Carnet de voyage

Séjour Danois - 2018

13 étapes
5 commentaires
1 abonné
Dernière étape postée il y a 2188 jours
Par olmo35
A la découverte du plus méridional des pays scandinaves !
Juillet 2018
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Après une journée de travail qui a semblé longue et courte à la fois, c'est le départ !!


Première étape : la gare de Rennes.


Nous nous y sommes donnés rendez-vous, Lana et Lydie s'y rendant en bus et moi en train depuis Noyal-sur-Vilaine.


Après s'être retrouvés, et un peu d'attente plus tard, nous sommes montés a bord du Ouigo qui file vers Paris.

Terminus : Paris-Charles de Gaulle TGV 2 vers 22h45.


Reste plus qu'à trouver les navettes pour l'hôtel, 'au pied' de l'aéroport , où nous avons réservé notre chambre.

Ce n'est vraiment pas bien indiqué dans l'aérogare, et nous sommes plusieurs en galère !

Enfin, après avoir arpenté tout le terminal, nous avons trouvé !!

La navette nous amène à l'hôtel en moins de 10 min. Nous récupérons notre sésame, commandons un taxi pour 4h30 le lendemain, puis montons nous coucher. Il est déjà minuit et la nuit promet d'être courte !

2


3h50 le réveil sonne !!!

Mon dieu que c'est dur !

Mais pour une bonne cause (les vacances 🌴) on est prêt à tout !


Enfin presque : c'est dur pour la plus jeune.


3h53. 3 minutes que nous sommes debout, enfin pas tous !

4h30, le 🚖 (ou plutôt le VTC) commandé par l'hôtel) nous amène directement au terminal 2D.

Là, on a eu l'impression que tous les vols EasyJet partaient en même temps !

Une dizaine de comptoir enregistrement ouverts et 3/4 h de file indienne pour y arriver.

Notre bagage étiqueté et prêt à aller en soute (avec 2kg en supplément, quand même) , nous filons en direction de l'embarquement et de ses contrôles de sécurité !

Encore un petit 1/4 h à attendre, avant de prendre la navette vers notre bel Airbus orange et blanc.

5h50, ça y est, nous sommes à bord !

Décollage prévu pour 6h15, après les traditionnelles présentations de l'équipage et autres consignes de sécurité.


Enfin c'est parti !

Dans 1h30 environ nous serons au Danemark 🇩🇰 !



En vol ✈

Le vol s'est bien passé et a paru vraiment court par rapport au train de la vieille : même pas le temps de récupérer de la trop courte nuit passée.

8h10, enfin sur le sol Danois !

Le temps est nuageux et nous sommes cueillis à froid par les températures du matin.


Après avoir traversé l'interminable aérogare, nous avons récupéré notre bagage très rapidement.

Au passage, j'en profite pour faire un premier retrait d'argent (couronnes danoises), au distributeur , et ainsi vérifier que nous pouvons utiliser les cartes bancaires sans problèmes.

Objectif suivant : trouver les loueurs de voiture et récupérer notre véhicule chez Sixt.

Encore une fois, il a fallu emprunter une navette, mais cette fois ci les indications étaient claires !

Au comptoir Sixt, première confrontation avec la langue....anglaise. C'est un peu rude quand on a quasiment pas dormi la veille, mais ça passe !

Nous récupérons une belle Opel Astra break, toute neuve (elle n'a encore que 1200 km au compteur). Et là, surprise ! C'est une 'automatique' !!

Comme les clefs de la maison de vacances ne sont disponibles qu'à partir de 16h, nous avions prévu faire un premier tour dans Copenhague, mais nous changeons nos plans : boîte auto + ville inconnue + fatigue = trop de risques.

Du coup nous décidons de descende directement sur Rødby (150 km, tout de même).

Ah au fait, est-ce qu'on a du réseau mobile pour le GPS du smartphone ?

Oui, c'est bon, nous pouvons y aller !

Pendant que certaines se reposent (je tairai les noms pour ne froisser personne !) je m'habitue à la conduite de l'Astra et aux belles autoroutes danoises.

