Un âne part en voyage sur la route de ses confrères les lamas. Un sac sur le dos, une carte dans le sabot, la langue bien pendue et le cœur ouvert a l'inconnu. Début d'aventure : 11 février 2019.
Du 9 septembre au 1er octobre 2019
23 jours
Partager ce carnet de voyage
9
sept

1h43 - réveil et passage de la frontière. Je ne suis clairement pas réveillée et étais dans un sommeil tellement profond ! Bref douane express, tu passes du bureau 'sortie' au bureau 'entree' en 3 pas ce qui est dans mes capacités à cette heure de la nuit !

Puis retour dans le bus pour quelques heures et arrivée sur Cuenca à 6h.

J'échange mon billet de pré réservation pour le bus pour Quito, départ 7h30.

Avec Michael, on est tellement surpris de voir une gare routière silencieuse ! -en comparaison avec la Bolivie !

Un petit-déjeuner à la gare routière et je prends ce long bus pour Quito.... Lecture, dodo... Et regarder le paysage. Bref je m'ennuie un peu. Surtout que j'ai mal au bide !

Heureusement on fait quelques pauses déjeuner... Enfin surtout toilettes et photos !

Belle vue sur le Cotopaxi!

Arrivée à Quitumbe - faut prendre un trolley = un bus pendant 40 minutes pour aller dans le centre historique ! JPP des transports

Puis je flâne en attendant Claire qui arrive de Paris !! Excited!

20h15 - heure des retrouvailles !!!

Un petit jet-lag! Mais elle va bien !

10
sept
10
sept

Après une bonne nuit de sommeil pour nous deux - on n'a pas fait long feu hier soir!

On se prend un petit déjeuner sur la terrasse et on part explorer le centre historique de Quito.

On commence par la Plaza Santo Domingo


Clairement à 8h du matin il n'y a pas grand monde dans les rues ni grand chose d'ouvert! Les rues du centre historique sont super sympa - vieille architecture coloniale

Et la fameuse place d'Armes avec sa cathédrale un peu imposante mais la ville est tellement blanche !

L'église de la Merced - on arrive à la fin de la messe. C'est fou le nombre de gens qui vont a la messe avant d'aller au travail - tous les jours de la semaine. Cette église a un plafond grandiose!

On continue notre exploration et on arrive à la basilique - où il est possible de monter en haut des tours - belle vue sur la ville à venir!

Les vues du haut sur Quito. On admire les montagnes alentours. Très beau !

L'intérieur de l'église est somptueux. Les vitraux aussi! On se régale !

Visite de la basilique finie, Il est 11h et nos estomacs crient famine !

Direction le marché central pour découvrir la gastronomie équatorienne !!

Le marché est tellement propre et calme ! On mange treeees bien!

C'est l'estomac plein que nous partons voir la place du Théâtre ! Un joueur de guitare guide nos pas !

Puis on passe faire une sieste à l'hôtel - jet lag de Claire et gros coup de fatigue pour moi! En rentrant on voit plein de street art!

Sieste finie ! Nous partons pour le quartier de la Mariscal - principale zone de Vie nocturne de Quito.

Pour nous la vie nocturne se limitera a une bière artisanale pour Claire et un chocolat chaud pour moi

On termine cette belle journée équatorienne par un dîner à l'auberge - une fondue de blettes sauce tomates - et une bonne nuit !

10
sept
10
sept

Après une bonne nuit de sommeil pour nous deux - on n'a pas fait long feu hier soir!

On se prend un petit déjeuner sur la terrasse et on part explorer le centre historique de Quito.

On commence par la Plaza Santo Domingo


Clairement à 8h du matin il n'y a pas grand monde dans les rues ni grand chose d'ouvert! Les rues du centre historique sont super sympa - vieille architecture coloniale

Et la fameuse place d'Armes avec sa cathédrale un peu imposante mais la ville est tellement blanche !

L'église de la Merced - on arrive à la fin de la messe. C'est fou le nombre de gens qui vont a la messe avant d'aller au travail - tous les jours de la semaine. Cette église a un plafond grandiose!

On continue notre exploration et on arrive à la basilique - où il est possible de monter en haut des tours - belle vue sur la ville à venir!

Les vues du haut sur Quito. On admire les montagnes alentours. Très beau !

L'intérieur de l'église est somptueux. Les vitraux aussi! On se régale !

Visite de la basilique finie, Il est 11h et nos estomacs crient famine !

Direction le marché central pour découvrir la gastronomie équatorienne !!

Le marché est tellement propre et calme ! On mange treeees bien!

C'est l'estomac plein que nous partons voir la place du Théâtre ! Un joueur de guitare guide nos pas !

Puis on passe faire une sieste à l'hôtel - jet lag de Claire et gros coup de fatigue pour moi! En rentrant on voit plein de street art!

Sieste finie ! Nous partons pour le quartier de la Mariscal - principale zone de Vie nocturne de Quito.

