Carnet de voyage

Le Grand Voyage de Nath et Soph

17 étapes
68 commentaires
53 abonnés
Dernière étape postée il y a 10 jours
Suivez notre périple à travers le continent américain
Du 6 août 2019 au 30 janvier 2020
178 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 6 août 2019


Enfin le jour J est arrivé! Nous voilà dans le train qui nous mène à Genève, pour prendre l'avion à destination de San Francisco.


Après cette année intense de préparatifs, de sacrifices, de rêves et d'attente, le départ est bienvenu.


A suivre 😊

Dommage,  le décompte a été interrompu par Gustave qui a perdu notre stylo 😅
Dommage, le décompte a été interrompu par Gustave qui a perdu notre stylo 😅
2
2
Publié le 6 août 2019

- Bonjour, vos passeports svp. (5 min plus tard) Vous avez une copie des billets électroniques ? (5min plus tard). Veuillez-vous rendre au guichet 48, je ne vous trouve pas sur ce vol.

- Oui bonjour il y a-t-il un problème avec nos réservations ?

- Effectivement, nous vous attendions pour le vol de 7h30 ce matin, vous n'avez pas été informées de la modification ?

- Heu.... ben non. On fait quoi maintenant?


On vous épargne les 20mn au téléphone avec cheaptickets, pour en arriver à la conclusion que finalement nous partirons demain matin.


On file donc à l'hôtel faire une bonne sieste pour se remettre de nos émotions, et demain, je crois, on partira vraiment 😂


Salutations du bout du lac 👋





On garde le sourire et on se console comme on peut 😁
3
3
Publié le 14 août 2019

Nous voilà de retour aux nouvelles!

Ces derniers jours ont été riches en émotions, pas toujours très positives.


Commençons par le commencement, notre arrivée à San Francisco après de longues heures de trajet. Nous débarquons dans le quartier de notre auberge de jeunesse dans un état de fatigue avancé, pour bien se rendre compte nous nous sommes levées à 7h30 à Genève et arrivons à notre auberge à 19h heure locale, soit 4h du matin en Suisse. Longue journée!


Le quartier est vraiment craignos. Ici il y a un SDF tous les 5 mètres, et ce sont des individus super louches, déséquilibrés, qui parlent tous seuls, crient et font des gestes étranges. Que de détresse .... Nous sommes restées positives, ce n'est peut-être que le quartier qui craint, cette ville doit être bien plus que ça!


L'auberge est plutôt sympa, nous arrivons dans notre dortoir de 6 personnes, il y a la douche dans la chambre c'est plutôt agréable. Une douche et à 20h dodo! La ville est hyper bruyante et ne s'éteint jamais, mais avec de bonnes boules quies et des cache yeux, on arrive à avoir quelques heures de sommeil. Sans compter les réveils toutes les heures à cause du décalage horaire.


Réveil le lendemain à 7h. Nous partons à la découverte de la ville, en commençant par Chinatown. Sauf que c'est un peu tôt, tout est fermé, le lieu est mort. Ici les commerces ouvrent à 10h. Nous décidons donc de nous diriger vers le port pour y voir les fameuses otaries du Pier 39.


Pas facile de se déplacer dans cette ville! Les moyens de transports sont très compliqués. Nous allons finalement souvent nous servir de Uber, qui nous permet de nous déplacer rapidement et simplement en toute sécurité, tant pis pour le porte monnaie. De toute façon ici tout est hors de prix.


Arrivées au port, après une bonne marche, nous découvrons avec joie les otaries qui offrent un super spectacle.


Ensuite uber jusqu'au Golden Gate park. Une jolie découverte, la nature nous fait du bien. Nous renonçons à visiter le jardin botanique, plus d'énergie, le téléphone affiche déjà 12 km au compteur... Retour à l'auberge après un petit souper dans le dinner de la rue.


Le lendemain matin, nous décidons d'aller voir le Golden Gate Bridge en vélo. Toute une aventure! Après une longue recherche nous trouvons une agence de location de vélo et en avant! Le moral un peu bas pour Nath. Cette ville n'est pas aussi accueillante et facile qu'elle aurait pu l'être...


