Carnet de voyage

En scène les Alpes

35 étapes
4 commentaires
Objectif: les p'tites route du soleil qui nous fond découvrir les pre-Alpes puis la route des grandes Alpes. Départ et arrivée Thonon les Bains. Rejoignons tranquillement Thonon en fourgon.
Juin 2018
6 semaines
Partager ce carnet de voyage
7
juin
Après quelques heures de route nous voici  dans le pays des 3 lacs. Ici le lac de Neuchâtel  
A droite lac de Neuchâtel, à gauche lac de Morat et une belle Française qui admire le lieu. 
Jeux de lumière sur le lac de Neuchâtel 
Lac de Morat.

Créez votre road trip sur mesure en France, sans frais d'agence !

Des circuits personnalisables directement inspirés des blogs MyAtlas
Itinéraire détaillé jour par jour, voyage individuel en toute liberté
Réservation en direct des hébergements, vols et locations de voiture
8
juin

Entre Jura Suisse et Alpes l'orage à tourné toute la journée nous obligeant à abandonner l'idée de rando et sortie en vélo.

Qu' une solution faire du tourisme. Visite de Fribourg.

La rue des épouses. Jolie... 
Funiculaire de Fribourg fonctionnant grâce aux eaux usées.  Ingénieux! 
Le ciel se dégage. Le lac de Gruyere , lac artificiel  pour nous toujours moins beaux que les lacs naturels.
Arrivée à pied sur Gruyère  
Vue avec le château  
Très belle architecture locale. 
Le gruyère est un fromage sans trous! Retenez bien cela car les habitants de Gruyère n aime pas que l on se trompe!!
Et enfin de la gastronomie locale, un merveilleux et délicieux morceau de Gruyère accompagné d un savagnin du vignoble d Arbois.
 En Gruyere une rando sur le sentier des fromageries. ici leLac de Mogeron
le sommet de Moleson qui culmine a plus de 2000 m
Nous voulions grimper au sommet mais en ce lendemain d orage très vite les nuages vont envahir les sommets.
Et il valait mieux rester en moyenne montagne 


Arrêt dans une ferme  la planchette rando avec la soupe du chalet délicieux et cela va nous requinquer pour descendre.
Magnifique ces toits en tavaillons  
Nous voici à Thonon  
Point de départ de la route des grandes Alpes et de la p'tite route du soleil 
Nos vélos sont encore tout nu, mais le grand départ c est pour demain. 
Voici une idée de la route que nous allons parcourir départ et arrivée Thonon. Entre les deux  que des paysages grandioses
10
juin
Préparation ,allons nous arriver à tout rentrer dans les sacoches?? 
Tout est rentré dans les sacoches , c est le grand départ pour 1 mois 1/2 
Vue sur Genève dans le montée du Saleve 
Après un passage à 17.7% le sommet n est plus loin 
C est fait notre premier col est grimpé. Dur pour la première journée. 
Et voici notre premier bivouac, petit coin tranquille avec belle vue sur le Jura. 
11
juin

81 km pour 1090m dénivelé positif. Pas de gros col mais très vallonné. On préfère une bonne montée. Descente et montées succecives c est casse pattes et en plus la pluie toute la matinée.

Mais ça fait partie du sport et on en tire quand même du plaisir.

Vue magnifique sur les hautes Alpes. Dans 3 semaines nous y seront
Dès le départ 1km de descente puis 5 de montée à froid ça pique dans les muscles  
Lac d Annecy, mais brume et pluie nous on empêché de profiter des paysages de ce parcours 
On distingue le lac de Genève  
Midi trempé, l estomac dans mes talons, ouf un abri bus. La pluie cesse le soleil pointe il faut que ça  séche...
Très lourd l'aprem, le ciel se noircit et l orage menace . Somme au pied d un col  nous  nous refugions dans un camping.
12
juin

Ce matin soleil mais temps lourd, nous partons l'étape sera courte mais magnifique.

Nous surplombons le lac du Bourget.

30km pour 833 m de d+ avec des passages à 13%.

Montée  du col de la Chambotte 
Sommet du col, mais nous prenons l option belvedere une pente courte à 13%  mais le prix de l'effort fut largement récompensé. 
Voilà le spectacle... 
Nous dominons  le lac du Bourget  
Plus grand lac glaciaire des Alpes, 18km de long pour 3.5 km de large.
Tout est dit merci Honoré! 
Quelques 20 km plus loin mais en face avec de belles grimpettes 
On resterait des heures à contempler  
Pause cassé croûte avec une vue pas désagréable  
Après l orage de la nuit il faut tout faire secher 
Mais voilà repas et sieste terminé, le ciel se couvre rapidement l orage gronde, vite à l abri! Vu sur la dent du chat. 
Abri trouvé mais... 
Nous y restons bloqué tout l après midi et allons y passer la nuit. Les orages se succèdent. Nous sommes sous bonne garde .
Voilà ce qui fut notre douche  et  nous sommes sérieux avons photos plus indécente en preuve... 
13
juin

Ce matin le ciel est encore bien couvert. Mais nous partons vaillamment. Yenne Joli village où nous faisons nos courses chez les commerçants locaux, ce qui nous permet des échanges intéressants.

