N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée Partez, allez conquérir d'autres espaces, d autres espérances Henry deMonfreid
Mars 2017
1000 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 30 juin 2019

Et voila le 23ème pays, qui pour une fois n’est pas un pays inconnu car j’y avais passé deux mois, il y a 7 ans. Je suis heureux et soulagé d’avoir quitté le Myanmar qui a été si difficile pour moi. Là, je vais prendre des jours de repos, mettre le blog à jour et me faire masser...

Et c’est donc par la voie maritime, à bord d’un tail boat, c’est petite barque avec l’hélice au bout d’une longue perche, que je débarque en Thailande.

La Thailande se rapproche, le poste de douane. 

Les formalitées douanières sont vite faites, juste 2 personnes devant moi, pas besoin de visa si l’on reste moins de 2 mois et d’ailleurs pour la suite du voyage, c’en est fini de ces fastidieux et onéreux visas. Et yes.

6 km à faire pour rejoindre le centre ville et je vais me poser dans un café pour avoir du wifi et trouver une guest pour ce soir. Je vais prendre un café un expresso, ça fait longtemps que je n’en avais pas bu, puis 3 milkshakes et un brownie.

que c’est bon de sortir les pieds des chaussures, c’est jouissif. 

Voilà madinah guest house, voila c’est les vacances.

la guest, le dortoir où je serai seul pendant 9 jours et mon bureau dans le salon où je vais mettre à jour le blog. 

DU VENDREDI 04 MAI AU VENDREDI 11 MAI :

Alors journée passée à mettre à jour le blog sur le Myanamar et faire celui du Sri lanka avec Sylvie, ce qui représente beaucoup de travail car nous avons pédalé 1 mois. Ranong, la ville où je me trouve n’est pas touristique, c’est juste un lieu de transit pour ceux qui souhaite passer au Myanmar ou prendre le bateau pour rejoindre des petites iles et ça me va très bien, pas de tentation d’aller visiter quoi que ce soit, je suis focus sur le blog. Mais il y a de belles rencontres avec des voygeurs de toutes parts, toujours des gens passionants. Est arrivé en fin d’après-midi un jour, un cyclo voyageur incroyable, c’est Ereld qui vient d’Afrique du sud. Ereld a 77 an, oui oui vous avez bien compris, c’est incroyable. Il a débuté son periple à Singapour et va voyager pendant 9 mois à travers l’Asie du Sud-Est, va faire de la plongée. Serait-ce que le velo conserve ???? En tout cas, belle rencontre et plein d’infos pour la suite de mon voyage, puisque je fais la route que Ereld a déjà effectuée depuis Singapour.

Ereld, Steve et sa petite famille qui nous viennent d’Allemagne au départ pour les iles. Delphine et Manu des allemands également.

La pétillante Vanessa, tout droit venue du Canada et du haut de ses 23 ans a déjà une expérience de voyage impressionante.

Une toute petite partie de l’équipe de la madinah guesthouse.

le propriétaire et l’une des employées, je me suis senti comme à la maison. 

Le seul loisir que je me suis octroyé c’est, à la nuit venue d’aller dans des bains d’eau chaude à 40 degrés, dans un parc. C’est gratuit, il n’y a que des Thaïs, et ça fait un bien fou quand on a les jambes courbaturées par la traversée du Myanmar. J’ai mangé la même chose tous les jours pendant 9 jours, des sandwichs de surimi pain de mie mayonnaise. Après 14 mois de riz essentiellement, c’est un delice. Ou alors hamburger acheté au 7 eleven, supermarché ouvert 24|24 h que je rechauffais au micro onde de la guest. Oui je sais pas vraiment équilibré et saine cuisine mais j’en avais envie. De plus étant dans une famille musulmane il ne fallait rentrer de porc ou d’alcool dans l’établissement , j’ai un peu enfreint les règles en faisant réchauffer mon hamburger au bacon mais je buvais ma bière et mangeait mon hamburger dehors sur la terasse.

J’ai rencontré également Léna , encore une Allemande. Léna est biologiste et vient de passer 2 mois au Myanamar sur une petite île isolée dans la mer d’Andaman.

Et puis il y a léna et Stefan un couple d’Allemand qui sont arrivés à la guest, des cyclo voyageurs. Alors ce qui est rigolo, c’est qu’ils sont partis fin mars de Hambourg et qu’ils emprunté la même route que moi, et que nous avons rencontrés les mêmes cyclos et que nous nous rencontrons seulement en Thailande. Ils ont eu la chance de traverser la Chine, comme tous bons citoyens allemands ils bénéficient d’un deuxième passeport qui reste en Allemagne et quand il y a des demandes de visas compliqués comme la Chine, un proche ou de la famille fait le necessaire et l’expédie par recommandé... C’est aussi simple que cela. Ah l’efficacité Allemande. Bref cela n’a pas été simple au début de la Chine qui est habitée par une minoritée musulmane et qui est littéralement oppressée par les autorités chinoises.

