Coeur sauvage et naturel, caractère volcanique et beauté glacée, laisse moi te découvrir et t apprivoiser. Le pays des elfes je parcours et d une douce énergie boréale je m entoure ❤️
Février 2019
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Debout 6h à l auberge St Christopher Inn à Gare du Nord à Paris. L avion est à 11h35 mais mon voyage est un peu différent du précédent. Aujourd'hui je pars en Islande avec avec mon Directeur et mon collègue ainsi que 21 ados de 15 à 17 ans. Nous partons 1 semaine à la découverte de cette île magnifique.


6h20 j attend sur le quai que mes collègues arrivent, je ressemble à Franklin la tortue avec mon sac de voyage. Ça pique de partir si tôt un samedi alors que on a bossé toute la semaine. J abandonne très vite l idée de comprendre les formules mathématiques du RER B, et me félicite de ne pas avoir continué dans la voie de l ingénierie et la physique. Pas le temps de niaiser ! Nous avons rendez vous avec le coordinateur jeunesse à 7h à Charles de Gaules, les premiers enfants arrivent à 7h30.



Départ de Paris

Le trajet en RER est tranquille, nous sommes content de nous retrouver pour bosser ensemble une nouvelle fois ! Je ne saurais partir avec un autre directeur !


Nous récupérons quasi la totalité des Ados mais un de nous doit attendre encore 1h que la dernière arrive. Je perd au chifoumi en trois manches... Ç est moi qui reste ! Et oui c est comme ça que l on choisis nos taffe au sein de l équipe haha.

J'ai de la chance... Pendant une heure une nana des taxis répètent "vrai taxi, porte 11, true taxi gate eleven" à chaque personne sortant de la zone de débarquement... Une fois partie mon repie fut de courte durée puisqu'un homme l a immédiatement remplacé ! Après seulement 5h de sommeil j'ai bien cru ne pas réussir à leur faire manger mon application Uber hahahb


Je récupére mon ado, direction l enregistrement, nous blindons nos sacs de nourriture achetés en France afin d économiser un maximum en Islande. On veut mettre un maximum dans le budget activité et la vie est très chère la bas.


Embarquement... Avion à l heure, compagnie Wow tout de violet vêtu jusqu'à la carlingue de l avion ! Quel classe ! Le trajet passe vite, nous dormons la majeur partie du temps et nous papotons des futurs séjours à venir. J en connais certains avec qui je suis déjà partie, C est une bonne ambiance.

Tout le trajet une petite de 4 mois sur les genoux de son père me dévisage. Elle est ultra calme... Elle n a pas pleuré une seule fois en 3h30 de trajet. Elle est chou... Parfois elle me sourit avec ses grands yeux ronds.


Nous récupérons tous nos bagages sans encombre, soulagement général ! Le séjour peut enfin commencé ! N'oublions pas de régler nos montres, ici il est une heure de moins qu'en France !


Aéroport d Islande

Après une heure d attente de notre bus privatif qui nous avait légèrement oublié, nous prenons la direction de Reykjavik où se trouve notre auberge. Il y a 50 minutes de trajet car l aéroport de Keflavik est au sud ouest sur l île. Afin de rentabiliser au mieux notre temps et la location du chauffeur nous avons décidé de faire un crochet par les zones géothermiques de Seltun et par le Lac de Kleifarvatn. Heureusement que je fais un blogg écrit et non oral... Sinon j aurais déjà abandonné l idée de proconcer ces mots... Par contre à l écrit au Scrabble... On est pas mal !


Le trajet jusqu'à la première étape est jalonné par des paysages aussi atypiques les uns que les autres... Des paysages lunaires et volcaniques... Du sable noir... Des roches recouvertes de mousses... Des reliefs à perte de vue... Pendant plus de trente minutes nous ne voyons pas une seule habitation... Puis une ferme... Puis plus rien... En effet une grande partie du territoire n est pas habitable... Trop hostile à l agriculture et à la construction.

Pour la première fois de ma vie je vois une autre facette de l océan Atlantique ... ! Wahou ! Les énormes vagues viennent s échouer sur le sable noir et se cassent sur les falaises de lave séchées.

Ce qui est drôle c est qu il n y a qu'une route tout le long avzv une seule voie dans chaque sens... Et quasiment aucune voiture dessus... Cette route s appelle la Reykjanesbraut. Avantage de la route unique ? Pas besoin de GPS C est toujours tout droit !



Trajet le long de la route Reykjanesbraut

Le bus nous pose à Seltun... Une magnifique et lourde odeur de souffre nous accueil...sympathique ! Il est impératif de marcher sur le chemin délimité sous peine de voir ses chaussures brûlées !

La péninsule dans laquelle nous nous trouvons est juste au-dessus du rift atlantique, qui est la zone de séparation entre les plaques américaines des plaques eurasiatique. L activité volcanique et géothermique y est très forte. Ce qui donne comme ici un spectacle grandiose en surface !

Il peut, il y a du vent, il fait froid, mais je veux absolument aller en haut du chemin, en haut de la montagne ! Je ne veux avoir aucun regret. Nous passons devant des flaques de boue en ébullition... Des trous de gaz d'où s échappent de la fumée.... Nous traversons un cours d eau... La terre au sol est noire sur la montagne mais rouges et oranges autour des flaques de boues. Comme si il s agissait d argile.

