Le tour de la Corse en 15 jours solo sur un side-car au départ de Dijon. Le panier de mon 400 Mash transporte les bagages et le matériel de camping.
Juin 2019
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Départ vers 9H, tous les indicateurs au vert. Temps magnifique.

Le grand départ ! 


Le lac du Bourget (Savoie) 

Première nuit de camping, ça sent bon les vacances.

2

Visite de la citadelle de Sisteron et des petites rues environnantes. Ca commence à sentir la Provence.

Réveil au camping  du Bourget du Lac
Sisteron  ( Alpes de Haute Provence)
3

En route le port de Toulon et une nuit de traversée en ferry pour se réveiller à Bastia.

Saint-Maximin-la-Sainte-Beaume (Var)  
Départ au crépuscule du port de Toulon 
4

A l'assaut du Cap Corse, avec une étape au port de Centuri, une petite baignade à Nonza et l'installation du premier bivouac Corse à Saint-Florent.

Arrivée à Bastia au petit matin 
Le cap Corse 
Ca y est, je suis vraiment en vacances ! 
Le petit port de Centuri 
Le versant ouest du cap 
L'ancienne usine d'amiante de Canari, fermée depuis 1965 
Dernières photos depuis la plage de camping de Saint-Florent 
5

Traversée du "désert des Agriates", pause déjeuner à l'Île-Rousse et camping à Calvi.

Les Agriates 
Petite visite au jardin de Saleccia  
Déjeuner à l'Île-Rousse. On mange bien en Corse !
Arrivée à Calvi 
6

En route pour la marine de Porto Ota pour 2 jours de visite : Les calanches de Piana, la réserve de Scandola et la golfe de la Girolata.

Sur la route, au sud de Galeria 
 Vue sur la reserve de Scandola et du golfe de Girolata
Arrivée vers les Calanche de Piana 
La route de Piana 
 La petite plage de Ficaghjola
Coucher de soleil sur les calanques 
Le célébre coeur 
7

Aujourd'hui, environ 60 km de balade en bateau pour visiter la réserve naturelle de Scandola en passant par le golfe de la Girolata pour terminer par les calanches de Piana du côté mer.

Déjeuner à Porto avant la balade en bateau
On aperçoit même des dauphins
Quelles couleurs ! 
C'était une belle journée 
8

Grosse étape, car passage par le centre de l'île jusqu'à Corte puis descente vers la sud d'Ajaccio pour Porticcio.

 Petit arrêt dans les parages d'Evisa


 Sur la route, quelques spécimens en liberté (provisoire)
Le col de Vergio (1478 m) 
Diner à Porticcio 
9

Pause à Propriano, déjeuner à Sartène et visite de son musée archéologique, puis pause au col de Roccapina pour voir le lion et l'éléphant, arrivée sur Bonifacio.

Il fait chaud à Propriano 
Du coup, j'ai pris le frais au musée archéologique de Sartène 
Arrivée au sud de l'île 
Roccapina : sa plage, son lion, son éléphant et autres bizarreries 
10

Une journée de visite de la citadelle, des environs, baignade et photos du coucher de soleil.

Visite au petit matin de la citadelle de Bonifacio 
L'escalier du Roi d'Aragon 
11

Lac de l'Ospédale, Aiguilles de Bavella.

Petite pause au lac de l'Ospédale 
Arrivée à Zonza et petite baignade dans la rivière 
Les aiguilles de Bavella 
12

Visite de Bastia avant de reprendre le ferry pour Toulon.

Une photo du dernier bivouac Corse avant de plier la tente 
Petit au revoir à la faune locale 
Un dernier coup d'oeil aux montagnes avant de redescendre sur Solenzara 
A Bastia, il fait très chaud. Alors visite du musée pour prendre le frais avant d'embarquer sur le ferry 
Dernière vue de Bastia 
13

Départ pour le Lac de Serre-Ponçon par la route Napoléon, déjeuner à Gap, puis le musée du barrage (Muséoscope) et camping "La Viste".

Retour sur le continent, le jour se lève sur les îles d'Hyères, il est 5h30  
Le barrage de Serre-Poncon 
14

Je reprends la route Napoléon par La Mûre jusqu'à Grenoble, puis Chambéry et retour au lac du Bourget.

Petit feu d'artifice de circonstance pour terminer les vacances.

La chapelle Saint-Michel sur le lac de Serre-Ponçon 
Au lac du Bourget, on combat la chaleur en regardant les sommets enneigés 
Un petit feu d'artifice, visible du camping. Comme pour fêter mon retour ! 
15

Dernière étape de périple, déjeuner à Louhans, arrivée sans encombre dans l'après-midi.

 Arrivé !  2380 Km parcourus sans encombre