Pays énigmatiques d’Indochine...meurtris d'anciens conflits, aux beautés naturelles inégalées, laissez mon cœur s''aventurer et s’émerveiller des richesses que vous voudrez bien lui montrer.
Août 2019
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Le trajet fut long et intense pour arriver à Luang Prabang au Laos en partant de Paris. 9 036 km nous séparent de la capitale française.


Nous partons de Paris aéroport Roissy Charles de Gaulle. Comme mon précédent blog, je pars avec un collègue et 16 jeunes de 17 ans pour découvrir le Laos et le Cambodge pendant 3 semaines. Nous avons deux escales à faire et donc 3 avions à prendre... J'espère vraiment qu'ils ne perdront aucun sacs en route !


Notre première étape se fait à bord d'un Airbus A380 de la compagnie Qatar Airways. Que demander de plus ? Je ne vais pas faire long feu, je suis arrivée sur Paris la veille et je n ai pas beaucoup dormi. Je ne pense pas avoir réussi à regarder un seul des films proposés sur l écran devant moi en entier. Nous décollons à 16h30 et nous atterrissons à 23h30 heure locale à Doha à Dubaï. Sur ce laps de temps, je n ai fait que dormir, enclencher des films pour me bercer et me réveiller uniquement pour les repas. Autant dire que le trajet passa vite...


Nous avons une heure à tuer avant l' embarquement du deuxième avion....je repéres le Starbuck et espère fortement qu'ils ont mon Chailatte. Manque de chance ils ne font ni le Chai ni le Mâcha... Bon ben donnez moi un thé vert avec du lait... Le serveur me regarde bizarre mais me fait ma commande. On ne doit pas lui demander souvent ce genre de commande.

J'accompagne ensuite mon collègue au Burger King, puisque avouons-le, nous n'avions eu que deux repas et deux en cas dans l' avions ha! ha! clairement pas assez pour le nourrir !



Escale 1 = aéroport internationale de Doha

L' avion suivant doit nous emmener à Bangkok. Il s 'agit d'un Boeing 787 toujours avec la compagnie Qatar Airways. Mais on ne va pas se mentir... l'avion est moins classe que le premier et nous sommes plus serrés... La seule chose que je trouve fabuleux c'est le bouton en dessous du hublot : il s'agit d'un opacificateur de vitre ! Wahou mais c'est génial ! Il peut faire nuit à la fenêtre alors qu'en réalité il fait jour ?! Peut être que vous trouvez que je suis folle mais j'ai trouvé ce gadget génial ! Bon jour ou nuit... En vérité j'ai dormi les 6 heures de vol... Hahah une vrai marmotte narcoleptique!

Nous arrivons à Bangkok pour prendre notre dernier avion. L'aéroport est ultra grand ! Nous mettons presque une demi heure à traverser et trouver la porte d'embarquement ! Il est cependant très joli à regarder à l' intérieur ! Même les toilettes sont de toute beauté !


2eme escale = aéroport de Bangkok

Ce que je trouve bizarre c'est que nous ne soyons pas très nombreux et que nous embarquons bien après l' horaire d'ouverture indiqué sur le billet... Mais finalement je comprends en voyant l'avion... Je crois que c'est un bus volant ! Plus nous passons d'escale plus les avions retrécissent... Heureusement que c'est notre dernier trajet !

Effectivement nous avons bien senti toutes les secousses du décollage et de l'atterrissage mais globalement le trajet s'est bien passé! Là encore nous avons eu un repas. Depuis le départ de Paris j'ai l'impression de ne faire que manger et dormir !

Deux heures de siestes plus tard il est temps de remplir une demande de Visa auquel nous ne comprenons pas tout. Sachez que sur la demande de visa, on demande encore de quelle race nous sommes...

Nous voyons enfin défiler sous nos ailes les merveilleuses terres vertes du Laos...L'avion suit le Mekong. Les montagnes sont tellement hautes qu'elles donnent l'impression que l'avion vole bas.

Nous finissons par atterrir, au son d'une musique d ambiance laotienne, sur un aéroport de campagne, au milieu de la montagne verdoyante : C'est l aéroport international de Luang Prabang, deuxième ville du Laos.

Je comprends alors que tout va être relatif ici. Par exemple cette ville accueille seulement 53 000 habitants et le salaire minimum est l équivalent de 120 euros....

3eme étape et arrivée au Laos.

Nous sommes au Laos. Il est 16h30 ici soit 13h30 en France. Avant de partir de l'aéroport nous devons faire nos visas. Je passe d'abord mon passeport, ma photo ainsi que ma demande de visa remplie. On m'ordonne d' attendre... Le sourire n'est pas leur fort à la douane... On me demande ensuite de payer le visa et ensuite de me faire prendre en photo pour l entrée et la sortie de leur territoire. On ne rigole pas avec la douane ici... Toute façon ils n'ont pas l'air de le vouloir !


Nous sortons sous la mousson et prenons nos minibus qui doivent nous emmener jusqu'à notre auberge ! J' hallucine ! Sur la route il n y a presque que des scooters, sans casque, à deux ou trois selon la taille de la famille, tenant un parapluie pour se protéger ! Le deux roues dominent clairement ici !

Je regarde autour de moi, c'est tellement différent de ce que je connais et de ce que j'ai pu visiter durant mes autres voyages... Ici peu de touristes, on sent encore l'authenticité de la ville... On sent aussi cette moiteur étouffante caractéristique d'un climat tropical et de mousson. J'ai hâte de prendre une douche et me changer !


Pour ce qui est des bords de route, beaucoup de personnes vendent de la nourriture le long. Du simple fruit jusqu'au poisson frais posé sur le rebord de la remorque et conservé par de la glace pillée haha on ne parlera pas de la chaîne du froid ici !



Sur la route pour aller à l auberge

Notre auberge est tenue par Kim : une jeune femme très gentille, qui parle très vite et dont on ne comprend pas forcément toutes les phrases du fait de son accent. Très serviable elle nous donne nos chambres. La mienne est très cosy, j adore ! Et nous avons tous une clim ! Ouf !

Je prend une bonne douche, inonde la chambre à mon grand désespoir, tel le grand boulet que je suis et vais chercherl'intégralité des ados pour que l'on aille manger en ville !


Kim nous fait choisir notre petit déjeuner pour demain matin car c'est elle qui le prépare. Nous avons le choix entre pancakes bananes, pain et confiture, œufs au plat, ou brouillés, omelette, saucisses, légumes... Et jus de fruits pressés maison ! Je sens que l'on va se régaler demain matin !



Thavisouk family Home

Notre dernière étape avant d aller dormir est le night Market de Luang Prabang. Nous devons trouver la petite rue où nous mangeons pour rien du tout !

Le marché est à 5 minutes de l'auberge, il pleut encore mais finalement ça fait du bien car il fait chaud.

Tout d'un coup... J'entends un couinement... Comme un bébé chat... Je me retourne et à mes pieds se trouve un chaton, d'à peine 2 mois... Miaulant à la mort... Brigitte Bardot calme toi ! Tu ne peux pas commencer le séjour par adopter un chaton ! Ce n'est pas raisonnable... Alors à contre cœur je le donne à une vendeuse qui a un stand pas loin et lui demande de ne pas le remettre dehors. Elle le prend sans trop savoir quoi en faire et le met sous son étal, à l abri... J'espère qu'elle ne lui prévoit pas un destin tragique...

Arrivée au night Market, nous trouvons facilement cette ruelle dont on nous a si souvent parlé avant de partir. C'est comme passé dans un passage secret : nous nous retrouvons au milieu de stands de nourriture, tous plus remplis les uns que les autres... Et dont les prix défient toutes concurrences. Le stand sur lequel nous mangeons vend la nourriture à l assiette ! C'est à dire que peu importe ce que l'on met dans son assiette creuse, peu importe la quantité... Nous ne payerons que 1.5 euros par assiette ! Autant dire que c'est le moment de goûter de tout... Et de ne pas se faire prier !

Il y a des fruits, des légumes, des paâes, du riz, du poulet, du canard, du poisson...tout est cuisiné et broché sur place... Miam...

Street food de Luang Prabang

Notre dernière étape après avoir bien rempli notre ventre est le petit tour au sein du marché artisanal. Plein de couleurs, de choses faites mains... vendues par des familles avec leurs enfants assis en tailleur derrière leur stand à même le sol ou dormant sur une paillasse derrière. Beaucoup récupérent l'eau de pluie qui tombe des bâches dans des sacs plastiques ...je ne sais pas pourquoi pour l'instant, je vais chercher !


Night market de Luang Prabang

J'ai l'impression qu'il est super tard... Mais en vérité il est 22h...c'est sûrement parce que la nuit est tombée à 19h que j'ai cette impression... Et aussi à cause du décalage horaire et des 20h d avion que j'ai dans les jambes...

Demain je commencerais réellement mon récit, en attendant je vais dormir... #marmottenarcoleptique

2

Je ne suis pas encore très cadré à l horaire local... En effet je me suis endormie à 22h pour me réveiller à 2h du matin... Il pleut à torrent, rien ne semble présager un arrêt de la mousson... Après un épisode de Riverdale en VO sous titre VO (merci Netflix à l étranger...), je vais faire un tour sur la terrasse de l auberge. C'est toujours le déluge... Mais à part la pluie je n entend rie' d autre... La ville est vide et calme... Entouree de jungle.

Je ne suis pas là seule à ne pas dormir, mon collègue brasse depuis une heure aussi, et un autre ado est sur la terrasse. Nous nous tenons compagnie jusqu'à 3h30 et nous retournons nous coucher. Vive les réseaux sociaux et intérnet qui nous permet de préparer le programme des jours à venir jusqu'à 4h30. Le sommeil nous gagne enfin à 5h alors que la pluie n'a toujours pas cessée...


Réveil à 9h...aie aie aie... Ça pique un peu...effectivement je pense que mon corps n est toujours pas à l'heure local ! J'espère que cette nuit ça sera le cas !

Direction le petit déjeuner. Nous avons chacun notre commande qui nous attend accompagné d'un jus frais de pastèque, de fruit du dragon et de bébés banane ! Kim est vraiment super gentille !

Mes œufs au plat sont bons mais je ne suis un peu frustré de ne pas avoir mangé davantage... Le petit déjeuner c'est la vie ! La nourriture en générale c'est la vie !

Petit déjeuner à l auberge.

Il est l heure de partir... Je tente de garder le moral mais c'est dur d être enthousiaste quand il pleut des cordes sans s'arrêter depuis la veille et que l'on sait d'avance que cette météo sera la même jusqu'à ce soir...

Je tiens donc à remercier ma mère qui a contre ma volonté mis un kway dans mon sac "au cas où" car effectivement aujourd'hui... Ça sera kway pour moi et pour mon sac ! Mais le pire c'est qu'il fait chaud... Je vais avoir du mal à le garder...


Nous partons à l aventure, notre but est de visiter Luang Prabang aujourd'hui, avec ses temples, son musée et son mont Phousi. Nous longeons l unique route qui nous mènera au premier temple. Cela ne fait pas 1h que nous sommes dehors que je suis déjà trempee...mon kway, mon pantalons, mes chaussures... Rien n est réellement fait pour la mousson laotienne !


Début de journée sous la pluie

Nous voilà arrivé au premier temple : Wat Wisunarat, le plus vieux temple à l origine de Luang Prabang. En réalité ce temple est une reconstruction suite à sa destruction au XIXeme siècle. Actuellement le grand Bouddha doré est en rénovation pour être entièrement ré doré à la feuille d or.

Visiter ce temple est un moyen pour nous de nous mettre à l abris... Nous enlevons nos chaussures et entrons dans ce petit temple rouge et or, accueillant plusieurs statut de divinité, chacune avec ses positions des mains. En effet chaque position des mains à une signification : de la simple meditation à l apaisement des querelles. Ce petit temple n est qu'un morceau du lieu de culte. Nous voyons des moines en train de balayé leur escaliers, sous la pluie comme si de rien n était...

La balade dans ce sanctuaire est agréable, bien que nous soyons trempé. Un chien nous tient compagnie pendant la visite. Il a un collier et a l air en bonne santé, je me permet donc de le caresser. Il a l air content de voir du nouveau monde !


Bien que la motivation s amenuise à chaque goutte de pluie supplémentaire, nous devons continuer notre visite de la ville. Alors nous partons en direction du prochain temple.

Temple de Wat Wisunarat

Nous continuons notre route entre les maisons entourées de jungle d un côté et un affluent du Mecong de l autre. Le paysage est tellement différent de chez nous... Même sous cette pluie battante, la végétation reste impressionnante par sa grandeur et sa verdure.


Route pour aller au Mont Phousi

A la base nous devions aller jusqu'au deuxième temple et finir par monter en haut du mon Phousi pour le coucher du soleil... Mais aujourd'hui il n y aura sûrement pas de coucher de soleil... Par conséquent autant le faire maintenant puisque nous sommes devant !

Ce mont n est pas à proprement parlé une montagne ou ils faut plusieurs heures pour arriver en haut. Il s élevé à 150m au dessus de la ville et se découvre après 300 marches assez hautes à monter. Le jeu en vaut la chandelle puisque tout au long di trajet nous observons de magnifiques statuts en or comme si elles nous accompagnaient jusqu en haut. Au sommet se dresse le That Chomsi, superbe stupa de 24m avec une flèche dorée et visible de la ville de part et d'autre de ce monument, la vue panoramique sur ville et le Mecong est simplement magnifique... Et sûrement d avantage sans la pluie ! Mais ça on ne peut toujours rien y faire !

Mont Phousi

En montant j avais observe un pont en bois traversant la rivière... J avais vraiment envie de passer dessus bien qu'il semble légèrement bancal... Mais en m approchant je remarque que la rivière le recouvre en partie... Ce n'est donc pas une bonne idée de le passer ! Dommage... Nous continuons donc notre route vers le deuxième temple que nous voulions voir et qui est apparement le plus beau temple de Luang Prabang : Wat Xieng Thong.


Sur le trajet je m essore 4 fois les cheveux, mon pantalon me colle à la peau tellement il est mouillé, mes chaussures lapins se sont mis à faire Pouic Pouic...mon kway est mouillé à l intérieur ! Bref... Ma positive attitude commence à baisser en flèche car je commence à avoir froid !


Le temple de Wat Xieng Thong ou "monastère de la ville dorée", est l'emblème religieux de Luang Prabang et l'un des symboles les plus élevés du bouddhisme au Laos. Il a aussi été considéré comme la référence architecturale de Luang Prabang.

Et pour le coup il est vraiment magnifique : des mosaïques aux couleurs brillantes ornent les toits et les lotus autour du temple. Plusieurs sanctuaires entourent une cour aux dalles blanches. Ce lieu est reposant...plein de silence et de calme... Dommage que nous commencions tous à fatiguer et que le froid et la faim prennent le dessus !

Je me balade une demie heure dans ce bel endroit avant de rejoindre le groupe pour continuer notre journée.



Barrage et petite rue résidentielle
Temple de Wat Xieng Thong

Je pense qu'il est grand temps d aller manger... Au Chaud et au sec... Car le moral des troupes est au plus bas ! Nous avons trouvé un restaurant sympa dans le guide du routard, nous décidons donc d aller la bas !

Il nous installe au bord de la rivière sous des tentes au sec. Nous commandons des gros plats qui semblent être proche de paela sur les photos... Nous prenons poulet, porc et crevettes afin de satisfaire tout le monde !

Les plats qui arrivent crépitent, ils sont sur des plaques de charbons, afin de garder le plat chaud et qu'il continue à mijoter ! Cela nous réchauffera C est sur !

Je prend le plat avev des crevettes. Bien qu'il faille les décortiquer et que cela ne soit pas simple abev des banquettes... Elles sont plutôt bonnes. J'ai cependant moins apprécié l accompagnement... Hormis les. Patates douces que je trouve très bonnes, j'ai été plutôt surprise de trouver des morceaux de coennes ainsi que des sortes de boyaux en guise de pates... Vous connaissez tous ce moment où votre vu et votre odorat vous donne envie de quelques choses... Et la texture et le goût ne sont pas du tout en accord avev cela ? Et bien voilà... Je suis frustrée... Les légumes sont bons mais il y a plus d oignon et d échalote que de haricot... Un peu ça va... Après c est trop... Vivement ce soir..

