Carnet de voyage

Koweït

Le pays du golfe le moins connu et le moins touristique. Entre tours et plages, chats et poissons. Un voyage original.
31 janvier au 6 février 2017
7 jours
Partager ce carnet de voyage
30
janv

*******************************************************************************

Ce carnet de voyage (sauf la dernière étape) est extrait de https://www.myatlas.com/patrickT/pays-golfe-persique écrit en "live". Vous pouvez lire ce carnet pour connaître les commentaires (et mes réponses) reçues pendant le voyage. N'hésitez pas à me poser des questions via des commentaires, j'essaierai d'y répondre.

*******************************************************************************

Encore prêt pour le départ !

Je pars demain par Gulf Air, la compagnie aérienne du Bahreïn.

Départ de Paris à 11h, arrivée au Bahreïn à 19h05

Départ de Bahreïn à 20h40, arrivée au Koweït à 21h45 (19h45 heure de Paris).

Ca ne me dérange pas d'arriver tard puisque j'ai réservé mon hotel.

Quelques mots sur le Koweït : C'est le type même de la ville état, en dehors de la ville de Koweït City, il n'y a presque que du désert. Et rien de touristique dans ce désert, il est plat, le plus haut "sommet" du pays fait 300 mètres de haut. Donc je n'ai pas loué de voiture, je vais rester en ville. j'irai peut être juste dans l'ile de Failaka, mais c'est pas sûr, je verai.

Le pays fait 170 km du nord au sud et a 3,2 millions d'habitants. Le pays est sunnite avec une très forte minorité chiite (25%). 90 % des ressources proviennent du pétrole.

Il ne semble pas qu'il fasse très chaud à cette époque, les prévisions pour aujourd'hui, max 16°, min 8°.

2
fév

Bien arrivé !

Pour le Koweït le visa s’obtient à l’aéroport. Ce n’est pas très bien organisé, il y a du monde dans tous les sens, j’ai mis plus d’une heure, mais il suffit d’être patient. Ensuite j’ai été récupéré mon sac, ça faisait longtemps qu’il ne tournait plus sur les tapis roulants, il trainait au milieu du hall. Mais bon, comme je l’ai déjà dit, pas d’inquiétude puisque j’avais réservé mon hotel, j’y étais un peu avant minuit.

La première impression est bizarre, mon hotel est dans un quartier de tours, mais ce n’est pas vraiment terminé, il y a beaucoup de travaux, difficile de marcher, il manque des trottoirs. Et dans les autres quartiers les trottoirs sont souvent utilisés comme parking par les voitures. La ville semble plus faite pour les voitures que pour les piétons. C’est plus photogénique la nuit, on ne voit pas les travaux.

Au bord de la mer, c’est mieux, on peut marcher sur la corniche sur 20 kilomètres. On y trouve les tours les plus connues, les « Kuwait Towers », avec une plateforme d’observation tournante. Elles servent aussi de château d’eau.

Toujours le long de la corniche on traverse une marina et un marché aux poissons.

Sinon, beaucoup de centres commerciaux luxueux et pas de problème pour trouver des restos ou des cafés. Par contre, comme en Iran, pas d’alcool au Koweït.

Il ne fait vraiment pas chaud, 12 degrés maximum aujourd'hui.

Comme en Iran aussi, il y a beaucoup de chats, il y en a même dans les poubelles.

5
fév

A peine commencé, mon séjour au Koweït est déjà terminé, je prends demain l’avion pour le Qatar. J’avais entendu dire qu’il n’y avait rien à voir au Koweït, pourtant mes 5 jours ont été bien rempli.

Il n’y a plus de vieux quartiers, ils ont tous été détruits et remplacés par des bâtiments modernes. il y en avait un qui était signalé dans le Lonely de 2016, c’est maintenant un terrain vague, prêt à être reconstruit. Même le souk, en plein centre n’est pas dans des bâtiments anciens, en fait ça ressemble plus à un marché couvert qu’aux bazars iraniens.

A voir également quelques beaux musées (mais les photos à l'intérieur sont interdites), un aquarium et la grande mosquée (moderne). Le musée national a été pillé par les irakiens en 1990 lors de l’invasion et est toujours en restauration depuis.

Et surtout l’agréable promenade le long de la corniche, mais personne sur les plages à cette saison. Et à part ça, il y a les centres commerciaux luxueux.

A voir aussi un bel aquarium :

Les hommes arabes portent souvent les habits traditionnels avec le keffieh blanc où rouge et blanc. Mais j'ai l'impression qu'il y a plus d'indiens (où de bangladais) que d'arabes.

Ile de Failaka

Changement de décor à un heure de bateau, sur l’ile de Failaka. Ici il reste beaucoup de trace de l’invasion de l’Irak, je ne sais pas pourquoi mais pas grand-chose n’a été reconstruit. On peut voir la banque et des engins militaires inutilisables.

Il y a aussi des dromadaires presque blancs et la reconstitution d’un village traditionnel, mais il n’est pas habité, c’est comme un musée.

Depuis l'ile, la ville semble très loin quand le soleil se couche sur les tours de Koweït City.

La monnaie du pays, le dinar, vaut très cher, 3 euros. On doit donc utiliser des billets qui valent moins de 1 dinar : un demi et un quart, c’est la première fois que je vois des billets qui valent moins de 1.



On est sur le même fuseau horaire qu’en Iran, lever du soleil à 6h30, coucher à 17h30, les après-midi sont courts, surtout que de 13h à 16h, il y a beaucoup de fermeture pour la sieste (musées, souk …)

Renseignements pratiques


Hotel : Ibis Sharq, 91€ en réservant sur internet, sans petit déjeuner. Je n'ai pas vu de "petits" hotels. A quelques euros prêt et pour une moins bonne qualité ça doit être difficile de trouver moins cher.


Bateau pour Failaka : j'ai pris le bateau Ikaros, à Marina Cres, 45€ avec le déjeuner, ne fonctionne que le vendredi et le samedi, départ 11h retour 19h30 mais ça peut changé en fonction des marées. A Ras Salmiya on m'a dit que le ferry ne fonctionnait plus depuis longtemps.

9
mai

Un petit bilan à froid de mon voyage au Koweït.

Il faut être honnête, j’ai été au Koweït parce que je veux aller dans tous les pays, mais ça me serait difficile de conseiller un voyage au Koweït pour des raisons uniquement touristiques.

Je ne dis pas qu’il est désagréable de voyager au Koweït, surtout que malgré sa position géographique c’est un pays très sûr. Mais si on ne connaît pas la région et qu’on veut aller dans un pays du golfe, les 4 autres pays me paraissent plus intéressants. Je ne parle pas des paysages, le Koweït est un désert plat sans dunes et sans grand intérêt, donc je ne compare que les villes. Et Koweït City fait pâle figure par rapport à Dubaï ou Doha. Et en plus le Koweït est le pays le plus cher de la région.

Par contre si on doit faire un déplacement professionnel au Koweït ou si on utilise Koweït Airways, on peut réserver un ou deux jours pour visiter agréablement la ville.