Carnet de voyage

Sur la Piste des Vérothy

11 étapes
40 commentaires
24 abonnés
Dernière étape postée il y a 6 jours
Rester, c'est Exister, Voyager, c'est Vivre...
Juin 2021
40 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 15 juin 2021


Nous avons quitté notre village provençal le 1er juin 2021 vers 16h après un petit restau avec nos amis.

Quelques tours de roues plus tard, nous bivaquons près du Lac de Salagou, entre vignes et oliviers.

Après des zigzags Pyrénéens, sans soleil, sous la pluie, nous nous posons dans un camping à St Lary Soulan... Pluie, pluie, orage... au désespoir !!

Après une soirée, bien arrosée... d'eau, nous décidons de prendre la route vers l'Océan Atlantique.

Le 5 juin, nous arrivons au Vieux Boucau... Grand soleil, ciel bleu mais beaucoup de vent mais on s'en fout un peu...

2
2
Publié le 15 juin 2021

Le 7 juin, traversée du Pays Basque Espagnol... Magnifique... Nature très verdoyante, vallonée, boisée du vert foncé au vert clair avec une touche de jaune (genêts) et prairies tapissées de jolies petites fleurs... conseillé aux amoureux de la nature.

Après un super bivouac enchanteur avec moutons, vaches et chevaux, nous reprenons la route.

Après 2 jours dans un camping à Pueblo de Sanabria : Bourg très sympathique avec château et remparts.

Nous passons la frontière Portugaise.

3
3
Publié le 15 juin 2021

Le 11 juin

Nous trouvons une jolie piste longue et sinueuse qui longe le Douro mais qui hélas s'arrête brutalement. Demi tour acrobatique sous un orage de grêle puis montage rapide notre bivouac.

le 12 juin, Journée pistes surplombant le Douro.

Le 13 juin, au détour d'une petite route entre orangers, vignes, amandiers et oliviers, nous découvrons le petit village perché de Marvào.

Au petit matin du 14, direction Badajoz (Espagne) pour le changement de notre batterie auxiliaire où nous tombons sur des gens très sympas et professionnels et, ce qui ne gâche rien, à un prix très très abordable.

Le Hic de la journée : GROS changement de programme :

On vient d'apprendre que les Marocains ne veulent pas de Ferry en provenance de l'Espagne... (encore des histoires politiques). Donc, nous remontons vers la France pour ne pas prendre le bateau à Sète... (c'est complet)... Direction Gênes pour prendre le bateau samedi 19. (en prime 53h de navigation)

4

Pourquoi ?? Après une journée paisible, dans un camping calme, que se passe t'il à partir de la nuit tombée... Des aboiements !! Ca y est ça commence !! au loin, à l'Est, un premier suivi par un deuxième à l'Ouest... Wouha li et Wouha là, le concert commence... Un qui arrête pour un qui prend le relais... Où sont les maîtres, où sont les voisins... où sont les gens quoi ??

Après avoir fermé un œil, pas très longtemps je crois, on va dire vers le levé du jour : petits sifflements d'oiseaux charmeurs... entre la Pie Bleue d'Espagne qui fait la causette avec le Merle chanteur et la Huppe Émaciée qui leur répond... Bref, grande conversation matinale... Un peu plus tard, les chants de ces petites bêtes à plumes disparaissent pour laisser place à toutes sortes de bestioles qui virevoltent et bourdonnent autour de la tente... et toi, avec un petit sourire, tu penses : on craint dégain, on a la fée moustiquaire ... voilà ! fin d'une nuit paisible dans un petit camping Espagnol...

5
5
Publié le 22 juin 2021
On ne compte plus les kilomètres 

Grace à nos amis Marocains, nous avalons les kilomètres... En passant par le sud de la France, un arrêt chez Dream Team à Martigues pour une petite panne technique où, là encore, ils ont fait preuve de professionnalisme et de rapidité...

Nous passons une nuit chez Laura et Thomas à Sainte Maxime. Dommage, nous ne voyons que le chat Zuko...

Arrivés à midi au port de Gênes, l'attente commence... au bout de 2h, on vient nous dire qu'il faut faire tamponner nos feuilles de polices par la douane... Et là, moi, Véro, je fais la queue pendant 2h parmi plus d'une centaine de personnes d'Italo-Marocains qui râlent (autant que moi) ... le bateau ne partira qu'à 18h30 au lieu de 16h.

 Port de Gênes
Niveau chargement, on ne fait pas le poids... 

