Carnet de voyage

Rêve d'Iran en 1 mois

11 étapes
3 commentaires
3
Voyage rêvé depuis longtemps, réalisé en couple, avec la seule organisation qui est la nôtre ! Mai 2022-
Mai 2022
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Voyage longtemps rêvé, mais laissé dans un coin de la tête, en attente de jours " meilleurs "; mais c'est décidé courant 2021, je me mets à le préparer, avec comme objectif, Octobre 2021, si les conditions le permettent !! ( la préparation, je pourrais vous en parler en MP plus longuement pour ceux qui auraient besoin de mes modestes conseils )

Malgré tout, je dois remercier très chaleureusement toutes celles et tous ceux qui m'ont aidé dans cette préparation ( je ne les citerai pas ,nos guides et nos hôtes, mais ils se reconnaîtront !)

Mais quelles conditions pour faire un tel voyage ?

Car si l'on tient compte des recommandations officielles, on n'est pas prêt de le faire ce voyage !!! le pays est classé rouge par les affaires étrangères, et celà semble encore vrai pour un long moment !!!

Si l'on écoute la tendance générale des gens autour de nous, non plus !! ( Quelle idée d'aller là bas !! les enlèvements, ....)

Et si nous décidions, en notre âme et conscience, en ne considérant que deux obstacles majeurs: la suite des restrictions sanitaires ou une possible guerre !!!

Donc ce ne sont que ces considérations-là qui nous guiderons .

Quelle période ? Pas pendant le Ramadan, pour profiter du pays à toute heure !

Pas quand il fait trop chaud, ni trop froid ; la fenêtre de voyage se resserre donc sérieusement !

Le plus tôt sera le mieux !!! on ne sait jamais ce qui peut arriver !!!

Finalement, Octobre 2021 ou Mai 2022 semblent de bonnes périodes .

Covid oblige, Octobre est abandonné, mais tout était prêt !!!

Nous partirons donc vers la fin du Ramadan, soit le 29 Avril, pour un séjour de 4 semaines !

Après une préparation aussi longue, il reste encore des inconnues

Arrivée à Charles de gaulle par un bus FLIXBUS ( dans le but de s'habituer déjà aux conditions de transport sur place ), toutes les formalités se préparent, mais lors de l'enregistrement, petite surprise, puisque contrairement à ce que j'avais mémorisé, un test PCR nous est demandé pour embarquer ; il nous reste 1h15 pour faire ce test et surtout avoir les résultats !!!

La clarté des informations à ce sujet est telle que bien d'autres auraient pû se faire avoir par ce détail !

50 minutes après le test, les résultats arrivent sur mon téléphone, tout est OK, nous pourrons embarquer destination Téheran, escale à Istambul !

OUF !!!

3
 Téheran vue depuis le pont Tarbiat
parc Tarbiat 

A l'arrivée en territoire inconnu, les formalités sont assez longues , mais tout se passe bien. Mon visa ( qui m'avait été envoyé non conforme ) est maintenant valide, nous payons les droits de visas, passons les contrôles et sommes enfin acceuillis par notre höte , que je nommerai ici Julia ! Julia a pour nous été une excellente guide, , maîtrisant parfaitement le Français .

Nous rentrons en voiture , un long trajet parmi les 405 et autre Sapia, dans un flux incessant de véhicules qui changent de file en continu ; les feux tricolores semblent des signaux inutiles, et surtout pour nous, pas respectés !!!

C'est notre premier contact avec cette ville inconnue, où le dépaysement est total ( langue, écriture, tenue vestimentaire, ...) et qui peut faire un peu surprendre !

 La tour AZADI ( Tour de la liberté )

Le lendemain matin, c'est Vendredi, et nous sortons vers 14h30.

Logés dans le centre de cette ville tentaculaire ( 14 millions d'habitants ), nous nous dirigeons avec notre guide vers un grand boulevard, pour attraper un taxi !

Police partout, atmosphère très lourde, sentiment d'être épié, suivi. Notre guide semble inquiète et presse le pas. Nous parvenons à sauter dans un SNAPPS ( Uber d'ici ) pour nous éloigner de ce centre ville , où une manifestation religieuse ( ou guerrière) semble être présente !

