Carnet de voyage

SINGAPOUR

N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée Partez, allez conquérir d'autres espaces, d autres espérances Henry deMonfreid
Mars 2017
1000 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 30 juin 2019

Voilà, je m’apprête à rentrer dans mon 25ème pays, mais avant cela, passer le poste frontière nous prendra 1 H, c’est la queue et ça n’avance pas. Les règles sont assez strictes à Singapour, tu ne peux pas entrer avec de l’alcool et juste 1 paquet de tabac.

après 1 h, même pas été fouillé on s’élance sur l’autoroute. 

et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est vert, de grands arbres et une foret jalonnent notre parcours, par contre c’est l’autoroute et ça roule vite, la prudence est de mise. Au bout d’une quinzaine de km, un patrouilleur autoroute s’arrête, il est interdit de circuler à vélo sur autoroute, normal , on nous escorte jusqu’à la sortie.La route n’est pas plate à Singapour, nous enchaînons montés et descentes. Un stop au supermarché où l’on trouve tout comme en Europe. Au menu baguette avec salami au poivre et mayonnaise, quel régal. On n’aura eu que 30 km à faire pour rejoindre la guest, mais ils seront épuisants, nous arrivons enfin à 15 h très fatigués.

Nous sommes à la guest tree in lodge, sk qui tient la guest est parti en vélo lorsqu’il avait 20 ans avec un ami de Finlande à Singapour et ils ont fait ce parcours en ne frappant qu’aux portes des gens pour demander l’hospitalité, pas d’hôtel, pas de guest , whaou... C’est donc dans un lieu où trônent plein de vélos que nous allons passer quelques jours. En plus, Sk nous donne plein d’informations pour la suite du voyage, le visa indonésien et me conseille une boutique, où peut-être je pourrais trouver mon plateau de pédalier, que je recherche depuis 1 mois.

Ce soir pour la finale du mondial nous voulions aller dans un bar ou un endroit avec écran géant, mais nous sommes tellement épuisés que c’est sur un ordi à la guest que nous regarderons le match. Je n’ai même pas attendu le coup de sifflet final pour aller me coucher.

LUNDI 16 JUILLET :

Ce matin, après avoir bossé un peu sur le blog, je vais au magasin de vélos, ils n’ont pas le plateau, ils me proposent de changer complètement le pédalier, le prix =183 eu pour le pédalier, s’ajoute à cela la cassette=31 eu et la chaîne =23 eu, tous ces éléments se changent ensembles, total=237 eu , whoua je vais chercher une autre solution.

L’après midi, je vais explorer Singapour et je ne vais pas etre déçu du voyage, c’est un musée à ciel ouvert ....

les anciennes maisons singapouriennes et le moderne , les buildings. 

Après avoir longé encore un peu la Singapour river, un deuxieme lac, complètement incroyable.

je découvre stupéfait "marina bay sands" 

complexe hôtelier de 2560 chambres, avec sur le roof top une piscine à débordement .

de grandes allées que l’on peut partager avec les piétons. 

des immenses galeries marchandes, le long de la promenade qui mène à un grand parc.

et puis on arrive dans ce grand parc, où la nuit il y a des illuminations accompagnées de musique classique.

photo 2 et 3 , l’arbre a poussé autour d’un autre arbre aujourd hui disparu, ce qui lui donne cette forme creuse.
stucture en arbre qui se recouvre progressivement de végétation, rdv pris un autre jour à 20h45 pour le light show. 

Et au bout du parc c’est la mer, ici pas de jolies plages car nous sommes dans le détroit de Malacca , voie maritime très très frenquentée.

Retour en sens inverse avec le soleil qui descend doucement sur l’horizon.

Retour à la guest, il y a un temple sikh juste à coté et des repas sont servis gratuitement au petit dej, le midi et le soir. Nous y allons, il faut bien entendu se couvrir la tête.

MARDI 17 JUILLET :

Alors la mission de la matinée, après avoir longtemps tergiversé au sujet du visa indonésien, nous décidons de faire celui de deux mois, pour être tranquille une fois sur place. Alors c’est reparti pour les ambassades, une fois arrivés, il nous manque le billet de bateaux de notre arrivée, on reviendra demain à l’ambassade...

Je vais donc visiter à nouveau Singapour .

il y a des tours végétalisées ou en passe de l’être , ça va être trop chouette. 

et puis ces anciennes maisons au style colonial.

L’art est présent partout. 
le temple sikh où nous allons manger, ce soir Théo a bien fait sourire, avec son turban. 

MERCREDI 18 JUILLET :

Et c'est reparti pour l’ambassade, en espérant ne rien avoir oublié, et en passsant le poste de contrôle on me signifie que je suis en short , zut j’ai oublié de transformer mon short en rajoutant le bas, et je ne l’ai pas pris. Heureusement il me prête un pantalon. Ouf, dossier deposé, on doit le recuperer demain à 15 h.