Le porc s est un peu mieux manger avev le reste de la tablée et le poulet à quant à lui fait l unanimité des ados !


Un petit chat miaule à mes pieds... Il a faim ! Je lui donne un pignon de poulet et du lard. Il continue de miauler à la mort... Je ne comprend pas ce qu'il veut... À moins qu'il veuille que je lui épluche le pignon ? Ha oui apparement c est cela... Je lui donne aussi mon assiette de déchets de crevettes qu'il s empressé d engloutie... À défaut d'être rassasié j'ai fais un heureux ! Haha



Notre périple continue sous la pluie battante jusqu'à trouver l'entrée du musée Nationale, qui n est autre que l ancien palais royal.

L'entrée devant laquelle nous passons est fermée... Il n y a qu'une route pour aller de l autre côté... Mais il est déjà 15h30 et le musée ferme à 16h... Je pense que c'est mort pour aujourd'hui... Et puis vu notre état il est peut être temps de rentrer... Nous sécher!



Le retour à l auberge se fait au sec ! Il s edt enfin arrêté de pleuvoir ! Nous passons par le supermarché pour nous prendre un goûter et achèter un kilo de riz pour tous les téléphones blessés au combat aujourd'hui à cause de la pluie !

Notre goûter se porte sur 6 paquets de OREO dont les goûts ne peuvent se trouver qu'ici ! Je crois que le pire fut Ice cream... Un mélange de fruits byzares et de dentifrice... Comme quoi parfois on sait pourquoi certains parfum n'arrivent pas chez nous !


Nous nous posons à l auberge, faisons quelques jeux de cartes pendant que nos affaires sèches... Je développe la technique du sèche cheveux dans les baskets, qui même à fond à du mal à venir à bout de l humidité de mes chaussures...

Puis nous partons manger au night Market ! Même repas qu'hier sauf que je teste la carpe du Mekong ! Il y avait le poisson chat mais sa tête ne me donnait pas vraiment envie... J'ai préféré jouer la sécurité ce soir ! Et attention papa ce passage est pour toi = j'ai dépioté le poisson à la main pour n en extraire que la chaire. Seul moyen pour que mes ados veuillent bien manger avzv moi... Je suis assez fière de moi. Ces poissons sont cuit au barbecue, par conséquent la chair est sèche mais elle se mange avzv la peau grillée et citronnée. Ce fut une bonne surprise ce soir !

Nous avons accompagné cela de fruits frais (mangue, melon, pastèques, fruit du dragon) que nous avons acheté à une étale du coin. Je pense n avoir jamais mangé de fruits aussi bon en France... C'est dommage de devoir faire 9 000 km pour manger une mangue aussi sucrée !


Pour finir la soirée, je me suis pris un smoothie tomate citron et j'ai aussi goûté celui à l avoczt mangue ! Ils sont préparés devant toi par les parents pendant qu'une gamine d à peine 7 ans prend les commandes en laotien et en anglais. La législation du travail des enfants semble ment plus "flexible" haha en tout cas cette petite savait gèrer son stand d une main de maître !


Il est temps de rentrer... Demain c'est excursion ! La journée va être long et intense ! Il est temps d aller essayer de dormir ! Haha

3

Déjà si je vous écris aujourd'hui, c'est que ma dernière péripétie de la journée s est finalement bien soldée haha et que ici tout va bien !


J'ai enfin dormi une nuit complète ! Ça fait du bien surtout que le petit déjeuner est servi à 7h pour que nous puissions partir en excursion à 8h.

Aujourd'hui nous allons à Mandalao, la réserve d elephant dans la jungle. Le laos est à la base le pays surnommé "le pays au million d éléphants et arborait sur son ancie' drapeau, 3 Éléphants représentant les trois royaumes du laos. Mais du fait de la guerre d Indochine et du braconnage il reste environ s 800 Éléphants au laos...

L endroit Où nous allons aujourd'hui est un immence territoire de jungle le long de la rivière où se trouve dix éléments dont un bébé. Les guides/soigneurs viennent nous chercher directement à l auberge. Il ne pleut pas et nous pouvons apercevoir un peu de ciel bleu derrière les nuages... Faites que cela tiennent toute la journée !

Mr Noï, notre guide nous explique la différence entre les Éléphants d Afrique et les Éléphants d Asie. Ces derniers ont des petites oreilles, 1 seul doigt au bout de la trompe pour attraper la nourriture, les femelles n ont pas de défense (car elles n ont pas à retourner la terre l éte pour trouver de l eau contrairement à leurs voisines africaines), ils sont plus petit.

Il nous explique aussi les spécificités des Éléphants : il Boit entre 120 à 150 litre d eau par jour, sent la nourriture à 5 km et peut Entendre à 7 km a la ronde ! Il ne peut pas voir le ciel du fait de son cou tout petit et voit uniquement sur les cotes du fait de la position de ses yeux.


Le trajet est semé de trou sur la route... On sent bien qu'on est sorti de la ville ! Mais à ma grande surprise ils sont très calmes au volants et comme pour les scooters, roulent très doucement. Nous passons par des villages de campagnes, où les enfants se baladent librement sur les chemins avzv comme seul accompagnateur un chien. Les maisons sont ouvertes et le linge pend partout. Chez nous, nous dirions que c'est pauvre. Ici je n arrive pas vraiment à savoir comment si ils se sentent dans ce cas là.


Nous arrivons à Mandalao et Noï nous fait mettre des chaussures "de Ninja" comme il les appelles. Alors soyons honnête... On risque pas de draguer avec ça.... Mais on finit par admettre qu'elles ont une vraie utilité ! Et puis c'est toujours pkus joli que les sandales poissons que j'ai vu à l entrée... Oui oui véridique ça existe...


Mandalao et Mr Noï

Il nous transporte en piroque de l autre côté de la rivière. La où nous pouvons rencontrer les Éléphants, les nourrir et.... Leur faire des câlins !!!! Brigitte Bardot est de sortie !

Nous nous retrouvons face à 3 grands Éléphants âgés de 35 à 60 ans à qui nous donnons des bananes. L éléphant vient prendre la nourriture dans la main avzv sa trompé au bout de laquelle il a comme un doigt ! Oui oui j'ai beaucoup regardé la trompe de l éléphant est c'est quand même byzare ! Haha Et de sa trompé il met la banane dans sa bouche.

Pendant que les ados s émerveillent devant les deux Éléphants en face d eux, je me rapproche du troisième en retrait sur le côté. Je peux l approcher, le toucher et nous nous regardons dans les yeux. Il a des yeux magnifiques, tachetés de milles couleurs... Et l espace d un instant je sens une connection entre lui et moi. Je me rapproche et lui fais un câlin autour de la trompe et je lui caresse la joue. Sa peau est vraiment rêche, comme un cuir plissé et vieux, usé.

Rencontré au plus prêt des Éléphants..,

Nous partons ensuite en randonnée dans la jungle avec les Éléphants. Toujours marché devant les Éléphants, et les attendre, sont les deux règles à appliquer.

Le fait qu'il y ai plus hier rend la terre de la randonnée ultra liquide et le rôle de la chaussure ninja prend tout son sens !

Nous traversons des rizières avant ava't d entrer dans la jungle. Les hommes et femmes qui travaillent dans ces rizières sont comme dans mes pensées : avec les chapeaux chinois sur la tête et tout se fait à la main... Sous le soleil toute la journée, je les pleins... Leur travail est physique...


Nous traversons la jungle tant bien que mal... En glissant dans la boue, en évitant des branches, en tuant les moustiques tigres qui nous attaquent... Et d un coup nous entendons un énorme boucan, comme un arbre qui se casse et qui dégringole... Pas de panique ! C'est juste un éléphant qui tente de se frayer un passage dans la jungle... Là où nous essayons de marcher sur un semblant de sentier... Lui a décider de créer le sien et il defonce tout sur son passage... C'est une belle bête !

La jungle est étouffante... Je ne suis pas clostrophobe mais il est vrai que l humidité, la chaleur, le terrain glissant et le fait que l on ne voit que de la verdures de tous les côtés même en l'air... Ça n aide pas. La marche aura durée une bonne heure... C'est suffisant pour tout le monde. Il est temps de dire au revoir aux Éléphants...

Goodbye elephant 🐘😍

Juste avant de rentrer au centre du Mandalao, nous passons par des champs... D'aubergine... Apparement cela se cultivé ici et en grande quantité ! Mr Noi a aussi enfin compris que j étais animatrice au même titre que mon collègue... Je ne sais pas si le fait de me savoir majeur lui donne un élan de courage mais tout le long du chemin de retour il ne m a pas lâché, en voulant savoir si j étais marié ou comptait l être bientôt... Dommage pour toi Mr Noi... Ce n est pas au programme, j'aime mon chat haha


Le repas du midi est top, je me réconcilie enfin avec la nourriture d ici ! Légumes, tempura, pomme de terre au lait de coco et riz... Miam c'est délicieux et chaque chose que je vois et en accord avec mon palet par la suite !

Repas au Mandalao

La suite de la journée s avéré être particulièrement reposante... Nous prenons le bateau pour 2h de descente du Mekong pour aller jusqu'au Pakou Cave ! Et oui... Bateau dans lequel j'ai pu m allonger et admirer les paysages verdoyants du bord du Mekong et où j'ai pu faire tranquillement une petite sieste car je n ai pas du tout eu le mal du bateau ! Une vraie escapade que je et recommande... Nous avons eu l imprzssioon d être seuls au monde pendant ce lapse de temps... Entourés par le silence de la nature... Et le bruit de l eau... Eau qui d'ailleurs est vraiment marron et opaque et où je n irais sûrement pas me baigner ! Mais qui ne contient pas de crocodile contrairement aux idées reçues !


Descente sur le Mekong pour aller à Pakou Cave

Nous arrivons vers une grotte creusée dans la montagne tout au bord du Mekong. Un escalier même à la grotte et tout autour se tiennent des locaux avachi sur les marches et qui tentent de nous vendent des choses. Ce sont apparement les familles qui habitent autour qui font payés la cave et vendent les "goodies".

Cette 1ère grotte contient plusieurs centaines de Bouddha en différents matériaux et dont les propriétaires les ont déposés la au fil des passages. C'est à voir mais ce n est pas un incontournable... En 5 minutes nous avons terminé le tour et les photos. Nous nous dirigeons vers les centaines de marches qui longent la colline pour atteindre une grotte sculptée dans la roche 3r dans laquelle se trouvent d autres statuts. Cette grotte semble plus authentique et plus intéressante. Mais comme la première nous en avons vite fait le tour !

Caves de Pakou

Le retour se fait par bateau, mais ne dure qu'une heure car le courant est avec nous. Cette heure est passée rapidement puisque je me suis fait bercé par l eau et que je me suis endormi...

Nous rentrons à l auberge à pied. Les dix dernières minutes de marches sont fatales....nous nous prenons la moussons alors que nous avions eu une journée magnifique... Et arrivons trempé à l auberge malgré nos kway...!


C'est fatal à mon téléphone qui a les objectifs photos pleins de buée car il n à pas aimé le changement brutal de météo et surtout le bas du téléphone à pris l eau au niveau de l écran... Je suis dégoutée...

Je demande à Kim si elle connaît un réparateur de téléphone. Elle me dit que si celui de la rue derrière est fermé, elle m emmènera en scooter à celui plus loin.

C'est donc comme ça que j'ai fini en scooter derrière le frère de Kim pour aller au réparateur de téléphone le plus proche qui était ouvert....jai donc fini sur un scooter en espadrille et débardeur, sans casque et sans tenir le conducteur car après observation personnes ne se tient sur les scooters. Et bie' je peux vous dire que j'ai été beaucoup plus sereine ici que en France ! Effectivement ils ne vont vraiment pas vite et arrivent à s insérer n importe où n importe quand... Donc bien que cela ne soit pas Safe à la base, je ne risquait vraiment pas grand chose !


Une fois arrivée la bas, le frère de Kim comptait m attendre jusqu'à la fin de la réparation. Mais vu la vitesse du servicz étant donnée que j étais une femme qui ne parlait pas leur langue... Je lui ai demandé de rentrer en le remerciant de m avoir accompagné.

Une heure plus tard, et une grosse frayeur lorsque j'ai vu le réparateur démanteler entièrement mon téléphone... J'ai vu un geeko passé, ce petit lézard symbole de chance. Et mon téléphone était comme neuf... Pour la modique somme de 5 euros... Oui oui... 5 euros... La dernière vitre que j ai fait changé en France m a coûté 120 euros... Cela se passe de commentaires...

À partir de demain... C'est pochette waterproof H24 même s'il ne pleut pas... La chance ne sourira pas tous les jours !


J'ai donc pu rentrée à l auberge, sereine, sans me perdre et prête à aller manger Indien ! Oui ce soir c est poulet Tika masalla et Nan de fromage ! Pour moi ça sera riz, sauce Tika massala et Nan... Un régal ! Je peux aller me reposer le ventre rempli, demain une autre visite nous attend !

Indian food
4

Levée à 7h ce matin pour partir en excursion à 8h. Aujourd'hui nous devons prendre les touk-touk qui doivent nous emmener aux cascades de Kuang Si. Mais à 8h le touk touk nous a laissé tombé car il n arrivait pas obtenir le prix souhaiter avec Kim. Nous avons donc pris un minibus de 15 places dans lequel nous sommes rentrés à 18 haha sachez qu'ici pour rajouter une place dans un véhicule on met un tabouret... Hahah


Nous voilà donc partie pour les cascades. Il y a 45 minutes de voitures. Nous sortons peu à peu de Luang Prabang. Petit à petit les routes bien entretenues laissent place à des rues plein de nid de poule... Ou plutôt de crateres. Mais nous avons de la chance, la route est toujours goudronnée.

Ici il semble normal de voir traverser des buffles, des chèvres ou des poules qui se trouvent en liberté. J'ai l impression de faire le Safari de Paugres !

Trajet jusqu'aux cascades

Nous arrivons au Cascade. Nous sommes dans les premiers visiteurs, ce qui n est pas négligeable car il paraît que beaucoup de touristes chinois viennent les visiter et que le site est vite saturé.

La première étape est le Bear rescue center. Le centre de préservation des ours. Nous avons tous la même impression : les animaux ont l air drogués et amorphes... Dans des enclos pas si grand que ça.. Nous ne savons pas trop quoi penser... J'ai tous envie de leur faire des câlins ! Et de les ramener à la maison

Bear rescue center

Direction ensuite le premier étage des cascades. 'ous arrivons devant. Une eau turquoise, vierge de toute personnes alors qu'il est possible de se baigner ! C'est le moment pour en profiter. Ni une ni deux je suis en maillot et je rentre dans l'eau. Elle est plutôt froide... Mais je n ai pas le temps de me plaindre, d un coup je k ai plus pied et je suis entièrement mouillee haha

Le panorama est vraiment magnifique... On se croirait sur une île... Et le calme de la jungle contraste avec le bruit des cascades.

1ere cascades

Le monde commence à arriver, nous préférons sortir de l eau et aller rejoindre le deuxième étape de la Cascade avant les aitres. Si nous continuons comme ça nous devrions éviter le monde à chaque étape.


Ici nous pouvons nous baigner dans les cascades et nous cacher dans les grottes. Le courant ne m arrêté pas, je veux monter sur les cascades et dominer le bassin ! Haha l eau est meilleure ici ou alors c'est parce que mon corps est déjà habituée ? L eau est claire, c'est tellement différent de l'eau que l on a vu jusqu'alors...

2eme étape des cascades

La dernière étape constitue un sentier à longer, bordé de diverses cascades et points d eau dans lequel il n est pas autorisé de se baigner.

Nous arrivons tout à coup devant une grosse cascade... Une chute qui domine la jungle... Une chute d eau qui te fait te sentir tout petit... C'est juste impressionnant et magnifique... Je reste à l observer pendant au moins 15 minutes... C'est très apaisant.

