En tant que nouveau voyageur, je vous mets mon petit périple au Pérou avec les plus belles choses à faire, et je sais que j'ai dû en oublier! Pour peut-être je l'espère, vous donner l'envie d'y aller!
Novembre 2018
19 jours
Partager ce carnet de voyage
28
nov

Ça y est, c'est le grand depart. Mon ami Tony est venu me chercher à la maison et direction l'aéroport. Le temps de faire emballer mon sac à dos et hop à l'enregistrement. Superbe couché de soleil sur le tarmac.

À deux doigts de laisser le sol français  

Là-haut, il fait toujours beau.

Bien arrivé, à Madrid. Heureusement qu'il y'a un couple avec une dame qui parle espagnol et qui comme moi allait à Lima car je crois que j'attendrai encore devant le tapis roulant, nos bagages. Les hôtesses nous avaient dit De les reprendre à l'aéroport et en fait ils ont été envoyés directement à l'avion suivant.

Escale nocturne  

L'escale est de moins de 6h, nous avons le temps de nous restaurer et presque De s'endormir sur les fauteuils en attendant minuit.

Attendre attendre attendre 

Enfin! Lima, le vol a été très agréable. Je ne suis pas trop fatigué à l'arrivée. Je ne pensais aussi bien dormir et les 12 heures de vol sont passées vite.

La cordonnière des Andes  au réveil 
Un paysage magnifique  

Peut-être que c'est passé vite grâce au soleil levant sur les montagnes et la vue qui m'ont happé jusqu'à la fin du trajet.

Première vue du pacifique  

Grande joie de voir pour la première fois l'océan pacifique, de savoir que c'est l'océan qui est à opposer du monde, il est vrai que c'est mon premier grand voyage.

Ça a été un peu flippant pour retrouver mes bagages mais ils m'ont remis sur le bon tapis roulant et nickel, j'ai tout. Luis, un taxi à la sortie de l'aéroport qui au départ je trouvait collant m'a aider à trouver des plans de Lima et pour 40 soles, il m'a amener à mon Air bnb, il en a profité pour me donner les quartiers à visiter et surtout ceux où il ne faut pas traîner le soir. Car apparemment le quartier où je suis là journée est tranquille mais il ne faut pas rentrer tard ou sinon en taxis.

Quartier la perla 

J'aime cette précarité, ça sent l'authentique, et les restos sont très bons pour 8 soles. Ah oui 1soles égal 0,33 cents d'euros, oui on mange copieusement pour 2,50€.

Soupe au poulet!! 

Oui mon espagnol a intérêt à progresser très vite si je veux manger végétarien. J'ai goûter a un fruit qui ressemble beaucoup à une grosse prune jaune et j'ai croqué dedans il avait le goût du melon. Je ne suis pas au bout mes surprises.

J'ai pas mal dormi aujourd'hui pour récupérer du décalage horaire mais j'ai eu le temps de prendre le coucher de soleil.

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
30
nov

Après une nuit récupératrice, je me suis levé tôt, il faut dire que j'ai encore le rythme de la france. J'ai préparé mes affaires pour visiter Lima et faut dire que j'appréhendais pas mal car je ne parle pas l'espagnol, ni l'anglais et je ne connais pas du tout le coin. Heureusement que Jessica la Proprietaire De mon Airbnb m'a donné deux trois conseils, histoire de savoir où prendre le bus 🚌 . Et en fait ça s'est super bien passé. Ça été folklorique, il roule au Klaxons ici, c'est excellent!!

Arrivé au centre Lima, il n'y a pas bcp de panneaux pour vous indiquer mais disons que l'on cherche les toits des églises et on y va au feeling. Tout compte fait on y arrive!

Monuments de Lima  

C'est très sympa et pleins de couleurs sur certaines places. Le paradoxe, c'est qu'il fait plus de 20 degrés et qu'il y'a des musiques de Noël, avec les boutiques de deco et de sapins mais je crois qu'il ne verrons jamais la neige ceux-là. 😂

Je suis tombé sur le musée du chocolat et c'est très intéressant de savoir comment il font De A à Z.

Musée du chocolat  

J'ai adoré certaines façades de bâtiments qui m'ont rappelé un peu chez nous avec un mélange de bois et pierre.

Pergolas bois  

Et dans les rues, il y'a bcp d'animations, on se croirait dans les années 80 aux États Unis avec les cireurs de chaussures, les kiosques et les vendeurs à tous les coins de rues de nourriture divers. À chaque coin de rues, les odeurs fusent. Ça sent les épices, la viande grillée, le poisson ou les légumes grillés. Ça insite à s'arrêter partout pour tout goûter.😋

Et les transports sont super mignons, ça me rappelle les piaggios à trois roues mais ils ont installé des sièges derrière.

Petits combis  

Encore une journée sympa, avec des gens très avenants car à un carrefour j'ai regardé le téléphone d'un gars plus attentivement que d'habitude par hasard et il m'a demandé si je voulais téléphoner. Les gens sont vraiment gentils. Même quand on s'éloigne un peu du centre on ne se sent pas en insécurité et pourtant on sait que l'on n'est plus dans le centre car les bâtiments changent radicalement.

Bord de la ville de Lima  
1
déc

Ce matin, je suis parti voir les alentours du quartier de mon Airbnb et je savais que le soir il ne fallait pas trop y traîner mais la journée c'est tranquille. J'ai compris pourquoi en m'y rendant!!


Ambiance et maisons du quartier.  

On peut dire que c'est super barricadé, ça met tout de suite l'ambiance mais en même temps ce que j'aime, c'est l'authenticité car là au moins je vois toutes les facettes de Lima.

Ici au moins ils ne se font pas chier avec les contrôles techniques. Et je n'ai pas pu prendre la photo de l'arrière du camion mais il n'avait aucun feux. C'était énorme.

En revanche, Jessica m'avait conseillé d'y aller car le centre de Callao est un endroit pittoresque avec sa forteresse et ses graffitis et attention la qualité des dessins.

Fresques deu centre de Callao 

Le dernier m'a tout simplement stupéfait car tellement il est magnifique, on dirait une photo.

Après ça, la forteresse passe presque inaperçue malgré sa taille et son ancienneté!

Forteresse de Callao  

Dans le centre, il y a des bâtisses laissées a l'abandon ou en tout cas pas entretenues qui mériteraient d'être restaurées.

Ensuite j'ai poussé ma marche jusqu'à La punta, petite ville à la pointe de Callao mais qui a la chance d'accueillir l'école navale du Pérou.

donc la sécurité y est renforcée et on voit tout de suite la différence d'ambiance bcp plus riche. Tout y est propre, tranquille, une petite station balnéaire

Même les crabes s'y promène tranquillement !

Et j'ai mis pour la première fois, les pieds dans l'océan pacifique. Ouahhh!!! Eh bien qui a dit que l'océan pacifique était chaud!! J'y ai juste mis les pieds!! Brrrrrrr juste à température pour le Ricard!!😂

Et d'une matinée tranquille, je suis passé un après-midi speed car j'ai mangé dans un petit resto à midi en rentrant à l'appartement je me suis rendu compte que j'avais oublié mon pull sur la chaise, au début je ne voulais pas y retourner mais je savais que pour la suite de mon périple il me serait très utile. Alors j'ai tout refait en bus le plus vite possible. Et là, ça a été folklo car nous sommes passés en plein milieu du marché.

Je voulais prendre des photos mais un vieux monsieur me l'a déconseillé à cause des pickpockets. Mais vous auriez dû voir!! les normes d'hygiènes n'existent pas non plus ici.

J'ai donc bien récupéré mon pull et je suis rentré à l'appartement pour faire mon sac. Jessica est rentrée au même moment et on a rit de mes péripéties. Nous nous sommes dit au revoir et je suis parti à mon deuxième Airbnb. Seulement dans la précipitation j'en ai oublié de prévenir Miryam de l'heure mon arrivée et n'ayant pas de nouvelles de moi elle est rentrée tranquillement de chez ses parents deux plus tard. Mais ne pouvant plus me connecter à un wifi, je ne pouvait pas la prévenir. J'ai passé ce temps-là avec le concierge très sympa mais la discussion a été difficile avec mon super espagnole! 😂

À peine rendu dans l'appartement, j'ai déposé mes affaires et nous sommes allés voir le quartier de Miraflores by night. Rien à voir avec l'autre district. Il est bien plus touristique, du monde partout mais aussi les restaurants très connus, des prix bien plus cher et plus du tout d'authenticité. Par contre le coin est sympa.

Nous avons longé la côte et je pense que demain je vais y retourner car il y'a des photos magnifiques à faire.

2
déc

Aujourd'hui Dimanche, c'est un peu plus calme dans les rues et surtout pour nos oreilles, les Klaxons sont en sourdines. Il ne fait pas très beau mais ce n'en est pas plus mal car j'ai pris un coup de soleil sur la tronche quelque chose de bien.

Miraflores De jour 

Vu de jour, c'est bien plus propre que Callao mais ce n'est pas le même univers, plus riche, plus touristique et moins typique. Heureusement je n'y reste pas plus d'une journée car ce n'est pas ça que je qui a venu voir.