La Compagnie GNV (Grandi Navi Veloci) et que nous traduisons par GNM (Grand Navire Merdica !!!) les habitués comprendrons. Nourriture infame et chère, des gamins partout qui crient et jouent sur les ponts et dans les coursives... Une cours de récréation sur l'eau... et pour finir, plus une goutte d'eau 3h avant d'arriver à Tanger.

6
6
Publié le 22 juin 2021

Lundi 21 juin

Après 2h de queue pour la paperasse habituelle à la douane, nous arrivons à l'Hôtel Continental de Tanger... Petit Tajine au poulet de 22h... puis dodo...

 Le plus vieil Hôtel de Tanger (1870)

Après un petit déjeuner copieux... petite ballade dans la Médina...

7
7
Publié le 27 juin 2021
 Tanger et ses rues étroites... 😀

Le 24 juin, traversée de Fès sans escale, trop chaud, trop de poussière... pas envie quoi !!

Y a pas foule !! 

En fin d'après midi, nous arrivons dans la forêt de Cèdres avec ses charmants petits habitants 😀 adorables mais très vite envahissants...

Magnifique forêt de cèdres où les arbres te dominent de toute leur hauteur.. Premier barbeuc... Pas de bruit, le calme sous ses grands arbres.

En pleine nuit, des voix masculines parlant arabes, nous sortent de notre 1er sommeil... des lampes torches tournent autour de notre campement... que nous veulent-ils ? Ils sont 4 ou 5 à parler très fort. Nous, on en mène pas large. Véro est prête à vomir et moi j'ai le cœur qui bat plus vite que la normale... On se tient la main... La panique monte, que faire... Et là, subitement, ils commencent à prier... c'est quoi, c'est qui ces gens : une secte satanique, des djihadistes ou alors tout bêtement des pratiquants... Vers 3h du matin, après avoir entendu des bruits de gamelles, certains repartent et d'autres déplient leurs tentes. On commence à être rassurés... pas de viol, ni de coupage de tête... 😉😀

EPILOGUE : Au petit déj, ils nous offrent des crêpes toutes chaudes et ils nous ont cueillis du thym. Encore une fois, on est bluffé par leur gentillesse.

Départ pour grande journée de piste dans cette immense forêt du Moyen Atlas.

 Gorges du Ziz
Avant d'arriver à Er Rachidia 
8
8
Publié le 1er juillet 2021
 Notre hôtel pour une nuit

le 26 juin, merci WhatsApp, j'ai pu souhaiter les 30 ans de ma Céline... 😀

Le soleil est déjà haut quand nous prenons la route direction Merzouga et ses fameuses dunes.

A Erfoud, en prenant du gasoil (là, on se sent un peu gênés par rapport à vous : à 85 cts d'Euros le litre... tu peux t'en mettre sur les godasses, tu t'en fous, à part l'odeur 😉) nous tombons sur Addi qui a "grande envie" de parler français avec nous... Il nous aide même à trouver du vin (en bon français que nous sommes !!)

on implore la pluie !! 

Notre ami nous amène sur la bonne piste pour faire le tour de l'Erg Chebbi... Températures clémentes : entre 48 et 53°... Dur, dur... (consommation d'eau par jour : 1 pack de 6 bouteilles d'eau)... Nous nous quittons avec échange de nos n° de portables. Quelques km plus loin, après un petit plantage, on dégonfle...les pneus... on passe la pression "du Gros" de 2,5 à 1,5 (avec moi ça fait les 2 Gros... il en manque plus qu'un) 😉

c'est pas marrant !! 

Après quelques km de surf dunaire, nous nous posons au milieu d'un tas de sable pour le bivouac.

                                                                                                      Equipement obligatoire 😀

Vous vous dites que c'est super sympa, cool, oh la chance... mais, voilà !! un vent de sable chaud se lève en pleine nuit, le frottement de la tente nous empêche de dormir...

j'ai encore le vent dans la tête....  

Petit matin vaseux, mais cadre enchanteur !!

le 28 juin, reprise de la piste...

Au près de mon arbre...je vivais heureux....😀  Elle est où la piste !!  
 Pas un troquet, pas une mobylette... Rien
 seulement des Dromadaires et des p'tites bêtes...

Le 29, nous arrivons à Zagora vers midi et passons directement chez Ali (très bon préparateur de véhicules pour les Rallye Raid). Nous lui laissons "le Gros" pour une révision complète.

 Petit garage mais grande efficacité...
9

Le 2 juillet, Ali a refait une santé au "Gros" : nettoyage de la rampe de l'EGR, renforts soudés sur les 2 triangles avant, + renfort du pont arrière, changement d'un roulement et d'un joint SPI. le "Gros" est en forme !!

