Carnet de voyage

c' est parti pour un tour...

50 étapes
80 commentaires
68 abonnés
Dernière étape postée il y a 24 jours
N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée Partez, allez conquérir d'autres espaces, d autres espérances Henry deMonfreid
Mars 2017
1000 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 13 novembre 2019
il est 16 h et nous entrons en colombie 

on n avait imagines une attente longue en raison des nombreux venezueliens qui passent en equateur , il en a ete tout autre ,les guichets etaient desert ,formalitees faites en 3 mn , 3 mois de visa ,bienvenido en Colombia ,notre 32 ieme pays ..

il y a beaucoup d association humanitaire , qui sont la pour aider les venezueliens qui sont sur la route ,c est encourageant .

apres une courte pause nous faisons les 7 km qui nous separent de la casa de cyclista 

et devinez quoi , ca grimpe !!!ca s annonce tres beau la colombie …

nous faisons un stop dans un ATM d ipiales ,c est complique pour moi ; nous passons au pesos colombien et c est a nouveau pleins de zeros sur les billets .

nous arrivons a la casa de cyclista , et c est maria luisa qui nous acceuille ..

la petite cour interieur , et le toit roof top ou sam encore une fois prefere y installer sa tente 


je la trouve tres jolie maria luisa , elle est gentil , rigolotte , espiegle 

elle a 77 ans , marche tout doucement avec sa canne , elle deux fils , dont 1 andres vit avec elle . je me met a bosser sur mon blog mais l internet n a pas l air super , impossibilite d aller sur le blog !!nous allons dinner et goutons des boulettes avec pommes de terres ,oeuf ,viande , c est tres bon ,on en a manges beaucoup en bolivie , et puis nous allons manger une part de pizza ,ca faisait qu moins deux mois que nous n en avions pas mangez , la dame nous offre une bouteille de coca .allez dodo a present apres 52 km effectue aujourd hui .

MARDI 29 OCTOBRE :

lever a 4h30 je me met a bosser sur le blog , mais c est long , tres long , bref je prend mon mal en patience !!!sam me dit qu il y a a pasto une ville a 80 km d ici , un workshop qui acceuille des cyclos voyageurs et que l internet est tres bon .je fais ce que je peux sur le blog et nous nous arreterons 1 jour a pasto .

ma chambre , mon bureau 

blog , puis douche , puis reparer ma chambre a air , video avec ma maman qui gardent ses 4 petits enfants , puis courses , nous allons dinner le meme menu qu hier soir et voila comment cette journee de repos est passee .

MERCREDI 30 OCTOBRE :

il est 9 h quand je suis enfin pret ,andres le fils de maria luisa ,nous enregistre en audio .

la casa de cyclista et l interview de sam , lol 


maria luisa et son fils andres 

il faut que je reparte a un ATM car j ai fait une erreur lundi j ai retire 20 000 pesos au lieu de 200 000 , lol .

la plaza central , et delicieux petit dejeuner 

allez hop c est parti , on the road again , a la decouverte de la colombie …



le programme s annonce chouette , c est 52 km de descente 

bon il y a beaucoup de camion qui circulent , et nous n avons pus de bande sur le cote pour etre en securitee.c est un couloir cette route ; la seul voie pour remonter plus au nord , de chaque cote c est une zone de narco traffic dangeureuse .

c est magnifique 


nous faisons le pleins de nos bouteilles d essences pour cuisiner , les pompistes sont toujours surpris de nous voir , lol 


papillon de nuit 


tout le long de la route des camions se garent pour etre laves , qu elle quantitee d eau utilises a travers le monde !!!


magique ces petites fleurs 


je croise tangy un cyclo voyageur francais 

tangy a la particularitee d avoir commence son voyage par le Venezuela , whoua , je suis juste en admiration , il me raconte que certains il ne trouvais quasiment rien a manger , ca a ete dur , son but est d atteindre ushuia .tangy est un cycliste , c est impressionant la taille de ses cuisses , bonne route a toi tangy ..

on ravitaille en fruit , bien pratique ces filets 


que c est beau , surtout quand on fait aucun effort , juste admirer …






grande hauteur pour cette cascade au milieu duquel passe un pont 




nous arrivons dans une zone d important travaux , il semblerait qu il y ai eu un eboulement de pan de montagne 

il agrandisse la route en deux fois deux voies , sacre travaux , la descente est terminee maintenant , ca va grimper , on fait un stop dans le petit village de pedregal.

en fqisqnt une petite pause dans ce village , sam a regarder l application over lander et a prioris c est assez dangeureux de bivouaquer dans ce coin , des attaques a mains armees ont eux lieu et du fait du deniveles qui arrive maintenant ca ne va pas etre facile de trouver un terrain plat dissimule , nous optons donc pour une nuit a l hotel , 40 000 pesos soit 5eu29 , il est 15 h nous pourrons nous reposer pour cette difficile monter demain .nous avons effectues 43 km aujourd hui .

le batiment vert est notre petit hotel .

nous sommes sur la terasse au premier etage de l hotel , et c est horrible , le traffic est bloque car il y a une circulation alternee plus loin , le bruit des poids lourds , les klaxonnent , la pollution , comment transformer un endroit paradisiaque en enfer !!!

a 18 h nous allons dinner , un bon plat de riz , de legumes et de poulet , histoire d avoir des forces pour demain ….