Le pont est superbe, nous profitons au mieux du moment. Arrivées après le pont, nous nous dirigeons vers l'embarcadère pour prendre le ferry qui doit nous ramener à SF. Sauf qu'après 2h d'attente, on craque et on rentre en taxi. Une fois de plus, l'organisation est un peu bizarre. Retour à l'auberge et dodo.


Dernière nuit à San Francisco, ouf! Demain on se mettra en route pour aller chercher notre Van.


Pier 39
Pier 39
Golden Gate Bridge
Golden Gate Bridge
Notre patience mise à rude épreuve à l'embarcadère
Notre patience mise à rude épreuve à l'embarcadère
4
4
Publié le 14 août 2019

Notre van est en fait un gros Dodge. Petite voiture standard d'Américains en fait, puisqu'ici tout est démesuré, les voitures en particulier.

La voiture est vraiment cool, bien aménagée et facile à conduire.

On se rend compte qu'il va falloir s'habituer à quelques différences avec notre petite Suisse. Ici on boit des gallons d'eau (1 gallon=3.78 litres) on roule en MPH (miles per hour) les distances sont en feet et en miles, et le plus surprenant c'est qu'il fait facilement 99 F ! (38 degrés). On commencera vaguement à maîtriser après 3 ou 4 jours.

Le premier jour on part en direction du lac Tahoe. Le lieu est enchanteur, mais Nath pas en forme du tout, intestins en vrac. On oublie la balade et on profite tant bien que mal. La première nuit sur une belle place en pleine nature se passe plutôt bien, si ce n'est qu'il y a un fou parqué au fond de la place qui va parler (crier) tout seul jusqu'à 2h du matin. Un peu flippant quand même.



5

Cap sur notre premier parc national, Yosemite. L'endroit est juste à couper le souffle. On se croirait dans un décor de cinéma fabriqué de toutes pièces tellement c'est beau. On croise 600 écureuils et quelques biches. Le moral des troupes remonte, la nature nous ressource.

Après une longue journée sur la route on trouve un super spot pour dormir, la journée est magnifique.

6

Elle porte bien son nom cette vallée. Il y fait une température mortelle! On y débarque en fin d'après midi, après 7h de route, à la recherche d'un spot pour dormir. Pour la petite explication, nous utilisons une application qui nous indique sur la carte des lieux adaptés pour passer la nuit. Avec plus ou moins de succès, car ce coup-ci on tombe sur une place en cailloux au bord de la route, et il fait 42 degrés. On va donc opter pour un petit camping rustique mais sympa qui nous permettra de prendre une bonne douche. Le luxe absolu quand on voyage en van! Pour la petite histoire, en ce qui concerne la douche, nous sommes équipées d'une douche solaire. En gros c'est un gros sac en plastique avec un tuyau et un mini pommeau. On le rempli d'eau, on le fait chauffer au soleil et le tour est joué. Sauf que des fois ça n'a pas chauffé, et le débit est assez limité. Donc la vrai douche nous fait un bien fou.


Vers 21h nous allons commencer tout de même à nous interroger sur la méthode de survie pour la nuit, car il fait encore 38 degrés et la température ne va pas descendre sous les 30. On opte pour la technique du linge mouillé en guise de duvet et on passe une looonnnngue nuit un peu compliquée.


Réveil à 7h, il fait déjà très chaud. On prend la route pour aller voir d'un peu plus près cette vallée de la mort.


On va y découvrir un paysage hors du temps, parfois lunaire, parfois de dunes de sable, parfois avec des roches colorées, on en prend plein les yeux. Et on sue. Beaucoup. Ils annoncent 51 degrés aujourd'hui dans la vallée alors vers midi on prend la tangente 😁 (notre frigo ne tient plus la cadence)


Cap sur Las Vegas! On décide de prendre une chambre pour une nuit, étant donné les températures indécentes. Donc pour l'instant c'est repos dans la chambre climatisée.