Direction lac d Aiguebelette 20km sous une pluie battante.

42km et 500d+

Notre bivouac improvisé et insolite. 
Vous l avez deviné le col du chat. La bruine est déjà présente 
Yenne commerçants bien sympathiques  
Le lac d Aiguebelette, nous arrivons trempé  et avec la pluie la température est de 14  degrés nous n avons pas trop chaud  
Ouf une piste cyclable qui nous mettra un peu à l abri des éclaboussures des véhicules. 
Refuge pour notre repas de midi. Trop froid et temps trop incertain nous nous dirigeons vers un camping. 
Vue sur le lac depuis le camping on a de l espoir pour demain car le temps d'éclaircir.
14
juin

Nous arrivons en Chartreuse. Nous attendons soleil et chaleur

Nous montons beaucoup 1318m de d+ pour 47 km

Nous sommes sur les petites routes du soleil mais celui-ci est discret  
Ho! un bout de ciel bleu réjoui nos coeurs 
Quand les nuages se déchirent le décor est grandiose 
Quand on a été éleveur on a toujours plaisir à admirer un troupeau de ces magnifiques abondance. 
Ça monte, ça monte
Arrivée au cirque St Même  
Mais avant toute chose, mangeons saucisses grillées!
Nous avons troqué nos vélo contre la marche à pied 
Pour admirer les cascades de plus près 
L eau sort directement de la falaise. c est le seule endroit où l eau est visible, le reste que des rivières souterraines 
Une cascade c est toujours beau et impressionnant. La force de la nature, le cycle de l eau depuis des millenaires 
La Chartreuse avec le soleil c est genial 
Les montées bientôt finies pour aujourd'hui  
Les altitudes des cols rien d impressionnant mais les pentes sont bien raides, passage a10% dans celui-ci 
Notre baignoire pour ce soir, c est bon pour la circulation et avec  la fatigue on passe une bonne nuit
Notre petit coin de bivouac. Bonne nuit à demain! 
15
juin

Étapes un peu difficile. 2km de descente puis la montée d un col suivi d une longue descente sur Grenoble. L après midi escalade du plateau du Vercors 700 mètres de dénivelé sur une route à forte circulation

52km pour un d+ de 1439 m

Vue sur Saint Pierre de Chartreuse 
Les nuages se déchirent et nous laissent entrevoir de magnifiques sommets 
9h30 notre premier col , comme tous les jours ça pique les muscles 
0n se régale ce matin le soleil nous accompagne 
Descente 20km.en direction de Grenoble super!  Mais 14 degrés à 40km/h... il fait froid 
Grenoble que nous allons être obligé de traverser  
Grenoble vue dans la montée du Vercors en face la Chartreuse et à gauche les montagnes d ou nous sommes venues 
Trop nombreux d automobilistes une fois au volant oublis les règles élémentaires du respect. Le vélo n est qu' un parasite. 
les paysages sont grandioses, mais les imbéciles sur la route gachent notre plaisir. On regrette l Allemagne, Pays Bas, Espagne...
Quand on se pose à se mémorial un frisson nous parcours; comment des gens peuvent dire qu' il faudrait une bonne guerre...
Ce soir nous optons pour camping à la ferme 
Et nous améliorons notre ordinaire  
16
juin

Nous arrivons déjà dans la Drome.

Ce matin au réveil,le soleil brille nous sommes radieux et en oublions les côtes et la fraîcheur.

Nuit paisible au camping à la ferme de la famille Rony très accueillante.

Belle étape dans le coeur du Vercors avec un peu d émotion face aux nombreux mémorials.

53km pour 877 de d+ et quelques cols.