Pour nous la vie nocturne se limitera a une bière artisanale pour Claire et un chocolat chaud pour moi

On termine cette belle journée équatorienne par un dîner à l'auberge - une fondue de blettes sauce tomates - et une bonne nuit !

11
sept

Nous partons de bon matin pour le terminal de bus nord de Quito. Marcher jusqu'à la station du métrobus, le prendre pour 45 minutes, descendre à 7h53 et courir pour prendre le bus de 8h pour Mindo!

2h de bus plus tard et d'admiration du paysage, nous arrivons dans le petit village de Mindo - paradis des oiseaux en Équateur , des papillons et des cascades.

On pose nos sacs à l'hôtel, achetons un pic nique et on se chauffe pour aller faire la randonnée des cascades-mais on veut aller au point de départ à pied et non en taxi. Alors c'est parti pour 6 km. Sur un petit chemin sympa.

Au bout de 2.5km malgré une carte qui indiquait qu'on pouvait passer... Le chemin est archi bloqué et barbelé...pas moyen de passer. On rebrousse le chemin, bredouille.

Mais on ne désespère pas... On mange pour se consoler.

On passe par un chemin interdit et fermé - y avait pas un panneau interdit ! Et on repart dans le centre... Prendre un taxi pour le Point de départ.

La vue quand tu passes au dessus avec la nacelle... Sympa !

La balade des cascades commence ! On ira même faire un plouf malgré la fraîcheur de l'eau.

La végétation est incroyable !

Et on n'a pas encore appris de nos erreurs, il a met a pleuvoir et on n'a pas de cape de pluie...mais on a les arbres, ça compense!

Y a plus de taxi pour rentrer et on a la flemme de marcher alors on fait du stop et on est pris direct par un couple Franco-Equatorien en vacances ! Chance!

Pause chocolat chaud - empanadas au fromage et repos.

Et par hasard je retrouve deux néerlandais avec qui j'étais à Sajama en Bolivie !

On dine dans un bon resto... poisson sauce coco ou fruits de la passion ! Un délice!

12
sept
12
sept

Aujourd'hui, nous partons en direction du jardin des papillons. On a une petite heure de marche pour y aller. Achat d'avocats, tomates et pain pour se faire un pic nique... Et un chien qu'on avait déjà vu hier décide de nous suivre pour la journée - on le nommera Merlin et c'est un vrai pot de colle!

On passe par des chemins sympa, ça fait plaisir ! 😀

On arrive au jardin des papillons, on a une explication de la vie du papillon et on entre dans le jardin !

Il est encore tôt et beaucoup de papillons font encore dodo.

On admire la naissance du papillon trop chou!

Les papillons aiment la banane un peu fermentée. Miam miam!

Bref a un moment tous les papillons sont réveillés, ça vole de partout , c'est joli!

On peut aller aussi faire un tour dans le circuit botanique et les différents miradors sur les oiseaux .

Nous sommes aussi en admiration devant les fleurs !

Bref Instant Botanique fini, on part se balader, toujours avec Merlin! On voit des cascades de qualité !

On admire le paysage malgré le ciel tout gris...et menaçant !

Pic nique au sommet et en descendant, le ciel redevient tout bleu!

Pause chocolat chaud au retour !

Sauf qu'il se met à pleuvoir quand on part !

Mais regarde Papa j'ai pris ma cape de pluie ! Ce qui n'est pas le cas de tout le monde !!



Soirée tranquille !

13
sept

On quitte Mindo par le bus de 6h30 - c'est tôt ! Mais on n'arrive pas à finir notre nuit dans le bus...

Le bus s'alarme ... On aurait fait une pointe à 157 km/h ... Bref ça nous fait beaucoup rire car on est en pleine montée ! Ça nous donne bien confiance en les bus ecuatoriens! On arrive tranquillement au terminal Nord de Quito et on doit aller au terminal sud de Quito... Un premier bus qu'on attendra 20 minutes pour aller a un autre terminal de bus et prendre un bus direct pour aller au terminal Sud... À 30 km ! On se rend compte que Quito c'est immense.

On met donc 2 h à traverser Quito puis on a un bus direct pour Latacunga! Chance!

On se rend compte qu'on peut vraiment tout transporter en bus ici!

Après 2h de bus nous arrivons à Latacunga! Enfin!

On passe à l'hôtel et on va déjeuner.

La suite de l'après midi est digne de Pékin Express. Nous partons le lendemain en randonnée avec la tente et donc le matos pour cuisiner. Il nous manque juste la bouteille de gaz car j'en ai une presque vide.. on se retrouve à faire tous les magasins de la Ville à demander conseils à tout le monde,tous les vendeurs se renvoyent la balle. On joue au ping-pong humain... Super !

Au bout d'un moment on nous dit d'aller au centre commercial et c'est sur que y en a ... Et bah non! Mais le vendeur du Bricorama local nous promet que y en a dans un magasin en ville. Alors on en profite pour faire les courses au supermarché avant d'aller au magasin.

