahara 



mais c est que ca grimpe , c est Impressionant

je me pose au sommet de la dune ,je ne suis pas seul ,des amoiureux et des petits groupes ,attendent egalement que la planete terre continue sa rotation ...

depuis la dune on a vu sur ica , je me crois revenu en egypte 


vaguelette de sable 






j ai pris un sacree coup de soleil depuis 2 jours que je suis repasse au tee shirt manche courte  ..cheveux connecte a l unnivers 


ca y est la planete terre a opera sa rotation qui amene le crepuscule sur cette parie du monde 

merci la vie , l unnivers pour encore une fois cette incroyable journee ...

je ne me suis pas assez couvert et avec la fatigue et les 89 km effectue je suis fatigue ,alors il est temps de redescendre …


comme il y a bar et restaurant dans la guest ,et bien il n y a pas de cuisine ou l on peut mijoter et comme l oasis est hyper touristique et bien les prix ont flambes ,je mange un hamburger dans un camion qui est place devant la guest et puis vamos dormiendo ,malgre la fiesta qui a lieu une bonne partie de la nuit ,la fatigue et mon sommeil profond m ont permis de ne pas etre derange et plutot bien dormir .

MARDI 03 SEPTEMBRE :

ca a ete la fete autour de la piscine cette nuit ,j ai dormis comme un loire , je publis quelques photos sur facebook ce matin avant le depart,j ai une etape de moins de 80 km aujourd hui sans grosse difficultee et je serais a nouveau apres 3 mois de montagne et d alti plano au contact de l ocean ,l ocean pacifique…


un petit passage par l oasis ,j apprendrais par la suite qu elle est remplie artificiellement maintenant


on the road again ...j ai rendez vous avec l ocean

bien souvent au perou j ai le sentiment d etre revenu en inde , ok il y a le fait qu il y ait ces rickshaw mais pas seulement ,les paysages , le bruit les klaxonnent incessant ,la pollution et surtout la saletee ,la poussiereet les detritus jetes partout et dans cette ville de ica ce sentiment est renforce ce matin



apres des km de piste pour ne pas etre sur la route ,c est sur une route en construction ,juste pour moi ,trop chouette


ca y est sorti d ica et sa banlieue , ouf


de nombreux champs et culture


pleins de decos multicolores dans les arbres , ca met de la gaitee


spot du pique nique


ho un cyclo japonais , son anglais n est pas fameux alors discussion limitee,il roule en musique ,enceinte accroche au guidon


de l ombre ,alors peite pause


et arrive en face de moi un deuxiemme cyclovoyageur 20 mn apres le japonais 

il sagit de jens ,il est allemand ,il est prof et prend une annee sabatique pour faire un tour du monde ,a velo en amerique du sud apres avoir fait l islande .la deuxiemme partie de son voyage il lachera son velo pour faire de la rando en nouvelle zelande ensuite j ai oublie..on va discuter une bonne demi heure , une sacree pipelette le jens.

multitudes d elevages de poulets industrielles ,dans le desert



ca y est je quitte la panamerica et son traffic important ,droit devant a 10 km c est la petite vile balneaire de paracas et l ocean , whouaou ...

ce n est pas une petite benne , direction les mines 





et le voici ,le voila , retrouvaille avec l ocean , l ocean pacifique que je suis depuis 10 mois maintenant

allez poser teo et les affaires dans une guest et ensuite j irais me ballader sur la plage .

la guest est trouvee et en plus elle est sympa

maintenant place a la marche sur la plage pour feter les retrouvailles...






merci l unnivers , merci la vie , merci ...

79 km effectues aujourd hui ,ce soir je mijote des spaguettis bolognaises et dodo , buenas noches

MERCREDI 04 SEPTEMBRE :

alors ce matin j hesite ,il y a une ballade en bateau qui permet d aller sur une ile ,il y a presence de lion de mer ,j en ai deja vu pas mal ,mais il y a aussi des pingouins et ca je n en ai jamais vu dans leurs milieux naturel ,la ballade bateau n est pas cher ,mais apres avoir discute avec antoine un francais qui est dans ma chambre , il faut rajouter le prix d entrée du parc national et la ca change le prix de la sortie. antoine lui va louer un velo et se ballader dans le parc national de paracas et ca ca me tente bien ,je vais donc l accompagner. antoine est cuisinier de métier ,il voyage depuis 1 an en amerique du sud ,est tres sympa et a pour projet en rentrant dans sa region st Etienne de creer sa propre biere .il y a Berenger un autre francais il est arrive tot ce matin apres de longues heures de bus , nous discutons tous les 3 et avons une belle connection ,je motive Berenger pour nous accompagner a velo malgre ces longues heures de bus il ne dit pas oui tout de suite et puis decide de nous accompagner , frenchi team aujourd hui …

pour le chat tout va bien , c est moins bien pour le pauvre petit lama .incroyable la taille des vertebres de baleine


et voici Berenger et antoine

allez c est parti allons decouvrir cette reserve , alors deja que je dois regonfler mon pneu arriere toute les deux heures ,au bout de 10 mn de ballade c est le pneu avant qui est plat ,ha zut j ai pris ma pompe mais je n ai rien pris pour reparer ,j envisage de retourner a la guest reparer ma chambre a air , mais je regonfle le pneu et bizarement ca tiens et bien tant mieux ,allez cette fois c est parti ...

nous pedalons sur la lune ou sur mars ?