Après une grosse montée bien raide, glissante, en nous battant contre le vent, nous sommes en haut ! La vue est magnifique mais la pluie/neige nous clou le visage avec le vent ! Impossible de rester plus longtemps là haut !

Retour jusqu'au bus avec v nos chaussures plein de boues... La chauffeur est ultra contente qu'on lui salisse son bus !


Zone géothermique de Seltun

Aller hop remontons dans le bus jusqu'au lac. La chauffeur nous dépose en haut de la route. 100 m nous sépare du lac... Je ne peux pas rester là, je dois aller voir cela de plus prêt ! Je m élance sur la plaine rocheuse et rocailleuse d un noir mat profond. Les roches volcaniques sont omnies présentes ici.

Je pose mes traces de chaussures dans la neige, trace éphémère de ma venue sur l île.

Le lac est magnifique et légèrement très froid ! En face il y a les montagnes enneigées. Le panorama est saisissant car certains endroits du lac sont gelés et ce dernier est entouré de sable volcanique. J escalade des rochers... Trouve une grotte... Un autre point de vue... Ce paysage est à couper le souffle et surtout... Il n y a pas âme qui vivent aux alentours. L'espace d un instant je me sens comme dans Game of throne au moment de passer le Mur pour aller vers le territoire des sauvageons.



Lac de Kleifarvatn

Il est temps de rentrer à l auberge... Nous sommes trempés et nous avons froid. Il est temps de s installer et de prendre une douche... Temps de manger et d aller se coucher.


Nous regardons le site des aurores boréales en espérant avoir une bonne nouvelle... Mais ça ne sera pas pour ce soir, le temps est mauvais et le ciel n est pas dégagé... Dommage, peut être une prochaine fois! Je serais très frustrée de rentrer d Islande sans avoir eu la chance d en voir une...


Je vais me coucher, dans ma petite chambre individuelle , privilège d être la seule animatrice fille du sejour ! Il est temps de se reposer... Le soleil s est couché à 18h26 aujourd'hui... Et il se levera à 8h54 demain... À demain pour la suite de nos aventures !

Auberge de jeunesse de Reykjavik
2

Ce matin je me réveille, je regarde par la fenêtre, il fait nuit noir... La lune est encore haute dans le ciel mais bien cachée derrière les nuages. Je regarde l heure, il est 7h30 ! Ha oui effectivement ils rigolaient pas à la météo quand ils disaient "ensoleillement à partir de 8h54"... J'ai vraiment l impression d être debout trop tôt par rapport au monde. Toit le monde dors encore je peux donc prendre ma douche et me préparer tranquillement. Mais je retourne quand même me coucher après ma douche. Après tout la vie commencera à s éveiller vers 9h !



Réveil islandais à 7h30.

Le petit déjeuner se fais avec des produits trouvés au supermarché local. Et oui ici pain complet et noir et lait entier.... Oui mes chers ados, faire chauffer du lait entier donne de la crème pâteuse... Oui le lait entier a un autre goût... Oui ici ce n est pas du demi écrémé qu'ils boivent en priorité. J'ai aussi découvert le jus de fruit à diluer dans l eau... Une fois avoir eu bu 1 verre non diluer et avoir été atteint de diabète haha. Et oui sur la brique il y a marqué en islandais "jus concentré en sucre à dilué 1:4"....je comprend mieux...


Aujourdhui est une journée cool, nous ne partons pas en excursion, nous décidons donc de faire le Vieux Reykjavik. Le soleil nous fait même l honneur d apparaître derrière les nuages et il ne fait pas trop froid. Nous marchons un quart d'heure pour atteindre le parc où se trouve le lac de Torjin. Ce lac est normalement gelé en hivers et il se transforme en patinoire pour le grand plaisir des locaux. Mais la glace commence à fondre car il pleut depuis quelques jours et il ne fait pas assez froid. Aventurière que je suis je me décide quand même à poser un pied sur la glace. Je ne l'ai jamais fait, marché sur un lac gelé alors je peux bien faire un pas ! C'est fou comme la glace est dure 0our pouvoir supporter une masse de 60 kilos.

Plus loin les cygnes et les canards se sont accaparé un bout de lac, un peu comme une plage privative. Ils ont l air d'être bien. Est il possible qu'un cygne de France se dise en venant ici "vous êtes fou il fait trop froid pr vivre ici ?" ou tous les cygnes peuvent vivre dans cette eau froide ?

Balade jusqu'à la vieille ville

Mon but était de leur faire visiter l exposition sur la colonisation ce matin ainsi que le musée nationale. Nous commençons donc par l exposition sur la colonisation, qui est un complexe musée archéologique bâti sur des ruines des premiers bâtisseurs de l Islande.

Assez sympathique car une partie est réservée aux vestiges de la maison datant de 800 après J-C, une autre explique la colonisation de l Islande et une autre salle permet de se déguiser comme à l'époque. Nous avons finis par apprendre à écrire nos noms avec l alphabet viking.


Balade jusqu'à l exposition sur. La colonisation et exposition

Le vent se lève, les nuages recouvrent le ciel... Ça sent la grosse pluie froide et le vent violent... Nous nous dépêchons de rejoindre le musée national à pied avant d être mouillé.