Alameda De l'avenue Pardo  

J'ai pris la photo alors que j'étais au milieu et on y voit pas le bout de chaque côté, 1,4 km de long. Et elle arrive directement sur la mer.

Et après la descente d'un grand escalier nous arrivons au niveau de la mer. Ces falaises en bord d'océan sont comme un balcon avec un super panorama.

Le bord de l'océan  

On peut y faire du parapente pour y apprécier la vue de très très haut.

Parapentistes 

Le long de la falaise, il y a une allée pour les promeneurs et sportifs avec des aires de jeux pour enfants et pour toutous aussi😂.

Parc de l'amour 

C'est juste magnifique et bien entretenu, très vert.

Route qui mène à l'océan  

J'ai fini la matinée par la visite d'un marché couvert avec des exposants artisanaux. Il y avait des fruits que je connaissais pas et des vendeurs de mets locaux.

Marché typique  

Et par contre, il y'a des petits bijoux à restaurer ici à chaque coin de rues. Ça ne manque pas de cox et combis VW ici.

Combis en superbe état pour leur âge  
Les cox sont pas mal non plus!!

Il y aurait des affaires à faire!!! À ramener par bateau. 😜

Nous sommes allés avec Miryam à Barranco, petit quartier a une demie heure en bus, adorable. Si Aznavour avait été péruvien, il aurait chanté Barranco et non Montmartre. Un quartier de bohème avec ses artistes de tout genre, ses chanteurs et ses fresques, encore.

Il y'a une petite place en cul de sac avec des petits cafés restos de toute beauté avec des couleurs éclatantes au soleil. Et une vue sur l'océan à couper le souffle!!

Ça laisse sans voix 😶

L'art sud américain est vraiment prenant!!

J'adore!! 
De l'art tout simplement  

Ce quartier a vraiment énormément de charme.

Et pour enfoncer le clou de cette superbe journée, en rentrant j'ai mangé ce que j'avais acheté au marché et notamment ils vendaient, le tamale, une sorte de polenta améliorée au piment et aux olives cuite et vendue dans sa feuille de palmier où je ne sais quelle feuille. Une tuerie!😋

La tamale. 

Et en plus ça sentait super bon l'odeur de la feuille de palmier cuite!!

3
déc

Ça y est je quitte Lima, je descend dans le sud pour un petit village de pêcheur au nom de Paracas juste avant Ica. J'ai été stupéfait de la dégradation subite du décor et niveau de vie en quittant Lima.

Les bords de route délabrées  

Le paysage est très aride par rapport à la ville qui est luxuriante de verdure. Il n'y a que du sable à perte de vue. Et ça, sur tout le long du chemin.

Le désert à perte de vue 

Je ne savais où je tombais en arrivant à Paracas. J'ai même cru regretter de m'y être arrêté mais disons qu'il faut prendre ce qu'il vient au moment venu et s'avère que malgré l'état précaire de la ville, on y mange très bien et comme d'habitude les gens sont super gentils. Je savais que l'attraction du village n'était pas son centre ville.

Paracas en toute simplicité  

J'ai glandé à la plage tout l'après-midi et j' en ai profité pour commencer à personnalise mon Jo pour en faire un bâton de marche!! C'est malin non??😂

Oui ce n'est qu'un début! 

Ensuite j'ai regardé le soleil se coucher. Magnifique!!

😍

Mais c'est pas le toutou mais il fallait commencer à savoir où allait être sa niniche pour ce soir. Je voulais commencer à la jouer barroudeur surtout dans un coin calme et tranquille comme la ou j'étais! En suivant le bord de plage je suis tombé sur toute une file de maisons secondaires inoccupées pour l'instant et j'ai pu trouver mon logis pour ce soir. Une loggia a l'étage avec un escalier d'accès facile. Le rêve quoi, en bord de plage avec le bruit des vagues et Coupé du vent!! J'avouerai que pour le prix, la vue est magnifique!!

Il y a pire comme squat!! 

Au petit matin on remballe le matos, ça me prend une demie heure de tout replier. Je me suis rapproché du port pour la visite De l'île au million d'oiseaux. J'ai petit déjeuner à ces petits chariots trop mignon, je n'y étais pas trop favorable mais comme je l'ai vu s'installer, le Proprietaire était un maniac de la propreté et franchement c'était très bon et végétarien en plus. Jus d'orange frais et pressé à la demande. Petits paninis avec une omelette aux légumes.

11 Soles le petit dej (moins de 4€) 

L'heure est arrivée pour embarquer et direction le large.

4
déc

Et nous vlà partis!! À fond les ballons sur le fil de l'eau. J'aurais pensé que l'océan pacifique etait plus houleux par sa grandeur mais ce matin c'était une nappe d'huile. Nous avons d'abord fait un petit détour sur un vestige mystérieux qui n'a encore aucune explications de la part des otoctones ou des scientifiques.

La candelabre 

C'est un geoglyphe Creusé dans la colline sur 50 cms de profondeur associé aux lignes de Nazca. L'accès est interdit au public mais elle n'a jamais disparue depuis le temps.

Et c'est reparti à fond les ballons. Direction les oiseaux.

Comment vous dire que nous savions que nous étions arrivés rien qu'à l'odeur, car un million d'oiseaux multiplié par je ne sais combien de fiantes. Ça se sent à trois kilomètres.

Il y a pleins d'espèces sur la même île, des pélicans, des cormorans, des pingouins. Nous avons eu la chance de voir une colonie de pingouins aller à l'eau.

Il y'avait même un espèce que je n'ai jamais vu voler, les lions de mer.

Lions de mer austral  

Si les îles ont une certaines nuances de couleurs, c'est que se sont les fiantes d'oiseaux qui éclaircissent et recouvrent entièrement les îles. Ça fait un joli dégradé!!

Grottes et arcs dans la roche  
Ancien vestige qui doit tenir rien que par les fiantes! 
Le noir sur la colline, ce ne sont que des cormorans!!  Impressionant!

Retour sur la terre ferme, en attendant de déjeuner, j'ai squatté un café pour avoir de la WIFI et j'en ai profité pour boire ma première bière péruvienne, eh bien elle n'est pas mal du tout. Il y'avait meme la recette sur le mur je l'ai pris pour nos amateurs brasseurs!😊

Mode d'emploi 

Ça aurait pu être une journée banale si, alors je faisais mes plans pour le lendemain, une vague plus forte que les autres m'a mouillé toutes mes affaires. La galère, à peine 2h avant le coucher du soleil, impossible de faire sécher.

L'horreur même les chaussures trempées!! 

Juste le coucher de soleil pour me réconforter.

5
déc

Je me lève très tôt comme d'habitude. De toute façon, il faut profiter de la journée car le soleil tombe très vite ici, à max 18h, il est parti se coucher. En plus je ne connais ni l'heure de passage du premier bus, ni l'endroit de l'arrêt et je ne voudrais pas le louper. Ça tombe bien je me suis rapproché de la station de bus avec lequel je suis arrivé mais ce n'est pas du tout au même endroit, il est situé plutôt dans la partie de la ville où j'étais! Cool la marche à pieds de bon matin dans Paracas. Ça va que ce n'est pas très grand!

Ha oui!! Petite aparté rigolote! J'ai rencontré un Transport de mignons en venant à Paracas!!

Mignons en voyage!!😂

Et devinez où ils vont en vacances??

Et oui, ils sont à Paracas!! 😜

Bon ok! Ce n'était pas drôle, moi ça m'a fait rire!

Bon revenons-en à ce voyage! Bon bah le long de la route, le désert pour changer. Mais avec un peu plus de verdure!!

Par contre, l'arrivée à Ica........le choc! J'ai cru arrivé en Inde tellement que ça en était pauvre et délabré. J'ai chercher le centre Ville en me disant que ca allait s'améliorer, comme à Lima, mais j'y étais déjà. Les boules!!

Les photos, c'est le mieux que j'ai eu! 

Il me fallait vite trouver un café pour de la wifi avant de déprimer dans cette ville. En fait, je savais pourquoi je m'y étais arrêté c'est qu'il fallait que je trouve l'hôtel pour savoir où aller! Réservation faite on peut y aller en taxi c'est à 3 kms.

10 Soles, énorme!!

Et me vlà rendu à Huacachina lunga, le seul oasis naturel des Amériques du sud, c'est pas moi qui le dis, c'est écrit partout!!

Huacachina lunga en plein désert! 

C'est impressionnant car tout autour ce n'est que du sable et des dunes. Je sais, c'est le principe de l'oasis mais que voulez-vous, il n'est pas sorti beaucoup de sa cambrousse le pierrot.😋

Huacachina lunga, une merveille. 

Ça change de la misère d'Ica. Mon taxi m'a déposé juste devant mon hôtel.

Quoi!!?? Oui bah il fallait bien ça, je déprimais je vous dit à Ica. Pour me remonter le moral, il me fallait au moins ça!! En même temps 70 Soles la nuit avec le petit dej. 21€ on ne va pas se priver!!