Avec le soleil ces paysages nous donnent du beaume au coeur 
Et enfin le soleil nous réchauffe  
Ici ils appellent cela la plaine du Vercors 
Nous longeons de nombreuses prairies naturelles où une multitude de fleurs explosent et nous livrent leurs parfums et couleurs. 
Le Vercors c est aussi l histoire et on ne peut passer sans avoir un frisson et souhaiter que la paix continue à se propager.
C est dans ces décors grandiose que moururent des milliers d hommes, de femmes et des gamins18/19 ans. 
Qu'est ce qui nous donne temps d'énergie pour monter, monter et encore monter . Transpirer sentir tous ses muscles vibrer...
Voilà la réponse. Que des produits achetés le matin sur le marché directement aux producteurs ...
Pain, tourtons escalopes de veau, fromages locaux et des champignons trouvés dans la forêt toute proche  
Après ce repas les cols se succèdent  
Nous étions la haut sur le plateau Herbouilly, tout la haut!! 
Soupé  et bivouac sauvage dans ce décor... 
Une pub disait habitez la planète, c est vraiment la sensation que nous vivons 
17
juin

Belle étape qui nous fait passer du Vercors à la Drôme Provençale. Changement complet de paysage et de météo. 73km et 981m de D+

Voici une semaine que nous sommes partis, au compteur 426km pour 8015m deD+

Ce matin le ciel est très bas 
Notre deuxième col de la journée  
Cette fois nous sommes dans les nuages qui engloutissent Laetitia 
3eme col et un tunnel de 770 mètres et après ...
En vélo un tunnel c est  impressionant surtout quand des motos s engagent.
Voici la Drôme Provençale et il y a du soleil !!
Notre route pour descendre vers Die 


Mais un vent de fou et très froid nous oblige à bien nous couvrir 


Le même col mais de l autre côté du tunnel
Dans la descente au soleil qui nous réchauffe un petit en cas
Tout change. Notre premier champ de lavande, les parfums ne sont plus les mêmes, les cigales chantent nous avons basculé dans  aut...


A Die nous tronquons à notre première semaine de vélo, avec une clairette bien sur!


Jolie ruelle dans Die



Quand un éleveur de porcs en retraite croise un élevage plein air il ne peut que s arrêter 




Au Claps, cette roche se nomme le marteau il y avait l enclume qui c est effondré il y 200ans
Le soir un bon bain vivifiant un regal au pied du saut de la Drôme 
Et notre bivouac...A demain!
Le saut de la Drôme suite à l'effondrement de roches du claps.
18
juin

MERVEILLEUX! Ciel bleu, soleil, chaleur et des toutes petites routes sans circulation ( 2 voitures sur 20km). Des montées tranquilles dans le silence et en harmonie avec la nature. Nous sommes dans les Baronnies les paysages sont grandioses. Physiquement belle étape 3cols 80km et 1565mde D+.

Paysage grandiose pour notre première montée  
Que c est agréable de pédaler par un temps pareil 
Premier col de la journée  
Et voici le deuxième. Nos provisions  sont  au plus bas  il faut nous ravitailler. Grimper  sa creuse; mais...
Nous ne passons que des tous petits villages ou il n y pas un commerce. Crochet de 14km pour nous ravitailler 
Sans commentaire 
Et voici notre dernier col. C est dans une prairie proche que... 
Nous installons notre salle à manger 
Et notre chambre à coucher. Surtout ne rien toucher au décor.  
19
juin

Aujourd'hui il a fait très chaud et de ce fait nous avons moins roulé que prévu.

Sommes resté une bonne partie de l après midi à l ombre ce qui n a pas empêcher Pascal de prendre un coup de chaleur. Beaucoup de mal à finir les 2 derniers km du col.

Grand événement en 10 jours nous avons parcouru 560 km pour un dénivelé positif de 10358m.

Demain nous allons faire cool avant d attaquer l'ascension du mont Ventoux jeudi.

La vue ce matin au reveil 
Le petit déjeuner face à ce panorama !
On a sillonné de Jolies routes provençales traversant des hameaux mignons 
Arrivée à notre premier col tout au fond c est la que nous avions bivouacer  
La photo au sommet du col est une tradition , dans les cols des hautes Alpes c est parfois la bousculade. 
Durant notre journée nous avons des choses importante qu' il ne faut surtout pas négliger. Tel que le ravitaillement en eau
Surtout quand cette source apporte des bienfaits...
Il y a aussi la lessive surtout quand il fait chaud le linge séche  sur les velos 
Le casse croute  il ne fait pas omettre de reconstituer ses forces
Et la sieste... 
Visite d'Orpierre  tres vieux village médiéval 
Mais il faut continuer la route et  les paysages nous subjuguent 
Enfin voici notre dernier Col, il nous faut trouver notre lieu de bivouac. Et un couple sympa nous indique un endroit splendide 
Tout au fond à gauche le Ventoux 
Voilà ce que nous embrassons ce soir .
20
juin

Petite étape car avec la chaleur nous ne.pouvons pas rouler l après midi.Suite a son coup de chaud Pascal à passé une très mauvaise nuit.Mais nous partons quand même direction Sault.

A Sault nous décidons de prendre un jour de repos, nous repartiront vendredi, ce qui va nous permettre de participer à la fête de la musique.