Chemin vers la grande cascadeb

Il est temps d aller manger et de partir des cascade. Le chauffeur du van nous indique un petit "restaurant" ouvert (le terme ouvert signifie ici sans 4 murs pour fermer le bâtiment) dont les poules se baladent en liberté. Les plats ont l air vraiment bons. Je prend une grosse omelette tomate oignon et un jus de cerises. Je me demande d'où viennent les cerises... Ici je ne crois pas en avoir vu pousser... Je suis curieuse.

Le repas arrive. L omelette est bonne et assez copieuse. Cependant mon milk shake est blanc et a le goût de noix de coco... Il semble y avoir des pépins de cerises mais c'est tout... J'ai encore pas du tout comprendre ! Haha mais il est bon

Je tourne la tête, la viande et le poisson sont concervés dehors sur des plaques chaudes, avzv pour seuls attrapé mouche un ventilateur artisanale comme les enfants ont à la fête foraine et qui tourne au dessus de la viande.

Restaurant local

Aller il est temps de reprendre la route pour aller au parc naturel de Nahm Dong, une immence réserve dans la jungle où il est apparement possible de faire de l accrobranche. Mais restons sur nos gardes, on verra la tête de l accrobranche !

Le chemin jusqu'au parc est semée de gros nid de poules qui font parfois la moitié de la route.... Le trajet est long car nous n avançons pas vite. Finis les routes goudronnées... Maintenant ce sont des chemins en pierre. Et je vous assure que ça fait mal aux fesses et que c'est un peu comme un tour de manège gratuit qu'on a pas vraiment choisi...


Route du parc

Le parc est vraiment calme et apaisant. Il est très vert et tres bien entretenu. On dirait un peu un parc Resort pour les étrangers car les prix sont sensiblement identiques à ceux en France. La tyrolienne coûte l équivalent de 14 euros. En négociant les prix, une vieille dame laotienne vient nous parler français. Je lui demande si elle a vécu en France. Elle me répond que non mais que à l époque on apprenait le français à l école. Son patron, l occidental derrière elle qui ne nous a pas calculé depuis notre arrivée alors qu'il nous entend parlé, est français. C'est lui qui a monté ce business et le tient. Le mec nous snob un peu. Mais dans un autre sens on sait que le Matos de la tyrolienne devrait être safe !


Nous passons 4 ponts de singes assez rustiques avant d arriver à la première tyrolienne. Je me dis que si nous avons payé ce prix pour cette tyrolienne nous allons être assez énervé... Mais en réalité, une fois la première tyrolienne passée... Je me retrouve nez à nez avec la jungle et les montagnes. Nous avons 6 tyroliennes à passer. Chacune d elle plus grande que la précédente. Et toujours plus beau pour les yeux... J'ai survolé la forêt tropicale ! J'ai vu un paysage unique vu d en haut... Je ne sais pas si je pourrais publier la vidéo que j'ai prise mais... Cet instant était juste Wahou !!!

Tyrolienne du park Nahm Dong

Nous passons à travers la pluie. Les tyroliennes nous ayant fait descendre dans la jungle, il faut remonter par des sentiers dans la jungle. C'est glissant mais pas trop compliqué. Notre chauffeur nous attend en haut. Il se met à pleuvoir au moment où nous rentrons dans le Van. Certes le trajet va être compliqué mais il sera au sec !



Sentier du retour pour retrouver le chauffeur

Après une heure de trajet nous sommes de retour à l auberge où nous prenons directement un touk touk pour aller à la fare routière. Direction notre deuxième étape " Vientiane. Le touk touk n est pas fait pour accueillir autant de monde et de sac mais pourtant nous arrivons à faire tenir tout le monde. Mon collègue et moi finissons derrière sur le rebord du transport, comme les éboueurs à l arrière du camion poubelle !

Entre ça et le scooter, je peux dire que mes expériences en terme de transport sont assez atypiques !

Touk touk

Nous prenons un bus de nuit. Je vous dirais demain ce qu'il en était... En attendant mon étape sera publiée plus tardivement que d habitude car je n aurais pas la WiFi avant demain.

Bus couchette de Luang Prabang à Vientiane
5

Les histoires commencent à partir du moment où on monte dans les bus... On est deux par couchette... Et vu la taille de la couchette ça risque d être sympa... Et pour nous adultes et pour nos ados garçons qui sont tous grands et baraques !

Je ne dormirais pas en étoile cette nuit lol le laotien de la couchette d à côté fais sa vie comme si il était seul : il écoute le match de foot en haut parleur, téléphone à sa famille comme si il était seul... OK apparement ici cest normal de faire sa vie.. Alors on ne dit rien.


Le bus démarre. Finalement je suis vite gagnée par le sommeil même si mon collègue galère de son côté vu son gabarit. Personnelement je ne fais qu'un avec la vitre je crois haha


Je suis réveillée en sursaut par mon collegue qui me demande pour quoi on est arrêté. Je regarde par la fenêtre et je ne vois que de la brune. Sûrement un arrêt "pipi" sur une aire d autoroute !

On décide de se dégourdir les pattes. Et la surprise : nous somme bien en pause pipi mais sur le bord de la route d une espèce de route à double sens, avec des mecs qui font pipi, à la queue leu leu. Le chauffeur bois une bière avant de repartir... Je sens que le reste du parcours va être bien lol


Nous remontons, et quelques minutes plus tard nous nous arrêtons prêt d un ensemble de bâtiments et seuls les laotiens s descendent... Je laisse tomber l idée de comprendre et me rendors. Nous apprendrons plus tard qu'il s agissait d'un centre de réparation pour poids lourds.... Ça laisse prasager ce qui va arriver....


Nous devions arrriver à 6h30...il est 7h30 et le bus ne démarre plus... Nous sommes en plein milieu de la campagne à 2h de notre destination finale... En France dans ce genre de cas on appel une dépanneuse et un bus de remplacement, les gens grognent car ils sont mécontent, et demandent un dédommagement ! Ici... Les gens descendent... S assoient à la maniere "pause caca" (chose que mes genous ne supporteront jamais...) et attendent tranquillement pendant que le chauffeur asperge d eau le moteur pour le faire refroidir.... Ici on appelle un bus de rechange que si au bout de 2h le bus ne redémarre pas.... Après avoir tout tenter pour le ranimer !

Je fais le tour du bus et me rend compte de l état de délabrement de celui ci... Les peintures sont refaites grossièrement vers les fenêtres pour cacher les trous... Il y a des trous dans la coque... Les fils pendent... Les pneus sont à plat... Et les roues sont bloquées dans la montée par des morceaux de bois... Je ne sais même pkus quoi dire... Si ce truc roule c'est qu'il a eu l autorisation de rouler....

Bus en panne...

Le bus finit par redémarrer... Nous n avons plus de clim... Mais pas le temps de se plaindre... Dejx minutes après nous nous arrêtons à nouveau... Rebelotte comme la première fois... J en profite pour me laver les dents... J essaie de faire ça proprement alors que Les gens jettent librement leur déchets dans la nature devant nous ... Ici la culture de l environnement est peu apprise... Les déchets sont partout et c'est vraiment dommage... Ça cache beaucoup la nature autant visuellement que environnementalement ...


Le bus fini par démarrer péniblement et à aller jusqu'à la station service la plus proche. Nous décidons d acheter des boissons pour le déjeuner des ados car le coupon repas que nous avons à utiliser dans le bus ne semble pas d actualité...

Arrivée à la caisse, le bus claxonne et commence à partir... Vraiment ? Oui oui il est en train de partir sans nous alors qu'il sait que l on est à la boutique !

Je cours pour le rattraper en montant dedans en marche. Je lui demande d attendre deux minutes. Je sens que ça le soulé mais j évite d en rajouter une couche en lui disant que c'est de sa faute si on est encore là à cette heure ci...


Finalement nous repartons tous ensemble. Je m endors d un sommeil profond jusqu'à... Une station de bus en pleine campagne ?! Oui... Nous sommes arrivées à Vientiane ! Capital du Laos... À 10h30


Des vans nous attendent pour nous emmener à l hôtel. Sur le chemin je suis déçu de ce que je vois... Je savais d avance que Vientiane n allait pas nous faire rêver... Mais j espérait quand même être un peu surprise... La capital est un mélange de maison vétustes en taule et de villa hors de prix au milieu de maisons abandonnées... Le centre ville, si je puis dire est plus actuel du fait de nombreux hôtel mais qui ne collent pas du tout avec le reste... Je ne trouve pas cette capitale jolie et je trouve qu'elle n'a aucun charme. Nous faisons cette étape que pour couper le trajet en deux vers notre prochaine destination, et non par envie. Demain en fin de journée nous ne seront plus là.


Vientiane

Nous arrivons à l auberge. Il est temps de se poser pour prendre une douche et surtout faire une lessive... Nos affaires sentent un mélange de phoques et de nourriture fris... L humidité à eu raison de nos sacs... Ici c'est 1 euro le kilo de linge à laver. Il le pèse devant toi. Je lui demande quand est ce que cela sera sec et la le monsieur me répond "ça sera sec demain vers 16h, sauf s'il pleut... Ça sera pas sec". Sachez donc qu'ils n ont pas de sèches linge... Tout marche avzv le soleil... Et si il y a mousson.... Tant pis pour toi ! Croisons les doigts alors hein... Car 26 kg de vêtement mouillés ça va être sympa à transporter...


Après les douches il est temps d aller manger. Nous tentons de prendre des touk touk mais ici personne ne parle anglais... Le chauffeur ne comprend pas que nous sommes 18 et que nous voulons tous monter... Après 10 minutes de geste et de chiffre sur la calculette je décide de gaieté venir le groupe au complet pour lui montrer clairement la chose. Je crois qu'il comprend... Je crois qu'il se sent pas bien haha nous negossions le prix tant bien que mal et allons jusqu'à Kuang Market.


Le début de la journée ayant été légèrement compliqué et étant un peu fatiguée, le fait que chaque habitant interrogé ne comprennent pas l anglais et nous indique des directions différentes pour aller au marché, m a légèrement énervé...

Le Kuang market? Un espèce de marché gare en plein cœur d un entrepôt découvert... Une partie vêtement, une partie alimentation générale mais pas de restaurant... En plein soleil, plein de poussière. Les laotiens regardent mes ados d un air mauvais car elles sont en short... Ici nous n avons croisé aucun touriste et personnes en short... Je leur explique qu'elles devront mettre un pantalon pour le reste de l étape même si ça ne leur plaît pas...


Kuang market

Nous finissons par aller au seul endroit où nous sommes sur de trouver un resto... Le centre commercial plus loin. Cela détonne vraiment dans le paysage... Le centre commercial n est pas en accord avec l aspect pauvre et précaire de la ville. Surtout qu'à l intérieur il y a des marques de luxe

..

Nous mangeons au food corner. Il y a des bons plats et nous ne sommes pas déçu. Mais quelques chose me choque. Une pancarte indique "le cash n est pas autorisée dans le corner food, si vous constater un vendeur prenant du cash merci d appeler ce numéro et de montrer des preuves contre 10$ de récompense"... La delation est apparement monnaie courante... Dans ce régime de république démocratique du Laos ou le drapeau du laos est toujours accompagné de celui du régime communiste... Je n apprécie pas vraiment cette manière de faire... Et cela me bloque un peu plus sur cette ville...

Food corner centre commercial Vientiane

Nous laissons les ados faire du shopping pendant une heure et allons faire un tour des magasins... Je pense que les t shirt Adidas à 6.5 euros ne sont pas vraiment des vrais vu le prix mais la contrefaçon est bien faite !

Nous apercevons des fauteuils de massage. Nous demandons au vendeur combien coûte le massage. Il nous regarde bizarrement, il ne comprend pas. Nous entamons une traduction en geste et en calculette et l homme finit par noter l équivalent de 2300 euros... Haaaaaaa mais en fait c'est un lieu de vente des sièges... La démonstration est donc gratuite... Le vendeur a bien du nous prendre pour des imbéciles... Nous profitons de ces 5 minutes offertes ava't de récupérer tout le monde pour rentrer en touk touk à l auberge.


Sacher que le touk touk que nous avons pris au retour à eu du mal à tenir la cadense vu notre poids et que les gens se marraient bien haha

Sachez aussi que ce touk touk se démarre avzv un fil frotté sur la batterie au guidon... Et que chiffres indiqués sur le pare brise sont les autorisations de rouler de ce véhicules... Cet enfin a légalement le droit de rouler oui oui ! Haha



Touk touk du retour

Le retour à l auberge c'est repos jusqu'au repas.

Le repas de ce soir c'est cuisine traditionnelle dans un restaurant pas loin. J'ai pris des baignets de poissons mais vrai il y aurait pu y avoir n importe quoi dedans... Un peu dégoutée pour le coup... Mais globalement tout le monde est content c'est l essentiel !

Mon sprite est écrit en laotien, je trouve ça drole la façon qu'il ont de traduire toutes les marques !

Restaurant laotien

Pour finir la journée nous allons au night Market... Temple de la contrefaçon et des claquettes poissons.. . (je ne me plaindrai plus jamais des claquettes en fourrure maintenant)

Pendant que les ados font leur shopping nous nous prenons une noix de coco à boire. Ici on la boit avec encore l écorce autour de la boule de coco. Le jus est frais et sucré, miam !

Nous longeons la berge et tombons sur un petit park d attraction pour enfant. Cela à l air de plaire aux petits laotien. Nous n avons toujours pas croisés de touristes... On nous observe un peu comme des anomalies ou des curiosités.

Night Market Vientiane

Il est temps de rentrer et d aller se coucher... Dans un lit certe aussi dur que de la pierre... Mais dans une chambre climatisée ! On verra demain si j'ai bien dormi hahaha

6

Il faut se lever avant 8h ce matin si on veut se doucher et aller au toilette car de 8h30 à 10h30 la ville n a plus ni eau ni électricité... J en profite donc avant d aller déjeuner.

Le petit déjeuner se prend sur la terrasse de l hôtel. Il est entièrement salé mais il y a du lait ! C'est vrai que ce qui me manque le plus ce sont le fromage et les yaourts. Ce n est pas vraiment commun ici. Manque de pot le lait... C'est en fait du lait de coco. Alors c'est bon mais assez sucré donc vite écœurant. Tant pis pour le lait, j en boirais en rentrant ! Le reste est assez bon ! Il y a une soupe de patate douce, des beignets de mais, des frites, des nouilles sautées et de la salade tomate/concombre/salade.

En face de la terrasse nous observons le Mekong et la rive opposée. Cette rive c'est la Thaïlande. Nous sommes donc vraiment très proche de ce pays.

Petit déjeuner de Ali guest house

Aller aujourd'hui nous avons prévu d aller au Parc aquatique de Vientiane : Océane Park. Il fait beau et chaud, nous allons en profiter. Nous sommes en semaines, il ne devrait pas y avoir grand monde.

C'est parti pour la balade en touk touk jusque là bas ! Enfin si j en trouve un car devant l hôtel il n y en a pas un... Je marche un peu... Fini par en trouver un mais même s il est grand, ne suffira pas pour 18 personnes. Je tente de lui expliquer que nous sommes un groupe de 18, il a l air de comprendre mais je me méfie... Il me donne un prix plus que correct : 10 euros la course. Je pense quil ne comprend pas vraiment le sens du mot 18...depuis notre arrivée nous avons ce problème récurrent. Alors je l emmene à l auberge et fait sortir tout le monde. Et là comme à chaque fois il fait un drôle de tête, comprend le sens de "18" et appel un ami touk touk pour partager la course...

Touk touk party!

Nous voilà arrivée à l Océan Park. Il est vrai que lorsque l on débarque sur le parking... On ne sait pas trop à quoi s attendre car on est vraiment dans une zone un peu industrielle.

Nous demandons 18 places et par habitude je demande s'il existe un tarif de groupe. La dame me répond gentiment que non car les prix sont déjà très bas... Effectivement après conversion nous avons payé l entrée par personne seulement 2 euros ! Je me sens alors légèrement gênée d avoir demandée haha


L intérieur est assez grand et spacieux, il y a plusieurs pôles. Une piscine à vagues, une immence patogeoire avec des jeux d eau, des pentaglices, des grands tobbogans avec des bouées, une rivière avec du courant. Frenchement cela n a pas l air mal!