Ce qui est bien dans les musées que nous faisons, C est que tout enfant de mois de 18 ans bénéficie de la gratuité. Et les accompagnants de groupes comme le notre paie un tarif préférentiel ou ne paie pas. La culture des pays nordiques pour l éducation et les jeunes se remarque encore ici. Je l avais déjà vu en Suède, Finlande et Danemark, et l Islande ne déroge pas à la règle.

Le musée bénéficie aussi d audio guide en français gratuit avec un accès par wifi. Le musée retrace l histoire de l Islande de sa colonisation en 800 ap J-C jusqu'à aujourd'hui.

Même si un petit peu long... Ç était très intéressant !


Musée National

Le retour à l auberge vers 15h est un véritable carnage.... La pluie est drue et froide, et s abat sur nous telle des aiguilles de glace sur notre visage à cause de la violence du vent. Je n ai jamais connu un temps pareil... Pas étonnant que nous soyons les seuls à pied... Les islandais ne sont pas bêtes ! Nous arrivons à l auberge trempé... Des pieds à la tête...

Il est nécessaire de se prendre une heure au moins pour manger, se changer et se reposer avant de repartir !


Vive la pluie vive la pluie glacée !

Il est 17h, nous partons à la piscine municipale de Reykjavik, nommée Laugardalslaug. Il commence à faire nuit. Le soleil se couche vers 18h. Nous devons faire un arrêt Supermarché pour le repas de ce soir et le pique nique de demain. Nous marchons une vingtaine de minutes avant d arriver à la supérette. Les prix ne sont pas du tous les mêmes qu'en France et la disposition non plus. Je me sens plus proche d'un supermarché allemand que d'un français.

Après cet interlude nous Marchons encore 15min jusqu'à la piscine. Il fait nuit. Toutes les maisons ont de petites guirlandes lumineuse dans leur jardin... Ç est vraiment mignon.



Jusqu'à la piscine

Une fois à la piscine les filles et les garcons ont chacun un vestiaire. Jusque là tout va bien. Nous entrons dans notre vestiaire avec les filles. Il n y a qu'un vestiaire collectif et tout le monde est nu... Les filles me regardent ultra perplexe. Je me fais interpellé par une islandaise d une soixantaine d année qui me dis qu'il n y a rien à craindre il n y a que des filles, on peut toutes se mettre nue. Je lui explique que nous sommes françaises, que les ados n ont pas envie de se montrer nu et que nous en avons le droit. Elle lève les yeux au ciel, me sort un "débrouille toi alors" et s en va... Sympa l accueil !

Enfait pour comprendre : les gens n ont le droit de porter leur maillot de bain qu'après s être douché et savonné intégralement le corps et avoir lavé son maillot. Heureusement il y avait une ou deux cabines de douches privées dans lesquelles nous avons pu nous accommoder.

La piscine municipale est composé "uniquement" d un bassin olympique intérieur, d un bassin extérieur de 25m, d une pataugeoire, d un bassin à 26° avec une énorme toboggan , d une bassin à 38°, d une bassin à 40°, d un bassin à 42°, à 44° et d un bassin d eau froide à 3°. Oui rien que ça... Pour la modique somme de 1.5€ par ado et 8€par adulte... Ça valait le coup ! Par conscience professionnel et esprit de découverte j'ai testé tous les bassins et jeux de la piscine. J'ai adoré ! Les photos sont issues de la base de donnée Google car ici il est interdit de prendre son téléphone à l'intérieur de la piscine !


Piscine Municipale 

Le retour au vestiaire est identique à l entrée. Douche obligatoire avec nettoyage et essorage du maillot de bain dans une essoreuse électrique à disposition. Et il est internet de retourner dans les vestiaires tant que l on est pas sec ! Quand on voit la propreté des vestiaires... Je vous assure que ça vaut vraiment le coup !



Le retour jusqu'à l auberge dure 40min... La chance que l on a eu est qu'il n y a pas eu de pluie et il n y avait pas de vent !


Arrivée à l auberge il est 21h... Nous préparons le repas de ce soir et les piques niques pour demain ! Et il est l heure de dormir ! Bonne nuit !,


Retour à l auberge
3

Réveil 8h ce matin. Un reveil ne determine pas une journée mais les premières actions que l on fait juste après oui... J'ai commencé par renverser du lait sur la table... Mettre du jus de fruit par terre et me retrouver avec le marre de café dans la tasse puisque le filtre du café m est resté dans les mains... Croyant fort au karma, je pense que le destin m avertit que ma journée va être compliquée ! Mais je m obstine et en faisant mon sac la fermeture me reste dans les mains... Bon et bien l excursion de la journée peut bien commencer ! Ça va être sympa !

Aujourd'hui nous faisons ce que l on appelle le cercle d'or ou Gullni hringurinn en islandais. Il s agit d'un circuit regroupant 4 sites à voir lorsque l on va en Islande.


Le premier aurait du être le Blue lagoon, un bassin thermal dont l eau est bleue turquoise. Mais le prix étant trop excessif et le lieu trop touristique nous nous orientons plutôt vers une source thermale appelée le Secret Lagoon à 1h30 de notre auberge.

Sur le trajet les paysages n'ont rien à voir avzv ceux que l'on a traversé le premier jour en venant de l aéroport. Les routes aussi so't différentes... Plus cabossées haha. Des paysages herbeux à perte de vue avzv des petites maisons dignes d'une petite maison dans la pairie et de nombreux élevages de chevaux (aussi grand que des poneys) bordent la route.