Il faut penser aussi à réviser les velos car les freins sont bien sollicités.

Notre bivouac de cette nuit 
Vue au reveil 
Notre premier col 
Le mont Ventoux se rapproche  
Deuxième col drôle de nom et nous n avons pas l explication 
Cette fois-ci nous sommes a son pied. Mais les otoctonne nous disent que ce sont des centaines de personnes qui y montent
Pour l instant nous profitons de la piscine du camping et on va laisser la nuit porter conseil.  
27
juin

Voici une semaine que nous sommes arrivé à Sault, Pascal à eu une insolation. On s'est installé au camping , fièvre, crampes, maux de tete, nausée..il est impossible de repartir.

Une barreuse de feux à soulager la situation suivi des conseils de Laurent (infirmier)et de patience, Pascal récupère doucement.

On s'est rendu à l'évidence on ne pouvait plus continuer.

Laetitia est allée chercher notre fourgon grâce à du covoiturage.

Ce qui nous a permis ce jour de reprendre la visite des Alpes de manière différente.

Un peu de confort pour bien se retablir
28
juin

Réveil magnifique sur les flancs du Ventoux.

L état général de Pascal va mieux, mais hors de questions de faire trop d efforts et surtout de rester au soleil.

Petite visite de village et c est Laetitia qui va faire une rando dans les dentelles de montmirail

Lever du soleil  depuis notre fourgon 
Vue depuis le château  de Malaucene 
Première rencontre avec les dentelles.  
Ces falaises qui se découpent sont magnifiques 
La Roque Alric. Impressionnant. 
Coucher de soleil sur les dentelles. 
29
juin

Nous avons découvert la région de Vaqueyras, Gigondas puis Vaison la romaine.Le Ventoux omnipresent tel un juge de paix nous guette.

Nous avons bien sûr dégusté un breuvage tres fruité de Vaqueyras, rien de tel que pour remettre Pascal debout.

Cigales, odeurs bien différentes de chez nous, nous ravis.

Ruelles  à Segure
Pont Romain de Vaison la Romaine 
Château  de Vaison avec Ventoux au fond 
Village féodal de Vaison 
La vue sur le Ventoux que nous avons ce soir 
Nous nous sommes trouvé  un super coin pour passer soirée, nuit et réveil . Chaque matin trouvons que la planète est splendide! 
1
juil

Aujourd'hui nous reprenons les vélos pour un circuit dans les gorges de la Nesque.

Petites routes avec peu de monde et très jolies. Après les gorges nous retrouvons le vignoble puis en remontant sur un plateau tout autour de nous des vergers de cerisiers. Vente en direct des cerises succulentes pleines de chaire et de jus.

Pour Pascal c est bien mais il faut encore du repos.

Et au fond toujours le Ventoux  
Le travail de million d années de L eau nous offre ce spectacle grandiose 
La falaise de Cire, 200 m de haut  
2
juil

De la route, quelques papiers à régler à Sisteron et nous changeons de décor.

Tout long periple en vélo est remis en question, l infirmier particulier de Pascal conseil un retour dans l effort physyque progressif. Nous avons décidé de nous tourner vers les sommets alpestres pour faire de la randonnée .

En attendant voici quelques photos de notre journée de transition.

Au revoir le Mont Ventoux 
A sisteron, au vu des plis de ces roches on ressent toute la force  de la nature de son mouvement il y a des millions d années .
Le soir tout ce qu' il faut pour se requinqué!!! 
3
juil

Superbe rando jusqu au sommet du pic Morgon 2336m.

Rien à dire de plus admirez!

Arrivée au lever du soleil au lac de Serre Poncon. Impressionant
Arrivée sur l alpage ici que des moutons
Ça monte mais au sommet quelle récompense ...
Vue depuis le sommet  
En prenant de la hauteur on se rend bien compte de l' l'immensité de ce barrage  
Notre sentier  pour redescendre 
Magnifique contraste 
Une chapelle d alpage original l autel étant cet énorme rocher. Avant les offices catholiques il servit à des rites païens .
Le lac Morgon 
Voilà super rando à la prochaine! 
4
juil

Ce matin en quittant le.lac nous avons été rendre visite aux demoiselles coiffées.

Pour le reste ce fut une journée de transition et de repos. Nous avons choisi Barcelonette comme un peu un camp de base car il y a beaucoup de possibilité de randonnées. Malheureusement la météo ne s annonce pas très bonne pour les jours à venir. Mais comme il y a un festival du voyage à vélo ce week-end on trouvera à s occuper.