Alors oui en effet y en a, mais pas pour notre bouteille de Gaz. On déprime ! On trouvera au final un magasin militaire qui doit vendre l'unique bouteille de gaz de toute la ville.

On aura visiter la ville d'une manière peu commune mais on aura tout ce dont on a besoin pour nos 3 jours de trek... Après 3 h de recherche !

On passera la soirée à se balader dans la ville pour la visiter digne de ce nom et manger un dessert ! Un peu de truc bon avant le trek!

14
sept

Nous partons vers 9h en direction du terminal pour prendre le bus pour Zunba. Sac sur le dos, c'est parti pour quelques jours de trek.

La plupart des gens commencent par aller à Sichos et font 3 jours de trek pour arriver à la lagune - le point le plus fou du trek. Mais nous on a décidé de faire en premier lieu la lagune avant d'aller en direction de Sichos. Parque c'est jour de marché sur notre route !

Première direction - Zumbahua.

Petite bourgade sympa où presque tout le monde est en habit traditionnel. c'est très beau! Et on en a profité pour se faire un bon déjeuner ! Vive le poulet !

On voulait prendre un bus pour la lagune, mais on n'a pas trouvé et on avait la flemme d'attendre une heure. Un mec s'est proposé de nous faire taxi pour 5 dollars. On accepte. Bref il est sympathique et on papote pendant les 15 km de route.

Techniquement faut payer un droit d'entrée dans le village mais comme on arrive incognito bah on passe par une autre entrée. En fait le mec qui nous a conduit devait dans tous les cas y aller chercher son pote! Bon bah ça lui paye son essence ! Mais Claire a brillamment trouvé un billet de 5 dollars dans la poussière, ça compense !

Bref voilà la première vue de la lagune qu'on aura !

Initialement on voulait faire tout le tour de la lagune, camper en bas et se refaire un tiers dans l'autre sens. On fera donc les 2/3 de la lagune car c'est méga venteux et bien pentu ! Aller c'est parti, sens inverse des aiguilles d'une montre.

Il y a des moments où on est pas du tout sereines ... Les rafales de vent puissantes sur la crête... C'est pas jojo! Des pauses s'imposent!

Après la méga montée... On kiffe bien la vue! A 360 degrés !

Sous le soleil c'est encore plus beau !

On voulait camper au sommet avec cette vue ... Aucun accès à l'eau ce qui nous contraint à descendre plus bas, vers les habitations.

On s'arrêtera au village le plus proche, à une heure de marche où un hôtel nous autorise à planter la tente à l'abri du vent. Les parents qui gèrent ne sont pas là et deux allemandes sont en volontariat dans ce village perdu ! On dînera toutes ensemble et on fera un super cache cache dans les 3 pièces non privées ! Quel suspens !

15
sept

Nous partons de bon matin après la première utilisation du butagaz ! Wahoo! Et évidemment après avoir mangé du pain et de la dulce de leche!

On décide de se faire un étape et demie aujourd'hui. Aller il est 8h15, on quitte notre campement et nos hôtes et on part avec nos pieds. Deux chemins possible - aventura o segura ... On prend le plus court = aventura.

C'est parti pour 17 km! Avec le soleil et le sourire !

Bon et bien ce fut une grande aventure... On passe par des chemins qui ne sont clairement pas des chemins !

C'est grâce à l'expérience d'une mamita qu'on arrivera à traverser cet éboulement sablonneux malgré nos sacs à dos bien trop chargés.

Plusieurs kilomètres plus tard, il nous fallut franchir ce pont, en toute sécurité ! On prend notre courage à deux mains #neregardepasenbas et pas le choix, on y va!

Entourées de superbes paysages nous continuons notre périple jusqu'au prochain village - là on aurait dû dormir . Le village se prénomme Chugchilán, pour nous il sera Chuchilan ou Chienchilla.

Allez , plus qu'une descente avant l'heure du déjeuner. On se ferra la popote - soit des nouilles chinoises pas ouf du tout ( Claire dit ' non mais ça allait' - après réflexion 'c'etait pas ouf du tout ouais') un gros ravitaillement en eau et une toilette de chat au robinet. Notre troupeau de chien admirateur de notre déjeuner nous ferons la vaisselle.

Et plus que quelques heures de montée...

On reprend la randonnée avec le passage du pont de la muerte!

On passe dans les plantations brûlées #soltoutpropre #culturesurbrulis et des points de vue sympa.

Dernière montée - on croise un paysan à cheval qui :

1) nous propose d'acheter une vache à Chungchilan - version Claire

2) il faut repartir a Chugchilan - version Sibylle

3) il a perdu son veau - noir et blanc - soient des couleurs très peu courantes ! Et nous demande si on l'a croisé sur le chemin. - bonne réponse !

Bref on aura bien rigolé.