Quelques km et quelques ponts plus loin (et oui, il faut bien changer d'îles) nous voici sur l'île de Lolland.

Nous décidons de faire un premier repérage en allant jusqu'à Rødby où nous trouvons dès en arrivant un 'ALDI' puis assez vite un 'NETTO' : il y donc des supermarchés pas trop loin ! Lydie repère, ce qui semble être la rue principale que nous partons explorer à pied.

Curieusement, tout semble fermé !

En dehors de quelques bars miteux et 2 où 3 restaurants (façon kebab ou pizzaria) pas très accueillants, tout semble s'être arrêté : commerce fermés ou à louer quand ce n'est pas, comme le SPAR, définitivement clos. Tout cela nous donne l'impression d'une ville fantôme.

Je suggère alors de trouver le port où en principe, il doit y avoir plus d'activité : nous prenons donc la direction de Rødbyhavn.

Arrivés sur ce que nous pensions être le port, nous nous retrouvons engagés sur une voie qui nous emmène directement au péage de l'embarcadère vers Puttgarden (en Allemagne !). Après une manœuvre peu recommandable, nous avons pu rebrousser chemin et retrouver 'le bourg'. La aussi, tout est fermé !!

Nous décidons, alors de laisser tomber ces histoires de ville fantôme et de nous concentrer (à la demande de Lana) sur notre future logement que nous trouvons plutôt facilement. Première inquiétude : le panneau Til Slag (À Vendre) juste devant la maison ! Pas de panique, le bureau DanCenter n'est pas très loin ! Nous y allons, toujours en repérage, puisqu'il n'est 'que' 12h30.

En passant, nous avons repéré, à quelques centaines de mètre une pizzaria, et nos ventres affamés nous motivent pour faire une halte imposée.

De nouveau, nous experimentons quelques phrases en danois, qui se terminent...en anglais avec le seul cuistos capable de nous comprendre. Nous commandons 2 grosses pizzas (40 cm, c'est le format intermédiaire !) et un plat de pâtes et quelques instant plus tard, le cuisto revient avec une pizza pour nous montrer le diamètre des petites pizzas, inquiet pour la suite de notre commande.

Au final, 2 belles pizzas de 30cm et une plâtrée de bolognaise. Y a pas à dire : dépaysement total !!

A la sortie, on s'emmêle un peu les pinceaux avec les couronnes danoises (il faut s'y retrouver entre pièces et billets) , mais tout s'arrange et nous partons en bon termes avec le patron.

Bon, il nous reste encore 2 bonnes heures à tuer ! J'ai repéré une 'grande' ville pas très loin : direction Nakskov.

Nous trouvons, cette fois, une vrai petite ville (12 000 hab.) , avec un vrai port et des vrais bateaux ! Mais encore une fois, les seuls humains rencontrés semblent être des touristes.

Mais où sont passés les danois !!!

Ça y est, j'ai un début d'explication : sur un commerce il y a une affichette Ferielukket (fermeture pour congés annuels) . Ce sont les vacances d'été et qui plus est, c'est le week-end. Donc, à part la boutique de souvenirs où nous achetons un drapeau du Danemark, le reste est fermé.

Nous faisons tout de même un tour dans le centre de cette charmante petite ville, tout en surveillant l'heure pour la recup de nos clefs.



Nakskov

Il est temps maintenant de remettre le cap sur Kramitse et son bureau DanCenter.

En arrivant, il fallait s'y attendre, il y a foule pour récupérer sa location : travail à la chaîne et pas beaucoup d'effort pour comprendre les étrangers (moi en l'occurrence).

Enfin çà y est, nous avons notre clef. Reste plus qu'à prendre possession des lieux.

16h30, nous découvrons notre 'chez nous' pour la quinzaine qui vient. Tout ressemble à ce qu'on avait repéré sur Internet (ouf !). Nous deballons une partie de nos affaires, puis, épuisés, je pars pour une sieste d'une heure !

