Carnet de voyage

Népal tour des Annapurnas

17 étapes
74 commentaires
45 abonnés
Dernière étape postée il y a 7 jours
Ce pays nous fait rêver, pour ces montagnes, mais aussi pour ce peuple si fascinant. Le départ est proche, nous avons hâte d'y être et de vous raconter au quotidien ce périple.
Du 23 septembre au 15 octobre 2019
23 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 20 septembre 2019

Petit résumé avec ces photos de notre préparation pour ce trek au Népal. Préparation physique et aussi préparation de l'équipement qui doit être performant et le plus léger possible. Le poids de nos sacs est autour des 8 kg., c'est correct mais mais sans superflu. Pour la condition physique nous sommes au top pour nos Pyrénées , l'inconnue reste notre résistance à l'altitude. Mon coéquipier, Christian DESTARAC, est un ami de longue date et un montagnard aguerri. Je pense que je vais devoir le freiner un peu ...Notre départ est imminent (22/09), mais nous ne commencerons à marcher que le27/09. Nous vous ferons partager tous les moments forts de ce voyage. Soyez indulgents car nous sommes amateurs en la matière et il y aura les aléas des liaisons. Nous vous disons à bientôt pour l'étape N° 2.




concentration extrème
concentration extrème
Qu'elle est la meilleure paire?????
Qu'elle est la meilleure paire?????
le mont perdu vu de Tuquerouy
le mont perdu vu de Tuquerouy
le Vignemale
le Vignemale
les Astazous
les Astazous
sacs presque terminés!!!
sacs presque terminés!!!
2
2
Publié le 25 septembre 2019

Nous voilà enfin arrivés à katmandou, non sans mal car le voyage a été particulièment éprouvant avec les passages dans les aéroports. Contrôles à foison et queues interminables pour les formalités. Hélas ce n'était pas fini car ce matin nous avons du aller à l'office du tourisme faire établir les autorisations payantes pour le trek. Heureusement nous sommes bien arrivés à l'hôtel où nous avons été très bien accueillis et très bien renseignés. Et cerise sur le gâteau nous avons bien appréciés nos premiers repas, un peu épicés quand même. Mais c'est comme l'altitude il faudra s'accoutumer ???? Demain départ pour le trek avec le bus.


Contents de partir
Contents de partir
Arrivée à Katmandou
Arrivée à Katmandou
Quelle galère
Quelle galère
Ça donne envie
Ça donne envie
Marre des paperasses
Marre des paperasses
3
3
Publié le 26 septembre 2019

Nous sommes arrivés ce soir à Besi Sahar qui sera le départ de notre premiere étape. Que dire de notre journée en bus, à part à oublier trés vite. Pour résumer c'était exactement comme dans les reportages télé, routes et bus en trés mauvais état et chauffeurs plus que kamikazes. Et par miracle ça passe toujours in extrémiste à part quelques camions renversés sur le bord des routes. Nous avons eu la chance de rencontrer un couple de Canadiens, très sympathiques avec qui nous avons passé la soirée ensemble. Nous n'aurons hélas pas l'occasion de nous revoir car il font les trois premières étapes en jeep car ils sont limités en temps. Ce soir pas de photos car mon smartphone est comme le bus aujourd'hui.

4
4
Publié le 27 septembre 2019

Enfin ce départ tant attendu. Regarder la photo et vous verrez qu'elle ne trompe pas en ce qui concerne notre joie de partir. Pour cette première partie notre sentier emprunte le même tracé qu'une piste qui va jusqu'à Dharapani où nous espérons être demain soir. Mais dès que l'on s'écarte sur un chemin adjacent on a un aperçu de ce qui nous attend pour la suite. Montées et descentes très raides avec d'imposantes marches. Nous avons découvert et utilisé leurs fameuses passerelles. C'est avec beaucoup d'appréhension qu'on effectue la première traversée. On a l'impression d'être sur un trampoline avec en plus des balancements horizontaux. Nous avons croisé beaucoup de Népalais et surtout des écoliers en route pour leur école, et surtout utilisé le mot magique: MANASTE, qui veut dire bonjour et auquel ils répondent toujours avec le sourire. La végètation est constituée principalement de rizières en paliers sur les pentes. Ce soir nous avons du nous arrèttez plus tôt que prévu à cause d'une pluie diluvienne, heureusement c'est la fin de la mousson en principe dimanche. Ce soir vous aurez droit à plus de photos.