JEUDI 31 OCTOBRE :

lever 5 h , café ,cigarettes internet , a 6h30 nous decollons , petit achat et je pars le premier , sam me rejoindras rapidement …

c est l horreur les premiers km , il pleut mais a cause de la circulation alternee , c est une file embouteillee a gauche , et quand les camions s elancent de notre cote ,il ne passe pas loin de nous puisqu il n y a pas de bande d arret d urgences , et le bruit et la pollution sont epouvantable !!!!


ils sont etonnants ces vieux bus colombiens 



en revanche le pourcentage de pente est raisonnable , pourvu que ca dur 




nous sommes dans les nuages a present ,et il fais de plus en plus frais 



il est 10 h nous faisons une petite pause sandwich a l abris de la pluie , mais etant mouilles , on se refroidit tres vite .

apres la pause ca devient plus dur pour moi ,j ai l impression que le pourcentage a change , ou est ce la fatigue 


ca y est il c est arrete de pleuvior 


ca y est le col est atteint , ca descend maintenant , pasto n est plus qu a 10 km


trop mimi le petit chien dans son panier 


piste cyclable jusqu a la casa de cyclista ou je retrouve samy


l endroit est magnifique ,un petit paradis en plein centre ville 


c est Camilla et jhon qui nous acceuille , c est un workshop , c est a dire que les gens peuvent venir travailler dans une salle commune toute mignogne et une asso de velo casa bici , charge de promouvoir les deplacements a velo , ce soir une parade a velo est organisee a l occasion d halloween , cela aurait ete chouette , mais nous sommes claques , j attaque mon blog et je vais bosser jusqu a 22H .nous avons fait aujourd hui 40 km et pas des plus facile !!!

VENDREDI 01 NOVEMBRE :

ca y est le mois de novembre est la , leve a 4 h du matin et des 5 h je bosse sur le blog ,a 12 h je suis a jour , youppi .

dans l apres midi nous allons nous ballader avec sam dans les rues de pasto ,bon rien d execptionnel , on va manger un hamburger .

ce qui me plait ce sont les magnifiques fresques sur les murs .




devant une administration ,des gens tappent des lettres a la machine

bon le monsieur n a pas tellement apprecie que je le prenne en photo sans lui demander , il a raison et je me suis excuse .nous faisons quelques courses , et sam me demande si on peut reporter le depart a dimanche au lieu de demain car il se sent fatigue , moi ca me va parfaitement .ce soir je me fais une immense platree de salade piemontaise , un regal .

SAMEDI 02 NOVEMBRE :

sam et son amigo chamuelo , il est trop gentil comme chien

ce matin je me fais une grande ballade a travers la ville .

grand nettoyage dans les saccoches de sam , ca va samy tu as assez de pattes ?

ce matin je pars faire une longue ballade a travers la ville.


la grande place du carnaval qui doit etre le centre des festivities qui ont lieu au mois de janvier 





un petit creux , je ne resiste pas a cette part de pizza , eclatante la 4 L





la jolie eglise san felipe neri




j aime bien les murs vegetalises




le temple Santiago apostol




ma voiture , ma petite twingo 


je photographie l eglise cristo rey , et au coin de la rue un monsieur me parle ...

j ai compris lenine mais sans plus , nous discutons et je lui demande ou est le muse del oro , et gentiment il m accompagne jusqu a l entrée.j apprendrais en rentrant a la casa de cyclista que la statue que l on voit sur la troisieme photo porte la tete de lenine , a prioris une erreur de commande , trop tard elle est arrive en colombie , lol .

merci pour ce petit moment ernest 

donc me voici au museo del oro , c est gratuit j en profite ...

plutot interessant , le vigile m a donne pleins d indications 






des pistes cyclebles , on veut des pistes cyclables partout , partout sur la planete ...

je rentre a la casa de cyclista et avec 150 photos prises aujourd hui je vais bosser un peu sur le blog .

le coin workshop , et le fond du jardin ou nous bivouaquouns 


mon coin bureau , lol



les adorables createurs du lieu , camilla et jhon 
c est chouette de revoir des fleurs d aromes

bon voila deux jours de repos se sont ecoules , nous reprenons la route demain ,a la decouverte de la colombie ….

DIMANCHE 03 NOVEMBRE :

ils va falloir nous resoudrent a dire au revoir a ce bon vieux chimuelo ,ca veut dire dent en moins, lol 
et c est part , ca rimpe pour sortir de la ville  

une femme me court apres et me dit que c es dangeureux de passer par cette route ,beaucoup de voleur ,je previens sam et nous faisons demi tour , ca tombe bien ,ce n etait pas la bonne route , lol.

je m arrete faire des photos de ces vieilles voitures  

et nous entamons la discussion avec ce groupe de personne bien sympathique , je suis assaillis de questions .a partir de ce moment je ne vois plus sam , mais j ai l habitude , surtout qye ca va monter maintenant.

c est parti pour la grimpette , sniff 
tiens a nouveau les collectioneurs de voiture , hasta luego amigo 
branche suspendue , fleurit 
ha enfin c est le sommet , ca descendre longuement a present  

je pensais voir sam , mais non , il a du continuer ...

bon toujours pas de sam , je sais qu il voulait faire des km aujourd hui... 
c est tres beau , mais beaucoup de circulation , c est sressant par moment  

je croise enorment de cycliste sportif.

splendide 

un premier village je pense y retrouver samy , et bien non toujours pqs de samygo...

et ca descend toujours , trop chouette , trop beau , le ciel se degage 
ca y est il y aune bande pour circuler en securitee 
je m arrete parce que je vois ce velo en bois  

je n en n avais jamais vus , beaucoup en bambous , mais en bois de cette facon , c est magnifique.je fais la connaissance de arturo , il est equatorien , a beaucoup voyage en amerique du sud pour apprendre son metier et c est pose ici , en colombie.il me dit qu il ne veut pas aller en europe , pays de conquistqdor et de colonisateur , je comprend sa position.

j adore ,qu elle artiste  
une belle tete , une belle ame , des dents d une blancheur 

j aurais aime passer du temps avec arturo , passionant ce monsieur , mais voila il faut que je rattrape sam...