Au réveil, je remets un peu d'ordre dans mes idées, juste assez pour comprendre qu'il n'y a pas de linge de maison. Je fonce au bureau de location qui, bien entendu fermait à 18h. Bon, sympa, il m'ont quand même ouvert et j'ai pu acheter les linned pakke qui sont en supplément !

Bon maintenant il faut faire quelques courses et remplir un peu le frigo pour le démarrage !

Direction le NETTO repéré quelques heures plus tôt. Nickel ! On trouve la plupart des produits habituels, et en plus la carte bancaire fonctionne (les employées n'étaient pas sûre !!).


Retour, à la maison.

Quelle journée, mes aïeux !!!

Demain, REPOS !

3
3
Publié le 16 juillet 2018

Après une nuit réparatrice et très appréciable, réveil et démarrage en douceur.

Il fait suffisamment beau ce matin pour envisager prendre le petit déjeuner sur la terrasse.

Nous partons ensuite pour une balade découverte de la kramnitse strand (la plage 🦀) juste à côté d'un petit (tout petit !) port de pêche.

Le temps est très agréable : ensoleillé avec 24°C.

Nous trempons les pieds dans les eaux fraîches de la Baltique. C'est juste un peu plus frais qu'en manche ! À 2 ou 3 degrés près...


Kramnitse stand et selfie devant le port de pêche.

Nous remontons tranquillement à la maison pour le déjeuner.

Une déco de circonstance voit le jour : finale de coupe du monde oblige !



L'après-midi, nous restons tranquillement profiter de la maison, en attendant l'heure fatidique de la finale.


Ça y est, il est 17h00 et la télé, est allumée sur la ZDF allemande.

Lana s'est occupée de toute l'intendance technique télévisuelle, et maîtrise déjà parfaitement l'usage des télécommandes et des menus (qu'ils soient en danois ou déjà francisé !).


Bon, 90' de stress et quelques échanges SMS avec Anaël qui regarde elle aussi le match, chez Tabea, de l'autre côté du Beltquerung, le détroit de Fehmarn.


C'est bon, c'est fini : France 4 - Croatie 2. Que de buts !

Un petit dîner, pour se remettre de nos émotions, puis nous partons faire une petite promenade digestive sur le bord de mer. C'est aussi notre tout premier couché de soleil ☀ !



Le front de mer au couchant.

Demain, c'est promis, on se baigne en mer baltique !!!

4
4
Publié le 17 juillet 2018

Aujourd'hui, au programme, petit tour à Maribo, petite ville de 6 000 hab. située au bord d'un lac, fondée par une certaine Sainte Brigitte de Suède

Nous partons faire quelques courses et préparons de quoi pique-niquer ce midi, puis direction Nord ouest vers Maribo.

Nous arrivons vers 13h00, et il fait déjà très chaud : 27°C au compteur !

Nous prenons la direction du bord du lac où nous espérons trouver un peu de fraîcheur. Bingo ! Il y a un parc arboré, bien frais, avec des tables de pique-nique.

Après avoir longé les berges du lac, nous rentrons dans la vile au niveau de la cathédrale.

En 1416, Sainte Brigitte de Suède, construisit une abbaye, dont l'ancienne église abbatiale es devenue, aujourd'hui, une cathédrale luthérienne.



La cathédrale luthérienne de Maribo

Nous refaisons un petit tour dans le centre de Maribo, jusqu'à retrouver notre voiture, puis nous redescendons sur Rødby, avec la ferme intention d'aller à la plage et de se baigner enfin !

Vers 16h00 nous arrivons à la maison et nous nous empressons de filer vers la plage : avec ces chaleurs, une bonne baignade rafraichissante sera la bienvenue !

Lydie est la première à tremper les pieds dans l'eau, et même un peu plus.

A cet instant, je l'arrête et lui montre se qu'elle n'avait pas encore aperçu : des méduses ! Elles sont plutôt nombreuses, du coup, tout le monde dehors !

Poutant quelque chose m'intrigue : il y a plusieurs baigneurs à l'eau, et personne ne semble inquiet, personne n'hurle de douleur !! Pire, il y a des jeunes enfants, qui jouent tout nus au bord de l'eau, sans que les parents ne s'alertent.