On donnera des news rapidement 😁

Super spot au camping
Le panneau disait juste. Tcheu la tchiaf
On voit pas mais on a marché longtemps pour faire cette super photo
7
7
Publié le 19 août 2019

Et ben vous savez quoi ? On a adoré Las Vegas. Malgré une chaleur torride pour se balader (45°) et une humidité de 5% qui nous a mise les croûtes au nez, c'est définitivement une ville à voir une fois dans sa vie ! Une ville de tous les excès bien sûr mais qui vous en fout plein les yeux.


Dans les immenses building, on se promène à Paris, à New York, à Rome... par une vingtaine de degrés, la clim à fond la caisse.


On choisi parmi les centaines de show disponibles d'aller voir le David Coperfield de notre temps : Chriss Angel.

Un spectacle de 1h30 qui nous en a mis plein les yeux. Un gros show à l'américaine.

Lévitation, disparition, ingestion de lames de rasoir, apparition de serpents-migales et j'en passe. Nous sommes conquises 😊

Seul bémol du show : le son est désagréablement fort. En même temps nous ne sommes pas surprises car en Amérique tout est amplifié : les gens sont ENORMES, ils commandent des litres de Coca ou de Dr Pepper à boire à la paille, ils mangent des assiettes de Nachos qui nourriraient un régiment et ils boivent des cocktails qui suffiraient à nous mettre une cuite.

Après deux nuits moelleuses passées à l'hôtel il est temps de reprendre la route.

Nous mettons le cap sur le Grand Canyon.

8
8

- On va où maintenant Nath ? Au Grand Canyon ?

- Heu je sais pas trop... c'est à 5h de route et ça à l'air méga touristique

- Mais tu rigoles on ne peut pas venir en Arizona sans passer voir le Grand Canyon

- Bon ok, j'espère que ça en vaut la peine.


On a beau l'avoir vu des dizaines de fois en photo, ce Grand Canyon c'est vraiment quelque chose de fabuleux. Au bord de ces falaises on choppe la chair de poule. Quel moment magique de notre road trip qui nous en met plein les yeux.

Sophie commence les gaffes et glisse sur un rocher ahahahah. Plus de peur que de mal.

Le long du chemin encore des écureuils, on ne s'en lasse pas. Ceux-ci sont habitués aux touristes, ils viennent nous grignoter dans les mains et quand il n'y a rien, ils goûtent les doigts 😅.

Un peu plus loin des sortes d'énormes biches broutent le long de la route. Quel plaisir de voir des animaux sauvages.

Juste à la sortie du parc nous trouvons un spot magnifique dans la forêt pour faire dodo. La température est redevenue agréable. 32° la journée et frais la nuit mais nous n'avons pas froid.





9
9
Publié le 21 août 2019

Après plus de 5h de route, nous arrivons au Zion's Canyon, un peu éprouvées par le long trajet. Nous décidons d'aller faire une petite marche, après tout il n'est que 15h. Heu non mais attends, pourquoi sur notre téléphone il est déjà 16h?? Oups, on est en Utah, et avons changé de fuseau horaire. Bon pas grave, on prend quand même un petit bus pour aller faire le petit "trail". Le paysage est chouette, mais la cascade que l'on est venues voir... pas terrible 😅 Pas grave, c'est toujours agréable quand on a roulé toute la journée de se dégourdir les jambes.


Le parc est très beau, on voit des mouflons, c'est chouette. Quelques photos et cap sur notre spot pour la nuit, joli et calme.


Ce matin réveil un peu difficile, le moral pas franchement au beau fixe. Il faut savoir que notre "matelas" fait à peu près 5cm d'épaisseur et est vraiment très dur. Sophie galère pas mal pendant la nuit à cause de ses hanches.


On remballe vite fait notre "maison" et on file s'envoyer un super déjeuner au diner du coin. La motivation remonte en flèche. Premier café et nourriture autre que des nouilles et des bananes pour Nath (après 7 jours quand même) une vrai renaissance!


Nous sommes pleines de bonnes énergies et prêtes à visiter le Bryce Canyon.


A bientôt 👋

10

Attention, ce post va vous en mettre plein les mirettes, tenez vous prêts !!


Mais avant tout, nous voulons vous remercier de nous suivre et de commenter religieusement nos post, c'est toujours un bonheur de vous lire et on s'éclate à vous partager notre trip.


