Circuits en voiture dans les Pays Baltes visite de la Lituanie, la Lettonie, l'Estonie et un petit crochet à Saint Pétersbourg.
Août 2015
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Arrivée à Vilnius où l'on récupère notre véhicule, nous allons sillonnée les routes des pays-baltes.

Vilnius est la capitale de la Lituanie magnifique écrin multiculturelles, Vilnius est l’une des plus belles villes baroques d’Europe tantôt influencée par l’Est que par l’Ouest, la « Jérusalem du Nord » a retranscrit sa diversité dans l’architecture, mais aussi dans les traditions et les religions.


Palais présidentielle de Vilnius


Eglise Saint Nicolas 


Place de la Cathédrale de Vilnius


Tour de Gediminas


Eglise Saint Anne de Vilnius                                                                Eglise Saint Michel

Le quartier bohème d’Užupis

Autoproclamé République indépendante, le quartier alternatif d’Užupis « au-delà de la rivière » s’étend au-delà de la rivière Vilnia. C'est un quartier d’artisans, peintres, sculpteurs et bijoutiers hérissé de moulins à eau. En une dizaine d’années, ce quartier est devenu « tendance » et a acquis un certain prestige.

République d'Uzupis quartier de Vilnius


Lac de la ville médiévale de Trakaï
Au nord-ouest du pays, sanctuaire de la petite ville de Brezje et la colline aux croix à Šiauliai


Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Arrivée à Riga capitale de la Léttonie notre deuxième pays des Pays Baltes, au bord de la Baltique traversée par le fleuve Daugava. Une ville classée au patrimoine mondiale de l'Unesco pour son style art déco.

La maison de la Confrérie des Têtes Noires



Balade dans la rue Alberta, cathédrale de la nativité néo byzantine du 19ème sciècle 


Parc, marché central installé dans des anciens hangars à Zepellin


Le quartier de Moscou est tristement célèbre pour avoir été utilisé comme ghetto pour les juifs pendant l’occupation Nazie 

Balade sur le long de la Baltique entre Riga et Tallin

3


Cathédrale gothique de Tartu construite en 1810
Le pont de l'Ange

Tartu est la seconde ville d'Estonie plus intellectuelle et culturelle que la capitale Tallin. On y trouve en effet plusieurs musées et galeries d’expositions consacrées à l’art et elle conserve de nombreuses curiosités historiques. Une ville agréable par la beauté de son architecture. On peut y visiter d'anciens édifices, la Cathédrale de Pierre et de Paul, sa construction dura plus de 200 ans. Nous avons visité l’Observatoire qui se trouve dans le parc Toomemägi ! Flâner le long de la rivière Emajõgi.


4

Tallinn est la capitale de l'Estonie. Elle a conservé sa vieille ville pavée, elle est entourée de remparts, d'une tour d'artillerie datant du XVe siècle. Son hôtel de ville gothique a été construit au XIIIe siècle. Avec sa tour de 64 m de haut, il occupe la place principale historique de Tallinn. L'église Saint-Nicolas remonte elle au XIIIe siècle.



En face du Parlement se dresse la cathédrale Orthodoxe Alexander Nevsky, construite en 1900 alors que l'Estonie était encore dominée par l'Empire tsariste russe. C'est un chef d’œuvre architectural dont l’intérieur est richement décoré de mosaïques et d’icônes.

Cathédrale Alexander Nevsky


Château de Toompea, parlement Estonien


Une visite impressionnante d'une ancienne prison soviétique "Patareï", on a pas trop envie d'imaginer ce qui a pu se passer ici, l'ensemble est resté dans son jus depuis sa fermeture.

5

La cathédrale Saint-Sauveur-du-sang-versé, l'ensemble de l'intérieure est recouverte de mosaïque, une fois à l'intérieur on est subjuguée par la beauté, la finesse, la luminosité, c'est un lieu puissant.

 Lieu de l’assassinat d’Alexandre II.


Le Palais d'Hiver à Saint-Pétersbourg, fût la résidence officielle des monarques russes de 1732 à 1917. Aujourd'hui, il a été restauré et abrite en partie le musée de l'Ermitage.

Façade de l'académie des Beaux Arts


Intérieur de la cathédrale notre dame de Kazan

La rotonde

Rue Gorokhovaïa se trouve probablement le lieu le plus mystérieux de Saint-Pétersbourg. Il s’agit d’un immeuble dans le fond d'une cour, de trois étages construit fin XVIIIème – début XIXème dont le centre est entouré de plusieurs colonnes et d’un escalier en colimaçon. C'est un lieux chargé de légende et de mythes.

Le célèbre Raspoutine aurait fréquenté la rotonde dans le cadre d’une société secrète avant la révolution. On raconte aussi que ce lieu aurait abrité une maison close. Dans les années 80, la jeunesse se retrouvait ici, c’est pourquoi l’intérieur de ce bâtiment est rempli d’inscriptions ce qui n’est pas sans accroitre son côté mystérieux.

Si on monte les escaliers (appelés les « escaliers de Satan ») et que l'on se place à plusieurs en haut de la rotonde et que l'on se parle l'écho est impressionnant au point d'avoir le sentiment que la personne qui vous regard parle dans votre dos.

Le long de la Neva


Forteresse Pierre et Paul et la cathédrale Saint Nicolas des marins