D'ailleurs petit point historique = Les importations de chevaux sont interdites sur l'île depuis le Xeme siècle et donc le cheval islandais n'a pas subi de croisements depuis ce moment là. La sélection naturelle lui permet d'acquérir une grande résistance aux conditions climatiques en se contentant d'une nourriture pauvre. Le cheval a deux fonctions majeur : la monture de loisirs et de compétitions et le rabattage des moutons. Il peut être aussi utilisé pour sa viande mais pour le marché asiatique principalement.



Route du sud

Arrivée au secret lagoon. On est en plein cœur d une zone géothermique où l on se sert de l eau chaude pour la culture sous serre et la zone geothermale.


Il faut savoir que au vu des conditions climatiques et géologiques de l Île, seulement 26% du territoire est propice à l agriculture et aux pâturages. Par consdquent ils ont du innover en se servant de la géothermie pour développer l agriculture sous serre.


On entre dans le hall du secret lagoon, C est tout en bois avec des petites lampes et des plantes. On se sent bien, l endroit est chaleureux mais pas blindé de touristes. Au niveau des règles d hygiennes, ils sont plus souples. On peut se doucher en maillot de bain mais on doit toujours se changer devant tout le monde. Toute fille qui se respecte connaît et développe des techniques de servietages en ce genre de circonstance haha.

Le site est composé de 4 bassins dont un seul peut accueuillir du public puisque les autres avoisinent les 100°c. Je le sais puisque j'ai fais le tour en maillot de bain par u' temps à 2°C pour chercher les autres bassi's avant de comprendre...et de me gauffrer en glissant sur le chemin en bois.

L'eau n est pas bleue turquoise, on pourraot penser qu'elle est noire. Mais C est uniquement à cause du sable noir au fond de l eau. Car en réalité l eau est limpide. Je touche mon bras, ma peau semble être plus douce. Des cojrants d eau plus chaudes me frôlent... Qu'est ce que l on est bien... L environnement est calme, les gens ne se marchent pas dessus...

Secret lagoon

Après 1h30 à faire trempette nous nous dirigeons vers la prochaine étape. Attention toutes les étapes que nous faisons avec notre chauffeur sont chronométrer. Si nous dépassons le temps imparti nous devons payer des suppléments excessifs. Et oui en Islande tout se monnaye....

La prochaine étape se trouve être les cascades de Gullfoss. Avant d arriver nous passons devant une rivière constituées de glaciers flottants. Ç est assez impressionnant de voir l épaisseur de la glace sur l eau.


Gullfoss signifie Chute d'or. La cascade est la succession de deux chutes d’eau situées sur la rivière Hvita. On peut apparemment apercevoir régulièrement un arc en ciel au dessus de la chute d eau. Mais au vu de l absence de soleil... Ce n est pas aujourd'hui que nous le verrons. Cette cascade fait 32m de eau et 70m de large. Le spectacle est saisissant. Comment la nature peut elle faire ce genre de choses ! Comment ne pas se sentir tout petit face à cela.... Remettons notre place dans le monde à sa juste grandeur !

La seule chose désagréable de cette étape C est le vent! Un vent à soulever une montagne ! Et aussi froid que de la neige !




Gullfoss

Continuons notre Périple à Geysir ! Geysir est un ensemvle de sources chaudes comprenant le geyser du même nom et un autre du nom de Strokkur. Le mot Geyser vient de Geysir.

Geysir n est pas très actif contrairement à Strokkur qui offre un spectacle impressionnant toutes les 5 à 7 minutes. L'eau bout...on attend... On ne sait pas quand cela va se passer... L eau se retire...fajsse alerte ! Puis à nouveau le même manege... Nous attendons tous, impatient... Sans savoir à quoi s attendre ! Et la... Une boule bleue turquoise se forme et explose en un jet d eau de plus de 15 mètre. Le spectacle est saisissant. Wahou !

GEYSIR ET STROGGUR

Après ce spectacle magique direction notre derniere étape : le parc national de Pingvellir qui veut dire plaine du parlement.

Ce site est fondée sur la frontière des plaques tectoniques eurasienne et américaine qui divergent.

La plaine, et en particulier la zone à proximité de la faille Almannagjá, est le lieu originel de rassemblement d'un des plus vieux parlements du monde, l'Alþing.

Le volcanisme est toujours actif, étant situé au cœur de la zone ouest du système volcanique islandais.

Pouvoir voir une faille aussi nettement est quelque choses d 8ncroyable. Aujourd'hui je tiens à remercier ma prof de SVT de 4ème pour ses cours de géologie !


Pingvellir parc.

C est ainsi que s achevé notre Périple du jour. Nous dormons un peu sur le chemin du retour. Avant de revenir à la dure réalité qui est d aller faire les courses. Je m y colle. J emmene une équipe en mission commando. Le supermarché est à 15 minutes à pied. Il s agit de Bonus, une chaîne de magasin de la bas.