rigolotte cette route on dirait des taches d huiles dans de l eau



c est pleins de fossiles , ont doit etre a 200 m au dessus de l ocean 


ca y est le brouillard disparait on apercoit du ciel bleu ,va bientot faire chaud


hey les gars attendez moi 


on decouvre une cote sauvage balayee par les vagues et le vent .photo 4 c est la cathedrale


french team



2 rochers surgissent de l ocean ,tout en haut des rochers ,c est tout blanc ,signe que des oiseaux y nichent ,c est du guano



que fait cette poubelle ,c est t elle echouee sur la plage ?



la playa roja ,toute les plages ont une couleur differentes .ce petit phoque n as pas eu de chance ,les charognards vont nettoyer



c est l heure du pique nique ,j etais affame 

c etait chouette un guide de la reserve nous a donne un tas d information .j ai passe un super moment avec berenger et antoine ,nous avons beaucoup de point commun ,notament sur l ecologie ,Berenger qui est brocanteur quant il va rentrer en france dans deux mois a achete un terrain et une petite maison dans les pyrenees orientales et veut lui aussi tendre a l autonomie , il vient de Montpellier et ca fait du bien d entendre son accent chantant . apres ce bon pique nique nous retournons a la guest .

je prepare mes saccoches ,il est 16 h et je vais prendre la route pour pisco a 17 km au nord ou j espere boire un pisco sawer , le pisco est originaire de la region .

on , avait prevenu que la route entre paracas et pisco est pleine d usine et de raffinerie ,c est pas bien jolie 


vaut mieux regarder cote ocean


pleins d oiseaux marins , des pelicans 





voila je suis a present dans pisco qui est plutot une ville, elle a subi un tres fort tremblement de terre en 2007 ,il y a eu plus de 500 morts et d enormes degats .


un concert sur la plazq de arma ,je fil a la hospedaje qui n est plus tres loin


l hospedaje ,le dortoir ou je suis seul ,la cour avec petite piscine et les toilettes avec la tete dans le lavabo au moment ….

de faire tes besoins .pas d eau chaude pour la douche ,je vais me passer de la toilettes .

le roof top ou je fume mes cigarettes tout seul , sniff , LOL 

la vu du roof top , jadore

apres cette grosse journee 18 km mais il y a eu la reserve de paracas ou on a peut etre fait 40 km ,il est l heure de se restaurer et boire un petit pisco .

en plus du concert il y a maintenant des danseurs , trop chouette 

bon je n ai pas trouve ou boire un pisco sawer , pisco n est pas une ville touristique , j aurais peut etre du reste a paracas , bon c est fait ,j ai trouve un pollo papa fritas avec petite salade pas trop cher ,c etait un regal , allez dodo .

JEUDI 05 SEPTEMBRE :

je vais des courses ce matin avant de me mettre en selle .

j ai pris mon temps ce matin ,il est 10h30 on the road again ….


c est bizarre ces maisons sont en contre bas de la route , on apercoit que les toits

j ai croise un jeune qui etait en velo , puis je le voisdans mon retroviseur arriver derriere moi , il roule a mes cotes et entame la conversation , au bout d un moment je m arrete parce qu il va aller dans l autre sens , je ne veux pas lui faire faire plus de km.

et voici cesar ,un jeune homme bien symphatique et qui parle parfaitement anglais 

nous allons discuter une bonne demi heure , j aime bien sa curiositee , il m apose pleins de questions sur mon voyage , et je l encourage pleinements a voyager de cette maniere car c est tres economique , merci cesar pour ce chouette moment .





mais , moulin a vent et tracteur equipe d un ventilleur pour mieux pulveriser des pesticides bien sur 



traverser de la ville de chincha , super desagreable

des reparateurs de mecanique sur toute l avenue ,un traffic important et les chiens qui te coursent , le parfait cocktail pour apprecier une traverse de ville .je ravitaille un peu et je fil !!



ca y est j ai quitte la ville et je vais rejoindre la panamerica car depuis ce matin j etais sur une voie parrallele


tous les vendeurs de vin et de pisco ont ces personnages devant leurs boutiques


il est 17 h je suis passe devant un camping mais ferme en cette saison et j ai vu personne ,je me suis engage sur un chemin qui m a amene en haut d une falaise au bord de l ocean ,il y a 3 petite maison en construction ,une possede un toit ,c est parfait je vais m y installer...



magnifique ce ciel argent 

j ai fait 67 km aujourd hui , je dois regonfler mo, pneu arriere toutes les deux heures a present ,je reparerais a san bartolo dont je suis a 139 km

VENDREDI 06 SEPTEMBRE :

bien dormi , au calme il est 7h30 je me met en selle

c est las bas au fond photo 1 que j ai dormi


il y a enormement de petite maisons deciminees , fermee et beaucoup egalement en constructions ,qui va habiter la ?


un peu de couleurs dans cette grisaille


c est surprenant en haut des dunes c est desertique ,tres sec et puis de temps en temps tu descend et il y a des vallees fertile

d un seul coup c est vert ,il y a pleins de culture






bizarre cette station balneaire moderne


je me suis arrete dans le petit village cotier de Rosario de asia , je voulais trouver une hospedaje ,il etait tot je pensais me reposer un peu ,j ai du faire une dizaine d hospedaje et je n ai rien trouver a moins de 30 soles soit 8 eu ,et j ai beau negocier rien n y fait ,on dirait qu ils se sont donnes le mot ,on est hors saison ,pas de touriste ,hors de question de payer plus cher que nulle part ailleurs au perou ,je ravitaille et reprend la route

je m engage dans un petit chemin pour m eloigner de la panamerica et trouver un emplacement pour le bivouac


j ai passe un portail ouvert sur un champ ,personne et c est la que j ai pose le bivouac 

le sol etait bizarre des plaques blanches sur le sol comme de la farine ,tous etait deboise sauf les palmiers , on dirait qu il y avait des vignes avant .j etais persuade d avoir pris des photos du bivouac et impossiblite de les retrouver c est la premiere fois que je n ai pas de photo de mon bivouac .j ai fait aujourd hui 92 km demain apres 47 km je serais a san bartolo , whouou …

