Sur les petites routes Ardéchoise, perchés sur nos vélos nous allons croquer jolis cols et paysages à couper le souffle. Villages de caractères et beauté naturelle vont nous régaler.
Septembre 2018
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

L Ardéchoise est une rencontre festive de cyclistes qui se passe fin juin.

Il existe plusieurs itinéraires adaptés pour tout un chacun. Nous avons décidé de parcourir celle qui se nomme "la Méridionale", elle effectue le tour du département.

C est aussi la plus difficile 624km, 32 cols, 10850m de D+.

C'est un point d'orgue à vivre une fois dans sa vie. Nous ce qui nous passionne c est de pouvoir allié le défi physique et la découverte. Dans notre effort vivre l'harmonie avec la nature.

Découverte d Annonay et détente la veille du départ 
On prend des forces aligot, jambon d Auvergne et Pounty ( chou,lard et pruneaux) 
Notre itinéraire. 

Créez votre road trip sur mesure en France, sans frais d'agence !

Des circuits personnalisables directement inspirés des blogs MyAtlas
Itinéraire détaillé jour par jour, voyage individuel en toute liberté
Réservation en direct des hébergements, vols et locations de voiture
2

Nous enfourchons nos vélos

direction Saint Felicien, nous passons le premier col de la journée

quelques courses au village

St Felicien est le cœur de l'organisation  de l'Ardechoise

et nous continuons sur les petites routes Ardéchoise en suivant l'itinéraire de la méridionale.

Voila la signalétique. A droite panneau bas de col. Chaque km un panneau nous indique le nombre de km restant, le % du km à venir

Ce sont des routes calmes où il y à peu de circulation.

Que c'est beau la montagne!

Au col du Buisson

nous mangeons face au village miniature et surtout une belle vue sur le Mont Mezenc et le Gerbier de Jonc.

Tout au fond à droite le Mezenc à  gauche un dôme pointu le Gerbier de Jonc. Nous y serons dans quelques jours 

Nous continuons vers Lalouvesc en passant deux cols

puis Rochepaule en passant encore un col.

Le 5eme de la journée 1250 m de D+ 

Avant Saint Agreve nous trouvons à bivouaquer dans un pré.

Le temps de s'installer et voilà que tombe une petite averse, un bel arc en ciel s'élève au dessus de Rochepaule.

Nous sommes à 850m d'altitude, il ne fait pas chaud. Espérons que demain le soleil sera au rendez vous.

3

Le vent a soufflé toute la nuit mais le ciel est beau au réveil. On démarre la journée par l ascension du col de Freydaparet

avant de passer Saint Agreve.

S'en suit une longue descente vers Saint Martin de Valamas, on descend pas vite vue le mauvais revêtement routier. De plus a la sortie de certain virage le vent nous scotch littéralement.

Il y  a bien longtemps le chemin de muletier  devait passer sur ce pont

On fait quelques courses au village et une pause casse croute.

Longue montée vers Boree, il fait chaud.

Découverte d un beau suc  ( terme local )
A gauche le Mont Gerbier de Jonc.  A droite Boree et le Mezenc

Peu avant le col de l Ardéchoise il y a 70 pierres levées, une œuvre artistique et contemporaine ayant un but spirituel.

On y prend le temps et des forces.

Avant d 'aborder la descente vers Chaneac nous passons le col de l'Ardechoise.

Beaucoup de troupeaux de vaches. Les routes sont toujours aussi calme si on a vu 20 voitures ce jour c est bien.

Un beau taureau  

On commence l ascension du col de la scie,il est temps de trouver à bivouaquer c'est très pentu mais on trouve enfin un pré sans troupeaux.

Le circuit de l'Ardéchoise est surprenant. Ce matin nous sommes passé à st Martin de Valamas et cet après midi nous sommes passé à 2km de ce village après 40km et 1100m de dénivelé!

A droite  "Maar"  belle plaine a 1200m d altitude  

Cela va arriver plusieurs fois sur notre trajet. Si nous avions tracé nous même notre parcours nous n aurions jamais fait de tel choses. C est très bien car nous découvrons très bien l'Ardèche et en plus ça nous amuse.

Notre bivouac de ce soir 
4

Nous avons droit à un magnifique levé de soleil ce matin

et la vue est grandiose.

Nous partons direction St Clément et un fort vent nous accompagne, nous freinant au détour des virages.