et toujours pas de sam , ca ne lui ressemble pas , tout de meme ... 
ce ciel 

il fait de plus en plus chaud , puisque je perd de l altitude et que le soleil tape fort

et puis la route et les paysages devienent spectaculaires 
des gorges , des montagnes , c est tres impressionant , et ca descend toujours aussi fort 

ce n est pas comme cela que je vais rattraper sam

je passe le pont , et je m arrete dejeuner a l ombre d un arbre , toujours pas de sam , je regarde la maps et m apercois que ca va monter pendant 17 km, et prendre 400 m d altitudes , je suis a 1200 m et il fait une chaleur accablante ,j enleve mon collant sous mon short, et je me dis que sam doit m attendre en haut de cette grimpette ...allez force et courage , c est parti...

la chaleur est accablante a cette heure ci 14 h , je reprend mon souffle tous les 100 m et j ai du mal a respirer avec la chaleur , allez courage..

un mini bus s arrete , je pense qu il va me proposer de chqrge le velo et moi par la meme occasion , et non , surprise il sagit de camilla et jhon, camilla m explique que sam est retourne a la casa de cyclista , car il ne me voyait pas sur la route et pensais que j avais eu un probleme mecanique , je suis stupefais et je comprend mieux pourquoi je ne le voyais pas , camilla et jhon vont dans un village a remolino , c est a 32 km de la ,je dois l appeler quand j arrive .si je passe ce sommet c est joible car apres il me restera 22 km , mais de descente , allez go go go...

il doit me rester 12 km de monter , je suis motive par l idee de passer la soiree avec camilla et jhon et trouver une solution pour retrouver sam.


j ai descendu les 22 km tres rapidement , faisant des pointes a plus de 50km, une derniere cote et j y suis , c est tout mignon remolino , je trouve une tienda et on peux appeler depuis les telephonnes portables des magasins , j appel camilla et 5 mn plus tard nous nous retrouvons , trop chouette...nous gagnos la maison de vacances des parents de camilla , residence securise par un gardien , camilla me dit que sam arrivera demaun , trop chouette , jhon me ser une biere , c est le paradis apres cette oncroyable journee .

une bonne douche fraiche , ca fait du bien avec cette chaleur , car nous sommes a 638 m d altitudes a present :nous dinnons , repas prepare par jhon et nous discutons longuement , je ne le savais pas mais camilla est nee en belgique , qu elle a quittee a l age de 3 ans et y est revenu pour ces etudes de 18 ans a 21 ans , elle parle donc le francais .il est 22 h je n en peux plus , je vais me coucher apres cette incroyable journee et ces rebondissement ...j ai fais 94 km .

LUNDI 04 NOVEMBRE:

lever a 5 h , pas d internet , sniff ,j admire le petit colibri qui vient se regaler du nectare des plantes et je lis un guide sur la colombie super interressant.


tableau dans ma chambre , et collection de balaye

je fil maintenant a un point internet pour bosser sur le blog

ireels ces nuages 


blog a jour , sam ne devrait pas tarde a arriver , je deambule dans la rue , je grignote , fais des courses en surveillant la route .


la vie des chauffeurs routiers 

j aime bien cette petite ville , c est animee , beaucoup de musique partout .

15h30 c est l arrive de samygo , whouou , le team est a nouveau reunis ...

john et Camilla nous amenent a la piscine privee de la residence , qu elle bonheur

magnifique , c est rigolo il y a meme un fronton de pelote , les basques sont passes par la 


nous passons le debut de soiree a discuter avec Camilla , puis nous allons dinner et samy nous offrent une delicieuse glace avec les 20 000 pesos trouve au bord de la route .

MARDI 05 NOVEMBRE :

nous decollons tot ce matin pour un peu moins subir les fortes chaleures

magique en traversant le jardin de la proprietee


on the road again …


je pense que c est du a la saison des pluies , mais les torrents sont marronts





c est tres agreeable ce matin , il ne fait pas encore et ce sont des petites cotes et descente qui s enchainent 


la couleur a nue de la roche 




elles sont des centaines sur le bord de la route , je pensais que c etait des chenilles , mais ce sont plutot des cents pieds 

il faut slalomer et faire attention a ne pas les ecraser.


petite fleur du matin


que c est beau c est bougqinvilliers dans ce ciel bleu , soupoudres de petits nuages blancs 






c est de la pause papa regena , c est complet et delicieux  , capsules de biere pocker 


c est magique , divin de pouvoir pedaler a l ombre de ces geants


c est trop beau




nous avons achetes des boissons dans ce restaurant , j adore la deco 
on a comme une impressions d etre en afrique et non en colombie et pourtant 

pays si varies , si coontrastes et metisses , les descendants des esclaves africains donnent se sentiments d etre sur le continent d en face de l amerique du sud .





presque un coeur


je pensais que c etqit des avocats , il n en ait rien 


un peu de pasteque ?


qu elle incroyable journee, c est du bonheur




magique , les arbres entre eux , laissent toujours un petit espaces , ont peut le voir sur ces photos

nous arrivons dans le petit village de patia , tres celebre pour ces yaourts

fascinant ce geant sur la place du village 





et voici le fameux kumis , c est un regal , je vais a prendre a deux reprises  


nous passons devant un complex hotelier avec une piscine , je demande a tout hasard si on peut y bivouaquer , et c est oui pour 12 000 pesos soit 3eu 27 .

c est ici pres de ces deux geants que nous posons le bivouac 



magique , on dirait des veines de sang vert

allez on a tellement chaud , on fil a la piscine

qu elle bonheur la piscine  avec cette chaleur et les 72 km effectues aujourd hui , deux jours de suite , viva Colombia
la nature qui nous entoure est belle , douce et genereuse , c est le paradis



cette maison me fqit penser a une maison landaise


genial ce papier toilettes , quant il n y en a plus , il y en a encore 


un petit sam sur une balancoire ….

