Carnet de voyage

Cambodge

Dernière étape postée il y a 877 jours
Janvier 2020
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 8 février 2020

L'exemption de notre visa thailandais était trop court pour que l'on puisse arpenter le Nord du pays. Nous avons donc décidé de faire le circuit que nous avons planifié dans le sens inverse. Direction donc le Cambodge et la ville de Siem Reap connue pour les fameux temples d' Angkor. Partis à 7h30 du matin en bus, nous sommes arrivés sur place 10h plus tard. Le passage à la frontière terrestre s'est passé sans encombre ! Nous avions pris nos e-visa avant pour éviter toute corruption.

Nous avons prévu de rester 5 jours à Siem Reap pour prendre le temps de visiter les temples et la ville.

Le premier jour nous avons été visité le musée national. Un beau musée dans lequel nous avons pu en apprendre davantage sur la civilisation Khmer et les temples. Une bonne mise en bouche avant d'attaquer la visite de ceux ci. Nous avons ensuite été prendre notre e-bike, moyen de transport que nous avons choisi pour sillonner le site d'Angkor. Après un petit essai, nous voilà parti acheter les tickets pour le lendemain.


Le lendemain matin, nous suivons les conseils de l'agence de location de vélo et nous levons à 4h30 pour être sûr place à 5h30 du matin. Nous pouvons ainsi apercevoir le lever du soleil sur Angkor Wat. Mais nous étions déjà trop tard, les bonnes places pour faire des photos étaient déjà prises.

Nous décidons de poursuivre notre chemin et faisons la petite boucle mais en sens inverse. Nous arrivons devant le premier temple Banteay Kdei, puis continuons vers

Ta Phrom, Ta Kéo, Chau Say et Thommanon, le Bayon et Angkor Wat






Le lendemain nous repartons de bonne heure, même si le réveil fut plus difficile, pour faire la grande boucle (Phnom Bakheng, la terrasse des éléphants, le Baphuon, Preah Khan, Neak Pean, east Mebon, Pre Rup


Suite à ces deux longues journées de visite nous nous accordons une journée de pause afin de préparer la suite du voyage. Nous en profitons également pour aller voir le night market et la fameuse street pub.


Le jour suivant nous décidons d'aller visiter un temple qui se trouve à 40 km de Siem Reap : Banteay Srei et qui est également inclu dans le prix du ticket. Ce temple est aussi très beau, assez différent de ce que nous avons pu voir lors des deux précédents jours car les détails sont plus raffinés et le temple n'est pas construit en hauteur. La visite est cependant courte car le temple est assez petit.

2
2
Publié le 8 février 2020

Après 5 jours passé à Siem Reap, on prend la direction de la capitale cambodgienne, Phnom Penh, à 7h de bus.

Nous prévoyons de rester 2 jours à Phnom Penh avant de partir vers le Laos.

Un accueil chaleureux nous attend à notre hôtel La Lune tenu par une franco-cambodgienne. Bien que l'hôtel soit éloigné du centre, nous avons bien aimé notre séjour là-bas car nous avons pu pas mal discuter avec Cathy, la propriétaire, sur le Cambodge.

Au programme de ces deux jours : découverte de l'histoire du pays. Le premier jour, nous avons été visiter l'association "Pour un sourire d'enfants" créés par deux français dans les années 90 pour venir en aide aux enfants qui travaillaient dans la décharge. Au début ils leurs ont offert un repas par jour, puis ils ont construit une école, un centre de formation professionnelle.. toujours pour répondre aux besoins de ses enfants. La visite était intéressante et c'est vraiment beau de voir tout le cheminement, tout l'histoire de cette association même s'il y a encore de nombreux enfants qui vivent dans une situation de précarité et/ou qui sont en dangers au regard des maltraitance qu'ils peuvent subir. Nous avons également été mangé au restaurant d'application, une bonne cuisine avec un service impeccable.

Le deuxième jour, nous sommes allés visité la prison S21, qui fut un véritable lieu de souffrance et de torture pour des milliers de cambodgiens de 1975 à 1979. C'etait vraiment très dur de voir toutes ces photos, d'hommes, de femmes et d'enfants...en se disant qu'ils ont du subir les pires tortures qu'il soit. Il y avait également des images choquante de scènes de souffrances. comment l'homme peut arriver à une telle cruauté ? Au travers de cette visite, nous avons pu mieux comprendre ce pan de l'histoire et aussi faire le lien avec notre visite de la veille. La violence durant ce régime s'est répercutée et se répercute encore sur les enfants...

A part cela, nous n'avons pas fait grand chose. Il faut dire que notre hôtel était éloigné de tout et la ville ne nous a pas forcément séduite.