Retour au choses sérieuses. Nous sortons donc de notre diner le ventre plein de pancake et omelette, la motivation au top. Et bien nous allons en avoir pour notre énergie! Le Bryce Canyon, c'est juste.... indécent 😂 c'est vraiment un endroit instragramable de fou.


Comme on est plutôt en forme on part faire un tour dans le canyon, avec son paysage enchanteur de grandes colonnes oranges, un univers de mille couleurs qui nous donne les frissons.


On en profite pour faire beaucoup de photos, le dernier canyon était beau mais vraiment pas autant photogénique.


Trêve de blabla, nous vous laissons découvrir par vous-même.

11
11
Publié le 29 août 2019

Los Angeles, une ville qui nous donnait envie.... Que nenni. C’est juste une grande ville. On pensait pouvoir se baigner car l’air est à 30 degrés mais l’eau n’affiche que 20. Nous ne sommes pas assez courageuses pour se laisser tenter. On attendra Cancun 😜. En revanche on a testé avec un immense plaisir les mégas embouteillages qui valaient le détour 😛

Nous nous sommes arrêtées à Santa Barbara, Monterey et Santa Cruz pour remonter à San Francisco. Nous retenons une jolie petite ville pour Santa Barbara et de magnifiques falaises le long de la côte (Big Sur).

Nous avons pu voir des éléphants de mer. Incroyables et imposantes bêtes. Joli moment.

Voilà que s’achève notre road trip aux USA. Nous avons avalé 5000 km en 17 jours et traversé pas moins de 4 états. C’est beaucoup. Nous sommes heureuses de déposer notre voiture et de nous diriger vers le centre ville pour une dernière visite et pas des moindres : la prison d’Alcatraz. Audio guide autour du cou nous avons déambulé dans ce bâtiment chargé d’histoires plus surprenantes les unes que les autres. C’est vraiment comme de regarder un documentaire mais en y étant ! Nous avons adoré.

Maintenant place au Mexique. Demain matin nous serons à Cancun.

Santa Barbara
Un éléphant de mer (ça porte bien son nom)
La gastronomie américaine est incroyable !!! Que de saveurs 🤭
Cellule d’Alcatraz
12
12
Publié le 31 août 2019

Après un vol de nuit de 5h, nous sommes arrivées à Cancun le matin du 28 août à 7h.


Pas facile, après une nuit blanche. Nous sortons de l'aéroport pour rentrer dans un vrai four! Il fait une chaleur incroyable ici. 30 degrés, pas plus, mais un taux d'humidité de 80%, ce qui augmente vraiment la sensation de chaleur. La différence c'est que l'on est toujours moite. En permanence. Il faut juste s'y habituer 😊


En plus de la chaleur, il faut aussi se mettre à l'espagnol ! Heureusement que Sophie était bien prête, parce que Nath sait dire à peu près 2 mots. Nous avons aussi dû rapidement maîtriser le taux de change, histoire de ne pas se faire arnaquer par les taxis, bus et autres. On comprend gentiment que 100 pesos = 5 francs. Les gens sont gentils ici, ils sont contents d'avoir des touristes avec plein d'argent mais ils ne profitent pas trop, ne sont pas insistants et désagréables.


Nous arrivons relativement facilement à rejoindre notre prochain lieu de séjour, une super chambre très spartiate mais spacieuse et propre chez notre hôte Anna.


Nous arrivons beaucoup trop tôt et allons devoir attendre 2h devant la chambre pour qu'elle ait le temps de la préparer. Vous auriez dû nous voir, comme deux zombies à transpirer à grosses gouttes 😅


En deux mots, Cancun n'est pas une ville très intéressante. C'est un peu lloret del Mar. Mais ça donne accès à pas mal de lieux incroyables.


Après une bonne sieste nous partons à la plage. Ça se passe de mots, vous verrez les photos! C'est vraiment très très beau.


Pour la suite, nous n'avons pas grand chose à vous mettre sous la dent en terme de photo, nous nous rattraperons pour la suite, promis.