J'ai adoré le bar, très sympa l'idée! Et les petits bungalows sont trop choux par contre ça a un gros inconvénient mais je ne le verrai que plus tard! Pour l'instant je suis sous le charme......De l'hôtel bien sûr!

En allant manger sur le lagon, alors que je comtemplais le paysage,

Il y avait de quoi voir! 

je me suis fait agresser par une péruvienne qui voulait absolument me faire faire du buggy et du snowboard sur sable. Elle m'y a OBLIGÉ, même qu'elle me tirait par les cheveux pour me forcer à payer les 40 Soles dans sa cabine. Forcé et contraint, bah il n'y avait plus qu'à.

16h tapante, je me présente au rendez-vous histoire de ne pas perdre mon investissement mais ce n'était pas de gaité de cœur, presque je traînais les pieds, je vous le dis. Nous vlà partis pour le buggy. Un truc énorme à 12 places avec un moteur à grosse cylindrée et échappement libre. Un truc de fou.

Buggy façon Mad Max. 

Et à peine démarré, notre chauffeur ne s'est pas soucié d'attendre que le moteur soit chaud, en même temps dans le déser!! Il est parti comme une trombe!!

Nous avons commencé par prendre les dunes à fond. Les descendre aussi à pique. Un délire complet.

La vidéo ne donne toutes les impressions de la vitesse. 

Par contre, il faut une sacrée expérience pour rouler dans le sable et franchir les dunes comme il le faisait, il s'agit de ne pas retourner le buggy ou de rester coincé dans une cuvette!! Mais il y a des chevaux sous le capot et quatre roues motrices bien larges. Il le connaît bien son bolide.

Premier arrêt pour quelques photos dans le désert.

Désert à perte de vue. 

Et nous sommes repartis de plus belle, les filles hurlaient à chaque dune. Faut dire que j'ai eu du mal à filmer. Je devais forcer sur les cuisses pour ne pas etre éjecté du siège.

Déchaîné le pilote! 

Deuxième arrêt, en avant pour la glisse sur le sable, pour une fois que je fais du snow sans les moonboots!!

Excellent  

Par contre à l'arrivée en bas, mes poches étaient très lourdes, mais pas d'or, juste de sable. Après cet amuse-bouche, nous avons passé le niveau supérieur avec la grande dune, attention les yeux!!

Désolé ce n'est pas moi!🤣
Panorama de la grande dune.

Les buggys sont venus nous chercher et nous sommes allés nous poser sur les hauteurs des dunes pour prendre le coucher de soleil.

Un moment unique  
Non, la petite sur la dune n'était pas avec moi!! 

Une fois le soleil disparu, le froid est tombé à une vitesse, presque j'avais frais sur le retour. Les différences de températures dans le désert sont impressionnantes.

Parking a buggys  
Huacachina!! 

Une belle journée de passée, maintenant repos du guerrier à l'hôtel, trop dur l'emploi du temps. Je ne vous le souhaite pas!😂

Surtout pour l'hôtel pourri que j'avais choisi.

Dîner en bord de piscine! Pourri, je vous dit.
Sympathique hôtel en bord de lagune. 

Par contre les tentes en toile, c'est joli mais loin d'être insonorisées. On entendait les voisins comme si je dormais en dortoir! Mais heureusement j'ai le sommeil lourd quand je suis parti, je suis parti.

Le lendemain pour regagner Ica, ma ville préférée, j'ai pris une poussette à trois roues. Excellent! C'est tout mignon!!

Ils les customisent, trop fort! 
Ça roule aux Klaxons!! 
Ça c'était mon chauffeur! 

Et en route pour Nazca!!

6
déc

Et encore du bus, de toute façon il n'y a pas de train et les avions sont bien plus rapides mais bien plus chers et comme je ne suis pas pressé, j'ai opté pour le bus, ils sont tout confort et très agréable, un peu comme dans les avions de ligne long courrier.

Descendu du bus, je récupère mon sac et en sortant de la station, la chaleur et les chauffeurs de taxi me tombent dessus, l'hôtel n'est pas loin, je me suis dit que j'y irai à pied mais un taxi me dit 2 Soles la course sans même savoir où je vais. La chaleur me pousse à accepté car nous sommes en plein après-midi et pour 0,60€, ça ne vaut pas le coup de s'en priver!! Sur le chemin, il me demande si je vais aller voir les dessins de Nazca en avion, je lui fais signe que oui et il me propose un tour à 70$ alors que l'on m'avait dit 80. Je lui dis que je suis ok et il me donne rendez-vous pour le lendemain à 7h30.

Je m'installe à l'hôtel et je pars en ville pour trouver de quoi me restaurer! Et encore moins cher qu'à Lima, 6 Soles le menu. Je l'avais lu sur un site, mais datant de 4 ans, je m'étais dit qu'il y aurait de l'inflation dans l'air. Et bah non.

Typique comme j'aime! 

Ces petits restos sont rustiques et il n'en mettent pas des quantités gastronomiques mais ça suffit grandement. L'ambiance y est chaleureuse, ça me rappelle l'Italie.

Je tourne un peu dans la ville pour me rendre compte de la grandeur et elle est assez petite mais je la trouve très jolie avec des fresques à l'effigie du coin.

Nazca centre ville 

Je rentre à l'hôtel et je me mets sur le blog car je suis en retard. Quand je n'ai pas de Wifi, je note sur mon carnet de voyage papier, sinon j'essaie d'avancer au maximum le blog car je ne sais jamais quand, combien de temps et surtout le débit que j'aurai plus tard. Car des fois, ça rame de dingue!! Surtout pour les vidéos, il faut les transférer sur YouTube.

Je décide de sortir un peu de nuit pour changer d'ambiance et je ne sais si c'était des arrêts de bus ou juste des bancs publics mais ils étaient, eux aussi, personnalisés.

Les dessins de nazca 

Je rentre à l'hôtel et gros dodo, demain on se lève tôt.

Lendemain matin, petite douche et petit déjeuner, par contre lui, je le prends mais je ne sais pas si c'est judicieux d'avaler quelque chose avant de prendre un petit coucou et d'être secoué comme un prunier. On verra bien!!😥

Je suis devant l'hôtel à 7h30 et j'attends mon taxi mais au bout de 20 minutes, je ne vois rien venir. Je rentre dans l'hôtel et je me remets sur mon blog à l'accueil. Et c'est à 8h10 que mon chauffeur arrive, tout en s'excusant platement, en même temps je suis en vacances, ce n'était pas grave. En moins de 10 minutes, nous sommes à l'aéroport.

Pierrot avant le drame!! 

Je suis content pour le prix conventionnel, j'ai le droit au petit avion pour deux passagers. Et l'américain qui fait le voyage avec moi est très sympa, il n'a pas d'appareil photo alors dès que les dessins étaient de son côté il me faisait signe de m'approcher de sa vitre. La vue est magnifique de cette hauteur et le temps idéal. On commence à voir de grandes lignes droites qui ressemblent à des pistes d'atterrissage.

Mélange de désert et De montagnes  

Jusque là tout va bien! Nous arrivons sur le site des dessins et le co-pilote nous les montre tous l'un après les autres. Au départ, je ne vois pas grand chose mais le pilote est descendu en faisant des cercles autour de chaque dessin. Et nous avons pû les contempler plus aisément.

Pas évident quelques fois de les voir! 

C'est incroyable, la taille de chaque dessin, certains arrivent à dépasser les 200 mètres de long et ils sont d'une symétrie parfaite.

Mirador de Nazca  

Avec toutes ces spirales et en regardant à moitié par les vitres de l'avion et à moitié dans téléphone pour photographier, j'ai le petit dej qui commence à se manifester, j'ai chaud, je transpire, il ne va pas falloir que ça s'éternise sinon c'est sûr, je ne vais pas le garder longtemps. Peut-être aurais-je dû juste me rendre au mirador pour éviter les désagréments de l'avion? Heureusement, nous ommes sur le retour donc je peux souffler et reprendre mes esprits. Pensant que les spirales étaient finies, j'étais confiant pour l'arrivée mais, SURPRISE, ce n'est pas fini, sur le retour, il y'a des vestiges creusés dans la pierre tout en long. Et comme à sa coutumé, il pars en spirale pour que nous les voyons bien,

Cherchez pas je vous dis!! 

Non, ne les cherchez pas, je n'ai pas pu les prendre en photo, j'étais bcp trop concentré sur mon petit dej qui lui apparemment voulait les voir!! Je devais perler des gouttes de sueur grosses comme des M&Ms!!! Jusqu'à l'atterrissage, je ne regardais que le petit sac à vomis dans le vide poche du fauteuil du pilote. J'aurai peut-être dû lui vomir dans le dos par vengeance!😂 Non, je ne suis pas comme ça, en plus j'ai trouvé la visite super. On voyait bien qu'ils ne lésigniaient pas sur les tours pour que nous profitions de notre visite. En fait, j'aurai dû laisser le petit dej où il était ce matin.