Pour l instant allons rendre visite aux demoiselles

Tout ceci est l oeuvre de l erosion sur des milliers d annees et meme aujourd'hui ça bouge encore!
On en reste le souffle coupé  
Cathédrale,châteaux,citadelle toutes les créations de L homme sont magnifique mais c est la nature qui nous subjugue le plus!!
5
juil

Le chapeau de gendarme se situe à 2686 m dominant les vallées de L Ubaye et de Bachelard.

Fin de montée très raide dans les rocailles mais au sommet l'immensité.

Qu'est ce que cela fait du bien de prendre de la hauteur.


Reprendre un peu son souffle et contempler
Le sommet est en haut de cette falaise  
Nous sommes admiratifs
Bouquetin, marmottes, chamois admirent notre pas lent et régulier. 
La basilique de la nature nous offre silence et une valse de couleurs avec toutes ces fleurs de montagnes  
Avec pour apothéose se spectacle  
Pour le retour nous partirons dans le petit vallon à droite  
Mais nous prenons notre  temps 
Encore un peu de neige 
Les descentes ne sont pas plus facile que les montees 
Tiens une pyramide 
Le ciel se couvre et nous arrivons au fourgon au moment ou l orage éclate. La vie estbelle! Plus qu' à faire la sieste
Ravitaillement en eau pour le fourgon.  Surtout ne pas se priver de cette bonne eau de montagne. 
6
juil

On a pas pu s empêcher le col routier le plus haut d Europe. Le col de la Bonette 2802m.

Nous enfourchons nos vélos pour 24km de montée et 1553 metres de D+ avec un final 900 mètres à 15%.

Mais à côté du physique quel spectacle que nous allons partager avec vous.

8hoo on est prêt pour se col mythique, mais il ne fait pas chaud 13 degrés 
Lors de cette montée nous allons  vivre une succession de paysages grandioses 
Ces panneaux à chaque kilomètre nous sont bien utile. On les retrouve dans tous les cols Alpestre 
Mais par ou passe cette route?? 
L eau de ce lac est d une clarté incroyable  
Nous approchons du sommet et c est de plus en plus minéral. 
Ouf le  sommet! 
Souffle coupé par un final dur mais aussi par une vue extraordinaire 
Notre route.. 
Après le casse croûte un bon café 
Et un peu de farniente 3 heures de montée et maintenant nous attend 45 minutes de descente. 
7
juil

Nous avons décidé de nous prendre une journée cool, grasse mat, balade sur le marché de Barcelonnette et resto mexicain à midi. Mais pourquoi un resto mexicain dans les Alpes?

Histoire intéressante: les habitants de l'Ubaye dès le 19 eme siècle quittaient la vallée pour vendre leur production de drap et de soierie en Provence,Dauphiné,Flandre...

Milieu du 19 eme certain partir pour les États-Unis et Jacques Arnaud se rendit à Mexico capitale de la jeune république fédérative.

L entrepreneur de Barcelonnette devient l interlocuteur préférentiel du gouvernement Mexicain.

S en suit une importante immigration de la vallée de l'Ubaye vers le Mexique.

Aujourd'hui des liens d amitié existent toujours entre ce pays et Barcelonnette.

Voilà pourquoi à Barcelonnette l on trouve des restaurants proposant de la cuisine mexicaine.


Quesadillas 


Le mélange émincé de volaille sauce au chocolat épicé donne des parfums subtiles 
Pour terminé un chapala, café mexicain . 
8
juil

Ce jour belle randonnée sous un soleil radieux.

Départ du col de Cayolle pour le col de la petite cayolle 2639m puis direction lac d'Allos 2230m et retour par le pas de Lausson 2602m

Reflet du soleil dans le lac des Garrets 
Traversé d'un neve. 
Lac de la petite Cayole. 
Lac d Allos plus grand lac naturel d'altitude d Europe. 
Les tours du lac derrière Laetitia. 
Reflet dans le lac 
Lac d Allos vue depuis 2400m  alors qu il se situe aux environ de 2200
Nous contemplons beaucoup pendant ces journées de rando. 
La pas de Lausson 2602m, maintenant descente vers le col de la Cayolle. 
Lac de Lausson. 
Les bouquetin nous regardent passer sans s inquiéter, ils sont majestueux.
La gentiane alpestre.
Celle ci nous ignorons sont nom mais qu'est ce qu'elle est belle. 
Le lac du col de la Cayolle et fin de notre rando. 
Le soir alors que nous sommes installé pour manger et passer la nuit le long de la route du col voici ce que nous voyons passer..l...
9
juil

Nous partons de bonne heure 6h40 car nous aimons retrouver le silence de la montagne au dessus des 2500 m, en plus du mauvais temps est annoncé pour le début d après midi.

Nous avons décidé de monter au Mont Pelat 3061m

Nous partons comme hier du col de la Cayolle et empruntons sur quelque km le même sentier.