Puis nous filons au magasin de vélo, comme je ne trouve pas de solution pour mon pédalier, je le fais changer complètement. C’est fait en à peine 20 mn, finalement le patron m’a conseillé un pédalier moins cher, il est plutôt destiné au mountain bike, mais fera très bien l’affaire. Coût de l’opération 241 dollars soit 151 eu, je m’en sors plutôt bien, nouvelle transmission, je suis soulagé.

Dans l’après-midi, je vais me ballader sur une colline dans la végétation, pour avoir une vue avec de la hauteur d’une partie de Singapour.

la route est très agréable, passé la montée un peu raide. 
de très grands ports et nombreux bateaux. un téléphérique permet d’accéder à la colline .
une incroyable passerelle permet de passer d’une colline à l’autre , au dessus de la cime des arbres. 

Après le dîner nous prenons les vélos et filons voir le spectacle de lumière dans le parc.

JEUDI 19 JUILLET :

Mettre à jour du blog, ranger les bagages car la guest est complète et nous n’avons pas booké à temps alors Sk nous indique une plage sur une île, où nous pourrons bivouaquer ce soir.

A 15 h nous allons récupérer nos visas à l’ambassade indonésienne, et voilà nous avons 2 mois accordés en indo, trop chouette.

il y a des maisons modernes assez incroyables . 

Puis nous allons nous ballader au jardin botanique, c’est toujours des valeurs sûres.

et puis retour à la guest.

toujours ces tours incroyables et ces centres commerciaux démesurés. 

Après le dîner au temple sikh, nous devons prendre les vélos et aller sur l’île de Sentosa. Elle est reliée par un pont et se trouve à 5 km de la guest, nous trouvons un endroit avec vue sur la mer, les petroliers et les rafineries.

VENDREDI 20 JUILLET :

Bien dormi, réveillé à 6 h par l’averse et doit sortir en hâte mettre le double toit de la tente.

hey good morning théo , bien dormi ? 
la magnifique vue sur mer .. 

Allez retour à la guest où il y a toutes nos affaires et nous reviendrons là ce soir.

L’île de Sentosa, parc d’attraction, casino , et guetto pour personnes à gros, très gros porte-monnaie. 

SAMEDI 21 JUILLET:

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de mon petit papa qui fête ses 75 ans, happy birthday papa...

Alors ce matin nous allons longé la côte, car il y a possibilité de voir des loutres .

la vue sur la mer depuis notre bivouac , impressionnant le nombre de cargos. 
un bébé paon 

Nous devons traverser la ville pour rejoindre la cote est.

big brother nous surveille , le pays au monde avec le plus grand nombre de vidéo surveillance. 

et puis nous passons de l’autre coté du lac, ce qui permet d’avoir un autre angle sur les tours.

le long d’une très large piste cyclable, à partager avec les piétons , c’est super agréable. 
J’adore quand la végétation recouvre les pilliers de l’autoroute, bon pour l’instant pas de loutres mais des varangs. 
et des tours et des tours, mais assez originales  
trop chouette ces larges pistes, sous la foret, le long des plages. 
une rigolote rencontre avec ce bébé peroquet blanc qui est en pleine poussée de son plumage. 
la plage et ces multiples cargos. 

Voilà retour à la guest affamé, l’après-midi est passée à préparer la suite du voyage, et est arrivé un copain de Sk, un cyclo voyageur malaisien qui vient juste de boucler un voyage de 2 ans et 3 mois depuis le Portugal, c’est toujours un moment d’émotion.

félicitations à toi Alex, ton vélo est incroyablement chargé. 

DIMANCHE 22 JUILLET:

Journée passée à faire des lessives, ranger les saccoches, sauvegarder les photos sur google, réparer, entretien du vélo , bref préparation à l’Indo.

LUNDI 23 JUILLET :

Dernier jour à Singapour, encore de la lessive et des préparatifs.

Yuze le fils à Yong était un peu malade, alors pas d’école, il est resté à la guest, il est trop mignon. 

Dans l’après-midi, on a essayé le tricke de Sk, fantastique, on était comme des enfants, sensation de conduire un karting, très confortable, on pédale dans son canapé.

Et puis voilà, il est temps de prendre congé de YONG et SK, merci infiniment pour votre gentillesse les gars, on s’est senti comme à la maison, bonne continuation....

Nous parcourons les 4 km qui nous séparent de la gare maritime, on se croirait dans un aéroport , même messages d’hôtesses à la voix suave, même comptoir d’enregistrement.

Il est 21h et nous voyons s’éloigner les lumières de cette incroyable petit pays, bye bye SINGAPOUR.