Stefan a créé puisque c’est son boulot, un site permettant de répertorier et situer les cyclovoyageurs sur la planète, c’est génial de savoir où se situent les gens et ça va facilter les rencontres.

départ de manu et delphine , petite sauterelle, rouleau de printemps de suremi, un délice. 

C’est rigolo assis à mon bureau ou dehors sur la terrasse, j’assiste à tous les départs et les arrivées.

ciel apocalyptique. 

Tous les jours à partir de 13 h - 14 h ce sont des pluies diluviennes qui s’abattent, c’est beau quand tu es bien abrité de regarder la pluie tomber.

recharge de ma carte sim, la responsable est très curieuse d’en apprendre plus sur mon voyage , s’ensuivra 1 bel échange 

Départ d’Elen, et changement de chambre pour les 2 derniers jours, encore une grande chambre et tout seul.

SAMEDI 12 MAI :

Bon je serais bien encore resté, mais je suis bien reposé et je vais aller découvrir d’autres endroits, de plus le blog Sri lanka avec Sylvie a bien avancé, alors on the road again...

ce matin au petit dej , j’avais ce petit ange en face de moi 

Bon ba voila après 9 jours de repos complet "on the road again"

toujours surpris par le style thailandais des batiments, vous avez vus le diamètre du pot d’échappement? 

Retour à la Tour Eiffel ce matin, petit clin d’oeil au 12 mars 2017.

Croisé des cyclovoyageurs Thai ce matin et pas des petits, belle énergie ces messieurs. 
la route est super agréable, une bande de 1M50 de large permet de rouler en toute securité. 

De grands arbres apportent de l’ombre car il fait toujours très chaud et je viens de me rendre compte après 9 jours passés en Thailande , qu’il n’y a plus de klaxons, cela fait plus d’un an que je subis cette agression, car c’est vraiment une agression. Avec comme pays champions du monde : l’Iran, le Népal, l’Inde qui sont juste les numbers one, le Sri lanka et le Myanmar, et là c’est du pur bonheur, whoua

j’avais oublié comme la nature était aussi jolie en Thailande. 
déjeuner sous cette tonnelle bien agréable et les incroyables bus thailandais avec pour certains des enceintes à l’extérieur.. 

...qui diffusent une puissante techno. Le ciel se couvre à partir de 14 h les nuages deviennent menaçants, ça sent la pluie.

c’est à peine si je l’ai remarqué, "on est pas bien là ? "

et voilà la pluie, et la temperature descend de 6 degrés, trop chouette.

Je passe devant un hôtel, j’arrive à négocier de 450 bath à 400 (10eu50) je pose les affaires et je vais enfin pouvoir nager dans la mer d’Andaman.

tout mignon avec une jolie vue sur un étang, et Téo partage la chambre. 

puis je file à la plage à 3 km de là et enfin la mer...

ce que je pensais être des coquillages est en fait, des os d’oursin, incroyable fleur dessinée sur l’os. 

avec 2 petits trous naturels pour passer une ficelle, la nature a tout prévu, merci Fafa pour la petite précision sur les os d’oursin. Et puis ces desins sur le sable formés par peut-être des coquillages ou les nombreux petits crabes ?

et puis vient le moment de grace...

Téo aussi profite du spectacle.

merci l’univers pour ces cadeaux , merci mère nature pour cette créativité sans borne, merci la vie pour ces moments précieux. 

Je vais manger un morceau et j’ai pris une salade Thai délicieuse au demeurant mais sacrement spicy, je me suis arraché la bouche. Puis retour à l’hôtel, une belle journée de passée avec 90 km effectués.

DIMANCHE 13 MAI :

C’est l’anniversaire de mon ami Patrick aujourdhui et son frère Eric, ils ont deux ans d’écart mais son nés à la même date, faut le faire, alors grosse penssée à les frangins.

du pur bonheur cette route, verte , fleurie et très souvent à l’ombre de grands arbres. 