SAMEDI 07 SEPTEMBRE :

je suis tout excite ,j arrive a san bartolo aujourd hui ,ca fait tellement longtemps que j entend parler de san bartolo parce que c est le village de mily qui est la femme de mon ami d enfance denis .et quand tu as beaucoup entendu parler d un endroit ,tu t ais imagine l endroit et ca y est je vais le decouvrir , et puis retrouver la famille de mily que j avais rencontre en france , sa maman Julia elena et vanesse et sarah , bon sarah vit maintenant au etats unis je ne la verais pas .


fascine par les grands panneaux publicitaires en acier abandonne


beaucoup de fois la colline a ete ouverte ,en taillee


je fais une petite pause dans ce village


il y a comme une etoile au on aurait rajoute en haut du sapin ,il y a aussi un vert vif



partout sur le long de la route les memes vendeurs de glace photo 4


on sent au on se rapproche de la capital lima qui est a 40 km a present



derniere petite pause , dans 5 mn je rentre dans san bartolo  , whouou 


san bartolo playa

je me dirige maintenant vers la maison de la maman de mily , Julia elena , j y retrouve vanessa et je fais la connaissance de ses deux enfants igniaco qui a 5 ans et Ismael un bebe de 8 mois , leo l ex mari d elena , et cesar un cousin de la famille .nous dejeunons ensembles et comme il n y a plus de place chez elena , on m a trouvez une solution , carlos le petit copain de vanessa decolle aujourd hui pour 3 semaines en Europe et il me laisse son appartement , trop chouette .apres le repas vanessa m accompagne a l appartement qui donne sur l ocean , vu imprenable sur le spot de surf .et puis Frederick mon frere m a fait un super cadeaux , m attendait chez elena un colis avec un ordinateur portable et un appareil photo , c etait noel aujourd hui.

DU DIMANCHE 08 AU MARDI 17 SEPTEMBRE :

alors le programme est simple , 1 mois de retard sur le blog puisque plus d ordinateur , je prend une centaine de photo par jour avec certains jour 200 photos X 30 jours ca fait minimun 3000 photos a traiter , la tache est compliquee car j ai stocke beaucoup de photo sur google photo pour les sauvegarder , tout est mélange , c est un enorme fouillis et l ordinateur que m a envoye fred mon frangin a un clavier americain , j ai mis 45 mn lors de son installation pour trouver la touche arobase , LOL .donc programme de ces 9 prochains jours , blog , blog , blog ….je me leve a 4 h du matin ,a 5h30 je bosse et ce jusqu a 20 h le soir .ma seule sortie est pour faire les courses 1 h par jour .le premier mardi coupure de courant a 9h30 , je pensais que ca allait revenir dans la journee , mais a la nuit tombe toujours rien alors que les voisins et dans la rue il y a de la Lumiere .le lendemain je vais chez Julia elena pour bosser et vanessa m explique que carlos n a pas paye sa facture d electricitee c est pour cela qu elle a ete coupee .elle a reglee la facture et dans l apres midi la fee electricitee est revenue .j ai passe la journee chez Julia elena ,c etait de partager un petit moment avec cette adorable famille , et puis il y a ce bebe Ismael qui sourit tout le temps , qu elle bonheur .

la vue depuis mon bureau ,magique , le calme , le bruit des vagues ,l endroit ideal pour bosser


le spot de surf


pour rejoindre la plage ,il n y a juste a descendre ces marches  


une des rares journees ensoleillees


sun set party




ocean et ciel acier




hibiscus

ce que j aime beaucoup a san bartolo c est qu il y a des petits parcs et il y a une multitudes d oiseaux avec des chants exotiques et incroyables ,j ai vu des colibris , mais je vais essayer d en savoir plus sur les differentes especes .

ha les travaux publics , bon ils bossent dur les gars , j ai juste saisi la pause syndicale




san bartolo by night


toute les differentes phases de l eclosion d une fleur


le paneton ;ideal pour les petits et grands creux

c est du bonheur d etre a san bartolo , il n y a tres peu de circulation car on est hors saison , retrouve l ocean , la vu incroyable depuis l appartement ou je suis et travaille sur le blog , le chant des oiseaux , les fleurs , la gentilesse de Julia elena , vanessa , leo , cesar ,igniacio et bebe Ismael et ses sourires ...je n ai pas eu encore le temps de passer beaucoup de temps en leurs compagnies tellement occupe par mon blog ,mais voila nous mercredi 18 et le blog est a jour , youpi ,c est les vacances ….

dans l apres nous allons avec vanessa a l anniversaire d une amie a elle , son surnom c est tati elle est prof de surf et fete son anniversaire sur la plage .une vingtaine de femme sont presente , il y a notament luisa qui est italienne et vit au perou depuis dix ans elle est biologiste et specialisee dans les images sattelites et les cartes ,elle parle anglais c est chouette .rencontre avec beaucoup de monde et belle apres midi a boire des bierres .