Photo de gauche le Mt Gerbier de Jonc tout a gauche 

St Clement est réputé pour son vent et il est froid ce matin,

Musée du vent  et maison du  parc. Fermé à notre passage trop matinale les cyclistes !

et une fois passé le col de la Scie

le vent redouble au col Vaillard.

A tel point Pascal va s'envoler 

Il nous suit toujours vers le col Medille!

Juste derrière nous le sommet du mt Mezenc

Et surprise nous entendons des marmottes!!

Nous sommes au pied du Mt Mezenc et c'est toujours aussi calme.

Les 3km avant le col de la Croix de Boutiere sont costaud

Dernier virage 

mais quelle vue au sommet!

Ce col est le point culminant de notre périple 

On compte y revenir pour randonner. Nous arrivons aux Estables après 2km de descente

Vu sur le village des Estables  dans la descente 

ponctué de rafales de vent.

On pic nic face au village des Estables

puis on s'élance vers le Mt Gerbier de Jonc. L ascension est vallonnée et nous arrivons tranquillement au pied de ce suc rocailleux.

Le Mt Gerbier de Jonc 

On prend le temps de boire café et thé et nous descendons vers Ste Eulalie.

Le détour pas ce village est intéressant, nous visitons une ancienne ferme habité jusqu'en 1980 et rénovée. Elle possède d'un côté un toit de lauze et de l'autre côté un toit en genet de 400m2.

Exemple de mise en place de genets

La route jusque le Beage est très circulante c'est pas très agréable mais nous atteignons encore un col!

6eme col de la journée 

Ensuite belle descente puis raide montée au lac d'Issarles.

Le lac vue de  loin

Le temps permet la baignade,

cela fait du bien après les dénivelés de ce jour.

65km pour 1340 m de D+. Cette belle étape mérite un bon casse croute arrosé de vin d Ardèche

5

On s'est installé juste au dessus du lac. Avant 8 heures nous sommes sur les vélos et il fait 7 degrés

Au bout de 2km nous passons notre premier col

Vue du lac d' Issarles au sommet du col 

A ce moment là nous ignorons que nous allons en passer 7. Nous avons mis les gants mais cela ne suffit pas il fait froid dans les descentes!

La route est bien vallonnée jusque St Cirgue la Montagne, heureusement il y a une boulangerie...ce sera le seul commerce que nous verrons aujourd'hui. Les monts d'Ardèche marquent le partage des eaux entre la Méditerranée et l'Atlantique. Autour de cela des œuvres artistiques ont été créées.

Dans le village de Mazan l Abbaye, un artiste Italien à tracé des ronds avec de la feuille d'or sur certain bâtiments.

Nous montons ensuite dans une forêt qui ressemble étrangement à celle des Vosges. Nous passons au col du Cros de Boutazon,


nous avons une belle vue et en profitons pour faire une pause casse croute.

Après le col de la Chavade

nous montons au col du Pendu par une jolie route qui nous fait penser aux crêtes Vosgiennes.

On redescend un peu avant de remonter le col de Meyrand, un regal!

5km bien régulier et au sommet une vue magnifique,on aperçoit le Mont Ventoux!

Le sommet dans la brume "le Mont Ventoux" 

Après le village de Loubaresse nous empruntons une petite route au mauvais revêtement

mais le paysage est a couper le souffle.

Et encore un col celui de la Croix de toutes Aures.

A 13h le thermomètre indique 27 degrés nous mangeons et faisons une sieste à l'ombre face aux ruines du château moyenâgeux de Borne.

Nous gravissons notre dernier col de la journée.

Cette dernière montée était difficile et nous sommes contents de trouver une prairie au bord d'un ruisseau pour ce rafraichir et installer notre campement.

6

Il fait froid ce matin 6 degrés. On s'équipe chaudement pour partir, le soleil n'est pas loin mais nous sommes dans la brume. Arrivé à la Bastide 9 degrés

9 heures 9 degrés  

nous nous ravitaillons c est un lieu de passage du chemin de Stevenson et nous discutons avec des randonneurs.

Nous prenons la direction de St Laurent les bains et franchissons le col de notre dame des neiges.

Pause à St Laurent

Deux heures plus tard soit 11 heures, 30 degrés nous retrouvons notre tenue d été.  Mais la végétation a changé, les parfums .

Où il y a une source d'eau chaude à 53 degrés, nous en profitons pour faire une lessive.