Petit arrêt vers ce que je pensais être une plage, mais en fait c’est un petit port pêche, la mer pénètre entre les collines.

quel plaisir aussi de pouvoir boire du café, et pas du café au lait comme depuis bien bien longtemps. 

une petite pause à l’ombre car il est 13 h et ça cogne vraiment fort, je vais même faire une micro sieste.

ce constraste avec cette eau marront et ce vert intense, le bleu du ciel et les nuages blans.
pagode et mosquée. 
je dirais que 60% des vehicules en thailande sont des pick up, les bus. 

Arrivé près d’une plage, je prends un riz fried eggs à emporter pour le repas de ce soir, de l’eau et une bière Chang et je vais installer le bivouac un peu à l’écart du monde.

baignade, bière, repas, et attaque de moustiques en règle est le programme du début de la soirée. 

Impossible de sortir de la tente sans me faire dévorer, juste le temps d’ouvrir la moustiquaire pour pénétrer dans la tente et quelques moustiques sont déjà à l’intérieur. Difficulté de m’endormir avec les 27 degrés dans la tente faut vraiment que je trouve un petit ventilateur, ça va me changer le bivouac. J’ai fais 95 km aujourd'hui.

LUNDI 14 MAI :

Il est 6h45 quand je me mets en selle, aujourdhui direction Puket à 117 km de là.

un toit en bougainvillier. 
petit temple célébrant visiblement le coq, et puis on aime devant les magasins et les cafés mettrent ces petites statues. 
je me suis arrêté près de ce temple parce qu’il y a avait de l’ombre. 

Depuis ce matin plus d’ombre sur la route, il fait très chaud, un Thai me parle, mais en Thai, on fume une cigarette ensemble et puis il y a ce coq qui nous tient compagnie.

marrant dans cette petite ville on aime bien les américaines. 

Et enfin après encore un stop pour être à l’ombre et boire un coca bien frais, je traverse le pont qui me conduit sur l’île de Puket.

des élevages de pisciculture. 
incroyable arbre du voyageur et petite pause ananas. 
 beaucoup de circulation à l’approche de Puket town 
j’adore ces structures métalliques.
quelques inspirations pour travailler le bois à nouveau, un jour... 

Et enfin la Baan baan guesthouse où il règne une belle énergie.

la guest, mon bureau (heu le salon) et le dortoir mixte. 

Je suis dans un dortoir mixte et dans mon dortoir, c’est la première fois, il n’y a que des filles, welcome to baan baan guesthouse. Je fais la conaissance d’Elena, une Suisse qui voyage depuis 12 ans. Elena est instructeur de plongée, parle le Russe et est passionante. Elle me donne pas mal d’info sur les iles qu’il ne faut pas louper en Indonésie. Elle est vegan et sur un chemin spirituel, elle me parle d’une retraite qu’elle va faire en Chine pendant 6 mois, dans un endroit complètement isolé à deux heures de route d’une petite ville, pour y apprendre la méditation et un art martial le : wudang wushu. Ce doit être une expérience incroyable et ça me parle, voila c’est rangé dans ma tête et pourquoi pas, un jour... Je vais boire une bière, et manger un morceau et notament des frites, cela faisait plus d’un mois que je n’en avais pas mangées. Puket n’est pas ce à quoi je m’attendais et je suis plutot agéablement surpris de cette douce énergie. Allez, c’est l’heure du repos bien mérité après 117 km sur une route qui a été en plein soleil toute la journée.

MARDI 15 MAI :

Copieux petit dej au Baan baan, je rédige mon blog ce matin, skype avec mon papa et ma maman en debut d’après-midi, et puis je sais depuis 3 jours que Andy le fils de Vanessa est à Puket, alors je vais le retrouver. Il est à 15 km de Puket town à Pawai. Je retrouve Andy avec une grande joie à son hôtel au bord de la piscine et qu’elle ne fut ma surprise d’y retrouver également Vanessa.

quel bonheur de les retrouver. 

Vanessa c’est une longue, longue histoire, mais pour faire court nous nous connaissons depuis 24 ans. A l’époque, je travaillais à Chelles dans une pizzeria. Puis nous nous sommes retrouvés 10 ans plus tard à la Reunion et c’est là que j’ai fais la connaissance d’Andy son fils qui avait à l’époque 2 ans, nous avons vécu 9 mois ensemble.

Et puis on se retrouve en France, Vanessa habite Sarlat, elle ne s’y sent pas bien, alors elle me rejoins à Labenne où nous allons cohabiter pendant 6 mois. Et plus de 10 après, on se retrouve tous les 3, encore sur une île.

Nous avons passé l’après-midi dans l’eau, tant de chose à se raconter...