Nous rejoignons le secteur du pont Tarbiat, où les Téherani se promènent, dans des espaces verts ! c'est le début de nos rencontres avec les autochtones. Ce ne seront pas les seules rencontres de ce voyage !

Echanges en Anglais, photos, les premiers " where do you come from " ?

Nous découvrons que le selfie et la photo sont omniprésents , à chaque moment, en continu, !

Le lendemain, et les jours suivants, nous découvrons une ville plutôt délaissée dans les guides, mais qui mérite d'être explorée, car elle est un des centres importants de ce pays, tellement méconnu pour nous occidentaux , mais qui va se révéler, extraordinaire de beauté, de contacts chaleureux !

La ville s'anime, l'effervescence est partout, les voitures blanches et jaunes se croisent dans un brouhaha et avec des règles de conduite qui restent pour nous , incompréhensibles ! Le piéton n'est pas bienvenu pour traverser, il faut viser, et ne pas s'attarder !!!

Visite du palais du Golestan, extaordinaire de luxe , de miroirs, de bassins, puis visite d'une maison traditionnelle ;

Eglise arménienne  
 Palais du Golestan

Téheran a une particularité, c'est d'être au pied de la montagne ( le mont DAMAVAND, culmine à 5610 m ).

Nous allons donc grimper à Tochal jusqu'à 2900 mètres, grâce aux télécabines . Nous traversons les quartiers nord de Téheran, quartiers pourvu d'ambassades, de centre commerciaux très richement dotés, en bref, les très beaux quartiers.

Belle vue, quelques skieurs qui redescendent mais la pollution est présente et bien ressentie pour nous, habitués à l'air pur de la côte Atlantique !

Nous nous habituons à cette vie différente, changer de l'argent ( pour 100 €uros, on négocie 29 millions de rials !!! ) payer la moindre chose en centaine de miliers de rials, déchiffrer ( j'ai bien dit DECHIFFRER ) ce qui veut dire, apprendre les chiffres !!! Nous sommes comme des illétrés devant ces signes !

Mais celà ne va pas durer car sous quelques jours nous aurons la maitrise des chiffres, et prendrons même plaisir à voir les notes de restaurant ou autres , et à en comprendre les montants !

 Note de restaurant

Rajoutons que nous avons une carte bancaire, nous permettant désormais de tout payer, sans avoir à manipuler les trop nombreux billets à l'effigie du guide suprême !

Par contre, pas encore de carte téléphonique, car selon nos sources, il faudrait avoir un visa datant de 3 jours minimum pour pouvoir avoir une carte SIM !

A noter également la découverte du bazar de Tajrish, situé dans le nord de la ville, ou nous achèterons nombre d'épices, dattes et vêtements !

Encore un temps passé à découvrir des palais, en particulier le dernier palais des Palhavi, avec des pièces d'une taille surprenante; ce palais est resté meublé comme sous le dernier Shah et apporte au lieu, une grandeur évidente ( palais de marbre blanc , on pourrait se croire à Washington !!!

Téheran aura été pour nous notre point d'arrivée, où nous avons rencontré notre contact principal en Iran, celle qui nous facilitera le voyage, à nous et à tant d'autres, avant nous, et espérons, après nous !

Nous y aurons passé en tout 4 jours en visites, en découvertes, !

Nous terminerons également notre périple par Téheran , mais en attendant, nous allons partir vers les villes du Sud.

4

Kashan fera l'objet d'un déplacement spécial à partir de Téheran, pour un petit souci de calendrier .

Un taxi nous y conduira et nous aurons le plaisir de visiter une ville souterraine, dans les environs de Kashan, de flaner dans la douceur de Fin garden, de visiter les maisons anciennes d'un très beau quartier .

Entrée de la ville souterraine 
 Fin Garden
Pavillon d'été ! 
 Pavillon d'hiver !
5

Cette ville a elle seule, c'est la moitié du monde !!! Non ce n'est pas de moi, mais la ville est belle, grande, riche !

Au fil des jours nous avons acquis une certaine autonomie dans ces lieux inconnus ;

C'est donc seuls ( le bonheur d'être français, car les citoyens US, Canadiens ou GB doivent toujours être accompagnés par un guide officiel ), que nous partons à sa découverte .

