Carnet de voyage

Laon et le Chemin des Dames

2 étapes
3 commentaires
Avant la fin de la commémoration du centenaire de la grande guerre, un hommage à mon grand-père Emilien
Février 2019
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1


Petite ville provinciale perchée, dominant une forêt de feuillus et de l'autre côté la plaine à perte de vue. Randonnée urbaine de 11km, des restaurants sympa, l'Agora avec la tarte au Maroilles, les crêpes et la tarte traditionnelle aux pommes et son etc. Le péché mignon propose la cassolette au boudin blanc, celle au sanglier et de bons produits dont l’œuf poché dans la sauce au foie gras, fallait bien récupérer!


7 km de remparts 
La cathédrale Notre-Dame au son de l'orgue gardée par le symbolique bœuf magique...
Les souterrains perchés avec guide: géologie, histoire et histoires.
 lLhôtel de ville, l’abbaye St Martin, la tour penchée, la porte des Chenizelles, la chapelle des templiers, la citadelle.
Les ruelles médiévales 
Des lieux gourmands 
2

Près du fort de Malmaison, visite du cimetière allemand, le site du fort fermé et indications pour visiter pas valables mais des panneaux retracent l'histoire

Le 16 avril 1917 : offensive et échec du général Nivelle avec 1 million de soldats entre Soissons et Reims

Fin octobre 1917 : reprise du site

Le cimetière allemand de la seconde guerre est impressionnant, 11850 tombes

La Royère: vue sur les vallées de l’Aisne et de l’Ailette avec panneaux avant/après

La Royère 

Hommage aux tirailleurs sénégalais :

 La constellation de la douleur de Christian LAPIE 2007 
La Chapelle Sainte Berthe a subi 3 destructions depuis sa construction. 

Cerny en Laonnois : L’église, le mémorial et les cimetières: beaux vitraux, lettres de poilus recopiées par des collégiens, hommage à un joueur écossais

Craonne : sur le plateau de Californie, la tour d’observation du chemin des dames

Les jardins de la paix, de nombreux combattants italiens ont été tués : le jardin des paysagistes Lorenza Bartolazzi, Luca Catalano et Claudia Clementini honore la mémoire de ces 592 disparus, enterrés non loin de là, dans le cimetière de Soupir. Autres nationalités, autres jardins, canadien, marocain…

Abbaye de Vauclair: ruines d’une abbaye cistercienne fondée en 1134, en pleine restauration, une association sympathique gère un jardin aromatique.

Le fort de Condé

Un resto de la Mairie, avenant et très copieux dans le petit village de Berry au Lac et une chambre à la ferme du château à Monampteuil.

Un hôtel rien que pour nous 2!