On est heureuses d'arriver en haut de la montagne - un peu de fatigue se fait sentir après 17 km . Deux possibilités

1) camper au mirador dans les nuages

2) camper à l'hôtel, prendre une douche chaude et retrouver Mike.

Option 2!

16
sept

Campement de folie avec Baloo - un Saint Bernard- en garde de nuit on est au taquet pour notre 3e et dernier jour de trek.

Après un petit déjeuner au sommet nous décampons.

Nous partons pour 12 km jusqu'au petit village de Sigchos . Nous avons bien glandouillées et partons à 9h20.

On apprend que le dernier bus est à 12h20 et le suivant à 16h... Alors on trace pour l'attraper !

On prend un taxi pour 2 km pour la partie pas intéressante et réduire notre temps de marche et avoir le bus .

On continue à monter, assez sereines, profitant du paysages et faisant pas mal de pauses...

On arrive à 12h10 à Sigchos... Et surprise, la Ville est bien plus grande que ce qu'on pensait... Et le terminal est encore à 15 min de marche . On voit un bus qui passe et lorsqu'on arrive au terminal, on apprend que le prochain est à 15h!

Sibylle est effondrée, énervée et fatiguée. Claire tente de la raisonner et lui propose de gâter son estomac!


On arrive a prendre un bus à 14h17 pour aller jusqu'à la Panamericana et en prendre un second pour Latacunga. On y arrive sans souci, récupérerons notre excédent de bagage et on repartira dans la foulée pour Baños. Un bus qui devait être direct mais on aura quand-même un changement à la tombée de la nuit.

Arrivée dans la nuit - enfin vers 19h30 , on dîne et réservons notre matinée rafting pour le Lendemain !

17
sept
17
sept

Motivées comme jamais, nous arrivons à l'agence de rafting où nous nous équipons après un petit tour en voiture.

Derrière nous, nous avons le plaisir d'être avec des texans ventripotants et bruyants. On veut tout sauf être avec eux ! On récupère casque, combi et chaussures, on reprend la route pour 45 minutes et arrivons au point de départ. Changement de vêtements, tenue sexy en vue, des groupes sont réalisés par langues. Après un regard complice nous décidons d'aller avec le groupe hispanophone.

Dirigé par Miguel - qui deviendra notre guide - il nous explique toutes les consignes enfin surtout celles qui concernent une chute dans l'eau !

La team Pachamama se créée. Simulation de pagaie et répétition des manœuvres - en rythme ' Uno , dos , Uno, dos ...' et nous sommes prêts à nous mettre à l'eau.

Attardons nous sur les membres de l'équipe !

-Team izquierda-

Capitaine : Sebastiàn - colombien - donne le rythme !

Moussaillon 1 : Sibylle - active

Moussaillon 2 : Claire qui pagaie bien !

Le guide - qui dirige le bateau.

-Team derecha - raconté par Claire

Capitaine : Christian - espagnol de Seville - Sergent militaire du bateau qui donne le rythme pour tout le monde en criant et jouant sa vie pour la vie et survie du bateau. Armé de sa pagaie et bodybuildé il passa par dessus bord et fut repêcher rapidement.

Moussaillon 1 : Gabriel - équatorien - qui a plusieurs reprises fut repris par le guide pour pagayer davantage. Était en binôme avec Sibylle

Moussaillon 2 : Veronica - vénézuélienne et copine de Gabriel et binôme de Claire. Un peu effrayée à chaque grosse vague soit souvent.

Moussaillon 3 : Sofia - équatorienne et poule mouillée du groupe - qui fut sauvée à maintes reprises par Miguel. Elle détient le record de chutes !

Beaucoup de fun, pas de chute au compteur, mais bien trempée et surtout avec un bras endolori, nous sommes partis déjeuner.

Truite au four avalée nous rentrons sur Baños et on fait un tour de la ville et achetons quelques souvenirs.

Le rdv est pris pour le soir pour se retrouver avec la Team du bateau et on se repose un peu. On partira ensuite à 16h en bus en direction de la Casa del Árbol, jardín suspendu au milieu des montagnes.

Superbes paysages, entourés de nuages. On peut faire de la balançoire ... Bref moment fort sympa avec un coucher de soleil en prime.

Quand tu essayes de faire un truc stylé, mais que non !

Soirée endiablée à la salsateca où on se retrouve au final à 3 #teamizquierda Claire, Sébastian et moi pour danser Salsa, batchata, reggaeton et autres danses latinos.

On retrouvera un des guides du rafting et la boîte se remplie de plus en plus dans une ambiance caliente. Soirée muy bacano!


18
sept

Rdv de bon matin pour aller visiter les cascades de Baños avec le trio de choc de la Team Izquierda- Claire, Seb et Sib.

Direction el Paìlon del Diablo, cascade avec le plus fort débit.

Il y a des moustiques pour le plus grand bonheur de Sibylle qui sort son spray 'antimoustiques' ...Sachant que j'ai 17 marques d'anciens boutons grattés, Seb se moque de la crédibilité de l'utilisation du spray en mode 'non mais c'est de l'eau sucrée au final ton truc'!