Ocean park

Petite pause repas bien méritée. Nous avons essayé toutes les attractions. Nous sommes quasi seuls dans le parc à part quelques parents avec leurs enfants à la patogeoire.

Nous commandons du poulet et des crevettes avec des frittes ainsi que des croques monsieur. Il faut que je comprenne pourquoi ils ne mettent du sel nul part et du sucre partout ! Mon croque monsieur fromage est sucré, la mayonnaise de mes frittes l est aussi ! Alors ce n est pas mauvais mais c'est particulier, surtout lorsque que l on ne s y attend pas !

Repas ocean park

Il est temps d aller digérer sur la rivière de courant. Nous prenons nos bouées et profitons du temps qu'il nous reste. Un peu de bronzage ne me fera pas de mal !

Il s avere en vérité que j'ai beaucoup pris le soleil et que je commence à avoir la couleur des cambodgiens !

Pour rentrer nous prenons le bus local. La vendeuse de ticket tient un bébé labrador dans ses bras. Je fond... Il est vraiment trop mignon. Je le caresse et lui fait un bisou. Elle me le tend. Je le prend dans mes bras il est adorable. Elle me dit de monter dans le bus avec. Je lui explique que je vais le ramener en France et elle rigole. Je comprend qu'elle ne cherche pas à s en débarrasser, C est rassurant. Je le garde sur moi dans le bus, il me fait un bisou sur la joue, me mordille le doigt et s endort comme un gros bébé. La dame nous regarde et sourit, je pense qu'ils n'ont pas l habitude de voir des gens aussi attentionnés avec les animaux. Elle me prend même en photo avec le chiot. Nous decidons à l unanimité de l appeler Boulette, car c'est peut être comme ça quelle finira ce soir (naaaaaaaaaaa horrible !!! Ceci est une blague à prendre au second degré d'accord ?!).

Sinon a propos du bus... Il s agit d'un bus offert par le Japon, et le conducteur est à droite dans le bus. Ce qui perturbe au début.

À la fin du trajet je suis obligée de rendre cette boule d amour... A contrecoeur mais Brigitte Bardot se doit de continuer d avancer !

Rencontre avec Boulette !

Le bus nous dépose à la bus station où nous prenons des touk touk pour rentrer. Sur le chemin j'ai pu apercevoir entre autre le Patukai (arc de triomphe), le palais présidentiel, et un temple. Vous pouvez donc voir voler le drapeau du Laos et celui du communisme juste derrière.


Balade dans Vientiane.

Nous récupérons nos sacs à l auberge, nous attendons un chauffeur devant nous emmener à la gare routière pour prendre notre prochain bus de nuit. Un van se gare du nom de la compagnie que nous avons réservé. Je me dirige vers lui pour lui dire bonjour, il ne me calculé pas. Deuxième tentative il refuse toujours de me regarder et de me parler. Troisième tentative il me pousse pour parler au gars de la réception. C'est bon je suis énervée, tu ne veux pas me parler ? Et bien débrouilles toi avec les sacs !

Nous sommes rentrer dans les vans il ne nous a pas plus adressé la parole... Jusqu'à a la gare routière. Sympa....

Bref nous de chargeons et trouvons notre bus. Il est plus classe et plus neuf que le premier que nous avons pris... J'espère que celui la ne tombera pas en panne !

Le trajzt jusqu'à notre prochaine étape comprend un bus de nuit, un bus de jour, un bateau et un touk touk... Par conséquent la journée de demain ne sera sûrement pas très intéressante et aujourd'hui sera publiée tardivement...

Interieur du bus de nuit pour aller à Pakse
7

Au niveau bus de nuit on était sur une autre gamme que le premier : couchettes plus spacieuses, plaids tous doux, bouteilles d eau offertes mais impossible d arrêter la clim. Certaines couchettes étaient vide, nous avons pu dormir séparément avec mon collègue. Mais la où j'ai regrette qu'il ne soit pas la c'est que le bus allait tellement vite cette nuit (je pense qu'il était largement au dessus de 130 km/h sur les routes nationales du Laos...) sur des routes avzv des nids de poules, que j'ai failli tomber du lit puisque personne ne faisait rempart entre moi et le sol hahah.

Il est 6h20, le placeur réveil certains ados avev des l eau pour qu'ils descendent plus vite... J halluciné... Il me presse pour que je descende alors que je suis en train de mettre mes chaussures.... Oulaaaaaaaa m enerve pas de bon matin toi ?!

Nous sommes arrivé à Pacse, pour prendre des mini van pour nous emmener au bateau à Don Det. Mais les Van arrivent à 8h. Du xcoup nous en profitons pour aller nous rafraîchir et nous poser dejeuner.

Au moment de me poser j entend miauler, petit chaton tout noir est enrouler sur lui même sur un siège de la Gare routière... Vous connaissez Brigitte ? Et bien la revoilà... Nous appellerons ce chaton... Nuggets !

Gare routière de Pacse

Direction un petit restaurant pour le petit déjeuner : thé et sandwich à l omelette quelle vient de nous faire. Ça nous callera jusqu'à notre arrivée à Don kohn cette aprem midi.

Petit déjeuner à Pacse

Les vans arrivent, le premier est suffisamment grand pour prendre les bagages à l intérieur alors que le second les attaches sur le toit. C'est drôle à voir car ils ont la technique ! Les bagages sont montés puisque empaquetés et serrés avec des sangles. Pas moyens qu'ils tombent !

Départ pour Don Det. Nous en avons pour 3h de route jusqu'au bateau. Nous traversons Pacse. Qui pour moi a déjà plus de cachet que Vientiane juste en empruntant la route sur laquelle nous sommes.


Ville de Pacse

La route à la sortie de la ville est parfois pleines de trou, nous sautons sur nos sièges... 3h comme cela ça risque d'être long... Surtout si on essaie de dormir lol

Les seuls moment où nous rallentissons c'est pour laisser passer des vaches qui se baladent librement. De part et d autre de la route se trouvent des rizières avec des hommes, femmes et enfants qui travaillent à l intérieur. Il n y a qu'une route et des rizières à perte de vue.


Nous faisons une pause sur une "aire" où se trouve des toilettes et une supérette locale. La seule technologie présente est la tv. Comme un anachronisme dans ce paysage.

Je m assoit sur une marche 5 minutes et un chien vient me lecher le bras. Je crois qu'il veut sympathiser. Brigitte n'est jamais loin...

Je me dégourdit un peu les jambes et tombe sur plein de papillon qui buttinent. Ils sont beaux, très colorés et surtout assez gros. Depuis mon arrivée au Laos j en ai beaucoup vu, je me rappelle être même passée devant le parc des papillons.

Petit moment détente sur la route de Don Det

Il est temps de repartir. Vivement que l on arrive... Le transport commence à devenir long.

Nous arrivons aux alentours de 12h à Don Det. Le van nous dépose et nous dit qu'il ne peut aller plus loin. On doit marcher trois minutes pour aller prendre le bateau.

Un tuk tuk nous prend l ingralite de nos sacs pour.... 1 euros?! Et nous voilà parti jusqu'au bateau.

En attendant pour prendre les tickets du bateau, je regarde une série novela asiatique sur l écran. Bien que je ne comprenne rien au dialogue, la série est sur jouée autant dans la manière de parler que dans les musiques. C'est assez drôle.

Le vendeur nous dit que nous pouvons prendre le bateau qui part immédiatement. Nous n allons pas nous faire prier ! Nous embarquons nos sacs et montons dans u'e. Pirogue en bois.

Cette pirogue va donc accueillir 18 personnes + 18 sacs de voyages + 18 sacs à dos... Et elle ne vas pas couler ! C'est solide ces machins là ! Enfin bon il y a quand même un peu d eau dans le bateau... Mais soyons optimiste !

Don Det et le bateau

Nous voilà donc parti à travers les 4 000 îles pour rejoindre Don Kohn, notre derniere étape au Laos avant de passer au Cambodge. Nous sommes d'ailleurs à côté de la frontière.

La traversee dure une petite heure mais c'est si apaisant... Je suis à l avant de la pirogue... Un petit vent me traverse. C'est tellement depaysant... J'ai l impression d être au milieu de nulle part... D être perdu... Et d être en plein milieu d'une terre sauvage... C'est un sentiment que j adore !

Traversée de Don Det à Don Kohn

Nous commençons à apercevoir un village. Il est coloré et entouré de cocotier et de jungle. C'est Don Kohn.

Nous acostons et sommes accueillis par Lee qui nous héberge. Il est venu avec son fils d à peine 10 ans qui va conduire le tuk tuk avzv nos sacs... Apparement ici la problematique de majorité pour obtention du permis ne se pose pas vraiment lol


Arrivée à Don Kohn

Nous marchons quelques minutes dans ce petit village avant d arriver à l auberge de Lee. Ce sont des bungalow en bois, entourés de palmier. Cette auberge à vraiment trop de charmes ! Nous sommes équipés de moustiquaires en pkus ! J adore déjà cette etape qui fait assez authentique dans son environnement.

Auberge de Don Kohn.

Nous commandons nos repas sur le menu du restaurant qui lui appartient et profitons de l heure qu'il y a devant nous pour enfin prendre une douche et nous changer ! T shirt et short ! Enfin ! Douche, creme, déodorant... Haaaaaaa comme quoi nous sommes habitués à notre petit confort...

Au restaurant nous mangeons comme des rois ! Les plats sont vraiment copieux et pour ma part je me régale. Sachez qu'ici ils proposent des pâtes Carbonara haha bon à leur sauce mais ça a le mérite d être essayé !

C'est sa femme, Noi qui nous sert. Piur ma part j'ai pris du riz frit avzv des morceaux de poissons et un milk shake citron carotte : une tuerie !

Restaurant de Mr Lee et Mme Noi

L apres midi est consacrée au repos et à la détente... Nous en profitons tous pour faire une sieste et prendre le frais. A partir de demain nous reprenons les excursions.

Nous finissons la journée par un monopoly Deals, bien plus amusant que le monopoly normal!


Il s'est remis à pleuvoir... Les mêmes averses que le premier jour... Et ça n est pas prêt de s arrêter... J'espère que demain cela ce sera calmé !

Un petit tour au resto pour manger... Ce soir pour moi c'est soupe de coco avec des légumes. Et hop au dodo !

Monopoly Deals et Nugget mon nouvel ami
8

Il a plut toute la nuit... Ça a l air de s être calmé ce matin mais la météo annonce des averses toutes la journée... Nous sommes censé faire du vélo sur des chemins de terre...cela peut être très drôle !

Bon déjà allons prendre notre petit déjeuner ça sera une bonne chose de faite ! Mais surprise ! En ouvrant la porte je trouve Nuggets qui dors sur la terrasse ! Je crois qu'il nous aime bien en fait !

Vous serez aussi surpris d apprendre que notre hamac est fait en étiquettes de vêtements, vous savez celles où il y a marqué la température à laver et la matière utilisée ?! Et bien sachez que c'est très solide haha ici rien ne se jette tout se transforme !

Début de journée au Bangalow

Nous arrivons au petit déjeuner, c'est un petit déjeuner plutôt sucré et proche de ce que l'on peut manger en France : Ananas, bananes naines, pain, beurre salé, confiture de fraises, beignets, et... Ovomaltine! Oui oui oui c'est pas la première fois que j en vois au Laos! Ça rappelera des souvenirs à certains haha

Petit déjeuner à l auberge

Retour à l auberge pour se changer. Il commence à pleuvoir... On se tâte à faire la balade en vélo de l île... Ce sont des vélos de villes qui vont devoir 0arcourir des routes de terre boueuses et pleines de cailloux et de trous... Mais si on fait pas ça maintenant, ici, le referra t on un jour ? Aller! On prend les vélos, les Kways et direction le tour de l île ! La location à la journée d un vélo nous coûte 1 euros... Autant dire que nous ne pouvons nous plaindre de ne pas avoir des vélos de compétition !

Vélos de location pour le tour de l île

Le début de la balade est difficile, les vélos s embourbent... Les pieds mis à terre finissent enfoncés dans la boue... Mmmmm ça va être sympa !

Nous récupérerons un chemin un peu moins boueux peu après, et nous passons devant la locomotive des chemins de fer français à l'époque de l Indochine. Il en reste pas grand chose... Mais ils l ont conservée !

Début de balade dans la boue

Nous commençons par traverser le Mecong par un pont betoné, le seul endroit fait pour nos vélos haha j'ai vu que les locaux sautaient de se pont comme si ils étaient à la piscine. Le courant n a pas l air de les déranger !

Traversée du Mecong

La suite se passe à travers les rizières... Nous empruntons un chemin qui longe ces immenses terres inondées et nous font côtoyés au plus proches les animaux locaux. A part le bruit des grenouilles et le roulement de ma roue... Nous n entendons rien d autre. C'est calme et apaisant bien que les cailloux que l on se prend donnent mal aux fasses...

Balade dans les rizières

Nous retrouvons la civilisation après 45 minutes de trajets. Durant lequel Nuggets nous a suivi gaiement. Je crois qu'il nous aime bien. Nous pensions avoir fait le tour de Don Kohn alors qu'en fait nous avons été voir l île de Don Det... Nous et l orientation pour le coup... Nous arrivons au bout de l île au moment où il se met à pleuvoir des cordes. Nous avons la chance de pouvoir nous habiter le temps de l averse. Mais finalement il fait tellement chaud quand il ne pleut pas que la pluie nous rafraîchit !

Don Det

Nous décidons de refaire le même chemin en sens inverse et de retourner manger à l auberge avant de refaire une excursion à vélo. Cela nous. Permettra de souffler et de nous changer car nous sommes plein de boue. Évidemment je prend un autre chemin et nous galerons 15 minutes supplémentaire en passant non pas à côté mais au milieu des rizières... Merci Brigitte ! Une ado déraille et je me retrouve les mains dans la boue pour remettre sa chaîne. Le retour va être long haha !

Finalement nous arrivons a notre auberge. Pendant que certains prennent la pluie d autres dorment, comme mon petit pote avec qui je jouaient au foot hier soir

Retour à l auberge

A midi je n ai pas très faim, je prend un jus de citron et menthe et une salade de fruit avec yaourt, muesli et miel. Un régal ! Bon je vous l'accorde pas très typique ! Mais suffisamment énergisant pour la sortie de cette aprem !

Repas des champions

Petite sieste jusqu'à 15h le temps de se remettre d aplomb. Et même si la motivation nous manque... Nous reprenons nos vélo 0our aller aux cascades de Lei Phi.

Sur le chemins nous croisons des sépultures, effectivement il s'agit de tombes, certaines marquees en français. Je dois me renseigner pour savoir 0ourquoo elles sont ici, au milieu des rizières.

Sépultures au milieu des rizières.

Nous arrivons vite aux cascades. Nous posons nos vélos sous les arbres, au cas où il pleut. le reste de la balade se fera à pied.

Entrée du parc nationale de Lei phi

Sur le chemin des cascades j'ai rencontré un buffle. Brigitte est arrivée et elle a communiqué avec le Buffle... Qu'elle nomma Billy. Brigitte est l amie de tous les animaux...

Billy le Buffle

L endroit où nous sommes est un parc naturel où se trouvent des rapides assez impressionnantes. Et effectivement... Lorsque nous tombons dessus nous restons posé la un certain temps... Certes l eau n est pas transparentes mais la force que dégagent ces rapides est vraiment impressionnante.

Cascades de Lei Phi

La suite de la balade nous mène jusqu'à la zone de baignade autorisée. Il s agit d un endroit sablonneux où nous pouvons nous baigner dans le Mecong. Je l ai fait ! Oui je me suis baignée dans le Mecong ! Et bie' sachez que l eau est chaude et agréable et que la seule chose que j avais sous mes pieds était du sable. J'ai même trouvé des coquillages !!!

