Découvrir les sites principaux, naviguer sur le lac Tana, explorer les antiques monastères, visiter les chutes du Nil et les incroyables églises creusées dans le roc de Lalibela.
Du 24 février au 10 mars 2019
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Addis-Abeba, la capitale regroupe 7 millions d'habitants et 110 millions dans tout le pays qui regroupe plus de 120 ethnies. L'écriture guèze est partout , des hiéroglyphes entre dessin et écriture. Le pays fait deux fois la superficie de la France. L'altitude moyenne est à 2000 mètres et le point culminant est à 4443 mètres. L'endroit le plus chaud au monde est dans le désert à moins 120 mètres . Il fait jusqu'à 60° dans le désert.

L'écriture guèze, le palais de Ménélik et bienvenu dans les transports en commun africains

Nous ferons connaissance dans le musée national avec Lucy, vieille de 3 millions d'années, mais qui ne les fait pas.

52 os sur 206 d'un squelette, Lucy a prouvé que la position debout est antérieure à 3,18 millions d'années

Petit bout de femme de 30kg et de 1,1 mètre de hauteur morte à 26ans.

2
Petite rando pour atteindre les chutes
3
Son travail ? Attirer les pélicans et demander un pour-boire
Ce lac est très mal fréquenté, nous ne prendrons pas les embarcations en roseau!

Visite des premières églises sur les îles du Lac Tana. Les scènes permettent aux fidèles de connaître la Bible sans savoir lire. Gabriel et Raphaël sont les deux gardiens de la porte du paradis. Les peintures sont sur des toiles puis elles sont collées aux murs. En plus des scènes bibliques de petits carreaux représentent des scènes de vie. Les montants de l'église sont en baobab.

Ce monastère dédié à Marie est une église du XVIIème siècle de forme byzantine
4

Le roi Fassilidas a fixé au 17e siècle la capitale à Gondar. L’Abyssinie est l'ancien nom de l’Éthiopie.

Chacun des fils construisait son château dans l'enceinte
Seul château d'Afrique encore debout


Des brûle-encens, cafetières, dessous de plat en capsules et vannerie
5
A chaque arrêt, même en rase campagne, un groupe de gosses arrive en courant et criant
6

L'Ethiopie est un pays de plateaux, ce qui rend son climat très agréable. Le point de départ de notre randonnée sera à 3260 mètres et certains précipices dépasseront les 1500mètres! Le gouvernement impose des gardes armés de kalashnikovs. Ils serviront surtout pour certains passages délicats.

La nature est  sauvage, mais nous ne rencontrerons que cet aigle venu ramasser les miettes de notre pique-nique
7

Tout le long de la route, des marcheurs. Souvent seuls avec leur bâton, phénomène vraiment typique, très souvent, ils ne s'en servent pas pour s'y appuyer mais le portent en travers des épaules, comme pour mieux s'aider à marcher droit, à se redresser la colonne vertébrale.

Quelque soit la distance du prochain village, il y a des marcheurs

Les marchés sont riches de parfums et de couleurs

Le marché de Bahar-Dar

Après Simien, une étape sera plus marquante car sans eau ni électricité. Le robinet fera son service pendant une heure le soir et le groupe électrogène nous permettra d'éteindre notre lampe frontale pour le repas. Mais le guide sortit sa réserve d'eau de vie de sorgho grillée à 60° ! « bons pour les problèmes d'intestins », belle aubaine et de quoi modifier l'ambiance!

8

Axoum serait le centre supposé du royaume antique de la reine de Saba. Son union éphémère avec le roi Salomon de Jérusalem aurait donné un fils, Ménélik, fondateur de la dynastie éthiopienne royale des Ménélides. Axoum demeure aujourd’hui encore le centre spirituel religieux d’Éthiopie, car elle abriterait la relique de l’Arche d’alliance (dérobée par Ménélik à son père Salomon à Jérusalem).

Principal interêt de cette ville : un champ de stèles qui ont une taille proportionnelle à l'importance de la personne défunte.

Taillées sur 3 faces, ces stèles datent du IVe siècle.

La reine de Saba est dans les récits bibliques, coraniques et hébraïques comme ayant régné sur le royaume de Saba, qui s'étendrait du Yémen au nord de l’Éthiopie et en Érythrée. Les anecdotes et détails de la rencontre entre la reine et le roi Salomon à Jérusalem varient selon les sources. Un palais de la reine de Saba se trouve à Axoum avec 53 pièces et en face, un champ de stèles sur des sépultures.


9

Vers le 11e siècle, de nombreux chrétiens d’Abyssinie allaient en pèlerinage à Jérusalem. Comme ce voyage d’Éthiopie était particulièrement périlleux passant par les déserts soudanais et égyptien, le roi Lalibela décida de construire une "Jérusalem noire", en parallèle à la prise d’indépendance de l’Église éthiopienne orthodoxe par rapport à celle d’Alexandrie (Égypte). Ainsi naquit Lalibela, ensemble d’églises troglodytes, chacune dotée d’une personnalité particulière.

11 églises monolithiques de style architectural unique

Les constructions s'étalent entre le XI et le XIIème siècle. 23,5 mètres de hauteur, 23,5 de largeur, et 11,5 de hauteur. La construction ne dura que 7 ans car l'aide des anges a bien accéléré les choses !

Ce site touristique principal du pays s'admire après des kilomètres et des kilomètres de piste. De quoi profiter du massage éthiopien offert par les secousses!...

10

Gondar, Axoum, Lalibela, chaque ville a sa croix.

Dans chaque église, une partie est cachée derrière un rideau et le prêtre sort la croix en argent à la demande après pourboire.

Les scènes permettent aux fidèles de connaître la Bible sans savoir lire. Gabriel et Raphaël sont les deux gardiens de la porte du paradis. Les peintures sont sur des toiles puis elles sont collées aux murs.

11
La cérémonie du café et la galette

Un petit poêlon est nécessaire pour faire griller les grains de café. La fumée se dégageant passe souvent au dessus des tables de nos repas. Puis ils sont pilés dans un mortier en bois et tamisés plusieurs fois. Le café est ensuite versé dans un récipient, la jebena, contenant de l’eau, puis porté à ébullition sur un foyer au charbon de bois et y reste jusqu'à ce que de la fumée s'échappe de son bec.

La galette (ou injera) est composée de teff , céréale endémique vieille de 5 000 ans. Son goût est acide, et on s’en sert comme couvert, en la découpant au fur et à mesure que le repas avance.