 Place Naghsh e Jahan

Logés près de l'immense place Naghsh - e - Jahan, cette localisation va nous permettre de rayonner parmi les touristes ( nous sommes à la fin du Ramadan, même si la date de fin a été modifiée pour cause de lune invisible !!!)

En effet, les fêtes de l'Aid suivent le Ramadan, et sont l'occasion pour de nombreux iraniens, de prendre quelques jours de congés et de se déplacer.

Une foule importante est présente, tant sur cette place ( la plus grande du monde après Tien an Men ) que sur tous les lieux de cette ville somptueuse . Les tenues sont respectueuses des lois iraniennes, mais colorées, et les femmes portent sans retenue, rouge à lèvres, ongles très longs et décorés, Hejab souvent très colorés ...

Quel lieu merveilleux pour observer, découvrir, rencontrer !

Beaucoup  sont colorées, d'autres non ! 

Visite de la mosquée du Shah, une vraie merveille, avec explications d'un guide sur place, et commentaires sur la rénovation en cours d'une partie de la coupole ;

 Rénovation en cours de la coupole

Le palais d'ALI GAPU, devant lequel une file interminable de touristes attend, n'aura pas l'honneur de notre visite, mais sera malgré tout immortalisé, ainsi que la mosquée de Loftollah.

 Mosquée de Loftollah, coupole en rénovation
 Ali Gapu

A l'autre extrémité de cette place, l'entrée du bazar, nous permettra de pénétrer dans les entrailles de la ville et de découvrir des lieux de restaurants atypiques ( anciens thermes )

Restaurant près de la grande place 

La visite du quartier Jolfa nous écartera un peu du plein centre historique , et nous permettra de visiter la cathédrale Arménienne, et de circuler sur les ponts anciens .

Cela sera aussi l'occasion encore de rencontrer des autochtones , et de pouvoir échanger avec nombres d'entres eux . Leur curiosité de notre origine n'a d'égal que leur gentillesse et leur besoin de communiquer avec des occidentaux. De nombreux échanges de photos sont réalisés, et nul doute que ces souvenirs resteront, tant pour eux que pour nous, gravés dans notre livre de voyage ! bien entendu, ces photos ne se retrouveront pas ici !

Pont aux 33 arches 
 Sous ce même pont ! sans eau !


 Cathédrale du quartier Jolfa

Nous avons visité de nombreux sites comme l'avenue des 4 jardins, de somptueux palais, les ponts célèbres, ...

Les guides tels que Lonely ou Olizane en font des descriptions toutes aussi valides !!!

Finalement, nous aurons profité d'Ispahan pendant 4 jours complets, 4 jours riches de rencontres, et nous quitterons cette ville pour approcher le désert avec notre arrivée en bus a Yazd ( mais sans les lunettes , car elles sont restées à la guesthouse !).

6

S'il fallait n'en choisir qu'une seule, c'est sans contestaion possible Yazd qui serait mon choix ;

Yazd, c'est un ville mythique, berceau du Zoroastrisme, qui deviendra Islam ( les historiens vous expliquerons celà mieux que moi )

C'est aussi Chak chak, Meybod, et tant d'autres lieux !!!


 Temple de feu zoroastrien- Yazd-
 Abad Garden ,Badgir
 Tour du silence 
 Mosquée

Yazd, les tours du silence, les badgirs, les qanats, c'est une ville complète, inscrite au Patrimoine de l'Unesco !

Yazd, une des portes du désert , ville ou nous sommes reçus par un autre guide officiel qui va nous faire découvrir l'histoire du zoroastrime et qui le lendemain, nous confiera à une autre guide pour poursuivre la découverte .

Yazd, c'est aussi notre première approche du désert !

 Désert de sable, près de Yazd

Yazd, c'est aussi l'endroit où nous allons assister à un spectacle traditionnel, où la force et l'endurance des hommes est mise à l'épreuve , le zoorkaneh !

Yazd, c'est aussi des endroits où l'on peut monter boire un rafraichissement, sur des terrasses, qui permettent d'embrasser la vue sur la vielle ville ! et pour tout cela, Yazd me semble la plus belle !