nous retournons a patia qui est a 2 km du camping faire quelques courses ,pas de petit restau , nous remangeons un kumis et nous en prenons un congeles pour le petit dej de demain matin , accompagnes de porridge et de banane se sera delicieux

MERCREDI 06 NOVEMBRE :

je pensais passer une bonne , ca n as pas ete le cas , la cause ces f....s moustiques !!reveille a 22 h a me gratter , autour de la piscine la musique a fond , heureusement il c est mis a pleuvoir et la musique c est arretee , mais je me suis gratter et chasser le moustique pendqnt deux heures avant d avoir pus me rendormir .

le golden retriever a ete surname dave par sam hier soir , il a passe sa nuit devant la porte de ma tente 

alors la journee commence par une reparation de crevaison pour sam .

fleurs de courgettes 

je prend la route un peu avant sam , comme ca va grimper sur 17 km , il va vite me rattraper …


partout le long de la route , des fruits multicolores et multi vitamines


une habitation humaine et une habitation d oiseaux


tres marrante cette plante , forme d une fleur , mais c est comme si elle avait peint ce vert en blanc



je prend rapidement de l atltitude

heureusement il ne fait pas encore trop chaud , et il y a encore de nombreux arbres au bord de la route


hola los zebu ; j adore leurs tetes 


nous arrivons dans la petite ville de bordo , oui oui bordo , ha c es incroyables bus


j ai oublie le nom de ce fruit qui ressemble a la pomme de terre , mais a l interieur tres colores


encore un immense arbre 



apres quelques courses y un desayono de papa regina , on reprend la route ….




c est magnifique , bon il commence a faire de plus en plus chaud 



les bus dont je suis fan , pas de fenetres et ils sont egalements utilises pour transporter de la marchandise
hay , hay , hay ca grimpe fort sous la chaleur , on dirait un oeil sur le tronc de l arbre 

et puis on voit un petit stand de kumis , on y resiste pas ...

je fais une veritable orgie , on est a l ombre , on est bien 


maman et son bebe , ils sont trop mignon

bon allez cette fois c est reparti , on le sait maintenant ca va grimper , et ce n est pas la meilleure heure de la journee .

a peine 15 mn plus tard on s arrete de nouveau ma,ger un plat de chorizo et patate 


c est fois c est parti , nous croisons un couple d argentin , juste le temps de leur parler de la casa de cyclista de pasto 


une petite descente de 300 m , et quand on voit un pont , c est signe que ca va remonter , sniff


alors ca c est incroyable , deux cours d eaux se rejoignent , l un est limpide , l autre marront


trop chouette 


fini la rigolade , ca grimpe severe , la chaleur est accablante et on a 800 m de deniveles a monter

a partir de ce moment , ca ne vas plus pour moi , j ai des crampes aux intestins , la chaleur m accable , je sens une grosse fatigue et j ai zero energie , il ne manquait plus que c a !!

heureusement qu il des grands arbres pour apporter de l ombre et un peu de fraicheur , merci les amis , merci


dur , tres dur moment , chaleur , pente , circulation des camions insuportables et douleurs aux intestins , le pompom !!!

je rejoins sam qui c est arrete pres d une petite cascade , il va se raffraichir , pendant ce temps je m allonge dans l herbe , et tente de me reposer un peu , je suis fatigue et sans energie !!!

on va faire a peine 500 m de plus , et sam a vu un terrain de sport pres d un petit village , il me propose de nous arreter la , je demande au voisin si l on peut s y installer ,pas de soucis .

avant de monter le bivouac , je me suis installe sur l herbe et j ai dormi pendant deux bonnes heures , la nuit precedente je n ai pas eu mon quota d heures de sommeil et j ai mange un saucisson qui etait dans ma saccoche depuis 2 jours et avec la chaleur , je pense que des bacteries ont du se developer , l extremitee n avait pas une belle couleur , je l avais coupe , mais je ne voulais pas gacher la nourriture .

a mon reveil , je regarde un petit garcon qui doit avoir 7 ans , il prend sa douche dans sa cour , enfin sa douche il y aun grand reservoir d eau et lui prend un peit sceau et s asperge , il s amuse bien .

17 h30 nous montons les tentes , juste a temps , l orage gronde et il se met a pleuvoir , juste au moment ou il faut que j aille faire mes besoins , lol .


et bien juste a temps , pommes , poires et un autre fruit dont j ai oublie le nom mais tres bon , voici mon repas du soir 

nous avons fait 41 km aujourd hui , allez le sommeil est reparateur , buenas noche .

JEUDI 07 NOVEMBRE :


ca va un peu mieux ce matin , meme si ce n est pas encore la grande forme ;allez 600 m de grimpette , pffft



quand tu as un bus en panne et vide en plein sorti de virage , quand tu vois l allure des camions , ca fait froid dans le dos
je m arrete frequement reprendre mon souffle 


j ai du mal a supporter le bruit des camions et les chiens ce matin


heureusement qu il y a la nature pour mettre du baume au Coeur 




voila je ne suis plus tres loin de rosas , mais chaque ce gagne a la force des mollets et des cuisses 


voila enfin rosas , je rejoins sam et prend une petite pause

apres une courte pause on se met d accord avec sam pour le prochain lieu de rendez vous car ca va encore grimper 




une courte descente mais de 300 m avant de remonter 


le passage de la riviere qui indique que ca va remonter 


et bien sur a present , il fait chaud , tres chaud 



ca grimpe encore severe , je m arrete donc souvent reprendre mon souffle 

de plus je n ai plus de sous , c est sam qui m avance de l argent et a present lui aussi est sans sous , donc une seul gourde d eau qui se termine , aye , aye ,aye

petite eglise et cimetiere avec vus imprenable 


magnifique 





plus d eau , plus de sous , j ai reussis a negocier un verre de jus d orange presse a 1000 pesos 


ca y est le sommet est enfin atteint , une courte descente et une derniere petite montee pour arriver dans la ville ou j ai rendez avec sam.