J'ai passé 10 minutes minimum pour m'en remettre devant l'aéroport. Là, un taxi m'a ramené à la gare des bus mais j'ai fini à pieds pour finir de m'en remettre. GROSSE émotion de la journée.

D'ailleurs sur le trajet, j'ai croisé un petit mignon mais celui-là, il en vacances depuis trop longtemps car je crois qu'il a un peu trop pris le soleil!! 😂

Ok, ce n'est tjs pas drôle mais il me fallait ça pour me changer les idées!😜😂

Il n'était que 11h et j'avais mon bus à 22h le soir, qu'est ce que j'allais pouvoir bien faire de ma journée? Bah déjà j'ai dormi un peu pour souffler, j'ai rendu ma chambre mais la patronne a été gentille de bien vouloir me garder mon sac, le temps que je tourne un peu dans la ville et je déjeune pour appuyer le ce fiuti petit déjeuner!😡.

Adorable 

Je me suis assis dans un parc charmant et j'ai la visite d'une amie qui ne ressemble pas tout à fait aux nôtres en Europe, celle-ci est est moins poilue que les européennes et plus brunes aussi.

Ensuite je suis retourné à l'hôtel récupérer mon sac et direction la gare de bus.

Il y'a quelques fois des façades originales de maisons ou d'immeubles. C'est pleins de couleurs ou de contrastes.

L'après midi d'attente s'est passé tranquille et malgré une heure de retard du bus, j'ai pû partir de nuit pour Arequipa.

8
déc

La nuit n'a pas été trop mauvaise malgré la route. Je suis content du confort des bus, on a le droit à notre couverture et notre petit en-cas.

Réveil en plein désert comme d'habitude toujours aussi magnifique au levé du soleil.

Entre océan, désert et montagnes! 

200 kilomètres avant l'arrivée, la route rentre dans les terres, ciao l'océan, je ne sais pas quand je le reverrai, certainement vers le Cap Horn si tout va bien. Le bus grimpe, grimpe car la ville de Arequipa est à 2335 mètres d'altitude.

Un peu de vert 

Ça se verdit par endroit mais jamais très longtemps, j'ai l'impression que le Pérou est désertique. D'ailleurs sur le chemin, ça m'a amusé de voir des panneaux de prévention comme chez nous mais avec des lamas, et je me suis fait la réflexion qu'il ne devait pas y'en avoir beaucoup dans le coin car c'est sec, très sec!! Je ne crois pas qu'ils puissent vivre simplement en suçant les cailloux!! Pas un brin d'herbe ou signe de végétation quelquonque. Pas un un point d'eau, rien. Ils devaient avoir un lot de panneaux en trop à pas savoir où les mettre.😂

C'est une blague.  

Arequipa se profile au loin, tant mieux, j'aimerai bouger un peu.

Arequipa en vue! 

Bien arrivé à Arequipa. La gare de bus est bien ex-centrée du centre, un taxi m'y emmène pour 10 Soles. Et me vlà directement sur la place des armes, place principale de la ville, je suis sous le charme. Très aérée, avec des édifices en pierres blanches de toute beauté. Elle est ravissante.

Place des armes 

Je n'arrive pas vraiment à réaliser que dans 15 jours, c'est Noël avec la chaleur et le temps magnifique que nous avons tous les jours, je me crois plutôt en plein été. Heureusement il y a les décorations pour me le rappeler.

Des lutins, une courronne de sapin et même un sapin avec des boules, c'est Noël!!

Je prends un petit dej sur place, connect Wifi oblige!! Il faut que je sache quoi faire et quoi voir ici. Surtout que j'attends 16h pour prendre possession de mon Airbnb. Je vais essayer de ne pas trop tourner en rond avec mon sac à dos!!

Je fais un tour dans le centre sans vraiment vouloir visiter les monuments ou autres attractions, je suis là pour 3 jours pleins. Je profite du temps et du soleil.

J'adore! 

J'y vais à l'intuition, en cherchant les toits des églises qui dépassent du lot des maisons. Et gentiment en me rapprochant de l'appartement pour mon séjour, je me pose dans un jardin public où il y'a un marché en bord, le folklore y est authentique, j'adore. Je me plais plus dans les lieus à l'écart des centres villes, on y ressent plus la vie traditionnelle des péruviens! Je remplis mon carnet de voyage papier sur un banc à l'ombre et je regarde les péruviens vivre autour de moi, je les sens simples et tranquilles, même quand je les croisent dans la rue, je ne ressens aucune animosité à mon égard ou de méfiance. Ils ont l'air si pacifique, peut-être que le nom de leur océan n'est pas un hasard!

Marché de rue!  

D'ailleurs, à force de les regarder évoluer autour de moi, je remarque une petite dame âgée qui fait la tournée de tous les exposants en leur servant des assiettes appétissantes. Elle teint un petit stand-resto ambulant avec pleins de gamelles de toutes sortes. À force de la voir passer devant moi, je m'y suis aventuré pour savoir si je pouvais goûter à ses mets si attirants. Et elle m'a répondu qu'en face de la rue, les restos faisaient des menus. À ce moment là, j'ai bien compris que je pouvait m'assoir sur les mets locaux. J'ai donc tourné les talons et je suis reparti comme je suis venu, le ventre vide!!😂 On ne peux pas plaire à tous les coups!! Peut-être était-elle juste dans ces commandes? Je ne sais pas!

Je suis parti pleurer dans un coin. Non, je rigole mais sur le coup, je ne m'y attendais pas. C'est la première fois que j'essuie un refus de ce genre depuis mon arrivée au Pérou.

Je continue mon chemin et j'attends dans un parc en lisant mon bouquin. Sur le chemin, je tombe sous le charme d'une entrée d'un resto, je ne sais pas pourquoi, en fait, chez nous c'est tellement conventionnelle ces grandes vitrines. Eux, ils ont de tout en façades de commerces, même les plus improbables.

Façade de resto-bar!  

Je récupère l'appartement à l'heure prévue et ça sera soirée tranquille entre blog, douche et repos. J'ai toute la journée de demain pour profiter de la ville.

9
déc

J'ai bien récupéré, 5h00, je suis debout. Je m'habille vite, je veux être sur la place des armes avec le levé du soleil. Les rues sont à moi avec quelques lèves tôt mais ils ne sont pas nombreux. Le soleil est timide mais il arrive assurément!

Superbe bâtisse  

Au fur et à mesure l'or du soleil se reprend sur les façades des bâtiments. C'est magnifique.

De toute beauté  

La ville est magnifique, j'adore ce panel de couleurs, de styles et d'architectures. Je suis vraiment sous le charme de cette ville. Les édifices sont majestueux et bien conservés!

Ce matin, c'est un feu d'artifice de splendeurs, cette ville à tout pour plaire!!

Elle a un centre historique à grandeur humaine, des monuments tout simplement à couper le souffle et une situation géographique idéale. Comme on peut s'en rendre compte en voyant le point vue du mirador Yanahuara.

Magnifique, je sais, je me répète!

Le jardin du mirador est sympa aussi avec son eglise.

Eglise et jardin Yanahuara. 

Sur le chemin, je suis tombé sur cette œuvre très jolie!

Après tant d'émotions, je rentre, j'en peux plus. Mes yeux doivent se reposer et puis c'est l'heure du petit déjeuner, je rentre à l'appart et je vais chercher en face des fruits et de la lessive car j'ai le droit d'utiliser la machine à laver. Ça ne va pas être du luxe. Ha! Au Pérou, les avocats et les mangues sont à tomber sur le cul!! Les autres fruits aussi mais nous qui en france avons du mal à en avoir des mûrs comme il faut!

Simple mais excellent  

Je m'occupe du blog le temps de la lessive, je voisrais l'étendre au plus vite que je sois sûr qu'elle soit sèche ce soir. C'est super il y'a un timer sur la machine à laver, c'est cool! Pas besoin de venir voir toutes les 5 minutes, pour savoir si c'est fini. C'est une bénédiction cette lessive! Tout mon linge sent bon! 😋

C'est pas le tout mais j'ai une ville à visiter moi, je repars et direction comme ce matin Yanahuara car il paraît qu'ils servent des Queso helado, une sorte de glace à base de fromage et aromatisée à la cannelle. Mais les rues n'étaient pas aussi vides que le matin, plutôt le contraire d'ailleurs, cul à cul!

 Embouteillage du dimanche 

Donc je décide de remonter toute l'avenue sous un soleil de plomb et je peux vous dire qu'il y en a pour long, mais comme prévu sur la place du mirador, le graal tant attendu!

La traditionnelle glace de Arequipa  

Quelle chance! J'arrive juste au moment du ravitaillement! Et je dois dire que ce n'est pas mauvais du tout, surtout avec sa pointe de cannelle.

Je me pose dans le jardin pour déguster ma petite douceur, moment unique!

Je me remet en route pour le centre ville mais j'aimerai exploré les alentours du centre historique, sur le chemin il y a une petite place avec un monument de guerre, comme si nous avions besoin de nous en rappeler.

Et grande rencontre un peu plus loin dans le parc!!