C'est parti...
Suivre la flèche
La piste carrossable !!!
Première passerelle traversée
Partout de l'eau au robinet
Christian avec les écoliers
Tranquile la vache
Une parmi toute les rizières
Bébé tète maman lit
Dernière passerelle traversée
5
5
Publié le 30 septembre 2019

Ce matin départ du lodge sous une pluie incessante, c'est normal pour une fin de mousson. Aujourd'hui nous avons décidé de prendre la piste car les marchés du sentier sont très glissantes et cela nous permettra de prendre plus de temps pour les étapes d'altitude. Je vais avoir de gros problèmes pour vous envoyer mes commentaires le jour même car nous n'avons pas toujours le Wi-Fi et en ce moment c'est en travaux. En plus je n'arrive plus à y joindre les photos. Je vais essayer en les envoyant séparément ou bien depuis mon ordinateur à mon retour. Aujourd'hui ce n'était pas la journée de Christian. Une petite hypoglycémie ce matin vite résolue avec la prise d'un coca. Un bon rhume heureusement nous avons une petite pharmcie bien préparée et étiquetée par les bons soins de mon infirmière préférée. Et pour couronné le tout il a cassé son smartphone.

6
6
Publié le 1er octobre 2019

Désolé de ne pouvoir poursuivre mes commentaires nous avons beaucoup de problèmes avec le WiFi et aussi avec mon blog qui beugue en permanence. Je reprendrai mes commentaires un peu plus tard. Un grand merci pour vos encouragements. Pour ceux qui veulent joindre Christian qui a cassé son smartphone envoyez moi un SMS par wattsapp au 0620327477

7
7
Publié le 3 octobre 2019

Bonne nouvelle un peu de ciel bleu ce matin. Départ très tôt à 6h45 et mauvaise nouvelle nous sommes stoppé au bout d I heures de marche à cause de travaux en amont. Nous avons du rebrousser chemin et emprunter un autre itinéraire. Perte de temps 1 heure Cela nous a permis de faire beaucoup de connaissances, français, israéliens, québécois, algériens, allemands, italiens etc etc. Seule façon de communiquer l'anglais que je pratique + ou-. C'est notre étape la plus longue car nous ne trouvions pas de lodge pour nous arrêter. Nous sommes à 3200m d'altitude et pour la première fois le poêle est allumé dans le lodge.

8
8
Publié le 5 octobre 2019

Longue étape où nous évitons la piste pour cheminer sur le upper way pour prendre un peu d'altitude(3900m).En gravissant un sentier très pentu, nous nous sommes rendus compte que le ciel commençait à s'éclaircir. Et là, direction sud ouest, entre les nuages, des formes blanches et finalement l'annapurnnas 2 et 4 se sont dévoilés devant nos yeux éblouis. Spectacle saisissant de grandeur et de beauté, comment des hommes arrivent t'ils à gravir ces immensités de neiges et de glace et à des hauteurs pareilles. Je pense que ces premiers clichés des annapurnas resterons longtemps gravés dans ma mémoire. Manang marque la fin de la piste et le début du sentier qui nous mènera à thorung la pass. Demain début du plat de résistance.


Pour tous nos correspondants
Annapurna 2 et 4
9
9
Publié le 5 octobre 2019

Cette fois ci nous sommes vraiment sous un beau ciel bleu et une forte envie d'en découdre avec ce Thorung la pass. Mais comme ce sera lui le plus fort, nous avons décidé d'être très prudents. Nous ne ferons pas plus de 600m de dénivelé par jour. Il nous reste 2 étapes pour franchir ce col mythique. Nous avons adopté l'allure neépalaise, c'est reposant et cela nous permet de profiter d'un paysage somptueux. Nous sommes entouré par une multitude de pics enneigés avec d'impressionnants glaciers. On ne sait plus où tourner nos regards et prendre des photos. Nous sommes très admiratifs de voir ces porteurs Népalais avec plus de 40kg de charge pour ravitailler les lodges d'altitude et porter les sacs des trekeurs. Ce soir soupe à l'ail, merci l'haleine, mais c'est efficace contre le mal des montagnes que nous redoutons. Nous sommes arrivés à 4200m d'altitude.

Et toujours plus
Paysage à couper le souffle
Quel courage !!!!
10
10
Publié le 5 octobre 2019

Le temps change vite ici, pluie et neige fondue au programme. Nous ne verrons pas grand chose aujourd'hui à part le bout de nos chaussures et les autres trékeurs qui sont à la peine comme nous. Le froid se fait ressentir de plus en plus. L'étape n'est pas très longue mais se termine par une montée très raide. L'oxygène commence à manquer et nous devons faire des poses très souvent pour reprendre notre souffle. Le camp est très vétuste mais nous sommes très contents d'y être parvenu pour nous y reposer et nous restaurer. Pour la première fois nous avons fait usage de nos duvets malgré les couvertures. Nous somme à 4850m d'altitude. Repos toute l'après midi. Mais comme j'avais des fourmis dans les jambes j'ai fait une petite sortie manière de dépasser l'altitude de notre Mont blanc. Comme ça, ça c'est fait. Et maintenant à demain pour le grand jour.

