Nous voici répartis pour un nouveau périple à moto . Toujours avec la goldwing destination la corse via l' Italie avec une escale à l île d Elbe et si on est courageux, un détour par la Sardaigne.
Septembre 2019
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Départ jeudi 12 septembre .

Cette fois aussi nous avons opté pour le camping , ce choix s' était avéré judicieux lors de notre périple au cap nord , cela nous donne plus de flexibilité dans nos déplacements ,pas de contraintes de distance et d' horaire donc moins de stress.

La moto est prête .

Le matériel de camping en cours d' inspection.

Ça se précise !!!☺


2


Ça y est on est parti on a réussi à tout caser.

En route pour l' aventure.


Après une journée pépère nous voici rendu dans un hôtel un peu avant Lyon.

Détente ....bain à bulles, piscine ...

Ça commence très bien.

3

Hier 560 kms aujourd'hui 360 soir 920 kms.


Nous sommes arrivés en Italie. Camping sur la route de Sestrieres, la nuit à été un peu fraîche😫

Nous n' avons pas pris l 'autoroute, nous avons choisi les petites routes de Grenoble à Briançon un peu long mais Superbes paysages. Arrêt à bourg d' Oisan et rencontre avec un restaurateur motard sympa.....😉😉

Rencontre avec un restaurateur sympa qui accueille les motards
Rencontre avec un restaurateur sympa qui accueille les motards
La grave grand souvenir d enfance.
La grave grand souvenir d enfance.
motard sympa, la grave le glacier de la meige , 
4


Départ 10.h 00 pour Savona en passant par Sestriere, Cunéo, puis autostrade jusqu' a Savona


Nous avons traversé une partie du piémont , région essentiellement agricole avec des plantations de fruitiers sur des kilomètres.

Arrêt pique- nique dans une plantation de pèches et le paysan nous a donné un stock de fruits.

Nous sommes installés entre Savona et Genova.

Demain nous repartons en direction de Pise.


5

Nous voici arrivés à Pise.

Nous avons abandonné la route de la Riviera trop d'embouteillages... 1h30 pour faire 50 kms.

Nous avons donc repris l'autoroute et nous sommes installés dans un camping à Marina di Pisa à une quinzaine de kilomètres de Pise en bordure de mer.

Aujourd'hui nous prenons le bus pour éviter la circulation sous la chaleur et les problèmes de stationnement, même si il y a énormément de parking pour les deux roues.

Pise est une petite ville sympathique à taille humaine, à part la tour de Pise et la Cathédrale à proximité, il n'y a pas grand-chose d'autre à voir, une après-midi à Pise suffit largement.

Nous repartons ce matin pour Piombino. Nous allons essayer d'arriver à l'île d'Elbe ce soir, mais tout cela dépendra des horaires des ferries.

Pise
belle façade
l 'été est fini !!!!
6

Nous voici arrivés à Piombino pour prendre le ferry en direction de l'île d'Elbe.

Les billets pour la traversée sont en vente juste à côté de l'embarquement donc pas la peine de réserver, il y a des départs toutes les demi-heures à partir de 8 h jusqu'à 21 h, la durée du trajet est d'environ 1 h. Nous arrivons à Portoferraio , joli petit port de pêche typique de la Toscane.

Nous sommes installés dans un terrain de camping en direction de Porto Azzurro , camping Européano, à recommander très bon camping, avec de bonnes installations, les emplacements sont corrects et surtout à 100 m de la plage.


L ile d elbe
7

Aujourd'hui visite de l île.

Inutile de préciser que compte tenu de la configuration de l'île montagneuse , les routes sont étroites et en mauvais état car le réseau routier italien n'est pas terrible. Des virages en épingle à cheveux, successifs , souvent pavés dans les petits villages, sans compter les elbiens qui conduisent vite et doublent n'importe ou , nous nous sommes contentés de sillonner le réseau principal, car avec la goldwing difficile de passer partout facilement........donc ....nous avons joué la prudence.

Direction Porto Azzuro, puis Rio Marina, ce sont deux jolis petits ports de pêche et de plaisance, avec de petites plages coincées entre le rochers, les grandes plages de sable sont au sud de l'île , il y a de belles côtes rocheuses on pourrait se croire parfois en bretagne.

La végétation de l'île est composée de majestueux pins parasol, de palmiers ,d'eucalyptus ,de lauriers, et de cactus de tout genres. Une jolie luxuriance.

Ensuite visite de Portoferraio.

L'île est très riche en minerais de fer et minéraux , d'ailleurs il y a eu pendant plusieurs années des fonderies installées à Portoferraio d'où son nom.