Baignade dans le Mecong,

En attendant que tout le monde finisse de se baigner, nous sommes quelques une à aller nous allonger sous les Pagogues en bois à côté. J'aime beaucoup cette atmosphère. Nous rencontrons les petits chats du parc qui ne semblent pas sauvage pour le moins du monde. Lequel je ramène à la maison ? Haha

Repos dans la Pagogue

Une averse nous bloque quelques temps sous les Pagogues. Mais rien ne dure ici, 5 minutes après nous resortons du parc. Il est temps de rentrer, il est 18h et le soleil se couche très vite ici.

J'ai la chance d observer le coucher du soleil sur les rizières au retour... Dans le calme absolu de la nature... C'est vraiment très apaisant. Et cela se fond merveilleusement bien avec le reste du paysage.

Retour de balade et coucher de soleil

Cette journée nous a bien fatiguée et bien salit ! Nous profitons de l heure devant nous pour nous prendre une douche bien chaude et nous reposer.

Pour le repas de ce soir j innove ! Je prend un Sweet and Sour with Eggs and Rice. C'est comme un plat sauce aigre douce et ananas. Je crois que c'est le meilleur plat que j'ai mangé depuis le début du voyage ! Je suis fan !!

Sweet and Sour with Eggs and Rice

Il est temps d aller se reposer, car demain nous faisons une journée Kayac sur le Mecong et nous partons tôt.

Je n ai pas revu Nuggets depuis fin de matinée... J'espère qu'il n est pas perdu... Enfin il doit savoir se débrouiller ! Mais bon o' commençait a s attacher a cette boule de poil ! En espérant qu'il soit là demain matin !

9

Petit déjeuner à 8h pour aller démarrer le Kayac à 9h. Il faut prendre des forces rt aujourd'hui c'est omelette, ananas, banane et tartine ! Il faut bien tout ça pour bien démarrer la journée !

Mais une chose me chagrine... Nous n avons toujours aucune nouvelle de Nuggets... Je l aimais bien...

Petit déjeuner à l auberge

A 9h Embarquement sur une pirogue à moteur pour rejoindre le point de rassemblement des kayacs en amont du Mekong. Le trajet paraît long mais est très calme ce qui nous permet de nous reposer un peu. Le temps est couvert, je sais que nous allons nous prendre des averses aujourd'hui... Mais mouillé pour mouillé...

Ce qu'il y a de drôle à chaque trajet que nous avons fait sur le Mekong, c'est la position de certains arbres. Comme si certains voulaient plonger dans l'eau. La photo prise n zest pas un arbre courbée par le vent, mais un arbre naturellement comme ça ! Il ressemble à l arbre dans le roi lion...

Trajet jusqu'au Kayac

Nous prenons les Kayacs, nous avons 3 guides qui sont censés nous encadrés tout au long de la balade. Mais nous verrons qu'ils nous ont plutôt militairement dirigés lol nous sommes 2 par Kayac, ma binome de choc est prête à l avant. Je me charge de l arrière pour la direction du bolide. Entièrement équipés de gilet et de pagaies nous pouvons commencer !

La balade dure environs 1h30. C'est long en terme de coup de Pagaies ! Nous nous prenons une averse en plein milieu. Nous sommes trempés !

Sortie Kayac

Les guides nous font accoster sur une rive. La suite de la balade se fera à pied. Nous allons voir des petites cascades dans la jungle.

Durant le trajet nous rencontrons une petite fille qui court vers nous. Elle me regarde et me tend la main paume ouverte. Mais je n ai rien sur moi, rien à lui donner. Alors elle s approche d'une des adolescente et montre son chouchou en plastique du doigt. C'est ça qu'elle veut. Elle lui donne et lui attaches dans les cheveux. La petite est au anges, elle nous remercie, nous fait un signe de la main et s en va.

Nous continuons notre chemin jusqu'à passer par les jardins d'une auberge. C'est le début du chemin des cascades. Comme un passage secret !

En même temps en tant que passage secret c'est plutôt pas mal car quand on voit les ponts sur lesquels on passe, on sait que beaucoup de gens doivent s arrêter avant. Il manque des marches et certains ponts sur rafistolés... Pas très sereine en passant dessus lol

Nous arrivons dans un cul de sac. Nous sommes au bord du vide, juste au dessus des cascades. C'est impressionnant mais moins que celle de Lei Phi.


Cascade dans la forêt

Après avoir fait le même chemin en sens inverse, nous récupérons nos Kayacs. Le but étant d'aller jusqu'au au prochain point pour aller manger.

Nous passons par des courants rapides. Il faut réussir à diriger le Kayac entre les branches dans l eau tout en évitant qu'il dérive. Ce n est pas chose aisée. Et même si la majorité sans sort sans dommage, un kayac finit dans les ronses et se retourne. La vitesse du courant nous empeche de nous arrêter aider le Kayac en détresse... C'est au guide de faire son job.

La terminons dans une grande zone calme du Mekong. Pas assez de courant pour nous faire avancer, il faut se remettre à pagayer !

Nous accostons sur l île où nous devons manger. On nous explique que si on veut aller voir les dauphins il faut prendre le bateau maintenant. Alors le repas attendra !

Mais un soucis apparaît. Les deux filles qui se sont mis dans les ronses ne sont toujours pas la ! Je vais voir un de nos guide et il nous explique qu'elles vont arrivées mais ne m en dit pas plus...

À leur arrivées elles sont tremblantes. Elles m expliquent que le Kayac s est coincé dans les ronses puis s est retourné à cause du courant. Elles se sont retrouvées dessous et emportées par le courant. Elles ont vraiment cru y rester... Le guide a pu les récupérer pour les remettre sur le Kayac et les ramener... Plus de peur que de mal mais je comprend qu'elles soient vraiment pas bien. L intermède bateau et dauphin devrait ramener le calme et les apaiser.

Descente rapide en rafting

Nous prenons le bateau direction la réserve des dauphins d eau douce du Mekong.

Le dauphin de l'Irrawaddy est en voie d extinction... Il n en resterait qu entre 60 et 70 à cause des polluants du fleuve...

Nous traversons une forêt immergée avant d arriver à la réserve. Nous coupons les moteurs et patientons... Nous ne savons pas où ils vont se manifester ni quand.

Nous en voyons un peu loin sortir pour respirer. Mais c'est rzpide... Nous observons ce spectacle pendant prêt d une demi heure. C'est la première fois que je vois des dauphins dans leur milieu naturel et non dans un zoo... .

Au moment où nous repartons une expiration retentie prêt de moi, un dauphin passe à côté du bateau ! Mais il est déjà retournée sous l eau.... Laissons les tranquils... En vrai nous allons les voir en bateau... Nous participons à la pollution de leur environnement...

Réserve des dauphins d eau douce

Retour sur l ile pour manger. Nous avons des brochettes végétariennes pour nous et des brochettes de poulets pour les ados. Avec cela nous avons du riz aux légumes et de la pastèque. Le repas est bon !

Les locaux mangent des bébés figues avzv une pâte rouge. Ça a l air bon ! Un des locaux m en propose un. Je le prend et fait comme lui : je le croque et j avale. Hoooooo purée !!!!!! Ma bouche est en feu, mes jouées me brûlent... J'ai mal à la tête.... Je pleur. Les locaux rigolent. Ils savaient que j allais pas supporter ! Je ne sais pas quel piment C edt mais je suis en train de décéder....vite du riz... Vite de la pastèque ! Nan mais comment on peut décemment manger ça ?!

Histoire de bien finir le repas... Je mange un piment vert, celui qui ne devrait plus rien me faire après ce que j'ai vécu juste avant ! Effectivement ça pique... Mais s en est supportable ! A quel point notre jauge de tolerance change selon nos expériences haha

En vrai ça m a requinqué pour l après midi ! Je Pete le feu ! Un peu comme Mushu dans Mulan !

Repas et expériences culinaires !

Nous reprenons les kayac pour 10 minutes de balades jusqu'au pont final. Là où ils sont récupérés définitivement.

Les guides mettent pagaies et kayac dans le van et nous montons aussi. Dernière étape les plus grandes cascades des îles : les chutes de Khone.

Mais c'est sans compté notre poisse des transports.... Et oui... Nous avons crevés sur la route ! Par conséquent nous avont roulés à 30 km tout le trajet restant... Et c'est long haha

Nous avons fait le dernier kilomètre à pied pendant que l un des guides allaient chercher un autre Van. A part des vaches, des chèvres et la campagne à perte de vue...rien ne nous permettait de savoir où nous étions !

En route vers les chutes de Khone

Nous arrivons à destination au moment où nous passons une immence porte qui rappelle celle des cascades de Kuang Si.

Nous entrons dans un parc arboré où beaucoup de vieilles dames ont l air de se retrouver. Je découvre pour la première fois des femmes en toge blanche, le crane rasé. Elles ne sont pas moines mais ont un statut de religieuses.

Nous deambulons dans ce parc qui respire la sérénité et le calme... Cest difficile à expliquer mais cest comme si chaque chose etait là où il devrait être... Et que nous étions en harmonie avec..


Balade le parc de Khone

Le chemin qui mène au Cascade n est sur le principe pas très long... Sauf lorsqu'on se prend une averse tellement intense que l on se retrouve trempé de la tête aux pieds avec tellement d eau sur le visage que l on arrive plus trop à voir où on en est... Et oui la chance s'acharne cette aprem ! Haha

Nous arrivons aux chutes de Khone. Elles sont plus impressionnantes que celles d'hier par leur taille mais au final rien ne m émerveille vraiment... J'ai l impression de revoir la même chose que hier... Même si le cadre est top et la vision des chutes très forte. Je m attendais à autre chose

Pour compenser j étais très heureuse de pouvoir prendre des moines en photo sur fonds de chutes d eau ! Depuis le temps que je rêvais d en voir de prêt !

Chutes de Khone

Il est tant de rentrer à l auberge... Le nouveau van est arrivé, il nous emmene jusqu'à l embarquadere de Don Det pour choper le bateau qui nous mènera à l auberge. Nous prenons donc le bateau durant la déclinaison du soleil... Et ça c'est beau sur le Mekong...

Retour à Done Khone

Demain nous partons pour le Cambodge... Journée galère entre le passage de la frontière en bateau et le bus jusqu'à Siem Reap... Il n y aura peut être pas grand chose à dire !

10

Debout 7h, sac à dos prêt, j'ai une heure pour manger mon pancake banane chocolat et finir de me préparer. Aujourd'hui nous partons au Cambodge ! Et oui finit le Laos... Une page se tourne... Nous disons au revoir à Lee et Noi ainsi qu'à leur enfants. Nous avons une petite pensée pour Nuggest disparu au combat...

Top départ de Don Kohne

Le trajet jusqu'à la frontière dure environs une heure et quart. Nous reprenons le bateau jusqu'à Don Det puis des minis Vans jusqu'à la frontière.

Nous avons fait appel à une compagnie de transport cambodgienne pour la suite. Celle ci nous permet de passer plus vite la frontière moyennant un supplément. Plus vite veut dire qu'il prépare en avance les demandes de visa et négocié avev les douanes pour nous faire passer en priorité. Ici on ne rigole pas trop avec la police.

Les agents de la douane nous prennent passeport et photo pour le visa, nous demande de nous mettre devant une caméra et aussi de remplir un document.

Nos passeport sont ensuite transmis au poste de douane cambodgien de l autre côté du no man's land. Nous devons donc marcher jusqu'au poste frontière cambodgien.

J'ai toujours une impression cheloue comme si on pouvait nous abattre en plein no man's land, c'est bizarre... Comme si j avais vécue cette scène dans une vie antérieure...

Passage de la frontière Laos Cambodge

Nous voici au poste frontiere cambodgien ! C'est la classe ou pas ? Les mecs ont construit un palais en guise de frontière lol toujours plus hahaha en vrai ça a de la gueule !

De la nous récupérons nos passeport avev le visa collé dessus. Il a la classe lui aussi !

Nous devons ensuite repassé devant ses cameras, donner nos empruntes et fournir la demande de visa remplie au Laos....ils rigolent pas ici non plus...ha si ! Chaque fille qui passe à le droit à son prénom dit plusieurs fois abev des rires et des blagues qui semblent déplacées... Des européennes en short ça leur fait de l effet... Heureusement qu'on ne reste pas là !

Au total nous aurons mis 1h à passer la douane à 18 et dépenser 540 euros de visa...cest raisonnable ! Haha

La compagnie AVT Asian van transfer nous attend de l autre côté. Nous prenons deux vans et nous en avons pour plus de 6h de routes jusqu'à Siem Reap, notre avant dernière étape.

La frontière n est qu'une ligne et pourtant le paysage est radicalement différent au Cambodge... Moins de jungle, pas de rizières immergées... Mais toujours autant d animaux qui traversent la route !

Route cambodgienne

Parfois nous traversons ce qui ressemble à des villes. D'ailleurs nous traversons un pont qui semble interminable. Comme si le bout s éloignant sans cesse. Il monte il monte il monte... Et nous arrivons sur la rive en face.

Route cambodgienne

La conduite est ici assez sportive... Mais jamais au dessus de 80 km/h lol oui 6h à 80 km/h c'est long... Nous doublons tuk tuk, troupeaux de vaches, scooters, tracteurs qui ressemblent à des speeders dans star wars, des motos avec des cochons... Oui nous avons un peu tout doublé, notre chauffeur était assez... Stressé du volant !

On double on double !

D un coup nous sommes arrêté sur le bas côté par des policiers. Il semblerait que ça soit un contrôle de douane volante. Ce qui est drôle c'est là où le chauffeur doit montrer ses papiers et se fait fouillé :une table de camping, une chaise et un policier qui écrit sur un livre mickey... Oiui oui vous avez bien lu... Et le pire ? Il ne faut pas rigoler sinon je pense qu'il le prendrait mal...

Notre chauffeur revient quelques minutes après. Nous repartons

Contrôle de police.

Il ne reste qu'une heure de voyage lorsque nous faisons notre derniere pause pipi dans un garage-supérette-habitation (oui les 3 en même temps) au milieu de nulle part.

Je commence à saturer du voyage... J'ai fini de descendre ma Playlist musicale et je commence à ne plus supporter le fait que notre chauffeur passe les vitesses super tard lol vivement que l on arrive !

Nous commençons à avoir de l affluence sur la route. C'est le défiler des scooters. Ça sent la grande ville pas loin... On double par la droite, les scooters sont partout... Olalala j'ai peur qu'on en renversé un mais le chauffeur a l air de savoir ce quil fait...

Welcome to Siem Reap! Grande ville du Cambodge. Les bâtiments les plus luxueux sont les banques rt les hôtels. Ce n'est pas du tout comme au Laos. Ici la grande ville est plus marquée, plus urbanisée. La densité transport est plus importante et ça roule vraiment n importe comment. Pour donner une idée, nous venons de tourner à gauche alors que les voitures en face sont au vert. Oui nous avons imposé la priorité à une route qui avait le feu vert ! Haha

Nous passons par le quartier étudiants, où plein de jeunes sortent des facs. Ils portent tous un uniforme, c'est classe !

Siem Reap

Nous arrivons enfin à l hôtel ! Et il est vraiment pas mal... Piscine, chambre spacieuse avec salle de bain... Alors ?! On est pas bien ici !

Mais pas le temps de niaiser... Je dois emmener 3 ados à l hôpital pour consultation. Et oui c'est MON moment séjour. Je vais pouvoir incorporer les hôpitaux du Cambodge à mon guide des hôpitaux du monde haha

KING boutique hotel

Nous partons en tuk tuk jusqu'à la clinique la plus proche. En arrivant le chauffeur nous indique qu'il attendra qu'on revienne....tres gentil de sa part... J'espère juste qu'on y passera pas 6h...

Devant la cliniqje une quinzaine de parents et d enfants attendent... J'espère que ce n'est pas la file d attente ?!

Je décide d aller voir une médecin pour lui demander comment cela se passe. Elle m explique que nous devons passer par elle pour la prise en charge initiale (poids, symptôme, tension, température...). Je lui explique que j'ai une ado qui a une infection urinaire, une autre une coupure au pied qui ne se soigne pas et une troisième avec une piqûre d insecte où elle a fait une réaction allergique.