On a une petite marche d'approche pour y arriver et on retrouvera Gabriel et Veronica pour aller explorer cette cascade.

Clairement, elle est effectivement immense et puissante. Cape de pluie plutôt utile !

On peut s'approcher tout près de la cascade et même passer derrière. Vive la douche !

On continue notre petite randonnée dans cette végétation luxuriante et passons un pont pour aller voir le point de vue sur l'entièreté de la cascade.

Une bonne pause déjeuner plus tard à base d'empananas et nous partons sous le soleil voir la seconde cascade de la journée. On marche environ 20 bonnes minutes pour aller au point d'entrée et il faut ensuite descendre un très grand nombre de marches pour arriver à cette belle cascade.

On a évidemment choisi celle ci car c'est une où il est possible de se baigner tel des sirènes ! Bref petit bonheur ! On squatte bien comme il faut !

Puis il faut remonter toutes les marches, prendre un bus pour rentrer à Baños.

On refait un petit tour de la ville, on achète quelques-uns souvenirs à nouveau.

Un dîner qu'on se délectait de prendre sera un échec. le resto ferme à 21h, il est 21h!

Alors on trouve un truc rapide pour se remplir l'estomac. Et c'est parti pour un bus de nuit... Qui sera chaotique!

19
sept

Le bus était comme un bus de jour = impossible de dormir... Bref petite nuit. Le bus nous jette à 4h30 et nous partons direction notre hôtel qu'on a réservé pour la nuit prochaine mais on espère pouvoir poser nos sacs et trouver un canapé pour dormir quelques heures. Le veilleur de nuit est tel une porte de prison. Amabilité zéro! On nous oblige à prendre une chambre pour le reste de la nuit. On est tellement HS qu'on accepte. Le mec veut nous faire payer le prix fort. On négociera plus tard. Claire n'est pas au top #indigestionderiz. Pour ma part je finis (enfin commence) ma nuit. Réveil 9h20 - on monte au petit déjeuner à 9h32 et on apprend que le petit déjeuner termine à 9h30. Le pompon dans l'histoire est que je me suis fait piquer par des bêtes. Bref on négocie notre annulation et on part à un autre hôtel qui se révèle beaucoup plus sympa !

On part ensuite se balader dans la ville. La place principale est à 2 blocs de l'hôtel. On tombe sur la cathédrale. Absolument impressionnante. Mais c'est l'heure de la messe - comme à peu près tout le temps ici! Alors on va manger ! Enfin je vais manger !

On admire les commerçants du marché !😀

Claire rentre dormir et je fais un petit tour de la ville, enfin des églises ! Vu qu'il y en a absolument partout! A commencer par la cathédrale, sans messe.

Et d'autres églises de la ville.

Et après c'était juste le plaisir de se balader dans la ville et admirer l'architecture !

Et l'Equateur amenant souvent des surprises... La pluie tropicale vient dire bonjour !

Un petit Chocolat pour se réchauffer, un rapide tour de marché et on cuisinera rapidement un dîner, boirons une bière avec Sebastian. Au lit tôt ! On est quand même bien HS après cette journée !

20
sept

Nous partons de bon matin avec nos sandwichs sans gluten achetés à la boulangerie voisine en direction de la gare routière. Nous cherchons le bus pour aller au Parque de las Cajas, pour une petite journée de randonnée. Nous sommes presque à 4000m d'altitude et aucun mal des montagnes ne se fait ressentir.

L’endroit à la particularité d’être très nuageux, humide, plein de petits lacs, mais avec une végétation très rase. Il y a plein de forets qui ont aussi pu se créer à l'abri du vent.

2h de bus plus tard et nous arrivons à l'entrée où il faut bien évidemment s'enregistrer et c'est parti !

Nous sommes déjà séduites par ces paysages, si différents de ce que nous avons pu voir en Équateur !

Comme Claire dirait, c'est l'Écosse d'Amérique du Sud !

On admire les différents types de fleurs, c'est un petit bonheur pour les yeux, même si il ne fait pas super beau. Chance pour nous, il n'y a pas de pluie.

Et on passe par la forêt... L'écorce est aussi fine que des centaines de feuilles de papier à cigarettes.

Une pause déjeuner avec un beau paysage et c'est reparti pour une petite heure de balade.

Puis il nous faut repartir sur Cuenca, on quitte l'Écosse et on repartir au pays du chocolat chaud !

On galère à trouver des fruits pour le petit déjeuner, malgré le grand tour de la ville qu'on fera.

Dîner dans un restaurant Colombien, à manger des Arepas, un regal!

21
sept
21
sept

Nous restons sur Cuenca ce matin, on se lève tôt pour aller visiter correctement la cathédrale avec Claire avant que la messe commence. Ça valait le coup d'y aller pour sur !

Puis on fait un peu de shopping, il y a beaucoup de belles choses en Équateur !