Les habitants  du village font leur lessive aux sources ...

Après cela nous traversons la rivière de Borne et faisons l ascension du col de Chap del Bosc , longue et costaud !

5km à plus de  10%

Nous roulons ensuite sur une crête le paysage est beau

mais une ligne haute tension gâche le décor.

Nous allons jusqu'au village de Montselgues y mangeons une belle escalope de veau

et allons à l'auberge de L'aure boire un café et manger une mousseline de châtaignes. Nous reprenons ensuite la route vers les Vans sous une chaleur provençale. C est une petite route très belle

Changement  de végétation de parfums. Tout est plus sec et l'on ressent une chaleur différente 

malgré un très mauvais revêtement, nous apprécions les hameaux, les anciennes canalisations d eau,

Laetitia en profite pour se rafraîchir . Sacré  boulot des anciens pour irriguer car nous l avons suivi  sur plusieurs km

les gorges de Chassezac

et le chant des cigales!

Peu avant les Vans nous traversons un radier submersible, on se croirait à la Réunion.

Aux Vans nous faisons des courses, visitons et hop on remonte vers Banne par une route qui surplombe la ville

Ce matin nous étions à plus de 1000 mètres d'altitude et ce soir nous sommes à 200 mètres. Nous avons l impression d'avoir changé de pays

. Au sommet nous mangeons et plantons la tente non loin dans un champs arboré.

7

Bien dormi et nous partons avec 19 degrés ça change d'hier! Le décor est différent plus sec,

pas d'eau dans les rivières, on retrouve les oliverais

et les vignes.

Nous visitons le paisible village de Banne et son château en ruine.

Tous les villages que l'on passe sont décorés au couleurs de l Ardéchoise.

Mauve et jaune. Cette rencontre de cyclistes doit être  aussi une grande fête 

De Beaulieu nous franchissons notre premier col

pour rejoindre Bessas. Petit mais costaud et sous une chaleur provençale il nous faut prendre des forces. N 'ayant croisé aucun commerce depuis ce matin, on s'installe au bistrot à Vagnas. Après une énorme pizza on est requinqué.

😋😋😋

On fait une sieste à l'ombre trop chaud pour reprendre la route.

On repart direction la Bastide de Virac.

On y trouve une petite épicerie, du raisin muscat délicieux et visitons le village.

Nous passons un col surprise.

Nous sommes proche de l'Aven d'Orgnac, célèbre pour les traces préhistorique qu'on y à découvert en 1935.

Nous arrivons au bord de l'Ardèche à Aigueze.

Étant venu l'an dernier à vélo nous savons où trouver du bon vin et où bivouaquer.

De la pluie et des orages  sont annoncés pour demain, le ciel se couvre.

Nos conseils:

Restaurant le "Bistrot" à Vagnas

Domaine de la croix blanche à St Martin d'Ardèche. Vin en bio.

8

Comme prévue le temps est gris ce matin. Nous avons le temps de prendre notre petit déjeuner dehors les sacoches sont accrochées aux vélos, reste à démonter la tente mais voilà une averse orageuse juste le temps de plonger à l'abri...

Le temps s'éclaircit et nous partons vers St Marcel d'Ardèche.

Nous suivons une route très très vallonné avec des pentes très très raides! Après 8km arrivée au village nos jambes ont déjà bien travaillés

Nous croisons un verger d amandiers magnifique et rare  

On en profite pour se ravitailler pour midi, qu'il est agréable d'entendre les gens du pays avec leur accent chantant.

On continue vers Bidon mais le ciel bien noir se déchire, un éclair, le tonnerre, l'orage éclate les premières gouttes de pluie nous arrosent, nous enfilons les panchos et appuyons fort sur les pédales reste 4 km jusqu'à Bidon. On s abrite sous un abri bus où se trouve une boite à lire.

Incroyable dans cette dernière il y a une revue Geo de 1989 qui parle de lAlsace; Pascal est tout content.

Nous avons le temps de manger et comme prévue par la météo, 14 h le soleil refait son apparition. Des orages sont à nouveau annoncés pour la fin d'après midi. Nous nous arrêtons dans un camping à St Remeze.

Super il y a une pico brasserie au village nous allons profiter de cet après midi de repos pour déguster de bonnes bières.

Petite journée 24km mais 500m de dénivelé, demain le beau temps sera de retour!