JEUDI 19 SEPTEMBRE :

reparer chambre a air et nettoyer le velo le matin et l apres midi luisa m a dit de passer la voir a 8 km de la a punta Hermosa , j enfourche le velo et c est l occasion d une petite ballade .

un petit air de france 


le croissant de lune sur le toit on dirait une mosque

une piste cyclable relie san bartolo a punta Hermosa , whoua

nous avons passe 3 h avec luisa qui est passionante , elle a 2 filles et c est achete 4 hectares de terrain dans la foret amazoniene et un jour y construirat un petit havre de paix , la nuit tombant je n ai plus de Lumiere sur le velo , il me faut rentrer , trop courte cette apres midi , j aurais du arriver plus tot.

c est alice de san bartolo qui realise ces beau objet en bois flotte


alors que comme tous les jours il fait gris ,le soleil fait une apparition juste avant de se coucher 

VENDREDI 20 SEPTEMBRE :

ce matin je vais visiter lima , je part avec vanessa qui depose igniaco dans son Ecole a proximitee de lima .

Julia elena est la aussi 

nous depose,s igniaco a son Ecole et vanesse me demande si je veux l accompagner , je suis stupefait par ce que je decouvre , c est une Ecole privee avec une methode educative alternatif .

on dirait un hotel de luxe c est immense , les salles de classes sont jolies ,les enfants apprennent a jardiner ,salle de musique
trop chouette l oeuvre de ces tres jeune artiste


avec tous les instruments ,etc ...mais voila tout cela a un coup , c est 1000 dollars le mois , c est exhorbitant , vanessa m explique que les ecoles publics ne sont pas de bonne qualitee .les filles me deposent ensuite a un arret de bus , elles ont rendez vous a la clinique pour une visite de controle du petit Ismael .il me faudra 2 bus pour arriver dans le centre historique de lima .la circulation est extremement dense , heureusement la voie de bus circule tres bien , je suis rattrape par la realite en voyant tous ces gens dans le bus partir travailler ,que c est dur .

et c est parti visite de lima




me voici sur la plaza de arma ; il y a entre autres la maire , le palais presidential , et la cathedral de lima



la cathedral 



et le palais presidential



une des autres miltiples eglises que compte la capital 


alors que je photographie les pigeons ,ils s envolent par centaines 

il y a c est oiseaux estranges ce sont des galinazos , entre le corbeau et le vautour je trouve

les anciens taxi peruviens mais encore tres utilises en province



j adore ces abres murs vegetalises ,il n y a juste le tronc qui est en bois





je vais a present traverser le pont pourt me diriger vers le cerro san cristobal





allez c est parti pour l ascencion du cerro



beaucoup de street art qui  apporte de la couleur dans la grisaille ambiente


ca me rappel Valparaiso
les dechets sont jetes juste devant les maisons 

je ne suis pas monte jusqu a la cruz , je n etais pas loin mais un monsieur de m a dit de faire attention au voleur la haut , j avais vu ce que je voulais voir c est a dire lima vu du ciel , je pouvais a present redescendre

au loin les arenes 


tout mignon ces petits chatons dans leurs paniers ,leurs environeùents un peu moins


me voila redescendu , j ai un petit creux alors quand je vois ceviche qui est un des plats tradionnels peruvien ,je saisi l occasion de le gouter

poissons crus marines au citron ,c est juste delicieux ,les rues sont bondees les livraisons se font tirer par des hommes

les charriots sont tres charges , beaucoup de monde mais ce qui est chouette c est que se sont des rues pietonnes , tout ce monde apres 2 semaines au calme a san bartolo me donne le tourni ...

et  alors quand il y a de la circulation c est juste insupportable 



une eglise puis une autre 



je suis fatigue et les eglises sont des lieux tres calmes pour se reposer

je me suis rachete un cahier qui me sert de journal de bord et notez pleins d informations ,un stylo , j ai change quelques euros qui m avait ete envoye , je passe devant un muse ,il est gratuit c est parfait allons y …


c est tres chouette un mélange d art moderne et toute une partie d anciens objets 


il est 15 h et je suis epuise ,il faut que je trouve a present le bus qui me ramenera a san bartolo , je demande a un policier ,j ai 1 km pour rejoindre l avenue

arrive sur l avenue je demande a un chauffeur de bus ,il me dit qu il n y a pas de bus qui va a san bartolo ici ,il me dit qu il va me depose ,je monte dans le bus et lui explique que c est un policier qui m a donne cette indication il regarde en face sur une route express en contre bas et me dit ce bus va a san bartolo ,bon super .

5 mn plus tard le bus arrive , la circulation est tres tres dense , normalement j en ai pour 2 h pour faire les 50 km.reguliererent des gens montent dans le bus , et il explique qu ils sont venezuliens et qu ils ont besoin d argent ,bien triste cette situation deans ce pays , le trajet va prendre 3 heures !!!

arrive enfin a l appartement de carlos je pensais pouvoir rediger le blog car j ai pris plus de 200 photos aujourd hui , il n y a plus d internet , je pense que la facture n a pas ete regle , lol .

SAMEDI 21 SEPTEMBRE :

programme charge aujourd hui a 9 h nous avons rendez vous sur la plage pour un nettoyage ,ce weeckend ont eu lieu partout sur la planete des rassemblements en faveur du climat , et pour la paix , avant cela une petite connection video pour souhaiter un joyeux anniversaire a une amie qui m est cher malaurie .

c est parti , action grand nettoyage , courage vanessa 

la plage me parressait propre , mais en y regardant de plus pres c est pleins de petits morceaux de plastiques et profond il suffit d enlever un peu de galets ,terrible !!!

c est marrant il y a un couple de francais ,des expacts ,Phillipe est directeur de l Ecole international de lima


bonne recolte et puis une jeune fille nous fait un petit expose sur le plastique et la pollution 

voila une petite goutte dans l ocean mais une agreeable impression d avoir fait sa part comme le petit colibri de pierre rabhi….