On visite un musée dans la ville, intéressant certes, mais on prendra plus de plaisir a boire un bon café !

On admire le Street art de Cuenca, on mange un bon plat équatorien.

Et on dit au revoir et merci à Cuenca et on part prendre le bus pour Guayaquil, la seconde ville du pays. 2h de bus, des centaines de bananiers et palmiers à huile plus tard, on arrive dans cette mégalopole. C'est la plus grosse ville du pays et c'est le centre économique.

On pose nos bagages pour la soirée dans un hôtel sécurisé - c'est pas la ville la plus sûre d'Équateur...

On retrouve Sébastian pour la soirée, on se balade sur les quais et on va dans le quartier du phare, le quartier sympa qui bouge le soir ! On ira donc danser !

22
sept
22
sept

Ce matin, on prend un bon petit déj, c'est dimanche, faut pas aller trop vite ! Puis on part explorer la ville. On loge dans le quartier où il y a des bâtiments sympa ! On peut tout faire à pied, ce qui vu la taille de la ville n'est pas négligeable !

On arrive au parc où beaucoup d'iguanes vivent ! On adore! Les pigeond aussi, c'est un bon repose pattes!

Une cohabitation Iguanes et Tortues !

Après tant d'amusement à observer les Iguanes et les tortues, on continue le tour de la ville

Une petite pause déjeuner... Avec de la chicha morada!

Puis on retrouve Sébastian avec qui nous allons sur l'Isla Santay, petite île dans le fleuve de Guayaquil où il y a techniquement beaucoup d'animaux. Bon en gros on marche sur un chemins très balisé, sur des planches de bois et de métal et les gens rigolent très fort. On ne verra pas beaucoup d'animaux...

On arrive quand même au fleuve où il y a enfin du calme ! Et quelques-uns animaux !

On passe a la ferme des crocodiles !

Puis on repart vers notre hôtel. Il nous faut prendre le bus direction Montanita.

On aura celui de 18h, qui nous fera arriver vers 21h. Hop au dodo !

23
sept

Montañita, haut lieu de la fête en haute saison en Équateur et lieu où les habitants de Guayaquil viennent habituellement le weekend pour se détendre. Bref, lieu pour les touristes quoi !

Techniquement la plage est sympa, mais pas aujourd'hui ! Il pleut toute la matinée. Donc on se pose pas mal ce matin ! Avant d'aller dévorer des pancakes !

On a ensuite fait une petite balade sur la plage avant de retrouver un peu par hasard Caro et Fred, les copains du Chili!

C'est la fiesta ! Ce soir c'est donc karaoké avec eux !

Et Seb nous retrouve pour l'autre partie de la soirée. Et quelle soirée ! 😀

24
sept

Aujourd'hui, ce fut un réveil difficile. Manyeli, une vénézuélienne qu'on a rencontré au bar hier vit sur Montañita depuis 3 mois et connait bien quelques pêcheurs. Un l'a déjà amené voir des baleines au large. Elle nous propose de le contacter pour aller voir les baleines. Évidemment on est d'accord. On se donne donc rdv à 9h30 pour partir. Évidemment on est les premières. Un café corsé s'impose! Puis Seb et Manyeli nous retrouvent vers 11h ! Et on part !

Clairement au début on n'en voyait aucune. Aucun signe à l'horizon et on étaient tel Dory dans le monde de Nemo.

Donc au bout de 30 minutes, on a bien commencé à désespérer... Et là tu entends le son de la baleine qui éjecte de l'eau ! Et bonheur ! On la suit !

Le saut de la baleine !

Bref on était un belle équipe de choc!

Après avoir suivi la baleine et son baleineau il est temps pour nous de repartir sur la terre ferme.

On prend le temps de déjeuner un super ceviche - où on croisera Fred et Caro qui se remettent de leur soirée de la veille.


On part ensuite en bus en direction de Puerto López en bus, dernière destination en Équateur !

On est dans un hotel pas fou, mais il passera pour la nuit. On se fait un petit tour au marché pour acheter des victuailles pour cuisiner.

La panse légèrement remplie, nous partons faire un tour dans le village. On se rend compte que ce soir il y a une fiesta dans le village en l'honneur d'une sainte. Du coup, il y a plein de petits de petits lieux pour aller grignoter, boire une petite bière, faire des intentions de prières et danser sur la musique du groupe engagé par la ville. Évidemment, je me prends pour la reine du dancefloor ! On passe une agréable soirée et au lit! On a besoin d'une vraie nuit!

25
sept

Ce matin, on prend notre temps, Claire a passé une nuit bien pourrie en écoutant le coq qui a chanté toute la nuit. Bref inefficacité du matin bonjour !

Un bon café et c'est parti, on part chercher un autre lieu où dormir ! Et mon sac lessive est plus que prêt ! Je suis un vrai âne !