Nos conseils du jour

Le camping du lavoir à St Remèze simple et très sympa

La micro brasserie la Renarde aussi a St Remèze

9

Le vent s'est levé cette nuit et il a balayé le ciel de tout les nuages, ce matin grand beau.

Nous prenons la route pour le village de Gras, nous y étions déjà venu en mai dernier pour l'ascension de la dent de Rez.

Nous empruntons ensuite une petite route pour rejoindre Valvigniere en passant par le col de Lafare.

Nous prenons un peu de hauteur 

C est un très joli village viticole,

Maison de vigneron du XVI/ XVII eme siecle 

les vendanges battent leur plein actuellement.

On descend ensuite jusqu'à Alba la Romaine, belle petite ville où nous prenons le temps de flâner dans les ruelles.

On pic nic au bord de la rivière et l'on se repose.

Apres cela, nous prenons une petite route qui nous mène à Sceautres.

Ce village est construit contre un " neck", cône volcanique surgit il y a 6 millions d'années.

Nous ne pouvons nous empêcher de le gravir,

Belles orgues basaltique 

il y a une belle vue sur la vallée d'ou l'on vient

et le sommet où l'on va.

On continu notre ascension et c'est a nouveau au milieu des patures et des élevages que nous roulons. On franchi le col de Fontenelle

puis le col de Benas.

On aperçoit Privas en fond de vallée.

Nous descendons et c est un peu avant la ville que nous nous installons dans un champ en friche.

Conseil du jour:

A Alba la Romaine délicieuse charcuterie chez "Aurelien" boucher charcutier. Bien le chercher sa boucherie est dans une toute petite rue.

10

Ce matin départ

Mais d'abord il faut tout remettre dans  les sacoches..

sous un ciel bleu et un soleil levant régénérant.

Privas la ville, le marché, le monde, les klaxons...Ravitaillement effectué, nous voici roulant dans le silence de la nature

ou de rared véhicule nous ramènent à la civilisation. Nous sillonons entre châtaigniers,

chênes, neck, prairies, troupeaux de vaches, moutons, chèvres, fleurs de bruyère et d' œillets, passant de petits hameaux accrochés au flancs de la montagne.

L'otoctone nous fait un sourire ou nous dit bonjour. Que l'on est bien et heureux dans cette Ardèche profonde silencieuse où le chant d'un ruisseau

Où le gong du clocher rythme la vie et à l'horizon les Alpes nous fond un clin d'oeil

Avec les jumelles on voit mieux 

Le vélo nous amène à la découverte. Nous passons différents cols

et profitons de points de vue admirables. On se régale,

c'est vallonné et sur cette route de crête c'est magnifique. Les châtaigniers sont bien remplis et les châtaignes énormes,

nous discutons avec deux personnes qui installent des filets pour comprendre comment ils pratiquent pour la récolte.

Les châtaignes tombent dans les filets puis roulées jusqu'en bas des pentes et enfin aspirées par une machine qui fonctionne avec le tracteur.

Après cette belle journée nous arrivons a Albon d Ardeche et installons notre bivouac encore 1100m de D+.

Pour conclure cette journée rien de mieux que...

11
Notre dernier col à  plus de 1000m de notre circuit 

Le tout petit village d'Albon en Ardeche nous surprend très animé tôt ce matin autour d une boulangerie/ epicerie et d'un bar. Nous attaquons le col de la Faye, 7km de montée d'abord sous les châtaigniers puis au milieu des pâtures de brebis.

La descente est moins sympa forêt d'epicea froide et chasse en cours!

Après avoir passé de jolies hameaux nous arrivons dans la vallée de l'Eyrieux.

Nous descendons , nous  montons. 

A Pont de Chervil nous montons vers le village de Chalencon, encore un col!

Nous arrivons au village et pic-niquons sur une place d'où nous avons une belle vue. Nous visitons ce village fortifié qui existe depuis l'époque des celtes. Au loin nous apercevons le Mt Mezenc et le Gerbier de Jonc.

A droite  à l'horizon le Mt Mezenc à gauche une toute petite pointe depasse le Gerbier de Jonc

Au détour d'une ruelle la terrasse d'un restaurant nous attire, nous degustons un délicieux dessert à la châtaigne.

Notre route se poursuit vers Silhac puis Vernoux en Vivarais. Le paysage à changé, nous avons quitté les chataigneraies et nous sillonons au milieu de cultures et élevages.