Yazd, c'est aussi l'endroit où nous avons envoyées les cartes postales, qui arriveront en France environ trois semaines plus tard ( mieux qu'en Italie !!! )

Yazd, c'est aussi les dattes Quashgai , fournies par notre guide, dattes a tomber !!!

Trois jours a Yazd qui nous ont aussi permis de rencontrer cette jeune étudiante, qui va pouvoir correspondre avec nous pour continuer à apprendre le Français ( cela reste rare pour nous !)

7

Une des première chose qui nous frappe en arrivant ici, ce sont les innombrables portraits d'un Général tombé en martyr , le général SOLEIMAYNE. En effet, assassiné par un état étranger , partout nous trouvons des portraits de cet homme.

La ville présente des attraits bien moins importants que les villes précedement visitées, mais ele est une étape obligée pour accéder au grand désert: Le Dasht e lut -

Immense désert salé de près de 500 kms de long, il mérite à lui seul, la venue à Kerman;

Pour en savoir plus : https://www.tresorsdumonde.fr/desert-de-lout/

 Seule au monde !!
 Rivière salée au coeur du dasht e lut

Extraordinaire ! est ce suffisant pour qualifier cette partie du voyage ?

Longue route pour y parvenir, fortes chaleurs, mais quel spectacle !

La nuit passée en bivouac nous a dévoilée les nuées d'étoiles, dans un ciel d'une pureté absolue !

Incontestablement, un des points forts de ce voyage, réussi grâce au concours de notre guide ! ( que j'avais trouvé sur un autre blog )

La suite encore plus vers l'inconnu, avec la route vers Bam, et sa citadelle détruite à 80% par le grand tremblement de terre de 2003:

https://www.tresorsdumonde.fr/citadelle-de-bam/

 Bam, citadelle en reconstruction
 Bam
8

Un bus de nuit va nous conduire sur cette longue route vers Chiraz.

Merci à notre Hôte à Kerman, d'avoir pris les billets pour nous. Cette route s'est bien passée, avec des sommeils longs et reposants dans ce bus de nuit !

Ville de jardins - Eram garden - ville de poètes, Hafez, Saadi, Fergousi, ville de belles batisses, de mosquées.

Chiraz nous a semblé être une ville où il fait bon vivre, même si les sables en suspension dans l'air pouvaient gâcher les vues lointaines !

Nous sommes assez autonomes depuis longtemps et profitons, pour visiter, à notre rythme, bazars , échoppes, artisans, monuments et en paticulier deux magnifiques mosquées :

- Nasir el mosque, celle ci il faut la voir dès 8h le matin, c'est la fameuse mosquée rose !

- Vakil mosque, cette mosquée impressionnante, et l'on comprend que les notables faisaient déjà , a cette époque la course à plus de splendeur !!! ( on retrouve celà aussi ailleurs par ex. en Italie avec les tours !!! )

Chiraz
 Vakil mosque

Chiraz, c'est pour nous le point de départ de deux jours de déplacement, le premier pour visiter Persepolis, naght et rostam, et pasargades,

Venir en Perse sans voir Persepolis nous semblait difficile, alors nous avions fait le choix d'un guide en français ! Mais l'absence depuis un certain temps de touristes, n'a pas amélioré la pratique de notre langue ici, dommage !

Finalement, un bon reportage sur France 5, nous avait déjà renseigné !!!

Porte des nations- Persepolis 

Le second jour de déplacement fût pour connaître la vie des derniers nomades quasghai.

Ce mode de vie très difficile est rythmé par les occupations autour des chèvres ! et des moutons !

Traite matinale 

Au passage , découverte du lac Maharloo ; lac salé de couleur rose.

 Lac Maharloo

Chiraz, c'est 5 jours pour nous ici, avec des découvertes de petits coins bien sympathiques, pour boire un mojito ou un thé ! et déguster une salade de fruits frais !

Mais c'est maintenant le départ pour notre ultime étape, l'ile de Qeshm - le voyage se fera de nuit.

Nous prendrons un bus qui nous y emmenera directement, sans passer par Bandar abbas ! merci aux guides pour ce tuyau !