A ma grande surprise nous sommes pris en charge immédiatement. La premiere doit faire pipi dans un tube que je dois emmener au fond du bâtiment au laboratoire pour analyse. La seconde se fait faire un pansement au pied avec de la betadine et la troisième se voit mettre de la crème.

Je dois traverser la clinique pour amener le tube au laboratoire. Partout des lits et des matelas par terre pour soigner des enfants accompagnées de leur maman. Ici pas de fioritures et de chambre individuelles, justes de perfusions et des soins au plus nécessiteux. Ça me fait mal aux ventre de voir tous ces enfants malades... Vraiment, moi qui n aime pas les hôpitaux de bases... Je déteste encore plus lorsque les enfants y sont souffrants.

Je me dirige vers un petit couloir où il y a deux portes. Une indique laboratoire. Je toc et ouvre la porte. Je m'attendais à tout sauf à une pièce de la taille d un placard dans lequel deux techniciens font des analyses... Le technicien me prend le tube, me remercie rt me dit d aller attendre dehors les résultats.

Ce qui a été le plus long, ce sont les résultats. Effectivement il y a infection mais pas aggravé par conséquent antibiotique et paracetamol. La médecin m indiqué qu'il faut bien aller régler à l accueil.

À l accueil, elle me donne les médicaments prescris dans des sachets clipsables. Pas de gaspillage avev des boîtes, juste ce qu'il te faut en cachet. On devrait peut être prendre exemple en france...

Au final j'ai payé 16 dollars de médicament /consultation + 4 euros de tuk tuk.... Ce n'est même pas le prix d un médecin chez nous... Et le tout à duré 1h ! Je n en revient toujours pas !

Pour fêter ça nous mangeons burger King avant de retourner à l auberge.

Histoire de se détendre de cette journée longue et épuisante... Je finis la soirée dans la piscine de l auberge. Et bien une piscine d eau salée c'est plutôt cool... Surtout qu'on on l a pour soi ! Haha

Aller dodo demain on visite Ankor !

Repos mérité à l hôtel !
11

Aujourd'hui, premier petit déjeuner à l hôtel King Boutique. J'ai super bien dormi... Et vu ce qu'il y a au petit déjeuner je vais super bien manger !

Il y a enfin du VRAI lait de vache !!!! Je suis aux anges ! Pastèque, banane, œuf au plats, riz, nouilles, sandwich concombre tomate, café, pain et confiture et surtout le jus de fruit qui a le même goût que le doliprane orange que l on donne aux enfants haha je pense que je peux commencer ma journée

Petit déjeuner King Boutique Hotel

A 9h nous partons pour notre excursion de la journée = les temps d Angkor. Nous avons pour nous des tuk tuk qui nous emmenerons à chaque temple que nous voulons voir. Mais avant il faut aller à la billetterie qui se trouve dans siem Reap.

Je ne vais pas dire que j'ai 0eur en tuk tuk mais quand dans les virages nous ne sommes plus que sur une roue... Ce n est pas très rassurant haha

La billetterie nous permet d acheter notre passe à la journée pour la modique somme de 37 Dollars !! A ce prix là on nous fait un badge avec une photo que l on devra montrer à chaque contrôle aux différents temples.

Pour un peu d histoire l’empire khmer fut fondé en 802 par Jayavarman II. Durant la période de prospérité de cet empire, Angkor était sa capitale. Avec le déclin du royaume khmer, la capitale d'Angkor fut abandonnée vers 1431. Par la suite, ses temples furent également envahis par la végétation foisonnante de la jungle du Tonlé Sap.

Depuis 1992, ce vaste complexe historique a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site s étend sur plus de 400 km² de superficie.


Angkor national museum pour les tickets

Le premier site que nous visitons de la journée est celui de Angkor Wat. Il est d'une longueur totale de 1 500 m et une largeur de 1 300m, et est le temple le plus sophistiqué du complexe et le plus grand monument religieux du monde entier. Edifié au 12e siècle par le roi Suryavarman II, cet endroit a été à l’origine un temple hindou et converti au culte bouddhiste vers le 14e siècle. Aujourd’hui, il est fréquenté par des moines bouddhistes. Il reste le temple le mieux conserver de Angkor.

Tout d'abord il faut traverser un immence jardin parmi lesquels on retrouve des constructions en pierres, des sculptures et de magnifiques palmier. Ce chemin royal nous mène au temple principale

Jardin d Angkor Wat

Je commence ma visite par la première partie du temple : le temple galerie. Je ne vais pas mentir, je suis une grande amatrice d archéologie et de civilisation ancienne. Et la j'ai l impression que c'est Noël. Voir autant de vestiges encore debout... Wahou c'est juste magnifique ! Voir à quel point l homme il y a presque 12 siècle était capable de créer comme bâtiment...

Je me balade entre les colonnes et les galeries. De temps en temps je me retrouve dans une cours magnifiquement conservée... J aimerais me retrouver projeter dans le passé pour voir comment tout cela se passait à l époque !

Temple à galerie

Ensuite direction le temple central, appelé temple montagne, pour lequel je dois monter une nuée de marche. Elles sont raides, il faut faire attention... La chaleur aussi nous menace ! Il fait excessivement chaud et nous descendons les bouteilles les unes derrière les autres.

J'ai aussi appris qu'il était possible de cloquer de l eau ! Oui... Avant de peler ma peau cloque de l'eau à cause de la chaleur et de l humidité... Charmant !

Temple montagne

Enfin je me retrouve dans l enceinte du temple ou se trouve un petit temple. J'ai vrakment l impression d avoir passé la porte des étoiles et d avoir atteri dans une autre civilisation... J adore!

Extérieur de Angkor Wat

Enfin je croise des danseuses Apsara, enfin des comédiennes pour les photos car aucune n a les mains et la cambrure des Apsaras, les danseuses cambodgiennes.

Je me fais ensuite benir par un moine dans le temple galerie. Je vous avouerais qu'il m a plutôt fait prendre une douche que béni ! Haha

Au bout de 2h de visites nous pouvons enfin retrouver nos tuk tuk pour bouger

Danseuses Apsara et bénédiction bouddhiste

Avant de faire les deux autres temples prévus, nous nous arrêtons manger dans u' restaurant sympa aux abords des temples. Je prend un riz omelette avec des morceaux d ananas.... Miam!! Un régal ! J ai de nouveau assez de force pour faire l aprem !

Restaurant local à Angkor Wat

Direction ensuite le Bayon, un autre temple emblématique de Angkor. Pour cela nous passons un pont sculpté et une porte magnifique.

Il faut avouer que ça a de la gueule !

Nous croisons également des singes. Sachez que Brigitte a essayé de toucher un singe... Mais que ce dernier à montrer les crocs... Et vu que le croc peut transpercer le bras de Brigitte... Celle ci a préférer s avouer vaincu et abandonné haha


Le tuk tuk nous dépose enfin au Bayon. Ce temple avec les 216 têtes de bouddha sculptées sur des piliers à quatre côtés. Aujourd’hui, le temple ne compte que 37 piliers visibles et debouts.

J'ai mis un pied dans ce temple et l imagination fait le reste. On a vraiment l impression que ce lieu est mystique... C'est envoûtant.

Les couloirs et escaliers se ressemblant tous, je me suis perdu. J'ai finalement capitulé pour faire le tour du temple jusqu'à trouvé la sortie attendue par les tuk tuk haha

Le Bayon

A la sortie du Bayon, une violente averse nous tombe dessus. Nous filons nous mettre à l abris mais les tuk tuk nous attendent beaucoup plus loin que la où nous sommes.

Jattend que ça se calme et part chercher les tuk tuk pour le reste du groupe. Ce qui est drôle c'est qu'ils se sont transformé en tuk tuk imperméable comme des calèches !

Ils acceptent de venir récupérer le reste du groupe et d aller au dernier temple

Sous la pluie battante

Localisé dans la partie est d’Angkor et envahi par la végétation, Ta Prohm est considéré comme un site naturel. On y trouve des arbres centenaires appelés « Tetrameles nudiflora » dont les racines sont littéralement entrelacées entre les pierres au-dessus des temples.

C'est aussi le lieu de tournage du Tomb Raider Legend avec Angelina Jolie!

Je suis hypnotisé par ses arbres qui poussent dans la pierre... Cette impression de récupération des droits de la nature sur la construction humaine. Le fait qu'il soit perdu en pleine forêt donne un côté vraiment mystique et aventurier à notre expédition.

Ce temple est particulièrement abîmé et il fait parti des temples en cours de renovation. Ici le Cambodge est en partenariat avec l Inde. De belles choses ont déjà été faites !


Ta Prohm

Après cette excursion, rien de tel que d aller manger une pizza et se faire les ongles ? Et bien oui c est mon programme de ce soir !

Je me décide sur une pizza Saumon ce soir mais partage avec un autre ado une pizza au fromage. Du frommmaaage !!! Enfin !!! Je suis comme une dingue !

Le repas est rapide par conséquent j emmene quelque ados se faire les ongles pour bien finir la journée.

Et je ne compte pas me priver : pour 16 dollars j'ai le droit à une dépose de ma porcelaine, une manucure et une pose de vernis semis permanent... Autant dire que ce n est même pas le prix d une manucure simple en France...

Soirée detentr

Le reste de la soirée se passe à essayer de trouver une solution de replis pour notre prochaine étape : une violente tempête à secouée les côtes du Cambodge ces 2 derniers jours, provoquant inondations, destructions et de localisation de famille... La où nous sommes censé aller en dernière étape. Par conséquent nous étudions toutes nos possibilité de replis au Cambodge ou en dehors pour la sécurité de tous.

12

Pour notre dernier jour à Siem Reap nous passons par le Old Market. Un lieu où se mélange nourriture et artisanat.

Dès notre arrivée nous tombons sur des femmes qui vendent des légumes à meme le sol. Cela ne me choqué pas vraiment mais c est plus les étales de poissons qui m ont un peu retourner le ventre. Le fait qu'ils nettoient et vident les poissons à meme le sol sans les concerser dans la glace... Et que certains poissons bougent encore alors qu'ils ont les intestins sortis... Je vous avouerais que j'ai eu quelques hauts le cœur à cause de l odeur.

Il y avait aussi des tortues vivantes... Je ne pense pas que ça soit pour en faire des animaux de compagnie... Je ne sais pas si il y a grand chose à manger dans une petite tortue mais bon...

Old Market de Siem Reap

Avec mon collègues nous parcourons les étales d artisanat. Chaque stand que nous faisons, nous nous faisons arrêté et injectivé par les vendeurs "hello girls, good price for you!"... Ça en devient vraiment insupportable. Tout se négocie puisque les vendeurs donnent un prix et lorsqu'on leur dit non, nous demandent pour combien on en veux. Les prix se font à la tête du client, aucune étiquette n est collée. En général on l'obtient à moitié prix. Mais cela donne deux sentiments byzares : le premier est que parce qu'on est occidentaux on va payer plus, donc on se sent un peu vache à lait et le deuxième sentiment c'est celui de profiter un peu de la pauvreté ambiante en faisant baisser les prix au maximum... Bref nous préférons sortir du marché pour aller prendre des jus de fruits frais.

Passion pour lui et Mangue/fruit du dragon pour moi.

Nous sommes à côté d'une échoppe de massage, les tarifs sont imbattables : 3 dollars les 30 minutes de massage ou de fish pedicure... Je vais vraiment avoir du mal en revenant en France lol

Nous reprenons les tuk tuk ensuite pour aller ensuite dans un plan d eau où se baigne les locaux. A la sortie de Siem Reap, la végétation change, nous retrouvons ce côté campagne.

En route vers le Barray

Nous arrivons au Barray. Il s agit d un plan d eau issus de la construction d un barrage en amont. Ici les familles viennent se poser dans les hamacs et les enfants viennent se baigner et jouer dans l eau.

Je ne pense pas me baigner, mais me reposer dans un hamac face à l étendu d eau, cela me semble tout à fait dans mes cordes !


Le Barray

Nous trouvons un endroit suffisamment éloigné des locaux pour ne pas les déranger à 18 et pouvoir mettre un peu de musique. Ici nous allons partager avec les chats... Qui on l'air d'être présent ici bien avant nous haha Brigitte va encore être de sortie aujourd'hui !!

Aujourd'hui détente et sieste au programme jusqu'au milieu de l après midi !

A midi nous commandons à manger pour 18. Et demandons du poisson pour mon collègue et moi. J'ai eu la surprise de me faire préparer des petits silures ou poissons chats, je ne saurais pas vraiment vous dire. Je sais seulement que ce sont des poissons de vases qui en plus de sentir le marécage une fois cuit, ont le gout de la vase...

Je ne suis pas du genre à me plaindre sur la nourriture mais à partir du moment où ni le chat, ni le chien ni les fourmis n ont voulu du poisson... J3 pense qu'il y a une raison.

Nous nous sommes rabattue sur des baignets frit de petites crevettes. Bien que meilleur, cela est vite écœurant... Tant pis


Poisson et crevette frit

Je me prend finalement une valeur sure, une noix de coco et décide de me poser un peu sur la "plage". On s y croirait non? Haha

Oui on est loin des plages de sable blanc d Asie du Sud mais bon.... On va pas cracher sur ce qu'on a, il y a pire comme journée !

Détente et noir de coco !

Le retour à la réalité est un peu violent. Nous recevons un appel de notre organisme qui nous annonce qu'une ado doit être rapatrier immédiatement du fait d'un évènement familial important...

C'est à nous de la prévenir... Et surtout nous devons rentrer immédiatement afin qu'elle puisse prendre son avion dès ce soir avant que nous changions de ville.

Il est assez dur d avoir le papa au téléphone et de rester maitre de ses émotions... D être face à une ado détruite par la douleur moral et de rester stoïque...

Le reste de l après midi à été plus que morose... Chacun ayant été touché par cette nouvelle, nous avons tous pris un moment pour nous laisser aller...

Surtout profitez de vos parents si vous le pouvez. Profitez des gens que vous aimez tant qu'ils sont présents et dites leur que vous les aimez. C'est important. Avant que tout bascule, tout allait bien.


Afin de patienter jusqu'au bus de ce soir, nous allons au night market de Siem Reap. Au bout d'une petite rue se trouve un croisement avec des rues artisanales, des bars et des masseurs.

Je prend quelques ados et nous allons nous faire un massage des pieds pour 3 dollar la demi heure. Qu'est ce que ça fait du bien... Cela nous a permis de nous changer les idées et de nous détendre. Le massage était très agréable.

Nous sommes arrivée avant qu'il ne fasse nuit, il n y avait donc pas encore de rabatteuse mais lors de notre sortie du salon, des filles maquillées et aguicheuse arrêtaient principalement les mecs dans la rue pour leur proposer des massages. Je pense que ce n était pas de simples massages...

Nous deambulons ensuite dans le marché artisanale, à la recherche de choses que nous n avons pas encore vu... Mais globalement nous retrouvons la même chose partout.

Nous finissons par aller regarder les vendeurs de glaces dont la technique est spécifique : une plaque glacée sur lequel ils font des cigarettes roulées de glace. C'est sympa à voir faire.

Night market Siem Reap

Nous allons ensuite manger dans un petit restaurant qui fait de la cuisine occidentale mais aussi cambodgienne. Nous sommes deux à nous lancer dans la nourriture Cambodgienne. Le premier plat est un émincé de poulet et oigon avec un œuf au plat, du riz blanc et une sauce au poivre. Le second plat est du poisson et des epinards dans une sauce au curry et servit avec son riz blanc. En vrai ? Un vrai délice !