Nous devons emprunter une départementale très circulante jusqu'au col de la Justice

avant de retrouver une petite route pour Albousiere.

Nous montons encore un petit col

et décidons de s'arrêter dans un pré. Belle journée 65km et 1120 de D+.

Conseils du jour:

A Chalencon le restaurant "champignons et châtaignes"

12

La nuit fut très calme dans ce pré et nous avons un magnifique levé de soleil au dessus des Alpes, c'est sublime. Nous prenons le temps pour notre dernier petit déjeuner

en baroud avec le soleil qui nous chauffe déjà.

Nous prenons la route et passons un col au bout de 3km!

A Colombier le Jeune nous faisons quelques courses et nous faisons bien car il n'y aura pas beaucoup de commerce sur notre route.

Il fait un temps magnifique et les paysages sont splendides.

Après St Bathelemy le Plan, nous descendons les gorges du Doux; c'est très joli et un train touristique à vapeur emprunte l'ancienne voie ferrée.

Nous montons à Colombier le Vieux et prenons la direction de Deyras...la descente est raide et la montée très très raide!

Pour rejoindre St Victor c'est une petite route bien pentue et nous passons le col de Fontayes

qui nous mène à St Felicien. Petit tour à la maison de l'Ardechoise

De nombreux villages sont décoré pour cette fête du cyclisme . Le fléchage jaune sur ma route nous à bien aidé. 

on s'offre une glace en terrasse

et hop nous allons à Preaux.

Nous franchissons notre dernier col qui fut aussi le premier

et nous voici de retour après 11 jours, 685km, 39 cols et 12189 mètres de dénivelé positif à la découverte de l'Ardèche.

Il y a encore tellement de choses à voir... a revenir!

Mais ce n'est pas fini car pendant quelques jours nous allons sillonné a pieds quelques beaux coins.

13

Nous partons ce matin en direction de St Agreve glaner des infos pour randonner au Mt Mezenc. Nous décidons de nous rendre au Mont Gerbier de Jonc en passant par St Martial. Arrivé au pied du suc, nous faisons l'ascension.

La montée dans les cailloux et roches est raide, courte mais glissante par endroit.

La vue au sommet est spectaculaire, on voit jusqu'aux Alpes et on repère des endroits où l'on est passé à vélo.

La descente comporte quelques difficultés, des passages sont aménagés avec des cordes. Nous avons été voir les sources de la Loire, rien d'exceptionnel.

La Loire 

Après cela nous allons au village des Estables, info à l'O.T., la météo annonce des orages pour demain après-midi. Nous revoyons notre projet de randonnée et le tour du Mt Mezenc est remis a jeudi.

En ce moment nous sommes installés au dessus de la croix de Peccata et nous avons une vue lointaine sur la Haute Loire.

Cela fait bizarre de ne pas être remonté sur nos vélos aujourd'hui. Mais nous avons un magnifique coucher de soleil.

14

Nous avons commencé par monter le mont Signon volcan éteint depuis 8 millions d'années environ. La lave s'etant écoulée très lentement cela a formé un dôme comme le Gerbier de Jonc .

Le temps faisant son travail, gel, pluie, vent, neige ces dalles de laves ont explosés.

L'homme à partir du X eme siècle utilisa ces pierres pour la construction.

Mais c'est surtout à partir du XVII ème et jusqu'en 1979 que l'homme creusa le sol pour trouver les plus belles dalles les tailler pour couvrir les toitures

des maisons, ce que l'on nomme un toit de lauze.


Puis nous sommes partis et avons croisé de magnifiques troupeaux de vaches, quand on a été éleveur difficile de ne pas prendre le temps de les admirer

vers un autre type de volcan dont on ne voit plus guère de trace heureusement qu'il y a les explications. C' est un volcan jeiser cette activité volcanique débuta il y a environ 200 000 ans pour ce terminé il y a 12000 ans. Un jeunot!!

Au fil des ans le cratère,

qui pouvait avoir quelques centaines de mètres de diametre s'est comblé, est devenu un lac qui c'est évaporé et il ne restait qu'une énorme tourbière qui fut exploitée . La tourbe extraite modelé en brique séchée tout l été et rentrée en automne pour servir se chauffer en hiver.