nous avons rendez vous a present pour jouer du tambour pour la Pachamama , le rendez est mondial a 11H , heure peruvienne





apres ce super moment , la journee n est pas termine je rejoins Julia elena a sa casa car je suis invite au restaurant

nous allons manger un plat de ceviche

un plat delicieux ainsi que le moment passe avec Julia elena et vanessa 

j ai fini les 3 plats , je n en peux plus , alors apres le repas 45 mn de marche le long de la cote ...

j adore ces nuances de couleurs avec ces algues , ces moules ces crabes et rochers





avec ou sans deco florale sur les reservoirs d eau ?


je suis rentre a l appart j ai hesite a aller surfer mais je dois dire que j ai eu un gros coup de pompe , la digestion alors 30 mn de repos a ecouter de la musique

mais la journee n est pas fini ou plutot la soiree ne fait que commencer ,je vais chez Julia elena bosser un peu sur le blog , puis a 21 h nous allons avec vanessa a une soiree ,c est une allemande qui a vecut au perou 10ans qui s en va ...je ne pensais pas rester tres longtemps car je suis fatigue mais c etait tellement sympa ,je retrouve un tas de gens que j ai croise c est dernier , san bartolo est un petit village hors saison

le chef qui nous recoit  dans sa maison , viande delicieuse et biere a volontee

raime a etudie en italie , travailler sur des bateaux de croisieres plus d autres pays d on j ai oublie le nom.

andres et sa femme sont colimbiens . taty et paty

andres habite a medelin et je suis le bienvenu chez eux , c est bien note...taty dont c etait l anniversaire sur la plage mercredi dernier et paty une joyeuse luronne

la jolie vanessa et taty and me

superbe soiree , de belle rencontre , l allemande qui quitte le perou va maintenant s installer en Israel elle est dans la culture , il 00 h et j ai ete au bout de ce que je pouvais tenir , allez dodo apres cette journee riche , merci ….

DIMANCHE 22 SEPTEMBRE :

une enorme pensee a mon papa et ma maman qui fetent aujourd hui avec toute la famille et leurs amis de longue date leurs 50 ans de mariage , ca va etre trop chouette … j ai une connection video avec les prochains locataires de ma maison , fafa apres 3 ans a trouvee une maison plus grande , merci fafa d avoir trouvee de nouveau locataire ...bon contact avec cecile et Mathieu , cest chouette ,je peux continuer mon voyage plus sereinement .puis je bosse sur le blog car 25O photos ont etes prises vendredi a lima.et je passe du temps avec la petite famille qui m acceuille .


c est le reveil pour petit Ismael , buen dia amigo


Marjorie la nounou d Ismael qui vient du Venezuela , et valeria la jolie petite cousine d Ismael et igniacio

Marjorie a du quitter son pays a cause de la situation , bien triste cette situation


la casa de Julia elena

LUNDI 23 SEPTEMBRE :

grand menage de l appartement de carlos ce matin ,preparation des saccoches , entretien du velo ,beaucoup de sable dans cette region et avec l humiditee du matin le sable colle partout , nettoyer et graisser la chaine .puis les courses et dernier dinner avec vanessa et Julia elena , puis vient le moment des aurevoirs ,c est de l emotion mais je sais qu on se reverras en france ….

MARDI 24 SEPTEMBRE :

je voulais partir ce matin a la fraiche car je dois traverser tout lima , mais je me suis leve fatigue et comme j ai des petites choses a paufiner , je reporte mon depart a demain , je vais aller dans un cyber café aujourd hui j ai mes photos a sauvergarder sur google photo et chez Julia ou carlos l internent n etant pas assez fort ca ne marche pas .le dernier dejeuner avec la famille , les derniers moments de patagent , un grand ,un immense merci a tous ,hasta luego la familia de san bartolo ….

MERCREDI 25 SEPTEMBRE :

lever 4 h du mat comme d habitude , ce matin je suis motive et il vaut mieux car la journee s annonce difficille , la trfaversee de lima !!!

il est 6h30 j ai quitte l appartement de carlos et je depose les clefs sous un pot de fleur devant la maison de Julia elena ,allez c est parti , on the road again ...

au revoir san bartolo ,et la magnifique vue sur l ocean pacifique 


allez on sert les fesses et on s accroche , la autopista menant a lima au pire moment ou les gens vont travailler

apres 3 h sur cette route tres fequentee je l ai quittee et me retrouve le long de la cote et c est une belle surprise car il y a une piste cyclable qui longe l ocean sur plus d une vingtaines de km , youpi


trop chouette , je vais longer le quartier de Miraflores c est le quartier bourgeois de lima 



les redidences et maisons luxueuses de miraglores sont en haut des falaises 


hola pelicans et mouettes 




que c est bien agreeable ce front de mer 


apres 20 km changement de cadre ,une route en construction au bord de l ocean mais qui semble abandonner

des dechets et detritus partout , maison detruites abandonnees sur la gauche ,une impression de ville fantome ,etrange comme sentiment

apres avoir traverse differents quartiers en voici un autre plutot sympa qui aurait merite plus de temps ,mais voila je veux sortir de lima et de sa banlieue au plus vite


j ai recupere une route tres tres circulante ,des camions , des bus ,qu elles circulations , le bruit est ignoble , heureusement il y a une route parrallele , je met mon mp3 mais comme il n y a plus qu un ecouteur qui marche le bruit est toujours la , je traverse des quantitees d usines ,c est ignoble , pas le choix il faut passer par la !!!