À la différence de chez nous il n y a pas trente six marques pour les produits. Et il n y a pas énormément de choix pour un même produit. La nourriture est chere. A titre informatif 10 steak haché de la marque du magasin (pas le choix) nous on coûte 10 euros. Soit le double qu'en France. 700 g de tomates ? 10 euros ! Total du repas de ce soir ? 128 euros ! Cela change des prix dans les pays du sud ! Et puis je n arrive pas encore à me faire à ces chiffres en couronnes islandaise. J'ai toujours l impression qu'il s agit de montant de folie !

Le total du ticket est de 17 200 couronnes !

Ce soir ça sera burger frittes. Je vais faire cuire 50 steaks... Aller bonne fin de journée !

Allons chez Bonus !
4

Mais qui a mis ce ***** de réveil ultra bruyant ?! Ce n est pas mon téléphone... J ouvre les yeux et il me faut quelques secondes pour réaliser... Ç est l alarme incendie de l auberge ! Je saute du lit, enfile un pantalon et un sweat et part sortir les ados de leur chambre. Personne ne sait si C est un incendie ou pas, il faut se réunir en bas dans ce vacarme assourdissant. Il est 5h30... Et le personnel n'a réussit à éteindre l alarme qu'à 6h...il s agit d'un problème électrique... Merci le réveil, merci la grasse matinée !

Personnellement je n ai pas vraiment de problème pour me rendormir... Je me rendors jusqu'à 9h.

Cette alarme et l excursion d hier ont cassé beaucoup de monde ce matin. Le fait qu'il pleuve et qu'il y ai du vent n'arrange rien. De plus nous sommes en alerte orange inondation et glissement de terrain...

Je motive tout le monde pour sortir en ville. Je n ai aucune envie de rester enfermée toute la journée à l auberge et je pense que ça ferait du bien à tout le monde de sortir au moins la matinée.


Direction l'église Hallgrimskirkja, la plus haute église de la capitale. Du haut de ces 72m, cette église luthérienne est devenu un point de répère de la ville et se voit à prêt de 20km à la ronde.

L'intérieur est assez sobre mais très claire et aéré. Aucune dorure ni aucun icône, caractéristique des églises protestantes mais un orgue immence contre le mur. Nous avons la chance d arriver au moment où u' homme joue de l orgue. Ç est assez impressionnant : il possède trois rangées de touche ainsi que des touches au niveau des pieds. Et il arrive à tout dissocier ! Wzhou ! Impressionnant !


Église de Hallgrímskirkja

Nous pouvons monter en haut de cette église pour voir un panorama de la ville. Il faut utiliser un ascenseur pour monter les 8 étages mais en ne dépassant pas 6 personnes par trajet. Nous sommes 24... Ç est un peu long. Arrivée en haut, une rangée de marches nous attend, nous entendons le hurlement du vent... Le vent est tel que certaines ouverture dans la pierre ne sont pas accessibles. Nous regardons le panorama des points accessibles. Pour être vraiment honnête, ce panorama ne me fait pas rêver... Je ne suis pas amoureuse de la capitale mais des paysages de l islande.

Le vent est tellement humide quil arrive à faire apparaître de la condensation à l intérieur de la lentille de mon appareil photo !

Nous prenons vite des photos et redescendons.

Panorama de la ville de Reykjavík

La prochaine étape se situe prêt de l océan, il s agit de Harpa, la salle de concert entièrement en nid d abeille sur les parois en verre où se reflètent normalement le soleil...bon aujourd'hui il n y en a pas...

Pour arriver jusqu'à Harpa nous arpentons les rues animées de la capitale. Pour faire une comparaison... On pourrait dire qu'il s'agit de l activité du centre ville de Clermont Ferrant. On est pas du tout sur la même dynamique qu'une capitale comme Paris. Les rues sont assez calmes et trznquilles en realite. Les petites maisons en bois colorées me font craquer.

Balade jusqu'à Harpa

Dernière étape de notre matinée, The Sun Voyager ou Solfar. Il s agit d'une sculpture se trouvant vers l ancien port et symbolisant un bateau viking qui se dirige vers le soleil couchant. Il s agit de la sculture la plus connue de la ville. Elle fait face à l Atlantique nord. Ce panorama est reposant et permet d obtenir une certaine zenitude. Peut être grace au soleil qui se reflète sur l acier à ce moment là... Seul moment de la journée où nous avons eu du soleil.


The sun voyager

Après ce point de vue, nous sommes rentrés à l auberge. Tout le monde était content d avoir pu bouger un peu aujourd'hui

Il n y aura pas plus de contenu aujourd'hui car le reste de l après midi s est passé à faire 7litres de pâte à crêpe et jouer à des jeux. Mais demain nous partons en expéditions et nous tenterons aussi de voir une Aurore Boreale... Croisons les doigts !

5

Ce matin debout 7h30. Pas d alarme incendie, pas de pluie qui martèle la fenêtre. Juste un réveil tranquille. Nous partons en excursion jusqu'à Vik à 164 km de là au Sud Est.


Aujourd'hui c est le seul jour de la semaine où nous devrions avoir du soleil, aujourd'hui c'est la seule nuit de la semaine où il est probable que nous voyions une aurore boréale.... Alors nous sautons le pas et réservons un guide pour ce soir.