Après quelques recherches sur internet, il semble que ces charmantes méduses ne soient absolument pas dangereuses.

Par précaution, je vais, tout de même, poser la question à un jeune père allemand avec son petit qui barbote, et qui me réponds : Nein , diesen Quallen sind nicht gefährlich ! (non, ces méduses ne sont pas dangeureuses !)

Rassurés, nous allons quand même nous baigner (en restant toutefois sur nos gardes.) : quel bonheur d'être dans une eau rafraîchissante !!

Au final, plus de peur que de mal et une journée qui se termine bien.


Méduse Aurelie, appelée méduse bleue ou encore méduse lune.
5
5
Publié le 19 juillet 2018

Aujourd'hui, matinée tranquille (repos) !

Pour cet après midi nous avons prévu aller visiter le fjord de Nakskov !

Nous partons pour les quais de Nakskov à la recherche d'un comptoir de compagnie de bateau, sans succès.

Je demande à un employé du port où se trouve le bateau pour visiter le fjord : il m'indique l'emplacement de l'embarcadère en me précisant que j'y trouverai les horaires et qu'à sa connaissance, il n'y avait plus de départs pour aujourd'hui.

Effectivement, nous trouvons différentes brochures avec les horaires, mais nous ne comprenons toujours pas comment acheter les billets.

En venant, je me souviens avoir aperçu un panneau indiquant la direction de l'office du tourisme. Nous décidons de nous y rendre.

Là, nous trouvons toutes les informations que nous recherchions : horaires, formules, prix... La personne qui nous reçoit, va même jusqu'à téléphoner pour nous, pour effectuer la réservation pour demain 14h. En prime elle nous fournit plein d'infos sur des lieux à visiter sur Lolland ! Nous repartons avec plein de brochures à lire.

Bon, tant que nous sommes là, nous en profitons pour retourner dans la boutique de souvenir et racheter un autre drapeau danois (commande d'Anaël 🤗).

Au passage, nous constatons que, contrairement au week-end dernier, il y a beaucoup plus d'activité : commerces ouverts, passants dans les rues.... Ça change de la ville fantôme que nous avions traversé quelques jours plus tôt !




Contrairement à samedi dernier, il y a de la vie dans cette même rue !

Bon, après cette petite virée urbaine, il nous reste encore suffisamment de temps pour envisager un petit tour à la plage.

La plus proche se situe au début de la presqu'île d'Albuen, à la pointe sud de l'entrée du fjord.

Hop, c'est parti !

Nous trouvons un joli site avec une petite plage tranquille, et sont sémaphore un peu en retrait.


Vue côté mer

Avec une vue sur l'intérieur du fjord, et ses nombreuses îles.

Cela nous donne un avant goût de notre sortie de demain !


Vue côté fjord

Côté baignade, il y a toujours autant de méduses Aurelie, mais bon, nous faisons attention et tout se passe bien. Il y a d'autres baigneurs et les enfants barbotent toujours au bord de l'eau.

Bon, pour en avoir le cœur net, je fini par aller toucher les filaments de la première Aurelie venue, et... rien !! Nichts, nada !

Il faut bien croire que les locaux avaient raison.

Nous en profitons pour aller à l'eau pour la seconde fois, un peu plus rassuré.

Nous passons le reste de l'après-midi et le début de soirée sur le sable, au soleil, face à une mer d'huile.

Un peu avant 19h, nous regagnons notre voiture. Au passage, j'aperçois un petit garçon de 2-3 ans, qui s'amuse à attraper des méduses pour les jeter ensuite à l'eau.😋


Nous regagnons Kramnitse.

Encore une très belle journée, bien agréable.

Apparament, nous sommes plutôt gâtés côté météo : à l'office du tourisme ils nous ont dit que les 3 années passées avaient été 'pourries'!