Il y a Anna la petite fille de l’hôtel, rigolote comme tout, avec ses 2 canards apprivoisés, avec qui elle nage dans la piscine.

anna et ses amis 

puis nous allons nous faire masser tous les 3 pendant une heure, quel bonheur, un massage, depuis le temps que j’attendais ce momen. Cela a été à la hauteur de cette attente, mon corps en avait tellement besoin. Premier massage pour Andy.

puis quelques bières et un bon repas et nous sommes rentrés sous la pluie. 

un canapé dans la chambre d’hôtel d’Andy et Vanesse, il ne m’en faut pas plus pour passer une belle nuit avec mes amis.

Quelle belle journée j’ai passé, quel bonheur de voir Andy grandir, c’était un gentil petit enfant, avec une grande douceur, c’est devenu un beau jeune homme avec toujours autant de gentillesse, et son parcours est épatant. Après avoir passé un cap de coiffure, il décide de reprendre ses études, passe son bac, et va passer maintenant en deuxième année de psychologie , félicitation Andy... Tu es une magnifique personne.

MERCREDI 16 MAI :

Vers 10 h, je quitte Vanesse et Andy, on va essayer de recroiser à Ko phi phi pour faire la fête et je vous souhaite de magnifiques vacances...

Que le temps a passé depuis l’année 1992 et notre rencontre à Chelles, que de chemin parcouru, et l’amitié est toujours la .. 
street art from puket town. 

Le reste de la journée va être passée à bosser sur le blog. Dans mon oreille, l’otite ne s’arrange pas, l’oreille est bouchée, pfiiit ça sent encore le docteur.

En fin de journée, je pars me ballader avec Elena, qui est vraiment une belle âme, en plus d’être très jolie, nous grimpons à Monkey ill, nous arrivons trop tard pour le sunset mais avons une jolie vue sur Puket town by night.

J’ai rencontré entre autres, Kim qui est Vietnamienne et habite Ho chi minh, elle est super rigolotte et voyage pas mal.

Kim et devant c’est Bho la propriétaire de l’hôtel adorable. 

JEUDI 17 MAI:

Voilà le blog sur le Sri lanka et là Thaïlande est à jour, que les vacances commencent.

En fin d’après-midi, nous sommes retourné avec Héléna sur la Monckey ill, c’est une petite ballade d’1h30 qui grimpe bien.

le passage devant les singes est toujours stressant pour moi, ne rien laisser trainer sinon ils te le chippent. 

Je passe de bon moment avec la ravissante Héléna, on est sur la même longueur, elle m’impressionne. Après avoir craqué ce midi et être allé manger au Mac do, ce soir, je vais manger une pizza, bon sang que c’est bon.

VENDREDI 18 MAI :

Après le petit déjeuner, et bien c’est reparti cette fois, hôpital international de Puke, pour mon oreille. Je passe très rapidement, le docteur m’aspire dans l’oreille avec un fin tuyau et ça fais du bien. Bon de nouveau sous antibiotiques, avec cette fois des gouttes aussi dans l’oreille, il m’a dit aussi de mettre du coton quand je fais du velo, je transpire tellement que de la sueur rentre dans les oreilles et ça c’est pas bon. 80 eu la consultation plus les medicaments. Cette fois, je vais faire marcher mon assurance.

Au retour j’ai trouvé une petite bouteille de gaz, je vais pouvoir de nouveau pouvoir cuisiner et boire du café chaud le matin , yes. Et surtout, j’ai trouvé un petit ventilateur que se recharge en usb, les nuits en bivouac vont être nettement moins chaudes.

En me promenant dans les allées d’un centre commercial, je découvre des trésors.

Après 1 an pouvoir manger de la baguette accompagnée de paté, c'est .....je n’ai pas de mots.. 

et la fête continue, ce soir au Baan baan. Luc un toulousain, venu rendre visite à Boh et son compagnon Ping n’est pas venu les mains vides, du paté et du vin, petite soirée qui n’est pas sans me rappeler la France. Luc tiens une sallle de sport à Toulouse, il a été dans l’équipe de France de karaté, et puis ensuite y a été entraineur, il vient quasiment tous les 2 mois en Thailande et maintenant, proche de la retraite, va s’y installer.

merci Luc. 