une derniere grande ville a traverse avac une grosse montee et je devrais recupere la panamericana

apres une vingtaines de km sur la panamericana ,il y a une route bis qui longe la cote ,je ne souhaite pas la prendre mais je me trompe et je me dis que c est la vie qui me guide , alors elle souhaitait me faire passer par la

apres quelques km , je vois des panneaux interdit aux voitures , aux motos , aux motos taxis

je n ai pas envie de faire demi tour et refaire des km , il y a un poste de peage et je me dis qu on me fera faire demi tour.au poste de peage ont me laisse passer ,je me dis que tout va bien … bon en fait je me suis engage sur une route exclusiment reserves aux camions ,une toute petite bande sur le cote ,mais voila elle n est pas large et est legerement en pente ,et tout de suite apres la petite bande c est du sable , a l apparence dur mais pas de tout ,derapage et enlisement assure .la route a ete creusee a meme une immense dune qui tombe a pic dans l ocean , c est impressionnant ...

c est beau , mais je ne suis pas serein sur cette route avec tous ces camions 

de plus il n y a aucune possibilitee de bivouac ,coince entre la montagne a droite , et le vide vers l ocean a gauche , le temps morose , le brouillard rajoute a ce sentiment estrange , je n ai pas trop choix que de me sortir de cette endroit au plus vite car il est 16h30 et je ne voudrais pas etre prit par la nuit , je n ai plus d eclairage a l avant .

de beau dessin sur le sable fasconne par le vent 

il y avait tant de jolies photos a faire mais pas le temps , sortir mes fesses de la ...

c est vraimment par large et quand 2 camions se croisent ,j en emene pas large 


ouf ca y est la porte de sortie , tres estrange tout ces temples ? maisons ?


j aurais du aller faire un tour pour me renseigner sur ces estranges constructions et puis j aurais pu demander de poser le bivouac , mais voila la petite famille a san bartolo m a prevenus qu il y avait une zone un peu dangeureuse a traverser qui s appel chico norte , je n ai pas bien compris ou elle se situait et en fait ca me met dans une situation d apprehension qui n est pas agreeable , je suis fatigue par cette journee difficille et si je peux me poser en hospedaje se sera pas plus mal .

j ai trouve a a l entrée de chancay , au bord de la panamericana , 25 soles je n ai pas reussi a negocier moins , je suis fatigue apres ces 122 km , je ne veux pas bataille plus !!

l endroit ou je vais dormir ; la chambre et l environement 

il y a une tele , 1 seul chaine marche et elle diffuse un star wars , c est rogue one ,l avant derniers episodes de cette fantastique saga ,j etais allee le voir qvec mes frangins et mon cousin a paris deux mois avant mon depart ,un dernier episode est sortis , j ai hate de le voir .bref c etait sympa de revoir cette episode meme si j ai du le prendre au trois quarts et ca me fait travailler mon castillan.

je recois un message de sam , en fait il me confirme ce que me disait vanessa , sarah et mily a savoir que norte chico est assez dangeureux , sam m explique que la zone s etend sur plus de 600 km et que en 2 jours , deux locaux ont etes assassinnes .il me conseille de faire tres attention au moment de choisir les bivouacs et de bien attacher le velo.bon tout cela ne reconforte pas l inquietude que j ai a traverse cette zone , sam me dit qu il va entre en equateur demain , je reflechis et je me dis que je n ai pas envie de traverser cette vaste zone en etant inquiet demain je vais rejoindre une petite ville du nom de barranca de la je prendrais un bus ,ca me permettra d avoir plus de chance de rejoindre sam qui est a plus de 1000 km au nord d ou je me trouve .

JEUDI 26 SEPTEMBRE :

lever a 4h30 ,café ,internet ,cigarettes il est 6h30 quand je me met en selle...

toujours dans le brouillard humide du matin


succession de montee et de descente ,d immenses dunes , paysage spectaculaire amplifiee par la brume 


on n y voit pas tres loin ,c est tellement humide qu il y a ,a present des petites plantes 


en redescendant et les heures passant le brouillard s estompt progressivement 

j enfile les km tres rapidement ,je suis a 15 km/h de moyenne.les paysages sont des dunes , avec des fils barbelees , des concessions pour rechercher des minerais


ha du vert , des arbres , des cultures de toute sorte 

je suis a present oblige de mettre mes lunettes de soleil , le ciel n est pas bleu mais la luminositee est tres forte , sans les lunettes j ai les yeux qui pleurent .

culture d artichauts , de canne a sucre ,de kiwis et de fraises 

mais beaucoup d autres cultures tels que mais , patates , carottes etc ...

et toujours beaucoup de culture de plastique 


ces saignees qui mettent a jour la roche et ces differentes couches


j arrive tres tot ,enfin il doit etre 15h30 dans la petite ville cotiere de barranca , je cherche une hospedaje , a la deuxieme c est chose trouver 25 soles soit 6eu75 .

il y a meme du wifi qui marche bien 

je m installe et je me met en quete d un bus pour demain pour Trujillo , circulation difficille et dangeureuse dans cette ville , je trouve enfin une agence depart demain a 9h40 , je peux aller voir maintenant le front de mer .

c est plutot mignon , je n ai pris que ma polaire , j ai froid c est le vent 


trop jolie ces couleurs argents sur l ocean 

pas le temps d attendre le sunset , j ai froid et je veux faire des courses avant la tomber de la nuit et je suis fatigue apres ces 118 km effectues aujourd hui .

mission accomplis j ai meme trouver des batteries pour mon compteur kilometriques qui ne fonctionnait plus depuis mon depart de san bartolo.

alors l hospedaje ou je dors ressemble plus a un lieu de rendez vous coquin , des couples entrent et sortent au bout d une a deux heures , amants , maitresses ? dans les chambres a cotes de la mienne , j entend des cris de toutes sortent de la part de ces demoiselles , de quoi enerver , lol .