Repas Cambodgien

Nous retournons ensuite au night market. Pendant que les filles sont font un massage des mains, pied et dos, je me prend une demi heure de massage complet à l huile ! Oui pour 6 dollars. J'explique expressément à la dame que je ne veux qu'un massage, rien d autre. Elle fait mine de ne pas comprendre et fini par me dire d un air faussement outré qu'ils ne font rien d autre que des massages professionnels ici et rien d autre haha

Frenchement? C'est génial... Et je pourrais passer ma vie ici 3b vrai... A me faire masser lol

Il est 23h, l heure de prendre notre bus de nuit direction Phnom Penh, capitale cambodgienne où nous récupérons un bus qui nous emmènera à Kampot si les routes le permettent. Les inondations se sont apparement calmé selon les gens sur place et tout irait pour le mieux, bien que mon contact avec l ambassade nous dise le contraire... Mais étant donné qu'aucun média ne nous donnent d info depuis 3 jours sur le sujet... Nous ne savons 0as à qui nous fier... Nous verrons bien...

Bus de nuit GiantIbis
13

Si je n'ai pas écrit hier c'est tout simplement parce que nous avons passé beaucoup de temps dans les transports. Nous nous avons pris un bus de nuit qui nous a fait arriver à 6h du matin à Phnom Pehn puis nous avons attendu jusqu'à 8h un bus qui nous amèneà Kampot nous sommes arrivés environ vers midi.

Le seul moment où j'ai été réveillé était durant les 2 heures d'attente à la gare routière de Phnom Pehn par conséquent il n'y a pas beaucoup de photos du trajet

Arrivé à Kapot le paysage est étrange beaucoup de famille semble avoir plier bagages des endroits semble un peu abandonné et certain tu es en encore énormément d'eau on sent que les inondations sont plutôt récentes

Notre hôtel est en plein milieu du centre-ville et la guest house est plutôt sympa j'ai enfin une chambre pour moi toute seul avec un lit dans lequel je vais pouvoir dormir en diagonale

KAMPOT

Pour midi nous mangeons dans un petit restaurant cambodgien où nous commandons de l'ananas confit, du riz frit avec de l'ananas et une salade grecque car j'ai une énorme envie de manger du fromage et qu'il y a de la feta dedans

Le soir j'ai testé le Lok Lak de crevettes un plat typiquement cambodgien

Nous mangeons pour 4 dollars par personne et avec départ assez conséquente franchement même si c'est un peu plus cher que Laos il n'y a vraiment pas photo sur les tarifs en bas table

Restau cambodgien à côté de l hôtel

Ce matin petit déjeuner dans le resto cambodgien que nous avons connu hier j'ai pris un pancake à la banane et ils me l'ont servi avec du lait concentré sucré à mettre dessus j'ai vraiment du mal à le finir et finalement je n'arrive pas à en venir à bout mais il était très bon

Pancake banane et lait concentré sucré

aujourd'hui notre but est d'aller visiter une plantation de poivre car Kampot est réputée pour son poivre d'appellation d'origine contrôlée

Le trajet initial en voiture dois prendre 45 minutes et nous avons décidé d'y aller en tout cas car fortement moins onéreux mais en réalité le trajet fut deux fois plus loin du fait de l'état de la route assez approximative et des énorme flaque d'eau encore présente sur certains tronçons. Je peux donc vous dire que j'ai fortement mal aux fesses durant tout ce trajet

Trajet jusqu'à la plantation

NouS nous arrêtons au secret lac qui est une immense étendue d'eau à perte de vue bordé par des montagnes qui se reflète sur la surface de l'eau en réalité il n'y a rien à faire autour mais la vue est vraiment jolie et mérite de s'arrêter pour prendre une photo

Secret Lake

Les 4 derniers kilomètres nous séparent en de la plantation sont vraiment accidentée est assez long à parcourir je pense que c'est à ce moment-là que nous avons le plus fait de rodéo sur le trajet

Route jusqu'à la plantation

nous arrivons à la plantation cette plantation a été sauvegardé et racheté par un couple franco-belge Bernard et Nathalie des visites gratuites sont organisées toute la journée en français ou en anglais et permettre d'en savoir un peu plus sur le fameux poivre de compote il est aussi possible à la fin de pouvoir acheter du poivre que nous aurons préalablement goûter

Mathieu sera notre guide dans la plantation et aussi pendant la dégustation je met dans chapeau de fermier et j'ai la tenue complète pour partir en expédition dans la fameuse plantation

La Plantation

Matthieu nous explique qu'ils ont 22000 poteau de poivre et il nous explique qu'en réalité le poivre et une liannd qui s'enroule autour des arbres et qui a besoin d'ombre pour pousser afin de remplacer les arbres et l'ombre ils ont entouré des lianes sur des poteaux et l'ombre a été créé à travers des feuilles de palmier séchées qui recouvre l'intégralité de la plantation de poivre

Il nous explique aussi qu'il plante d'autres choses afin de sauvegarder la richesse du sol tel que des bananes des ananas de la citronnelle des fruits de la passion des fruit du dragon Etc

il nous explique que la récolte se fait en deux parties et que le traitement du poivre n'est pas pareil en fonction de sa maturation il nous explique aussi que l'intégralité de la cueillette et du traitement des grains de poivre se fait à la main il y a donc entre 140 et 300 personnes sur la plantation en fonction de la saison qui sont nourri blanchi loger et payer afin de travailler le poivre toute l'année

Chaque couleur de poivre à un traitement spécifique et nécessite le respect de certains caractéristiques du fait de l'appellation d'origine contrôlée

Au final il répond environ 20 tonnes de poivre qui sont est bouillante et analyser mais aussi calibrer manuellement

La plantation

Il possède une petite machine artisanale permettant de fumer le poivre lui donnant un bout assez particulier une odeur assez reconnaissable Matthieu nous explique aussi que les gens représente surtout le terrain sont en fait des attrape moustique naturel

Brigitte Bardot est de retour à partir du moment où elle aperçoit début en effet sur la plantation les bûches servent à faire des balades en charrette mais sinon ils ne sont servent pas pour travailler la terre car le sol est argileux est déjà bien assez

Matthieu nous explique que Bernard et Nathalie ont racheté la plantation afin de préserver l'économie locale et les emploi dans la région ils ont aussi développé un autre projet social afin d'aider les écoles aux alentours

La Grande Pagode de l'entrée sûrement été rénové pièce par pièce et Rey assemblée afin de conserver l'architecture khmer local

La plantation

À la fin de la visite guidée de la plantation Mathieu nous fait un atelier dégustation des différents poivres que nous pouvons trouver ici nous pouvons les goûter et les sentir et c'est un vrai délice en réalité le poivre en France nous semble bien fade à côté

il est donc possible ensuite de pouvoir acheter du poivre de la plantation et bien que le prix soit plus élevé qu'au marche ici nous avons la certitude qu'il s'agit bien du vrai et que cela permet aussi de financer le projet social de Bernard et Nathalie

dégustation de poivre

J'avais réussi à négocier le repas de midi pour l'ensemble du groupe on arrive à un pfi. assez intéressant de 6 dollars par personne ils nous ont donc proposé un Lok lak de bœuf un Amok de poisson et une soupe de curry vert aux légumes franchement le repas était simplement succulent j'ai bien sympathisé avec Louise une des guides française de la plantation qui est venu s'installer ici et qui est tombée amoureuse du pays

elle nous a recommandé de goûter les glaces artisanal au poivre de Kampot par conséquent nous avons goûté les trois parfums vanille citron et chocolat et bien il est vrai que le poivre apporte un goût particulier et assez intéressant à la glace et que c'est plutôt bon en bouche

repas à la plantation

En début d'après-midi nous reprenons les touk-touk pour rentrer à l'auberge la route est parfois compliqué par conséquent nous sommes obligé de descendre du tout. Afin qu'il qu'il soit assez léger pour traverser certains obstacles je me suis même demandé à un moment donné si on allait pas être obligé de pousser le tuktuk pour rentrer chez nous

les routes ne sont souvent pas bétonné mais avec les inondations elles ont beaucoup morflé la plantation a été inondée du fait de l'explosion du barrage et les villages dans les alentours on vu leur population partir du fait des maison rempli d'eau

retour à l'auberge

Le soir j'ai pris au restaurant du pain avec de la persillade et du fromage ainsi qu'une soupe de potiron c'était vraiment très bon j'ai ensuite été faire un tour au supermarché pour voir si je pouvais ramener des trucs intéressants il est vrai qu'en gâteau les Asiatiques savent innover même si souvent les goûts sont assez chimiques


Supérette

l'étape de Kampot nous a été imposé à l'origine nous devions aller à Koh Rong mais l île ne possédant pas de médecin il a été décidée en amont de la colo de ne pas s'y rendre et de trouver une ville alternative en vrai cette ville ne me fait pas rêver.... nous verrons demain ce qu'il en est

Soyez indulgent sur ma manière d'écrire ce soir en effet il est 2h du matin ici et je suis vraiment fatigué j'ai par conséquent fait appel à mon dictaphone afin de pouvoir réaliser le récit de ma journée

14

Aujourd'hui c'est grasse matinée mais le jour me réveil vers 6h30... Et le bruit de la pluie aussi.... J'ai l impression que chaque matin à cette heure ci Kampot à le droit à un mini ouragan...

Je me rendors jusqu'à 9h30...la pluie s est arrêté, le temps d aller déjeuner.

Mais ce n'est que de courte durée car dès le retour à l hôtel... Rebelottz... Violentes averses....j'adore cette ville et ce climat... Ça se sent non ?

Un matin comme un autre à Kampot

Ce matin c'est Marché de Kampot et massage. Les groupes s alternent toutes les heures....

Soyons honnête le marché de Kampot est essentiellement composés de magasins de fringues, royalement identiques et pas vraiment très joli... L autre moitié des magasins est fermée ou abandonnée.... En 10 minutes montre en main nous avons terminé le tour...

Nous finissons les 45 dernières minutes au café de l autre côté du rond point en forme de Durian (fruit local). Depuis le temps que je veux testé les boissons Bubbles... Je me prend un Macha latte frappé avec des Bubbles. Autant la boisson est bonne... Autant pour les billes on est sur une texture particulière et particulièrement gelatineuse... J'essaie donc de finir ma boisson en évitant les billes.... Mais la mission est vraiment compliquée haha

Sur le chemin du retour Brigitte a refait son apparition... Elle a croisé un bébé chuot tout mignon et n a pu s empêcher de lui faire un énorme caaaaallliiiiiin d amour.'...et de tenter de le kidnapper... Le problème était qu'il était à une dame et qu'elle a dû lui rendre hahaha

Visite Kapot

Le moment est arrivé pour mon groupe de passer à la casserole. Nous nous sommes bien renseigner sur les salons de massage de la ville... Car on ne va pas se mentir, la ville est quand même relativement active niveau tourisme sexuel là où nous logeons...

Le salon où nous sommes est vraiment pro et les nanas vraiment sympa. Nous choisissons 1h de massage intégral kmer à l huile. Niveau prix on est sur du 8 Dollards...je vous laisse juge hahah

Nous montant dans une pièce avec plusieurs lits. De la lumière tamisée et de la musique douce. Nous nous mettons en sous vêtement et on nous recouvre de serviettes.

Le massage démarre à plat ventre par les pieds et remonte progressivement jusqu'en haut du dos en passant par les muscles fessiers. Assez rare mais vraiment agréable ! Pas du tout suggestif, vraiment basé sur le muscle.

On nous retourne comme une crêpe à la moitié du temps pour nous faire les bras... le crane.... Le visage et pour finir par les trapèzes....

Le massage traditionnel kmer est un massage appuyé, avec la gestion des points de pressions, des nœuds, l étirement des muscles et l'activation de la pression sanguine. Je vais être honette, ça fait mal lorsqu'elle appuyé sur les zones de retention d eau et de peau d orange ou quand elle enlevé des nœuds.... Mais qu'est ce que ça fait du bien à la fin.... Olalala au bout d une heure je n ai qu'une envie... Dormir là où elle m a laissé...!

Je pense revenir avant la fin du séjour pour me faire une heure de massage à l huile chaude et vraiment je recommande le salon Golden Hand Massage....un vrai plaisir...

Golden Hands Massage

Petite pause Curry Soup et salade Greque après ce moment détente. Histoire de remplir son estomac avant d aller faire la sieste.

Restaurant

Vers 17h nous prenons le bateau pour remonter la rivière et voir le coucher du soleil à 18h30. Nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre... Mais niveau activité en ville nous sommes plutôt à court d idée... Aloès nous nous sommes lancés et avons embarque sur ce bateau en bois qui nous est réservé. Nous partons de l embarcadère de Kampot.

Départ de la sunset cruise

Nous naviguons 15 minutes au milieu de paysages industriels et urbains... Pour l instant je ne trouve pas ça très joli... J'ai vraiment peur que l on soit déçu...

Et d un coup nous sortons de la ville et la rive laisse place à des palmiers et des forêts d'arbres exotiques... Des pagodes au bord de l eau... Nous n avons plus du tout l impression d être à Kampot... Cela me redonne le sourire !

Le capitaine nous laisse conduire son bateau, je suis trop forte, je n ai pas coulé le bateau ! Je n ai pas fait le titanic!

Nous décidons de passer le reste du voyage à nous détendre avec mon collègue... Après tout il reste 4 jours de voyage... C'est le moment de se reposer.


Sunset cruise

Nous arrivons à notre point de demi tour au coucher du soleil. Ce dernier se reflète sur l eau c'est vraiment beau....

La nuit tombe très vite ici. Avant que l obscurité nous enveloppe, le capitaine nous laisse accoster sur une plage de sable blanc et de palmier... Improbable ici !

Juste le temps de prendre des photos pour se la péter un peu et hop nous repartons.

Sunset cruise

La nuit est définitivement tombée et les bateaux bars s éveillent. Afin de les laisser passer le capitaine arrête quelques minutes le bateau sur un bord sauvage avec des arbres... Je vois clignote des lumières dans l arbre... Pourquoi y a t il des guirlandes ? C'est pour les touristes ?!

Si une lumière de guirlande s envo

lé...on peut penser que ça n est pas une guirlande du coup ?! Oui.. C'est des lucioles en fait ! Les bords de la rivière sont bourrées de lucioles ! C'est trop beau ! Mais impossible à capturer avec un appareil photo...

Je m allongé tout le chemin restant et contemple le ciel.... Je n ai jamais vu autant d étoiles dans le ciel... Parfois certaines disparaissent et d autres apparaissent.. Cela m apaise et me bercé... Jusqu'à ce que nous arrivions à nouveau à l embarquadere...

Finalement la journée était plutôt pas mal... Et assez relaxante ! C'était très agréable !


Sunset cruise at night.
15

Aujourd'hui nous partons à 7h pour aller au parc nationale de Riem. Sur le principe nous sommes à 90 km de Riem.... Mais on nous a prévenu que vu l état des routes on mettrait 3h pour y accéder...

Un petit bus jaune, comme le bus magique vient nous chercher. C'est notre bus privatif pour la journée. Aller hop direction le Parc.

La route se passe bien jusqu'à la grande portion de routes à trou où la vitesse maximum du chauffeur doiy atteindre 5 km/h... En plus d être trimballe de gauches à droite de manière violente à chaque trou, nous avons mal au fesse car chaque trou nous soulève de notre siège... Heureusement qu'on a pas fait ça en tuktuk !

Je croise les doigts pour que les plages en vaille la peine... Cela fait 2 semaines que nous cherchons des coins plages sympa sur cette etape... Mais ce n'est pas vraiment le point fort du Cambodge. Nous avions Sihanoukville mais depuis l implantation des chinois il y a quelques années les plages sont devenues des décharges publiques.... Les plages de Kampot et Kep ne sont pas mieux non plus.... Les îles interessantes sont trop loin d accès à la journée...

Trajet jusqu'au parc national de Riem

Nous arrivons au parc après 3h de rallye. Attention ces photos ne sont en aucun cas truquées ! Nous avons réellement vu cela !

Petites plages de sables claires, avec soleil et chaleur de l eau de l océan indien...

Brigitte a également croisé Mr Pouki son nouveau copain de la matinée. Avec qui elle a beaucoup sympathisé !

Riem Beach et Mr Pouki

Nous décidons quand même de continuer notre recherche de la plage parfaite. Après avoir marché 10 minutes, nous empruntons un chemin en travaux, longeons un mur ouvert et traversons un petit estuaire. Nous arrivons sur une plage de palmier où nous sommes seuls... Au loin le port militaire... Nous comprenons que nous sommes en fait en train de nous poser sur une plage de la base militaire...