Ce qui reste de ces tourbières est aujourd'hui protégé car elles recellent une flore et une faune exceptionnelle et rare. Le Lignon rivière qui traverse ce lieu au moment où il rentre dans cet ancien cratère effectue une cascade douce et paisible.

Dans ces eaux vivent deux espèces protégées l'écrevisse à pied blanc et la moule perlière.

15

Ce jeudi nous commençons de bonne heure l'ascension du Mt Mezenc depuis le temps que nous le voyons et tournons autour en vélo; il nous faut découvrir ce sommet.

Au détour d'un chemin le paysage est déjà époustouflant avec une oeuvre artistique.

Montée assez facile, nous avons le sommet pour nous tout seul, le silence de la nature et quelle vue!

A gauche brume sur les gorges de la Loire. 

C'est brumeux sur les Alpes dommage mais c'est grandiose.

Notre circuit continu par la Croix de Boutiere

Nous avions aussi monté ce col en vélo, belle montée d'ailleurs.

puis nous cheminons dans la forêt avant de rejoindre la route que nous avions emprunté en vélo et le col de Medille.

Le Mezenc  à deux sommet celui de gauche  à 1753 et celui de droite à  1744

Pause casse croute et nous remontons vers le Mezenc après 14km de rando nous decidons de remonter au sommet, il est 13h et nous pensons qu'il est intéressant de contempler cette vue avec une luminosité différente.

Il y a beaucoup de monde dont des gamins de collège...heureusement que nous l avions monté ce matin. Il y a plus de brume et moins de vue.

Après cette belle rando nous avons envie de retourner aux pierres levées de Boree.

Cette endroit est mystique avec toutes ces pierres gravées de symbole ésotérique et mérite que l'on s'y attarde. Nous y trouvons même notre pierre!!

16

Près de Boree nous avons trouvé un endroit sympa pour nous poser avec le fourgon. Du coup nous avons recherché une rando à proximité.

Car lentement il nous faut penser quitter cette belle et sauvage Ardèche pour rejoindre l Alsace. Nous allons gravir la roche de Soutron.

La roche de Soutron , on approche.  

Pour s'y rendre nous traversons un plateau qui se situe quand même à 1200m.

C'est très paisible et nous observons le vol d'un aigle.

La montée de la roche se fait aisément jusqu'à une chapelle.

La chapelle  toit  de lauze magnifique 

Pour atteindre le sommet c est un peu plus vertigineux.

La chapelle fut construite par un seigneur local qui partant au croisade avait promis que si il revenait vivant, il construirait une chapelle sur le point le plus haut proche de chez lui.

Au sommet la vue est magique, 360 degrés sur l'Ardèche.

Des artistes ont créés des oeuvres sur la ligne de partage des eaux Méditerranée/ Atlantique. Nous avions déjà vu lors de notre baroud en vélo les cercles d'or. Nous avons été voir une autre création à la chartreuse de Bonnefoy.

Une ruine où il ne restait qu'un pan de mur percé de 6 fenêtres et une porte. Un artiste Italien a combler les orifices avec des miroirs reflétant la nature. A voir a différent moment climatique.

Avant de quitter la région nous nous ravitaillons en crème de châtaigne et nous admirons une dernière fois le suc de Sara.

17

Nous avons pris doucement la route du retour, le soir arrive et en observant la carte nous voyons qu'il y a un massif le Mont Pilat qui culmine à 1432m que nous ne connaissons pas et où nous pouvons faire une rando avant de passer 9h sur la route.

Nous trouvons un coin sympa pour nous poser pour la nuit. Le matin 8h30 départ pour faire le tour de ce massif.

Nous passons successivement par le cret de la Perdrix, cret de l'Oeillon, cret de la Chevre.

Nous dominons soit la vallée du Rhône soit la vallée de St Etienne.

C'est un secteur très habité. Après 3h de rando, douche, repas et départ.

Nous arrivons en Alsace vers 23h.

Nous nous posons au sommet d'une colline dans le vignoble. Le matin au lever du soleil nous nous regalons de la vue sur les Vosges et les villages.

Et après grand moment mon fils Laurent participe au marathon de Colmar. Course rendue encore plus difficile par un dénivelé de 300m.

Il réussit son objectif moins de 3h et se classe 8eme.

Nous allons resté une quinzaine de jours dans la région pas mal de choses à régler et nous vous donnons rendez vous dans 15 jours pour partir avec nous a la découverte de la Corse en Vélo, en rando.....