Comment sait on si la nuit sera propice à des aurores boréales ? Selon le site internet islandais : https://en.vedur.is/weather/forecasts/aurora/#type=total

Qui donnent des prévisions sur deux jours et permet de savoir les jours et lieux les plus propices pour l observation d une aurore. Aujourd'hui nous sommes à 5 sur l échelle qui compte 9 cran. Je croise les doigts. Il est vrai qu'une semaine de pluie et de vent est largement mérité et acceptable si j observe ce soir ce spectacle magnifique... O' verra bien !


Aller hop départ en bus. Nous allons emprunter la route circulaire, la route 1, Pjodvegur. Nous avons plus de 1h30 de trajet pour accéder au premier spot. Les paysages sont tellement différents sous le soleil... Le paysage est tout de suite plus accueillant... Plus chaleureux. Sur la route il n y a plus de neige, seulement des montagnes aux neiges éternels en fond. Les chevaux et les vaches pâturent. Il fait vraiment bon



Route de Pjodvegur ou route circulaire

Le premier spot : Skogafoss. Il s agit d'une Cascade de 60 m de hauteur et de 25m de large appartenant à la rivière Skoga dans le village de Skogar (facile à retenir haha). Le paysage est lumineux. Les mouettes niches dans les roches pleines des mousses. Ç est un spectacle très reposant.... Tant qu'on a pas grimpé les 300 marches qui permettent d atteindre le haut de la cascade !

Aller on peut le faire ! C est partie ! Aie aie aie ça fait mal quand même 300 marches...

Mais une fois arrivée en haut... On peut voir les rocher surplombant la rivière. Je m approche du bord et contemple le spectacle... On est vraiment petit par rapport à l œuvre de la nature...

Une Islandaise se met à hurler. Je sais pas ce qui m a le plus surpris... De voir une Islandaise ailleurs que en ville ou qu'elle hurle comme une hystérique parce que nous étions pas au bon endroit alors qu'il n y avait pas de barrière... Elle était cmmme possèdé et faisant des énormes gestes en hurlant. Puis elle est parti en poussant des cris stridents à l encontre d un autre touriste plus loin. Nous ne croisons quasi aucun islandais en excursion... Il n y a toujours que des touristes... En même temps en Islande ils sont un peu moins de 349 000 habitants... Soit 3.4 habitants par km2... Pas étonnant que l on ne croise personne en dehors des grandes villes... En gros c est comme si vous m étiez uniquement la ville de Nice sur un territoire de 103 000 km2.... Hahah


Sur le haut de la Cascade de Skogafoss


Bref revenons à nos moutons (c est le cas de le dire en Islande !). Nous redescendons les 300 marches et nous dirigeons vers le bas de la cascade. Je veux être dessous !! Je veux la voir au plus prêt ! Je veux toucher l arc en ciel qui se forme sur son flan gauche. Ç est la première fois que je vois un arc en ciel complet... Et d aussi prêt... Et aussi nettement... Waaaaaa. Je me dirige au pied de la Cascade... Avec le vent je me fait tremper... Pour une fois qu'il ne pleuvait pas... Mais tant pis ! J'ai pu voir la Cascade de prêt... Voir à quel point elle est grande ! À quel point elle est magestueuse ! Je peux remonter dans le bus pour voir la suite !

En bas de Skogafoss

Aller on remonte dans le bus direction.... la falaise Reynisfjall avec sa grotte bordée d’orgues basaltiques et sa plage de sable noir. Alors pas la peine de sortir les maillots de bains ! La plage est interdite à la baignade et est même considérée comme dangereuse du fait des énormes vagues qui s abattent sur la rive. Plusieurs décès ont déjà été signalés mais les hommes continuent d affluer pour y voir les forces de la nature à l œuvre... Il est en effet assez impressionnant de voir la force des vagues et la hauteurs de celles ci. Sachez que vous n êtes jamais assez loin sur la plage pour préservez vos chaussures de l eau... Moi qui suis en botte de neige, ai quand même fini trempé jusqu'au mollet, chaussettes comprises, alors que je n étais pas spécialement au plus prêt de l eau... Voilà voila... Je vais finir la journée les chaussures mouillées qui feront pouic pouic pouic en marchant !

Mais le jeu en valait la chandelle... Ce paysage fait partie de la liste de ceux que je ne verrais certainement jamais ailleurs... Alors des pieds mouillés pour voir ça... Je le referrais sans hésiter !

Mise à part le sable et la violence de l Atlantique nord, la particularité de cette plage est la falaise en basalte que l on dirait sculpté par l homme. La nature fait parfois des choses improbables...

En tournant la tête légèrement à droite de cette falaise on peut observer des rochers en plein milieu de l eau. Ç est les Reynisdrangar.

On raconte que les Reynisdrangar sont les corps figés de trolls n’ayant pas réussi à échapper à la lumière mortelle du soleil.

Et oui car en Islande les trolls, les elfes et les fées font partis intégrante du folklore. Gard à ceux qui en rirait !

Reynisfjara falaise et plage

Je remonte donc dans le bus pouic pouic pouic pouic... Le chauffeur rigole... Et oui on est bien des touristes !

Il nous reste deux étapes avant de faire sécher mes bottes à l auberge ! Direction la ville de Vík í Mýrdal alias Vik comprenant 320 habitants ! C est la seule localité dans un région de... 70 km ! Effectivement... À part une église, quelques maisons et un supermarché, il n y a pas grand chose ! L intérêt du lieu réside dans sa proximité avec l océan et la Digue sur laquelle on peut marcher. Ç est un autre moyen de se rapprocher des vagues qui s y jettent.