Ce matin beaucoup de marmottes lancent leur cris strident à notre passage.

Nous sommes toujours autant subjugué par ces paysages. 
Très minéral ce Mercantour.  Sentier très etroit 


Moment d intimité avec une marmotte. 
Un désert de cailloux et le Mont Pelat nous attend la en face de nous  
Vue à 360 degrésdepuis le sommet .
Un petit lac au pied du sommet  
Au sommet une petite plate forme et le vide tout autour
Laetitia admire le lac d Allos 800 mètres plus bas  nous y étions hier
Maintenant il faut redescendre le vide n est plus dans le dos mais face à nous... 
Nous avons le pied sur! 
Le sommet que nous venons de quitter juste dans me dos de Laetitia 
Étonnant ces petits lacs  
Nous croisons le lac du trou de l'aigle avec.. 
Avec un petit iceberg  
Et au retour super repas Lardons,échalotes, pomme de terre, crème et fromage fondu. Tout va bien! 
11
juil

Nous décidons d'effectuer une rando qui nous fait passer parle col de fer, nous tournons autour des aiguilles Tortisse et nous découvrons avec émerveillement la vallée des lacs de Vens.

Belle rando sportive 17km 900d+ et des passages aériens.


Le soleil illumine les sommets voisins 
Chaque randonnée nous sommes en émerveillement  


Les aiguilles de Tortisse  
Le point culminant de notre rando 
Et la, c est l Italie, nous sommes à la frontière  


Nous  nous dirigeons vers le vallon de Vens mais la surprise va être énorme. 
A la sortie d'un virage voilà ce qui nous apparaît petit à petit 
Voici face à nous l'alignement des lacs de Vens. Nous nous sommes posés devant pour un casse croute bien mérité 
Tout a coup face à nous cette arche naturelle,quelle merveilleuse sculpture de la nature 



12
juil

Pour cette journée Laetitia à concocté une sortie vélo qui paraît sympa mais m'inquiète un peu car j ai encore en mémoire comment vendredi dernier j ai souffert dans la montée de la Bonette

On commence pas le col de la Moutiere 2454 m d'écrit comme très jolis et très calme car au sommet la route se transforme en piste.

Mais aussi comme l un des plus difficiles avec des passages à 10 et 13 %.

15km de montée et nous partons de 1600m.

Après ce col nous devons emprunter la piste sur 3km et environ 300m de dénivelé pour arriver sur la route du col de la Bonette et affronter ce terrible mur de 600m à 15%.

Enfin nous attend une belle descente 20km.



Le depart pas trop violent nous permet d'observer  les rodhodendrons et digitale jaune, mais aussi des paysages toujours somptueux
Plateau de sestriere  écrin de verdure ou joueent des marmottes et nous en profitons pour nous sustenter. 
En face de nous la cime de la Bonette, c est la haut que nous allons grimper. 
Enfin l arrivée effectivement col très calme vue 4 voitures et un vélo.  Col très beau avec plein de différents paysages.
Les rampes à 13% s'oublient vite face à un tel paysage. 
Toujours une grande satisfaction et joie quand on atteins un sommet 
Mais avant de repartir un bon casse  croûte. Pas mal la salle à manger!!! 
Notre piste s en va dans ce vallon et tout en haut on distingue la route de la Bonette 
Nous voici sur la piste 3 km à chercher le meilleur endroit pour rouler, éviter gros cailloux. ..
Et le plus fatiguant c' est la roue arrière qui dérape quand on appuie sur les pedales 
Passage d' un beau neve .
On voit bien la piste que nous venons de monter et tout la haut la cime de la Bonette. La route fait le tour de sommet. 
Nous voici au sommet et nous admirons la route que nous avons emprunté  pour  atteindre le col de la  Moutiere.


La traditionnelle photo du sommet. C est la récompense des efforts surtout que Pascal à retrouvé la forme d avant l insolation. 
13
juil

Depart a pied de 1700 metres objectif atteindre la crête de la blanche a 2500. Nous allons suivre cette crête pendant plus d'une heure dominant deux vallées et notre point culminant le col de l'Alpe a 2602m.

Sentier bien escarpé montée  raide a flanc de montagne pour rejoindre la crête. Il faut avoir le pied sur. 
Des paysages toujours aussi grandioses. 
Nous ne pouvons que contempler. Ce n est pas lassant même plutôt très agréable de se retrouver tous les jours dans ce cadre.
Des chamois nous observent  tranquilement 
Au milieu de toutes ces roches il faut partir a la fraîche si non cela devient vite insuportable
A droite la cime de la Bonette et a gauche la route que nous avons emprunté hier en vélo 
Ici pause casse croûte...que dire  
Toujours ces merveilleux petit tapis de  fleurs 
On voit bien la route de la Bonette et ses lacets. Demain nous partons marcher dans les montagnes qui sont en face. 
14
juil

Ce matin reveil 5h une belle rando nous attend et nous avons un peu de route pour rejoindre le point de depart car avec le fourgon nous n avons pas le droit de nous installer a l interieur du parc du Mercantour.