6
6
Publié le 19 juillet 2018

Ce matin nous nous préparons à déjeuner tôt, pour ne pas manquer l'embarquement sur le 'Vesta', bateau qui doit nous emmener pour une balade d'environ 2h sur les eaux du fjord de Nakskov. (déclaré Site du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1977)

Nous finissons de préparer nos affaires quand Lydie se rend compte qu'elle a perdu un bijou en labradorite, vraisemblablement hier soir en quittant la plage.

Je me dis qu'entre hier soir et ce midi, il n'y aura pas eu beaucoup de monde à passer sur la plage. Ça vaut le coup de s'y rendre avant notre balade.

On anticipe donc notre départ : cap sur Albuen strand.

Nous nous rendons au plus vite à l'endroit où nous nous étions installés la veille, et moins de 5 minutes plus tard, le bijou était retrouvé. Ouf ! Soulagement !

Nous repartons pour Nakskov, pour retrouver notre bateau et son capitaine.

Le 'Vesta' est en fait le bateau postal qui distribue le courrier ainsi que diverses victuailles, à travers les îles du fjord. En dehors de sa mission première, il effectue différents tours dans le fjord. Nous avons opté pour le petit tour (environ 2h).

Nous payons la traversée au capitaine et allons nous installer vers l'arrière.

Nous faisons un brin de causette avec le capitaine, dans un drôle de mélange d'anglais, d'allemand et de Danois, en attendant les autres passagers. Visiblement notre pittoresque capitaine a beaucoup d'humour.



Avant le départ !

Contrairement à la veille, le temps est couvert avec des éclaircies, mais surtout beaucoup plus de vent.

Le capitaine m'assure que dans le fjord, cela devrait être, malgré tout, tranquille.

14h, c'est parti. Nous laissons dernière nous les quais de Nakskov.

Nous cheminons à travers le chenal du fjord en direction de l'île de Slotø, où une escale est prévue.

Le capitaine vient me voir et m'explique qu'il va raconter l'histoire du château de l'île. Une fois terminé, il viendra nous faire une version courte en anglais.

Le château de Slotø date de la fin du 16ème Siècle : il avait la particularité d'être à la fois une forteresse defandant Nakskov, mais aussi d'être en chantier naval fortifié qui donna naissance au plus grands bateaux d'Europe du Nord, de l'époque.

Après la visite de Slotø, retour au port.

Le vent et le bateau, nous ont littéralement mis KO.

Nous nous rendons ensuite à Bandholm, avec la ferme intention de passer du temps à la plage, mais, à l'unanimité (fatigue oblige !), nous décidons de rentrer, de faire quelques courses et de préparer la journée de demain.

7
7
Publié le 20 juillet 2018

Aujourd'hui, nous avons prévu, sur les conseils de l'Office du Tourisme, aller sur 'la plus belle plage du Danemark'.

Il s'agit de Marielyst, sur la côte Est de l'île de Falster, l'île voisine de la nôtre (le passage de l'une à l'autre se faisant, encore une fois par un pont !).

Nous avions préparé notre pique nique la veille, et sommes donc prêts à partir tôt (enfin, pas trop, tout de même, comme l'a rappelé Lana).

65 km et une petite heure plus tard, nous arrivons à Marielyst, la station balnéaire danoise. C'est en peu comme La Baule, mais sans les immeubles, et en beaucoup plus sauvage.

Les plages danoises, du fait de faible variation des marées, ont un estran très faible, et sont, en général, très peu larges.

Ici, c'est l'exception : plusieurs km de long, pour 30 à 40 m de large. Un record !!!


Nous posons nos serviettes sur un sable déjà bien chaud. Je profite d'aller me baigner avant de manger. L'eau est bonne (on commence, à s'habituer !) 😜, mais toujours pleine de méduse Aurelie.

Après le deuxième bain, et une chaleur qui ne nous incite pas à rester sur la plage, nous partons à la recherche de la rue principale et de ses cafés, terrasses et autres commerces.

En chemin, nous apercevons un chevreuil qui se faufile entre les jardins des maisons de vacances.

Certaines de ces maisons arborent de très belles boîtes aux lettres :

Enfin nous découvrons le cœur de Marielyst.

De nombreux cafés et restaurants avec terrasses, biens remplis.