Le lendemain de notre arrivée nous avons fait une petite excursion à l'Isla Mujeres. Dîner les pieds dans le sable, c'est vraiment les vacances. En fin d'après midi nous nous sommes lancées dans la recherche d'un spot de snorkeling. Un peu tard, le spot fermait 1h après notre arrivée, mais nous profitons quand même. Le fond de l'eau n'est pas très beau, il n'y a pas de corail, mais les poissons sont vraiment trop cool. Il y en a beaucoup, tous plus beaux les uns que les autres. Une bonne première expérience pour Nath.


Retour à l'hôtel, un bon dodo et demain nous mettrons Le Cap sur l'île de Cozumel.


13
13
Publié le 2 septembre 2019

Arrivée le 30 août à Cozumel. C'est une très grande île à 45mn de ferry de playa del Carmen. L'ambiance est vraiment agréable ici. C'est moins clinquant que cancun, mais plus chou, un peu plus authentique, même si très touristique.


Nous prenons la chambre et partons à la recherche d'un bon club de plongée, parce que c'est principalement pour cela que nous y sommes. L'île est réputée pour offrir des spots parmi les plus beaux du monde. Une plongée découverte est fixée au lendemain matin, avec des exercices et explications suivis d'une petite plongée depuis le rivage, et 2 plongées depuis le bateau le surlendemain. Grande première pour Nath, car Sophie est déjà certifiée.


Une petite nuit de sommeil et en avant! Pas facile les exercices sans passer par l'étape piscine. C'est plutôt impressionnant de se retrouver sous l'eau, avec les poissons, et pas mal de choses à gérer. Il faut comprendre les gestes de l'instructeur, respirer, apprivoiser le matériel, comprendre la flottaison, apprendre à vider le masque si il y a de l'eau à l'intérieur etc. Mis à part les "détails" techniques, l'expérience est géniale. Même depuis le rivage on voit beaucoup de poissons, quelques coraux magnifiques, c'est vraiment extraordinaire. 30 mètres de visibilité ça donne l'impression de nager dans l'aquarium de ton dentiste. Juste trop cool.


Les deux plongées du lendemain vont être encore plus magnifiques. On y voit des tonnes de poissons, et des récifs époustouflants. On a la chance d'apercevoir 2 tortues, et des poissons de toutes tailles et de toutes les couleurs possibles et imaginables.


Après ces instants de bonheur (2x50 mn), retour à la maison, la douche, le dîner, et on ressort pour trouver une laverie. Oui, sauf qu'ici 95% de la population est catholique, alors le dimanche la ville est très calme, beaucoup de commerces sont fermés. Pas grave, on retourne à la maison, de toute façon on est KO. La plongée nous a mouliné.


Demain nous remballons nos affaires, cap sur l'île de Holbox. Nous avons hâte, ça s'annonce incroyable.


A bientôt 👋

14
14
Publié le 6 septembre 2019

Nous partons ce matin de l'île de Cozumel pour rejoindre l'île de Holbox.


Petite anecdote : au Mexique, lorsque l'on prend un ferry c'est comme si l'on prenait l'avion. Nos sacs ainsi que nous, sont passés aux rayons X. C'est déjà la 3ème fois depuis notre arrivée dans le pays que nous prenons un bateau mais c'est bien la première fois qu'on nous annonce que nous ne pouvons pas embarquer avec nos deux couteaux de poche fraîchement acheté avant notre départ !!!

Rien n'y fait, nous avons dû les laisser sur Cozumel. Et crotte de bique !!!


Après 45 min de ferry nous arrivons à Playa del Carmen. Nous nous arrêtons boire un café dans le village avant de prendre un bus pour Chiquila. C'est à ce moment là que Myriam, une collègue à Nath se promène tranquillement dans la même rue avec son mari. Quelle jolie coïncidence. Nous buvons un verre ensemble et nous nous donnons rendez-vous sur Holbox vu qu'ils y vont le lendemain !

2h de minibus plus tard il est 17h30 et nous embarquons pour 30 min de ferry. Arrivées sur Holbox nous prenons une petite voiturette de golf-taxi pour nous emmener à notre hôtel. Quelle aventure ! Il a plu dans la journée et les rues entièrement faites de sable sont inondées. C'est moins idyllique que sur les photos mais bien plus drôle 😂

Le premier jour sur Holbox est un jour de repos. Cocktails sur la plage et baignade dans les eaux chaudes et turquoises. Nous devions recontacter Myriam et Patrick pour un souper. Le hasard continue à bien faire les choses, nous les recroisons sur la plage.