Objectif la tête de l'Enchastraye a moitie en Italie et en France sommet a 2955m.

Nous demarrons la rando a 7h00. C est super de commencer très top car il n'y encore personne sur les sentiers et nous sommes seuls avec la nature ce qui permet de belles rencontres.

De bien profiter du silence de l 'altitude et de se retrouver avec soi dans le rythme d'une montée, de philosopher sur la vie, de s'ecouter et mieux se comprendre. La randonnée c est un travail sur soi, cela apporte calme et plenitude. on vie en pleine harmonie avec tout notre environnement.

Enfin depasser les 2600 m l'atmosphère change, l'ambiance n'est plus la même pour moulte raisons.

Voila ce que nous allons partager avec vous.

Voila une belle bergere que j ai emmené avec moi ...
Nous ne trouvons plus de superlatif face a ces paysages qui tous les jours nous subliment et nous remplissent de sérénité. 
Laetitia pensive regardant le sentier que nous venons de descendre mais qu'il faudra remonter au retour  apres 1000m de d+ et 14km
Nous cherchons toujours le sommet que nous voulons gravir et nous ne voyons pas où il se trouve dans cette barre rocheuse 
Mais voici une rencontre formidable du matin. 5 minutes a attendre que dame marmotte nous laisse le passage. Voyez sa copine ...
Un lac étincelant au premier rayon de soleil 
On arrive au col de Pouriac  2506 m m. Apres 1h30 de marche 
Et a ce col nous voici sur la frontière avec l 'Italie 
Le sommet que nous allons gravir est celui de droite  
A 2700m des pelouses de fleurs Alpestre nous revigore par leur beauté et une multitude d insectes et de papillons  butinent.
Mais voici le maitre des lieux, nonchalent le bouquetin nargue de par son agilité le randonneur... 
Et bien oui  je vais descendre par là... 
Sans problème... 
Pour trouver de la belle herbe grasse un peu plus bas.
Apres des passages un peu veerigineux voici le sommet. Et chaque fois le souffle nous en reste coupé 
A  2955m l y a du vent et fait pas trop chaud 


Toujours des lacs avec des couleurs époustouflantes 
Toujours heureux d'avoir gravit un beau sommet même si il nous a fait un souffrir. Être a cette altitude nous rempli de bonheur.
Balisage Italien 
Voila le sommet que nous venons de gravir. On se demande toujours ou passe le sentier? Et ça passe etroit et aérien🤔


Panorama depuis notre casse croute  
Et voilà  ce fameux sentier qu il faut remonter.Bon même pas une demie heure d'efforts 
Nous venons de la bas tout au fond. A droite des pics que vou voyez et que nous avons contourné par l Italie.
16
juil

Hier matin nous partons de bonne heure direction col de la Pare 2655m car la meteo annonce des orages pour le debut d apres midi.

Le ciel est clair le soleil se lève derrière les montagnes et illumine les sommets. Nous apprecions ce moment de calme où nous montons d un pas soutenue mais régulier dans une forêt de meleze.

De plus nous nous réjouissons car a la maison du parc on nous a dit qu il y avait des bouquetins dans ce massif.

Voici deja un peu plus de 5km de parcouru et 5oo m de dénivelé; une barre de chocolat et une galette pour donner de l'énergie pour la suite.

Le sentier quitte la forêt et s'aventure dans l'alpage. Mais de l autre côté de la vallée le ciel se couvre et l on voit qu'il pleut.

Tout va tres vite le temps d'enfiler nos vestes de pluie et voilà que d'enormes gouttes d'eau s'abattent sur nous. Les sommets où nous devons nous rendre sont enveloppé par les nuages. Pas la peine de continuer nous rebroussons chemin et cette fois ci c'est le tonerre qui fait accélérer notre pas.

Nous ne verrons jamais le col de la Pare.

Ce lundi alors que le pays fête la coupe du monde le ciel doit etre Croate car il pleure tout ce qu'il peut. Nous nous réconfortons comme nous pouvons.

Nous allons passer l'apres midi à la maison du parc où sont projeté gratuitement des films sur la faune alpestre.

Demain retour du beau temps, nous partons pour deux jours en vélo.

Mais c'est une autre histoire que nous compterons en son temps.