Nous quittons Zagora vers 19h et nous arrêtons pour un bivouac, juste avant la nuit, sous des Tamaris ; la vie au grand air nous manquait...

Le 3 juillet, nous partons pour faire 500km de piste et de goudron... pour fuir ces fortes températures...

Quand on vous dit qu'il fait chaud...  😰
Petit dépannage express sous 43° 

A une vingtaine de km de notre but, Véro nous fait prendre la piste qui doit nous mener à notre campement "à la nomade". Début facile, petite montée dans la pierraille, petits lacets tranquilloux, petits détours pour éviter une saignée, tu te mets en vitesses courtes (ce qui n'est pas bon signe). Arrivés au sommet, la descente à l'air longue et sinueuse, mais en bons taureaux que nous sommes... 😉 Avec le flanc de la montagne à gauche, un petit vide à droite et les roues qui prennent toute la place, Véro descend pour me servir de guide. On aperçoit l' Océan au loin et c'est une jolie piste... mais bon, si ça passe pas, impossible de faire demi tour... donc, ce serait marche arrière... même pas en rêve !! cauchemar quoi !! Bon an, mal an, nous arrivons en bas. Et OH, miracle de la civilisation, une superbe route, toute neuve, que l'on aurait pu prendre avec calme et sérénité. 🤨

On s'installe à la nuit et on se fait des poissons panés à la poêle... non, non vous ne rêvez pas... (il fait 19°, on a presque froid)

 Pêcheur dans la brume du matin

Le lendemain midi, restau avec "vrai poisson" à Sidi Ifni 😊

 Viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur

Nous reprenons la piste en haut de la falaise qui domine la plage blanche et son déferlement de vagues. Piste caillouteuse sur 60 km entre cabanes de pêcheurs et postes militaires.

 Petites plantes du désert...
Là aussi... 

Ouf, enfin la route qui nous emmène à Laâyoune...

Convoi "non exceptionnel" sur la route 
Mieux vaut de ne pas oublier de faire le plein....      Il a échoué depuis un moment !! 
 Au petit matin, panne de camion en face de nous !!

Pour nous, c'est très sympa de voir que vous nous suivez et n'hésitez pas à mettre des commentaires positifs ou négatifs, on prend tout... On vous promet de répondre... 😄😍

10
10
Publié le 11 juillet 2021

Après des tours et des détours, et pas mal d'énervement, nous quittons Laâyoune et attaquons le désert Occidental. Le désert, c'est le désert... RIEN ... sauf des camions, des dromadaires et du vent... Beaucoup de vent... Le soir, nous essayons de nous cacher, pendant une petite accalmie, pour dormir. Puis le vent se relève et c'est tempête toute la nuit... Au petit matin, nous tentons de replier la tente.. Un exploit avec ces rafales... Elle a beaucoup bougé pendant la nuit mais pas de casse apparente.

Pas de chasse neige mais des chasse sable !! 
 Le soleil fricote avec la terre
Equilibre !!                                                                                                                      ...

Le 8 juillet, nous arrivons à Dakhla où nous séjournons dans une maison d'hôtes. Le paradis des Kite Surfeur... mais c'est tout, mais c'est beau...

 Un Intrus...  Le Gros à la plage... Que les écolos ferment les yeux... 😉
 Une petite pensée pour Thomas 😃

Encore et toujours du vent, et dans la ville, poussière, sacs plastiques, cartons, tout ce qui est léger vole. Mais heureusement, il y a les petits plats de la mer 😉

                                                                                                                         Touche pa...

Le 11 juillet, nous sommes à 80km de la frontière avec la Mauritanie. Dans un hôtel bien pourri... Toujours trop de vent pour le bivouac...

Cartes pour nous suivre... Hein YoYo...  !!  😉  un peu dans le désordre...  les cartes...

PETITE PARENTHESE : HISTOIRE DE LA PETITE PLANTE

 La Maman !!

Elle nous suit depuis le début, c'est ma maman qui nous l'a donnée la dernière fois qu'on s'est vu. Donc maintenant, elle a un nom, on l'appelle : Maman Alors le soir, quand on arrive quelque part, c'est toujours : "t'as sorti Maman" et quand on repart c'est : "t'as rentré Maman" On la met toujours sur le capot du Gros mais parfois avec le vent elle tombe... l'autre fois, y a fallu la rempoter, 😉Maman !! Merci maman comme ça on pense à toi tous les jours. 😍 FIN DE LA PARENTHESE


TRISTESSE 😢

On est plus très en joie, on vient d'apprendre que notre Amie Annick vient de nous quitter. Elle qui était si forte et courageuse n'a pas pu lutter contre cette saloperie de maladie. On garde beaucoup de souvenirs de voyage et tous les bons moments passés ensemble. On est avec toi Jacques, on pense très fort à toi. On aimerait être avec toi et te prendre dans nos bras. Nous dédions ce voyage en sa mémoire.