SAMEDI 19 MAI :

Alors plein de choses à faire ce matin, laver les affaires, faire sécher la tente qui est mouillée par la rosée depuis lundi dernier, laver le matelas qui, avec la transpiration, fermente et sent très mauvais. Avec les 80 eu de consultation à l’hôpital, ce coup-ci, je vais faire marcher l’assurance, il me faut remplir une déclaration, joindre toutes les prescriptions, photocopie passeport, RIB, bref du boulot et du temps, puis aller envoyer tout cela par la poste. On me dit que cela prendra 2 semaines avant d’arriver. Et puis je vais chez le coiffeur, il y en avait besoin, et ça fait du bien, on se sent plus leger.

la ravissante Héléna avec qui j’ai partagé de beaux moments, une jolie femme à l’extérieur et à l’intérieur. 

mais qui laisse trainer ses petites culotttes sur le lit, heu... comment dire, l’imagination devient d’un coup très active.

Et puis je pars à vélo, à 18 km il y a la plage de Karon

de magniques nuages. 

Il y a du parachute ascencionnel sur la plag, ce qui est fou c’est qu il y a un Thaï qui accompagne les gens, il s’accroche se tient au dessus d’eux sans harnais, sans securité.

sont dingues ces Thai. 
le temple de karon aux couleurs éclatantes. 

Et puis le retour sur Puket town, comme j’ai eu une belle descente à l’aller et bien, il me faut la remonter en sens inverse.

beton noyé dans la foret. 
petit parc à Puket town, avec quelques velos... 

DIMANCHE 20 MAI :

C’est le départ de Puket ce matin, je vais un peu tricher et couper par la mer d’Andaman, direction Koh phi phi.

Au revoir baan baan hôtel, merci à Bho et son compagnon pour leur acceuil chaleureux, au revoir la jolie Héléna, au revoir Puket 
tiens Téo a de la compagnie, ce cyclo chinois mais qui ne parle pas un mot d’Anglais, il y a bien une application sur son tel. 

Ce Chinois voyage en Asie du Sud-est, mais passer par le traducteur plus le bruit du moteur rend l’échange pas facile.

Puket s’éloigne, et il y aurait une vague à surfer à la traine du bateau. 
magnifiques ces rochers karstiques, posés sur la mer d’Andaman 
ambiance hawaïenne sur le bateau. 

Et puis nous arrivons en vue de Koh phi phi, rendue très célèbre par le film La plage.

voici ce qu’est devenu la plage de Maya baye... 

Ou comment un film peut rendre un endroit paradisiaque en enfer. A tel point qu’à la fin du mois, le site va être fermé pour permettre de le régénérer. Autant de bateaux, de touristes a un effet destructeur sur les écosystèmes !!! Bien triste réalité du tourisme de masse...

Et l’arrivée sur Phi phi

Et je sais pas, mais le fait d’avoir vu ce flot de touristes, tous ces bateaux, ne m’ont pas donné envie de rester sur Phi phi et comme j’y suis déjà resté il y a 7 ans et que je n’ai rien booké, je descends du bateau et en reprends directement un autre pour Koh la hanta que je ne connais pas , on the boat again...encore 1 h de bateau.

bye bye phi phi, sawa dhi cap mon capitaine. 

koh lanta en vue..

il y a de suite une belle vibration que l on ressens dans cette endroit. 

je suis bien content de m etre ecouté une fois le flot de touriste debarqué et deposé a leur hotel , il n y a plus personne dans les rues, j arrive a la guest ,elle donne sur la plage , un petit paradis , du calme...

allez c est l heure du spectacle, avant cela je vais nager un peu , pendant que le ciel prepare son spectacle

de seconde en seconde ,le spectacle evolue, limpermanence des choses.... 
thanck you so much unniverse... 

j ai fais la connnaissance de morgane , une nicoise en tour du monde , elle m invite a la rejoindre dans un regaye bar sur la plage, j y fais la connaissance de crhristophe et son fil marley 8 ans qui est stupefiant.christophe vis en thailande depuis tres longtemps et a beaucoup voyagé , toujours passionnant d avoir un regard d expat et d apprendre pleins de choses sur la thailande.les petards ne vont pas arretés de tourner , a un moment je me dis pourquoi pas , ca fais tellement longtemps que je n ai pas fumé, et forcement plus habitué, a un moment j ai laché tout le monde et je me suis allongé sur la terasse , trop defoncé, le retour a velo a été tres bizarre et pas facile ....