La ville est installée à flanc de montagne, de jolies petites ruelles pavées , brodées de maisons aux crépis ocres , aux volets verts , montent jusqu'à l'ancienne résidence de Napoléon, qui a été rénovée pour le 250 ième anniversaire de sa naissance et nous mènent à la citadelle. Il y a une vue magnifique sur le continent et sur la pointe nord de l'île.

Puis nous sommes allés à Capoliveri , un village perché qui domine toute la pointe sud de l'île.

Ce jour là, se déroulait le 31 ième rallye de l'île d'Elbe qui est , paraît-il , très renommé en Italie. Nous avons pu admirer de superbes voitures de rallye juste avant le départ, pour une épreuve de nuit.

Notre séjour à l'île d'Elbe va se terminer.

Aujourd'hui nous allons profiter du grand soleil pour passer une après-midi à la plage puis ranger nos affaires tranquillement car demain nous repartons à 9 h 30 pour Piombino . Puis retour à Livourne pour prendre un ferry qui va nous emmener en Corse pour la suite de notre périple.




Porto azzuro
Les ruelles pavées de portoferraio
Les ruelles de portoferraio
Humour ou amour ?????
Portoferraio
La citadelle
La maison de Napoleon
La vue de capoliveri
Capoliveri
Le depart du rallye
8

9h30 départ de Portoferraio pour Piombino puis Livourne pour prendre le ferry de 14 h 00 pour BASTIA et 4 heures de traversée.


Nous voici arrivés à Bastia à 19 h 00 sous une pluie d' orage et , la nuit tombant direction l' hôtel le plus proche.........nous repartirons demain en direction Ajaccio.

Portoferraio
Le ferrie a livourne
Bateaux école de la marine italienne
Bastia
9

Nous voici à Ajaccio en passant par Corté.

Superbe route de montagne avec des paysages magnifiques.

Puis descente sur Ajaccio par la route nationale.

Nous sommes installés dans un camping au dessus d'Ajaccio. Très calme et bien équipé . Camping les mimosas ouvert jusqu'au 20 octobre.

Visite de la maison de Napoléon à Ajaccio.

Hier petite ballade à Porticcio puis baignade à la plage d' isolella.

Les poissons sont venus nous saluer et nous manger dans la main !!!!


Aujourd’hui cargèse et les calanques de Piana. Vraiment magnifique !!!!!! Sortie en bateau impossible, temps trop incertain.... ce sera pour une prochaine fois car nous repartons demain pour Propriano.



Golfd d ajaccio
Plus d isolella
Golfe de cargese
Ruelle de cargese
Église byzantine de cargese
Calanques de piana
Les îles sanguinaires
10

Petit séjour à propriano.

Pas grand chose à voir si ce n' est la mer.

Petit détour par les bains chauds de Baraci...eau à 37°.


Puis direction Sartene ; ''La plus corse des villes corse'' , très agréable ,authentique , vivante, on sent vraiment l' âme corse dans cette ville, rien avoir avec Bastia, Ajaccio ou les autres villes très touristiques ,qui ont un peu perdu leur identité corse, au profit d' une urbanisation pas toujours heureuse.

Les paysages sont toujours aussi beaux , la température de l' eau est à 25 ...26, des petites plages de sable blanc désertiques, une eau limpide et .....les routes tournent toujours autant......!!

Nous sommes installés dans un camping à proximité de Bonifacio. Demain nous allons visiter la ville et les environs.

Mardi en route pour la Sardaigne.



Les bains chauds
Les ruelles de sartene
Rocccapina
Plage de caldarelo
11

Superbe ville accrochée à son rocher, dominant la mer du haut de ses falaises calcaires, avec en toile de fond les côtes de la Sardaigne. Des ruelles très étroites et fraîches ou il fait bon flâner.

Descente par l' escalier du roi d' Aragon. Plus de 180 marches taillées dans la roche afin de récupérer de l'eau douce dans une grotte, au niveau de la mer, lorsque la ville était assiégée.

Puis baignade et recherche de : œil de sainte Lucie.... il s'agit de l'opercule d'un coquillage , sur sa face interne, une spirale orangée sur fond blanc , sur la partie externe , le relief de nacre orange ressemble à une oreille. . C' est un porte bonheur corse. En cherchant bien sur la plage , j'en ai trouvé quelques uns ..!!!

Ceux que nous trouvons dans les boutiques, viennent de Chine en général, la face externe est bombée et sans relief. Ceux de corse sont plus rares







Bonifacio vu de l Ermitage de la trinité
Les falaises calcaires de bonifacio
Descente vertigineuse de l escalier du roi d aragon
Les ruelles de bonifacio
Le maquis la mer la montagne
Oeil de sainte lucie
12

C'est paraît- il, une des plus belles plages de corse. En effet le site est magnifique. Vue du ciel la plage à la forme d'un fer à cheval.

Elle est située entre Bonifacio et Porto Vecchio, il faut emprunter une petite route sinueuse qui descend jusqu'a la mer.

