Et voilà : 3ème pays. Je suis bien reposé après mon stop de 24 h à Passau. C'est réparti "on the road again"
Mars 2017
900 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 24 octobre 2017

Et voilà : 3ème pays. Je suis bien reposé après mon stop de 24 h à Passau. C'est réparti "on the road again"

Toute la matinée, j'ai pédalé dans un paysage hors du temps, coupé du monde, avec une sensation d'isolement. C'était splendide. 
Nous avons même dû faire une croisière pour traverser le Danube mon compagnon et moi. 
Partout, que ce soit en Allemagne ou en Autriche, il y a des oies , des cygnes, une multitude de canards.
J'aime beaucoup ces couleurs chatoyantes. Ici, c'est la ville de Linz 

Quand on a passé sa journée dans un cadre incroyable, coupé du monde et que l'on retrouve la vie moderne des villes, bruyantes et polluées, ce n'est pas évident.

Allez un peu de pétrochimie...mal nécessaire à nos sociétés ? 

Heureusement il y a mère nature...

En ce moment, elle nous offre ce qu'elle a de meilleur ; plaisir des yeux, plaisir des odeurs, merci infiniment pour tout...
Coucou les lapinous, trop choux. Clin d'oeil à Isa  : que ce soit en Suisse, en Allemagne, en Autriche, des tapis d'ail des ours. 
Au fil de l'eau beaucoup de barges, de péniches, ça me rappelle le Mekong en beaucoup moins bruyant ... 

Petit arrêt café dans cette superbe ville de Melk

Son abbaye bénédictine datant du 11ème siècle 

J'ai rencontré ce géant sur la route, incroyable...

Je ne sais pas s'il est de l'année 1300 ou de 1500, mais il est énorme. Compostelle, 2990 km, n'est pas si loin.. 
Il y a toujours des cabines téléphoniques en Autriche,des livres à disposition dans la rue,des distributeurs de chambre à air,et t...
Allez, il est temps de poser le bivouac.


Ce soir c'est bivouac au bord du Danube, avec les castors. Le vent a soufflé violemment, il a plu et j'ai eu de petits doutes sur la montée des eaux en pleine nuit.

Jeudi 06 mars :

C'est réparti à travers des vignes, des champs d'arbres fruitiers en fleur, c'est beau, ça sent bon. 

Et puis, quand je croise des cyclo-voyageurs, et ils sont tellement rares en cette saison, je m'arrête et me fais offrir le café.

Pause café et on m'apprend que sur la rive en face en haut, dans les ruines du château fût enfermé "Richard Coeur de Lion"  
En 2 jours, les feuilles sont sorties. Les arbres vont offrir à nouveau l'indispensable à notre survie "l'oxygène" 
La 1ère photo est symbolique, il y a l'arbre et ce qu'on en fait... A contrario, un magnifique cache cou pour l'hiver, quel boulot
Un petit peu avant d'arriver à Vienne. Il y a plein de jolies cabanes qui donnent sur le Danube  je suis fan...
3 jours que l'on se croise. Suisses, Andréas 73 ans, Bogena 71 ans et cela fait 50 ans qu'ils partagent leur vie et leur bicyclet...

Premier aperçu de Vienne...

Whoua on dirait qu'il y a une tendance artistique... 
Mon stop ce soir, chez Monica. Elle m'accueille pour 2 nuits. Je vais pouvoir visiter cette ville prometteuse. Merci infiniment  M...

La visite de Vienne s'est effectuée sous la pluie, avec un vent glacial. Je ne peux pas dire que je l'ai vue sous son meilleur jour et elle ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Mais qu'est ce que j'ai été content ce jour de ne pas pédaler et de dormir dans un appart.

Encore une cathédrale, St Stephan 
J'adore ces vieux trams
J'ai été acceuilli chez Monica

Monica, se décrie comme une Crasy grand-mère : voyage en solo à velo en New Zélande, le cap nord. Et a participé à un iron Man, c'est 4 km de nage, 170 km de vélo et on termine par un petit marathon, respect. J'ai été super bien acceuilli, plein de gentillesse et de bons petits plats. Elle part bosser et me laisse les clefs de son appart. Merci beaucoup Monica.

Et c'est reparti "on the road again"

Bye bye Vienne. C'est magique, en 2 jours à peine les arbres sont méconnaissables. Il y a toutes les nuances de vert possibles.
Au gré des rencontres, la voila qui traverse la route devant moi.