LUNDI 21 MARS:

bon forcement apres les abus de la soirée c est un peu dur ce matin.vers 11h je prend le velo et vais me promener au nord il y a une autre ile relier par un pont.

c est jolie , bucolique meme si le temps est gris ,et calme .

pause dejeuné dans un endroit charmant.

vraimment particuliere cette grotte, ca peut evoquer un coeur ou un visage. 

il y a un oiseau qui met pleins de coeur a l ouvrage a construire son petit nid douillet sur un poteaux dans l eau.

qu elle travaille mon amis,  juste avec un petit bec , les oiseaux se fabriquent des petits nids douillets incroybles.
quelques jolies cotes tout de meme , mais sans les bagages c est nettements plus facile.

et puis allez nager en attendant le sun set.

maih une des receptioniste du hey beach hostel et ben un jeune francais. 

et puis viens le moment tant attendus, le moment divin...

nous avons eu droit a une palette tres variée. 
bon pas besoin de commenter. 

puis nous sommes allés dinner , soirée franco canadienne , avec la tres jolie sheena , qui vient du canada , mais a des origines haitienne, et guillaumme et ben deux francais.

MARDI 22 MAI :

lever du jour sur la plage de klong dao, personne, j ai la plage rien que pour moi.

et puis je vais longer la cote ouest jusqu au sud , l ile fait 30 km de long.

la route est agreable, le long des plages et de tres beau ressort .

mais ca va se compliquer en arrivant dans le sud , les derniers km sont epouvantables, j ai eu des pourcentages de cote a 19% et malgré le fait de ne pas avoir les bagages je suis obligé de descendre du velo et de le pousser.

mais c est beau et tres calme. 

avant de repartir dans l autre sens , je dejeune vaut mieux reprendre des forces.

c est repartis pour affronter ces quelques cotes , et je rentre sur klong dao, car vanessa et andy arrivent de puket.arriver a la guest je me me suis poser boire un café dans le transat et me suis litteralement endormis,la micro sieste ma faite le plus grand bien , ba quoi c est les vacances...

je rejoins andy et vanesse et nous allons passer une heure dans l eau , au large il pleut , on a meme apercus une tornade au moin.

nous avons été achetés des bieres au seven, elven et sommes prets, que le spectacle commence....

et c est partis...

encore une fois magique , un faisceau de lumiere jailllis des nuages. 
merci, merci merci ..... 

puis nous allons au regaye bar , retrouvons christophe , Marley , tony , margaux et faisons la conaissance de susana qui vient de colombie.le reste de la soirée quelques bieres , quelques petards, de bonne crise de fou rire, vanessa etait en pleine forme, et nous avons meme un peu danser.puis l heure des aurevoirs avec andy et vanesse , bonne fin de vacance a vous deux , c etait trop chouette de vous revoir ,de nous revoir tous les trois , 18 ans plus tard.

MERCREDI 23 MAI:

alors forcement soirée biere et petard , le lendemain c est dur , je suis comme sur un nuage pour la journée , bon alors je reste un jour de plus.journée de glandouille a preparer la route pour la suite .et vers 15 h des trombes d eau sont tombées pendant 1 bonne heure.

en courant pour rejoindre ma chambre je me suis pris un bon vol plané en arrivant sur la terasse en beton , une bonne glissade sur les hanches et les fesses ,heureusement sans gravitée, ni pour moi ni pour l ordi , l appareil photo qui etait dans mon sac a dos.

encore une fois le spectacle a été magique ...

JEUDI 24 MAI:

je me leve a 6 h comme chaque matin , café , petit dejeuner et il se met a retomber des cordes, et le ciel est bien gris, tant pis j attend une acalmie et je me met en selle, j ai 11 km pour rejoindre le traversier qui me ramenera sur le continent.

bye bye koh lanta , petite ile jolie et tranquille hors saisons, avec de si beau couchés de soleil. 

une petite pluie fine tombe a present , mais ce n est pas desagreable , tout comme la route dans un ecran de verdure .

alors tres souvent c est petit abris le long des routes, pour proteger du soleil ou de la pluie suivant la saison. 
trop chouette cette route , dans la foret , et le calme. 

il est 17 h et au termes de 115 km tout de meme , avec la derniere une bonne pluie soutenue, j arrive dans la ville de trang ou je vais passer la nuit.

whoua une piste cyclable ,la guest , la chambre , et j ai bien aimé la petite affiche...

trang est plutot sympa comme ville, on s y arrette juste pour prendre le bateau pour les petites iles comme koh lipe , etc...dans la chambre une petite francaise etudiante en medecine qui c est accordée un break de 6 mois pour pouvoir souffler, un tcheque et un indonésien.