Ouiiiii! Des lamas alpaca, je le savais qu'ils préféraient l'herbe fraîchement arrosée que les cailloux du désert. Et ils ont même des boucles d'oreilles!😀 Là aussi, il y'a toute une nuance de couleurs, ils sont forts ces péruviens.

J'arrive aux alentours du centre et cette ville ne cesse de me surprendre. Sa variété, son énergie qu'elle dégage, je tombe amoureux.

Désolé j'ai énormément canardé!   

Et je n'avais pas tout vu! Là, ça été le coup de grâce, un bâtiment dédié au chocolat, âme sensible et gourmande s'abstenir, il faut que je rentre voir ça!

Il y a une boutique de fabrication et de vente  

Le bâtiment est sur 2 étages, le bas est pour une petite boutique trop mignonne où il y'a des produits qu'à base de chocolat même du savon, excellent!! Et il y'a l'étage qui fait café pâtisserie et ils donnent des cours de chocolat, terrible.

Salle de cours et accueil.  

Et vous n'avez pas encore tout vu, 2 terrasses sont à disposition des clients une qui donne sur la rue et une derrière.

Les terrasses! 😍

Bon bah!!! Obligé je commande, je reste simple.

Hummmmmmm!!! 

Et là! J'atteins un niveau inégalé de plaisir depuis le début du voyage. Le soleil, la détente, le chocolat, le bonheur quoi!

Je connais le paradis!!  
Le tout en image! 

J'avais prévenu les plus gourmands de ne pas regarder, ce n'est pas de ma faute si votre curiosité vous pousse à la frustration!!

Même le code Wifi est trop chou.

Code  

Franchement c'est un passage obligé à Arequipa! Ils ont pensé à tout!😍

Après ça, je peux vous dire que je marchais plus mais je devais flotter dans les airs tellement j'étais bien, la visite de Arequipa s'est fini tranquille avec une avenue piétonne, un marché de Navida (Noël),

Feliche Navida! 

Et encore des monuments et bâtiments tous aussi splendides les uns que les autres.

En retournant à l'appartement, j'ai eu le droit à un super spectacle.

Soleil couchant sur Arequipa  

Je laisse mes 3 bricoles à la chambre, je prend un pull et je repars, j'ai 2 restos en vu qu'un site m'a conseillé. Le premier fermé, ah oui, nous sommes dimanche soir, je me rabats sur le deuxième, mince, il ne doit plus exister car je n'ai même de pancarte. Bon eh bien, à l'ancienne on cherche. J'aimerai quand même de la nourriture du coin. Ah un petit resto qui ne paye pas de mine mais authentique. Très bien.

Par contre dans une contre allée derrière la cathédrale de la place des armes. Il y avait 2 resto avec des terrasses de dingue.

Tiens mon magasin de chocolat. Mais de nuit, la terrasse est blindée. Tu m'étonnes.

Encore plus joli de nuit 

Quelques photos de Arequipa de nuit et au dodo, vous l'aurez bien vu cette ville est un cadeau du ciel.

Place des armes  

Je suis rentré à pieds, tranquille, il fait bon vivre à Arequipa!!

10
déc

Malgré une grosse journée de marche et de visite de cette ville, il me reste encore des choses à faire. J'aimerai approfondir le quartier de Yanahuara côté vieux et je connais déjà l'adresse où je vais manger, c'est la picanteria à voir absolument de la ville, il paraît qu'ils ont gardé le folklore d'antan et les plats y sont authentiques, alors je ne veux pas rater ça.

Je déjeune et me vlà parti. Et je remonte à nouveau ce boulevard interminable pour rejoindre le mirador, je m'enfonce dans Yanahuara le vieux, il fait chaud déjà.

Il y a un petit restaurant très sympa qui apparemment à une super terrasse avec une vie sur la ville mais dommage j'ai déjà rendez-vous avec celui de midi.

J'adore ces murs blancs à l'ancienne, ça rappelle les vieux westerns de ma jeunesse.

En allant sur le centre, je tombe nez à nez avec le resto où je veux manger à midi. Ça sent bon déjà.

Le quartier est top! 

Le quartier est vraiment adorable et typique. Oui je me répète, mais à la fin je manque d'adjectifs superlatifs!!

Au centre, je me pose dans un petit café très sympa, en attendant midi, j'ai énormément de photos à mettre sur le blog, je me rends compte qu'hier, j'en beaucoup pris mais je ne pouvais pas faire l'impasse sur de si beaux vestiges!

Pas très cher malgré situé sur la place des armes 

Il est midi passé, l'heure à sonné et il est vrai qu'avec les éloges que j'ai pû lire, j'ai hâte d'y être pour savoir leur réputation est à la hauteur.

M'y voici, rien que l'entrée annonce la couleur.

Je suis accueilli par Roan, un serveur tout souriant, le péruvien modèle, mat de peau, petit et un peu enveloppé. Il va bien avec le décor. Il m'amène à ma table mais je le suis mais je traîne car je prend des photos en contemplant la salle, ou plutôt les Salles car il est très grand.

Je commande l'une des spécialités de la ville d'Arequipa, qui est un poivron farci (oui je sais il y a de la viande dedans mais j'ai pas fait plus de 9947 km pour buter sur un peu de viande pour une fois) servi avec des patates et du fromage fondu sur le dessus. Un vrai régal mais bien épicé. Woauuh la vache.

En partant, je fais un tour et ils ont vraiment la déco de l'époque, trop charmant!

Aller hop! Il faut que j'y aille. J'ai mes affaires à récupérer à l'appartement, vérifier de ne rien oublier et retourner à la gare prendre mon bus. Sur le chemin j'ai croisé des petits bijoux.

Il y en a pleins ici, du tacot dans son jus à la petite merveille que l'on croirait qu'elle sort du concessionnaire.

un petit coin de paradis qui donne sur la rivière en allant à l'apppart.

C'est avec une grande satisfaction d'avoir pû découvrir cette ville que je la quitte. Qui c'est, j'y retournerai peu-être un jour.

Gare routière Arequipa  

C'est le rassemblement des petites chariottes. Il vendent de tout pour manger. Mais l'hygiène chez eux est très très limité. Je vous montrerai ça plus tard. Aller, j'embarque.

11
déc

Pour une fois que je ne voulais pas parler du bus qui se passe très bien en général, sur ce voyage on va en parler, le chauffeur, une horreur. Il a loupé des dos d'âne mais en pleine nuit quand tu dors, ça surprend. Je crois qu'il a réveillé tout le car sur ce coup-là. Et je freine, je rétrograde et je double comme un taré. Le voyage n'a pas été de tout repos.

La cordinière, la colone vertébrale de la terre.  

Heureusement il y a comme toujours les levés de soleil pour me faire oublié ma nuit.

Ça sent bon la fin du trajet. Une fois à destination, je dois encore chercher mon logement et savoir ce qu'il y a à faire à Cusco. Le bus se gare à la station et à peine descendu dans le hall, il y a une fourmilière d'otoctones qui te propose des tours de site à visiter en plus des taxis de d'habitude. J'ai le malheur de demander à voir une brochure que la petite me fait un rapport détaillé sur les excursions, son hôtel, etc. Je vais avoir du mal à m'en défaire jusqu'à ce que je lui dise que les hôtels pour moi, c'est trop cher. J'ai envie de lâcher mon sac à une auberge de jeunesse et de me promener dans la ville. J'ai trouvé, c'est parti, je bouge.

Sur le chemin je trouve encore de superbes fresques.

Auberge à 10€ la nuit, nickel! 

La ville promet d'être riche en monuments mais changement de décor par rapport à Arequipa, les pierres des édifices sont plutôt marron noir.

La place des armes est juste splendide. Oui, il y en a une dans chaque ville. C'est comme place de la mairie chez nous.

Place des armes  

En tournant dans la cité de Cusco, je trouve qu'elle regorge de cathédrales et d'églises, plus belles les unes que les autres. Ça va encore canarder, je le sens. Mais là, il faut que je vois de plus près ce que j'ai à visiter dans le coin.

Petits coins de Cusco 

Je prend une agence de voyage à côté de mon auberge et je demande les prix. Ah bah, je perds 20% minimum sur ce que la petite me proposait, j'ai bien fait d'attendre. Par contre Machu Pichu, n'est pas donné du tout par rapport au début de mon voyage. 255 €, oui oui, je ne me suis pas trompé sur l'unité de la monnaie. Après elle m'explique que le site est à plus de 80 kms de Cusco. Il faut un bus, puis un train puis un autre bus, il ne manque que la diligence st c'est complet. 2 h de bus, 2 h de train. Et que l'aller, Hummmm, c'est ça les voyages. J'ai organisé mon séjour, je peux souffler. Je mange sur la place des armes en terrasse. Elle est vraiment belle surtout vu d'une terrasse en hauteur.

Le jour couchant! 

Le soleil n'est pas au rendez-vous mais ce n'est pas grave. J'apprécie quand même le moment présent.

Le jour couché! 