Le soir, nous prenons les 4 un de ces mini taxi pour aller voir une plage ou l'on peut observer la bioluminescence (plancton qui s'illumine quand on brasse l'eau). Le trajet est épique car la route sauvage est encore plus inondée qu'à notre arrivée. Nous avons bien ri. Le plus drôle c'est peut être que le phénomène en lui même n'est pas le truc le plus spectaculaire du monde, mais le trajet restera longtemps gravé dans nos mémoires 😂

Le 2ème jour le réveil sonne à 5h50 🤪, premier réveil depuis le début du voyage... enfin... premier vrai réveil car on aime tellement dormir les deux qu'on s'oblige à se lever à 8-9h tous les jours 🤣

Se lever pour aller nager avec les requins baleines ce n'est pas si difficile 😊

Nous embarquons sur un petit bateau à moteur avec 2 guides et 5 autres touristes. La mer tape drôlement et le trajet est vraiment pénible. En tout, 4h30 de bateau tape-cul sur la journée. On est défaite le lendemain mais mon dieu qu'on le referait.

Nous avons pu nager 2x 5 minutes avec les baleines à 2m de nous. C'est magique.

Nous nous sommes également arrêtés sur un spot pour faire du snorkeling. Pas sur un récif mais pas moins bien. Des raies, des murènes, un requin de récif déjà bien gros, des énormes crabes et des tonnes de poissons. On ne s'y attendait pas. Pendant la baignade, les guides nous préparent un ceviche (du poisson cru, cuit par du jus de citron et du vinaigre).

Ensuite, cap sur une réserve naturelle où nous pouvons observer des flamants roses et plein d'autres oiseaux. Nous dégustons notre dîner avec délice lors de cet arrêt, et la cerise sur le gâteau : autour du bateau il y a des dizaines de poissons chats qui nous chatouillent les pieds, une expérience vraiment marrante.

Pour l'histoire, les photos que vous pourrez voir dans ce post ne rendent pas honneur à la beauté de ce que nous avons pu voir lors de cette excursion. En effet, nous avons eu quelques problèmes de matériel électronique. Les soucis ont commencé à Cozumel, quand la caméra soit disant étanche à 20m de Sophie a pris l'eau en plongée (allez comprendre). S'en est suivi un gros coup dur quand nous nous sommes rendu compte que le sac étanche dans lequel nous avons mis l'appareil photo à la plage n'était pas plus étanche que la caméra. Les deux victimes sont depuis 2 jours dans un sac de riz, le suspens est complet, peut-être qu'ils ressusciteront, peut-être pas. C'est le genre de galères auxquelles il faut faire face en voyage.... Quoi qu'il en soit, les images sont dans notre tête, et je crois que c'est la seule mémoire étanche disponible.

Après le dîner, retour au port, nous sommes exténuées, toutes courbatues et malheureusement les épaules un peu cramées. Il faut dire que nous avions commencé à nous badigeonner généreusement de crème solaire le matin sur le bateau pendant que le guide expliquait que la crème est interdite pour aller nager avec les requins baleine. Quand nous avons enfin compris ce qu'il disait la séance à été écourtée et nous avons été trop occupées à nous extasier devant la beauté du paysage pour y repenser par la suite.

Nous filons donc prendre une douche, passons 1h à chercher comment aller à Valladolid le lendemain (l'ile n'a pas de wifi et très peu de réseau) petit souper, coucher du soleil sur la plage et à 19h45 nous étions toutes prêtes pour une bonne nuit de sommeil.

Le lendemain nous partons donc pour cette ville qui va être notre point de chute pour aller voir plusieurs Cenotes, Chichen Itza et Ek' Balam. C'est à 2h de route environ et nous avons pu réserver un super bus, tout est parfait.

