Lundi 26 mars, il fait beau et les paysages sont absolument magnifiques. J'ai l'impression de décoller, de ne plus toucher terre.
Mars 2017
900 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 22 octobre 2017
Good morgeng Germany ...

Lundi 26 mars, il fait beau et les paysages sont absolument magnifiques. J'ai l'impression de décoller, de ne plus toucher terre ; d'ailleurs, je prends conscience que le vélo, quelque part, nous met en apesanteur. Il n'y a que deux petites bandes de caoutchouc et d'air en contact avec la terre....

Absolument divin  : le lac de Constance. 

Puis, je traverse une partie de la Black Forest...

Dans le silence et la sollitude, on n'entend que l'essentiel. 

Puis vint le moment divin de la soirée.

Merci la vie .... 

Mardi 28 mars:

Je vous présente le Danube (danau) quasiment à sa naissance. 
Ce fleuve a un coté magique et envoûtant... 

Puis, je fais la rencontre de Ewin. C'est un allemand qui vient de partir de chez lui et qui va voyager une dizaine de jours le long du fleuve.

Encore une chouette rencontre. 

Nous avons pédalé ensemble toute une matinée et c'était passionnant. Sous ses airs, un peu de sans domicile fixe, c'est un être très cultivé.

Nous voila invités dans une ferme pour d'abord un café, puis rapidement, viennent le pain, la brioche, la confiture et le miel.....

Le monsieur qui habite cette ferme me dit : "Il y a 67 ans, les français sont venus avec des tanks. Maintenant, ils viennent à vélo." Depuis que je suis en Allemagne, je ne peux m'empêcher de penser que nous nous sommes longtemps combattus et qu'il fut un temps où il m'aurait été impossible de faire cela. Je pense aussi au poids que doit porter ce peuple. Et puis, je pense aussi à mon pépé Sieradzki, le papa de ma maman, qui fut prisonnier dans une ferme allemande, pendant la guerre et qui s'est enfuit, marchant la nuit et se cachant le jour. Moi, je fais le contraire pépé.

Beaucoup de cigognes et toujours ces grands arbres, ces géants fascinants... 

Et pause technique, ravitaillement et café dans cette magnifique ville de Ulm.

Vers Ulm, j'ai laissé Ewin qui n'avait pas mon rythme. Une belle personne avec qui j'aurais aimé partager plus de moments. 

Puis, le bivouac tout près du Danube.

Merci pour tous ces moments magiques... 

On the road Again...

Voici le kilométrage jusqu'à la Mer Noire. Au fond, dernière centrale nucléaire en Allemagne, fermeture prévue dans 2 ans. Si on p...
ANDRÉAS à qui j'ai prêté des outils. Nous avons roulé la matinée ensemble. L'Allemagne est la belle surprise de ce début de voy...

C'est vrai que quand on dit Allemagne, ça ne fait pas rêver et pourtant, derrière leurs aspects un peu froid, les allemands sont sympas. Petit hic, je n'ai pas réussi à me faire héberger en warmshowers et j'ai même réussi à avoir une personne qui s'est desistée alors que j'étais dans ville et à une heure de la tombée de la nuit. C'est jamais très facile de sortir d'une ville et de bivouaquer dans ses faubourgs.

Tu viens d'où ? Et tu vas où ? et l'on se fait inviter à boire une bière. Merci Rodolphe, c'est l'occasion de découvrir un pays.
Point + : sur les baies vitrées et abris bus, on protège les oiseaux des collisions. Point - : partout des distributeurs de cigar...
J'en prends tous les jours plein les yeux.... 
Regensburg ou Ratisbonne en français, très jolie. 

Merci à Marc, rencontré à Donauworth et qui fait partie des 200 français qui travaillent à Airbus hélicoptères de m'avoir permis de prendre une douche chez lui. Bon, il ne m'a pas permis d'y dormir car c'était trop petit mais quel bonheur, la douche après 5 jours. Alors, il y a d'énormes avantages à travailler chez Airbus en Allemagne. Avis aux amateurs, il est possible de tripler son salaire. Ca ma fait penser à la ruée vers l'or.

Le walhalla est un temple néo-dorique. C'était impressionnant, sorti de nulle part, je me suis cru en Grèce. 
Au pays où il y a 4 marques phares : BMW, VW, Mercedes,et Audi, je me devais bien de placer une voiture. Jamais vu d'aussi belles ...

Puis vint l'instant magique :

Il est merité celui là, j'avais vu une colline avec une église. J'ai du pousser le vélo avec ses 35 kg sur la pente raide et suis...

Cette nuit là, j ai eu mon premier orage de l'année. Il faisait tellement lourd. Et là, je me suis dit, mais qu'est ce que tu as été te percher!

De partout la nature se réveille, ça  sent bon, c'est magique, merci.... 

Voilà l'arrivée à Passau, dernière étape allemande.

Une ville superbe. Pour 1 fois je vais au camping, 9€ et personne. Ce soir je vais boire 1 bière & prendre une douche : quel luxe.
Et en prime un merveilleux cadeau. Merci ... 
 Journée de repos, ça fait du bien. Tiens, une cathédrale St Stephan.
On sent que Pâques approche. Comme en Suisse, il y a des petits oeufs partout dans les jardins.
Alfredo, le barman où j'ai passé la matinée pour l'écriture du blog m'a invité ce soir.

Ce soir, je dors au chaud chez Alfredo, sur un canapé, trop chouette. Nous étions quatre autour de la table : 1 allemande, 1 uruguayen,1 lethonien et 1 français. C'est chouette quand les terriens se rencontrent. Merci infiniment Alfredo. Alfredo est en Allemagne depuis 4 ans, il vient d'Uruguay. Muchas gracias Alfredo.