9
 Vallée des étoiles

Nous voici donc arrivés dans le sud, avec des températures de 35 ou 38 degrés, mais avec une humidité extrême, qui rend l'atmosphère lourde ! ressentie 45 °C !

Le relief très différend de ce que l'on a vu jusque là, nous surprend. Apparemment pas de granit, mais des montagnes qui semblent faites de sable, et de ciment ! En fait, l'érosion dûe au vent et à la pluie façonne un paysage fantastique !

La vallée des étoiles nous enchantera par sa diversité et sa nouveauté.

Nous découvrirons également chackock canyon, à sec, ainsi que la mangrove,

Ici les chameaux sont en liberté, et ils ne portent pas les attributs de décoration pour touristes !

 Chakock canyon - Qeshm
La vie en liberté ! 

Nous consacrons une journée complète à découvrir les particularités de l'ile voisine d'Hormuz.

Location d'une moto, pour faire le tour de cette curiosité, où les couleurs de roche passent du rouge au safran, au gris et au bleu !

 Hormuz

Cest encore ici l'occasion de rencontrer un groupe de jeunes filles, venant d'une ville du nord, bien décidées à se passer du code vestimentaire en vigueur dans le pays !

C'est aussi la fin des grandes étapes de ce voyage, nous repartirons par avion vers Téheran, continuer nos visites, et rentrer à Paris !

Petit manuel du bien transporté :

En ville, lorsque celà existe, SNAPPS permet de se déplacer à un côut très modique,

Bien entendu, n'attendez pas sistématiquement une limousine avec sellerie cuir, mais une 405 ou une Sapia sur quelques kilomètres pour 300 000 rials, on ne peut trop demander !!

Entre les villes, nous ne saurions que trop recommander d'utliser les BUS VIP,

par exemple, un transport sur 380 kms entre Ispahan et Yazd, pour 2 000 000 soit environ 6.5 €uros à 2, celà reste imbattable ! et n'ayez pas peur du confort, ni de la sécurité, ce sont des bus Vip, qui emmènent environ 30 personnes, avec des sièges inclinables, climatisés, et où des boissons peuvent être fournies .

Pour notre voyage, nous avons utilisé ce moyen à de fréquentes reprises, voir même de nuit lorsque les distances étaient conséquentes : résultat, vous partez de KERMAN à 22h00, vous arrivez à Chiraz ( 680 kms plus loin ) à 7h00 le matin, et vous avez dormi tout le long du chemin, pour 3 000 000 rials, soit environ 10 euros ( à 2 )

Il nous est arrivé de prendre un taxi pour relier deux villes ( Yazd à Kerman ) faute de bus !

le prix est fort différent mais reste acceptable (28 €)

Notre retour de Qeshm vers Téheran a été réalisé en avion, (2h30 de vol ) pour la somme de 23 400 000 rial, soit 72 €uros ( à2 ). rien a signaler concernant les vols intérieurs , celà semble aussi sécure que chez nous occidentaux !

Pour rappel, nous voyageons à 2 adultes :

Les postes de dépenses :

828 €: Les transports depuis la France

Les hébergements : Guesthouse, Hotels : 405 €uros pour 26 nuits, soit 16 € la nuit

La nourriture : 364 € y compris nos mojitos... ( sans alcool ) et autres gourmandises , nos cafés de temps en temps !! attention le café est onéreux , souvent 500 000 rials, on voit bien que c'est fait pour les occidentaux !!

Le transport en Iran : 378 €, y compris notre vol retour Qeshm Téheran, pour 72 €

Les visites : il faut ici bien préciser que nous avons fait appel à des guides officiels dans nombre de cas , en particulier pour l'incursion dans le désert Dascht e lut, les nomades, ...

Les visites tout compris: 717 €,

Les billets d'entrée dans les différents lieux, musées, maisons, mosquées, temples etc etc, varient pour les touristes de 500 000 à souvent 1 000 000 rials par personne .

A tout ceci, il appartient à chacun de prévoir ses achats cadeaux, vêtements, ... ( attention tapis !, certains marchands sont très accrocheurs !! ) et autres frais ( visas 75 € pour nous ).

Pour infos, j'utilise une petite application ( sans que je fasse de la pub ) HANDTRIP, qui me permets de suivre au jour le jour les dépenses .