VENDREDI 27 SEPTEMBRE :

lever a 4 h , café , cigarettes internet , preparer des sandwichs pour le voyage , preparer mes saccoches egalement , je met tout ce qui a de la valeur dans un sac a dos que je garderais avec moi , les bus au perou n ont pas une tres bonne reputation , a 9H je prend le chemoin de l agence ou j ai rendez vous ...

la rue de l hospe

le bus qura finalement une heure de retard , l arriveea Trujillo etait prevu a 15 H , au mieu nous y serons a 16 H , je veux pas arriver trop tard car la casa de cyclist ou je vais passer la nuit a changer d adresse et je ne suis pas sur de la nouvelle adresse .

voici les paysages de la journee , pas de chance pour ce camion 

je suis installe au deuxieme etage du bus , a l avant ,grande fenetre la vue est incroyable , a cote de moi il y a alejandro 1 peruvien tres sympa , j ai juste trouve ces reactions bizarres , quand le bus s arrete ,il tape rapidement des pieds pour dire au chauffeur d avancer , les gens montent et descendent du bus mais doivent aussi recuperer leurs affaires dans la soute , a l impatience des peruviens comme en voiture quand il klaxonne quand le feu passe au vert !!! il fait une chaleur dans ce bus , moi qui n est plus l habitude d etre enferme pendant des heures c est epouvantable pour moi , nous manquons d oxygene ,je ne pourrais descendre qu a deux reprises tirer quelques tafs sur une clope .il y a de temps en temps en plus des vendeurs de toutes sortent des gens qui montent dans le bus et parelent pendant une demi heure , ca ressemble a des sermons a l eglise mais c est toujours pour vendre quelques choses a la fin , le dernier m a quelque peu inquieter il parlait fort et vite je me demande si ce n est pas sous l effet de la cocaine ...

enfin au bout de plus de 6 H de bus pour faire  373 km       nous arrivons a trujillo


le velo a voyage en entier donc je n ai rien a remonter , 4 km me separe de l endroit ou je suppose trouver la casa de cyclist .ha j ai croise 2 cyclos voyageurs et on en a double un avec un drapeau turcq.

la circulation dans Trujillo est epouvantable , je vais l apprendre ensuite mais c est la troisiemme ville du perou apres lima et ariquipa .je ne suis plus tres loin , je passe devant un grand cimetiere et une femme m interpelle , tu vas a la casa de cyclist de lucho ? oui , je t emene je suis sa femme me repond t elle .je fais la connaissance de aracilla .bon il faut que je vous precise certaines choses au sujet de cette casa de cyclista .il y a quelques mois j ai vu des publications sur facebook expliquant le drame que vivait la famille de cette casa de cyclista , le jeune enfant a est mort ,ecrase par une voiture .beaucoup de cyclo voyageur ont etes touches par ce drame , parce qu ils sont passes par cette endroit , qui acceuille depuis 31 ans des cyclos du monde entier , c est la plus fameuse d amerique du sud .

donc aracilla m a acceuilli et puis nous discutons elle me donne le password du wifi qui est francois et je lui dit c est marrant c est un nom francais , elle me dit que demain elle me racontera l histoire mais que c etait le nom de son fils , et les larmes lui montent aux yeux , j etais tellement dans mes soucis que j en avais oublie le drame que vivait cette famille et cette maman .

la residence de la casa de cyclista et ma chambre 



les toits terasses du perou


j ai fain alors je part marche dans les rues , la circulation est toujours chaotique , je me renseigne sur deux differentes compagnies de bus , l une n accepte pas la velo et l autre est cher et depart a 2h30 du mat , bon je ne repartirais pas demain comme je l avais prevus , je bosserais un peu sur le blog , me balladerais et trouverais une compagnie de bus .

enorme hamburger a 5 soles soit 1 eu 35 , buen provecho stephano 

il est 19 h je me met au lit en regardant des videos sur l autonomie , qu elle beau programme .

SAMEDI 28 SEPTEMBRE :

ce matin je bosse sur le blog , nous discutons avec aracelli , je suis touche par la douleur de cette maman , je n ai pas de mot pour reconforter , que dire , rien !!je trouve qu elle a une grande force , a certains moments de la journee elle ecoute comme des meditations et relaxations , il y a des prieres aussi ...je lui parle comme a beaucoup de la meditation vipassana , et surtout du chemin de st jacques de compostelle , ca lui ferait tellement de bien ...je trouve cette femme digne , forte , c est une lecon .

les fenetres du salon donnent sur un immense cimetieres 

aracelly nous concoctent un ceviche , c est cool j apprend la recette , c est tres simple .

et voila en un rien de temps c est pret


voici aracelly et le ceviche , buen provecho

et voici les supers amis d aracelly

et voici doki ,luna et le petit chat miski ce matin doki et luna ont eu droit aux bains et toilettages ,ils sont tout beau

dans l apres midi je part en quete de mon billet de bus pour rejoindre la ville Piura , je m attendais a que ce soit long de trouver une compagnie de bus , mais j ai trouve en 5 mn .je vais a present faire le tour de magasins de velos je doit trouver des vis specials qui me permettent de maintenir le garde de bouts ,je trouve enfin mais il faut que le reparateur velo m agrandissent les trous existants , c est chose faite en 5 mn ,maintenant place a un peu de visite …

il y a beaucoup de mendiant dans la rue ,et beaucoup de venezuliens , ont les reconnait facilement ils ont des sacs a dos , je suis touche par cette misere , autant j y etais prepare en inde , je ne l imaginais pas au perou , c est bien triste tout ca !!!je passe egalement devant des animaleries c est horrible ,tous les animaix en vente sont entasses dans des cages , qu avons nous fait de notre planete !!!