Retour à la chambre, je me lève tôt demain, 3h10. J'ai un car qui vient me chercher à l'auberge à 3h30 après avoir pris tout le monde il pars à 4h. Sur la place au retour, une nuée de vendeurs à la sauvette, on voit que Cusco est "La" ville touristique du Pérou. Encore une journée qui est passé super vite.

12
déc

Mon portable sonne, oh oh, il y avait longtemps que je n'avais pas entendu la sonnerie du réveil. Par contre, ça pique, je n'ai plus l'habitude. Je m'habille, je descends devant l'auberge à 3h30 comme prévu et j'attends. Je me gèle les nougats et je poirotte jusqu'à 4h15, je pense que c'est mort et que la dame de la boîte de tourisme n'a pas réussi à m'inscrire pour le lendemain même. Je remonte à la chambre et à peine assis sur le lit, j'entends que ça sonne. Houlà, si je ne veux pas me faire des copains enragés en pleine nuit parce que je les réveille, je saute à la fenêtre et je leur fais signe. En camion, c'est parti pour 2h de route. Le petit camion est plein et d'ailleurs ils sont deux à se suivre.

Le jour se lève, les camions s'arrêtent à un premier refuge où ils nous donnent un petit dej très succinct et nous disent comment va se passer la journée, tout le monde remontent en camion et nous revlà parti pour une heure mais tout en Chemins de montagnes très ardus. Au deuxième Check point, par contre nous laissons les camions et c'est parti pour minimum 2h de grimpette.

La vue, tout azimut est à couper le souffle. Certains ont opté pour une aide à cheval. Car ce que je n'ai pas dit, c'est que nous sommes partis pour un sommet à plus de 5000 mètres d'altitude. L'oxygène s'y rariffie là-haut. Il faut y aller molo!!

Sur l'ascension, je fais la connaissance de Quentin, un jeune baroudeur de 30 ans environ qui est sur les routes depuis l'âge de 16 ans. Il en a bcp à m'apprendre et nous vlà à parler, et comme si de rien n'était, on grimpe, on grimpe.

Vue avec vue avec le glacier derrière! 

Concentrés sur nos discussions, Je ne ressent presque pas l'effet de l'altitude mais arrivé au sommet, il me faut prendre quelques feuilles de coca pour faire passer l'effet du manque d'oxygène. Et ça marche en plus.

Nous y sommes arrivés et à ce moment là, le paysage change radicalement pour nous offrir ses plus belles couleurs, comment vous dire que je n'ai jamais vu un spectacle pareil!!

Les montagnes aux 7 couleurs! 

Le plus terrible, c'est que je n'ai vu les montagnes changer de couleurs vraiment qu'au sommet!

Plus haut que le mont blanc!! 
Tourisme oblige! 

On ne le voit pas sur les photos mais il y a énormément de vent et ça pèle.

À couper le souffle, je vois dit! 

On nous propose de faire un autre chemin pour aller voir l'autre versant de la montagne mais il faut mettre 10 Soles de plus. Ils ne se font pas chier quand même. Mais bon j'y vais, on ne fait pas ça tous les jours.

Ça tire sur les gris! 
Journée contemplation  

Pour une fois, il y aura pas bcp de discours mais bcp de quoi regarder!!

C'est très rouge!! 

Tout le groupe est redescendu au camion et en fait, nous étions un peu moins d'une dizaine de français et nous avons pû échanger sur les sujets de sites à voir et pays aussi. 2 jeunes françaises partaient le soir même en Amazonie pour une immersion totale dans village avec initiation aux danses et coutumes locales. Elles venaient de passer quelques mois dans un orphelinat en Bolivie donc je les ai harcelé de questions sur le pays. C'ést ma prochaine destination.

Maintenant du vert! 

Arrivé aux camions, j'avais légèrement mal à la tête donc j'ai repris de la coca!!😜

Eh oui je me drogue!!

Tu parles, il paraît qu'il faut en mâcher avant que ça te fasse décoller.

En redescendant, ils nous ont fait une halte à un grand lac, le lac d'Acopia. Très joli mais après la journée que je venais de passer là-haut, je le trouvais fade un peu le lac.

Joli mais fallait passer en premier!! 

Ils nous ont servi un repas sympa de retour au premier camp de base, en même temps il est 15h et j'ai l'estomac dans les talons. Ce qui nous a permis encore de discuter voyage et vie. Même à Cusco, avant de se séparer, nous avons pris une bière tous ensemble. Et direction l'auberge, prendre une bonne douche et gros dodo.

On en aura vu De toutes les couleurs aujourd'hui. C'est que ce n'est pas fini, c'est de la visite à la chaîne à Cusco!!

13
déc

Je me lève comme une fleur à 5h, j'aimerai comme à mon habitude, aller photographier Cusco de bonne heure avec le moins de touristes possible. Je m'engage dans les petites rues, le soleil sort avec moi, c'est génial.

Seul dans les rues, c'est le pied  

J'adore les feux tricolores péruviens, tout particulièrement ceux de Cusco car en plus d'être très pratiques avec leur minuteurs, ils font anciens avec un style baroque.

Il y a un minuteur pour les piétons aussi!! 

En même temps avec les acharnés du volant locaux, il faut au moins ça.

Il y'a pleins de places fleuries dans le centre historique, elles ne sont qu'à un paté de maison. C'est pratique pour visiter, pas besoin de faire beaucoup de kilomètres.

Sur une place d'ailleurs, il y'a un grand, très grand marché couvert. C'est marrant, ici, ils ouvrent tard mais ferment tard dans l'après-midi. Il faudra que je vous montre l'ambiance.

Marché couvert 

Bon je ne traine pas plus, je dois encore déjeuner et revenir à la place des armes, j'ai rendez-vous pour une excursion.

Ah au fait! Pour répondre à une question d'un ami, l'eau tourne à l'inverse des aiguilles d'une montre quand elle s'écoule dans le siphon. C'etait une petite aparté! 😜

Ça y est, je suis pris en charge et nous vlà en route pour le premier site.

Les hauteurs de Cusco montrent bien que la ville est dans une cuvette. Mais je n'ai pas de photos, j'ai réalisé trop tard. Par contre, ils nous ont arrêtés sur les hauteurs de la région de Cusco, magnifique surtout que le fleuve en bas alimente l'Amazonie. Si je prends une pirogue, je rejoins mon petit cousin au Brésil.

Nous arrivons au premier site, je suis content parce que ce n'est qu'en bas de la colline qu'il fallait prendre, nous les touristes étrangers, un ticket pour visiter certains lieux. Les péruviens n'ont pas besoin de le prendre, eux. Même si ça fait encore raquer les touristes, je trouve l'idée pas mal pour les originaires du pays. Nous sommes à Pisaq, qui se dit pisa, comme la ville italienne.

Pisaq et la vallée. 

Impressionnant la grandeur de l'espace culture, les murs sont très bien étudiés contre les tremblements de terre, et pour faire pousser les différentes plantes dans chaque jardins. Parce que la différence de hauteur des sols fait qu'ils ne mettaient pas les mêmes graines, À chaque étage, on perd ou on gagne 2, 3 degrés selon si on monte ou l'on descend.

En plein vent mais quelle vue! 

Côté habitions par contre, il ne reste pas grand chose.

Nous repartons pour un autre site, Ollantaytambo. Et celui-ci, il y'a du lourd.

C'est pharaoniquement haut!  

Ha oui, pour visiter le Pérou, il faut des cuisses en béton et du souffle. Il y'en a plus d'un qui s'arrête en chemin.

Pierres taillées  

Donc, là où ça devient intéressant, c'est que le guide nous a expliqué que pour tailler ces pierres en granit, ils utilisaient des outils en cuivre et cailloux et qu'ensuite ils les ponçaient avec une pierre volcanique très très dure! Ok bon, moi personnellement je n'y crois pas, le cuivre est un metal tendre et la pierre volcanique, c'est la pierre ponce pour gratter la corne sur les pieds. Ok, je ne vais pas faire mon complotiste. On va voir plus loin.

Magnifique vue, imprenable! 

Maintenant que je vous aie distraits un peu, vous allez essayer de répondre à ma question simple, comment ils ont fait pour ajuster les pierres des mûrs pour que ce soit aussi droit et parfait.

Et puis j'ai rapproché mon objectif pour bien montrer mais quand ils disent que nous ne pouvons pas passer un lame de cutter entre chaque pierre et dans tous les joints. C'est vrai.

Parfait je vous dis! 

Et encore plus près!!

Ça m'a vraiment retourné de voir ce travail d'orfèvre d'aussi près. Je ne pensais pas ressentir ça.

Sachant que la pierre est brut et que vous devez la tailler puis la polir, vous vous feriez chi.. à faire des formes aussi rocambolesques vous?

Le premier qui me dit que les bosses, ils les ont laissé, je lui ferais remarquer qu'elles sont symétriques. Et puis c'est pas tout.

Celles-ci, d'après nos scientifiques, ils les ont monté d'en bas, d'une carrière avoisinante, alors comment ils ont fait?? Je vous rappelle la hauteur.

C'est haut oui! 