On fait plusieurs lieux et on trouve un dortoir de 4 sympathique, lieu avec une cuisine ouverte ! On se chauffe pour cuisiner pour notre déjeuner. On achète un bon poisson qu'on fera de deux cuissons différentes ! Bon on met pas mal de temps à cuisiner entre la préparation de la banane plantain, le riz, la poélé de légumes. Claire se repose!

Nous partons ensuite en bus pour la playa de los Frailes, plage qui aujourd'hui bénéficie d'un micro climat et c'est le seul endroit où il y a du soleil ! On pensait pouvoir prendre notre temps et y aller à pied! Bon il est déjà 14h30 et ça ferme à 16h... La loose. Bon on va donc prendre le taxi pour aller à la plage!

On prend les lunettes de piscine de Claire pour aller voir quelques poissons, bon c'est plus un entrainement de natation vu le peu de poissons qu'on verra! Mais la plage est belle et ça fait plaisir de voir un peu de soleil!

On rentre tranquillement en fin d'après midi et on va faire un petit tour de la ville... acheter des patisseries à la panaderia, on se repose et on va boire un coup tranquillement à déguster un ceviche sur la plage!

26
sept

On nous avait recommandé de nous balader dans Parque Nacional Machalilla, réputé comme étant un parc avec une belle végétation. On suit donc les conseils du Monsieur de l'Office de tourisme. Seb demande à un taxi de nous emmener au début du chemin de randonnée...Et après on est clairement livrés face à nous même.

On suit les vaches, pendant quelques temps, Maps.Me nous indique qu'on est sur un chemin inexistant! Mais on avance tranquillement en se disant qu'il est toujours possible de faire demi tour.

On arrive à la maison d'un papy qui s'occupe de sa petite ferme de cochon... Qui nous dit que tranquillement, on peut suivre un petit chemin, faut toujours prendre sur la gauche et quand il y a un grand embranchement, il faut prendre à droite... Super précis ces explications dit donc. Je suis pour faire demi-tour, ce qui n'est ni l'avis de Claire ni de Sebastian. Bon bah on poursuit, la majorité l'emporte.

Au bout de deux petites heures de marche, on arrive en haut tant bien que mal - on sait qu'il y a déjà eu une présence humaine, il y a des cadavres de bouteilles...

Ne voulant pas faire demi tour, on suit la boussole de Maps.Me " Un peu plus à l'est" et on s'oriente comme on peut. On suit un chemin qui semble plutôt balisé. Il y a une cabane détruite. Bref on se demande comment nous, les apprentis aventuriers on en est arrivés là! On profite de la végétation alentour!

Grosse surprise, en se baladant, on arrive sur le territoire des singes ! Los monos ! En réalité, on ne fait pas trop les malins, ils font des petits cris, il y en a qui se rapprochent de nous de plus en plus. On leur fait coucou de loin et on trace notre route!

Instant singe terminé, nous continuons notre route.... Sauf qu'on se rend compte qu'on est en hauteur et il nous faut descendre... Il y a eu pas mal de précipitations récemment... C'est donc bien gadouilleux!

Bref... on galère à descendre, il est 15h et on a grave la dalle en plus. Mais on préfère continuer à suivre des bouts de chemin. A un moment, plus rien... On décide de suivre la boussole précisement, qui doit nous mener dans 900m au chemin. Ca grimpe bien...mes lunettes de soleil glissent et j'ai failli les abandonner. Mais Claire est partie à leur secours et les a sauvé... Bref on aura passé pas mal de temps dans cette foret. On a surement pris un itinéraire que personne n'a pris avant nous! Mais on est sortis vivants et contents de notre balade. Pour fêter ça .... une bonne douche et un super gouter.

On décide de cuisiner un ceviche pour le diner. On met beaucoup de temps à acheter du poisson - super frais, le bateau vient d'arriver. On discute avec les poissonnières qui nous donnent toutes une recette différente. Bref on est pas sorti... Mais on mangera vraiment très bien!!

On fête notre dernière soirée tous ensemble... Une bonne bouteille de vin et allons danser!


27
sept

Aujourd'hui, c'est notre dernier jour sur la côte. Nous partons sur Machalilla, la ville après Puerto López en direction du nord pour aller se baigner. Temps mitigé mais on fait avec! On achète quelques granadillas pour que je puisse me restaurer entre deux ploufs!

Bon on avoue, la plage est plutôt canon!

Journée alternée entre baignade, observation de pélicans et papote ! Le temps passe vite quand on s'amuse !

Petite pause déjeuner vers 15h, vive le poisson et nous rentrons sur Puerto López. On profite, tout simplement du temps ensemble. On va voir le coucher du soleil. Et on se dit au revoir ! Il est possible qu'on se retrouve à Quito dimanche avec Seb.

Puis il nous faut aller prendre notre bus de nuit pour Quito. On se trompe de place et on a la flemme de bouger, ça fout un peu le bordel dans l'organisation du bus haha. Dernier bus de nuit du voyage !