je tombe par hasard sur une jolie rues pietonnes , ouf un peu de calme , je vais l arpenter 


j adore 


de jolies couleurs , la rue me mene a une place 


une belle eglise , j adore ce mélange des couleurs dans ce gris des nuages 


j ai l impression que c est la specialitee de Trujillo , ces grandes grilles aux fenetres 


le centre de la place avec sa statue 

je fais la connaissance de 3 francais , des toulousains avec l accents chantant , nous allons discuter pendant un bon moment , un belle echange , une des demoiselles me donnent un bon tuyau sur un endroit pour trouver des bateaux aux Antilles , c est notez , merci beaucoup .

j aime beaucoup ces grands palmiers elances …

je fais les courses pour me faire des sandwichs pour le voyage en bus de demain


allez je rentre a present , je voulais passer un peu de temps avec aracelly ,elle se repose dans sa chambre puis sort .

le poullailer  sur les toits , c est commun au perou

sauf que j assiste a une scene terrible et suis impuissant , un jeune poulet est descendu dans la cour en bas ou se trouve 3 chiens , 2 d entres eux ont attrappe le pauvre poulet , et c est une morte lente sous les crocs des chiens , je ne peux rien faire d ou je suis !!!

le soleil descend sur l horizon 

je vais passer ma soiree a lire sur la vie de hugo Chavez et de Nicolas Maduro , tres interessant …

DIMANCHE 29 SEPTEMBRE :

anniversaire de pasacale aujourd hui qui fete ses 55 printemps ,alors petit connection video ce matin pour lui souhaiter un joyeux anniversaire .

nous prenons le petit dejeuner avec aracelli , son frere est egalement present , puis c est le moment du depart , je quitte une femme auquel je vais penser a present et envoyer de bonne onde ….

la station de bus est juste a cote ,le vigile de securitee ne me laisse pas entre avec mon velo dans la gare routiere ce qui m agace un peu ,et au bout de 20 mn enfin j ai son feu vert ,je donne mes bagages et mon velo a un guichet c est eu qui vont charges tout cela dans le bus ,le buse a une grande soute a bagage ,teo va puvoir etre sur ses deux roues ,j embarque je suis devant ,je vais avoir une belle vue et juste avant le depart un vigile film tout les passagers , c est la premiere fois que je vois cela ,et c est parti pour 7h30 de bus ...je vais dormir ou somnoler quasiment tout le trajet ,ca fait que c est passe relativement vite ,et je n ai pas souffert de la chaleur et du manque d oxygene ,bonne compagnie de bus …

il 18 h et nous arrivons a Piura , je dois attendre que l on me sorte bagages et velo ,je recupere tout et en bonne etat , ouf , c en est est fini de ces deux jours de bus , allez direction la guest qui est a 2 km.

la guest au dernier etage et le dortoir 

c est franco qui me recoit , il est volontaire dans la guest ; c est un jeune peruvien de lima tres sympa ; et il parle tres bien anglais .je vais faire des courses pour me faire une enorme salade , apres le dinner et bien direction dodo car demain on the road again ….

LUNDI 30 SEPTEMBRE :


la cuisine qui donne sur le boulevard ,que c est bruyant 


entierement realise avec des bouchons , bonne idee

il est 8h30 et je me met en route …

c est toujours aussi propre , j avoue ne plus en pouvoir de voir tout ce plqstique constament 

je suis sorti facileme,t de Piura ,c est toujours un paysage desertique mais avec beaucoup de buisson ;je traverse la derniere grande ville avant la frontier et comme elle est traverse par un riviere il y a du vert ,que ca fait du bien …


le paysage a change d un seul coup ,c est vert , des cocotiers ,que ca fait du bien

il y a meme des rizieres 


je m arrete dans ce parc , pour avoir de l ombre et pique niquer, trop chouette ces arbres 


les cocotiers me rappelent l asie 


whoua il fait chaud ,tres chaud , cest monte a 41 degres sur le velo 


il y a pleins de petite epine ,j en ai retire une du pneu avant , la deuxiemme du pneu arriere et bien c est crevaison , pchuuttt

un petit arbuste pour etre a l ombre je change la chambre a airet regonfle , je n avais pas vu mais le pneu etait mal engage dans la jante ,la chambre a air sort un peu du pneu ,et comme j ai mis a maximun de pression et bien ca eclate ,et une chambre a air de moins et zut !!

c est tres tres dur cette apres midi avec la chaleur

il va me falloir quelques jours d adaptation.j approche de la frontiere , je trouve une hospedaje a 20 soles 5,42 eu ,je ne vais pas batailler , je pourrais recharger mes appareils electriques et je prefere passer la frontiere demain matin et ne pas stresser a trouver un bivouac avec la nuit qui tombe .

l hospedaje et la chambrre 

c est marrant les petits villages frontaliers ,j essaie de reparer ma chambre a air ,j ai 3 rustines et ne suis toujours pas sur que ce soit hermetiques .je change mes derniers soles en dollars j obtient 6 dollars 50 ,j espere trouver un distributeur rapidement demain .j ai fait aujourd hui 113 km .

total des km au perou 2061 km et deux mois passes , encore un grand coup de Coeur pour ce pays , meme si la cote pacifique m a beaucoup moins emballes que les montagnes ,...muchas gracias perou , hasta luego …

MARDI 01 OCTOBRE :

j ai ete pique par des moustiques une partie de la nuit , le matelas etait assez inconfortable ,allez direction le poste frontiere a 500 m

la frontera