Quelques groupes de musique commencent déjà à s'installer et se préparer aux concerts du soir !


Accablés par la chaleur et fatigués, nous retournons à la voiture.

Avant de rentrer à Rødby, je souhaite voir l'autre côté de l'île, qui paraît il, est un bon spot de planche à voile et de kyte.

Nous faisons pointer le GPS sur le port de Gedser.

Effectivement, çà décoiffe !

Nous découvrons également un joli petit port ⚓

À quelques minutes de la, se trouve la pointe méridionale de l'île : le point le plus au Sud du Danemark !


Le point le plus au Sud du DK

Après ce plein d'air vivifiant, nous rentrons sur Rødby.

Fini pour aujourd'hui !

8
8
Publié le 22 juillet 2018

Ce matin, nous remontons au nord vers Næstved (ville de 82000 hab.), sur l'île principale du Sjæland, pour visiter le château sur l'île de Gavnø, dans le fjord de Næstved.

Une aile du château seulement et le parc sont visitables.

Pause pique nique dans le parc, avant d'attaquer la visite du château :

Le château possède une collection d'environ 1000 peintures, dont toutes une série de portraits de célébrités européennes des 17ème et 18ème siècle.

On y retrouve Shakespeare, Rousseau, La Fontaine...

(photos à venir)


Quelques pièces ont été reconstituées, avec le mobilier d'époque et parfois des costumes.


(photos à venir)


La chapelle est également accessible au public.


(photos à venir)


Un serre aux papillon (Morpho bleu, Machaon....) est libre d'accès, mais, vu les températures et la moiteur dans la serre, nous avons fait un passage express.



En quittant Gavnø, nous nous arrêtons rapidement à Næstved.


9

Après Næstved, cap sur la côte à l'Est, à la recherche des falaises de calcaires de Stevns.

Nous roulons quelques 65 km (soit, une bonne cinquantaine de minutes) avant d'arriver sur un site plutôt bien aménagé.

Nous nous promenons sur le sentier côtier pour prendre quelques photos.


Nous trouvons un escalier (très raide et de 107 marches) et Lana et moi descendons sur la plage de galets :


(photos à venir)


Je fais également un tour dans la chapelle constructible à flanc de falaise.



(photos à venir)


Après cette visite, nous rentrons sur Rødby (encore 125 Km à avaler) et l'occasion, un nouvel fois) d'emprunter les grands ponts qui enjambent les bras de mer entre les îles.

10
10
Publié le 22 juillet 2018

Après la journée de la veille où nous avons passé beaucoup de temps en voiture , nous restons sur Kramnitse : 0 km au programme.


De mon côté, j'en profite pour faire une sortie ornitho entre Terre et Mer.

Au final, une balade de près de 5h, avec quelques belles observations en retour : outarde cannepetiere, faisans de Colchide, eider à duvet...


(photos à venir)



L'après-midi est consacrée au courses (dans notre NETTO favori ) et au repos, en attendant d'aller sur la plage vers 18h quand il fera moins chaud. C'est dingue, on est pratiquement obligé d'adopter un rythme 'à l' espagnole' 😋 !

Après un bon bain en soirée (avec beaucoup moins de méduses que les jours passés, nous finissons tranquillement la journée à la maison.

Demain Anaël nous rejoins, après plus de trois mois passés en Allemagne.

11
11
Publié le 25 juillet 2018

Ce matin, au programme, balade thématique en bateau sur le lac Søndersø, à Maribo : Au royaume des aigles pêcheurs.


Nous devons prendre le bateau au pied de la cathédrale luthérienne de Maribo, pour aller observer les Pygargue à queue blanche, qui ont élu domicile sur le lac.

Nous sommes accompagnés d'un guide nature qui nous présentera l'avifaune locale.

Bon pour nous, ce sera une nouvelle fois un mélange d'allemand et d'anglais, car le danois n'est pas encore complètement assimilé !

L'accueil en tout cas est fort sympathique.


Nous entamons notre tour, sans savoir si les aigles seront visibles.