Le parking est payant, mais la plage est tellement belle et l'eau tellement bleue et encore chaude pour la saison que ça vaut vraiment le coup. Il y avait encore pas mal de monde.

A faire absolument....






Plage de la rondinara
Les eaux turquoises
La rondinara vue du ciel
13


Nous voici en Sardaigne depuis trois jours.

Nous sommes arrivés à Santa Teresa di Gallura et direction Castelsardo, construite sur un piton rocheux , la vue sur la ville en arrivant par la route est sublime, avec son château, ses maisons ocres et un centre ancien intéressant ...mais attention ça monte...!!!!

Puis Marina di Sorso, bord de mer touristique, une dizaine de kilomètres avant Porto Torres. Nous avons trouvé un camping ouvert, ce qui n'est pas évident à cette période ...service minimum assuré et prix cassés

Il ne faut pas trop se fier au nombre d'étoiles pour les camping, il suffit qu' il y ai une belle piscine pour être qualifié de quatre étoiles et avoir à côté des équipements très moyens et d'une propreté douteuse. Mais l 'Inverse est vrai aussi.

Escale à Stintino, station balnéaire très prisée l' été, mais désertique en cette saison, jolies petites ruelles colorées et fleuries. Puis plus loin, la pointe Falcone, près des îles Asinara - les îles des ânes blancs - avec des plages aux eaux turquoises et des paysages magnifiques.

Puis, nous sommes descendus à Alghero, petite ville très animée et agréable , propre . Centre médiéval très intéressant et bien mis en valeur. Visite de la cathédrale Santa Maria avec vue imprenable sur la ville du haut de son clocher gothique catalan.

Visite incontournable aux boutiques de corail, car Alghero est la ville des pêcheurs de corail , mais vue la quantité dans les boutiques , inutile de préciser que 90% vient de chine .




Castelsardo
Les iles asinara
Bleu turquoise
Stintino
Le cap falcone
Alghero
Fontaine de corail
Cabanes à moteur des pecheurs
Coucher de soleil sur alghero
14
Les eaux limpides de la baie des nymphes
Capo caccia ou le dragon endormi
Golfe de porto conté
Le capo caccia
Les escaliers pour accéder à la grotte de nettuno
Vue paroramique depuis capo caccia

Capo Caccia restera un beau souvenir de Sardaigne, c'est une avancée dans la mer, d'un gros bloc de rochers qui vu de loin, ressemble à un dragon. La mer est d'un bleu turquoise ardent et les eaux d'une limpidité incroyable, en font un lieu vraiment unique. j'ai même trouvé des petits morceaux de corail rouge sur la plage.

15

Après l'effervescence des villes touristiques, nous sommes descendus dans le sud ouest de l'île, sur le site archéologique deTharros, pour visiter une ancienne ville romaine, les fouilles sont toujours en cours.

La visite s'est faite sous une pluie battante, la première depuis le début de notre séjour, mais c'était très intéressant .

Puis l' après midi direction la costa verdé, une zone désertique en bord de mer qui ressemble au Sahara avec des dunes de sable blanc.

Mais qui dit désertique, dit pas de camping et beaucoup de mal a trouver un hôtel ouvert. Bref ... on a passé la soirée à chercher un hébergement ... finalement, on a trouver un hôtel perdu sur un bord de route, tard le soir, on était prêt à monter la tente sur le bord de la route !!!!!

Nous sommes repartis ce matin en espérant voir la fameuse plage de 9 kilomètres, classée au patrimoine de l' UNESCO, mais pour y accéder la route de termine par une piste de sable sur 3 kilomètres et est coupée par deux cours d'eau...... donc demi tour , impossible pour nous de continuer, trop risqué ..... Nous avons vu les dunes......... mais de loin .

Nous repartons pour la côte est.


La costa verde la mer est déchaînée
Il pleut
Tharros
Impossible de traverser
La costa verde vue de loin......
Betonnage grouillant de monde l été et desertique hors saison pas âme qui vive
16

Nous voici à Cala Gonone, jolie petite ville de la cote nord- est, très agréable parce qu' authentique , à taille humaine, avec de belles plages. Probablement un des endroits les mieux préservés de Sardaigne. Après la traversée de Dogliari, on emprunte un tunnel et à la sortie, on est ébloui par la beauté du panorama, vision à 180 degrés, surplombant le relief escarpé et une mer bleu turquoise....... sublime !!!!!!

La location d'un bateau pour la journée nous a permis de faire une balade en mer. Nous avons longé un partie du golfe d 'Orosei ,en forme d' arc évasé , nommé le croissant bleu ... une vrai merveille......une explosion de bleus. ça restera sûrement un de nos meilleurs souvenirs.