C'est quitte ou double.... En espérant qu'ils fassent pas des entraînement de mine sur leur terrain lol

Nous posons notre camp ici et allons nous baigner.... L eau est chaude... Paw besoin de tergiverser 100 ans pour savoir si on rentre en entier ou nous dedans !

Il faut juste faire attention aux méduses... Je ne sais pas si elles sont dangereuses ici ou si elles brûlent juste en cas de contact... Alors mieux vaut être prudent.

1h plus tard un militaire vient à notre rencontre et nous demande de partir car nous n avons rien à faire la ! OK... Toute façon il est l heure d aller manger! Nous rebroussons chemin pour revenir à la route principale.

Plage de la base militaire

Nous retournons sur notre première plage. Il y a des hamacs et un resto piur manger. Ici personne ne parle anglais et surtout nous avons bien compris qu'ils n aimaient pas trop les étrangers et qu'ils n avaient pas l habitude de voir des nanas en maillot de bain...

Nous avions commandé du poulet fris.... Ils nous ont servis du cartilage de poulet ainsi que le cœur et les pattes, le tout mélangés à des légumes...autant dire que les ados ont taxés notre assiette de crevette lol ce que je comprend volontiers !

Après cette mauvaise expérience nous partons nous mettre sur les hamacs face à l océan. C'est l heure de la digestion et du repos. La moitié se repose ici pendant que les autres se baignent. L après midi passé assez vite. Il est l heure de rentrée et de reprendre 3h de bosses et de trou hahaha

Riem Beach

Le retour étant sensiblement le même qu à l allée, je préfère vous raconter un secret... L envers des photos que j'ai pris... En effet bien que les photos laissent apparaître des plages "paradisiaques" il n en est rien si les photos avaient été prises avec un autre angle....

En effet les deux plages que nous avons faites sont "plus '" propres que toutes les plages que nous avons vu pendant nos recherches... Mais cela reste violent visuellement pour nous occidentaux. Il faut comprendre que les déchets ne sont pas traités au Cambodge, et que la préoccupation du recyclage et de l environnement sont quasi inexistant. Par conséquent partout où vous irez il y aura des déchets par terre. Que ça soit dans la jungle, dans la rue ou dans l océan...

Et pour être honnête avec vous jusqu'au bout je voulais vous montrer l'envers du décor de mes photos de rêve.... Afin que vous compreniez bien qu'il n y a aucun endroit au Cambodge qui n échappé à cela..

Dexheterie à ciel ouvert

Nous sommes rentrés vers 19h...le temps de prendre une bonne douche pour enlever tout le sable et le sel et il est temps d aller manger.

Avec mon collègue c'est détente ce soir : pizza Margherita et pancake chocolat. Et pour clôturer la soirée nous sommes allés tester le massage intégral kmer à l huile chaude pendant 1h... Haaaaaaaaaa la détente... juste le temps d aller jusqu'à ma chambre... Et il est temps de s endormir... Demain nous repartons en expédition plage... Nous verrons bien !

16

Aller hop rebelotte, nous nous réveillons assez tôt pour pouvoir aller à Koh Tonsay, ou "l'île au lapin" aujourd'hui. Ce n'est pas parce qu'il y a des lapins hein, c'est uniquement car vu du ciel elle ressemblerait à un lapin.... Au grand damn de Brigitte !

Nous prenons notre petit déjeuner dans le bus. OK ce n est pas très équilibré mais nous sommes des aventuriers ! Lol

Nous prenons le bus jusqu'à la ville de Kep à 30 minutes de Kampot, ville du crâbe ! Ici nous allons prendre un bateau !

Sur la route de Kep

Nous arrivons sur un ponton où beaucoup de bateaux sont amarrés. Ce sont les bateaux qui font la traversée entre l'île et Kep toute la journée. On nous réserve 3 bateau, 6 dans chaque alors que un bateau public peut contenir 15 personnes... Allez comprendre.... Bref je prend un médicament contre le mal de mer et embarque

Traversée jusqu'à Koh Tonsay

La traversée se passe bien, légèrement mouillee par les vagues mais rien de bien fou. L île sur laquelle nous acostons est très jolie. On se croirait dans un épisode de Koh Lanta car nous devons sauter du bateau et rejoindre la rive en marchant dans l eau.

Pour atteindre la plage nous devons traverser la jungle car elle se trouve de l autre côté de l île. Elle n'est pas très grande puisque en 10 minutes nous arrivons à destination.

Paysage de Koh Tonsay

Je reviens sur ce que je vous ai dit la veille sur les déchets. Ici aussi ils sont présents, pas de cas particuliers.... Si on lève la tête tout est beau mais dès qu'on la baisse... On a même le droit à une décharge de plastique à l arrière de la plage, juste avant les bungalow...

Dark side de l Île

Nous arrivons sur la plage. L avantage c'est qui' y a un hôtel et un restaurant, par conséquent cette plage est plus ou moins entretenue. Elle possède cependant beaucoup d algues.

Je fais la rencontre d un petit chiot adorable avec ses petites oreilles. Il veut jouer avec nous et accepte volontiers d être dans mes bras. Il me fait plein de bisous et commence à me mordiller. Brigitte est au ange ! Ils vont passé un bon moment ensemble sur le hamac !

Le paysage est assez joli, frenchement hamac, sable clair et océan indien... Avec un cocktail d ananas.... Que demander de plus !

Plage de Koh Tonsay

Il est temps de manger au resto. La carte est grande mais comme presque comme chaque fois beaucoup de plats ne sont pas faisables car il manque des produits. Moi qui voulait des Springs Rolls au crabe... J'ai du finalement choisir au calamar. Ils étaient très bon mais je suis persuadées que calamar, bœuf ou poulet... Nous avons tous eu les mêmes Springs rolls lol ensuite j'ai eu envie de goûter la spécialité de Kep... Le crabe ! Je n en avait mangé qu'une fois petite et c'était ma maman qui me l avait préparé.... Et bien c'est unr belle galère à décortiquer ! Et surtout il y a pas trop à manger dans celui là ! Mais la sauce est assez bonne même si un peu épicée !

Maintenant que j épluche les crevettes aux ados, que je prépare le poisson pour qu'ils n ai plus d arrêtes et que je décortique un crabe.... Je pense être prête à devenir maman haha

La salade de fruit était bonne mais sans plus.... Dommage pour une île comme ça... Et j'ai voulu testée l ice tea au lait concentré sucré... Mais je ne recommencerai pkus. Déjà l ice tea est pour eux un vrai the froid sans sucre et avec le lait concentré sucré et des glaçons... C'est vraiment particulier! Je ne vous encourage pas à le faire !

Repas Koh Tonsay

Nous restons jusqu'à 15h et retournons prendre le bateau. L océan est monté et il est agité... Le retour à été beaucoup plus houleux et nous sommes tous arrivé trempés 'au ponton de Kep.... Pour réussir à descendre du bateau sans finir à l eau ce fut une aventure...

Ce soir c'est notre dernier soir à Kampot. Demain matin nous prenons le bus pour Phnom Pehn car c'est la bas que nous reprenons notre avion pour la France le 21.

Alors pour fêter la fin de ces trois semaines d aventure et surtout parce que c'est leur dernière colo, nous privatisons un bâteau/bar de 20h à minuit pour pouvoir leur faire une soirée. Musique à fonds, soft qui coulent à flot, nous faisons notre soirée au rythme du cours d eau. C'est une vraie bonne soirée même si je pense que le personnel Cambodgien doit vraiment trouver que les touristes occidentaux font beaucoup de bruits pour pas grand choses haha

Une fois la balade finie, la musique et les lumières se coupent... Il est temps d aller dormir ! Demain nous reprenons la route tôt !

Soirée sur le bateau Bar
17

Nous sommes arrivés hier à Phnom Pehn. Je n ai pas écris car nous étions tous vraiment fatigué.

En vrai le trajet en Tuk Tuk de la gare routière à l auberge m a un peu achevé. Grande ville, bruyante, étouffante avec un air saturé de pollution et avec une conduite digne d un sport extreme... Je me suis sentie oppressée... Peut être que si j avais eu l occasion de visiter cette capitale plus longtemps j aurais apprécié mais en réalité en 40 minutes de transport je n ai pas vu un seul espace aéré sauf les énormes ronds points lol.


Phnom Penh

Nous avons eu tout juste le temps d arriver à l auberge que la pluie s est abattu sur la ville... Par conséquent pour aller manger il a fallu attendre 15h lol

Personne n avait envie de manger local, nous avons donc terminé au Domino's Pizza. Sachez que comme au Burger King de Siem Reap, les tailles sont différentes par rapport à la France. C'est comme ça que nous avons capte que les larges ici sont des médiums en France. Et qu'ici ils ont plus petit que médium... Small... Yes... Une pizza aussi grande qu'une assiette à dessert XD

J'ai aussi réussi à trouver du perrier ! Que je n avais pas vu et bu depuis mon départ de France !

Domino's Pizza et Perrier

Prenant notre courage à deux mains nous sommes aller faire le Russian Market pour dépenser nos derniers dollars et finir d'acheter nos souvenirs. Globalement nous avons trouvé la même chose que dans les autres villes, à la seule différence qu'il était très compliqué de négocier les tarifs ici !

Ce marché est un vrai labyrinthe de couloirs. Autant dire que quand on trouve une boutique on ne se dit pas qu'on reviendra plus tard... Parce qu'on est pas sur de la retrouver lol

J'ai fini par trouver une boutique d épice local, j'en ai profité ! Je pense que c'est une bonne chose à ramener !

Je n ai pas compris tout de suite l effervescence autour de moi....mais en fait les boutiques étaient en train de fermer.... C'est comme ça qu'à 17h45 nous nous sommes retrouver à chercher les sorties encore ouvertes...

Nous sommes donc rentrés à l auberge et avons passé la soirée à discuter rigoler et nous remémorer la colo.


Russian market

Ce matin c'est grasse matinée. Par conséquent tout le monde dort encore quand nous nous réveillons vers 8h30. Nous pouvons terminer notre paperasse avant le grand départ.

Vers 10h nous décidons d aller au Starbuck avec les ados réveillées. Il est plutôt grand et les tarifs sont globalement les mêmes que chez nous ! Pas trop de dépaysement du coup ! Je prend le Chai Latte que je n ai pas eu à l aller à Doha. La serveuse me demande mon prénom. Je suis étonnée qu'elle l ai compris du premier coup ! Mais en fait lorsqu'elle me tend mon gobelet ce n est pas vraiment la bonne orthographe haha Elodie s est donc transformé en Elludi ! J'aime bien ça sonne plutôt bien !

Starbuck coffee

Nous terminons tous nos sacs avant le check out de midi et allons manger avant que les taxis nous emmènent à l aéroport.

Notre dernier repas typiquement asiatique, il faut en profiter !

Ils mettent presque 1h30 à nous envoyer tous les plats et les boissons... Les dernières sobt prises à emporter car les taxis sont là. On a vraiment l impression qu ils n'ont pas d heures de "coup de feu" au restaurant car à chaque restaurant qu'on a fait, il a fallu énormément de temps pour nous servir et peut importe l heure les restaurant n ont jamais été bondés.

Restaurant asiatique Phnom Penh

Nous arrivons à l aéroport à 14h pour un décollage à 17h. Dans le taxi un numéro Cambodgien nous appelle. Il s agit de Quatar Airways. Ils sont sur Booker de 18 places... Du coup c est nous qui trinquons.

Le problème étant que si nous n arrivons pas à Paris à 6h55 demain c est 16 ado qui loupent leur trains et avions de retour !

Nous arrivons au guichet et nous tentons d expliquer la situation. Pendant 20 minutes une hôtesse tente de nous trouver une solution. Cela n a pas l air très bien engagé car plusieurs personnes se rajoutent autour d elle pour réfléchir... Vers 14h30 elle nous annonce que nous pouvons embarquer dans l avion de 15h45 direction Bangkok pour ensuite prendre un avion pour Doha et ensuite prendre notre avion pour Paris. Good news alors! On prend ça !

Nous commençons à déposer nos bagages mais les hôtesses n impriment aucun billet... Les sacs ne défilent pas... Pourquoi ça n avance pas ?

Les infos de quatar airways n arrivent pas à être transféré sur Bangkok airline... Impossible de nous identifier... Les minutes défilés... Il est 15h...

Les premiers billets arrivent... Les premiers bagages partent... 1...2....3....4....6....stop ça ne marche plus...apres encore 10 minutes d attente on nous propose de faire partir les 6 dans un avion et le reste après.... Je rigole c'est nerveux. Je leur explique qu'ils sont mineurs. Ils partent avec nous ou ne partent pas. C'est le bordel pour eux car maintenant qu'ils sont enregistrer il faut nous enregistrer aussi !

Une hôtesse de Bangkok airways commence à s impatienter alors que l hôtesse de quatar airways se démène pour réussir à faire passer tous les passeports. Pas besoin de comprendre leur langue pour comprendre qu'elles s'embrouillent.

À 5 passagers de la réussite je comprend que l hôtesse compte faire partir l avion sans les derniers dedans. Avec mon collègue nous décidons de nous séparer. S'il le faut je partirais plus tard avec les 5 restants. Il faut essayer de limiter les dégâts.

Je me retourne vers l hôtesse et la supplie de patienter, il est 15h25 et c'est important que nous passions. Elle me lance un regard noir, une phrase sèche en thaïlandais avec un geste d énervement.... Aie... Je suis fatiguée, j essaie de rester correcte, alors ne me parle pas comme ça... Je me retourne et m enerve. Nous sommes un groupe, et ça sera soit tout le monde soit personne. Et si elle ne peut pas faire patienter l avion pour 2 personnes restantes alors qu'ils sont responsable de ce bordel je continuerais à m énerver !

L hôtesse de quatar airways prend les passeports des mains de l hôtesse énervée et se chzrge de faire elle même les billets restants. Elle a juste le temps d imprimer nos billets que un Stewart me prend par le bras pour nous emmener à l'embarquement.

Je tire l ado restant avec moi. Nous partons en courant. Nous montant l escalateur 4 à 4, nous passons devant tout le monde au contrôle d identité, nous arrivons en courant au contrôle des bagages qui d ailleurs n ont pas vraiment été vérifiés.... Et nous arrivons à la porte f Embarquement. Le Stewart s excuse et je le remercie de son aide. Il est 15h40 nous montant dans l avion.

L avion décolle à 15h45... Et nous sommes tous dedans ! Croisons les doigts pour que le reste du voyage se passe calmement...

Retenons que part contre la nourriture ne fut pas une grande réussite avec la compagnie Bangkok airlines! Haha et qu'ils importent le Cabernet Sauvignon... D Argentine !!!

BANGKOK AIRLINE

Après une heure de vol nous arrivons sans encombre. Notre correspondance est dans 3h...le temps de faire quelques magasins en duty free... Ou pas ! Un paquet de mnm 12 dollars ?! Mais ils sont en or ?

Mon parfum est aussi cher qu'en France, Victoria secret est aussi plus cher qu'ailleurs... Nous finissons au burger King où avec 11 dollars je n ai même pas pu avoir un menu complet... J'ai donc du faire abstraction de la boisson... Aéroport de riche hahaha

Nous embarquons à l heure ! Nous avons 7h de vol jusqu'à Doha.... Je vais me coucher ou plutôt regarder une ribambelle de films sur les écrans de quatar airways !


Aéroport de Bangkok

Nous atterrissons à Doha à 23h50 heure locale. Nous nous rapprochons de chez nous. Nous n avons plus que 1h de décalage avec la maison !

Notre correspondance décolle à 1h00...pas le temps de se poser de question, il faut traverser ce grand aéroport et passer de nouveaux contrôle ! On dormira plus tard !

Une fois dans l avion, nous demandons des doudous quatar airways haha le voyage touche à sa fin...


Aéroport de Doha

Si vous lisez cet article C est que nous avons atteri à Paris et que notre voyage est terminé ! Merci à ceux qui m ont suivi et qui ont partagé ce voyage ! ❤️