Pourtant la journée promettait d être belle 
De quoi consoler et reconforter 
Le ciel pleure.... 
De quoi égayer la journée  
17
juil

Ce matin nous avons enfourche nos vélos pour deux etapes comprenant le passage de 3 cols de plus de 2000m.

Ce soir nous sommes arrivés au sommet du col des Champs 2045m et nous allons y installer notre bivouac car la vue est grandiose au risque d avoir un peu froid dans ma nuit et surtout demain matin, nous savons que la temperature sera en dessous de 10 degrés.

Mais c est tellement geant et c est aussi la recompense de notre montée.

Mais reprenons notre etape...

Preparation des vélos, le fourgon va nous attendre sur ce parking. Renseignements pris cela ne risque rien. 
Pret pour la montée du col d'Allos 
Du sommet vue sur le grand Seolane 
Apres avoir été assis 2h30 pour monter le col , super changement de position...
Moi aussi je l'ai monté!!! 
Un Colmarien à  Colmars mais ici les habitant se nomment les Colmarsiens 
Vu de Colmars jolie village fortifié  
Pont au dessus du Verdon 
Un rocher laissé  au milieu des ruelles etroites de Colmars 
Apres une bonne pause nous voici  repartis pour la montée du col des Champs. Nous avons pris de la hauteur et voici  Colmars.
Nous sommes presque au sommet et déjà la vue nous émerveille  
Pas de panneau de col au sommet alors voici le panneau annonçant d'où nous venons. 12km de montée pas facile. 
Heureux d'etre au sommet surtout avec cette vue a 360.
Voila la vue que nous allons avoir de notre bivouac, faudrait être fou pour se retrouver en fond de vallée.  
18
juil

Ce matin reveil à 2000m magnifique.

Une belle descente nous attend et le matin tôt comme il y a personne sur les routes des petits cols on peut se faire plaisirs.

Puis nous attend les 15km de montée pour le col de la Cayolle 2326m.

Une fois là haut il nous reste 20km de descente sur une route étroite et très sinueuse, nécessite d être vigilant car ça circule. Pour aujourd'hui 66km et 1263 de D+ sur les deux jours cela nous fait 3160 m de D+.

Decor pour notre reveil 
Et le petit dejeuner dans le meme cadre. Et nous n'avons même pas eu froid. 
Laetitia dans la descente 
Le saut du Var 
Et toujours des paysages grandioses  
Et voila le sommet 
Deux fois que nous grimpons ce col mais pas par le même versant. Une fois l an dernier et puis cette année. 
Il est temps de faire une pause casse croute et dans un tel décor que  du bonheur. 
Magnifique cascade que nous traversons plusieurs fois par une succession de ponts.
19
juil

Après une nuit au calme dans ce vallon Laverq où nous avions un environnement sublime; nous sommes partis à 6h30 pour une rando de 18km et un dénivelé positif de 1160m.

Mais encore une fois le spectacle proposé par dame nature nous a comblé de joie, de bonheur et de paix.

Après cette rando, notre escapade dans les Alpes va se terminer. Demain il nous faut prendre la route du retour.

Restez connecté avec notre carnet de voyages car dans environ trois semaines nous repartons. Enfin la ferme va se vendre et d'ici peu nous serons des voyageurs ou des itinérants et le carnet de voyage est un bon moyen pour savoir ou nous sommes et ce que nous faisons.

Garder un lien avec nous et cela nous fait plaisirs si vous garder ce lien car ce n'est pas parceque nous sommes loin que nous ne pensons pas a vous.

Alors a bientôt sur "rêvedebohème "

Pour l' instant profitez de notre dernière rando

Hier au soir décor dans lequel nous nous sommes posé. 
La grande Seolane 
La petite Seolene, nous etions à  leur pied. 
Une belle salle de bain. Nous avons une douche exterieur sur le fourgon
Mais où va ce sentier 


Un replat nous arrivons dans l alpage, les marmottes sifflent et nous prenons du temps pour contempler
Au sommet Laetitia admire la grande Seolane sous un autre angle 
Avec  des jumelles c est encore mieux 


Mais non pas la tête de Pascal le tête de la Sestriere,  
Nous venons du fond de cette vallée 
Nous vous faisons profiter. Nous sommes resté plus d une heure et nous n avions vraiment pas envie de redescendre.


La grande Seolane encore sous un autre angle, c est la montagne fetiche de Laetitia.
Un dernier regard.... 
Au revoir les Alpes  nous reviendrons car il y a encore tant a faire en vélo ou en rando. 
21
juil

Voilà le monent du retour est arrivé.

Vous pourrez suivre nos prochains voyages ou événements toujours sur "rêvesdebohème".



Au revoir le Mercantour, nous reviendrons. 
Une petite visite de Gap, des sculptures originales