Balade en mer ...le croissant bleu
17

Nous remontons la côte est , vers les îles de la Madalena, dans la belle petite ville de Palau.

La mer est toujours d 'un bleu intense, la côte est très découpée, rocheuse, avec de temps en temps des petites plages de sable blanc .

Les blocs de pierres ont parfois des ressemblances avec des animaux, c'est très étonnant.

Nous aurions aimé visiter les îles, mais nous n' avons plus le temps. La liaison se fait très facilement , il y a des bateaux-bus toutes les 1/2 heures.

Le camping ou nous sommes est juste en bord de plage.

Demain nous reprenons le ferry pour la corse.

18

Nous sommes repassés en Corse ou nous avons trouvé un temps couvert.

Direction l'île rousse ou nous allons nous poser jusqu’ à samedi pour reprendre le ferry pour Toulon.

Nous avons pris la côte est jusqu'à Aleria , puis obliqué vers la montagne direction Corté. Nous avons passé la nuit dans un petit hôtel familial, sans prétention, mais avec un menu corse extraordinaire ,nous nous sommes régalés.

Nous sommes repartis en prenant l' ancien route de Calvi la T 301 , Jolie route de montagne désertique, qui monte doucement en longeant pendant quelques temps la ligne de chemin de fer et nous amène sur la crête, puis redescend vers Belgodere par une petite route qui embaume la figue, avec vue panoramique sur la mer et la côte.

Attention !!! il y a beaucoup de vaches et leur veau en divagation.

Nous nous posons à Algajola, petite ville entre l île Rousse et Calvi ,avec pour objectif, plage et petites balades avant le retour;





C est l automne
Les vaches en divagation
Algajola
Le désert des agriates
L ile rousse
Dessin de cailloux roses sur la plage.
19


Et voilà ..... Nous sommes dans le bateau pour 6 heures direction Toulon.. .

Nous avons passé un très bon séjour à Agajola . Nous avons eu la plage ...magnifique .... et le camping pour nous tout seul.


La Corse est vraiment magnifique... nous en avons pris plein les yeux.


Nous partons sous un soleil de plomb et arriverons sous la pluie à 21 heures.

Château d algajola
Baie d algajola
L embarcadère de l ile rousse
Départ de l ile rousse
20

Et bien voilà , nous sommes à Toulon . La traversée de 6 heures est passée vite.

Le ferry ........digne de la croisière s'amuse.

Arrivée sous la pluie, direction l’hôtel il est 21 h 30 .

21

Dur retour à la réalité, Il a plu toute le nuit.

La météo annonce des orages dans la vallée du Rhône , on décide de passer par Millau,

mais le temps n'est pas mieux et nous roulons sous une pluie battante.

Arrêt à Clermont- Ferrand, nous sommes trempés.

Une bonne nuit de sommeil, des vêtements secs et on rentre a la maison.


Petit bonus photo



22

Voila, après 4500 kilomètres ..... notre périple est terminé. 5 semaines magnifiques.

Le passage par Briançon m'a rappelée des souvenirs d'enfance, les vacances avec mes parents dans le massif des écrins.

L’Italie

Le Piémont, industriel et montagneux .

La Ligurie , sa Riviera lumineuse et bruyante .

La toscane, belle, par ses couleurs, ses vallons, le jaune des façades, le vert de la nature, le bleu du ciel et de la mer , avec, en toile de fond les montagnes blanches de Carrare.

L île d'Elbe petit joyau de la mer tyrrhénienne , douce et calme.


La corse , sublime , magnifique , grandiose. Île de beauté : cette expression n'est pas usurpée .

La montagne , la mer , la nature , tout est sublimé , les couleurs , les odeurs, les routes escarpées, les petits villages, perchés sur des pitons rocheux improbables, les habitants, fiers de leur identité, de leur pays et la diversité des paysages.

Tous ces panoramas extraordinaires , tous ces lieux visités, tous ces rivages , semblent s’offrir à nous à l'infini, toujours plus beaux , au détour d'une route ou d'un chemin et nous laissent un souvenir ébloui...... c'est la richesse de la corse.

La Sardaigne.

Une île qui fait rêver par la diversité de ses paysages naturels et authentiques, ses plages de sable blanc, ses petites criques paradisiaques et désertiques, l’intérieur montagneux, sauvage et escarpé.

Les civilisations qui se sont succédées, ont laissé une empreinte indélébile sur la culture sarde, par une richesse , une ouverture d'esprit et une gentillesse indéniable. Sur le murs d'une maison dans le petit village de Stintino , il y avait un poème dont la traduction disait :

Je suis maure, je suis phénicien, je suis génois, je suis romain , je suis catalan, je suis africain ,

je suis citoyen du monde, ................. JE SUIS SARDE.

Cette phrase résume à elle seule l' authenticité de la Sardaigne.