La chance est avec nous : nous observons de loin un premier individu, puis nous en faisons décoller un 'tout près' du bateau.

Au final, ce sera près d'une quinzaine d'aigles que nous voyons, soit au sol, soit perché, soit en vol.


(photos à venir)

Nous faisons ensuite un premier stop sur une presqu'île où notre guide nous emmène voir un 'Pavillon' : il s'agit d'une petite bâtisse à pièce unique qui permettait à la noblesse locale de venir passer un petit moment romantique.

Nous repartons ensuite, direction l'île de Borgø, oú nous effectuons une halte d'une-demi heure environ. Avant de descendre notre guide qui a enfilé une chemise, nous met à disposition du répulsif à moustiques : tout cela n'est pas très encourageant ! 😁

Nous partons observer quelques champignons 🍄 remarquables (façon langue de bœuf géants), ainsi que la flore locale (aux odeurs de menthe).


Notre guide nous emmène ensuite à l'emplacement de ce qui fut un Borg, c'est à dire une ancienne forteresse. Il fallait imaginer, qu'à l'époque, on trouvait un bâtiment d'une 50aine de mètres de diamètre, aux murs d'1,5m d'épaisseur.

Aujourd'hui, il ne reste pratiquement plus rien de visible, hormis quelques morceaux de briques ça et là.

La nature a repris ses droits !


Au passage, nous sympathisons avec un canadien (de l'Ontario) venu rendre visite à sa sœur qui vit au Danemark, et qui est très content de pouvoir s'exprimer avec nous en français.

Il nous explique qu'il a appris notre langue en passant une année en Normandie, au cours de ces études.

Il est très étonné de rencontrer des français dans cette partie du Danemark (nous n'en avons effectivement pas rencontré beaucoup depuis le début de notre séjour.), qui plus est à Maribo !

Nous laissons nos échanges Franco-canadien de côté en remontant à bord, pour finir le tour et rentrer à notre point de départ. Nous observons sur le retour quelques oiseaux typique de ces lacs : hérons cendré, grèbes huppé, cygnes, bernaches et autres 🦆.


(photos à venir)

Notre guide nous fait une dernière surprise en déroulant un poster grandeur nature d'un Pygargue en vol : il occupe pratiquement toute la largeur intérieure du bateau !

Bilan : une belle balade sur un lac, avec une moisson de photos et de belles rencontres (euh ! En dehors des moustiques voraces) !

12
12
Publié le 25 juillet 2018

Cet après-midi, nous attendons avec impatience le retour d'Anaël.

Son train a eu du retard au départ d'Hambourg, et a, du coup raté son Ferry (eh oui, au Danemark, les trains prennent le bateau !!), et doit donc attendre la rotation suivante : arrivée à Rødby Færge (Rødbyhaven) prévu pour 16h45.

Nous y sommes un peu avant, juste à temps pour suivre l'arrivée du Ferry et la sortie du train !



Nous sommes pris de court par le train, qui ne s'arrête pas du tout à l'emplacement que l'on m'avait indiqué. Nous nous pressons donc pour pouvoir accueillir Anaël et ses bagages !

Après les contrôles de police directement sur le quai, elle est enfin autorisée à entrer sur le territoire Danois. Ce sont enfin les retrouvailles !

De retour à Kramnitse, nous faisons découvrir à Anaël notre maison de vacances et la laissons s'installer tranquillement. Lana lui explique comment elles vont s'organiser dans leur chambre. Tout est prévu, le lit, les placards...

En soirée, nous emmenons Anaël à la plage, de l'autre côté de la route, pour son premier bain dans la mer Baltique, et son premier coucher de soleil Danois.

Effet garanti !


13
13
Publié le 25 juillet 2018

Ce matin était consacré au repos : farniente !

Enfin presque, puisqu'Anaël et moi sommes allés faire un petit footing sur le front de mer en direction du petit port de Kramnitse.

Puis petite baignade avant manger , dans une eau quasi sans méduse.

L'après midi, nous sommes tranquillement allés 'visiter' Maribo puis Nakskov.


A Maribo :

Et Nakskov :