Carnet de voyage

Costa-Rica 2021, Nathalie et Hervé

14 étapes
55 commentaires
50 abonnés
Dernière étape postée il y a 9 heures
Ce carnet pour nous suivre dans notre voyage au Costa-Rica du 27 novembre au 19 décembre 2021. On va essayer de le tenir au jour le jour selon notre accès web.
Du 27 novembre au 19 décembre 2021
23 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 23 novembre 2021

Un saut de puce avant le grand vol de samedi !

Une nuit dans un hôtel de l'aéroport de Madrid. Pas très intéressant pour l'instant mais attendez la suite.

Je ne sais pas si Nath pourra mettre toutes ses fringues dans la valise ? 😉

Un petit jeu : à quoi sert la crosse qui se termine par une brosse ?


Voici un exemple de mosaïque de photos sur MyAtlas ! (cliquez dessus pour la modifier ou la supprimer)
2
2
Publié le 28 novembre 2021
Aéroport  de Madrid, notre avion et son itinéraire, le paysage vu juste avant l'atterrissage et la première bière 

11h de vol, 3 films, le guide du routard, 1 repas (très bon pour une compagnie aerienne), un casse-croûte, un atterrissage tout en douceur, la navette de l association "chez Pierre" "Tout Costa rica" qui nous aide pour le voyage et enfin la première bière locale "l imperial"

3
3
Publié le 29 novembre 2021

Première nuit "chez Pierre" avec la première rencontre de 2 araignées de 10cm (à l'extérieur de la chambre heureusement) et prise en main de notre 4x4. Petit déjeuner au milieu des oiseaux et des écureuils nourri par le proprio.

4

4 heures de voiture bien arrosées (en croisant ou en suivant d'énormes camions américains) puis 1h de bâteau entre La Pavona et Tortuguero. On ne s'attendait pas à une vitesse aussi élevée du bateau : regardez la vidéo

Descente du Rio Suerte  
5
5
Publié le 29 novembre 2021

Un village accessible uniquement par la mer, les rios ou les airs. 500m de long et pareil de large, au milieu de la jungle. Le soleil n'habite pas cette lagune de 25 kms de long, mais la pluie, oui.

La pluie, le port et un abris flottant
6
6
Publié le 29 novembre 2021

Au fil de l'eau, entourés de falaises végétales, à l'aide de notre guide aux yeux affutés, nous avons approché des caimans, des singes capucins, des toucans, des toucans aracari, des aigrettes bleues, des anhingas, des jacanas roux, un vol d'aras et bien d'autres, tout ça dans les cris des oiseaux et des singes hurleurs (que nous avons aperçus au sommet d'un arbre).

Ouf ! La tempête tropicale a démarré à la fin de cette balade de 3 heures et ne s'arrête plus.

7
7
Publié le 1er décembre 2021

Tortuguero est connu pour être un endroit où naissent des milliers de tortue marine. Notre voisin de chambre a eu la chance d'en voir naitre (des dizaines ont pu rejoindre la mer sans être inquiétées par leurs prédateurs). Nous avons vu sur cette magnifique plage des beaux palmiers, une mer assez forte, des centaines de trous de plus d'1m de diamètre situés près de la lisière de la forêt, les restes de carapaces d'une adulte et de beaucoup de petits ainsi que des oeufs vides.

8
8
Publié le 3 décembre 2021

Un tout petit village très vert sur la côte caraïbes où tous les sodas et restaurants ne passent que du reggae. Nous y avons croisé un paresseux (sur la terrasse d'un restaurant) et des singes hurleurs (en haut d'un grand arbre).

9
9
Publié le 3 décembre 2021

Ce jardin, qui se termine sur une bananeraie, entoure les 5 chambres individuelles. Il a été conçu par la très sympathique grand-mère qui tient ces cabinas.

Notre chambre sur les 3 dernières photos 
10
10
Publié le 4 décembre 2021

Nous avons adoré randonner pendant 4 heures puis 3h dans ce parc de 20 kms de long et 5 de large. Faune et flore sont au rendez-vous a qui sait observer. une première fois par l'entrée nord où l'on suit un chemin de terre battue le long de la mer puis une seconde fois par l'entrée sud où l'on marche sur une passerelle en bois pendant 3 kms. Beaucoup de pluie la première fois et un grand soleil le lendemain. Singes hurleurs, capucins, raton-laveurs, papillons, lézards, écureuils, etc

chemin du parc national de Cahuita 
Nous n'avons pas vu les crocodiles 
11
11
Publié le 5 décembre 2021

Une ambiance rasta sur cette partie de côte caribéenne. On nous a proposé 3 fois de la marijuana en 3h de temps. Dommage, on a arrêté de fumer tous les deux. Mais on s'est baigné pour pouvoir dire que l'eau de la mer des caraïbes est à 28°. Tous les bars, sodas, boutiques passent du reggae. A 1km d'intervalle, une plage de sable blanc et une plage de sable noir où les pélicans remplacent les goélands.

12
12
Publié le 6 décembre 2021

Ce que nous avons vu, croisé dans nos déplacements.

  • installations pour faire traverser la route à des bananes
  • beaucoup de camions qui transportent des containers
  • des Ticos (habitants du CostaRica) à pieds sur le bord des nationales, en vélo, en moto sans casques, en attendant le bus, ...
  • des vaches à bosses (espèce spécifique au CostaRica)
  • des ponts qui traversent les rios et où ne peut pas se croiser
  • des lémuriens qui bloquent les routes
  • des panneaux signalétiques bien sûr
  • beaucoup de marchands de fruits, d'huile de coco, etc


13
Quand les fourmis ou les araignées pullulent 
14
14
Publié le 6 décembre 2021

"Essence Arenal", tel est son nom. Quelques toiles de tentes et des chambres individuelles. La notre fait face au volcan Arenal (le plus imposant du Costa Rica) et la lagune Arenal (un immense lac artificiel). Pas de clim ni de ventilateur, mais un cadre de toute beauté avec même un jacuzzi extérieur ! Un excellent chef cuisto qui fait des petits déjeuners de ouf et des plats végétariens différents chaque soir pour 14 euros le menu. On a remis notre transit en route avec des kilos de fruits et légumes. Parce que le riz et les haricots rouges au quotidien, ça chamboule un peu ! Toujours beaucoup de pluies mais surtout la nuit. 5° de moins que sur la côte. Un magnifique ara vient régulièrement manger devant l'entrée du resto.