11
11
Publié le 5 octobre 2019
12
12
Publié le 5 octobre 2019

Nuit très longue, nous nous réveillons très souvent. Le réveil sonne à 5h mais Christian n'est pas très bien. Nous décidons par prudence de rester 1 journée de plus au high camp pour s'accoutumer à l'altitude. Pour moi l'envie est trop forte et je décide de partir seul et faire l'aller retour pour retrouver Christian. Contrairement à la veille le soleil brille mais il fait très froid. Il y a beaucoup de trékeurs sur la piste, ce n'est pas une course, de ralenti sûrement avec des arrêts fréquents. Les moins aptes à faire cet effort ont eu recours au service d'un petit cheval. Ma joie est immense d'être parvenu à ce col mythique. Mon rêve est devenu réalité. C'est idiot mon regard se tourne déjà vers le haut. Peut-être un jour...je reviens vite sur terre et je redescend vite retrouver Christian avec l'espoir de repasser le col avec lui demain.

13
13
Publié le 5 octobre 2019

La nuit a été très longue pour Christian qui a tous les symptômes du mal des montagnes. Vertiges, affaiblissement, nausés et perte d'appétit. C'est avec beaucoup de regret et de chagrin qu'il a décidé de redescendre, seul remède efficace. Continuer a monter aurait été suicidaire avec des conséquences irréversibles. Je comprend et je partage la peine de Christian qui est un garçon très volontaire et très courageux et surtout très disponible pour les autres, ses amis du caf de lourdes ne me démentirons pas. C'était une décision dure à prendre, il a pris la bonne. Le mal des montagnes est imprévisible et peut arriver à n'importe qui. Je vois qu'il a des remords vis à vis de moi, je lui confirme devant vous tous que sa santé me tient plus a cœur que de finir ce tour qui m'a tant apporté. Et aussi un grand merci Christian pour toute ta contribution par le passé, tu comprendras. Nous sommes donc à Manang où nous avons vu un médecin qui lui a prescrit des médicaments et surtout du repos avant de repartir.

14
14
Publié le 6 octobre 2019

Après une bonne journée de récupération nous avons décidé de reprendre notre marche vers notre point de départ. Christian a recommencé à s'alimenter tout doucement, car depuis 3 jours il ne pouvait avaler aucun aliment, ou bien le peu qu'il prenait était très vite renvoyé à l'expéditeur. Le moral revient après ces journées très éprouvantes. Comme nous allons passer à quelques exceptions près sur le même parcours je vais limiter mes commentaires pour essayer de vous envoyer plus de photos, toujours hors commentaires. A la fin de ce périple je ferai une petite synthèse de tout ce que nous avons vu et vécu.

15
15
Publié le 6 octobre 2019
Notre lodge chez Bob Marley
Un temple parmi des milliers
Le village
Échelles et antennes !!!!
Aux fourneaux comme à la maison ????
Cette photo pour Emile
16
16
Publié le 7 octobre 2019

Aujourd'hui nous rencontrons un flot de trekeurs qui vont tous vers thourung la pass. Peu de visibilité sur les montagnes car nous sommes entourés de bois de pin Christian va de mieux en mieux et commence à s'alimenter normalement Comme promis je vais essayer d'envoyer plus de photos.

Le thème d'aujourd'hui sera les paysages

17

Depuis quelques jours j'ai de gros problèmes pour vous envoyer les photos sur le blog. Cela prend énormément de temps et maintenant cela devient impossible. Est-ce le smartphone qui manque de possibilités ou bien moi qui suis incompétent je verrai cela plus tard dès mon retour à Lourdes, où Je vous enverrais un petit album photo, soit ave le blog soit séparément. Je ferai aussi une petite synthèse de ce merveilleux voyage au Népal. Merci à vous tous de nous avoir suivi et surtout pour vos commentaires qui nous ont beaucoup touché. Ce lien par WiFi interposé nous a permis de garder un contact permanent avec vous tous, parents et amis. Notre aventure se termine dans 3 jours. Christian est maintenant bien remis de son mal des montagnes, la mobylette est de nouveau en marche.

Bises à vous tous et à très bientôt.