et me voici a timbio

nous faisons un point , il reste 15 km pour arriver a Popayan , il est 16 h ,ca nous laissent 2 h pour y arriver , c est jouable , je remplis mes gourdes d eaux dans un magasin de glace et nous reprenons la route .

petit clin d oeil a malaurie 
c est une succession de cote et de descente ,fort heureusement nous avons a nouveau une petite bande sur le cote


ca y est nous entrons dans Popayan , maintenant trouver une guest ...

ca n as pas ete facile de trouver la guest et quand tu es fatigue ca prend une tout autre proportion , au final 1 h plus tard nous y sommes enfin , je n en pouvais plus , voila maintenant repos apres 59 km de grimpette aujourd hui , la bonne nouvelle c est que jusqu a cali maintenant c est de la plaine , ouf .

nous sommes allees dinner dans la rue , des salchis papas et chorizo ,il faut apparament prendre des precautions le soir dans cette ville en matiere de vol .

j avais encore une petite fain en rentrant je me suis fais quelques sandwichs

21 h je tombe de sommeil .

VENDREDI 08 NOVEMBRE :

lever 4h30 du matin , je bosse sur le blog , l internet est correcte , mais le blog rame , je pense qu il est surcharge .






a la reception la tres jolie andrea

petite ballade dans les rues pour aller dejeuner.

le soir nous allo,s dinner dans la rue avec samy.

le ciel est menaceant , mais c est magnifique sur la plaza central


tres beau ce christ



et c est parti pour l orage et la pluie

sandwich chorizo , quesos et nous rentrons , je bosse sur le blog jusqu a 22 h ,je fais la connaissance d un jeune allemand , tres sympa , qui me raconte qu il c est voler en grimpant sur la colline des 3 croix pour admirer la ville , menace au couteau en plein jour , on lui a voler carte de credit et lunette , cette ville a l air si paisible , decidement en amerique du sud il ne fait pas bon admirer la ville vu d en haut !!!! allez hop dodo.

SAMEDI 09 NOVEMBRE :

le blog est a jour et je peux aller me ballader dans les rues de Popayan ...

l entrée de la guest ,et notre linge qui sechent







alors comme a quito , une armee de peintre s active a redonner la couleur blanche a popayan





petite riviere qui traverse une petite foret en plein centre ville 


avec petit pont me rappelant les briques de Toulouse



rutillante la 4 L ferrari





les deux seuls batiments qui ne sont pas en blancs 

je rentre a la guest plus de sous , je me suis fait un virement ,ais il n est pas encore operational alors ceinture ce midi , j ai pu acheter des fraises et avec du porridge ca fera l affaire

en fin d apres midi nous allons faire des courses avec sam et nous mijotons un enorme plat de pattes a la bolognaise avec fromage et vin , bon loin d etre le meilleur que nous ayons bus mais c etait delicieux , dehors la pluie tombe , tombe …

DIMAMCHE 10 NOVEMBRE :

lever 4 h30 pour bosser sur le bog ,ouf je suis a jour avant le depart .

bon c est l heure de se dire au revoir

enri  et la toute jolie tania , merci de votre acceuil tous les deux , hasta luego amigos 

tania termine ses etudes ingenieurs dans l agronomie et les weecke,d pour arrondir ses fins de mois elle bosse a l hotel , une bien jolie personne ...

les rues de Popayan en ce dimanche matin , trop bien


je ne sais pas s il y a assez de cadenas sur cette porte 


nous roulons 6 km et c est un grand moment d emotion pour sam , il s apprete a franchir les 40 000 km , rien que ca ...

attention encore quelques metres , et ca y est 40 000 km, c est l equivalent d une revolution autour de l equateur 


felicitation samy , c est incroyable 



ca y est je me resoud a abandonner ce tee shirt , je l avais trouver a singapour dans la guest , je cois qu il a fait son temps

maintenant il servira a nettoyer les velos .





la route depuis le depart de Popayan enchaine des moments de plats de vertigineuses descentes et vertigineuses montees , par chance le temps est couvert et nous ne souffrons pas de la chaleur .

c est bien couvert on se demande si l on ne vas pas prendre la pluie et l orage



des forets de bambous geants 


nous faisons une longues descente tres raide , sur les derniers 500 m il se met a pleuvoir , j arrive juste a temps a l endroit ou l on a prevus de bivouaquer , un restaurant avec piscine .

c est dans le batiment de la discoteca nous y installons notre tente au moins elles ne saurant pas mouillees demain matin

j installe la tente et m y installe en pensant me reposer 5 mn , je m endors pendant une bonne heure , j etais epuise , ces cotes a fort denivelees et le fait de me lever si tot , ont eu raison de moi .

je me reveille pour dinner un paquet de cheeps et je mélange la moitie d un pot de kumis le yaourt avec une mangue , c est delicieux et puis go to the dodo , on a fait 77 km aujourd hui .la musique a ete eteinte au restaurant mais un peu plus loin il y en a une autre , moi ca ne me derange pas , mais plus complique pour sam de trouver le sommeil .