VENDREDI 25 MAI:

bonne anniversaire ma petite maman, pense bien a toi et te fais d enormes bisous , a plus tard. c est aussi l anniversaire de fafa qui habite dans ma maison depuis 1 an , happy birthday ma fafa.

j ai trainé un peu ce matin , l etape d hier a laissée des traces et mine de rien ca faisait 2 semaines que je me la coulais douce.j ai bien aimé pedaler sous la grisaille et la pluie , ca repose , aujourdhui ce n est pas la meme, le soleil brille et il fait deja chaud.il est donc 9h30 quand je m elance.

encore un des ces nombreux abris le long de la route , et les fils electriques a la facon asiatique. 

je ne conaissais pas ces fleurs rigolottent.

et puis la route deviens plus vallonée et pas d ombre , sniff , il fait 43 degrées.

il est 17h30 et j arrive a pak bara , petite ville avec un port qui permet de rallier quelques iles.

je trouve un hotel , et téo cette nuit auras droit a une chambre aussi. 

la vue du jardin est superbe.

je suis epuisé par ces 104 km effectué sous un soleil de plomb.

voila demain je vais prendre le bateau a 9h3O en direction de koh lipe, je m accorde une derniere petite ile avant de rejoindre la malaisie. j avais plusieurs options , l une d entre elle etait a partir de koh lipe de reprendre un bateau pour l ile de langkawi qui est en malaisie, c etait tentant parce que la frontiere entre la thailande et la malaisie est totalement deconseillé par le ministere des affaires etrangeres, des attentats y ont lieux et la loi martiale y est appliqué.mais les traversées en bateau sont couteuses et je vais juste traverser cette zone et faire en sorte de ne pas y bivouaquer.

apres une bonne petite chang , la biere thailandaise je vais dinner et ce n est pas 1 mais 2 plats que je vais avaler rapidement.

SAMEDI 26 MAI:

en route pour le port de pak bara , 1300 bath comme meme l aller retour soit 35 EU c est mon budjet pour 3 jours , pour téo c est 10 eu l aller , retour.

en achetant mon billet je fais la conaissance de medhy et sa petite famille, ils m invitent a manger avec eux avant le depart du bateau, ils sont profs de langues tous les deux a pattaya depuis 2 ans , sa femme est israéliene et medhy est algerien ,le metissage c est plus sage....

puis viens l heure d embarquer ,c est a bord d un speed boart que l on va faire la traverser d une heure trente aproximativement.

téo en attente d etre embarqué, finalement je me sens mieux sur le pont avant meme si ca remus serieusement. 

je ne peux pas trop faire de photo tellement que ca bouge.

koh lipe est en vue, pas d embarquadere c est par la plage que nous debarquons.

meme avec le ciel gris , l eau est turquoise, hum j ai bien fait de venir ici. 
parer a jeter l encre, il me faut attendre que tous le monde descende. 
voila téo a debarqué sur koh lipe 
pause café et dejeuner , et il se met a tomber des trombes d eau . 

je rejoins la decho guest house ,je suis dans un dortoir de 4 , mais tout seul.

je vais bosser un peu sur le blog , prendre une douche et aller voir le couché du soleil.

en rentrant j ai rencontré susana ,une colombienne croisée a koh lanta, on c est dit qu on allait se retrouver pour la soirée , mais a 22H je suis epuisé et vais me coucher.

DIMANCHE 27 MAI:

lever 6 h , quelques cafés et je pars me ballader a travers l ile , pas trop chaud et surtout rue deserte.

pleins de petits bars sympa et originaux. 
de grande marre atraverser par moment . 
la plage , et les bungalow de sunset beach. 

et puis il y a un petit temple dans la foret , c est tres agreable , tres paisible, il y a une belle et douce energie.

apres avoir dejeuner un sandwich au thon mayonnaise , une eternitée que ca ne mettais pas arrivé, petit tour sur la plage de pattaya beach, la aussi de jolies ressort avec piscine .

j adore la deco de ces bars , de jolies ressort et puis sur les cotés c est sale. 

a la sieste a moitié dans le sable pour sentir le frais.

incroyable couleur de cette chenille et droles de pattes. 

je suis un sentier qui devrais m amener sur une petite plage , plus de bruit , la foret c est trop chouette.

en chemin je fais la conaissance de luciano un italien qui vit a l etranger depuis 15 ans , actuellement a kuala lampour, beaucoup voyagé , tres interessant l echange avec lui.

pour finalement arriver dans un petit paradis. 

en fin d apres midi je repasse par la sunrise beach .

equipé d une biere chang je vais me poser sur la sunset beach qui est le prolongement de la precedente pour admirer le spectacle de l unnivers.

ce soir les couleurs auront été , grises , argentées, pas les nuances rouges , oranges de koh lanta. 

et puis judith , une hongroise de la guest me propose d aller dinner avec elle , ca tombe bien , j ai eu un sentiment de sollitude en cette fin de journée, judith a vecue 11 ans a londre et a decidée apres son voyage en asie de rentrer a budapest.