Ville de Vík

Aller direction la dernière étape avant de rentrer ! La Cascade de Seljalandfoss haute de 65 m de haut et surtout... Derrière laquelle on peut passer ! Il faut par contre assumer le fait d en ressortir trempé ! Trempé pour trempé on y est tous allé ! C est tellement différent de voir une cascade comme ça de l intérieur ! Quelle force, quelle puissance de l eau ! Le spectacle est vraiment impressionnant ! Il faut faire attention de ne pas glisser, les roches sont trempées et en plus il s agit de roches argileuse... Bonjours les cochonneries sur la veste et les mains quand tu te tiens...



Cascades de Seljalandfoss

Il est temps de rentrer se reposer... Se changer et faire sécher les habits... Avant de repartir voir les Aurores Boréales...


Mise à jour de la nuit : le trajet à durée 50 minutes. Il nous faut un coin sans pollution lumineuse et sans nuages. Nous arrivons sur place vers 22h. Le ciel est dégagée par endroit mais pas totalement. Florent notre guide français nous explique que si nous voyons des traînées blanches dans le ciel, ce sont les débuts des aurores. Mais que ce qui donnent les couleurs vertes ce sont les particules qui se mélangent au plasma. Rares sont celles qui sont comme nous le voyons sur les cartes postales. Ils faut vraiment être au nord pour les voir comme ça.

Au bout d une heure d observations de lueurs blanches, je me demande quand même pourquoi on ne voyait pas les mêmes images que sur l appareil photo professionnel de Florent. Et bien parce que la lentille de l appareille photo capte beaucoup plus de lumière que l œil humain.

Et d un coup : une aurore boréale verte illumine le ciel ! Nous la regardons subjugué, notre première aurore boréale verte visible. Ç est comme une etole de lin dans le ciel. Un filet de lumière... Mais c est tellement bref... 30 secondes de lumières intenses. Mais 30 secondes qui m ont fait gagné ma semaine ici.

Nous patientons encore une heure dans le froid et le vent mais en vain, il n y a plus que des aurores légèrement lumineuses. Alors il est l heure de rentrer, non content d avoir vu ce qu'on a vu !

Florent nous transmet les photos qu'il a prise ce soir piur que nous ayons un souvenir


Aurores boréales photographiées par le Guide Florent
6

Aujourd'hui c'est une nouvelle excursion qui nous attend. Nous prenons le bus et C est parti pour deux heures de routes. Nous allons dans le nord ouest en longeant le Fjord.

La météo indiquait la pluie mais vu que nous partons de Reykjavík nous avons un magnifique soleil.

Sur la route nous dormons une bonne partie du trajet histoire de récupérer d hier. Lorsque je me réveil les paysages ont changé. Des paysages steppiques à perte de vue d'un côté et le Fjord Hvalfjordur de l autre....le soleil se reflète dessus. On dirait les paysages des cartes postales ! C est la même route que hier, la route circulaire et pourtant on se retrouve totalement dans u'e autre contrée.

Route circulaire et Fjord Hvalfjordur

Notre première étape est la grotte de lave de Vidgelmir. Il s agit d'un tube de lave situé dans le champ de lave de Hallmundarhraun. La grotte fait 1.5 km de long. Nous entrons par le haut et non par les entrées que nous avons l habitude de voir. Il ne faut pas s attendre à ce que l intérieur ressemble aux grottes de chez nous. Ici les roches sont volcaniques et la lave a durcie. Les stalagtiques et stalagmites sont en roches et peu en glace. Il n y a pas de pierres brillantes ou semi précieuses. Notre guide dont je ne saurait dire ou écrire le nom nous accompagne dans ce tunnel et nous parle un peu de l Islande et de sa formation géologique. Il faut savoir que l Islande était à l origine recouverte de glace et que les éruptions subglaciaires ont formées les paysages volcaniques que nous voyons. Je sais aussi qu'il existe un état civil des chevaux au même titre que l état civil de naissances des habitants. Et j'ai appris à dire merci ainsi que cheers en islandais. Pour le reste son accent était vraiment compliqué... Au même titre que la langue Islandaise hahah'

Nous terminons la visite en nous réunissant au fond de la grotte, assis, et lumière éteinte. Le noir total, l obscurité... Les yeux ne peuvent s habituer à rien puisque qu'il n y a pas un brin de lumière. Le sens qui se met en exergue est aloès l ouïe. Un grand silence règne dans la grotte... Seul le tintement des gouttes d eau qui tombent du plafond rompent le silence comme une petite berceuse... Je me rend compte de la solitude dans laquelle ou se retrouve lorsque l on est privée d un sens et à quel point il prime sur les autres sens lorsqu'il est présent.


Nous pouvons rallumer les lumières et retourner jusqu'à la sortie. Je recompte les ados, on ne sait jamais si il était venu au guide d en cacher un !

Grottes de Vidgelmir

Hop il ne manque personne, reprenons le bus direction les cascades Hraunfossar. Ce qui signifie en islandais "les cascades de la lave"

Il s'agit de plein de petites cascades s étendant le long de la rivière sur environs 1km. Le paysage est sympathique. Nous décidons de manger dans le restaurant à côté. Premier et seul restaurant du séjour. Lorsque nous demandons au chauffeur si le restaurant est cher, il nous répond que non.... Sachez donc que une soupe de champignon à 11 euros, une assiette de Frite à 6 euros et un burger basique sans fromage ni extravagance aucune à 16 euros sont les normes en Islande.