LUNDI 11 NOVEMBRE :

lever a 4h45 , café cigarette , le jour se leve , je plis le bivouac , sam n a pu s endormir qu a partir de 2 h du mat , dur ,dur .


superbe cette plante flottant dans les airs 

il est 7 h et nous prenons la route , cali nous arrivons …




nous faisons la connaissance de Jorge un cyclo voyageur qui vient d uruguyai

29 ans , architecte il a tout lache pour voyager c est une grosse boucle a travers l amerique du sud qu il est entrain de faire , a son retour il veut bosser 1 an , mettre de cote et s elancer de l Europe a l asie .nous cheminons ensembles en direction de cali ...

pas besoin d un materiel couteux pour s elancer sur les routes ...



que ca fait du bien de pedaler sur du plat , a travers les immenses champs de canne a sucre ,photo 4 en fleurs




magnifique ce petit coin , mais en 3 mn pour les photos je me suis fait devorer par les moustiques 






l animal mascotte de Jorge , il en a un sur son guidon , 550 eu pour ce chameau , 1 mois de travail


petite pause a une station service , Jorge c est vus offrir 20 000 pesos plus une grande bouteille de coca et un empanada , par messieurs qui etaient deja au rhum , il etait 11 h du matin .

ma petite bouteille de coca est en verre , comme une tete d animal sur ce tronc 


trop chouette d entrer dans cali , sous ces grands arbres , fait etonnant il n y a pas beaucoup de circulation
piste cyclable a present , trop chouette 

du delire , Jorge c est vu offrir encore une fois de l argent par un couple de cycliste .

ha nous devons ne pas etre loin du stade de foot 


c est bien colorees les rues de cali , chose improbable , nous retrouvons ce canadien que nous avions rencontres a la paz

qu elle est la probabilitee de se recroiser a plus de 3500 km dans une rue de cali , smal world ...


et nous arrivons tres facilement a la guest , c est un vrai musee , c est Maximilien qui nous fait le check in 

maximiien vient lui aussi d Uruguay , nous disons au revoir a l ami Jorge qui continu sa route , ca y est c est les vacances pour nous ...nous allons ensuite dejeuner .



on nous a recommander ce petit restau avec menu a 7000 pesos soit 1 eu 90 , juste un delice .


cette ville est un vraie musee , j adore 

samy passe a la panaderia , moi je n en peux plus , je pre,drais un dessert ce soir .




un vrai musee cette guest 


samy paye sa bierre des 40 000 km , et comme il dit a chaque fin de journee , on a finis ...

en allant manger une patisserie en debut de soiree , je rencontre coni , une femme d une soixantaine d annees , tres sympa , prof de francais et d anglais , nous discutons un moment puis elle m invite a un cours de salsa , parce que cali est la capital mondial de la salsa , j etais super tente d aller au cours avec coni , mais voila il faut que je finisse le blog car demain matin je vais visiter cali et je sais d avance que je vais faire enormement de photo .dans la soiree nous allons dinner tout pret de la guest un plat delicieux pommes de terres , fromage fondu ,chorizo et lardons.il est 22 h je n en peux plus apres cette merveilleuse journee ou nous avons fait 67 km , allez dodo .

MARDI 12 NOVEMBRE :

lever 6 h , il pleut un petit peu , je fais une publication facebook , petit dej et discussions avec les tous les nouveaux amis , mais pas que des nouveaux parce que j ai retrouve hier haru et masa ce couple de japonais rencontres a la guest de quito .

dans ma chambre il ya deux petites francaises toutes mimis , des parisiennes voici manon et anais .

anais et manon qui veut un jour essayer le voyage a velo



voici gille de vendee , qui sort de sa douche avec sa cape decatlon , je vous reparlerais de gille et son voyage


radek qui nous vient de tcheque republique , j aime bien un doux allume des pays de l est


notre dortoir pouvant acceuillir 11 personnes , mais si bien agences que nous nous sentons bien , evec clim et ventillateur 

il est 10 h , c est parti pour la visite de cali ...

j adore ce quartier el barrio san Antonio , des artistes , et surtout ces maisons recouvertent d un genre de lierre 









un premier parc avec une riviere 





et voici la plaza cayzedo




l eglise la ermita 



je passe la riviere et traverse ce parc , je voudrais monter sur le cerro de 3 cruz






j adore 


commence l ascension en passant par les quartiers huppes de cali







ca y est dans la nature au milieu des bambous, par moment il me faut enjamber le bois depose pour l amenagement des escaliers 


ha c est trop chouette , du calme , du vert et je suis tout seul



il y a 500 m a grimper pour atteindre les 3 croix mais au vu du nombre des antennes telphonnes ca me suffit


cali vu d en haut , bon c est bien gris mais ca donne une vue d ensemble 



petite abeille entrain de butiner 



le sentier emprunte le chemin de l eau et la roche a de magnifique couleur

j ai croise 3 postes differents avec des policiers de quoi securisee le lieu ,car c est point haut des villes en amerique du sud sont souvent propices a des vols .

les petites fourmis au boulot 



rigolo comme effet , les marches n ont pas encore ete remplies de petit gravier , refflet du ciel dans l eau


retour dans le centre ville


il y a sur le boulevard el rio des series de sculpture de chat qui est l embleme de cali


bon j ai un petit creux , je vais manger 2 croque monsieur a la crème , delicieux , ca faisait bien longtemps


quelques grands batiments de la ville 


serais ce l inspirateur des stautes ?


l eglise de la merced  et son cloitre



bon bien j ai bien marche pendant plus de 3 h , j ai beaucoup apprecie me ballader dans cali , pour moi c est une ville muse , belle surprise , je rentre et me met a bosser sur le blog , avec 298 photos prises aujourd hui , j ai du pain sur la planche …

a 17 h nous allons manger une patisserie avec sam , elle sont delicieuse accompagne d un riz au lait encore tout chaud , et je revois connie , nous convenons d un rendez vous a 18 h ici a la panaderia , elle veut pratiquer son francais et moi j ai envie de la connaitre , je repars bosser sur le blog jusqu a 18 h .

puis je retrouve connie , nous parlons de mon voyage , puis de sa vie , elle est nee au Venezuela puis a vecue 15 ans au canada c est marrie avec un espagnol , a eu deux enfants , fille et garcon de 15 et 16 ans , c est separee de son mari et a du revenir en colombie pour payer des taxes sur la maison heritee de ses parents , elle donne actuellement des cours d anglais , ces deux enfants sont restes au Venezuela a caracas , de la maison des ses parents elle aimerait ouvrir une guest houses , vraimment tres sympa , tres interessante , j ai passe une delicieuse soiree , merci connie ...

marina et connie 

c est marrant marina la copine de connie s appelle ecthevery , un ancetre basque …

je retourne a la guest bosser , puis 2 , 3 courses pour me faire une salade de tomate , concombre; fromage , oignions , et retourne bosser , je suis obliger d arreter a 23 h car il y a une coupure sur le site de my atlas pour maintenance , de toute facon je suis epuise , allez dodo .