LUNDI 28 MAI:

ce matin je suis allé louer masque , tuba et palmes et faire du snorkelling.la plage sunrise si jolie est un peu agitée ce matin , mais je vais y passer une bonne heure ,c est jolie mais ce n est pas incroyable .

j adore la decoration des bars. 

la walking street de koh lipe , restaurant ,boutique souvenir et club de plongés, ce qui est rigolo c est que pas mal de boutique sont fermées comme on est dans la basse saison et defois ca me rappel les stations balneaires landaises l hiver , sauf que la il fait chaud , tres chaud.

je vais retourner faire du snorkelling mais cette fois sur la plage de pattaya , plus calme et abritée de la petite houle.

et j y suis retourné avec adisha et dd qui bossent a la guest , on c est baignés, rigolés , elles ne parlent pas beaucoup anglais mais on essaye de se comprendre.j etais embarassé au debut avec dd (a gauche sur la photo) je ne savais pas si c etait un homme ou une femme, et c est une femme.

dd et adisha. 

et puis je suis gentiment allez avec ma biere chang voir le couché du soleil .ce soir non plus le spectacle des couleurs n a pas été des plus vifs.j ai croisé luciano l italien , qui ma donné quelques bon tuyau pour kuala lumpur.il est passionant.

puis je suis aller dinner indien , ca faisait longtemps.je voulais me coucher tot ce soir mais en rentrant a la guest j ai fais la connaissance de anjali, une ravissante jeune femme qui est thailandaise mais d origine indienne , nous avons longuement discutés, elle est sur un chemin sprirituelle , a longuement voyagée, et maintenant donne des cours d anglais , elle a montée sa propre ecole , pour sortir du cursus classique "d endoctriment ", encore une personne incroyable,a la fin de nos echanges je n en pouvais plus , je pense que le snorkelling y est pour beaucoup , dommage les discussions etaient passionnantes.

MARDI 29 MAI:

apres quelques cafés et petit dejeuner partager avec adisha , il est l heure de partir pour prendre le speed boat direction pakbara.

arriver sur la plage il faut charger téo sur un long tail. .et le long tail nous emeneras sur une barge d ou on embarqueras dans le speed boat.

une vraie expedition , chargés , dechargés , rechargés une corde c est accroché , j ai bien crus qu on allaient changer de bateau 

et c est partis pour 1h30 de traverser.au revoir koh lipe.

1h30 de bonheur , la mer est plus calme qu a l aller , le bateau fil, nous passons devant lankawi une ile malaisienne. 

voila a nouveau le continent, je bois un café et puis cap sur satun, ou je vais me poser pour la nuit.

du blanc et du violet sur la meme plante , et toit en bougainvillier pour cette abris .  

et toujours c es culture d héveas.

et le fameux latex recolté, comme la resine sur les pins dans les landes. 

et quel triste rencontre , c est la deuxieme fois que je vois un rapace comme celui ci en prison.

quand je me suis approché de lui il n a pas bougé , mais a poussé un crie dechirant , qu elle regard. 

la vision des animaux en cage , surtout les oiseaux me broye les trippes, il y en a beaucoup en thailande qu on enferme dans des petites cages , parce qu ils chantent bien, qu elle horreur.

pause dejeuner , beaucoup de statue comme celle ci croisée, je ne conais pas la signification.thailandais style maison et mosquée 
la longue route , et puis je suis passer devant cette hotel , joliment decorés ,avec un clin doeil a la byciclette. 

et enfin apres 60 km j arrive dans cette ville de satun.

l hotel, la chambre ou téo est accepté, et le couloir qui me fais penser a une prison.l etablissement existe depuis 1962. 

je me suis arreté a satun pour la nuit, car sur le site du ministere des affaires etrangeres le sud de la thailande est formellement deconseillé, cette zone est en rouge et pour le nord de la malaisie c est en orange ce qui correspond a ne pas s u rendre sauf raison imperative, je vais donc eviter d y bivouaquer ,satun est a 25 km de la frontiere malaisienne je la passerais demain matin sans trop m y attarder.

MERCREDI 30 MAI:

voila il est 6h45 et en selle pour les derniers km en thailande, sniff , c est tellement chouette la thailande.la route est tres belle a travers un parc nationale ,pas de soucis particulier.

la frontiere se rapproche... 
le hammac en grillage ,je ne conaissais pas ce comcept, pourquoi pas. 

voila la frontiere est la , au revoir la thailande et merci pour ces moments de repos, j en avais besoin , ca fait du bien , c etait beau , c etait bon....