Les bébés là, ils pèsent combien d'après vous?

Parce qu'un lama, ce n'est pas très costaud et en plus ça ne pense qu'à boutrer.

Ces pierres sont un grand mystère et j'ai adoré pouvoir les voir de mes propres yeux.

Le reste du site est joli mais je suis resté bloqué sur ces pierres.

Nous avons eu en partant aux petits chanteurs à la crois inca!! Ils étaient mignons mais ils ont fait quête en chantant quand même!

Nous sommes allés visiter une fabrique de textile, trop chou, comme à l'époque avec des colorants naturels, ça a été très instructif.

Les colorants naturels 

Il y'a du cactus pour le noir et les autres je ne m'en rappelle plus. C'était magnifique leur stand mais je n'ai qu'un sac et je ne suis qu'au début de mon périple.

Pour finir, le guide nous à montrer un site où les espagnols ont fait démolir un temple inca pour faire une eglise à la place.

Oui il fait bientôt nuit et nous ne sommes pas à côté de Cusco. La balade s'est terminée à 20h. Raz la casquette, et en arrivant à destination, je dois encore aller chercher mes billets pour le lendemain, ça va c'est sur le chemin.

La dernière blague avant d'aller au lit, c'est que l'agence me dit qu'un bus vient me chercher à une heure du matin pour l'excursion. À ce rythme là, je vais finir sur les rotules.

14
déc

Comme prévu, 1h du mat au garde à vous en bas de mon hotel. Ce coup-ci, il est à l'heure et vaut mieux ce matin, il pleut comme vache qui p....! Je finis ma nuit dans le bus, 2 h de route et en fait pour retourner à Ollantaytambo. Où j'étais la veille quoi, J'adore!

Je suis rendu en un seul morceau à la gare car avec la pluie, le brouillard!! On y voyait rien à certains endroits.

Nous partons pour Aguas Calientes, le ville qui se trouve en bas de la myontagne du Machu Picchu.

Sympa le train à l'ancienne  

Je reviens en enfance avec ce wagon, c'est génial. L'ambiance est terrible. Ca y est, on roule.

La conrdinière au levé du jour 

À l'arrivée, ça part dans tous les sens, les guides hurlent, les gens s'excitent, ça gueule dans tous les coins, le train qui en rajoute en sifflant. C'est un vacarme d'enfer.

Bon j'ai le guide car j'avais son nom mais lui ne m'a pas sur la liste. Génial, il devait me dire, en théorie, le nom de mon hôtel. Il n'est même pas au courant et nous n'avons que 25 min de pour déjeuner car après il faut encore prendre le car. Bon tout s'arrange, une dame me montre son hôtel, pas le temps de mettre mes affaires en chambre. Je repars à la place où nous avons rendez-vous.

Jolie d'ailleurs  

Donc dans tout ça, je n'ai pas déjeuner, et nous revlà partis pour le bus maintenant. J'ai compris que c'était très strict au niveau des horaires car comme il y'a un monde fou, les guides ont pour mission de rester dans le timing.

Oh oh! Le chemin pour monter au Machu Picchu. Des litres et des litres d'huile qu'ils doivent fabriquer, c'est haut et le bus est à raz du bord!

Superbes petites maisons 

On y est entré, il y'a un sens de visite comme ça, ça circule et les vigiles voient si tu ne suis pas Les règles. Et ils sont aux aguets.

Le tant attendu Machu Picchu  

Le site est magnifique et super bien entretenu, merci les lamas. Ils sont très agiles et quand il s'agit de manger, on peut compter sur eux, d'ailleurs difficile de leur faire lever la tête pour une photo.

Ça grimpe encore et encore, c'est gigantesque en fait! Et j'apprends que Machu Picchu était point névralgique de toute l'Amérique du Sud à l'époque de son apogée même jusqu'au sud de l'Argentine. À l'époque il n'y avait pas de frontière donc pour eux c'était la même terre.

J'adore leurs petites maisons car elles sont simples, ça manque de fermetures mais je connais quelqu'un qui pourrait régler ça. 😋

J'adore! 

La combinaison de la pierre blanche, du bois et de la toiture en paille est magnifique.

Et alors que je prenais des photos tranquille, j'ai deux touristes là, qui sans gêne passe juste devant mon objectif. Quand même!!! Ils n'ont aucune manière!!

Je n'ai pas osé leur botter l'arrière train, de peur de me faire cracher dessus. Mais s'ils mériteraient!! Bon, revenons à Machu Picchu.

Rappeler le maçon, il fallait des pieux!! 
C'est immense! 
Magnifique site!! 

Nous passons la sortie et j'avouerai que l'ambiance était tellement forte qu'elle m'en a pris tout le corps. C'était presque mystique comme visite.

Est-ce que vous aviez remarqué que les montagnes derrière le site formaient un visage parfait? Ils disent que c'est Pachacutec un chef inca. Maintenant que je vous l'ai dit vous n'allez voir que lui. 😜

Visage en montagne.  

Nous sommes redescendus avec ce coup-là, 4 litres d'huile car la descente est toujours plus impressionnante.

Après une visite rapide de Aguas calientes, la petite ville en bas des montagnes, c'est une ville dortoir avec une gare, des hôtels et des restaurants. Si il y'a quelques monuments sympas!

C'est lui le chef inca. 

J'allais oublié aussi les marchands à souvenirs!! Bah oui, les touristes!!

J'en ai profité pour me reposer et m'avancer sur le blog.

Je peux vous dire qu'après une journée aussi chargée, je n'ai pas demandé mon reste le soir. Au lit De bonne heure le pierrot!

La blague du jour, vous savez ce que ça veut dire Aguas calientes? Eaux chaudes, eh bien, je n'en ai pas eu pour me doucher. Et je vous jure que c'est vrai.

Après m'être couché, nous avons eu le droit à un orage carabiné et j'ai réalisé la chance quand même d'avoir eu un temps superbe alors qu'ils annonçaient du gris.

Encore une belle journée de passer!!

15
déc

Mon train est encore de bonne heure, 5h45. Décidément, mais je suis sur place donc pas besoin de me lever Longtemps à l'avance.

J'en veux pour preuve, voici la vue de mon hôtel. Le train passe juste en dessous de la fenêtre. Par bonheur, ma chambre était de l'autre coté. Et puis ce n'est pas Lyma, la nuit il n'y a pas de départ.

La gare de départ est très jolie! Nous partons avec beaucoup de retard, une dame sur un brancard est emmenée d'urgence au premier hôpital. Même chemin que la veille mais en sens inverse.

Le paysage de ce matin change un peu, avec la brume dans les montagnes.

Tout à coup, on s'arrête en plein milieu de nulle part, on ne bouge plus, en fait on attend le train qui vient en sens inverse.

Le voyage est un vrai régal, surtout que nous ne sommes que 5 personnes dans le wagon. J'ai pû prendre une place de choix.

Un petit coup en accéléré.  

Le tour de manège est fini, nous sommes à Ollanraytambo . Je dois avoir un chauffeur de bus qui m'attend sous une arche en pierre. A l'immobilisation du train, c'est toujours la cohue, mais là, ce sont les otoctones qui s'affolent car si j'ai bien compris, ce sont tous les commerçants qui partent pour leurs courses en ville. Et oui, le meilleur moyen de locomotion à Aguas calientes, c'est le train. Je suis au point de rendez-vous et j'attend, je regarde le folklore des chauffeurs qui "gueulent" pour remplir leur bus le plus vite possible pour partir, des voyageurs qui courent pour être dans les premiers. C'est excellent. Bon dans tout ça, j'ai personne qui est venu me chercher. Une personne de l'office du tourisme vient me voir, je lui explique mon cas, il appelle Gloria, la dame de l'agence et 5 minutes après, j'apprends qu'il y a eu confusion avec le chauffeur donc je dois prendre le prochain départ. Seulement des départs de bus, il y'en a que quand le train arrive et le prochain est 2h30 plus tard quand même. Malgré les petits soucis ce type, Gloria à toujours su rattraper le coup au mieux, là je dois payer le bus que j'avais déjà payé et elle me le remboursera à mon arrivée à Cusco. Je vous la recommande, c'est l'agence Pérou Sumaq Travel.

www.machupicchu-adventure-travel.com

4h30 plus tard, me vlà à Cusco. Et oui, l'attente et le trajet retour. Je passe à l'agence comme convenu elle m'explique le quiproquo et me rembourse. Pour moi, ce n'était pas vraiment grave, mon bus pour Puno est 22h, que j'attende là ou ailleurs c'est pareil. Je fonce à la station de bus, je m'allège de mon gros sac et je retourne en ville, j'aimerai passer au marché. J'ai un manque viscéral d'avocats et de mangues!! Là par contre, je suis vraiment drogué, c'est un truc de fou comment ils sont bons, et chaque coup. En France, c'est un coup sur trois.

Il est immense et il y'a de tout, j'adore. Je m'achète ma dose et je repars, je vais me chercher un parc tranquille pour me faire un rail d'avocats et finirai avec une seringue de mangue.

Terrible!! 