MERCREDI 13 NOVEMBRE :

lever a 5 h pour bosser sur le blog , pas de café avant 6 h , dur , dur , a 8 h le blog est a jour , youpi .nous devions reprendre la route ce matin , mais sam me dit qu on peut rester un jour de plus , trop chouette , une vraie journee de repos , en plus il pleut alors ca tombe bien .

un petit tour au bout de la rue pour avoir un autre point de vue sur cali

toujours impressionantes ces facades recouvertent naturellement 
cali un autre angle de vue , ces toits 

la journee a defilee ,nous sommes alles dinnes avec sam ou nous etions alles avant hier , c etait delicieux , je voulais aller a un cours gratui de salsa , mais ce soir je me sens epuise,il est 20h30 je suis au lit .

JEUDI 14 NOVEMBRE;

lever a 5 h ,je bosse sur le blog , puis nous preparons saccoche et velo il est 9h30 nous reprenons la route .

samy qui raconte son voyage et j aime bien le chasse mouche gant qui se balance le long d une ficelle 
quitter cqli se fait tres facilement et sous de grands arbres immenses 
ma premiere voiture , une renault 18 
des champs a perte de vue  
le ciel se couvre et puis il se met a pleuvoir assez fort ce qui nous obligent a nous abriter quelques minutes 

en plus j ai une crevaison je dois regonfler mon pneu arriere toute les heures jusqu a ce moment ou je dois changer la chambre a air

une terasse de maison me permet de changer la chambre a air a l abris de la pluie 
on the road again ... 
plantation de manguier , canne a sucre  
c est plat mais de temps en temps des petites cotes, hola madame la chevre 
magique 
rigolotte cette plante grasse 
 tres longtemps que je n avais vus d escargot
c est magique les couleurs du ciel contrastant avec le vert de la nature 
nous avons quitter la route principal une fine pluie nous accompagne et nous cherchons un terrain pour bivouaquer 
qu elle geant magnifique , c est un samanes 
plus le choix je dois changer a nouveau la chambre a air et y coller une rustine  

nous sommes dans un camping , mais il est ferme , je demande si on peut tout de meme y bivouaquer , mais c est non , apres avoir reparer ma chambre a air , sebastien le responsable du camping , nous amene dans un lieux ou nous pourrons bivouaquer , trop chouette car la nuit va vite tomber .

ho trop chouette , c est un petit hotel en construction en container que nous allons passer la nuit  

nous avons faient 72 km aujourd hui ,tres sympa ,juste fatigante pour moi par ces changements de chambre a air .

VENDREDI 15 NOVEMBRE ;

reveille cette nuit par les moustiques dans la tente , harff .

nous reprenons le chemin pour retrouver la route 
magique samanes  
magique ce petit chemin innonde et le reflet du geant dans l eau 
les fosses sont innondes 


quelques gouttes de pluie , c est le moment d accelerer pour depasser cette averse 
cimetiere colombien 
petite pause dans ce village , j aime bien les trottoirs colores 
karen et oscar ,frere et soeur qui nous ont poses pleins de questions , un monsieur nous a offert des boissons  
encore un echeverry dans le coin 
encore quelques gouttes de pluies , bien longtemps egalement que je n avais vu de limace 
nous nous engageons dans un petit chemin a travers les champs de cannes a sucres pour trouver un bivouac 

emplacement tres calme au milieu des cannes a sucres , ont va bien dormir , le traditionnel cafe con leche pour samy , ont a fait aujourd hui 78 km .


voila bivouac installe , vamos a dormiendo , buenas noches amigos  

SAMEDI 16 NOVEMBRE;


buenas dias los amigos 

dans la nuit je me suis reveille a cause des moustiques , il y avait une enorme chenille dans la tente , ce matin c est cette insecte photo 3 qui n arretais pas de vouloir entrer dans la tente.

grossssse toile d araignee , c est rigolo d apercevoir les petites graines  
ciel bien charge comme tous les matins 
ce petit chiot courrait avec sa maman puis il s est arrete pres de nous et es reste , fatigue 
encore le pneu a plat , 2 pics inseres dans la chañbre a air , sam m en a passee une nouvelle 


il es fatigue ce petit bebe 
on the road again , bon il a fallut chasser le petit chiot pour ne pas qu il nous suive sur la route , sniff 
arrive dans cette petite ville , c est l heure de la pause papa  regina
j aime beaucoup les bancs peints de la plaza central 
toujours d immenses fleurs d hibiscus 
je m arrete boire une boisson fraiche en attendant samy 

liliana qui tient cette petite tienda de bord de route nous fait gouter un vin blanc delicieux de maracuja

puis elle nous offrent un petit bracelet au couleur de la colombie, trop gentille lilliana , j adore son pantalon 
ces droles d animaux viennent d amazonie ,ce sont des cheguyro 
ho un petit dragon qui prend son envol... 
nous pedalons constament sous des tunnels d arbres geants , merci pour l ombre et la fraicheur 
on fait le pleins d energies divines ... 
l eau est omnipresente  
pause sandwich 
petit jus de canne a sucre et citron autour de R12 customisee  
mais que font ces oiseaux ? et bien c est l heure du dejeuner ... 
houlala ca se couvre tres rapidement , il va pleuvoir , j accelere pour sortir de cette zone  
je pensais qu ils allaient sauter , mais ils me demandent de l argent pour le faire , lol , petite pause dans la ville de virgen 

nous sommes en quete d un emplacement de bivouac , pas facile , tout est cloturee de chaque cotee de la route

c est alors que nous croisons cette bande de joyeux lurons , ils sont 10 colombiens a faire une boucle a travers leurs pays 
bivouac trouve, 15000 pesos  mais negocier a 12000 soit 3eu15
quel bonheur apres une chaude journee de pouvoir se detendre , se raffraichir dans l eau 
superbe soiree apres 87 km , on s est fumes un petit petard ce soir 