Hasta luego! (Nous faisons beaucoup d'effort pour améliorer notre espagnol 😅)



Le petit-déjeuner typique du Mexique, un régal
15
15
Publié le 9 septembre 2019

Nous sommes arrivées à Valladolid en fin de journée, à la Casa Chi. Notre chambre est immense et notre hôte super sympathique. Il nous propose de nous amener dans les différents points d'intérêts des alentours gratuitement, juste par gentillesse. Durant le séjour il nous expliquera qu'avant de tenir cette casa, il menait une vie très difficile en tant que paysan. Il faut savoir que le salaire journalier minimum au Mexique est de 100 pesos, soit à peu près 5 francs. En faisant payer 400 pesos la chambre, il peut donc offrir l'éducation à ses enfants et une vie où il a le temps de s'occuper de ses hôtes.


Après une bonne nuit de sommeil nous prenons un délicieux déjeuner préparé par Señor Chi. Il nous amène ensuite dans une première cenote, qui nous impressionne beaucoup. Il faut le voir pour le croire! Il reviendra nous chercher quelques heures plus tard pour nous emmener dans une cenote privée, cachée dans la broussaille. Une petite aventure qui nous aura bien fait rire. Nous mettons cap sur une dernière cenote en pleine ville où nous passons quelques instants.

Le lendemain, visite du fameux site archéologique maya de Chichen Itza. Nous déambulons sous un soleil de plomb entre les différents monuments, en se faisant alpaguer tous les 3 mètres par des marchants qui nous font beaucoup rire.

"1 dollars, pas cher, presque gratuit! Pour toi gratuit, gratuit pour les champions du monde (en nous prenant pour des françaises)" Inlassablement ils répètent leur rengaine dans un français très amusant en faisant des cris d'animaux en soufflant dans des sortes de sifflets en bois.

Nous avions suivi les conseils du lonely planet en arrivant tôt sur le site et mon dieu heureusement. Vers midi en quittant le lieu, nous avons vu des dizaines de cars de touristes arriver ! Grace au livre, nous avons eu le site quasi que pour nous 😍

Après cette visite, retour à Vallodolid où nous nous promenons un peu dans la ville et retournons juste avant une énorme averse à la Casa. La saison des pluies commence à se faire ressentir, voilà plusieurs jours qu'il pleut au moins 1 fois par jour. Par chance, c'est souvent à partir du milieu de l'après midi et ça ne dure jamais longtemps, ce qui nous permet tout de même de faire des activités durant la journée.

Le lendemain nous prendrons un bus pour Mérida, capitale du Yucatan.

Hasta luego !



16
16
Publié le 11 septembre 2019

Nous arrivons à Mérida en début d’après-midi après 2h30 de bus. Pour le moment, les distances sont très courtes, c’est agréable.

Mérida est la ville historique par définition. Jolies rues pavées, beaux monuments, musées, beaux parcs, etc...

Par chance, nous arrivons un dimanche. C’est un jour animé où les familles flânent en grignotant de la nourriture achetée à des petits marchants bordant les places. De plus, ce dimanche-là est spécial. C’est le début d’une fête qui dure 1 semaine et qui célèbre l’indépendance du Mexique. Quelle chance pour nous. La place principale est très animée, en soirée elle se transforme en piste de danse avec un groupe qui joue de la salsa. Tout le monde danse. De 6 à 99 ans.

À Mérida, nous avons tout d’abord découvert les mexicains. À 3 reprises durant l’espace d’une demi journée quelqu’un assis sur un banc à côté de nous nous a fait la conversation. C'est très agréable, nous apprenons beaucoup et pratiquons notre espagnol.

Le lendemain nous visitons le musée du monde maya. Intéressant.

Nous nous couchons tôt, demain nous embarquons pour 8h de bus à destination de Palenque.

17
17
Publié le 11 septembre 2019

Dans ce post, pas de jolies photos ou d'anecdotes amusantes malheureusement. La vie n'étant pas faite que de choses merveilleuses, nous vous annonçons que nous allons faire une pause dans notre voyage.

A notre arrivée à Palenque nous prenons une décision qui s'impose à nous comme une évidence, celle de revenir en Suisse pour quelques temps. En effet, la belle maman de Sophie est malade et il faut que nous soyons présentes.

Nous repartirons en temps voulu.

Merci à tous de nous suivre.