28
sept
28
sept

On arrive très tôt à Quito a la station de bus. Petit instant de panique. Mon petit sac vert s'est pris dans un crochet et s'est bien ouvert. Heureusement je vérifie absolument tout le contenu. Il y a tout sauf mon passeport... Tout le monde descend et je fais un tour du bus. Je le retrouve rapidement ! Ouf!

On a clairement pas envie de chercher un moyen de transport en commun pour aller à mon hôtel poser nos sacs. Le veilleur de nuit met un peu de temps à arriver mais bon, sympathiquement il nous ouvre!

On va se poser dans une boulangerie à côté de l'hôtel à manger des petits pains et boire des cafés.

On a rdv à 9h pour aller faire une visite du palais présidentiel.

Sarkozy est le dernière président français à être allé en Équateur et a ramener un des cadeaux les plus moches! Poutine lui a offert des coupes à champagne ! Beaucoup plus cool!

On va ensuite visiter le musée de la cathédrale où on sera plus passionnées par les perruches et on aura du mal a comprendre le fonctionnement du tour, on a jamais trouvé notre guide! Cathédrale somptueuse!

On ira déjeuner au marché nos tortillas de papas cholas, on avait adoré ça, chez la même petite mamie ! Puis on flane dans Quito et on se pose tranquillement à l'hôtel. Claire trouve d'autres français avec qui partager un taxi pour l'aéroport. C'est la fin du voyage ! Merci pour ces belles journées partagées avec toi Claire ! Ce fut un plaisir !

Profiter de la vue de l'hôtel... Sur Quito !

Claire partie, je pars faire un petit tour de nuit dans Quito.

Je passe une bonne soirée à l'hôtel à discuter avec tous les autres voyageurs. Ça part en bonne soirée jeux et bières ! Certains sortent. Moi je vais dormir !

29
sept
29
sept

Aujourd'hui c'est mon dernier jour en Amérique du Sud, alors il faut en profiter !

Ça commence par un super petit déjeuner en regardant la vue sur Quito, not bad!

Je finis de faire mon sac et je pars retrouver Seb à la messe de 11h à l'église Santa Teresita. Messe incroyable pour clore ce voyage en Amérique du Sud. Les chants sont super dynamiques, le prêtre est un ami de Seb avec qui on ira discuter à la fin de la messe.

On part ensuite au marché à touristes du quartier.

On voulait manger un plat local, mais dimanche beaucoup d'endroits sont fermés. On termine donc par acheter une pizza de chez pizza hut, à acheter des boissons et desserts et on se pose devant un immeuble...

On part ensuite se balader au jardin botanique de Quito, enfin on ira au final juste au parc car il va bientôt pleuvoir et on a un peu la flemme d'être mouillés par la pluie vu qu'il n'y a aucun abri.

La pluie arrive et la nuit ne va pas tarder a tomber. On va faire une pause chocolat chaud !

C'est non sans émotion que l'on se dit qu revoir. Il est temps pour Seb de rentrer en Colombie et pour moi de ne préparer à prendre l'avion pour la France!

Je vais faire un dernier petit tour dans Quito, en profiter jusqu'à la fin.

Un dernière dîner à l'hôtel et je prends un taxi pour l'aéroport de Quito. Une petite heure de discussion avec le chauffeur, absolument passionnante, et j'enregistre mon bagage. Il est temps de prendre ce vol direction Miami ! Une petite larme au décollage et je m'endors !

30
sept

Je suis arrivée de bon matin à Miami. Il m'a fallu récupérer mon bagage et réfléchir à ce que je peux en faire pour la journée ! A 5h tout est encore fermé ! La douane est passée rapidement, le dépose bagage pour mon second vol n'est pas encore ouvert alors je trouve tant bien que mal un endroit où on peut les déposer pour la journée.

Chose faite, je pars prendre un bus direction Downtown - soit Miami Beach! C'est l'heure de faire alerte à Malibu !


En réalité y a un vent très fort, les vagues sont fortes et trop proche de la plage pour se baigner... Bon bah juste les jambes alors!

Je fais un petit tour dans la ville, tous les musées sont fermés. Bon bah je reste sur la plage. Ici c'est bien, il y a plein de douches au bord de la plage, je peux donc faire semblant d'être propre !

Puis je vais manger un ceviche - dios comment c'était cher ! Et je reprends un bus pour l'aéroport. Un petit vol de nuit pour Lisbonne où tout se passe bien. Et je reprends un vol pour Paris où ma famille m'attend.

1
oct

Voilà, j'ai atterri à Orly, ma famille est venue nombreuse pour l'accueillir. Ça fait bizarre de rentrer.

L'âne sur la route des lamas c'est terminé pour le moment. Il faut se réhabituer à la vie familiale, retrouver une routine... Ce n'est pas simple. Mais je suis tellement heureuse d'avoir eu la chance de réaliser ce voyage. A quand le prochain ? 😀

Merci à vous tous qui m'avez suivi dans ce voyage.