DIMANCHE 17 NOVEMBRE:

je voulais telecharger mes photos sur l ordi ce matin ,mauvaise nouvelle , la moitiee de l ecran a lachee , il est vert , bon peut etre que c est passage ?

nous croisons un groupe de cycliste , yvan au milieu de nous deux est muy simpatico 

yvan nous dit de venir dormir chez lui demain quand nous passerons par sa petite ville, il nous offre a chacun un ananas , muchas gracias amigo , hasta luego...

bon ca va commencer a grimper severe , alors s alleger et faire le plein d energie et vitamines ... 

en deux temps trois mouvements c est expedie , merci yvan...

c est parti pour la grimpette , sniff 
magnifique 
bon sang qu ils sont durs les derniers km pour atteindre cette ville  
aye aye aye les pentes pour gagner le centre ville et bien on va l eviter 
il y a2 mn qu on a fait une pause et bien on en refait une  
les taxis collectifs sont des bus ici 


on fait une petite pause et a ce moment yvan arrive , il nous dit il reste 22 km pour ma maison vous venez dormir a la maison 

j avais crus comprendre qu il y avait une cote et qu apres ca descendait sur la ville d yvan , et bien non , des descemtes mais des bonnes montes , il est 16 h on est claques

c est beau , mais on en peut plus  
cette montagne s appelle cero el batero 
enfin la petite ville d yvan,riosucio , la nuit tombe , c est une folle descente dans l obcuritee , yehaaa 
c est un vrai musee l appartement d yvan 

nous litteralement epuises , une douche nous reveillent un peu , nous faisons la connaissance de maria la compagne d yvan , qui nous prepare un delicieux plat de pattes au poisson et nous foncons nous couches apres 76 km effectues

LUNDI 18 NOVEMBRE :

la douche chez yvan , avec ces emes pour chauffer l eau un peu flipant avec les fils electriques a nues 
ca dort bien du cote de sam , lol 
desayouno avec maria , yvan et pacheca la chienne bien rigolotte 


la vue sur les toits de riosucio depuis chez yvan 
nous allons faire quelques courses , c est l occasion de visiter un peu la ville 
il y ameme un sexshop a riosucio 

il est 10 h,c est le moment des aurevoirs

des aurevoirs qui n en finissent plus , lol 

yvan connait un francais qui vit en colombie , il l appel , et thomas est justement dans les parrages , il vient discuter avec nous et ca tombe tres bien car thomas est un skipper professionel, et j obtiens pleins de renseignement concernant et la traversee pour rejoindre les antilles et la transatatlantique et bien c est pas gagne...

ce ciel ... 

10h30 on arrive enfin a decoller, yvan fait quelques km avec nous

on the road again ... 
merci infiniment pour ce moment yvan et merci pour ce que tu fais pour la communautee des cyclos voyageurs 
et c est parti pour une longue , tres longue descente... 
j ai l impression d etre a la reunion 
une nouvelle petite pause  
alors ca c est pas mauvais , un fruit entoure de creme de lait 
c est divin de pedaler dans ce cadre,comme la route est en travaux , c est calme 
petite pause pres d une piscine naturelle a l ombre d un manguier , il fait tres chaud car nous sommes redescendus a 765 m 
de longue file de voiture et de camionbloquees par les travaux , nous ont passent 

seulement quand ils peuvent demarer , c est insuportables , bien sur ils foncent ,ca dur 5 mn puis c est a nouveau le calme ...

c est magique , qu elle bonheur 
par endroit c est tres agite , j ai suivi un morceau de bois , il faisait tout comme moi du 25 km par heure 
ciel colombien , whaou 
petite pause en attendant sam , et rencontre avec une famille argentine voyageant en bus , qui est en panne  

nous sommes dans la petite ville de pinada et c est la que nous passerons la soiree , car a patir de maintenant ca va grimper et pas qu un peu , 1600 m pour atteindre medellin..

emplacement de bivouac trouver , plus tot pas mal , negocier a 12000 au lieu de 15000 soit 3eu15 

allez un bon plouf , que c est bon ...

un bon repas bien abrite parce que la pluie tombe assez soutenus ce soir , nous avons fait aujourd hui 79 km , allez dodo parce que demain ca ne va pas rigoler..

MARDI 19 NOVEMBRE :

anniversaire de ma petite zabou aujourd hui , et j ai pu lui souhaiter en direct , trop chouette , aller c est parti , on the road again...

apres 1 h de forte montee , je prend une petite pause 
nouvelle pause , le plein de vitamine avec un enorme jus d orange 
camions , camions , pfft

je suis toujours un peu enerve dans les fortes montees , le traffic incessant de camion est insurportable

beaucoup de petit stand de fruit et de cafe au bord de la route, mais bombons preferes du moment 
nouvelle pause , le cafe seche au soleil 
j aime bien le bambou servant de pot de fleur , la route monte en face  

le pourcentage de la pente a augmente , c est insuportable le traffic de camion qui se colle et te voit au dernier m