Pour un français le cout de la vie islandaise est 45% plus élevé que le sien. En moyenne un islandais gagne 3 000 euros et le salaire de base est à 2 000 euros.



Cascades de Hraunfossar

Avant dernière étape de la journée, Snorrastofa. Il il s agit d un centre de recherche indépendant créé en 1995. Le centre a constitué la résidence principale de l'écrivain, poète, érudit et homme d'État médiéval de l'Islande, Snorri Sturluson. Sa tâche principale est d'initier et de mener des recherches sur la période médiévale en général et sur Snorri et ses travaux en particulier.

Nous visitons ce centre en plein air.... Une mauvaise impression se dégage de ce lieu...je ne saurais comment l explique mais cet endroit ne m inspiré pas confiance... Comme si il s agissait d un petit village où les gens restent entre eux et où il se passe des trucs byzares... Rien ne laisse paraître cela pourtant mais je ne sais pas, je le sens... Nous faisons rapidement le tour de l église, du cimetière, des serres et nous retournons au bus. Quittons vite cet endroit.





Snorrastofa

Dernière étape, une source chaude de Deildartunguhver. Plusieurs points d eaux sont en ébullition et nous pouvons les approcher de prêt. Évitons de les toucher ça serait dommage de se blesser ! Toujours la même odeurs de souffres accompagne ces sources chaudes... Déjà que le chien un petit peu beaucoup obèse nous jape dessus comme un acharné alors que deux minutes avant il réclamait des caresses....


Sources chaudes de Deildartunguhver

Le retour se fait en faisant le tour du Fjord... Les paysages sont tellement reposant... Pas un humain sur cette image de carte postale... Juste la nature et le soleil qui se reflète... La journée se termine bien. Comme notre dernière excursion hors de Reykjavik. Ainsi que notre voyage en cette terre glacée.

Tour du Fjord sur la route circulaire
7

J hésite longtemps avant d écrire cet article. Mais après tout je ne peux pas écrire simplement sur les beautés des pays que je visite. Lorsque quelque choses est négatif je dois aussi en parler...


Aujourd'hui temps pluvieux et froid. Une vraie tempête dehors... Ç est notre dernier jour. Alors nous en profitons pour faire nos bagages le matin et manger le restant de réserves que nous avons.


L après midi devrait être Zoo, patinoire et piscine. Afin de ne pas être trempé en arrivant nous prenons le bus. Bien que le ticket soit un peu cher pour nous français, 3.80 euros le ticket, nous préférons cela à la marche sous la pluie.

Ce qui est drôle c est la taille du ticket 🎫 1 cm de haut environs par 2 cm de large... Que nous devons mettre dans une boîte en entrant dans le bus, comme un ticket de tombola. Mais le chauffeur ne tire pas de numéro au terme du voyage haha


Arrivée devant le zoo, il ne semble y avoir personne dedans....peut être que le commentaire sur Google est fondé, peut être ce zoo est il à la limite de l abandon...ou est ce le temps grisâtre et pluvieux qui donne cette impression ?

Nous préférons aller directement à la patinoire. Cela fait longtemps que je n ai pas fait de patin à glace ! Cela va être drôle !

Ou pas... Aujourd'hui est le seul jour de la semaine où les compétiteurs s entraînement toute l aprem sur la totalité de la patinoire... Bon... Et bien regardons l entraînement...

J'ai l impression de perdre une journée... Cela m e'erve et pour moi et pour les ados... Mes collegues et moi nous réunissons. Que fait on ? J opté pour le zoo et la piscine afin de blinder un peu okus la journée. J arrive à faire adhérer les ados.

Alors c est parti pour le zoo, j'espère que nous ne seront pas déçu...


La déception ? Un sentiment trop faible pour ce que j'ai vu dans le zoo de Húsdýragarðurinn... Un parc en ruine... Des animaux enfermés dans des blocs de bétons avec comme enclos un espace d 1m2...les bébés séparés de leur mère... Des animaux entassés sur des sols grillagés comme dans les abattoirs ou les élevages de masses...

J en ai vu des zoos et j'ai toujours trouvés les animaux plutôt pas mal installés et plutôt épanouis... Mais la... Même le retard dans son terrier vitré tremblait de peur...

Je suis dégouté d avoir insisté pour que l on y aille... Cet endroit ne mérite pas le nom de zoo ! Et mon incompréhension est d autant plus grande que l Islande est un pays très nature, très respectueux de l environnement et des animaux...


Zoo de Húsdýragarðurinn

Aller finissons la journée à la piscine municipale que nous avons déjà fait en début de séjour.

Le chemin vers la piscine est longé par le jardin botanique. L'hiver il n y a rien à voir mais le parc reste sympathique.




Jardin botanique de Laugardalur Grasagardur Botanical Garden

La piscine nous a bien reposé avant de reprendre l avion cette nuit. Avant de retourner en France et de terminer ce chapitre doux et glacé. Le départ est prévu pour 3h de l auberge... Aie aie aie... Le retour va être bien fatiguant !

Airport et retour à la maison