Je ne vous ai pas menti sur la qualité, c'est de la bonne. 😂 Et le goût, je ne vous en parle même pas, on dirait du beurre. Après mes shoots, je suis un junky heureux et je marche dans la ville pour shooter, mais ce coup-ci en photo 😃 un dernière fois la ville.

Je finis dans un petit café à siroté un jus d'ananas, oui avec une paille mais pas dans le nez. Je sais me tenir en public.

Il est l'heure que je retourne à la station gentiment et dire au revoir à Cusco.

La joie des embouteillages du samedi soir! 
Ah ça klaxonne!! 

Mon bus est à l'heure, ciao Cusco, direction Puno.

16
déc

5h40, le jour se lève en même temps que nous arrivons. En voyant la ville, c'est la désolation, je me crois à Ica. J'ai le lac Titikaka pour me confirmer que je suis à Puno, par contre...

Désolé c'est flou! 

Arrivé à la gare, j'apprends que comme j'ai donné mon sac au mauvais service de bagages, je ne le récupèrerait qu'à 16h. Ohhh non, je voulais repartir de suite pour la ville de Copacabana, qu'est ce que je vais faire dans cette ville délabrée, où il n'y a rien à voir toute la journée. La poisse.

Je m'assois sur un banc du hall d'attente pour déprimer et j'ai une petite péruvienne qui me propose une sortie en bateau pour aller visiter les îles du coin, elle me dit que ça se termine a 17h, bah ça!! si ce n'est pas un signe, elle me dit 40 Soles, je négocie à 30, j'ai compris maintenant que touriste rime avec pigeon, surtout dans les gares.

Départ à 6h45, cool, j'ai tout mon temps. Mince pas de dealer d'ouvert dans le coin. Ahhh j'ai trouvé une petite mémé avec un stand qui vendait des sandwichs avec de l'avocat. Oufffff, ça me fera tenir jusqu'à ce soir!😃

Les rues de Puno 

Si je n'avais pas trouvé ma petite dose, je me serai suicidé avec la vue de Puno. Heureusement pour elle, il y a le lac.

Un gars vient me chercher à l'heure, par contre ici, ils sont bien organisés. Et c'est parti pour une journée en bateau à visiter les îles avoisinantes avec un guide pour 30 Soles, 10€. Vous pouvez chercher ça en France!!

Lac Titikaka  

Une chose est sûre, c'est que nous n'aurons pas le mal de mer. C'est plat comme une limande.

Nous arrivons à la première escale. J'ai pris une grosse claque d'humilité. La communauté qui vit là, sur le lac, vivent sur des îles artificielles, fabriquées par leur soins et non naturelles. Je suis tombé sur le cul.

Les îles Uros. 

Quand je suis monté sur l'île, je n'ai pas senti de suite la flottaison mais le chef de la tribu à sauté sur place, on l'a bien senti.

Précaire comme lieu de vie! 

Il nous a montré schématiquement comment les îles étaient fabriquées, c'est stupefiant.

Le chef de famille et le guide  

C'est grâce aux plantes qui poussent dans le coin qui contiennent énormément d'air dans leur tige que les racines flottent. Ils les rassemblent selon la grandeur de l'île, les attachent et ensuite recouvrent de tiges coupées pour faire le sol.

La simplicité à l'état pur!! 

Ils vivent à 5 personnes dans leurs petites huttes pour se tenir chaud. Et la surface des huttes doit être de 8m2 max. la superficie de chaque île est à peu près de 200m2, je dirai. Ils doivent être à 25, 30 personnes maxi par île.

Ils sont super doués de leur mains.  

C'est bientôt Noël, et je mets cette petite vidéo pour les parents qui auraient, après l'ouverture des cadeaux des enfants, des mécontentements de leur part. Ils vont voir qu'avec rien, on est beaucoup plus heureux! Moi, ça m'a ému de les voir jouer aussi simplement!

Le chef nous a montré la profondeur du lac où nous étions.

Et oui, 14 mètres de profondeur, ça a intérêt à tenir. Et le niveau de l'eau n'est pas très bas par rapport au sol. À certains endroits, quand on marchait, on sentait presque l'eau arrivé sous nos chaussures.

Nous avons eu le droit à un tour de barque typique pour traverser la berge. Ils vivent vraiment simplement.

Arrivé de l'autre côté, nous pouvions consommer des boissons chaudes et manger aussi.

Avec le célèbre et vénéré condor!!  

Il n'est pas beau leur sapin de Noël?? En toute simplicité mais tellement splendide.

Pour les amoureux des sapins de Noël.  

Nous sommes reparti pour une autre île mais celle-ci naturelle. L'île Taquile, là aussi, ça été chargé en émotions fortes. Ils vivent en autarcie totale et nous avons eu énormément de recommandations pour respecter leur environnement. Ce que j'ai entièrement approuvé, ils nous donne accès à leur île déjà.

L'île est juste magnifique, pas très grande avec une belle vue sur la mer, non le lac mais il est tellement grand.

Très jolie place  

Leur place des armes, non je rigole, ils sont pacifistes. Je ne sais pas comment elle s'appelle mais c'est la place principale.

Vous, vous êtes par là.  

Ils ont leur système de vie et s'organisent tout seul, lors de problèmes ou de questions d'ordre général, ils font venir tous les adultes de l'île et tranchent ensemble. La notoriété se fait par l'âge et la sagesse. Leurs coutumes et traditions sont intactes depuis des décennies. Et leurs tenues vestimentaires est régie par des codes de couleurs, même les chapeaux sont codifiés. On a pas le même si on est célibataire ou marié. J'avais bien envie de rester moi, c'est tout à fait ce que j'aimerais vivre, une vie simple avec des gens simples. Dès que je rentre, je trouve mon île pour créer le même système. 😋

 Sur le chemin de notre restaurant.

Nous avons mangé sur place, sur une terrasse qui m'a rappelé la crête.

Un instant magique. 

Le repas était délicieux, surtout que tout était local. J'ai eu de la chance car il y'avait une omelette aux herbes au menu sinon c'était poisson, "du lac" s'il vous plaît. Je suis reparti plein et heureux. Retour sur le bateau.

En vue, le petit port où nous attend notre embarcation. Trop mignon.

Ils ne sont malheureux ici!! 

Grosse sieste sur le trajet retour, tout le monde dort. Entre les marches, le grand air et le repas, ça fatigue. Eh c'est dur la vie de touriste.

Ah ah, ça change d'ambiance d'un coup! 

Et oui, retour au point de départ. Le bus nous dépose à la place des armes, la vraie ce coup-là.

Place des armes de Puno. 

Bon bah, c'est ce que j'ai trouvé de mieux. Je retourne à la station de bus pour récupérer mes affaires, cool elles sont arrivées et je voudrais dire que la société de bus Cruz del sur, elle assure au niveau logistique, je n'ai rien à redire. Vous pouvez y aller! Merci Jessica pour l'info, tu as été de bon conseil. J'aimerai prendre un bus de suite pour Copacabana, mais là, déception le prochain départ 6h du mat, Mer......credi. Je prends quand même mon billet, il est à 30 Soles et la dame me voit hésiter, je ne savais si j'allais dormir dans la salle d'attente de la station où si j'allais me chercher un Airbnb, et elle me dit 25 Soles, et ben je prends. En fait il faut faire l'indécis et voyant que ça va le faire, ils lâchent. Je cherche sur Airbnb et je trouve un truc à 9€, nickel. Je sors, il pleut, mince!

Un taxi me demande si je veux monter, je lui demande le prix en lui indiquant l'adresse, il me répond 10 Soles, je lui en propose 5, il refuse en souriant et en me montrant la pluie. Alors je souris aussi, hausse les épaules et lui fais un signe de main d'au revoir. On ne peut pas gagner à tous les coups! Arrivé à la sortie du parking, je vois un petit poupousse, je lui demande "combien la course?". Il me répond 4 Soles. Banco, il était pour moi.

Originale sa grille de défense!  Beaucoup de femmes que je connais, adoreraient!

Je suis content, je commence à rentrer dans le personnage du barroudeur! Nous arrivons tant bien que mal à l'adresse de mon logement d'un soir. Et oui ça montait à pique et le machin ce n'est qu'un 49,9.

En plus, j'ai vu sur le lac. 

Bon, j'ai enjolivé un peu. La vue, elle est de la fenêtre de la salle de bain et commune en plus. Oh! Barroudeur ou pas!!😂

D'ailleurs en vous parlant de la salle de bain, ils ont un drôle de système pour l'eau chaude.

Rustique mais efficace!!  En même temps 9€.

Il faut avoir confiance quand on voit les branchements. Ça marche pas mal en tout cas!

Avant de dormir, un peu de blog pour ne pas accumuler le retard, c'est que j'ai bcp de photos de faite et pour faire de la place, je dois les mettre sur le site. Chance, la connexion est excellente. Je suis content, je rattrape mon retard plus vite que je ne pensais.

Aller dodo, demain encore levé de bonne heure.

Encore une belle journée de passée! Et c'était mal parti.