11
11
Publié le 22 juillet 2021

Bir Gandouz : le Beyrouth du Sud Marocain... 😐

😦Nous sommes arrivés le 10 juillet à Bir Gandouz, charmante petite ville, située à 80km de la frontière Mauritanienne. On a pris une chambre à l'Hôtel Barbas (hôtel MOINS 5*) 😣 chambre de 8m2, deux petits lits et une fenêtre donnant sur ... Oups... Douche et WC sur le palier, on a pas de photos mais si vous aviez l'odeur ! le pied quoi ! faut vraiment avoir envie 😡 D'ailleurs, Véro est malade, surement la bonne bouffe de l'hôtel ...

Entrée de l'Hôtel 
 Elle roule encore !!                                                                                                             ...
Mais non, on fait pas la gueule !!                              Vue sur Mer...  non je plaisante... 😄

Le dimanche direction la frontière où des gendarmes, bien gentils, nous apprennent qu'elle est fermée et qu'il faut qu'on contacte notre Ambassade pour qu'ils se mettent en relation avec le ministère des affaires étrangères qui a le pouvoir de nous donner une autorisation. Une journée plus tard, réponse de l'Ambassade : on ne peut rien faire (idem avec le Consulat)... On essaie avec le directeur des Douanes de Rabat, réponse 2 jours après : il ne peut rien faire, c'est la Police des frontières qui décide... Bref !! 😤 Entre temps, on apprend que des centaines de Sénégalais et Mauritaniens vont avoir l'autorisation de passer la frontière qui serait ouverte le Mercredi, jeudi, vendredi... l'espoir revient... Allah est avec nous 😇 Pas trop vite l'ami, c'est sans compter sur ces Cons... Toujours dans l'attente, finalement elle ouvrira samedi, dimanche, lundi...

Afin de respirer un peu, les jours où il n'y a pas trop de vent, on va pique niquer au bord de l'Océan à 14km de cet endroit maléfique...

 C'est pas mal quand même 😊
 Pique nique dangereux... on s'est croisé mais pas serré la pince...

Le samedi 17 juillet, c'est le Grand Jour... pas longtemps !!! La police nous bloque à 2km de l'hôtel.. Au bout de 5h les jeunes Sénégalais commencent à s'échauffer du coup, par miracle, les policiers les laissent enfin passer par vague. Mais nous NON !!! on nous met de côté avec Alain. Alain dit "Biloute" est un belge marié à une jeune Burkinabé (le coquin) avec double nationalité mais qui ne passera pas quand même.... En revanche, notre ami Mara qui, lui est sénégalais et vit en Italie, est passé pour se rendre à Dakar pour les fêtes de l'Aïd en famille malgré des heures de route et une attente interminable. C'est grâce à Mara si on trouve un plan B...

 l'attente, toujours l'attente...

Nous décidons de nous barrer le plus vite et le plus loin d'ici... Ras le bol du Sahara Occidental... Sa morne plaine, ses rafales de vent et ses tempêtes de sable... On veut du vert, du vert... HIC 🥴

 Camping au Ksar toujours dans le désert...  depuis trop longtemps...

Après 2 jours de route mortifère, (vent de face : 25 L au 100 le "Gros" est en forme) on se fait notre 1er bivouac depuis 10 jours. On est pas loin d'un village... on s'en fout... Y a des chiens qui aboient... on s'en fout... y a du bruit jusqu'à minuit... on s'en fout... Au petit matin, on est entouré de verdure, palmiers et champs de luzerne qu'on prend même en photo... ça y est on a pris un pète au casque... 😅

 Enfin du vert et des arbres...  qu'est-ce qu'on aime le vert ... 😆

Le 20 juillet, arrivée à Agadir... Petites courses bien Française (pinard, charcuterie, fromage) au supermarché Carrefour... et non vous ne rêvez pas... Puis direction "le Paradis Nomade", superbe camping au-dessus de la ville, au milieu des collines...

Ma piscine à moi toute seule....  😋
ça vous épate Hein ??  Le paradis Nomade....